Soutenez le forum !
1234
Partagez

Il parait que les titres à rallonge c'est bien, alors en voilà un un peu long - Imai Nobume

Keijiro
Keijiro

Il parait que les titres à rallonge c'est bien, alors en voilà un un peu long - Imai Nobume Empty
Dim 17 Mai 2020 - 12:08
J’humectais les effluves de mon verre et je me délectais de ce doux parfum. Cela faisait tellement longtemps que je n’avais plus pu mettre les pieds dans un bar et au combien cela m’avait manqué. Le bruit des va-et-vient, les verres qui s’entrechoquent. Le tabac froid. Euh… ce n’est pas que j’aime l’odeur du tabac froid, mais elle m’avait manquée. Je reconnaissais au regard de certaine personne, que certains d’entre eux me reconnaissait. Eh ouais, c’était ça d’avoir été au Colisée pendant quelque temps et de s’être fait une petite réputation. Au moins… j’allais être tranquille, non ?

Je commandais un verre de whisky du cru. Un bon whisky de dix-huit ans d’âge vieilli dans une cave de Taiyô dans un tonneau en sable (ouais on a qu’à dire que ça existe). L’un de meilleur spiritueux que j’ai pu boire de ma vie. Un goût vraiment différent que les whiskys plus classiques vieilli dans des fûts en bois d’essence diverse.

Je sirotais tranquillement mon verre tout en tirant sur ma cigarette comme si ma vie en dépendant. Tranquillement assis au fond du bar, je profitais un peu de ma liberté retrouvée. Laissant mon esprit vaquer, réfléchissant à ma nouvelle vie de Capitaine des Shidan, des nouvelles responsabilités que Kuuli m’avait donnée et du projet que nous allions construire.

Mes pensées furent rapidement balayées lorsqu’une femme faisait son entrée dans le bar. Mon esprit s’échauffait rapidement, son physique ne me laissait pas indifférent. Je me contentais de l’observer avec son air hautain et sa clope au bec. J’attendais quelques secondes encore avec de me lancer. Pas beaucoup de tact vous allez dire, mais j’avais un peu perdu mes bonnes manières, surtout avec les femmes.

« Eh toi ! Qui vient d’entrer. » Je marquais une légère pause, laissant le temps à la femme de me repérer. « Je t’ai pas souvent vu par ici. Je t’offre un verre si t’as soif. »

Ouah. On avait fait mieux, mais comme je l’ai dit juste avant, ça faisait de longs mois que j’étais enfermé au Colisée… c’était aussi l’une des réponses au fait que je ne l’avais pas vu souvent par ici, cela faisait aussi longtemps que je n’avais plus pu venir.

Spoiler:
 


Dernière édition par Keijiro le Mer 20 Mai 2020 - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t9167-keijiro-terminee#77295 http://www.ascentofshinobi.com/t9480-keijiro#80020 http://www.ascentofshinobi.com/u876
Imai Nobume
Imai Nobume

Il parait que les titres à rallonge c'est bien, alors en voilà un un peu long - Imai Nobume Empty
Lun 18 Mai 2020 - 22:15

Mukuro 骸


Et cette femme qui venait d'entrer dans le bar s'appelait ; Kimu Karudarushian. Elle possédait un physique aux formes voluptueuses (peut-être même un peu trop voluptueux) attirant le regard de chaque homme passant à côté d'elle. Elle était belle - très belle - et encore plus sans ses vêtements. Elle avait une petite cigarette au coin de sa bouche pulpeuse et jetait des regards hautains sur toute la populasse présente dans le bar. On pourrait presque l'appeler la reine de la nuit au vu de sa beauté physique et son joli teint basané atypique aux femmes du pays. Entendant la voix du bonhomme adressée en direction de la porte, elle tourna la tête vers lui et se montra aussitôt très enjouée de la proposition du bon monsieur.

« Un verre ? Bien sûr, avec plaisir mon amour ! »

Et ce, même si elle ne le connaissait pas. Elle courut -avec classe- vers lui et vint prendre place devant lui. Croisant ses doigts et posant ses coudes sur la table, elle adressa un sourire charmeur en direction de son interlocuteur. Une vraie dragueuse, oui.

Et juste derrière elle à la porte du bar, il y avait moi qui observais la scène un brin dubitative. En effet, c'était à se demander si c'était lui qui l'avait cherché ou si c'était elle qui attendait que quelqu'un lui adresse la parole... En vrai, rien que le début de sa phrase « hé toi !» aurait sans doute suffi à l'attirer vers lui. À vrai dire, je crus dans un premier temps qu'il avait voulu m'interpeler, mais à peine eus-je le temps de réagir que cette femme courut vers lui. De ce fait, la question était vite réglée.

Ah... Les jeunes de nos jours avaient de drôles de façon de s'aborder et d'établir un premier contact. Et je parlais aussi bien pour le grand gaillard que pour la jeune femme... Enfin, ce n'était pas mes affaires. Clope au bec, mains dans les poches, j'entrai à l'intérieur de la petite auberge et je me dirigeai directement vers le comptoir du barman - là où se trouvait la plus belle collection de bouteilles d'alcool.

« Un verre de... Sake ou Whisky ? »

Je lançai furtivement en regard en direction des deux énergumènes et le fait de voir le grand gaillard boire un verre de whiskey me donna bien soif. J'étirai un léger sourire et finis donc par me décider sur le deuxième choix.

« Whisky s'il vous plait. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 http://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 http://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Keijiro
Keijiro

Il parait que les titres à rallonge c'est bien, alors en voilà un un peu long - Imai Nobume Empty
Mer 20 Mai 2020 - 18:41
À ma grande surprise, ma phrase d’appel avait fonctionnée, mais pas avec la personne escomptée. Je jetais un regard dédaigneux à la gueuse qui s’était assis à ma table et je la jaugeais du haut en bas. Certes, elle avait un physique plaisant et je me serais même laissé tenter en temps normal. Mais ce n’était pas elle qui avait attiré mon attention au premier lieu.

« Je ne crois pas vous avoir appelée très chère. » Je patientais quelques secondes avant de reprendre. « Par politesse, tiens quelques ryôs, achète-toi un verre et laisse-moi tranquille, merci. » Je lui souriais, un peu gêné de la situation.

Je me levais ensuite de ma chaise et je m’approchais du bar, celui-là où l’autre jeune femme c’était accoudée. Tout en m’approchant, je faisais un signe au barman pour lui faire comprendre que c’était moi qui payais et qu’il pouvait me mettre la même chose. Il acquiesçait en retour, me confirmant qu’il avait bien vu mes gestes. Je remettais un peu mes habits, cheveux et barbes en place avant de m’approcher de la jeune femme. Je faisais craquer ma nuque et cette fois-ci, j’y allais. Je me posais sur sa droite.

« Hum hum… Bonjour très chère. » Je marquais à nouveau une très courte pause avant de reprendre. « Il y a dû y avoir un malentendu tout à l’heure. C’était à vous que je proposais un verre. J’espère du coup que vous n’avez pas encore payé, haha. »

Je prenais ensuite le verre que le tenancier venait de me donner. Je l’approchais de celui de la femme à mes côtés.

« Kanpai ? » J’attendais quelques instants afin de voir la réaction de celle-ci avant de me présenter. « Keijiro. Gladiateur à mes heures perdues et… » Non en fait. « Et voilà. Quel est donc votre nom ? »

Je souriais d’un sourire sincère. Je plongeais ma main dans ma poche à la recherche de mon paquet de cigarette, je le posais sur la table tout en en prenant une que j’allumais à l’aide d’une allumette.

« Prenez-en si vous en voulez. » Lui proposais-je.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t9167-keijiro-terminee#77295 http://www.ascentofshinobi.com/t9480-keijiro#80020 http://www.ascentofshinobi.com/u876
Imai Nobume
Imai Nobume

Il parait que les titres à rallonge c'est bien, alors en voilà un un peu long - Imai Nobume Empty
Jeu 21 Mai 2020 - 10:49


Mukuro

C'était bien à moi qu'il parlait, mais je n'avais pas souvenir de l'avoir croisé. Je tournai légèrement la tête vers lui et montrai un petit air perplexe.

« Mh, vous me voyez intriguée.. On se connait ? »

Bien que j'avais déjà en partie la réponse... L'usage du mot "très chère" me laissait supposer qu'il ne me connaissait que d'apparence. Il n'y avait aucune once de méchanceté dans ma voix, mais une simple curiosité et sans doute, un brin de surprise de se faire aborder par un étranger. Je remarquai son petit signe de la main en direction du barman, une générosité qui me fit étirer un léger sourire. J'attendis que ce dernier revienne avec nos commandes pour tendre à mon tour mon verre en direction de celui de l'inconnu.

« Enfin, un verre gratuit ça ne se refuse pas j'imagine. Kanpei ! »

Les deux verres s'entrechoquèrent provocant ainsi un petit bruit de tintement. Je le portai à mes lèvres et bus deux bonnes gorgées avant de lâcher un râle de satisfaction. On pouvait reconnaître là le goût d'un bon Whysky. Suite à quoi, je repris la parole pour répondre à la présensation de l'étranger.

« Mon nom est Mukuro, mercenaire de profession et buveuse à mes heures perdues - enchantée ! »

Enfin, si on comptait les heures, c'était plutôt l'inverse ; buveuse de profession et mercenaire à mes heures perdues. C'était même ainsi que l'on me surnommait dans les quartiers de beuverie tellement l'on m'y voyait souvent. Mais ce n'était pas très glorieux de se présenter ainsi...

« Sinon je viens souvent dans ce bar, mais c'est la première fois que je vous vois ici. Vous dites que vous êtes... gladiateur ? Venez-vous du colisée ? Ou alors dites-vous dites cela pour vous vanter ? »

Mais il était vrai, il avait bel et bien la carrure d'un gladiateur. Je me demandais quel genre d'arme il utilisait...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 http://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 http://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Keijiro
Keijiro

Il parait que les titres à rallonge c'est bien, alors en voilà un un peu long - Imai Nobume Empty
Ven 22 Mai 2020 - 12:32
On pouvait lire sur son visage de la surprise. Honnêtement, cela était compréhensible après-tout. Je n’étais qu’un simple étranger pour elle et je venais l’accoster. Rien de bien méchant, mais cela pouvait être pris avec surprise.

« Pas encore. » Lui répondais-je en souriant.

Je portais mon verre à mes lèvres afin de le descendre d’une traite. Oui, je commençais toujours comme ça lorsque je changeais d’emplacement. Je me tournais ensuite vers le barman.

« N’hésite pas à recharger nos verres quand ils sont vides. » Je me grattais un peu la barbe avant de reprendre. « Et tout sur ma note. »

La jeune femme se présentait ensuite sous le nom de Mukuro. Mon cerveau s’agitait un peu, mais je ne comprenais pas pour quelles raisons. Je laissais passer cette information et me contenait de profiter du moment présent.

« Enchanté, Mukuro. »

Je souriais toujours plus. Peut-être le début de l’effet de l’alcool ? Après tout, ce n’était pas vraiment le premier verre de la journée pour moi… je ne savais même plus dire combien j’en avais déjà consommé. Mukuro me parlait ensuite plutôt de moi, me posant quelques questions et notamment si je me disais gladiateur pour impressionner. Je jetais ma tête en arrière et riait maintenant à gorge déployée.

Tout pendant que mon regard se posait à nouveau sur la jeune femme, mon air devenait bien plus sérieux et froid. Le Colisée n’était pas vraiment la meilleure partie de ma vie et mes souvenirs encore douloureux pour certains.

« Si seulement je disais ça pour me vanter… »

Le barman en avait profité pour me resservir. Je reprenais une nouvelle fois mon verre en main, mimant un petit entrechoquement de verre avec celui de Mukuro et le descendais lui aussi d’une traite. Je soupirais.

« Oui, je viens du Colisée. J’en suis sorti il y a peu grâce à des personnes bien mieux intentionnées. » Je marquais une légère pause avant de reprendre. « Et en effet, vous ne pouvez m’avoir vu ici, c’est la première fois que je remets les pieds dans un bar depuis ma libération et… j’ai dû changer mes habitudes. »

En effet, il ne serait pas très sage de retourner dans les bars de Moria. Je devais travailler mon plan avant de faire quoi que ce soit d’irréfléchi. Je laissais passer quelques secondes, m’allumant une cigarette. Le serveur avait une nouvelle fois rempli mon verre, mais cette fois-ci je le buvais convenablement. Soudain, mon cerveau percutait quelque chose.

« En fait, vous avez dit mercenaire ? »

J’avais très bien compris, mais je voulais peut-être m’en assurer. J’avais une petite idée derrière la tête.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ascentofshinobi.com/t9167-keijiro-terminee#77295 http://www.ascentofshinobi.com/t9480-keijiro#80020 http://www.ascentofshinobi.com/u876

Il parait que les titres à rallonge c'est bien, alors en voilà un un peu long - Imai Nobume

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Taiyô
Sauter vers: