Soutenez le forum !
1234
Partagez

[MISSION/S/COALITION] Le Cristal Perdu - Acte I [Ft : Yume, Shitekka, Tsuyoshi]

Sendai Yahiko
Sendai YahikoEn ligne

[MISSION/S/COALITION] Le Cristal Perdu - Acte I [Ft : Yume, Shitekka, Tsuyoshi] Empty
Jeu 14 Mai 2020 - 17:43
"Dans un univers rempli de vide et d'espoir, l'Homme est sans cesse tiraillé entre la paresse et l'envie. Si l'un le tire vers l'enfer, l'autre, bien plus compliqué à atteindre, l'emmène vers son fantasme le plus grand : le bonheur."

-"Ca c'est beau ça. Ca me plaît."

Les jambes croisées sur mon lit, le regard plongé sur mon espèce de petit carnet, j'écrivais. J'écrivais de nombreuses choses qui me définissaient bien et qui devaient d'ailleurs définir la plupart des gens comme moi : la lutte entre le néant et l'action, entre ce qui me rassurait mais qui me rendait triste, et ce qui m'effrayait pour mieux me combler. La vie de ninja était un bon prétexte pour avoir une situation stable dans ce monde de fou. Il y avait évidemment de la passion et beaucoup d'habitus, mais il y avait aussi toujours cette question qui me trottait dans la tête : et s'il ne pouvait pas y avoir autre chose ?

Je fus comme toujours interrompu par mon père adoptif, de sa voix suave, grave et aimable, qui me tirait de mes pensées. Si sa voix n'avait rien de grave, ce qu'il avait à me dire l'était bien plus. Imaginez trente secondes un faux poète, allongé en caleçon sur son lit, qui se fait réveiller pour aller sauver le monde. Il y avait de quoi se poser des questions. Mais plutôt que de tomber dans cette comique situation, j'écoutai plutôt ce qu'il avait à me dire.

Contrairement à moi, Kabuto était extrêmement renseigné sur tout ce qu'il se passait sur le monde des shinobis. Je n'étais pas vraiment curieux, j'étais plus dans le moment présent. S'il y avait bien quelqu'un qui portait plutôt son attention sur le monde, qui récupérait toutes les informations qu'il pouvait et qui pensait toujours à me les faire partager afin que ça m'aide à devenir la personne que je voulais être au plus profond de moi, c'était bien lui.

Ainsi, il m'expliquait de nombreuses choses. Tout ce qu'il y avait à savoir sur la coalition, sur les faits présents, sur l'Homme au Chapeau. Il me rappelait les différents liens qu'il y avait avec le passé, en insistant sur les impacts que pourrait avoir le présent sur le futur. Et pour finaliser toutes ces explications, parce que je sentais bien que ce n'était pas qu'une simple discussion, il termina par la phrase suivante.

-"Et pour ce qui est du présent, sache qu'on t'a recommandé pour une mission de la plus haute importance."

-"Hein ?"

Pourquoi moi ? J'avais récemment rejoint le Teikoku, je ne demandais rien à personne, j'avais même précisé à Rie que j'étais prêt à suivre les ordres qu'on me donnait sans poser de questions, sans n'avoir aucune information.

En réalité, il y avait bien des ficelles derrière cette scène de théâtre dans laquelle je n'étais pas vraiment l'acteur principal. Un des lieutenants de l'Empire, Shinrin Shinpachi que je connaissais tout juste de nom, avait trouvé la cible parfaite pour son plan. Tester la loyauté d'un ancien Jônin de Kumo, ancien héro du village caché, en l'amenant à l'abattoir. Influencé par Hanae et par toutes les informations qu'il avait pu récupérer sur moi, il semblait m'avoir à l'oeil.

Mais évidemment, je n'étais pas au courant de tout ça, et la seule chose que je savais, c'était que mon père adoptif me tendait d'une main l'avis de mission. Comme si j'étais l'élu, comme si j'étais la personne la plus apte à m'y rendre. Le Teikoku n'avait-il vraiment personne d'autre pour m'y rendre ? Il fallait me faire à l'idée : je devais être plus important pour l'Empire que ce que je pouvais m'imaginer.

Je récupérai l'espèce d'enveloppe scellée par les hautes autorités elles-mêmes, et l'ouvrai sur mon lit de ma délicatesse habituelle : c'est à dire en déchirant ce qui cachait le message. Mes yeux glissaient sur le papier, et je réalisai que lorsqu'on apprenait des faits historiques importants au travers d'un ordre de mission, cela signifiait qu'on manquait un peu d'ouverture d'esprit vis à vis du monde qui nous entourait.

Je pris ainsi toutes les informations que comportaient le papier, et tâchai de les retenir le plus possible. Je devrais oublier mon innocence, celle qui avait failli coûter un bras à Chiaki à l'époque et ma propre vie dans la mission avec Hanae, et je devais retrouver les mêmes réflexions que j'avais eu dans cette même mission. Essayer de tout comprendre, de tout anticiper. Me préparer à faire les bons choix, même dans les situations les plus horribles.

Mais une chose était sûre : j'étais un homme de parole, et si j'appartenais au Teikoku maintenant, je rendrais honneur à l'Empire comme si j'en étais un représentant.

Le Jour J, je pris toutes les affaires les plus essentielles, et surtout un sac à dos dans lequel figurait toutes mes provisions pour les jours à venir. Je n'étais sûrement jamais assez préparé psychologiquement, mais je me rendais à la première étape : celle dans laquelle Byakuren Yume, Kaguya Shitekka ainsi que Hyûga Tsuyoshi devions nous réunir afin de partir ensemble vers le pays oublié.

J'arrivais bien plus tôt que prévu, encore seul, au point de rendez-vous. Il fallait dire que j'étais bien trop en avance par rapport au moment du rendez-vous. Maudite anxiété.


@Kaguya Shitekka, @Byakuren Yume, @Hyûga Tsuyoshi

_________________
[MISSION/S/COALITION] Le Cristal Perdu - Acte I [Ft : Yume, Shitekka, Tsuyoshi] Zeah
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 http://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

[MISSION/S/COALITION] Le Cristal Perdu - Acte I [Ft : Yume, Shitekka, Tsuyoshi] Empty
Lun 18 Mai 2020 - 22:44

[MISSION/S/COALITION] Le Cristal Perdu - Acte I [Ft : Yume, Shitekka, Tsuyoshi] Xhvf

Le vacarme de la pluie comblait le silence du bureau du Mizukage. Entre deux éclairs, l'enfant de Saroruncasi écoutait attentivement les consignes qui lui étaient confiées. À aucun moment le balafré ne s'imaginait réitérer une telle expédition dangereuse. L'expérience traumatisante de la première lui avait amplement suffi. D'autant que le souvenir de sa rencontre avec la Sorcière blanche était encore vif. Pourtant, au nom de la toute jeune Coalition, Kaguya Shitekka ainsi que trois autres ninjas furent mandatés pour explorer à nouveau le macabre Pays Oublié.

Le mot d'ordre était clair : discipline et discrétion. De par sa récente excursion, le Gardien de Saroruncasi constituait un élément de choix pour participer à pareille mission. Mais il était également un élément important qui motiva sa présence : le secret des Kaguya. Le bosquet osseux qui avait pris racine à la frontière entre la Forêt des Condamnés et le tunnel reliant les deux îles de Wasure continuait de hanter l'esprit de Shitekka. Il était bien trop conscient des implications que renfermait un tel paysage. Impossible pour la Brume de laisser à la Coalition pareille découverte sans qu'un représentant de Kiri ne soit là. L'honneur du village était en jeu, tout comme celui de son propre clan.

Sur le bateau le conduisant au point de rendez-vous des envoyés de l'alliance ninja, Shitekka ne cessa de douter de lui-même. Une poignée de semaines le séparait à présent de sa rencontre avec la Shiro Majō : se sentait-il prêt à retourner sur les traces de sa nemesis ? Il le fallait. Les kamuys guidaient ses pas, et la volonté du Kotan-kor-kamuy l'aiderait dans sa mission. Cette pensée constituait là son unique réconfort. Son oeillade mordorée contempla une ultime fois le rivage de Mizu, avant qu'il ne disparaisse sous un voile d'opale.

* * *

Le roulis des vagues brisées sous la coque du navire berçait l'aborigène. Le Chūnin prit une grande inspiration avant de se préparer à rejoindre le reste de l'équipe en charge de la recherche d'un miroir. Un espoir pour les grandes nations ninja dans la lutte contre le fléau qu'est l'Homme au Chapeau.

Shitekka noua fermement son bandana, décoré de motifs géométriques typiques de son peuple. Alors que ses boucles d'oreille en os oscillaient sous la brise maritime, il ajusta son bandeau frontal de Kirijin, attaché pour l'occasion au niveau de la taille. Avec son kaparamip foncé, plus discret que son habituel habit bariolé, Shitekka représentait fièrement son île. Si le balafré voyageait pour servir les intérêts de la Brume, il restait avant tout un enfant de Saroruncasi, l'île de la Grue.

Bientôt, l'embarcation approcha d'un port du pays du Feu; on distinguait au loin de multiples bateaux, arborant les différents emblèmes de chaque nation. Toute une foule issue des quatre coins du Yuukan se mettait en branle-bas de combat pour parachever les derniers préparatifs de cette excursion sur l'île autrefois saccagée par l'Homme au Chapeau.

Le Kaguya de sang-mêlé débarqua sur la terre ferme muni de son paquetage, et aidé d'un inau - bâton rituel urumi - taillé dans un de ses os. Faute de bois à proximité, Shitekka s'était dépêché de faire usage de son Shikotsumyaku pour s'attirer les faveurs des esprits par l'intermédiaire de ce talisman. Il gagna ainsi un nouvel embarcadère, lieu de rassemblement des quatre shinobis convoqués pour cette mission. Son regard de rapace balaya l'endroit : quelques marins allaient et venaient sur un navire. Sans doute celui les conduisant sur Wasure. Au bout du quai, il y distingua une silhouette se démarquant des autres. Le Chūnin de Kiri s'en approcha et fit connaissance du premier ninja dépêché sur les lieux.

« Je suis Shitekka. Je représenterai Kiri pour cette mission. »
Après avoir trahi ses consonances exotiques au travers d'un accent urumi que peu de Yuukanjins reconnaissaient, il jugea bon de conclure son intervention d'un maigre hochement de tête. Le Kaguya n'avait rien de sympathie au prime abord. Et pour cause : préoccupé par l'importance de cette mission et les réminiscences de la Forêt des condamnés qui hantait son esprit, Shitekka apparaissait peu enclin à faire connaissance avec autrui.


Spoiler:
 

_________________
[MISSION/S/COALITION] Le Cristal Perdu - Acte I [Ft : Yume, Shitekka, Tsuyoshi] Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine http://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Byakuren Yume
Byakuren YumeEn ligne

[MISSION/S/COALITION] Le Cristal Perdu - Acte I [Ft : Yume, Shitekka, Tsuyoshi] Empty
Sam 23 Mai 2020 - 18:07

Le cristal perdu


- Je refuse que vous retourniez là-bas !

La voix de la doyenne avait transpercé les murs, montant dans de drôles d'aigus. Son visage était crispé et donnait à sa vieillesse un côté horrifique ; de noble gouvernante ordonnée, elle s'était transformée en sorcière habitée par la colère. Sa peur était justifiée, mais n'empêchait pas tes paumes de terminer leur travail. Une ultime toge de laine s'était déposée sur tes épaules, recouvrant jusque ton visage d'une épaisse capuche ornée de fourrure.

- Appelez les gardes, la milice Seigneuriale !!

Elle paniquait, appelait à une aide impossible. Son désespoir avait rendu la maison muette ; pas une seule ombre ne bougeait, une paralysie ambiante avait dévoré chacun des servants et miliciens autour. Bien sur ; tu étais encore gardée comme une poupée de porcelaine, mais l'autorité avait changé. Tes parents n'avaient plus leur influence d'antan, ton statut déchu t'avais rendue autonome en bien des points.

Le masque d'ébène recouvre ton visage ; actant de ta décision sans même que les mots l'avouent. Cela arrache à la doyenne une réaction spontanée, elle t'agrippe dans ses bras encore forts malgré son âge prononcé ;

- Avez-vous oublié dans quel état vous en êtes revenue ?! Cet endroit vous tuera ! Vous ne pouvez pas...

Ta main vient recouvrir avec douceur la tienne ; stoppant net les dires de la gouvernante. Elle n'était pas habituée à ce genre de comportement témoins d'affection. Tes émotions ne s'exprimaient jamais, parce qu'on t'avais élevée ainsi. Mais pour la première fois ; tu aimais à rendre ce qu'on t'avais toujours donné. De l'amour, du respect, de la tendresse.

- Je dois y aller, et vous savez pourquoi.

Si elle avait pu éclater en sanglot, la vieille dame l'aurait probablement fait, mais sa dignité restreint sa peine en de simples yeux humides. Cette missive née de la Coalition portait ton nom ; parce que tu en étais l'épicentre. Les enjeux étaient mondiaux et avaient même créé une unification du Yuukan tout entier afin de combattre ce que personne n'avait jamais osé combattre ; L'omniscience de l'homme au Chapeau ; la course après son ombre. Quand les autres cherchaient à capturer son signe chakratique.. Toi, tu cherchais à comprendre ce qu'il s'était réellement passé un an auparavant. Tu voulais voir... ce que lui avait vu, voyait.. pour peut-être déceler ce qu'il y avait à pressentir pour le futur.

Tu disparais définitivement de la pièce ; l'entrée du village n'est pas bien loin et tu y attends le deuxième membre de l'équipe assignée à cette mission. Un Hyûga dont tu ne connaissais que le nom. Il arrive presque en même temps que toi, et tu le salue en premier, étant cachée derrière un masque.

- Bonjour Tsuyoshi-san ; Je suis..

Ta voix se réduit de moitié ; tu avais toujours du mal à annoncer ton nom en public.

- Byakuren Yume...

Un raclement de gorge répare le moment présent et ravive un ton un peu plus chaud et dynamique

- J'espère que vous avez conscience de l'ampleur de cette mission..

L'autorité princière, disparue des années durant, avait refait surface sans même que tu ne comprennes pourquoi, rendant alors la situation quelque peu gênante, vu qu'il était désormais ton supérieur et non pas l'inverse.

- Je veux dire...Hum, que je... J'espère que nous ferons... du bon travail

Une gêne hybride ; entre celle d'une Princesse qui n'avait jamais eu à baisser le regard, et celle d'une nouvelle gradée qui n'avait que le ciel comme point de mire.

►►►

Votre arrivée à Hi se fait dans le silencieusement. Il y a des contrôles protocolaires que tu juges normaux vu le contexte actuel de ce pays dont tu avais beaucoup entendu parler. Il avait annexé Kumo depuis des mois mais s'en vantait comme si ce choix était salvateur. Tu ne savais pas trop quoi en penser ; les contextes des pays étaient tellement distordus, interprétés, remaniés, qu'ils perdaient en véracité et crédibilité à tes yeux. Seule la splendeur d'Urahi impressionnait tes yeux ; le pont Araho était une merveille technique et la cité, elle, transpirait le renouvellement. Rien à voir avec ce qui fut jadis Yugure, le cœur des tourments.

Le regroupement des shinobis choisi par la Coalition avait émergé parmi d'autres silhouettes. Vous vous en approchez, sollicitant leur attention en vous présentant à votre tour.

- Nous sommes la délégation envoyée par Iwa... Byakuren Yume et ..

Ton visage masqué se tourne vers Tsuyoshi, à qui le devoir incombait de se présenter de lui même.




_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc http://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

[MISSION/S/COALITION] Le Cristal Perdu - Acte I [Ft : Yume, Shitekka, Tsuyoshi] Empty
Dim 24 Mai 2020 - 3:05
Finalement, c’était lui qui avait été choisi pour cette mission quasi suicidaire. Il était certain que cette mission incombait en premier lieu au membres du Sazori et très vite, il avait été identifié pour la mener à bien quand bien même il aurait préféré être sur d’autres missions. Néanmoins, le Hyûga a toujours été un homme de devoirs. Une fois la décision prise, il l’applique sans états d’âmes. On lui demandait pour cette fois de se rendre dans le pays oublié, ce pays même où les Daimyos de différents pays avaient fait enfermer les criminels les plus dangereux de leurs pays. Le Hyûga se souvint alors du scandale qui avait éclaboussé le Byakuren lorsque le journal international, le kunai Émousse, avait dévoilé l’affaire. Byakuren Masato avait fait voter les shinobis et peut-être même plus largement la population tsuchijine afin de se donner bonne conscience et se maintenir au pouvoir… Avant cela il y avait eu un épisode pas très connu du Hyûga. Un épisode qui avait conduit sa coéquipière du jour à Wasure même au point qu’elle y rencontre l’homme au chapeau et qu’à travers ses techniques à base de shoton, elle renferme les pires craintes de l’ennemi mondial numéro 1. Aussi curieux que cela puisse être, cette coéquipière à la base de cet acte n’était autre que la fille même du Daimyo. Une révélation que le Hyûga avait apprise alors qu’on lui refilait la mission. Evidemment, pour lui, un des objectifs était de faire en sorte de ramener la princesse en bonne santé à Iwa.

Ce dernier élément avait fait cogiter le Hyûga toute la nuit précédant son départ en mission. Il s’imaginait mal qu’une Genin puisse être jetée dans la gueule du loup ainsi. Cela dit, la présence de la Byakuren coulait de source. Elle était tout aussi déterminante que celle d’un Hyûga. Le duo devrait apprendre à faire la paire, le temps d’une mission, d’être efficace et de remplir leurs objectifs. Si Tsuyoshi avait espéré dans un premier temps, pouvoir être libre de ses mouvements et ne prendre en charge que sa propre personne, la donne changeait radicalement.

Le jour du départ, le Hyûga s’était habillé de façon habituelle. Il avait pris le soin de prendre un sac et d’y ranger certains matériels qui lui seraient peut-être utiles durant la mission. Il avait aussi pris des provisions, mais sans exagérer. Il privilégiait toujours la chasse à un sac alourdit par des provisions. Lorsqu’il fut prêt, le Jonin fila à l’entrée du village, le lieu de rassemblement habituel des shinobis. Il n’eut pas de mal à savoir qui était sa coéquipière. Le masque qu’elle portait indiquait à suffisance sa volonté de masquer son identité. S’étant approché sans prononcer de nom, le Hyûga fut devancé par la princesse. Celle-ci le salua en prononçant son nom et en se présentant.

_ Enchanté Yume Sama… Avait dit le Hyûga en s’inclinant légèrement comme lorsqu’on salue une grande dame, mais sans exagérer car il ne voulait pas griller non plus la couverture de la jeune fille. Il fut cependant refroidi par les mots suivants de la jeune femme. Cette dernière lui demanda s’il avait conscience de l’ampleur de la mission. Il eut un faux sourire, un de ces sourires-rictus arraché par le déplaisir. Toute princesse qu’elle était, la Genin pouvait-elle s’imaginer un instant que le Jonin – conseiller puisse se méprendre sur l’importance de cette mission ? Il ne dit rien constatant cependant que la Byakuren s’était rattrapée. Pour la mettre à l’aise, il dit alors :

_ Oui, nous ferons du bon travail. Une légère pause et il continua : Promettez moi juste une chose… Ne prenez aucun risque. Ma première mission est de vous ramener vivante ici.

Qu’elle l’accepte ou non, telle était sa mission numéro 1. Il serait comme en soutien de Yumé tout en devant faire de son mieux évidemment pour débusquer ce foutu miroir.

Le duo s’ébranla alors en direction du point de ralliement avec les autres shinobis de la coalition. Cette mission était un premier test pour vérifier la solidité de cette coalition internationale naissante. Entre ninjas aux idéaux et visions du monde différentes peut-être opposées, devoir s’arranger pour trouver un consensus serait primordial.

Chemin faisant, ils avaient le temps après tout, le Hyûga questionna la kunoichi :

_ Si j’ai bien saisi vous êtes déjà allée au pays oublié ? Mis à part la horde de fanatiques et autres criminels rang S et évidemment une possible apparition du grand manitou, que devons-nous craindre de ce pays ? bien entendu, le Hyûga aurait bien aimé questionner la Byakuren sur ses origines, mais il s'abstiendrait de le faire dans l'immédiat, s'imaginant aisément qu'elle ne devait pas être à l'aise avec ce genre de questions.

Puis lorsqu’il recueillerait cette première information il dirait alors :

_ Je n’ai jamais aimé cette question, mais aujourd'hui plus que jamais je la trouve utile. Pourrais-je savoir quelle est votre affinité ? Personnellement je maîtrise le doton et le futon. Et vous ?

Le Jonin avait bien entendu une idée en tête. Il avait déjà en tête plusieurs scénarios où le duo iwajin se trouverait en mauvaise posture. Dans la plupart de ces scénarios, ils s’en sortaient sans trop de damage pour peu que la princesse dispose de l’affinité doton ou au pire des cas du futon…

Finalement le duo arriva devant les deux autres shinobis de la coalition. Il y avait un Sendai de l’Empire et un Kaguya de Kiri. A la suite de la Byakuren, le Hyûga se présenta :

_ Hyûga Tsuyoshi… Jonin d'Iwa. S’était-il contenté de dire.


Ordre de mission:
 

_________________
Spoiler:
 


[MISSION/S/COALITION] Le Cristal Perdu - Acte I [Ft : Yume, Shitekka, Tsuyoshi] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 http://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

[MISSION/S/COALITION] Le Cristal Perdu - Acte I [Ft : Yume, Shitekka, Tsuyoshi]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: