Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

CHAPTER 0 ▬ Quand les animaux se réveillent ft Chôgen


Mar 15 Aoû 2017 - 17:30


   
   
   



THE BEAST AWAKE Ft Chôgen


« Je sais parler aux animaux ! »



Loin d'ici dans un petit village mineur non-loin d'Iwa. Le sol résonnait, les cris de terreurs s'éveillaient dans le ciel avant d'être assourdi par le grognement retentissant d'une bête sauvage. Ce jour-là ce n'était pas des festivités qui causeraient grabuge dans le voisinage mais bel et bien une bête redoutable....

Quelques pas plus loin, un chauve se dé-crottant actuellement le nez marchait tranquillement dans le coeur commerçant. Les gens parlaient, le jeune homme se laissait guider par son inspiration du jour, "Que pourrais-je bien faire aujourd'hui ?" s'interrogeait-il. S'il avait passé la matinée à méditer l'après-midi serait sûrement dévoué à des activités bien plus passionnantes. Mais cela n'était sans compter une destinée sans faille qui amenait toujours à lui les pires ennuis de ce monde.

Trois hommes parlaient plus forts que les autres, sûrement était-ce dû à leur bière dans la main cependant ceux-ci avaient la bouche bien pendue. Pourtant ce n'était pas leur langue trop pendue qui attirait les oreilles du jeune homme mais c'était leurs paroles. Celles-ci concernaient des rumeurs sur les environs d'Iwa :

HOMME 1 ▬ VOUS AVEZ ENTENDU PARLER DE LA BÊTE ?! On raconte qu'elle fait 6 mètres de haut, qu'elle a des pectoraux plus massifs qu'une montagne et que sa matraque briserait un village entier !
HOMME 2 ▬ Meuh non aaaabruti moi j'ai entendu qu'elle crachait des boules de feu de ses narines et pissait des éclairs !
HOMME 3 ▬ Apparemment hier elle aurait détruit le village de Koko, j'ai une petite fille là-bas, j'espère rien ne lui est arrivée...

Maa attiré par les paroles censées du dernier s'approcha lentement de celui-ci pour lui demander de plus amples informations. Celui-ci s'attela à la tâche, comme heureux que l'on lui demande des renseignements, bien que son inquiétude semblait rapidement reprendre le dessus.

HOMME 3 ▬ Apparemment une bête fait des ravages dans le pays de la roche récemment. On raconte que celle-ci fait plusieurs mètres de hauts et est capable de projeter les éléments par différents,... orifices. En tout cas une chose est sûr, plusieurs villages ont été retrouvé piétiné par une bête sauvage !

Le garçon le remercia, inclinant sa tête rapidement avant de foncer vers le QG militaire d'Iwa. Là-bas se trouverait sûrement cet homme très hautement réputé qu'il était souvent possible de voir. Un dénommé Nagamasa Chôgen, membre du triumvirat du village de la roche. C'était lui qui était en charge des questions militaires.

Le gamin fonça donc vers la bâtisse et sans plus attendre il toqua aux différentes portes qui parsemaient la grande bâtisse. Interrompant 2-3 réunions le gamin finit par trouver le grand général dans l'une de celles-ci. Le prenant à part en plaidant avoir une information capitale le jeune garçon finit par pouvoir donner l'information.

« De nombreuses rumeurs à propos d'une bête qui détruirait des villages de la roche se répand en ville ! Il faut agir...
JE... je sais parler aux animaux je pense pouvoir vous aider sur cette mission ! »S'exprimait-il rapidement.



© GS'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mar 5 Sep 2017 - 19:28


QUAND LES ANIMAUX SE REVEILLENT
— Maa & Chôgen


Une réunion interminable. Des débats stériles, inutiles. Un début de journée totalement gâché. Chôgen commençait à être exténué. Il voulait quelque chose pour le faire sortir de cette morose, pour venir rendre sa journée un peu plus lumineuse. Parce que cette discussion sur le budget militaire commençait vraiment à le rendre fou. Même si c’est son rôle d’être ici, présent, dans cette salle.

C’est alors que dans un vacarme, quelqu’un venait d’ouvrir la porte de la salle. Tournant la tête pour regarder sur sa droite, il ne pouvait apercevoir que le haut d’un crâne chauve, totalement briant, une flèche rouge posé dessus. Un petit homme arriva au niveau du samouraï et commença à s’exciter, raconter des histoires sur une créature étrange. Le Gunjiteki se leva, regarda les hommes autour de lui, et posa la main sur le crâne du petit. « Je m’en occupe messieurs. Je reviens. » Il tourna sa main, et en même temps, la tête chauve, pour le diriger vers la sortie, tout en le suivant.

Une fois dehors, ils s’arrêtèrent à l’entrée du bâtiment. « Est-ce que tu peux me dire, déjà, qui tu es ? » dit-il sur un ton un peu trop sérieux, les yeux rougeoyant posé sur son visage. Après tout, il avait l’air de n’être qu’un genin et débarquer dans une réunion comme ceci n’avait rien d’anodin. « Explique-moi maintenant en détails ton problème. Calmement, je t’en supplie. » Il venait de sortir sa pipe, ajoutant du tabac à l’intérieur, puis l’embrasa en attendant les explications du petit homme.


_________________
雷切 -Raikiri no Chôgen
« The glories of our blood and state, are shadows, not substantial things. There is no armour against fate, death lays his icy hand on kings. But i'm not a king, and my shadow will bring a new hope for Iwagakure no Sato... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t138-chogen-you-re-gonna-feel-my-blade-into-your-body http://www.ascentofshinobi.com/t972-equipe-1-kamui#4939 http://www.ascentofshinobi.com/t981-nagamasa-chogen-carnet-d-un-samourai#5004 http://www.ascentofshinobi.com/u311

Mer 6 Sep 2017 - 0:18


   
   
   



THE BEAST AWAKE Ft Chôgen


« Je sais parler aux animaux ! »



Interrompre une réunion de haute importance, peut-être, voilà ce dont était coupable ce pauvre petit chauve qui ne voulait que faire son devoir. Ayant réfléchit avant d'agir, souhaitant faire valoir la paix dans le pays de la terre le jeune homme avait été un peu trop impétueux. Cependant le voilà maintenant en face de cet homme qu'il n'avait connu que sur certains papiers traitant autour des personnes importantes du village.

Chôgen était un homme militaire, quelqu'un de respectable et de respecté. Maa était un pauvre petit Genin arriviste au pays de la roche qui n'en connaissait autant sur les manières de ce pays que sur la sensation de pouvoir replacer une mèche rebelle d'un simple hochement de tête furtif. Les yeux légèrement plissé, toujours peu serein de sa situation, qui était indubitablement pas en sa faveur le jeune homme se répéta.

« Dans le village des rumeurs se répandent à propos d'une bête sauvage qui aurait attaqué des villages avoisinants, je viens remonter l'information si vous n'en avez pas eu part. De plus je pense pouvoir offrir mon aide.»S'exprimait-il rapidement mais avec de plus en plus de conviction.



Le jeune homme avait repris de l'assurance et rapidement il se redressa, devint plus solennel et ajouta :

« Depuis mon enfance j'ai l'habitude de parler avec les animaux, je pense, peut-être, pouvoir me rendre utile sur une mission d'une telle envergure pour calmer la bête sauvage ! »Voilà un homme plein de conviction, bien petit !



Le jeune homme maintenant bien droit, plaça ses mains en forme de salut et ajouta en s'inclinant devant son interlocuteur respectueusement :

« Ne vous fiez pas à ma jeune expérience dans la vie, en tant que moine il est commun d'être éduqué très proche de la nature, si nous ne ressentons pas la nature il nous est difficile de manier nos méditations et nos prières... »Se vendait-il, désireux d'aider à rétablir l'ordre et l'équilibre.



La mort, la désolation etc étaient des choses qui répugnaient notre jeune garçon et de plus celui-ci pensait qu'il n'était pas dans la nature d'une bête, peu importe sa primalité d'attaquer des villages humains sans raison. Il espérait en intervenant peut-être pouvoir rétablir l'ordre, expliquer l'attaque de la bête sauvage sans n'avoir à tuer cet animal sûrement aussi victime de cette histoire.

© GS'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mer 6 Sep 2017 - 4:41


QUAND LES ANIMAUX SE REVEILLENT
— Maa & Chôgen


Le samouraï avait beaucoup de mal à savoir si cela était une blague ou si vraiment cette petite chose sans cheveux était sérieux. Car à l’entendre, cela ne pouvait que paraître absurde. Une bête, de plus, géante, qui attaque des villages dans la zone ? C’était comme impossible, sinon Chôgen en aurait forcement entendu parler. « Est-ce que tu es sûr de toi ? Tes rumeurs la, tu ne les as pas inventés, tu es certain de ça ? »

C’est vrai qu’il avait à faire a ce qui semblait être un genin, des histoires comme celle-ci, il pouvait en entendre tout les jours et si jamais il devait écouter tout ceux qui racontent des choses pareil, le monde serait déjà totalement détruit. Puis en plus de ça, il faut dire que la tête du moine n’inspirait pas vraiment la confiance, avec cet air simplet tout le temps affiché sur sa tête.

Le pire dans tout ça, c’est qu’il devenait de moins en moins crédible à force de continuer dans des explications vraiment farfelues. Voilà que maintenant, il commençait à dire qu’il était capable de parler avec les animaux. Le Gunjiteki venait de se retenir de rire, par respect pour lui, pour ne pas se moquer. « Tu sais que tout ce que tu me racontes la, ça parait totalement fou ? »

Pourtant, il avait vraiment l’air d’être sérieux. Comme si, juste avec ses paroles, même si son histoire était à dormir debout, il était convaincu, ce qui venait de semer le doute dans l’esprit du samouraï. Il voulait donc lui laisser sa chance. « Tu sais ou est-ce que cette créature peut se trouver ? Je vais t’accompagner et nous allons voir si cette créature existe vraiment. » Ce qu’il n’avait pas dit par contre, c’est que si jamais cette information est fausse et que le samouraï sort du village pour rien, il n’allait pas du tout être gentil en retour.


_________________
雷切 -Raikiri no Chôgen
« The glories of our blood and state, are shadows, not substantial things. There is no armour against fate, death lays his icy hand on kings. But i'm not a king, and my shadow will bring a new hope for Iwagakure no Sato... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t138-chogen-you-re-gonna-feel-my-blade-into-your-body http://www.ascentofshinobi.com/t972-equipe-1-kamui#4939 http://www.ascentofshinobi.com/t981-nagamasa-chogen-carnet-d-un-samourai#5004 http://www.ascentofshinobi.com/u311

Mer 6 Sep 2017 - 17:06


   
   
   



THE BEAST AWAKE Ft Chôgen


« Je sais parler aux animaux ! »



MENTIR ?! Mon dieu mais quelle idée repoussante, si notre protagoniste pouvait être considéré comme de nombreuses choses dans ce monde. Il est naïf, idiot, simple, gentil, etc, mais il n'est en aucun cas capable de mentir, n'ayant jamais été éduqué dans les mensonges cela fait même parti de ses principaux défauts. Incapable de mentir il en oublie même souvent que nombres des gens de ce pays n'ont pas reçu son éducation et mentent à tout vent, ce qui lui cause souvent des problèmes d'ailleurs.

En tout cas cette information était véridique, la rumeur se répandait comme une traînée de poudre, maintenant fallait-il encore que les deux hommes ne trouvent la bête sauvage. Semblant avoir convaincu le gradé celui-ci promit d'accompagner le jeune Maa, bien qu'il ne semblait pas pour autant convaincu.

Le jeune homme connaissait l'emplacement et le nom du petit village qui avait apparemment été attaqué la veille, de toute façon même s'ils ne trouvaient pas la bête montrer les dommages infligés par celle-ci aux villages environnants suffirait sûrement à intéresser l'homme d'influence. Maa savait qu'il trouverait ce village, il faisait confiance aux dires des gens, après tout que gagneraient-ils à mentir ? Une chose était sûr, le jeune bonze espérait clairement ne pas s'être fait enroulé une fois de plus par des esprits assez inférieurs pour mentir sur des faits aussi terribles.

« Nous partirons donc vers le petit village de Ushi Gakure, normalement on y trouvera des preuves et de quoi enquêter. »Renseigna-t-il son supérieur.



Le jeune homme s'abaissa et ajouta :

« Je vous remercie de votre confiance. »Ajouta-t-il.



© GS'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lun 11 Sep 2017 - 21:56


QUAND LES ANIMAUX SE REVEILLENT
— Maa & Chôgen


Et c’est de là que cette aventure vraiment hors du commun venait de commencer. Le grand samouraï d’Iwa accompagné du petit moine au crâne chauve. Autant dire que c’est un duo plus qu’inattendu. Même Chôgen de son côté ne s’attendait pas du tout à faire quelque chose comme ça, vu comment partait sa journée, plus horrible que d’habitude. Un peu de changement n’allait pas lui faire de mal.

Maa venait de lui annoncer le premier village dans lequel ils allaient se rendre pour commencer à trouver des informations sur cette créature en question, qui d’après lui, semble terroriser bon nombre de villages mineur au sein du pays de la terre depuis maintenant quelques semaines. Il trouvait quand même ça étrange de ne jamais en avoir entendu parler, avec la place qu’il possède maintenant au sein d’Iwa.

Mais au moins, il allait pouvoir sortir un peu du village caché et partir sur une aventure comme il n’en avait pas fait depuis un bon moment. C’est vrai que cette vie calme et monotone, c’était installé petit à petit. C’est sûrement ça la vie d’un dirigeant. Du coup, le fait d’aller à la rencontre et sûrement d’un combat contre une bête géante, il ne pouvait qu’avoir le sourire au bord des lèvres. « J’espère que tu es prêt, car on risque de partir pendant peut-être plusieurs jours. Tant que j’y pense d’ailleurs, c’est quoi ton nom ? » C’est vrai que partir à l’aventure avec quelqu’un qu’il ne connaît même pas, c’est un peu étrange. « Il va falloir qu’on prépare quelques provisions aussi pour le voyage, sait-on jamais. J’espère que tu as les épaules solides parce qu’en va devoir transporter pas mal de choses ! »


_________________
雷切 -Raikiri no Chôgen
« The glories of our blood and state, are shadows, not substantial things. There is no armour against fate, death lays his icy hand on kings. But i'm not a king, and my shadow will bring a new hope for Iwagakure no Sato... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t138-chogen-you-re-gonna-feel-my-blade-into-your-body http://www.ascentofshinobi.com/t972-equipe-1-kamui#4939 http://www.ascentofshinobi.com/t981-nagamasa-chogen-carnet-d-un-samourai#5004 http://www.ascentofshinobi.com/u311

Mer 13 Sep 2017 - 22:48


   
   
   



THE BEAST AWAKE Ft Chôgen


« Je sais parler aux animaux ! »



Les épaules solides ? Le bonze en plus d'avoir les épaules solide avait le crâne acéré tel un pic rocheux des monts environnants Iwa. Ses épaules, musclées, bien que sèche par un manque évident de nutrition adaptée à sa morphologie, le jeune homme était capable de porter des charges si lourdes qu'il en aurait fait pâlir ses compères ectomorphes.

Armé de ses deux bras d'une finesse incroyable le jeune homme était cependant capable de porter des sacs digne de ceux d'un bodybuilder, le volume n'étant pas du tout proportionnel à la force contrairement à ce que l'on peut croire.

Le jeune homme acquiesçait aux paroles de son maître et répondit simplement par :

« APPELEZ MOI MAA SHISHO !
Porter n'est pas un problème pour moi ! Je pars donc chercher des provisions, rejoignons-nous plus tard. »Dit-il tout d'abord en s'inclinant puis dévoilant son manque de biscotto évident.





Le jeune homme attendit que le chef donne l'ordre d'exécution ainsi que le point et l'heure de rendez-vous puis il fonça dans le village à tout allure, cherchant les meilleures provisions possibles du coin.

Cette mission s'annonçait intéressante.
© GS'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sam 16 Sep 2017 - 5:16


QUAND LES ANIMAUX SE REVEILLENT
— Maa & Chôgen


Il faut le dire, le petit homme avec sa flèche sur le crâne ne manquait absolument pas de motivation. Il était déterminé pour partir à l’aventure, son histoire, il y croit dur comme fer. Autant dire qu’avec ses paroles, il avait réussi à convaincre le samouraï pour l’accompagner. Aucun jugement, loin de la, mais il pensait vraiment que le moine poussait un peu trop, un exces de confiance en lui sûrement. « Très bien Maa, c’est un plaisir de te rencontrer. Mon nom est Nagamasa Chôgen, dirigeant militaire du village. »

Vu qu’il venait de le proposer, le Nagamasa n’allait pas refuser son aide, loin de là. En plus de ça, il faut dire qu’il déteste porter des choses, alors bon, même si ce n’est pas très humble de sa part, il allait simplement laisser le moine prendre les provisions pour la route. « Pas de problème jeune homme, je te laisse aller faire le plein pour notre voyage. »

Le temps de prendre la route était venu pour les deux iwajins et ils ne devaient pas trop tarder pour ne pas commencer le voyage de nuit, histoire de prendre un peu d’avance. « Fait le plus vite possible et retrouve moi devant la grande porte, je vais aller prévenir les autres à l’intérieur de notre départ. Nous partons dans moins d’une heure. »

Il tourna les talons pour rentrer dans la bâtisse ou il était en réunion quelques minutes plus tôt, histoire de prévenir au moins quelqu’un qu’ils allaient s’absenter pendant sûrement deux ou trois jours. Après tout, il faut dire qu’avec son rôle important dans le village, si jamais il part comme ça sans dire un mot, les gens vont se poser des questions et commencer à paniquer, ce qui n’est vraiment pas nécessaire dans la situation actuelle.


_________________
雷切 -Raikiri no Chôgen
« The glories of our blood and state, are shadows, not substantial things. There is no armour against fate, death lays his icy hand on kings. But i'm not a king, and my shadow will bring a new hope for Iwagakure no Sato... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t138-chogen-you-re-gonna-feel-my-blade-into-your-body http://www.ascentofshinobi.com/t972-equipe-1-kamui#4939 http://www.ascentofshinobi.com/t981-nagamasa-chogen-carnet-d-un-samourai#5004 http://www.ascentofshinobi.com/u311

Sam 16 Sep 2017 - 14:01


   
   
   



THE BEAST AWAKE Ft Chôgen


« Je sais parler aux animaux ! »



Le jeune homme traversa la ville d'un bout à l'autre, cherchant les nutriments les plus nutritifs tout en restant les plus légers. Ceux-ci devaient ne pas prendre beaucoup de place dans un sac et permettre à 2 hommes de se repaître au cours d'un voyage à durée indéterminée. C'était une longue journée que ces deux hommes s'apprêtaient à vivre, et pour vivre un long voyage comme celui-ci il fallait-être paré à plusieurs choses : les attaques possibles de brigands qui ne pullulaient pas dans Tsuchi no Kuni mais qui étaient inévitables si vous n'aviez pas de chance. Mais aussi des attaques de bêtes, des serpents et autres bêtes vivants dans Tsuchi no Kuni.

Maa remplit rapidement son sac des mets les plus légers et nourrissant du village, et ce sans compter le prix de ceux-ci et fonça vers les grandes portes d'Iwa où son maître pour cette mission l'attendait de pied ferme pour une épopée sûrement grandiose.

« Voici les provisions que vous m'avez demandé, je porterais le sac durant le voyage. Si vous êtes prêts je suis aussi prêt à partir. »En gardant son ton très respectueux.



Pour un ninja ce n'était pas n'importe quelle occasion, effectuer une telle mission avec l'un des leaders sûrement dit le plus charismatique de son village était un grand moment. Sûrement ce qui lui permettrait de prouver sa valeur au combat et ainsi d'obtenir plus de confiance auprès de celui-ci. Vous savez, cet homme avait les pleins pouvoir militaire, selon ce qu'il avait mangé à midi il pouvait choisir de vous grader ou dégrader à souhait. Voilà ce que c'est que la définition du pouvoir, voilà ce que c'est d'être un homme important.

Les deux hommes emboîtèrent le pas quelques temps plus tard à la rencontre de cette bête incroyable.
© GS'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 28 Sep 2017 - 15:31


QUAND LES ANIMAUX SE REVEILLENT
— Maa & Chôgen


Le jeune moine avait l’air d’avoir beaucoup de motivation à revendre ce qui, il faut le dire, venait de faire apparaître un sourire sur le faciès du samouraï. L’appel de la chasse, l’enquête sur des problèmes qui venait de surgir dans le pays, la peur d’être dévoré par un monstre, les habitants du pays de la terre n’avait vraiment pas besoin de ce genre de choses. Il était donc temps de réagir et de voir si les informations provenant de Maa n’était pas que de la poudre aux yeux, pas seulement une raison pour lui de sortir du village et de s’amuser.

Le Nagamasa était en train d’attendre son nouveau compagnon de fortune au niveau de la grande porte du village. Un soleil brillant était présent pour les accompagner dans ce début d’aventure, laissant le froid disparaître légèrement, donnant un peu plus de motivation à partir à la recherche de cette chose qui semblait terrifier les petits villages voisins du lieu symbolique des shinobis d’Iwa.

C’est avec un sac sur les épaules que venait d’arriver le petit homme au crâne chauve. Il n’avait pas perdu de temps et avait, à priori, suivit les directives du Gunjiteki. Il venait de se présenter, en annonçant au passage qu’il était prêt à entreprendre cette aventure qui risquait de leur prendre plusieurs jours, le temps de découvrir le fin mot de cette histoire. « Merci à toi, Maa, de vouloir supporter le fait de prendre ce sac avec toi. » Il n’avait pas forcément l’air d’être un homme avec une force surdéveloppé, mais d’un autre côté, le samouraï était désireux de voir ce dont son nouvel acolyte était capable. « Si tu es prêt, nous pouvons y aller. Est-ce que tu connais le premier village dans lequel nous devons nous rendre ? »

Les deux ninjas de la terre venait alors de prendre la route, devant obligatoirement traverser cette zone à la fois magnifique mais dangereuse que l’ont appelle les crocs rocheux. Unique chemin donnant l’accès à la porte d’Iwagakure no Sato, c’était un passage obligatoire. « D’ailleurs, une question traîne dans mon esprit depuis ton intervention dans notre réunion. Comment est-ce que tu es au courant de ces problèmes concernant cette fameuse bête qui attaque sans raison les villages mineurs de notre pays ? » Il faut être franc, il venait de partir dans une quête avec quelqu’un qu’il ne connaissait absolument pas, suivant des informations que même lui n’avait jamais entendu jusqu’à présent. N’importe qui pourrait se poser des questions.


_________________
雷切 -Raikiri no Chôgen
« The glories of our blood and state, are shadows, not substantial things. There is no armour against fate, death lays his icy hand on kings. But i'm not a king, and my shadow will bring a new hope for Iwagakure no Sato... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t138-chogen-you-re-gonna-feel-my-blade-into-your-body http://www.ascentofshinobi.com/t972-equipe-1-kamui#4939 http://www.ascentofshinobi.com/t981-nagamasa-chogen-carnet-d-un-samourai#5004 http://www.ascentofshinobi.com/u311

CHAPTER 0 ▬ Quand les animaux se réveillent ft Chôgen

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers résidentiels
Sauter vers: