Soutenez le forum !
1234
Partagez

Aux portes des nuages

Sendai Anzu
Sendai Anzu

Aux portes des nuages Empty
Lun 20 Avr 2020 - 18:42
Il était temps qu'elle tente de rentrer à Kaminari no Kuni, elle s'y était préparer depuis tout ce temps, et donc la violette se prépare mentalement à retraverser cette porte du village qui était autrefois le sien, du moins, elle sait que ce ne sera pas si facile : il allait falloir la jouer fine, dire une bonne raison de se trouver dans le coin et d'entrer dans ce village, mais sa raison est déjà toute trouvé, c'est la même qu'elle a sorti à la belle collectionneuse devant d'autres personnes qui semblent appartenir à Kumo : vouloir en apprendre plus sur les Sendaï. C'était un but qu'elle voulait atteindre autrefois et toujours une question qu'elle veut continuer de répondre de manière plus précise : pourquoi les Sendaï ? Pourquoi sont-ils ici ? Comment apparaissent-ils ? C'est une question qu'Anzu voulait répondre, mais maintenant, c'est à Dahlia, jeune femme à la chevelure flamboyante qui a repris ce but et qui l'annoncera devant tout le monde.

Elle se rend devant les portes, elle est automatiquement arrêter par deux gardes qui l'observent, lui bloquant le passage tandis que la Sendaï les observe sans grande surprise, mais tout de même avec un sourire sur le visage : c'était connu de tous qui passait à Kaminari qu'il fallait d'abord passer par les gardes pour entrer.

- Désolé mademoiselle, mais vous ne pouvez pas entrez à Kumogakure sans une bonne raison.

- Oh, je comprend monsieur, je veux juste accéder à votre bibliothèque pour un recueil, on m'a dit que c'était la plus grande de tout le Yukan, j'espère qu'elle n'a pas trop souffert pendant la prise de Teikoku ou qu'elle est encore accessible.

C'était maintenant d'intérêt public que le Teikoku a prit Kumo, et les gardes lui disent d'attendre, ce qu'elle fait en se posant contre un mur libre, son parasol pour rester à l'ombre.

Spoiler:
 

_________________

Aux portes des nuages 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Nakamura Syoto
Nakamura Syoto

Aux portes des nuages Empty
Mar 21 Avr 2020 - 17:29
Un imprévu de taille venait troubler la tranquillité du Kumojin en ce jour…
A aucun moment le blondinet pensait être dérangé durant sa sieste. Effectivement ce dernier se reposait dans le parc allongé contre un arbre. L’un des gardes qui avait intercepté la dame à l’entrée des portes du village, mit du temps à trouver le Chûnin pour cause il aimait se faire très discret mais pas suffisamment on dirait puisqu’on le trouva enfin de compte.
D’ailleurs pourquoi le cherchait on ?
-Ah vous êtes enfin là… nous… Nous avons besoin de vous aux portes de la cité. prononça le garde essoufflé.
« Qu’est-ce qu’il y a encore ? J’espère que tu ne me dérange pas pour rien. » dit-il froidement parce qu’il n’appréciait pas être emmerdé pour des broutilles.
-Eh bien, une inconnue souhaiterait accéder à la Grande Bibliothèque.
« Hmm… »
Sans en dire plus le flavescent se redressa dans un premier temps puis se releva avec une certaine nonchalance. Intérieurement il commençait à regretter d’être passé ninja de moyenne classe, parce qu’il pouvait être appelé de toute urgence à tout moment et par conséquent il devait dire adieu à ses instants de répits. A cet instant précis le jeune homme espérait expédier rapidement cette soi-disant urgence.
C’est avec ce seul objectif en tête que le flegmatique se dirigea à l’entrée de la cité des nuages.
Arrivé à destination, le borgne aperçu la personne qui semblait correspondre à la description que l’on lui avait donnée précédemment. A priori il n’y avait personne d’autre qui accompagnait l’étrangère, elle avait donc fait le voyage seule jusqu’ici. Etonnant. Le jeune homme s’avança vers la femme pour procéder au contrôle de routine.
« Bonjour, on m’a informé que tu souhaitais te rendre dans la Grand Bibliothèque. Avant toute chose j’aurais quelques questions à poser. » dit-il sur un ton des plus blasé comme s’il n’était pas satisfait d’effectuer cette vérification.
« Tout d’abord, pourrais-tu décliner ton identité et me donner le véritable motif de ta visite ? »

_________________
Aux portes des nuages A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine http://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 http://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Aux portes des nuages Empty
Mar 21 Avr 2020 - 18:17
Anzu attendait patiemment, restant sous l'ombre de son ombrelle, qu'un gradé ou une gradée vient la voir pour la questionner. Elle était prête, évidemment, elle avait déjà les questions qu'on posaient habituellement aux étrangers en tête, après tout, elle était Chunin avant de partir de Kumo, donc elle connaissait les questions à poser, dans quel ordre ça allait arrivé. Donc elle attendait, lâchant un petit sourire aux passants, transmettant de la bonne humeur à ceux voulant entrer à Kumogakure comme ceux qui en sortent. Après avoir attendue pendant quelques minutes, voilà qu'un jeune homme vient à son encontre : il s'agit d'un kumojin qui semble assez grognon de la voir, comme s'il venait de sortir d'une sieste ou qu'on venait de le sortir d'une activité qu'il semblait apprécié. Enfin, il semblerait qu'il souhaite en finir très vite, donc elle va essayé de répondre très vite à ses questions, au moins, elle se doute qu'il n'ira pas si loin que ça.

- Bonjour monsieur, en effet, je souhaite accéder à votre bibliothèque, je fais des recherches sur les Sendaï et une de mes connaissances m'ont dit que je trouverais mon bonheur à Kumo.

Dit-elle, non sans perdre le sourire, se rappelant de comment Raizen gère les discussions et la diplomatie.

- Je me nomme Sendaï Dahlia, comme je l'ai dis, je suis venu faire des recherches sur les Sendaï.

Quelles seront les futurs autres questions ?

Spoiler:
 

_________________

Aux portes des nuages 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Nakamura Syoto
Nakamura Syoto

Aux portes des nuages Empty
Mer 22 Avr 2020 - 19:04
La femme interrogée lui répondit avec tact malgré que celui-ci semblait d’humeur exécrable, peut-être qu’elle avait remarqué qu’il ne voulait pas perdre de temps inutile. C’est pour cela qu’elle tint une réponse franche, enfin si seulement on pouvait estimer que ses dires étaient avérés. Parce que le Nakamura trouva cela étrange que cette Sendai ait fait un si long chemin, seulement pour en apprendre davantage sur le nom qu’elle portait. Ce patronyme était semblable à celui de la rouquine, avait-elle un lien avec cette dernière ? A voir.
« Pourquoi se déplacer seulement pour avoir ce type d’information ? »
Le blondinet scruta attentivement la demoiselle qui lui faisait face, en quête de signe qui pouvait la trahir.
« Comme tu viens de le dire tu es une Sendai, alors pourquoi ne pas avoir directement demandé aux membres de ton clan ? A mon avis ils seraient plus amènes de répondre à tes interrogations que de simples ouvrages, tu ne penses pas ? Et puis qui nous garantis que tu n’es pas une mercenaire ou bien une kunoichi appartenant à un village ennemi, envoyée ici pour dérober nos secrets ? »
Effectuer cet interrogatoire l’ennuyait déjà alors que cela venait à peine de commencer, pour en finir au plus vite il tenta de bluffer pour voir la réaction de la dénommé Dahlia.
« Je te laisse une dernière chance pour me donner la vraie raison de ta présence ici. Sinon je serais dans l’obligation de sonder ton esprit. »
Le blondinet n’avait pas de facultés particulières pour lire dans l’esprit de sa cible puisqu’il ne faisait pas parti du clan Yamanaka, mais cette information ne pouvait pas être en possession de la Sendai. Et c’est justement sur ce manque d’information que le Nakamura allait s’appuyer pour démêler le vrai du faux.

_________________
Aux portes des nuages A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine http://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 http://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Aux portes des nuages Empty
Mer 22 Avr 2020 - 20:26
Pourquoi se déplacer juste pour cette information ? Pensait-il que son but n'était pas suffisamment noble ? Sans doute ne connaissait-il rien des Sendaï, c'est pour ça qu'il ne voyait pas l'intérêt qu'elle fasse autant de déplacement pour en savoir plus, et justement, cela se confirmait par les dire suivant, il ne connaissait pas le "clan" Sendaï, il n'avait probablement entendu ce nom car des personnes qui devait être des Sendaï se sont présentés à lui. Elle soupire d’exaspération, plus lors du passage où il parle de "clan" que du passage où il la traite d'espionne, même si, ce n'est pas si faux que ça. Enfin, elle reprend le sourire, toujours en restant sous l'ombre de son ombrelle, encore maîtresse de ses émotions et de sa pensée.

- Je ne peux pas demander aux autres membres de mon "clan", car nous ne sommes pas un clan. Nous sommes à la limite un groupuscule d'élus, mais nous ne sommes pas comme les autres clans, nos capacités ne s'obtiennent ni par hérédité, ni par apprentissage, mais par pur hasard. Certains parlent de bénédiction, d'autres de malédiction, parfois même de problème génétique mais nous n'avons en commun qu'un symbole gravé en chakra sur notre peau en guise de tâche de naissance et un nom, en plus de la capacité à manipuler le chakra pur, bien évidemment.

Ce ne sont pas une grande "famille" ou un regroupement de même personne apprenant cet art, mais juste des personnes ayant obtenu à leur naissance la possibilité de le faire, sans jamais pouvoir refuser ou tenter d'apprendre autre chose à côté, raison pour laquelle certains voit ce "don" comme une malédiction.

- Mais je m'égare, navré. Vous pensez que je suis une espionne d'un village ennemi ? Mais qui voudrait venir espionner Kumo ? J'ai lu que ce village a été pris par un empire de Hi, qui voudrait espionner un village sous occupation ?

Le Fukkatsu n'était pas une organisation connue de tous, donc ne pas connaître cette organisation était normale pour quelqu'un qui ne s'occupait pas des affaires indépendants et se concentrent que sur ses recherches.

- Je ne peux pas être plus claire que ça monsieur, je veux vraiment accéder à votre bibliothèque, rien de plus, peut-être parler aux autres Sendaï, s'il y en a dans ce village - même si je crois en avoir croisé une -, mais je ne pense pas en tirer les réponses que je souhaite.

Il doit encore penser que c'est beaucoup de chemin pour en savoir plus sur les Sendaï, mais il devait ne pas y connaître, ou bien penser qu'en savoir plus sur un groupe de shinobi élus est une tâche veine. Mais elle tenait de continuer de rendre tout ça crédible, quitte à devoir bluffer, ou partir, car elle ne veut pas se faire sonder l'esprit.

Spoiler:
 

_________________

Aux portes des nuages 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Nakamura Syoto
Nakamura Syoto

Aux portes des nuages Empty
Jeu 30 Avr 2020 - 2:28
la salve de questions posée par le Nakamura, la demoiselle répondait sans sourciller à chacune des questions. Trouvant même de bons arguments à chaque fois. En temps normal le flavescent aurait éternisé l’interrogatoire mais il était d’humeur à ne pas suivre les instructions à la lettre. De toute façon les règles étaient faites pour être contournées, n’est-ce pas ? En tout cas c’était la vision du jeune Kumojin.
« Eh bien… A mon avis tu t’étais préparé à cette situation mais comme je n’ai pas envie de perdre mon temps avec toi je vais fermer les yeux sur ça. Et pourquoi à ton avis ? Je trouve ça gonflé que ces toquards de Teikoku merdeux laissent nous autres kumojins faire un travail pourri. Oui, ce n’est pas gratifiant de surveiller l’entrée du village donc excuse-moi de ne pas m’attarder sur le questionnaire. Donc si tu n’as rien d’autre à ajouter, tu es libre d’accéder à la Bibliothèque. Bienvenue à Kumogakure no Satô ! »
Est-ce que l’Empire allait lui tomber dessus pour avoir laissé entrer une inconnue ? Probablement mais il ne faisait pas attention aux conséquences qui allaient suivre.
« Peut-être qu’on se reverra. A bientôt en tout cas. »
Sur ces mots le Chûnin tourna les talons et quitta les lieux comme il était venu : avec nonchalance.

_________________
Aux portes des nuages A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine http://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 http://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Aux portes des nuages Empty
Jeu 30 Avr 2020 - 15:57
Eh bien, il avait fait vite, mais soit, Anzu pouvait désormais entrer dans Kumo sans risquer d'attirer l'attention des gardes, après tout, elle avait maintenant le droit d'entrer. Les gardes la laissent passer, l'un d'eux est parti, visiblement faire un rapport aux soldats du Teikoku, ce qui était logique vu que le village était sous occupation de l'empire de Hi, de toute manière, elle avait vu un garde faire un portrait de son faciès, probablement un Suzuri pour réussir à le faire aussi rapidement et en détail, un simple garde qui fait son travail, après tout, visiblement, les tâches les plus ingrats sont donnés aux kumojins. Enfin, quand Kumo sera rendus aux kumojins, il y en aura toujours, des tâches ingrates ... mais là n'est pas encore la question, maintenant, son but, c'est de tenter de préparer le terrain ou du moins tenter d'arranger certaines choses pour que Kumo soit rendu.

- Je vous remercie, j'espère aussi vous revoir.

Dit-elle avec un sourire charmeur ... qui passe inaperçu vu la dégaine nonchalante du jeune kumojin qui s'en va dans Kumo. Bon, pour débuter, il fallait trouver un endroit où vivre, puis s'en aller à la bibliothèque pour récupérer des informations, tant sur les Sendaï que sur la situation kaminarijin, mais surtout tenter de rencontrer les membres de la rébellion. Avec un peu de chance, elle rencontrera à nouveau Akina.

Spoiler:
 

_________________

Aux portes des nuages 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Ami
Ami

Aux portes des nuages Empty
Sam 2 Mai 2020 - 18:24
« Excusez-moi, je vais devoir vous demander de vous arrêter à nouveau. »

La silhouette caractéristique d'Ami se dessina à proximité de l'avant-poste de l'Arche Grise. Au milieu des anciens mercenaires reconvertis en sentinelles de l'Empire, l'homme au costume moderne et au masque symbolique interpella la demoiselle. En sa qualité d'émissaire du Teikoku, l'orateur avait été appelé pour prêter main forte. Les mains déliées de son dos, Ami s'approcha de la dame au parasol, et lui tint à peu près ce langage, au milieu de quelques passants et gardes.

« Je crains qu'il y ait eu confusion dans l'organisation de la sécurité de l'Arche Grise. Sachez que les responsables de cette maladresse seront réprimandés en conséquence. Au nom de l'Empire du Feu, je vous adresse mes excuses pour ce désagrément. Je vous serai également très reconnaissant si vous pouviez me décrire la personne qui a précédemment assuré le contrôle des portes. »

Un nébuleux mélange de sous-effectif, couplé à une rotation d'équipes de surveillance était à l'origine de ce tohu-bohu administratif. Ami conserva son calme néanmoins. Il détailla la chevelure érubescente de l'arrivante. Son regard perça à travers son masque pour mieux l'observer, employant toute son énergie à la tâche. Ainsi concentré, il reprit.

« Je tâcherai de faire aussi vite que possible pour ne pas vous déranger plus longtemps. Je vais devoir vous demander de vous identifier à nouveau. Pouvez-vous, je vous prie, me donner votre nom, votre nationalité, ainsi que le motif de votre venue à Kumogakure no satō ? »

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8437-soyons-amis-uc#70721 http://www.ascentofshinobi.com/t9089-ami http://www.ascentofshinobi.com/u757
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Aux portes des nuages Empty
Lun 4 Mai 2020 - 1:58
Oh, un nouvel obstacle, un nouvel homme finit par montrer le bout de son nez, visiblement, une personne qui est venu la voir, un homme masqué, visiblement un vrai teikokujin. Elle se tourne vers cet homme, toujours son ombrelle à la main, puis observe l'homme à travers son masque, du moins, elle aimerait bien, mais elle ne souhaite pas attirer trop l'attention sur elle, surtout que, visiblement, elle n'a pas besoin d'attirer plus l'attention que cela. Qu'il en soit ainsi, si elle doit se représenter une nouvelle fois, elle le refera une nouvelle fois, même si elle se doute que l'homme semble caché quelque chose, vu qu'il semble se concentrer. Elle ignore ce que ça cache, mais ça ne sent pas bon.

- Très bien, je vais me représenter : je me nomme Sendaï Dahlia, je suis originaire de kaminari et je viens pour me rendre à la bibliothèque.

Sur tout ce qu'elle a dit, seul mensonge est celui de son nom, elle vient belle et bien à kaminari et elle souhaite réellement se rendre à la bibliothèque, après tout elle se doute qu'Akina se trouve là-bas, mais elle est loin de s'imaginer qu'il ne s'agit ce coup-ci pas d'un bluff. Enfin, elle peut toujours sortir de la ville et se voir refuser l'accès. Il valait mieux se préparer aux pires des cas ...

Spoiler:
 

_________________

Aux portes des nuages 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Ami
Ami

Aux portes des nuages Empty
Lun 11 Mai 2020 - 10:04
Finalement, la demoiselle à l'ombrelle daigna se présenter. Ami l'écouta attentivement. Il prit le soin de détailler chaque information dans son esprit pour bien comprendre à qui il avait à faire. Elle s'appelait Dahlia, appartenait à la lignée des Sendai, et était originaire de Kaminari no kuni. La rousse avait fait le chemin jusqu'à l'Arche Grise afin de profiter du savoir de la Grande Bibliothèque de Kumo. Un motif de visite inoffensif au prime abord. Cependant, un détail fit tiquer l'homme masqué.

« Sendai… Dahlia ? Je suis désolé, cela fait déjà plusieurs mois que je suis en poste sur le Territoire de la Foudre, mais ce nom ne me dit rien. »

Quelques passants continuèrent de franchir les portes du village autour d'eux.

« Vous comprendrez que la sécurité a dû être renforcée aux frontières du village. Le Teikoku ne peut pas se permettre de mettre en péril la sécurité du village, surtout par les temps qui courent. De ce fait, je vais devoir vous demander de me suivre au poste pour vous poser quelques questions supplémentaires, afin de m'assurer que tout est en ordre. Ceci dans notre intérêt commun à tous. »

Sa main droite invita Sendai Dahlia à le suivre vers l'avant-poste qui se trouvait à proximité. Là, une petite salle les attendrait, où Ami pourrait poser dans un cadre plus calme ses questions afin de s'assurer du bien fondé de l'arrivante. Tandis qu'il laissa cette dernière rejoindre en premier les baraquements, l'envoyé du Teikoku fit un détour pour trouver un garde. Une fois son attention attiré, gardant toujours d'un coin de l’œil la demoiselle à l'ombrelle, il glissa quelques mots à la sentinelle, à l'abri des oreilles indiscrètes.

Après avoir échangé brièvement avec le garde qui s'éclipsa momentanément, Ami retrouva la dénommée Dahlia et s'apprêtait à entrer dans le poste frontalier.

« Une fois encore, je tiens à vous assurer que je ferai le nécessaire pour écourter autant que possible cet entretien. À présent, si vous voulez bien me suivre… »

Dernière étape pour Ami, et probablement Dahlia, avant que les deux ne s'installent dans une petite salle du baraquement.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8437-soyons-amis-uc#70721 http://www.ascentofshinobi.com/t9089-ami http://www.ascentofshinobi.com/u757
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Aux portes des nuages Empty
Mar 12 Mai 2020 - 18:08
Il ne connait pas son nom, qu'est-ce qu'il y avait de si bizarre ? S'il était un soldat du Teikoku, il ne pouvait pas connaître les kaminarijins qui sont juste partis avant leur venue ici. Pour elle, ça paraissait logique, mais le fait qu'il semble avoir une fixette sur son nom lui met la puce à l'oreille : il a découvert qu'elle mentait sur son nom, du moins, il savait que le nom qu'elle lui a donné n'est pas le sien. Elle ignore comment il a découvert cela, mais s'il n'avait pas fait une fixette sur les autres informations qu'elle a donné, c'est qu'il pouvait décerné le mensonge de la vérité. Mais soit, maintenant qu'elle a cette information en tête, elle lui sourit, pas perturbée par sa question, puis commence à parler en restant maître de ses émotions.

- Oh, c'est certainement parce que c'est un nom d'emprunt. C'est un nom que j'utilise pour me protéger moi et mes travaux, voyez ça comme un nom d'artiste.

Tout ceci était la vérité ce coup-ci, une petite pirouette qui devrait lui plaire, mais il voulait le faire venir dans un endroit clôt pour continuer l'interrogatoire. Cela l'arrange un peu moins, mais en vérité, elle peut toujours avoir un avantage à se trouver dans un endroit aussi sécuritaire si elle veut tenter de fuir ... mais elle ne compte pas dévoiler ses plaies, pour le moment, elle va jouer le jeu, elle va attendre et répondre à ses questions, de toute manière, ses attentions avec eux ne sont pas hostiles de base, car cela n'allait pas avec la vision de Sazuka et Raizen. Elle va tenter de discuter avec la régente et, peut-être, la verra-t-elle dans cet avant-poste.

- Très bien, je n'ai pas d'attention hostile envers vous alors ...

Nouvelle vérité, peut-être que cela le rassurera encore plus.

Spoiler:
 

_________________

Aux portes des nuages 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Sendai Hanae
Sendai HanaeEn ligne

Aux portes des nuages Empty
Mer 13 Mai 2020 - 15:24
La routine du soldat semble frapper Hanae, depuis quelques jours. Tout juste acceptée au sein des forces de l’Empire, avec pour but de suivre le mouvement créé par celui qu’elle déteste au plus haut point, Yamanaka Rei, à savoir l’unification des nations pour une paix durable, la rougeoyante a encore du mal à bien s’intégrer. Elle est pour l’instant fixée à Kumo, et préfère ne pas trop en bouger sauf dans le cas où les événements l’y contraindraient, comme une victoire de la résistance qui semble agir encore dans l’ombre, lors d’une guerre possible à venir. De ce fait, elle se porte volontaire pour la sécurité, ayant toujours son clone qui se balade, ici et là, dans le village, pour indiquer un problème quelconque. C’est d’ailleurs cela qui lui met la puce à l’oreille, lorsqu’elle ressent que son double ne bouge plus. Pire que cela, il disparaît même, quelques secondes après, lui rapportant des informations sur sa ronde du jour.

La rubiconde a, semble-t-il, été interpellée par un garde qui demande des renforts à l’arche grise, juste au cas où. Eh bien, ni une ni deux, elle se rend à cet endroit, espérant qu’il ne s’agisse pas d’une attaque, comme celle de l’Empire qu’elle n’avait pas pu arrêter du fait de son absence du village à cette époque : elle était simplement en mission, et n’a pu que voir le désastre en rentrant. Sur place, elle remarque un duo, dont l’un des deux ne lui est pas inconnu : la jeune femme à l’ombrelle et à la chevelure flamboyante. Celle-là même qu’elle avait vue, hors du village, lors d’une sorte d’enchère faite par une marchande itinérante, quelques jours auparavant. Curieuse de voir qu’elle veut entrer dans le village, et que cela semble poser problème, la rubiconde s’approche, et la suit, elle et l’homme masqué qui est sans doute un soldat de l’Empire tout comme elle, lorsqu’ils pénètrent les barraquements se trouvant à côté de l’entrée principale du village.

« Bonjour, Soldat Hanae au rapport. On m’a dit que vous vouliez un soutien pour interroger une nouvelle venue. »

Elle n’a pas encore entendu le nom de la demoiselles rougeoyante, mais sait simplement qu’elle a en sa possession un rouleau valant une fortune, qu’elle-même n’a pas pu s’approprier, ce jour-là. Pourquoi venir à Kumo en particulier pour dépenser tout cet argent ? Est-ce une facétie d’une fille de riche ? Ou un intérêt pour un certain clan, dont fait partie la rubiconde ? Dans le second cas, cela l’intéresse. Par ailleurs, elle pourra aussi s’assurer de la sécurité de chacun. Aussi bien de son allié, au cas où il s’agirait d’une intruse, que de la jeune femme, au cas où le soldat de l’Empire avait prévu de la passer à tabac, par exemple.



résumé:
 

_________________
Aux portes des nuages P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Ami
Ami

Aux portes des nuages Empty
Dim 17 Mai 2020 - 10:50
« Bonjour. Je vous remercie de votre réactivité, soldat Hanae. »

Dahlia et Ami furent finalement rejoints par une troisième personne : Sendai Hanae. L'orateur du Teikoku trouva ainsi le soutien d'une femme à la chevelure érubescente, non sans lui rappeler celle de la voyageuse qu'il amena jusque dans les baraquements de l'Arche Grise. Celle qui se présenta sous un nom d'emprunt, selon ses propres termes, fut ainsi conduite dans une petite salle. Il y avait deux chaises séparées d'une table en bois. Une fenêtre éclairait l'espace, avec une vue sur le passage conduisant au village caché de Kumo.

Avant de démarrer les questions plus approfondies, Ami laissa seul Dahlia un instant pour échanger quelques mots avec la soldate fraîchement débarquée. L’œil du Teikoku veilla quelques mètres plus loin à la présence de Dahlia dans la salle. Au même moment, dans le couloir conduisant à cette fameuse salle d'interrogatoire, il s'approcha de la dénommée Hanae pour lui tendre une main amicale, et lui glisser :

« Je m'appelle Ami. Cette femme se fait appeler Sendai Dahlia, mais elle m'a confié qu'il s'agissait d'un nom d'emprunt. Elle souhaitait venir à la bibliothèque de Kumo. Avant toute chose, je souhaite m'assurer de sa réelle identité, et vérifier qu'elle ne présente pas un danger pour Kumo. Par les temps qui courent, la prudence est de mise. D'où votre présence, si jamais les choses venaient à mal tourner. »

Une fois son exposé achevé, il invita la rousse d'un signe de la tête à le suivre. Lui s'installa sur la chaise faisant dos à la fenêtre. Hanae avait le loisir de rester au pallier de la porte, ou de se poser contre un des murs de la pièce. Le soleil s'invitait violemment dans la salle. Les rais de lumière qui filtraient dans la pièce floutaient la silhouette d'Ami. Bientôt, il ne resterait plus que le symbole ésotérique ornant son visage recouvert de bandages : un Œil, inquisiteur, symbole de la recherche de vérité.

« Bien, poursuivons à présent. »

Toujours pleinement concentré sur la demoiselle, l'esprit d'Ami était plus qu'attentif à la moindre de ses paroles. A la moindre expression de sa part.

« Pour commencer, je vais vous demander de m'indiquer votre réelle identité. Notre registre d'identification au sein de l'Arche Grise ne fait pas mention d'un nom d'emprunt comme Sendai Dahlia. Pour assurer la sécurité de nos concitoyens Kumojins, nous avons besoin de nous assurer de la réelle identité de chaque visiteur. Sachez que vous n'avez rien à craindre ici, Sendai-san. Je puis comprendre que vous cherchez à protéger vos travaux, mais nous ne faisons que notre travail également. »

Ami joignit ses mains sur la table.

« Je vous demanderai ensuite de m'indiquer votre lieu de résidence, ainsi que de retracer vos derniers déplacements, des plus récents aux plus anciens. Encore une fois, vous n'avez rien à craindre : cette conversation n'a aucune raison de quitter l'enceinte de cette bâtisse, et encore moins de cette pièce si vous répondez simplement à mes questions. »

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8437-soyons-amis-uc#70721 http://www.ascentofshinobi.com/t9089-ami http://www.ascentofshinobi.com/u757
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Aux portes des nuages Empty
Dim 17 Mai 2020 - 17:46
- Oh, bonsoir mademoiselle, on se rencontre de nouveau on dirait.

Anzu sourit, saluant avec enthousiasme la demoiselle aux cheveux écarlates, se penchant poliment devant la demoiselle aux cheveux en feu après que l'homme avec son masque en forme d’œil l'ait accueillit et semble lui avoir susurrer des mots dans l'oreille, probablement un résumé de la situation. La rousse à l'ombrelle referme ce dernier, le gardant à ses côtés, observant l'homme lui faire face sans avoir peur malgré cette mise en scène qu'il tente d'avoir, essayant d'avoir un aspect symbolique avec son oeil au niveau du masque. Elle jette tout de même un oeil à la demoiselle, Hanae qu'elle s'appelle, lui affichant un sourire aussi alors qu'il tentait de confronter la jeune femme au fait qu'elle ne soit pas présente au registre de l'Arche Grise.

- Vous savez monsieur que si je suis venu à Kumo, c'est en partie à cause de cette jeune femme que vous avez appelé. Elle m'a invité à venir à Kumo, parler aux Sendaï qui se trouvent à l'intérieur de cette cité, même si je lui ai dis que cela m'aidera pas pour mes travaux. Elle m'a donc donné espoir que cette cité accepterait encore les chercheuses.

Une nouvelle vérité qui éclate, cependant, Anzu, ou plutôt Dahlia, observe l'homme derrière son masque, il disait que son nom n'apparaissait pas dans les archives de l'Arche Grise, elle roule des yeux en entendant cela, comme s'il s'agissait d'une excuse plus qu'autre chose sur le fait qu'il insiste sur son nom.

- Sans vouloir vous vexez, vous n'êtes pas malin. Vous savez que je n'apparais pas dans vos archives, mais qui vous dit que je suis allez à Kumo ? Je suis Kaminarijin, mais qui vous dit que j'étais encore à Kaminari lorsque Kumo a été construit ? Pendant tout ce temps, j'aurais pu être à Kaze, à Joheki, voire dans un pays appartenant à un autre village, voire même à Hi.

Elle sourit, avant de venir poser ses mains au niveau de son menton, l'observant sans montrer la moindre faille.

- Pourquoi devrais-je être honnête avec vous quand vous ne l'êtes pas avec moi ? Avouez, ce "registre" est une excuse pour dire que vous avez soit sondé mon esprit, soit analysé ma voix pour découvrir que j'ai menti.

Elle reste ainsi, le fixant sans baisser le regard, observant sa réaction.

- Comme vous savez lorsque je mens, vous savez aussi lorsque je dis la vérité. De ce fait, quand j'ai dis que "je n'ai pas d'intention hostile envers vous", vous savez que je dis la vérité. De ce fait, un nom est-il si important que ça alors que vous savez que je ne veux faire aucuns mal à Kumo et à Teikoku ? Que je suis venu en toute diplomatie ? En paix ? Après tout, vous avez mon visage et le nom que j'utilise pour mes travaux et que j'utiliserais pour mon séjour, vous avez mon but et mes motivations de venir ici, n'est-ce pas suffisant ?

Elle jette un œil vers la demoiselle aux cheveux rousses, puis le repose sur cet homme.

- Vous dîtes que je suis en sécurité ici, mais vous avez fait venir un Sendaï dans cette pièce, cela me fait dire que vous aurez très bien pu me garder pour que je vous donne les fruits de mon labeur. Je ne vois pas d'autres raisons, je suis venu en tout diplomatie, sans aucunes attentions hostiles, pourquoi me retenir ici, autre que voler les fruits de mon travail ou fouiller dans ma vie sans aucunes raisons ?

Maintenant, c'est à lui de répondre à ses questions.

Spoiler:
 

_________________

Aux portes des nuages 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Sendai Hanae
Sendai HanaeEn ligne

Aux portes des nuages Empty
Lun 18 Mai 2020 - 11:51
En pénétrant la salle, plutôt bien éclairée contrairement à la croyance populaire des salles d’interrogatoires, Hanae s’attarde un instant sur le masque de celui qui se nomme Ami. Il est bien étrange, et dans sa précipitation, elle n’avait même pas fait attention à son aspect général, qui ne manque pas de la surprendre. En réalité, elle était trop concentrée sur cette Dalhia, dont elle connaît désormais le nom d’emprunt. Une fois les informations en main, elle vient se placer contre un mur, dans le dos de l’interrogée, pour bien voir les faits et gestes de chacun. Dans cette position, si l’un ou l’autre tente une attaque à l’égard de quiconque, la rougeoyante sera capable d’intervenir, également. Son rôle ici n’est évidemment pas d’user de ses capacités à démêler le vrai du faux, car elle n’en a aucune du genre. La conversation continue alors entre les deux, et si la rubiconde souhaite que la Sendai assise s’en sorte tranquillement, n’ayant pas l’air bien méchante, elle est intriguée par son envie de ne pas divulguer sa vraie identité.

Se déplaçant pour cette fois se tenir sur la droite de la jeune femme, elle écoute ses réponses. Mais celle-ci n’en donne pas, ce qui interloque grandement la soldate. Si elle donnait simplement son vrai nom, et qu’Ami avait vraiment un moyen de savoir si ce qu’elle dit est vrai, alors tout serait fini et elle pourrait se rendre à la Grande Bibliothèque. N’étant pas habituée à dévier la vérité, Hanae ne comprend pas. D’un côté, cet homme masqué ne fait que son travail et ne semble pas violent ni brutal, alors elle détourne très vite son attention pour se focaliser sur celle qui répond à des questions par des questions. Ce qui la surprend est la façon dont elle essaie de se servir de la présence de la sauvage pour se tirer de là. Mais se tirer de quoi, si elle n’a rien à se reprocher ?

« Je me souviens bien vous avoir conseillé de venir ici pour rencontrer des Sendai. Cela dit, j’ignorais que vous souhaitiez cacher votre identité, sinon je me serais abstenue. Dalhia-san, vous vous trouvez dans un village qui, il y a seulement un an encore, était indépendant. Depuis, il a été annexé et appartient au Teikoku. Des shinobis ont organisé une résistance et s’en sont vantés, en plus de ce groupe, Fukkatsu, qui a autoproclamé un Yondaime Raikage alors même que le système d’Ombres n’existe plus à Kumo. Comprenez que, dans cette situation, nous ne pouvons vous laisser entrer sans nous assurer de votre identité. Vous pourriez être un membre de ce groupe, et tenter de vous infiltrer pour nous attaquer en traître. Chaque personne qui passe l’arche grise se doit d’être honnête avec nous, sans quoi elle sera interrogée de la sorte. »

Elle marque une pause, pour laisser le temps à la flamboyante d’assimiler toutes ces informations. Malheureusement pour elle, il n’est plus question de la laisser partir sans donner de réponse aux questions. Hanae regrette d’avoir pris la parole alors qu’elle ne devait pas spécialement le faire, mais tout cela l’intrigue. Une attaque à l’encontre du Teikoku fera des morts, et la rougeoyante ne peut le tolérer.

« Cette fois, je rejoins mon camarade. J’ai deux questions pour vous. Une fois que vous y aurez répondu, je ne vous poserai plus de problèmes, et je pourrai même vous accompagner jusqu’à la grande bibliothèque, si vous le souhaitez. Quel est votre véritable prénom ? Et avez-vous un quelconque lien avec l’un des deux groupes que j’ai cité juste avant, la "Résistance" et le "Fukkatsu" ? »

Un sourire se dessine sur ses lèvres. Celui-ci est avenant, pas du tout mal intentionné. Cette femme n’a pas l’apparence d’une criminelle, et si elle ne veut donner son identité, il doit y avoir des raisons. Certaines peuvent être bonnes, d’autres mauvaises. Au fond d’elle, la rubiconde espère ne pas avoir mis le doigt sur ce genre de choses. Après tout, le pire serait de laisser passer une intruse dans le village.




_________________
Aux portes des nuages P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Suzuri Akina
Suzuri Akina

Aux portes des nuages Empty
Mar 19 Mai 2020 - 0:01




Ce fut par l'un des insectes qu'elle employait dans la surveillance du village que la Suzuri put assister à cette scène. La jeune femme au parapluie qu'elle avait souhaité aider contre la traitresse dans l'acquisition de parchemins à priori rares se retrouvait face à deux individus, dont elle ne savait pas grand chose si ce n'était que l'un n'était pas Kumojin,

Les insectes, deux petites mouches semblant n'être rien de plus que ça; les prirent en chasse, les suivant un temps jusqu'à un baraquement à proximité. Les mouches pénétrèrent dans la pièce et virevoltèrent jusqu'à ce que l'un se pose dans le dos de l'homme au masque; lequel fut rejoint par un autre protagoniste qui servit aussi de mouche-port.

Elle écouta l'échange entre ces trois personnes; qui semblait être... compliqué. Akina se demandait alors pourquoi ces deux soldats du Teikoku s'acharnaient sur cette pauvre jeune femme qui, même si elle utilisait un nom d'emprunt, semblait être tout sauf dangereuse. Voilà tout ce qu'était l'empire; un amas de personne agissant pour la liberté et la sécurité en public, et sondant les esprit à l'abri des regards...

Akina ne s'était pas imaginée que la disparition d'Hiko lui permettrait d'être spectatrice d'un tel spectacle; sans cet affrontement; l'intendante ne se serait probablement tant exercée à l'emploi de tout ses insectes d'encre.

A l'abri dans un bâtiment peu fréquenté de Kumo, Akina, d'une main; écrivit quelques mots qui prirent ensuite la forme d'une chauve souris. Celle-ci survola le village à toute allure jusqu'au baraquement en question et y pénétrant par une issue inimaginable vola dans la pièce, sous les yeux de ses occupants, et fonça contre un mur pour former ces quelques mots :

Relâchez la demoiselle. Les insectes que vous voyez ici exploseront et vous emporteront si vous refusez. Cordialement, l'Artiste.

Et ils purent voir dans la pièce de nombreux insectes en tout genre ramper sur le sol, voler, se poser sur les carreaux à l'extérieur, sur les murs à l'intérieur. Et tous semblaient les observer, et les écouter.

Spoiler:
 




_________________

Aux portes des nuages 2qg3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Aux portes des nuages Empty
Mar 19 Mai 2020 - 2:59
- Je ne vous dirais pas mon nom, j'insiste dessus. Et non, je n'ai pas de lien avec l'un de ses deux groupes. Voilà, vous êtes contents ?

Vérité, Anzu n'a pas de lien avec l'un de ses deux groupes, mais elle a un lien avec les deux en même temps, nuance, comme quoi, jouer sur les mots ... c'est important. Elle fronce les sourcils, croisant les bras en se remettant sur sa chaise, prenant une mine boudeuse. Elle croise les jambes, puis sursaute en voyant une chauve-souris foncer vers un mur. Pensant être la cible, elle bondit de sa chaise, manquant de tomber, prenant son ombrelle en main, se reculant contre le mur, pointant la pointe de son ombrelle vers les deux personnes qui lui font face. Elle ignore d'où vient cette chauve-souris, mais elle les regardait avec un air très grave.

- Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? Elle vient d'où cette chauve-souris ? Et c'est qui cette Artiste ?

Elle les garda en joue, pour le moment, elle n'attaque pas, visiblement, il y a un anarchiste dans le coin. Anzu, ou plutôt Dahlia, restait sur la défensive, manquant de virer au blanc en voyant cette montagne d'insectes en train de grouiller de partout.

- Je pensais que j'étais en sécurité ici ! Qu'est-ce qui se passe ici ? Répondez-moi !

Elle continue de garder en joue les deux antagonistes qui lui font face, pointant surtout en direction de celui-ci qui s'approche le plus d'elle, prête à donner des coups d'ombrelle s'il le faut, mais surtout, commençant à révéler son chakra qu'elle gardait enfouie pour ne pas effrayer les autres.

Spoiler:
 

_________________

Aux portes des nuages 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Sendai Hanae
Sendai HanaeEn ligne

Aux portes des nuages Empty
Mer 20 Mai 2020 - 11:02
Hanae pose une question anodine, qu’il est normal de poser à une personne suspecte, concernant les deux groupes qui menacent Kumo et le Teikoku depuis maintenant plusieurs semaines, voire mois pour la Résistance. Elle n’a pas la preuve qu’Ami puisse vraiment déceler le vrai du faux, ce n’est donc pas pour la piéger qu’elle pose la question. Une nouvelle fois, la Sendai refuse de donner son identité, ce qui finit de lasser la rubiconde. Celle-ci dément avoir un lien avec Fukkatsu ou la résistance, ce qui est tout à son honneur. C’est à ce moment qu’une intervention plutôt hostile – surtout du fait du message affiché au mur avec de l’encre qui était une chauve-souris, un instant auparavant – se présente. Le message est clair : celle qui se fait passer pour une civile et qui en connaît long sur les Sendai, du fait de son affiliation à ce clan, doit être relâchée. La rouquine est sceptique. Tout d’abord, elle comprend que la femme à l’ombrelle est une menteuse : si elle cache son identité, c’est qu’elle a forcément un lien avec un des deux groupes susmentionnés.

Ne faisant rien, pour l’instant, elle observe les insectes au sol. Ceux-ci sont aussi fait d’encre, sans aucun doute, si c’est la même personne qui a envoyé le message. Une Suzuri, ça fait une belle jambe à la rougeoyante, qui sait qu’il y en a tout un tas à Kumo. Ses pensées se recentrent sur l’intruse. Elle feint de se sentir menacée, mais cela sera ce qui la fera tomber. Pour l’instant, il vaut mieux prendre en compte la menace et ne pas agir bêtement. D’une rapide série de mudras, la jeune femme utilise l’un de ses jutsus Sendai et tend les bras autour d’elle pour supprimer le chakra de toute technique active, à proximité d’elle. La totalité des insectes redeviennent donc de l’encre tout ce qu’il y a de plus normal. Se tournant vers la sortie, elle interpelle les gardes en faction :

« Gardes, surveillez les alentours de cette pièce. Rien ni personne ne doit y entrer, et écrasez tous les insectes, même les plus petits, que vous verrez. »

Ils s’exécutent, se regroupant tous, c’est-à-dire une bonne dizaine d’entre eux, écrasant les éventuels autres bestioles à l’extérieur, qui menaceraient d’entrer, qu’ils soient faits d’encre ou non. Hanae se tourne alors vers Ami :

« Il est évident que cette jeune femme est menacée, il faut assurer sa sécurité. »

Mensonge, Ami le remarquera, si Dalhia dit vrai. Sinon, tant pis, il n’aura qu’à jouer le jeu s’il a un peu de jugeote. Cette fois, elle regarde la Sendai :

« Je pense que nous avons commis une erreur, si vous cachez votre nom, c’est pour fuir la personne qui a attaqué, n’est-ce pas ? Vous craignez pour votre vie, et je ne laisserai rien vous arriver. Ne vous en faites pas, nos gardes empêcherons quiconque d’entrer, alors vous pouvez me suivre, je vais vous guider dans un lieu sûr. »

Le regard de la rubiconde est on ne peut plus honnête, car elle n’a pas besoin d’avoir honte de mentir à une menteuse. Elle espère que la jeune femme baissera son ombrelle, qui n’est pas vraiment dangereuse. Dos au mur, elle fait une cible facile, au fond. D’une série de mudras, la sauvage fait apparaître un clone, qui vient se placer dans l’encadrement de la porte.

« Êtes-vous prête à me suivre ? Nous ne demanderons plus votre nom, vous m’avez personnellement convaincue. »



résumé:
 

_________________
Aux portes des nuages P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Ami
Ami

Aux portes des nuages Empty
Mer 20 Mai 2020 - 23:51
Tout s'enchaina à un rythme effréné. Impossible pour quiconque de prédire le sort qui attendait Hanae et Ami une fois au sein de cette salle destinée à interroger les visiteurs de Kumo. Alors que la prétendue Sendai Dahlia insistait pour dissimuler sa réelle identité, le temps s'écoula, et Hanae tenta une percée pour récolter les réponses aux questions que les deux Teikokujins se posaient. À cet égard, l'homme au masque s'emmura dans le silence. Il laissa l'entretien se poursuivre selon le tempo imposé par la soldate.

Comme à son habitude, Sendai Dahlia resta évasive dans ses réponses. Ami observa attentivement la conversation, avant que soudain, une créature ne fasse irruption dans la pièce. Une créature ailée, au prime abord, qui se révéla futilement être une chauve-souris. Le chiroptère s'écrasa aussitôt dans la pièce contre un mur pour répandre l'encre qui le constituait. Cette même encre, animée d'une énergie étrangère, s'agença en un message édifiant : une menace à l'encontre des deux soldats. L'ordre était simple. La réaction, elle, sans appel.

Après la chauve-souris, ce fut au tour d'une marée noire d'envahir soudainement la pièce. Si la chauve-souris avait pu se frayer un chemin par delà la méfiance des gardes, impossible pour les sentinelles en faction dans les baraquements de l'Arche Grise de ne pas prêter attention à la nuée grouillante qui s'étalait dans la salle d'interrogatoire. Ami s'était levé suite à la chauve-souris, afin de mieux lire le contenu de la menace proférée au Teikoku. En voyant la salle se couvrir d'une horde d'insectes d'encre, il se rapprocha du centre sans dire mot. L'avertissement rédigé au mur prenait peu à peu forme.

Si la dame au nom d'artiste s'étonna à son tour de ce retournement de situation inattendu, il n'en fallait pas moins à Hanae pour prendre l'initiative. La Sendai fit montre de ses talents héréditaires. Pareille à la Résonance, la vague d'énergie que déploya la kunoichi depuis ses mains balaya la salle de son aura chargée de mystère. L'instant d'après, la noirceur des murs se répandit au sol, d'abord en une nuée d'insectes, avant de s'effondrer en une mare d'encre.

Toujours à l’initiative, la kunoïchi interpella des gardes pour s'occuper de neutraliser le reste des insectes grouillant à l'extérieur. Un léger vent de panique s'installa au sein de l'Arche Grise. L'incompréhension gagnait les passants, qui furent invités à quitter les lieux au plus vite. Pour ceux venant de traverser la frontière vers Kumo, ces derniers se dirigèrent vers l'intérieur du village. Pour les autres, les lourdes portes en fer de l'Arche Grise empêchèrent quiconque de pénétrer au sein du village caché de Kumo. Tant que la menace restait présente, tout déplacement vers ou depuis Kumo devenait proscrit.

Depuis la fenêtre, on pouvait observer les gardes se mettre en alerte, fouiller dans les alentours à la trace du terroriste responsable de ce chaos. Ami se tourna vers Hanae après qu'elle eut recours aux gardes. Cette dernière s'adressa à l'orateur. L'émissaire de l'Empire conserva son calme, et se contenta de hocher la tête, alors qu'il observait attentivement la soldate. Dans cette situation, c'était bien la Sendai qui était la plus appropriée pour gérer la crise et plus spécifiquement la dénommée Dahlia.

« Je vous laisse gérer la situation, Sendai-san. Votre maitrise du chakra sera utile contre cette menace. »

Ami s'éloigna de la fenêtre pour se rapprocher de la sortie. Tandis que la Sendai invoqua une copie parfaite de sa personne pour l'épauler dans l'évacuation, l'Œil de l'Empire se plaça entre les deux rousses, Dahlia et Hanae. Il observa sous son masque la visiteuse, et d'un geste de la main, invita cette dernière à suivre l'ancienne Kumojin désormais sous allégeance impériale.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8437-soyons-amis-uc#70721 http://www.ascentofshinobi.com/t9089-ami http://www.ascentofshinobi.com/u757
Sendai Anzu
Sendai Anzu

Aux portes des nuages Empty
Jeu 21 Mai 2020 - 0:39
Anzu reste sur le qui-vive, elle ignore si cela fonctionnait, mais elle ignore qui est cette Artiste qui s'est mise à attaquer l'avant-poste, mais ça ne l'arrange pas du tout ... enfin, Anzu baisse son ombrelle, Hanae souhaite l’emmener dehors, au pire des cas, elle finit en prison, au mieux, elle se trouvera à Kumo, mais surveillée. Elle croise les bras, suivant la jeune femme à la chevelure rousse, soupirant lourdement alors qu'elle se fait guider à l'extérieur. Elle l'observe, l'emmenant elle ne sait où, mais au moins, elle l'a emmener en dehors, en "sécurité". La violette observe sa "cousine", elle ne doit pas la croire avec ce qui vient de se passer, cette Artiste a ordonné de la libérer après tout. Enfin, puisqu'il fallait se lancer ... elle n'a pas trop le choix maintenant.

- Je suppose que vous ne me croyez pas, avec ce qui vient de se passer et mon chakra que j'ai camouflé, je peux comprendre que j'ai l'air suspecte ... mais j'ignore vraiment qui est cette personne, cet "Artiste", ni ce qu'elle ou qu'il me veut. Et quoi que vous fassiez, sachez que je ne me défendrais pas, je ne veux pas de conflit, je suis venue ici sans aucunes intentions.

Elle soupire, continuant à la suivre, bougeant son ombrelle pour le faire tournoyer sur son épaule.

- Dîtes-moi où vous souhaitez m'emmener, que ce soit sur surveillance dans une prison ou bel et bien à l'extérieur, je vous suivrais sans problème, et avec des sceaux de chakra s'il le faut. Sachez cependant que j'ai une bonne raison de camoufler mon nom, et ça n'a rien à voir avec cette personne ... enfin je crois.

Deuxième soupire. tout ça pour dire que l'aventure risque de s'arrêter ici pour elle maintenant ... heureusement qu'elle n'avait pas la cape du Fukkatsu sur elle, juste un masque qu'elle porte en-dehors de son camouflage visuel.

Spoiler:
 

_________________

Aux portes des nuages 4fy8
Merci à patate pour l'avatar et Sazuka pour la signature o/

Info inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3314-sendai-anzu-termine http://www.ascentofshinobi.com/u784
Sendai Hanae
Sendai HanaeEn ligne

Aux portes des nuages Empty
Sam 23 Mai 2020 - 13:08
Il ne semble rien se passer d’autre, suite à l’arrivée de la nuée d’insectes. Cette intervention laisse beaucoup de questions dans l’esprit d’Hanae, qui sait désormais qu’il y a une Suzuri dissidente, à Kumo, même si rien ne la relie aux ennemis du Teikoku actuels. Elle pourrait avoir un différend avec Dalhia, ou à l’inverse être son amie, ou simplement une connaissance. Par ailleurs, les maîtres de l’encre étant légion dans le village caché dans les nuages, retrouve cet Artiste semble compliqué. La Sendai oublie bien vite cette possibilité, mais s’assure tout de même de prévenir les gardes de ces informations, et du fait qu’un Suzuri ait commis un crime en menaçant l’intégrité physique de plusieurs personnes. Si une enquête doit être menée, cela sera de leur ressort, et non de celui de la rubiconde. Une autre avancée est celle dans le comportement de l’interrogée, qui accepte d’être mise en sécurité. Voilà une chose qui facilitera la tâche à tout le monde.

« Je vous remercie, Dahlia-san, pour votre coopération. Je vais laisser Ami-san et mon clone vous escorter, ainsi que quatre des gardes de l’arche grise. Pour ma part, je vais faire un rapport à la régente, afin de la prévenir à son tour qu’un Suzuri se faisant appeler « L’Artiste » a des intentions criminelles, ou a minima des envies de faire des farces. Ce double est capable de se battre comme je le peux et vous assurera une sécurité optimale, soyez en sûre. »

La vraie Hanae quitte donc les lieux, laissant sa copie en surveillance pour escorter le groupe en lieu sûr. Elle n’interviendra plus, laissant à l’autre soldat le loisir de continuer son interrogatoire. Une fois le groupe dans une salle plus adaptée, dans les locaux de la police Kumojine – la salle en question étant seulement éclairée d’une lanterne, n’ayant ni fenêtres, ni barreaux, mais simplement une porte comme entrée, laissée ouverte – avec un grand nombre de shinobis Kumojins et Teikokujins dans les parages, faisant de ce lieu une sorte de bastion imprenable, la fausse Hanae reste à l’extérieur de la pièce. Se tenant contre le mur, elle pourra tout entendre, et intervenir en un temps record si quoi que ce soit se produit.

Pendant ce temps, l’originale s’adresse à un garde en faction près du bureau d’Hokazuka Rie, et elle lui dit simplement, avant de quitter les lieux :

« Nous avons accompagné une Sendai qui refuse de donner son nom au poste de police de Kumo. Nous l’interrogerons jusqu’à obtenir la vérité, et si elle refuse, elle sera sans aucun doute incarcérée. Par ailleurs, un Suzuri inconnu a tenté de la libérer, cela ne nous indique pas s’il y a un lien entre les deux, ni si tout cela est lié aux groupes qui menacent la paix du village, mais je suppose qu’Ami, le soldat qui s’occupe de l’interrogatoire, saura déceler les informations qu’il faut. »

Son travail est terminé, et à défaut d’avoir pu aider l’homme masqué dans ses questionnements, elle aura au moins assuré la sécurité du groupe. Désormais elle peut retourner à ses occupations.



résumé:
 

_________________
Aux portes des nuages P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Suzuri Akina
Suzuri Akina

Aux portes des nuages Empty
Dim 24 Mai 2020 - 18:36




Dans sa pièce, Akina s'esclaffa en les voyant paniquer comme de petites fourmis que l'on aurait dérangé dans leur labeur. Un à un ses insectes semblaient disparaître, sans doute grâce aux ordres de la girouette. Mais ceux-ci étaient de toute évidence trop nombreux pour être tous supprimés par de simples bottes. Seuls ceux proches de la Sendai avaient disparu, et encore...

Ses doigts la démangeant elle hésita un instant à tous les faire disparaître -exploser- mais elle se souvint du tracte de la Raikage : éviter l'affrontement, ne pas s'en prendre aux envahisseurs; tout au moins pas tant que leur unité n'était pas arrivée aux portes de Kumo. Contrairement, sûrement, à Hiko; Akina respecta cette demande et laissa les Hijin et leur captive arbitraire s'en aller.

Cette petite intervention l'avait amusé, voir comment réagissait l'ennemi, connaître ses facultés; était un avantage certain. Un exercice ou un entraînement qui lui permit d'affirmer que sa tactique était la bonne et serait, pour la suite des événements, cruciale. La Suzuri ne pouvait qu'en rire bien que sa déception fut grande. S'il n'y avait pas eu ce garde fou qui l'empêchait d'accomplir son plan originel...

Enfin, cette Dahlia entre leurs mains... Allait devoir se débrouiller sans son aide; bien que... le poste de police -ou quel que fut son nom- n'était pas davantage à l'abri que ce baraquement...

-Non... on a dit... pas d'explosions... pour le moment.. D'une voix haleté par l'adrénaline. Puis elle soupire longuement en les voyant s'éloigner, se pensant victorieux et en position de force. J'ai une autre mission... S'adressait-elle à elle même pour s'en rappeler et se dissuader de pulvériser toute l'entrée du village et ceux qui y circulaient. Les victimes collatérales ne l’effrayaient plus et un bien pour un mal, un mal pour un bien... Cela n'avait guère d'importance. Mais il y avait la mission, elle n'en dérogerait pas.

Les insectes restants à l'extérieur, qui n'eurent pas succombé aux coups des gardes car relativement difficilement repérables; s'envolèrent vers d'autres occupations sous la gouverne de leur créatrice qui, pour le coup, s'était autoproclamée "l'Artiste".

Spoiler:
 



_________________

Aux portes des nuages 2qg3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3235-suzuri-akina#24157

Aux portes des nuages

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Arche Grise
Sauter vers: