Partagez | 

Demoiselle en "détresse" | Ikezawa Shojito | +18

Aller à la page : Précédent  1, 2

Jeu 24 Aoû 2017 - 16:24
Alors qu'il était en train de légèrement douter sur l'effet que pouvait avoir son corps sur elle, elle lui disait sa façons de pensé sans passer par quatre chemins et lui faisant comprendre que son attitude était indécente.

"Ah ? Je n'ai pas été qu'une seule fois en couple. Et en réalité je n'ai jamais été pudique avec personne. Mais désolé si cela t'a dérangé. "

La discussion dérivait ensuite sur la réponse à la question qu'avait posé le blond.

"Profiter de ma chaleur ? Je vois, c'était pas désagréable en tout cas." Répondait-il l'air de rien avant de la regarder de haut en bas et de se mettre à la juger en quelques sorte.

Shojito n'avait pas pour habitude de juger les gens mais il se devait d'admettre qu'en comparaison avec son ex-petite copine elle avait l'air bien plus frêle mais également plus dur à la fois. Il se mettait alors à pensé.

"Elle ne lui ressemble pas. Elle est bien meilleurs shinobi qu'elle mais en plus physiquement c'est autre chose, elle n'a pas de forme. Ni même de muscle à vrai dire. Je crois que je pourrais la casser en deux... Héhéhé, non. Je ne lui veut vraiment aucun mal contrairement à l'autre qui m'énervait au plus haut point. Elle est douce et mignonne d'ailleurs, je crois que oui... Elle est belle. Est-ce mon genre de fille ? Elle adore s'entraîner, sa plus grand ambition concerne son clan... Elle est très différente d'elle oui, elle me ressemble plus qu'autre chose. C'est peut-être ça mon genre de fille. Peut-être que c'est elle qui me choisira le jour venu. C'est peut-être pour ça que je l'ai si facilement invité."

"Pas aussi ronde ? C'est grave de ne pas être ronde ? Moi je ne trouve pas ca dérangeant. Ca te va bien. Je t'aime bien comme ça. Et puis la poitrine c'est chiant pour devenir une bonne kunoichi, je pense qu'avec une poitrine plus grosse tu n'atteindrais pas ton objectif, et ce serait dommage car tes intentions sont louable. Je vois ce que tu veux dire."

Il était franc et lui donnait raison car en réalité il était du même avis. La discussion reprenait son cours alors que Shojito s'était assis sur son trône la regardant dans les yeux il souriait en entendant sa réponse et il venait ajouter l'air tout à fait sérieux.

"Je suis ravi que tu sois à la hauteur de Kumo. Je pense en réalité que tu es capable d'accomplir beaucoup de chose et j'espère qu'on se reverra sur le podium." De la drague ? Surement pas, il n'était pas du tout du genre à faire cela. Cependant il se devait encore une fois de dire ce qu'il pensait et il ne pouvait vraiment pas s'en empêcher à cela il ajoutait une autre réflexion.

"Tu voudrais m'accompagné pour un entrainement demain ? Enfin, demain peut-être pas en faits. Par contre après demain. J'ai toujours envie de te combattre."



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Jeu 24 Aoû 2017 - 21:45
Je ne peux m’empêcher de lever les yeux au ciel, enfin, au plafond dans le cas présent. « J’ai pas dit que ça me dérangeait. C’est juste surprenant de voir quelqu’un agir de la sorte. » Lui expliquais-je à nouveau. Espérons juste qu’il ne va pas me faire répéter cela une troisième fois, sinon, je vais réellement lui dire que ça me gave et lui laisser entendre que oui, ça me dérange alors qu’au fond, je m’en fiche assez.

 
J’hausse ensuite un sourcil à ses paroles. « Avoir chaud, ce n’est jamais désagréable. » C’est pour cela que j’étais désireuse de prendre un bain bien chaud, parce que l’eau chaude sur le corps est comme une caresse, réellement agréable, doux et plaisant. Je me réjouis de pouvoir me glisser dans mon bain et ainsi profiter de cette douceur. Sauf qu’il ne semble pas désireux de me laisser rentrer dans le liquide chaud pour le moment. Il me parle alors de mon corps et je ris un peu avant de contre-argumenté ensuite. Pour tenter de lui faire comprendre que non, je ne suis pas si bien que cela, pas assez de formes généreuses.
Je sens alors le regard du shinobi alcoolisé me détailler et je le laisse faire sans broncher. Après tout, quoi que je dise ou quoi que je fasse, il continuera. Alors, j’attends espérant qu’il va finalement quitter cette pièce. Mais non, il reprend la parole pour tenter de me complimenter encore une fois et me faire comprendre qu’avoir une grosse poitrine, dans ma position de kunoichi est plus un avantage qu’autre chose. « Je suppose oui. Si j’étais comme les autres à juste pensée à vouloir me marier ou je ne sais trop quoi, il est vrai que j’aurais été vachement désavantager, mais pour les missions, les combats, c’est plus pratique.  C’est moins encombrant. » Plaisantais-je un peu. Je n’avais jamais jalousé une autre fille parce qu’elle avait une poitrine plus opulente que la mienne peut-être qu’un jour ça viendra, mais ça encore ce n’est pas une certitude. C’est tellement futile.
 
Et finalement il semble sortir, alors je saute rapidement dans la baignoire, laissant entendre un soupire de plaisir à cela. Enfin ! L’eau chaude sur ma peau, je frisonne de plaisir et ferme les yeux. Pour les rouvrir quelques instants plus tard en entendant encore la voix du ninja. Tournant la tête, je le vois là, près de l’entrée et rapidement je fais une montagne de mousse dans l’eau avec une bouteille de savon pour me cacher un peu alors qu’il vient maintenant s’asseoir sur la cuvette close des wc. C’est dérangeant comme situation quand même. Enfin, mon corps est quand même en partie cachée.
 
Ecoutant donc les paroles du blond, je baisse mon regard sur l’eau pour jouer un peu avec un amas de mousse qui n’est pas occupé à dissimuler ma poitrine ou bien mon entrejambe. Tentant de donner une forme de petit château à celui-ci. Un peu comme un gamin s’amuserait à faire avec du sable. Relevant la tête à ses paroles, je ris un peu, une lueur de défis. « Je serais sur le podium avant toi. » Provocation ? Oui, clairement, j’ai confiance en moi et ce n’est pas un ivrogne qui me passera dessus même si j’ai pas mal galéré ce soir avec la neige, mais je compte bien arranger ça dans le futur ! Je ne me laisserais plus surprendre par une petite glissade comme ça !
 

Il me propose d’ailleurs un entraînement et je pense la tête, attrapant un petit peu de mousse sur ma main. « Tu seras en état tu es sûr ? Tu n’as pas peur d’avoir la gueule de bois comme on dit ? » Le questionnais-je doucement avant de souffler sur la mousse dans sa direction pour tenter de lui envoyer dessus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t874-nakasu-ryuka-terminee#4256 http://www.ascentofshinobi.com/t898-nakasu-ryuka-chemin-de-sable#4327 http://www.ascentofshinobi.com/u115

Jeu 24 Aoû 2017 - 23:14
Shojito souriait venant faire comprendre à la jeune femme qu'il l'avais bien comprit. Il laissait alors la discussion coulé son cours avant de l'écouter attentivement lorsqu'elle parlait de ses formes. En réalité le sujet le faisait réellement sourire car pour lui, elle n'avait rien à envie au femme possédant de grosse poitrine ou de belle forme. Il ne savait toujours pas si elle était à son gout mais il s'essayait à s'imaginer avec elle, faisant les mêmes choses qu'il faisait à l'époque.

"Elle serai presque que idéal pour ça non ? J'penses que si je devais choisir, elle serait le choix le plus judicieux, elle n'est pas chiante plus que de raison, elle aime pas mal de chose que j'aime et... je me répète non ? Quoi qu'il en soit, même si je m'en fou pour le moment, peut-être qu'un jour. Qui sait ?"

"Tu es très bien comme tu es" Ajoutait-il sur de lui en hochant la tête. Mais la conversation continuait de dérivé sur un tond un peu plus compétitif. Il souriait grandement en entendant ses propos et il se lançait dans un semi discours des plus... passionnant ?

"Tu sais, si tu veux la place sur le podium, il va falloir la mérité, et je penses que tu en es capable cependant je sais que j'arriverai sur le podium et ce avant toi ! Tu es peut-être forte mais en réalité si il s'avère que tu es plus forte que moi cela ne fera que renforcer ma détermination et je ferai tout pour te surpasser et pour surpasser les personnes qui seront avant toi pour finir par être le dernier concurrent ! Voilà ce que je penses !"


La suite était plutôt drôle car elle demandait à Shojito s'il n'allait pas avoir la gueule de bois. Il mettait soudainement sa main droite sur l'arrière de son crâne et soupirait un instant avant d'ajouter en rigolant. "Si, vaut mieux faire cela après demain !" Il finissait à peine sa phrase que la jeune femme lui envoyait un peu de mousse dans sa direction. Il l'imaginait joueuse et eut un sourire quelques instant avant de venir plonger partiellement ses mains dans le bain et d'envoyer un peu d'eau sur Ryüka en rigolant semblant... s'amuser ? C'était plutôt rare de voir ce genre de situation avec Shojito car il riait sincèrement avant d'ajouter.

"Suiton ! Bain bulle dans ta face !!!" Surprenante réaction de la part du blond mais pour une fois depuis très longtemps il avait partiellement retrouvé une âme d'enfant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Ven 25 Aoû 2017 - 14:13
J’avoue que je suis surprise d’entendre le blond me complimenter en disant si facilement que je suis bien comme je suis. Il n’aime donc pas les formes ? C’est assez étonnant, je pensais que la totalité aimait les filles mieux formées, plus voluptueuse en quelque sorte. Pas les garçons manqués dans mon genre parce que je suis persuadée que si je me coupe les cheveux court, je pourrais facilement passer pour un mec avec un surnom à la Ryuk ou à la Ryuko. Enfin, pas si différent de mon prénom en soit, donc pas trop dérangeant. Et je dois dire que cela ne me dérangerait pas plus que de raisons. Dans tous les cas, je ne laisse entendre aucun merci ou autre marque d’appréciation de son compliment. Préférant rentrer dans mon bain dès la première occasion.
 
 
Fixant alors l’homme a qui je viens de lancer un certain défi tout en étant pourtant dans son bain, à me relaxer sommairement dans l’eau chaude. Il se permet de me répondre, sous-entendant qu’il arriverait avant moi à gagner en nom et en réputation en quelque sorte. « L’on verra bien, mais j’espère que tu tiendras la cadence et que tu ne vas pas juste te reposer sur le fait que je suis une étrangère et toi, originaire d’ici. Sinon, tu vas être rapidement à la traîne. » Répondis-je avant de lui envoyer un peu de mousse dessus. 
 
Je ferme rapidement les yeux pour éviter d’avoir de l’eau savonneuse dedans, quand il s’approche et m’éclabousse alors pour se venger. Première fois de la soirée que je le vois réagir de façon si expressive d’ailleurs. J’ai un peu moins l’impression de parler à un mur en quelque sorte. Ce n’est pas déplaisant. Enfin, si ! Bon dieu, c’est déplaisant ! Je suis dans mon bain et lui, il est maintenant debout à côté de moi, les pattes dans mon eau ! Intrusion ! Il ne va pas venir s’incrusté dans l’eau quand même ? Je dois le repousser comment là ? J’attrape alors l’éponge sur le bord de la baignoire pour la mettre dans l’eau, la gorgeant ainsi d’eau avant de lui balancer en plein visage, espérant le repousser un peu. « Suiton – Eponge aqueuse » Soufflais-je alors en retour au nom qu’il avait donné à son attaque juste avant. L’affinité Suiton, l’eau, mon gros problème en tant que manipulatrice du sable, je ne pensais pas en rire un jour, mais là, comment dire que la situation s’y prête bien. J’en ris, vraiment, un rire sincère, bien qu’un peu crispée quand même par ma position dans ce bain. Je n’ai pas envie de finir complètement nue devant lui.  Enfin, pour le moment il y a encore de l’eau et de la mousse, mais est-ce que ça va réellement durée si cela part en bataille d’eau ? J’espère réellement qu’il va reculer cause de l’attaque spongeuse, mais j’ai de gros doutes à ce sujet. Ça risque réellement de faire l’inverse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t874-nakasu-ryuka-terminee#4256 http://www.ascentofshinobi.com/t898-nakasu-ryuka-chemin-de-sable#4327 http://www.ascentofshinobi.com/u115

Ven 25 Aoû 2017 - 16:30
Amuser par la situation le blondinet continuait à envoyé de l'eau dans le visage de la jeune femme avant de se rendre compte qu'il était en train de vider l'eau du bain il s'arrêtait nette et regardait vers le bas alors que sa serviette était tombé il la ramassait tout en rigolant toujours aussi sincèrement avant de regarder Ryüka dans les yeux sans même sembler vouloir regarder ailleurs. Il donnait l'impression de ne pas s’intéresser au corps ce celle-ci plus que cela puisque depuis tout à l'heure il n'avait pas déposer un seul regard sur celui-ci. Peut-être était-ce par respect, ou peut-être était-ce par inintérêt ? Quoi qu'il en soit il reprenait doucement son sérieux et souriait à Ryüka avant d'ajouter l'air de rien.

"Bon, désolé. Je me suis légèrement emporter. Je vais te laisser tranquille. Profite de ton bain, je vais allez me mettre au lit. Ah, et d'ailleurs, je n'ai qu'un seul lit, j'espère que ca ne te dérange pas."


Il se dirigeait alors vers la sortie après avoir entendu sa réponse et venait ensuite saisir un pyjama dans son armoire avant de l'enfiler et de se mettre au lit plaçant ses deux mains derrière la tête attendant que Ryüka vienne se coucher, il n'attendait rien de spécifique mais il restait tout de même sur ses gardes car même si il avait apprécié la soirée et la petite récréation, il ne la connaissait que depuis trop peu de temps que pour la laisser seule chez lui c'était pour cette raison qu'il avait maintenant un tout autre cheminement de pensée.

"L'alcool... Ca n'aide pas du tout à résonné correctement. Je ne connais pas cette fille, et elle est si familière avec moi. A elle seule elle à réussi à me faire parler beaucoup plus que d'autre avant elle, elle à réussi à me faire avoir de l’intérêt pour elle. Mais si ça ce trouve, elle ne le fait que par profit." Un léger rire ce faisait entendre. "En réalité sur ce point j'en suis quasiment sûre, elle est une profiteuse. Mais j'ai pas besoin de le savoir ça. Elle peut bien profité de mon argent, je m'en fou, l'argent ce n'est rien du tout, et puis le clan m'en fourni assez. Cependant elle pourrait très bien être en train d'essayer de me soutirer des informations, enfin... Je n'ai pas d'information à soutirer. J'ai vraiment du mal à cerner cette fille, cependant je ne pense pas que j'ai besoin de le faire non plus. Pour le moment elle est gentille, voyons voir comment elle sera quand je ne lui donnerai pas plus que ce qu'elle à besoin. Après tout, on peut-être ami, mais je ne vais surement pas me laisser dépouiller par une jeune femme qui est sortie de nulle part. J'ai tout de même hâte de la combattre... Rah ! Cette situation m'énerves, dois-je entrer dans son jeu le temps de faire le duel ou dois-je lui faire comprendre que j'ai compris son manège ? La nuit vas être longue... Que pense-t-elle de moi ? Suis-je simplement le porte-feuille ou a-t-elle vraiment envie de me combattre tout comme j'en ai envie ?" Il soupirait avant d'ajouter à voix haute et audible pour qu'elle entende.

"Dit moi ?! Tu penses quoi de moi ? J'suis juste un porte-feuille ou tout comme moi ta aussi envie de me combattre ?" Ah... Ca avait au moins le mérite d'être directe. Mais il tenait vraiment à avoir la réponse car il n'était pas contre l'héberger quelques temps si c'était pour l'avoir ce combat et la voir progresser. Il expirait avant d'ajouter. "En faits je te demande ça par-ce-que j'ai vraiment envie qu'on soit ami."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Ven 25 Aoû 2017 - 17:38
Mon regard sur lui, j’attends de voir ce qu’il va maintenant faire après s’être prit l’éponge mouillée en plein visage. Je dois bien admettre que je redoute de le voir faire davantage et aller jusqu’à s’incruster dans mon bain. Bien qu’il pourrait aussi se contenter de m’enfoncer la tête dans l’eau. Sauf qu’il ne fait rien et je le regarde con un instant. Il part enfin ? Je n’y crois pas… Je regarde la porte, comptant dans ma tête, attendant de voir dans combien de seconde, il va revenir. Sauf qu’il ne revient pas et j’ai réellement du mal à le croire. Je fixe donc cette porte, plus incrédule d’autre chose.
 
Il parle alors après quelques minutes tout en restant dans la pièce adjacente. Il ne reviendra donc pas. Je pousse un soupir de soulagement alors que je m’allonge pour de bon dans la baignoire, fermant les yeux alors que ma tête repose maintenant sur le bord du bassin. « Agréable. » Soufflais-je alors que je fais un peu bouger mes mains dans l’eau chaude pour laisser celle-ci remuer un peu. Cependant la voix du ninja, se fait encore entendre. Ouvrant les yeux, je regarde le plafond au-dessus de ma tête et reste silencieuse un moment. Au moins, il a compris que je profitais de lui. Plongeant alors ma tête dans l’eau, pour finalement mouiller mes cheveux. Je laisse juste mon visage hors de l’eau, laissant l’arrière de mon crâne dans l’eau, mes cheveux prenant l’eau. Cependant, après quelque seconde, je finis par remonter, entendant la fin de sa phrase.
 
En somme, il a pas envie que je prenne un bain tranquillement même s’il n’est pas à côté de moi là. C’est mieux qu’avant mais bon… Je soupire et fini par sortir de l’eau après m’être savonné, attrapant rapidement la serviette pour commencer à m’essuyer. Une fois cela fait, j’enfile son t-shirt, trop large, trop grand pour moi, enfilant de nouveau ma culotte, même si c’est n’est pas très propre. Je n’ai pas d’autre choix, je ne compte pas me promener le cul nul non plus. La serviette de bain entre mes mains, je commence à m’éponger les cheveux tout en sortant de la salle de bain.
 
Une fois dans l’embrassure de la porte de sa chambre, je le regarde alors qu’il est allongé sur son lit uniquement vêtu de son sous-vêtement. « Je ne recule jamais devant un défi. Alors oui, l’entraînement, je le veux réellement. Je te montrerais que tu es plus faible que moi. » Je souris alors un peu continuant de sécher grossièrement ma masse capillaire verte. Déposant alors la serviette sur la porte pour ne pas la laisser en boule par terre, je m’approche de lui et donc du lit. Venant rapidement me mettre à cheval sur le ninja, le regardant tout en posant mes mains sur mon torse. « Tu veux savoir si tu me plais en somme c’est ça ? Parce que moi je te plais, j’ai bien compris la situation là non ? » Je souris un peu, amusé, peut-être un peu provocatrice sur le coup. Je penche alors la tête sur le côté. « Donc tu penses que l’on ne peut pas être amis ? » Le questionnais-je alors pour tenter de lui faire répéter sa dernière phrase que je n’avais pas du tout écoutée ayant la tête sous l’eau à ce moment-là.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t874-nakasu-ryuka-terminee#4256 http://www.ascentofshinobi.com/t898-nakasu-ryuka-chemin-de-sable#4327 http://www.ascentofshinobi.com/u115

Ven 25 Aoû 2017 - 18:36
Shojito regardait la jeune femme dans les yeux alors qu'elle venait de s'asseoir sur lui à l'instant. Sa question semblait lui faire ni chaud ni froid. Il entrait dans une nouvelle réflexion sur le sujet.

"Elle me plait ? Je crois. Oui, peut-être qu'elle me plait. En réalité je ne sais toujours pas quoi penser d'elle. Je pourrait moi aussi me servir d'elle après tout. C'est normal non ? Mais cela serait l'abaisser au rang de prostituée. Ceci dit elle me prends pour une sorte de gigolo, donc ce ne serait pas lui rendre la monnaie de sa pièce ? Si."

Il soupirait un instant avant de la regarder dans les yeux et d'ajouter en souriant. "La question n'est pas de savoir si je te plait. La question est de savoir si nous pourrions être amis. Disons que tu es le genre de fille avec qui je pourrai me voir. Enfin, même si par dessus tout ce que j'aspire le plus c'est de me forger une réputation, et que je ne me vois pas encore fondé une famille. Je penses que si un jour tu me choisissais pour être celui avec qui tu veux en fondé une après avoir atteints tes objectifs. Nous pourrions être du même avis. Enfin, je crois. Mais tu dois avoir beaucoup de prétendant jolie comme tu es. Et par conséquent je me contenterai d'une amitié avec toi car même si j'ai beaucoup de mal à te cerner, ta personnalité de me plait, peu importe si ce n'est qu'amical car comme je viens de te le dire, ce n'est pas encore l'heure pour moi, ni même pour toi de sacrifié nos objectifs pour se lancer dans ce genre de relation. Mais en sommes. Oui tu me plait, non je ne veux pas de toi que tu fasse main basse sur tes objectif pour ce qu'ils appellent l'amour. Alors ma question est plus simple que cela, suis-je le seul à pensé de la sorte ?"


Il souriait avant d'ajouter d'un regard quelques peu malicieux. "Je penses que nous pouvons devenir ami, je pense même que nous pouvons être plus qu'ami, mais j'espère de tout cœur qu'on peut être honnête l'un envers l'autre et qu'on peut au minimum se dire les choses comme il se doit. Je suis alcoolisé ce soir, et j'ai surement dit des choses qui n'avait pas beaucoup de sens cependant." Il venait alors allonger Ryüka sur le dos en se mettant au dessus d'elle sans pour autant l'écraser, les deux mains de chaque coté de sa tête il la regardait toujours dans les yeux avant d'ajouter. "Cela fait longtemps que je ne me suis pas amusé à ce jeu de séduction que tu es en train de me faire, mais si c'est ton souhait ce soir, j'en assumerai toute les conséquences et je n'hésiterai pas, tu n'as qu'un mot à dire."

Il continuait de la fixer du regard gardant une proximité assez éloignée il ne la touchait ni avec le corps ni avec les mains et restait en suspension au dessus d'elle. Son sourire et son regard allait de paire car ils étaient en cohésion avec ce qu'il disait et se voulait à son tour séducteur. Cependant il n'était pas dupe et savait que la franchise dont il avait fait preuve pourrait déplaire à la jeune femme.

"Alors petite ? Vas-tu jouer le jeu jusqu'au bout ou va-tu te révéler être plus froussarde que ce que je ne le pensait ? Quelques est-il déjà tombé dans le panneau avec toi ? Car je tombe complètement dans le panneau, mais il faut bien parfois se laisser dominer par ses instinct d'homme. Vas-tu essayer de me refroidir ? Vas-tu brutalement me repousser ? Ou au contraire vas-tu entrer dans ce jeu et allons-nous faire quelques chose ? J'essaye de te cerner alors fait quelques choses que je fasse semblant d'y arrivé."

Tout était claire pour lui quoi qu'il puisse arriver maintenant, il devrait se justifier plus tard donc foutu, pour foutu il ajoutait dans un sourire. "Alors que veux tu faire maintenant ?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Ven 25 Aoû 2017 - 19:41
A califourchon sur l’homme, je le regarde droit dans les yeux, un peu aguicheuse alors que j’attends ses réponses à mes diverses questions sur le même sujet. Est-il désireux de savoir s’il me plait ? Je le fixe donc, serrant les dents, je me fige en entendant ses propos. « T’es sérieux ? » M’exclamais-je alors sous la surprise ? On se connait quoi ? Depuis trois heures et il est déjà en train de faire des plans futurs avec moi sous prétexte qu’on se ressemble un peu ? J’hallucine réellement là ! Je fronce les sourcils, cherchant comment lui couper l’herbe sous le pied pour qu’il évite de se faire un film en mode, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfant, parce que ça, c’est clairement une chose qui n’est pas prêtes d’arriver ! Enfin, dans un sens, dans ses propos, il l’a un eu compris non ? Il laisse quand même entendre que je ne vais pas lâcher mes projets comme ça. Au moins, il a un peu compris comment je fonctionnais.

Mais le souci, c’est qu’il revient quand même assez rapidement à la charge en mode, je veux de lui dans ma vie réellement. Où est-ce que j’ai laissé entendre que je pourrais vouloir ça ? J’ai juste envie de profiter du confort de son appartement et également de le ridiculiser dans nos futurs entrainements. Je lui laisse alors entendre une petite exclamation de surprise alors qu’il inverse les positions. Je me retrouve forcée à être couchée avec le blond au-dessus de moi. Comment dire que je n’aime pas être dans cette position. La domination, je n’aime pas, pas quand ce n’est pas moi au-dessus. D’accord, il ne m’écrase pas de son poids, mais physiquement il est reste quand même au-dessus de moi.

Posant ma main sur son torse, je le repousse doucement pour qu’il reprenne sa place sur le côté, qu’il retourne donc s’allonger. Suivant ce même mouvement je me retrouve au-dessus de lui, reprenant nos positions initiales en posant réellement mes fesses au niveau de son entre-jambe. « Je ne veux que m’amuser moi. » Soufflais-je alors. « La seule chose dans laquelle je suis sérieuse, c’est quand ça concerne mes objectifs. Ce qui ne tourne pas autour n’est en rien important à mes yeux. » Lui soufflais-je. « Je n’ai que faire de l’amour, de sentiments amoureux comme tu sembles en parler. Alors si tu espères que je te choisisse dans le futur, tu risques d’être déçu et de tomber de haut, parce que c’est une chose qui n’arrivera pas. Tu es un jeu, comme pourrait l’être un autre homme. Un amusement temporaire. Je profite de ce qui est à toi parce que je suis dans le besoin. Oui, j’en ai après ton portefeuille, mais ce n’est pas parce que j’ai besoin d’argent que je me lierais à toi par des sentiments aussi futiles et fugaces que peuvent l’être l’amour. » Soufflais-je en me penchant en avant, mes lèvres se rapprochant des siennes, mon souffle heurtant alors ses lippes. « Je ne suis qu’une profiteuse, mais pour le coup, tu n’es pas mieux, alors que si rapidement tu cherches à profiter du corps de femme que j’ai. » Soufflais-je contre ses lèvres alors que mes doigts glissent doucement sur son biceps, descendant le long de son bras pour venir saisir sa main et la glisser sur mes fesses alors que je bouge un peu mon bassin pour stimuler doucement sa virilité. « Ai-je tors ? » Le questionnais-je en plantant mon regard dans le sien. Une salope, une catin, il pouvait bien me traiter de ce qu’il voulait, mais il était rare que j’offre réellement mon corps de la sorte à un homme. J’ai d’autre moyen pour arriver à mes fins, pas besoin d’utiliser le sexe et là, c’est juste du jeu, même si je suis assez crue dans mes propos, c’est surtout pour qu’il se fasse à l’idée que non, il ne me plait pas, pas dans le sens je pourrais vouloir plus que de l’amitié comme il pourrait se mettre à l’espérer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t874-nakasu-ryuka-terminee#4256 http://www.ascentofshinobi.com/t898-nakasu-ryuka-chemin-de-sable#4327 http://www.ascentofshinobi.com/u115

Ven 25 Aoû 2017 - 20:20
Alors que la jeune femme venait le repousser Shojito souriait car il avait réellement réussi à la cerner mais il se devait de lui précisé certaine chose. Dans un soucis de bien tout lui faire comprendre il restait son regard fixer sur elle et ajoutait.

"Je suis sérieux, je ne veux qu'être ami avec toi. Si je me projette c'est uniquement car j'ai été élèver comme cela. Mon père m'a toujours dit qu'il était nécessaire d'avoir un futur, mais en aucun cas, je ne t'ai fais de tel révélation. J'ai tout comme toi, aucune envie de ma caser avec qui que ce soit et ce soir... Nous allons tout deux nous amuser."

Elle venait alors de nouveau se mettre à califourchon sur lui alors qu'il souriait et qu'elle venait approcher ses lèvres de siennes il rétorquait : "Mais je te comprends parfaitement. D'ailleurs j'espérai bien que ta réponse ressemble à cela. Cependant..." Il venait l'embrasser alors que ses lèvres était toute proche et ajoutait. "Je ne parlait pas d'amour, mais d'amitié, c'est ce que je recherche, plus précisément, des alliés. Et je serai ravi... "Il l'embrassait de nouveau tendrement avant d'ajouter. "Que tu acceptes d'être mon alliés."

Elle lui confirmait ensuite qu'elle n'était qu'une profiteuse et elle ajoutait qu'elle avait cerner ses intentions, mais le blondinet riait avant d'ajouter. "Tu as tors, je ne suis pas ce genre d'homme, si tu avais voulu simplement dormir, je t'aurai laissé dormir, je fais même passer mes désires après mes ambitions. Mais disons que là..." Alors que le bassin de la jeune femme venait se frotter à son membres il commençait lentement mais surement à en ressentir les effets voulu par celle-ci mais il ajoutait tout de même. "J'ai bien l'impression que tu es décidée n'est-ce pas ?" Il venait de nouveau l'embrasser plaçant sa deuxième main dans la nuque de la jeune femme venant légèrement la lui massé tout en souriant avant de se reculer et d'ajouter. "Alors ? Tu es une profiteuse qui comptes atteindre le sommet, et je suis un opportuniste qui compte bien ne pas te laisser faire si facilement. Penses-tu que nous pouvons être alliés ?" Il continuait de la regarder venant attendre sa réponse et ne rajoutant pas un seule mot gardant un sourire au coin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Ven 25 Aoû 2017 - 22:31
Mon regard plongé dans le sien alors qu’il me répond maintenant, je fronce un peu les sourcils tout en soutenant toujours son regard. «Evite alors de t’imaginer un futur avec moi à tes côtés, tu serais charmant. » Lui lançais-je alors, bien décidé à lui faire comprendre que non, je ne me laisserais pas à tomber dans ses bras pour une quelconque faiblesse, ou autre sentiment qui n’est pas juste de la compétition ou bien du jeu pour moi. Et non, je ne vois pas l’amour comme un jeu, même s’il peut être destructeur et ravageur. C’est un domaine dans lequel je ne suis pas désireuse de mettre les pieds actuellement. En vrai, le plus tard serait clairement le mieux pour ça. M’enfin, dans tous les cas, on était au moins d’accord sur une chose, ce soir on allait s’amuser. « Espérons pour toi que tu sois plus doué au lit quand tu es bu que pour te battre.» Lui lançais-je, le timbre de voix un peu moqueur.

Je le laisse se saisir de mes lèvres avec cette tendresse qu’il montre, aussi étrange que cela puisse être, j’ai toujours poussé que les hommes imbibés d’alcool étaient bien plus brut que cela. Je reste donc assez surprise de son attitude assez douce avec moi pour le moment. Bien que ce n’est pas forcément pour me déplaire, un peu de douceur parfois dans ce monde de brutes, ce n’est clairement pas un mal. Cependant, je ne perds pas le nord pour autant. Ecoutant ce qu’il me dit en même temps, je ris un peu. « Accepter d’être ton alliée alors que je ne sais même pas de quoi tu es capable hormis finir alcooliser et incapable d’utiliser ton chakra ? C’est une proposition que je suis obligée de refusée pour l’heure. »

Frottant alors doucement mon bassin au sien pour le stimuler doucement, je glisse ma main entre nos deux corps pour venir par-dessus son tissu caresser cette partie de son corps. Je continue de le regarder dans les yeux, répondant à ses paroles, peut-être de façon un peu trop franche et directe, mais à quoi bon y aller par quatre chemins ? L’écoutant alors, je souris un peu, amusé de la situation, continuant toujours de bouger sur lui alors que je sens déjà sa virilité durcir en dessous de moi. Me penchant alors en avant, je souris à sa question venant prendre pour la première fois ses lèvres pour un baiser un peu plus fougueux. Me reculant ensuite, je me redresse à peine. « Bonne nuit Shojito. » Soufflais-je alors avant de me laisser tomber sur le côté et de me coucher sur mon flanc droit pour lui tourner le dos. Fermant alors les yeux, un large sourire présent sur mes lèvres, amusée de la situation. Amusée de le frustré potentiellement de la sorte alors que j’ai eu le loisir de sentir son membre durci par mes soins. Comment va-t-il réagir maintenant ? Me laisser a-t-il soi-disant dormir comme il l’entend ou bien cherchera-t-il quand même à faire du forcing pour soulager son entrejambe maintenant assez bien stimulé ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t874-nakasu-ryuka-terminee#4256 http://www.ascentofshinobi.com/t898-nakasu-ryuka-chemin-de-sable#4327 http://www.ascentofshinobi.com/u115

Ven 25 Aoû 2017 - 23:26
La voir froncé des sourcils et ainsi rejeter l'idée de se projeter dans l'avenir pour ce genre de chose faisait sourire Shojito qui se délectait de sa réponse en ajouter un léger rire suivi de quelques paroles. "J'ai encore le droit de pensé ce que je veux non ? J'imagine, que pour toi qui n'a pas d'autre ambition que celui d'atteindre ton objectif c'est normal de pensé de la sorte, mais c'est très différent pour moi. Mon ambition dépasse la durée d'une vie, c'est pour cela que je me donne à fond."

Elle lui donnait alors la réponse qu'il attendait, elle refusait d'être son allié car il n'avait pas été capable de lui montrer ce dont il était réellement capable. Encore une fois cela le faisait sourire et il ajoutait suite à ses dires un léger rire pouvant laisser croire qu'il était belle et bien déterminer à lui prouver qu'il ne fallait pas le sous-estimer. Il rigolait de nouveau avant d'ajouter. "Je penses que tu pourrait être grandement surprise de ce que je suis capable de fournir." Il venait ensuite soupirer se laissant aller sous ses caresses.

Alors qu'elle venait glisser sa main entre leurs deux corps, Shojito la singeais et venait lui aussi glisser lentement sa main sur le corps de Ryüka venant lui ne pas hésiter à glisser sa main dans son tissu et commençait très lentement à caresser son intimité du bout des doigts.

Son membre commençait à réellement durcir mais elle s'arrêtait soudainement et lui souhaitait une bonne nuit. Il soupirait commençant maintenant à bien connaître le personnage et il venait lui placer ses doigts sous le nez afin de lui faire sentir ce qui était sortit de sa culotte ajoutant par la suite. "Tu es sûr de toi ? J'ai bien l'impression que tu en a aussi envie que moi. Cependant, je n'ai qu'une parole, si tu souhaites dormir, dors. Même si j'ai l'impression que tu me test juste pour savoir si je suis vraiment capable de te laisser dormir alors que tu m'a chauffer. Eh bien sache le. Oui, j'ai envie de toi et oui si tu le veux vraiment, je te laisserai dormir. Par contre je remarque qu'on a pas le même concept de l'amusement."

Il lui tournait lui aussi le dos en souriant fier d'avoir réussi à la cerner. Il était maintenant sûr de lui et c'était en fermant les yeux qu'il se mettait à penser. "Maintenant je le sais, son statut de profiteuse, c'est une facette, s'amuser des autres comme cela est également une autre facette, elle prend plaisir à faire séduire les hommes car elle peut ainsi obtenir ce qu'elle veut d'eux. Mais suis-je séduit ? Non. A tout moment je pourrai décidé de la foutre à la porte. Ce que je ferai demain. Après tout ce qui m’intéresse vraiment c'est de la combattre, et si elle est énerver ? Elle mettra plus de cœur à l'ouvrage et cela me plait grandement." Dans un soupire de soulagement il semblait enfin avoir compris son intérêt pour la jeune femme, et il n'était pas d'ordre affectif, il était le même intérêt qu'il avait pour Daedra ou Detzu, ses capacités. "Je me suis fourvoyé à cause de sa détermination mais pas seulement, elle est une femme, et je suis comme tout les hommes, attiré par les femmes. Mais à bien y réfléchir et après ce soir, tout ce que je me vois faire avec elle est sexuelle tout au plus, je ne me vois pas la supporter sur le long termes. Elle est chiante, et trop sûr d'elle. Suis-je énerver par ce qu'elle vient de faire ? Pas du tout. Elle ne peut pas s'empêcher de jouer avec les hommes tout comme je ne peux m'empêcher de m’entraîner. Je me rassure en me disait qu'avec ce comportement typique, elle réussira surement à allez très loin, mais très probablement sans moi. Hors de question de me faire avoir. Si elle veut de mes caresses elle viendra d'elle-même, je n'en ai pas besoin." Tentait-il de se rassuré sur sa situation ? Ou essayait-il à nouveau d'analysé simplement comme à son habitude ? Eh bien c'était un peu des deux. Il n'était pas déçu de ne rien faire mais il était déçu d'avoir cru avoir quelques choses en commun avec elle. Finalement il réalisait qu'elle avait bien cacher son jeu et qu'ils n'avait pas grand chose en commun.

Soudainement il se levait et s'étirait un moment avant de se déshabiller et de s'allonger nu sur le lit et sous la couette il ajoutait en soupirant. "Bonne nuit, aux faits, je dors à poil." Il lui tournait le dos et venait de nouveau fermer les yeux commençant à lentement s'endormir à moins d'une réaction de la part de la jeune femme.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Lun 28 Aoû 2017 - 2:44

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t874-nakasu-ryuka-terminee#4256 http://www.ascentofshinobi.com/t898-nakasu-ryuka-chemin-de-sable#4327 http://www.ascentofshinobi.com/u115

Lun 28 Aoû 2017 - 3:43

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Mar 29 Aoû 2017 - 16:28

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t874-nakasu-ryuka-terminee#4256 http://www.ascentofshinobi.com/t898-nakasu-ryuka-chemin-de-sable#4327 http://www.ascentofshinobi.com/u115

Mer 30 Aoû 2017 - 5:12

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Mer 30 Aoû 2017 - 18:58
Je continue de le regarder alors qu’il se couche sur le lit après m’avoir vaguement répondu. Très enthousiasme le mec en somme. Sauf que là, c’est pire. Il me lâche clairement une bonne nuit comme si de rien n’était, m’envoyant ainsi balader sans aucun remord. Là… Je vais réellement râler et l’envoyer balader si jamais il revient ensuite ! Non mais oh ! Il est sérieux là ? Je fixe son dos, incrédule de la situation alors qu’il finit par reprendre la parole et s’approcher à nouveau de moi, un peu trop, trop intimement à nouveau, cherchant la provocation. Je ne dis rien, je ne bouge pas. Mon regard rivé dans le sien, foudroyant. Oui, si je pouvais tuer avec mes yeux, je le ferais là. Il me prend la tête et je déteste ça. Il ne peut pas juste dire oui ou non au lieu de jouer comme ça ? Ok, j’ai commencé, mais là, c’est trop. « Ce petit jeu hein. » Soufflais-je, ma voix trahissant un certain agacement. « Faire semblant de dormir c’est ça ? » Pestais-je alors malgré moi alors qu’il continue de prendre la parole, pour me poser une question. « Sûrement moins que toi. » Lui répondis-je alors, n’appréciant pas dans un sens lui laisser entendre raison, malgré ce que cela pourrait impliquer. Prenant alors à nouveau le dessus sur lui, je le chevauche doucement alors qu’il reprend la parole.  

Quand il a commencé à parler, mes doigts esquissaient des caresses sur son torse. Quand il a laissé entendre sa voix à nouveau, j’étais partante pour un second round en quelque sorte, uniquement pour lui prouver que je n’étais pas fatiguée. Pas par pure envie encore de succombé à la luxure, mais bel et bien de répondre à sa provocation pour le calmer et lui clouer son clapet. Mais là… Juste non. Ce n’est pas possible. Il est sérieux de me sortir un long speech explicatif comme ça ? De tout cassé en somme ? Un mort serait capable de rire de lui à cet instant, j’en suis certain.

Me relevant alors, je récupère ma culotte et son t-shirt pour me rhabiller en partie. « Désolée, mais là, tu viens de casser toutes les envies que je pouvais avoir là. T’es une vraie pipelette ! » Soufflais-je en haussant les épaules. « On t’a jamais dit que tu parlais trop d’ailleurs ? » Le questionnais-je en attachant grossièrement mes cheveux. « T’aurais dû te taire là. Fermer ton bec et juste passer à l’action. » Je soupire alors une nouvelle fois. « J’savais même pas que c’était possible de parler autant dans un moment pareil. Genre tu peux pas éjaculer si t’as pas dit un certain nombre de mots avant ? » Je le regarde blasée, parce que déjà tout à l’heure, son speech avait manqué de tout faire foirée, mais là, je n’en pouvais plus. Des paroles, encore et toujours. M’enfin soit, m’écartant maintenant du lit. « Je vais dormir dans le fauteuil. » L’informais-je alors. « Enfin, tu en as un au moins ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t874-nakasu-ryuka-terminee#4256 http://www.ascentofshinobi.com/t898-nakasu-ryuka-chemin-de-sable#4327 http://www.ascentofshinobi.com/u115

Mer 30 Aoû 2017 - 19:26
Un soupire de soulagement sortait soudainement des lèvres de Shojito. Il était belle et bien décidé à ne pas se laisser faire face à ses provocation et avait encore légèrement envie mais en réalité, il n'était pas du tout sur de pouvoir assuré un deuxième round aussi torride de le précédent. Bon, en réalité il en avait vraiment envie, mais l'alcool et la fatigue commençait réellement à lui pesé c'est pour cela qui riait avant d'ajouter dans un soupire. "J'ai donc gagner notre premier petit duel." Il venait ensuite mettre la couverture sur son corps avant de regarder Ryüka en riant et de lui faire un clin d'oeil avant de dire. "J'en avais envie. Mais après tes provocation mais la fatigue et l'alcool mon vitre rappeler à l'ordre." Il fermait ensuite les yeux et ajoutait. "Non, je n'en ai pas. Tu fais ce que tu veux. Mais le seul endroit correct pour dormir est tout de même ce lit... Enfin dans cet maison quoi." Il ne mentait pas mise à part la baignoire il ne voyait vraiment pas ou elle pourrait dormir.

Soudainement il ouvrait de nouveau les yeux avant d'ajouter. "Allez, ne fait pas la vexer. Toi aussi tu as besoin de sommeille, viens te coucher. Tu réglera cette petite rancœur que tu as contre moi lors de notre véritable duel." Il se levait alors avant de soupirer. "Connaissant le personnage elle va tout faire pour avoir le dernier mot... Donc elle préfèrera partir plutôt que de dormir dans le lit. Pauvre de moi... Pourquoi j'ai ramener une chiante ?! Je ne pouvais pas faire comme les autres et payer les services d'une prostitué ?... Ceci dis... Elle s'est se battre et elle fait bien l'amour... Et c'est gratuit. Ouais nan c'est mieux ça. Puis surtout j'avais pas prévu cette situation." Il regardait Ryuka avant de prendre la parole l'air blasé. "Bon écoutes, les disputes d'enfant, j'aime pas ça. Je t'ai vexer, parfait. Désolé. Maintenant va te coucher, je vais chercher un caleçon propre." Il se dirigeait vers la salle de bain ouvrant une armoire et saisissant un nouveau caleçon qu'il enfilait par la suite avant de se redirigé de nouveau vers le lit et d'ajouter cette fois-ci un ultime. "Bonne nuit."

Qu'elle soit dans le lit, partie en vadrouille, en train de se pendre ou quelconque autre activités digne d'une chieuse comme elle, il s'en foutait pas mal. Il était bien trop fatigué et alcoolisé que pour être lui même. Il avait dit et fait n'importe quoi ce soir et cela allait surement se payer le lendemain. Commençant à s'endormir Shojito avait la tête qui tournait et semblait de plus en plus avoir du mal à rester allonger, cependant à bout de force il était incapable de bouger et ce n'était qu'après plusieurs longue minute qu'il finissait enfin par s'endormir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t705-ikezawa-shojito-c-est-ici-que-tout-commence-terminee

Demoiselle en "détresse" | Ikezawa Shojito | +18

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: