Soutenez le forum !
1234
Partagez

[Mission/B/Kiri] Interroger le Conservateur

Hayame Atsumi
Hayame Atsumi

[Mission/B/Kiri] Interroger le Conservateur Empty
Sam 16 Mai 2020 - 4:10
De ses fins doigts aux ongles peints en pourpre, la blonde parcourait en document assez épais. Son visage passa par plusieurs expressions au cours de sa lecture, mais une seule domina : La confusion. Elle était en train de découvrir pas à pas l'intégralité des informations que le village possédait sur l'homme qui se trouvait dans la pièce à sa gauche. Le vieillard avait été déplacé pour l'occasion, permettant ainsi que l'interrogatoire se déroule dans une partie plus … chaleureuse des geôles des Yuki.

Assise à un petit bureau, la jeune femme agitait frénétiquement son pied malgré ses jambes croisées, trépignant presque d'impatience. La gradée avait été sollicitée pour extraire des informations d'une importance capitale, assignée à cette mission avec deux genins. Si la mention de coéquipiers avait eut pour effet de faire froncer les sourcils de l'espionne, la tension s'était relâchée d'un cran lorsqu'elle avait aperçu « Kenpei » et « Sabreur ».

« Malin, Nanadaime-sama. » avait-elle murmuré, un léger sourire aux lèvres.

Terminant sa relecture une dernière fois du rapport, elle se leva enfin de sa chaise lorsqu'elle entendit du bruit. Les genins qui lui avaient été assignés arrivaient, ou peut-être un seul du moins, peu importe, elle attendrait que la totalité de l'équipe soit au complet avant de se prononcer sur la mission.

Plusieurs Yuki se trouvaient dans cette aile des geôles, assurant la protection des shinobis chargés des interrogatoires.

« Bonjour à vous deux ! » dit-elle, avec un sourire sincère, mais pas aussi éclatant que celui qu'on avait pu apercevoir sur son visage au festival d'automne.

La jeune dame dégageait comme à son habitude une aura très calme et très discrète. Difficile de penser que cette frêle blonde était sortie vivante d'un combat contre le quatrième Mizukage ainsi que d'une fanatique.

« Je suis Hayame Atsumi, chunin et spécialiste de la récolte d'informations, ce qui explique ma présence ici. Nanadaime a jugé utile de vous dépêcher également sur cette mission, une décision censée étant donné vos statuts respectifs. J'ai ici une certaine quantité d'informations dont vous devez prendre connaissance avant d'entrer dans cette pièce, prenez bien le temps de les assimiler avant de me rejoindre. Une fois sur place, je vous remercierais d'avance de vous exprimer uniquement si je vous y invite .» dit la blonde, tendant les documents qu'elle tenait dans les mains depuis leur arrivée.

Sans autre forme de procès, elle gratifia les deux genins d'un autre sourire sincère, avant de pénétrer dans la pièce avec une copie du dossier contre la poitrine, glissant un « A tout de suite » à peine perceptible en fermant la porte.

Le conservateur était là. Assis. La présence d'un homme de cet âge dans un contexte aussi farfelu avait quelque chose de décalé, mais la chunin ne se laissa pas perturber pour autant. Ses yeux balayèrent la pièce. Il n'y avait pour ainsi dire pas grand chose à voir. Une table, quatre chaises en comptant celle occupée par le prisonnier. Roulant des yeux de manière presque comique, elle se tourna et entrouvrit la porte largement, se penchant en appuyant tout son poids sur la main qui tenait la clanche.

S'adressant directement à un garde, elle dit d'une voix calme mais ferme :

« Nous allons avoir besoin d'eau et de quatre verres s'il vous plaît, l’entretien risque de durer peut-être un peu et il ne serait pas souhaitable de laisser un aîné se déshydrater. »

Ceci étant dit, elle adressa encore un regard chaleureux aux deux genin avant de retourner dans la pièce, prenant cette fois ci place pour de bon sur la chaise située juste en face du vieil homme qui n'avait de toute évidence rien raté du petit échange qui venait d'avoir lieu.

« Eh bien bonjour, Conservateur » dit-elle, totalement neutre. Elle ajusta sa position sur sa chaise de manière précise et calculée. D'abord, elle croisa les jambes, pour dégager une impression de stabilité et d'élégance. Ensuite, elle avança son buste, et, après avoir posé son dossier et ses notes, joignit ses deux mains qu'elle laissa reposer sur la table, contribuant à être perçue comme une personne ferme mais avenante.

« Je m'appelle Hayame Atsumi, je suis ravie de faire votre connaissance. Nuls besoins d'emprunter des chemins sinueux, vous et moi savons parfaitement pourquoi nous sommes là. En revanche, peut-être êtes vous loin de vous douter que je suis porteuse de bonnes nouvelles. » Elle laissa un instant de pause, laissant l'esprit du vieillard se poser mille et une questions à la seconde.

« L'issue de cet entretient débouchera potentiellement sur votre libération pure et simple de cet endroit. Les cartes sont pour ainsi dire entre vos mains ... » dit-elle, ouvrant son dossier à la première page.

« … d'autant plus que cela fait un certain moment que vous êtes en notre compagnie » dit-elle, un sourire malicieux aux lèvres en parcourant la ligne qui indiquait la durée d'incarcération. « Comprenez bien qu'après avoir énoncé vos intentions aussi clairement, vous représentiez et représentez toujours une menace claire pour notre village, et plus particulièrement pour nos chers sabreurs et sabreuses. »

Une nouvelle fois, elle marqua un temps de pause, s'attardant une nouvelle fois sur les pages de son dossier.

« J'ai pour ainsi dire beaucoup de questions sur divers sujets à vous poser, et je crains fort de me répéter mais votre liberté dépendra entièrement de votre capacité ou non à y répondre avec véracité. »

Elle se leva de sa chaise, faisant les cents pas juste devant le vieillard, plongée dans la lecture de son dossier. Enfin, elle s'arrêta, s'adossa à un mur de la pièce, et posa sa première question, après avoir feint une réflexion intense.

« Plus j'y réfléchis, et plus j'ai tendance à croire que votre arrestation était souhaitée. Sans blagues, se pointer ici, à nos portes, et déclarer en tout conscience que vous êtes ici pour supprimer nos sabreurs ? J'ai du mal à croire que vous ne saviez pas à quoi vous attendre, alors dites moi : Quelles étaient vos réelles intentions ? »

Sincèrement intéressée par la réponse, elle plongea son regard dans celui du vieillard, tandis que la porte s'ouvrait. Il s'agissait d'un homme de petite taille qui portait un plateau sur lequel était posé ce qu'avait demandé la blonde il le posa sur la table, et se dirigea vers la porte sans un mot. Le remerciant d'un signe de tête, la blonde s'assit à nouveau, et servit un verre au vieillard avant de se servir. Puis, elle reprit son ancienne position. Atsumi était toute ouïe.


Spoiler:
 

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t2359-hayame-atsumi-termine#16787 http://www.ascentofshinobi.com/t8349-hayame-atsumi-carnet-de-route#69929
Sakkaku Haise
Sakkaku Haise

[Mission/B/Kiri] Interroger le Conservateur Empty
Sam 16 Mai 2020 - 17:26

Calme, Haise venait d’être chargé d’une mission pas comme les autres. Beaucoup plus inhabituel et sensible, celui-ci s’était présenté dans les geôles Yuki en prenant une grande respiration. Après tout, un interrogatoire n’était jamais facile, mais il aurait au moins le mérite d’être discret. Évitant la multitude de regards, il préférait ce genre d’environnement assez privé plutôt que de tomber dans un gouffre où il y avait beaucoup trop de témoins pour le propre bien respectif des gens.

Arrivant sur place, une blonde semblait déjà présente, tant physiquement que psychologiquement. N’ayant aucun mal à démontrer sa supériorité, elle venait habilement d’utiliser son droit de priorité et son grade pour prendre les devants et mener cette équipe…

Se contentant de la regarder relativement durement, Haise témoignait une nonchalance qui indiquait en tout point le fait qu’il n’admirait pas forcément le fait de se faire materner. Ayant toujours été indépendant, il n’aimait pas plus le fait qu’elle l’invitait à parler uniquement s’il y était invité.

Il était vrai que Haise n’était pas le plus bavard. Toutefois, il avait une attitude suffisamment nonchalante et oppressante pour trouver tous les raccourcis lui menant vers ses objectifs. Malgré tout, il était aussi très observateur, peut-être un peu trop même. De ce fait, il réalisait que sa valeur ajoutée ne serait pas forcément à titre d’agent de la Kenpei menant l’interrogatoire, mais bien en guise d’observateur et intervenant externe au moindre point étrange. Après tout, il ne comptait pas se présenter dans la pièce pour tenir la chandelle. Mieux encore, Haise venait de prendre la décision exécutive d’ouvrir les vannes et de laisser sa croissance le propulser vers sa prochaine promotion. Après tout, il était hors de question qu’il soit l’ombre forcée. Au contraire, il était en mesure de décider pour lui-même et au regard des récentes promotions, il pouvait facilement passer inaperçu. La seule chose qui importait pour le moment était de s’assurer de ne plus paraître dans le kunai émoussé…

Épluchant dès lors les dossiers, Haise se rendit compte que c’était une version légèrement similaire à ce qu’il avait pris le temps de consulter la veille avant de quitter l’aire des soldats de la Kenpei. Lui permettant de contextualiser un peu mieux la mission, il n’eut aucun mal à entrer dans la pièce pour constater le cirque qui y était déjà installé. Or, avant tout, il avait pris soin de laisser ses armes en dehors de la pièce au regard des rapports témoignant de phénomènes étranges s’étant produits lors de son arrestation… Quoi qu’il en soit, entrer en salle d’interrogatoire avec des armes n’était jamais optimal, surtout qu’il avait d’autres moyens de défense.

Comprenant un peu mieux la raison pour laquelle il se considérait comme étant un spécialiste en collecte d’information, il se demandait si l’homme en question allait faire preuve de coopération. Après tout, en salle d’interrogatoire, offrir un verre d’eau à quelqu’un représentait un danger suffisamment élevé pour mettre tous les sens de Haise en alerte. Il ne suffisait que de mauvaises intentions et un contrôle de l’affinité aquatique pour pouvoir s’en prendre à tous les membres présents. De ce fait, il tâcherait de suivre les mouvements de l’homme en question afin de le prendre de vitesse s’il tentait quoi que ce soit de fâcheux.

Se positionnant ainsi en angle contre un mur, les bras croisés, Haise observait et tentait de comprendre à quel type d’individu ils faisaient affaire. Les circonstances entourant son intérêt envers les sabreurs et sa présence le laissaient perplexe…

Or, ils n’allaient pas tarder à découvrir tout cela bientôt.

_________________
[Mission/B/Kiri] Interroger le Conservateur 265b88ce07a0093b971210eed11b9a33
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t5906-light-in-the-shadow-presentation-terminee
Mawehara Miyuki
Mawehara Miyuki

[Mission/B/Kiri] Interroger le Conservateur Empty
Dim 17 Mai 2020 - 4:12
Miyuki se présenta aux geôles de Kiri dans son uniforme de la Kenpei, dépourvue d'arme. C'était la première fois depuis longtemps que ni Hakkei ni Senritsu étaient à ses côtés. Et elle se sentait mal à l'aise sans ses sabres. Quelque chose lui manquait, elle le sentait au plus profond d'elle-même. Un vide qu'elle ne pourrait combler qu'en rentrant chez elle et en reprenant ses armes en main, sentir leur poids à ses hanches.

Mais il était bien évident que rentrer dans les geôles avec une arme à la ceinture était impossible. Et ce pour des raisons tout aussi évidentes et logiques que la Sabreuse ne remettait pas en cause. Patientant donc dans une salle d'attente une fois arrivée au bâtiment encore en réparations, elle fut rappelée au bout de quelques minutes par un garde qui lui signalait que le supérieur de la mission venait d'arriver et que l'interrogatoire allait pouvoir commencer. Rejoignant alors rapidement ses camarades, elle salua Atsumi ainsi qu'Haise. Lui aussi était un soldat de la Kenpei et lui aussi avait eu "l'honneur" de voir son nom affiché dans le Kunai Emoussé. Fort heureusement, ils n'étaient que des soldats de la Kenpei et leurs noms auraient tôt fait d'être oubliés. Ils n'étaient pas importants. Ils pourraient donc l'un comme l'autre reprendre des activités plus discrètes après quelques semaines, quand l'édition d'hiver 204 serait derrière.

Mais alors qu'elle s'attendait à pouvoir être utile cette fois-ci contrairement à ce qu'elle avait pu voir lors de l'accueil des Teikokujins, Atsumi prit la parole et coupa rapidement ses espoirs. Encore une fois, elle n'allait être que spectatrice donc. Elle s'ennuyait déjà. Impuissante, elle se contenta de hocher la tête, le visage vide d'émotions. Elle ne s'attendait pas à ce qu'elle avait cru voir comme des opportunités se transformerait à chaque fois en rôle de porteur de chandelle, avec le seul droit d'écouter et non d'agir.

Frustrée mais impuissante, la Sabreuse attendit silencieusement une fois encore, lisant les informations qu'avait accepté de leur dévoiler la supérieure qui s'occupait cette fois-ci de la mission. Complétant ce qu'elle savait déjà sur le sujet, elles ne l'intéressaient au final que peu. Elle savait déjà que le Conservateur voulait communiquer avec les Sabreurs, et elle était curieuse de la raison qui le poussait à vouloir parler aux siens. Et visiblement, elle n'aurait pas son mot à dire pour l'instant à ce sujet.

S'avançant dans la salle juste après Haise, elle prit une des deux chaises libre et la souleva pour la reculer d'un mètre en diagonale, sans faire de bruits inutiles. Silencieuse, elle s'assit droit, plongeant ses yeux dans ceux du prisonnier, sondant son âme avec son regard. Qu'est ce qu'il avait derrière la tête ? Et quand est-ce qu'elle pourrait ne plus rester derrière pendant que les "adultes" faisaient le travail intéressant ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t7806-mawehara-miyuki-la-melodie-de-l-eau-termine

[Mission/B/Kiri] Interroger le Conservateur

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Geôles
Sauter vers: