Soutenez le forum !
1234
Partagez

» Un simple défi pv. Saji

Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Un simple défi pv. Saji Empty
Mer 6 Mai 2020 - 16:02
» Un simple défi pv. Saji JScAlEq
l'ombre d'une Ombre




Le miroir reflétait une image parfaite de Kyûseishu, se fixant avec insistance torsu nu devant celui-ci. Complètement nu, d’ailleurs. Encore mouillé de la douche d’une heure qu’il venait de prendre, dénuant d’eau chaude le reste du logement aux multiples appartements, il tira le tiroir de la commode et en tira la même tenue noire qu’à l’accoutumée. Aujourd’hui était un grand jour dans sa jeune carrière de shinobi. Le pantalon enfilé, il ouvrit un autre tiroir à côté de son lit et contempla les lettres ; celles qu’il n’avait jamais envoyé. Augmentant encore sa détermination, il termina de se préparer et boutonna sa veste puis attacha ses cheveux en une queue à l’aide d’un élastique. Il était fin prêt.

Ses longues heures de recherches et les multiples questions aux gradés l’avait enfin aiguillé sur le lieu d’habitation -ou au moins celui où travaillait parfois- le Kage de Kirigakure no Satô. Et même s’il n’avait de prime abord pas osé s’en approcher par respect de son intimité et par peur de ne pas être à la hauteur, sa rencontre avec Kiyonaga l’avait inconsciemment poussé à prendre plus de risque. Avec Daisuke, il s’était rendu compte de sa propre connaissance des hautes-sphères et de sa passion pour celles-ci. Seiya lui avait rappelé de ne pas trop se prendre au sérieux ; il n’était qu’un adolescent après tout. Shizan lui illustra parfaitement ses buts et les mit en exergue.

Grâce à ces rencontres, grâce à Kirigakure no Satô, il allait rencontrer Nobuatsu Saji. Pour quoi ? La question se posait effectivement pour une tierce personne mais Kyûseishu le savait bien, lui.

Il descendit les marches des parties communes quatre par quatre et termina par un saut qui le fit atterrir devant la porte qu’il ouvrit d’un revers de poignet, se retrouvant face à la rue remplie de piétons où plusieurs regards se braquèrent sur l’énergique énergumène. Mais lui n’avait d’yeux que pour un endroit précis que ses pas avalant le bitume se dépêchaient de rejoindre.

Au détour de plusieurs rues il termina enfin par arriver dans le quartier désiré et il ralentit l’allure, plissant les yeux pour chercher le baraquement, situé près de l’ancien Palais de la Brume désormais devenu ruines. Cela attristait le Genin de voir le symbole du pouvoir de son pays dans tel état. Il se promit de se remettre à l’ouvrage avec l’architecte après ça, qui était pour lui bien plus important.

La porte était à quelques mètres de la Balance, immobile. Après une large inspiration, il avança décidé. Ses phalanges heurtèrent le bois deux fois succinctement puis il resta là, chaque muscle de son corps tendu. Ce n’était pas de la peur. C’était bel et bien l’excitation...






_________________

» Un simple défi pv. Saji 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu http://www.ascentofshinobi.com/u1086
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

» Un simple défi pv. Saji Empty
Lun 11 Mai 2020 - 16:06
Installé dans son bureau de fortune, sa table croulait sous les masses de papier que celles-ci le dépassaient alors qu’il était assis à passer en revue les sujets qui lui incombaient de traiter succintement pour gagner du temps, il était comme voué à accomplir des tâches administratives sans fin, comme un supplice tantalien transposé dans un contexte japonais féodal. Heureusement, la résilience du Nobuatsu qui l’avait tiré d’affaire à maintes reprises dans ses combats avait aussi porté ses fruits dans son travail de secrétaire et receveur de doléances du village caché de la Brume, laissant sa volonté encore intacte en dépit du poids que son prédécesseur avait laissé sur ses épaules.

A noter que beaucoup des documents officiels centralisés au Palais de la Brume aujourd’hui encore en construction, avaient été détruits lors de la guerre civile d’été 203 suite à l’affrontement entre le Rokudaime et la Godaime, l’obligeant à reconstituer certains dossiers en repartant de zéro, combler des trous dans les informations qui étaient à sa disposition, et ainsi améliorer la gestion du village dans son ensemble.

Mais un travail de titan restait encore à accomplir pour qu’il puisse finalement se concentrer sur des sujets importants, à commencer par les grands travaux et la question du sceau du Dieu de l’Eau… sans compter la gestion du clan des Sabreurs, de l’unité du Kyôi, la requête du daimyô, la réforme du Complexe shinobi, …

Sûrement en a-t-il oublié alors qu’il épluche le dernier dossier en date concernant le village de Fii… il fut pris dans un moment de nostalgie où il se remémora sa première mission de rang B en tant que genin dans l’équipe de Kaguya Wutu-Fuku qui était alors chuunin, aux côtés de son ami Yuki Kuzan aujourd’hui à la retraite.

Sa dernière mise à jour datait de son rapport remis à Yuki Kaya, qui était à cette époque déjà conseillère de la Godaime et qu’il était chuunin… Il se demandait ce que devenaient les villageois de Fii, qui avaient la particularité d’être atteints de cécité et de vivre dans des maisons à l’architecture instable puisque leurs charpentiers étaient aussi… aveugles. Leur mission consistait à les libérer de la férule d’un culte fanatique qui avait pris le contrôle et faisait régner la terreur dans la région. Désormais, ce culte n’était plus, et le village avait retrouvé une vie normale.

Une main vint finalement frapper à la porte de son bureau, l’extirpant de sa léthargie nostalgique. Ce jour-ci, il avait laissé les membres du Shiden prendre un jour de repos pendant qu’il finirait exceptionnellement de trier des documents en débordant sur ses propres jours de congé: il n’avait pris aucun rendez-vous ce jour-ici justement pour se laisser le temps d’avancer.

Travailleur qu’il était, il n’hésitait pas à sacrifier de son temps libre au point qu’il ne faisait plus vraiment de distinction. Sa triple casquette ne lui laissait aucun moment de répit, alors cette soudaine interruption ne l’importunait pas vraiment, mais lui permit de se distraire de l’ennui, ne serait-ce que quelques instants.

Il se leva vers la porte du bureau et tourna la poignée, il vit un jeune homme au regard plein d’entrain et de volonté, il le détailla de haut en bas observant qu’il n’avait pas de bandeau de Kiri, et sachant qu’il n’avait aucun rendez-vous de prévu aujourd’hui il ne pouvait s’agir là que d’une personne:

Ah désolé, je n’ai pas de courrier à envoyer aujourd’hui, mais n’hésitez pas à repasser demain.

Sur ces mots, il s’apprêtait à refermer la porte.









_________________
» Un simple défi pv. Saji Sajisi12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Un simple défi pv. Saji Empty
Lun 11 Mai 2020 - 22:50
» Un simple défi pv. Saji JScAlEq
l'ombre d'une Ombre




Là, planté comme un figuier dans la terre meuble et prêt à s’enraciner des siècles durant, il retint son souffle quand la poignée se mit à bouger. Puis, les gonds grincèrent et ses dents, si elles avaient été du même alliage auraient sûrement reproduit ce son, tant il les serraient dans sa mâchoire crispée.

Peu à peu la silhouette de l’Ombre se dessina face à lui dans l’encolure de la porte. Un homme plus grand que lui qui portait un sabre sagement rangé dans son fourreau. Sa bouche se fendit et ses lèvres se décollèrent mais le Mizukage avait déjà commencé à parler, folie aurait été de le couper.

Il venait de le prendre… Pour le facteur. Le facteur. Il fallut quelques secondes à Kyûseishu pour assimiler cette information. Loin de se sentir insulté pour autant il passa toutefois son pied dans l’interstice du morceau de bois s’apprêtant à les séparer pour enfin saisir sa chance et d’adresser la parole au chef des armées Kirijin.

Ne pas bégayer. Être poli. Agréable. Il avait répété la scène des milliers de fois alors comment cela pouvait mal se passer… Il retrouva sa détermination, celle-là même qui l’avait emmené jusqu’à ce baraquement et il entonna sur un ton sûr de lui sa mélodie.

« Ohayô, Mizukage-san. Je ne livre pas le courrier, ça tombe bien ! Je suis un Genin et si t.. Vous le voulez bien, j’aimerais vous défier en duel. »

Il déglutit en entendant ses propres propos. Au départ, il pensait plutôt à un entraînement ou même à demander des éclaircissements sur le Ninjutsu au masqué, connu pour être un maître dans la matière. Que venait-il de dire ?!

Gardant sa contenance, il s’inclina face à l’homme le plus important et hypothétiquement le plus fort de Mizu no Kuni. Il n’avait au fond aucune raison d’accepter. Pourtant il s’enflamma dans les yeux azurés du gamin à la crinière ensoleillée une lueur qui ne laissait aucune propension au doute. Ce n’était pas une blague, pas plus qu’un idiot ne sachant pas à qui il s’adressait.

Chef du Clan des Sabreurs, combattant émérite, maître des flammes. Autant de qualificatifs auxquels il pensait maintenant. Pour renforcer encore son envie. Saji ne pouvait pas refuser ; du moins il n’en démordrait pas, quitte à se présenter ici tous les jours et à affronter les Quatre autant de fois qu’il le devrait...







_________________

» Un simple défi pv. Saji 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu http://www.ascentofshinobi.com/u1086
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

» Un simple défi pv. Saji Empty
Sam 16 Mai 2020 - 22:18
Alors que la porte était sur le point de fermer, celui que le Nobuatsu prit pour le facteur intercala son pied au niveau de l’ouverture, en essayant d’expliquer la raison de sa venue. C’était en fait un malentendu, il ne s’agissait point du livreur de courrier mais un autre genin désireux de le rencontrer pour le défier en duel. Encore. Après tout il ne fallait pas s’étonner que des personnes souhaitent se mesurer au chef de la Brume, la personne qu’ils considèrent pour la plupart comme la plus forte du village.

Mais quand même, il ne s’attendait pas à recevoir autant de demandes à le combattre, il n’avait pas signé pour ça. Il se gratta la tête en se demandant ce qu’il devait faire: refuser poliment le challenge comme il le fait d’habitude pour se concentrer sur son travail et traiter les sujets importants - sur lesquels il a du retard d’ailleurs, ou accepter sous peine de passer pour un Mizukage tyrannisant ses genins ou ne se mesurant qu’à moins fort que lui?

Il tourna sa tête vers son bureau remplie de paperasse qui l’attendait encore… Était-il vraiment impatient de s’y replonger? Non pas vraiment. Cependant, son sens des responsabilités lui disait qu’il fallait qu’il s’y force encore, mais le guerrier qui sommeillait en lui comme un volcan éteint n’attendait que de pouvoir croiser le fer avec quelqu’un. Car finalement, le Mizukage reste un Kirijin dans l’âme, et le manque de combat l’a peut-être déjà rouillé, lui qui avait autrefois l’habitude de s’entraîner plusieurs fois par jour, son agenda le restreignait maintenant à quelques séances dans la semaine.

Jonglant du regard entre le visage radieux et plein d’espoir du genin et son bureau évoquant des heures de tri en perspective, il se dit qu’il pourrait s’accorder une brève pause et revenir au plus tôt. Il accepta la proposition.

C’est entendu. Suis-moi.

Il l’accompagna jusqu’au Complexe où ils se trouvèrent un terrain d’entraînement disponible, il se positionna à une certaine distance du genin et commença à dégainer l’une de ses deux épées, délicatement.

Commençons.

Après avoir composé un mudrâ de son senestre, il effectua un geste vif dans la direction de son adversaire, libérant du bout de la lame une boule de feu de taille moyenne et prenant la forme d’une tête de tigre, menaçant de lui infliger des brûlures modestes même si a priori, cette première attaque ne devrait pas représenter de réelle menace pour un genin.

Spoiler:
 


_________________
» Un simple défi pv. Saji Sajisi12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Un simple défi pv. Saji Empty
Mar 19 Mai 2020 - 0:48
» Un simple défi pv. Saji JScAlEq
l'ombre d'une Ombre




Sa proposition ne trouva pas de réponse immédiate comme si son interlocuteur pesait le pour et le contre et ce dernier sembla contempler l’endroit d’où il venait même si ce ne fut pas évident, faute au masque noir de jais qui recouvrait son faciès. Mais réponse il y eut, la voix grave de Saji lui intimant de le suivre, ce qu’il fit sans autre forme de tergiversation. Là à marcher dans Kirigakure no Satô avec lui, il se sentait invincible et investi d’une mission bien particulière.

Premièrement je dois pas passer pour un imbécile. C’est le Mizukage et des défis, des gens voulant prouver leur valeur il a du en croiser et en cotoyer. Alors il faut sortir le grand jeu. Dommage que j’maîtrise pas le Hachimon de Seiya, ça aurait pu être un bon moyen de tirer mon épingle du jeu. Deuzio, faut lui en mettre plein la vue, histoire qu’il rentre faire ses papiers avec des bosses et la ferme sensation d’avoir rencontré son successeur. Ouai, c’est un bon plan. Il est fort en Ninjutsu et en Kenjutsu, c’est pour ça qu’il est connu. Le Kenjutsu, je gère tranquille mais les mers de feu.. Hmmm. J’trouverais bien quelque chose, hein. Hein… ? Allez on se ressaisis Kyûsei.

Le chemin jusqu’au Complexe lui parut court et il le passa dans un silence presque ecclésiastique tant il réfléchissait sur son attitude à suivre ainsi qu’à ses prochains gestes. Quand le Sabreur dégaina, Kyûseishu laissa glisser sa jambe gauche pour imposer une ouverture entre les deux et adopta sa garde signature, un poing fermé vers son adversaire et l’autre disposé en une paume près de son corps, les muscles crispés par l’appréhension. Quand le premier mûdra fut composé et que son épée s’illumina, il frappa le sol du talon de son pied et au lieu de glisser plus loin pour éviter les dommages que pouvait causer l’incinération potentielle, le Genin s’engouffra dans les flammes ses bras en croix pour protéger son visage. Il sortit de ses poches deux kunaïs qu’il projeta vers les articulations des mains du Nobuatsu sans vraiment être sûr de toucher, faute à son talent médiocre en jettojutsu. La meilleure défense serait l’attaque et sa seule chance l’effet de surprise. Qui fonçait dans les boules de feu de nos jours ?

Il fallait maintenant passer à l’offensive et malheureusement l’étendue de son répertoire se reposait au corps-à-corps. Pas le moyen le plus intelligent de garder ses membres que de s’approcher d’un homme aussi spécialisé là-dedans et sans aucuns doutes plus fort.

Il tendit alors son bras droit duquel sortit une bombe fumigène qui s’écrasa au sol entre eux. À peine le nuage s’était-il formé qu’en sortait Kyûseishu les membres fléchis pour frapper de son poing gauche au niveau du rein de son supérieur afin de le sécher sur place. Pouvait-il prévoir qu’il se jetterait si vite dans la gueule du loup ?

Spoiler:
 






_________________

» Un simple défi pv. Saji 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »


Dernière édition par Raibura no Kyūsei le Mar 26 Mai 2020 - 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu http://www.ascentofshinobi.com/u1086
Nobuatsu Saji
Nobuatsu SajiEn ligne

» Un simple défi pv. Saji Empty
Dim 24 Mai 2020 - 3:36
La boule de feu prenant la forme d’un tigre fusa dans la direction du genin qui au lieu de prendre une posture défensive, ne se laissa pas impressionner et chargea droit devant lui en mettant ses bras en avant pour limiter les brûlures à certaines parties non sensibles du corps. Il émergea du rideau de flammes la tête cachée par ses avant-bras. Tel un taureau furieux fonçant sur sa cible, c’est avec courage qu’il encaissa les flammes sans broncher. Même si le Cavalier de Feu avait pris soin de ne pas employer de technique Katon trop puissante, celle-ci restait douloureuse, ce qui n’empêcha pas le genin de jouer sur cette approche à mi-chemin entre témérité et désespoir pour porter un coup au Nanadaime Mizukage.

Une tactique certes peu orthodoxe mais intelligente en ce qu’il pouvait ainsi concentrer toute sa manœuvre sur un enchaînement offensif au lieu de se placer dans un va-et-vient qui lui serait forcément défavorable étant donné que sa panoplie de techniques n’était certainement pas assez versatile pour contrer l’éventail d’arcanes d’un Kage. S’il fut brièvement surpris par le fait que le genin ne cherche pas à esquiver le tigre de feu comme beaucoup de personnes le feraient, il vit défiler en quelques instants un enchaînement d’attaques frénétiques pour tenter de l’atteindre. Pour se projeter avec autant de confiance vers l’avant, son adversaire devait être un adepte du corps-à-corps, la vitesse de sa charge venait étayer un style de combat qui se concrétiserait à proximité de sa cible.

Deux kunaïs furent lancés en direction des mains du Nobuatsu qui usa du pommeau de son sabre pour les dévier sans grande difficulté, mais ce fut sans compter la tentative suivante du blond qui fit un geste du bras droit, le poing fermé. Aussitôt après, un nuage de fumée se créait entre Saji et Kyuseishu laissant présager une manoeuvre pour tenter de tromper la vigilance du Sabreur qui lui rappelait justement ses tactiques quand il était lui-même genin. Et la bombe fumigène faisait partie de ses favorites. Il s’étonna de voir que quelqu’un en faisait un usage aussi avisé mais il lui suffisait de savoir dans quelle direction son adversaire allait arriver, même s’il ne voyait pas exactement le coup effectué, pour savoir comment s’en défendre adéquatement.

Ou s’agissait-il seulement d’un leurre pour faire croire qu’il venait au corps-à-corps alors qu’il préparait le lancer d’un projectile explosif depuis l’intérieur? Il n’eut pas le temps de douter et fit simplement un salto en arrière au moment où la fumée l’enveloppa pour atterrir à quelques mètres plus loin. Il sortit une bombe fumigène d’une des poches ceinturant son torse et l’envoya à ses pieds, à l’intérieur de la fumée qui le dissimulait il composa un signe en croix qui lui permit de produire deux clones à ses côtés qui se mélangeaient à l’original.

Un clone de Saji émergea subitement du fumigène son kunaï à la main pour charger droit sur Kyusei et lui asséner un simple coup de kunaï et le deuxième clone resta dans la fumée jusqu’à ce qu’elle disparaisse afin de faire croire qu’il est l’original. L’original quant à lui exécuta un autre mudrâ avant que tout son corps ne fasse qu’un avec le sol puisque le voilà plongé dans les entrailles de la terre, jusqu’à ce qu’il ait complètement disparu du champ de vision de son adversaire. Il attendrait de voir comment le genin réagirait à cette situation où le Nobuatsu avait le contrôle et testait les compétences de Kyusei. Saurait-il voir à son tour à travers le stratagème?


Spoiler:
 







_________________
» Un simple défi pv. Saji Sajisi12
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji http://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 http://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route http://www.ascentofshinobi.com/u779
Raibura no Kyūsei
Raibura no Kyūsei

» Un simple défi pv. Saji Empty
Mar 26 Mai 2020 - 14:46
» Un simple défi pv. Saji JScAlEq
l'ombre d'une Ombre




Comme il pouvait s’y attendre, les réflexes et l’intelligence martiale de Saji eurent raison de sa piètre offensive et il se retrouva là en une fraction de seconde tandis que son bras avait brassé le vide. Tout se figea tandis que son esprit assimilait les possibilités et ce qui restait à venir. Il pouvait voir l’homme en tenue noir corbeau sortir lui-même une bombe fumigène et quand elle se craqua sur le sol, sa mâchoire claqua tandis qu’il savait ce qu’il allait faire.

Il avait une fenêtre parfaite pendant la propagation de sa fumée et il aurait peut-être même pu toucher Saji si tant était que ce dernier ne la jouait pas de la sorte car il savait avoir à faire à quelqu’un qui n’était pas un vrai défi. Mais dépourvu de quelque sorte que ce soit de techniques à distance, il ne put profiter de l’occasion offerte et se contenta d’approcher d’un pas en prenant sa garde la plus large afin de se préparer à ce qui suivrait.

Bientôt, l’Ombre sortit de l’opaque voile un kunaï à la main. Etait-ce le vrai ? Toujours était-il qu’il venait à lui un kunaï à la main. Une veine apparut sur la tempe du garçon. Un Sabreur de Kirigakure no Satô l’attaquait avec un kunaï. Un kunaï. Il avait à la ceinture un artefact pour la guerre et il l’attaquait avec un kunaï. C’était une insulte ? Non. Plutôt la froide réalité, son incapacité à faire le poids contre les arcanes d’un homme accompli qui pouvait se permettre de le tester.

Mais rien de cela ne le découragea ; ce fut une piqûre de rappel. Original ou dédoublement, restait que la menace était maintenant dans son espace vital. Quand il arriva assez rapidement proche de lui, le shinobi se servit de l’inertie du mouvement adverse pour passer sa jambe vélocement entre les siennes et le faire choir avant de frapper de la paume sur le kunaï pour qu’il vienne blesser Saji au niveau de l’abdomen. Dans le même temps la fumée révelait son supposé vrai adversaire.

Ne pas maîtriser un jutsu ne signifiait pas ne rien en savoir et sans attendre il se rua vers le dernier ennemi en jetant de prime abord un kunaï auquel il accrocha dans la foulée un morceau de papier. Ce dernier était vierge mais ça, il ne pouvait pas le savoir avant de l’avoir constaté d’assez près et donc prendre le risque d’une potentielle déflagration. L’arme de jet suivi son cours vers les pieds du prétendu sabreur et avant que ce dernier n’ait touché, il avait déjà fondu prêt de lui pour lui asséner un violent coup de poing au niveau du menton. Briser la mâchoire du Mizukage, quel haut-fait.


Spoiler:
 






_________________

» Un simple défi pv. Saji 9b2jQtg
救世主天秤 » « Kyūseishu de la Balance »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t9177-u-c-il-a-surgi-du-poulailler-avec-deux-oeufs-dans-chaque-main-en-disant-qu-il-ne-pouvait-payer-que-l-un-d-eux-mais-le-plus-troublant-c-est-surement-qu-il-etait-nu http://www.ascentofshinobi.com/u1086

» Un simple défi pv. Saji

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Palais de la Brume
Sauter vers: