Soutenez le forum !
1234
Partagez | 

[Yoru no Ikimono] Le recrutement. [FT - Hotaru Köda & Nara Shikarai]


Mer 23 Aoû 2017 - 15:28
Spoiler:
 

Quatre Shinobis se trouvaient devant moi. Deux d'entre eux portait un masque de spectre et les deux autres un sac noir sur la tête. Sous ses bouts de tissus se trouvaient Hotaru Köda et Nara Shikarai. Quelques heures plus tôt, j'avais pris officiellement la décision d'envoyé deux membres de l'Yoru No Ikimono les chercher pour les amener ici, sous l'assemblée.

Les lieux étaient sombres malgré les quelques bougies qui illuminaient les coins de la pièce. J'étais assis sur une simple chaise pendant que tous les autres restaient debout en attendant mes ordres. Je portais mon masque de spectre sur le visage, mais contrairement aux autres Yurei il ne recouvrait que la partie inférieure de mon visage. Shiro ne pouvant être présente, elle m'avait chargé de m'occuper du recrutement de ses deux individus.

Sur un geste de la main, les membres de l’unité retiraient les sacs en toile des deux shinobis pou enfin laisser apparaître leurs visages.

- Bienvenue dans ses lieux jeunes gens. Avant tout, vous n'avez rien à craindre venant de moi et des gardes présents derrière vous. Vous êtes ici de façon officielle et officieuse en même temps.


Ne laissant pas de temps pour qu'ils puissent placer un seul mot, j’enchaînais directement après sur des explications bien méritées.

- Vous êtes ici car vous avez été sélectionné par Madame Hitsuji, la responsable des Yoru No Ikimono. Vos capacités, vos compétences et votre façon de penser correspondent à ce que nous recherchons chez un Shinobi d'élite.


J'expliquais ensuite la fonction de l'unité spéciale aux deux ninjas devant moi. Venant officiellement de se créer , ils ne pouvaient pas connaître les détails de ce groupe bien que des rumeurs avaient déjà commencé à se propager dans le village. Je reprenais ensuite la parole.

- Maintenant que vous savez qui nous sommes et avant de continuer, je dois vous poser une question.
- Voulez-vous rejoindre les Yoru No Ikimono ?

_________________

"Un farm de qualité pour un rp saint !"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t379-ogawa-kintaro-le-chemin-de-l-ascension#2167

Mer 23 Aoû 2017 - 16:15
Vous vous êtes déjà fait enlever ?

Eh bien laissez moi vous dire que cela n'a rien de très sympathique. Vous sortez de chez vous, vous sentez que quelque chose ne va pas. Vous esquivez le premier coup, de justesse, vous composez un ou deux mudras rapidement: le jet de cendre fait toujours son effet et est plutôt pratique pour fuir... Mais non. La personne en face de vous mets un coup de poing dans le plexus solaire, vous perdez souffle et concentration. Ni une, ni deux, elle se faufile en saisissant vos bras, elle pose un sceau sur vos poignets joints puis passe un sac sur votre tête. Rapide, efficace, légèrement terrifiant si l'on prend en compte le masque.

J'ai d'abord cru que l'Ouroboros m'avait trouvé, que tout était foutu pour moi, mais la voix, car il ne s'agissait plus d'une masse informe, une silhouette flou, mais d'une personne, me dit à l'oreille de bien gentiment la suivre et de ne pas faire d'histoires. Soit. J'ai d'abord voulu me repérer autant que possible mais je suis persuadé que la jeune femme, oui, la silhouette flou appartenait au beau sexe, m'avait prise dans un Genjutsu pour me désorienter le plus possible. Vous voyez le délire, n'est ce pas ? La seule chose que je pu comprendre fut qu'à un moment, nous nous sommes enfoncés dans les profondeurs du sol: plus de vent, plus de soleil. On finit par me retirer le sceau ainsi que le sac et, surprise, Kintaro ! Plutôt loquace, il commença par nous confirmer que nous ne risquions rien, trop aimable.

Il entra ensuite dans le vif du sujet. Les unités spéciales. Nous étions apparemment sélectionnés pour rejoindre les Yoru no Ikimono, une troupe composée de traqueurs, d'assassins, d'espions, destinés à travailler directement sous les ordres du Kage en règle générale. Un petit sourire commença à m'illuminer. Cela commençait enfin. D'abord l'accession au rang de Chunin, comme tout le monde, je vous le concède... Et maintenant ça. Je ne pu m'empêcher de rire même pas deux secondes lorsqu'il nous demanda si nous voulions rejoindre l'unité...

Définitivement.

Je n'avais rien d'autre à dire. Ce serait un bon tremplin pour un jour espérer devenir Kage. Je me tournais alors pour voir Nara Shikarai, avec qui j'avais accomplie une mission quelques jours plus tôt. Ainsi donc lui aussi avait été sélectionné. C'est une bonne chose, l'art des ombres est parfait pour la traque et, surtout, la capture. Attendant sa réponse, je posais de nouveau mon regard sur Kintaro. Enfin le vif du sujet. Tant et si bien que je trépignais d'impatience, chose que j'essayais de ne pas montrer.

_________________
« Un farm de qualité pour un RP saint ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t493-hotaru-koda-finie http://www.ascentofshinobi.com/t615-equipe-4-meian-kumo http://www.ascentofshinobi.com/t557-hotaru-koda-les-peregrinations-d-un-avide
Invité

Mer 23 Aoû 2017 - 20:10
Depuis la disparition de Kahei, je me rendais chaque jour sans mission dans le lieu qu’il m’avait conseillé pour l’entrainement. D’autant plus depuis que ma promotion. Hiérarchiquement, j’avais toujours hâte de pouvoir atteindre d’autre échelon, et pourquoi pas entrer dans une unité spéciale à l’avenir. Cela dit, je n’avais absolument aucune idée de comment s’exercer les recrutements là-bas. Peu importe, il fallait que je continue mon entrainement. Après quelques exercices se fut le tour des lancers en tout genre.
Je n’étais pas un ninja sensoriel, et je n’étais pas très bon dans ce domaine, mais dernièrement j’avais étudié un ouvrage à la grande bibliothèque, toujours en suivant les conseils de mon sensei. Il m’avait appris à toujours rester sur mes gardes, et quelque chose clochait actuellement… Comment dire, c’était plus une impression, qu’une réelle observation. Cependant, depuis un moment, je n’entendais plus d’oiseaux aux alentours, ni de bruit à part celui du vent. Cela peut paraitre anodin pourtant… Cette situation de me disait rien qui vaille. J’étais convaincu que quelqu’un se trouvait dans les parages.

- Montrez-vous, j’ai autre chose à faire, je n’apprécie pas particulièrement d’être épié.

Surgit de nulle part, et quand je dis nulle part… c’est vraiment nulle part. Un shinobi était apparu juste devant moi, avant de disparaitre de nouveau. Malgré un profond regard en sa direction, je ne risquais pas de le reconnaitre, un masque couvrait son visage. Je senti ses mouvements, au dernier moment je parai avec mon katana son assaut. Qu’est-ce que c’est encore que ça, une nouvelle intrusion ? Pourquoi ici ? Non ça n’avait pas de sens. Quelqu’un m’en voulait peut-être encore pour la disparition de Kahei et mon rapport, cela avait peut-être plus de sens. En tout cas, ce type savait à qui il avait à faire, il s’était tenu loin de mon ombre…
Soudainement, une bombe fumigène puis plus rien. J’étais agenouillé les bras dans le dos. Une main sur mon épaule, un murmure à mon oreille. Je devais rester calme, je n’avais pas de soucis à me faire, juste le suivre. A ceci près qu’il m’enfila immédiatement ensuite, un sac sur le visage, pas forcément rassurant... Cela remémora à mes yeux le sort qu’avait subi Kahei avant de disparaitre, je dégluti. Au départ, je me dis que j’aurais vite fait de me repérer grâce à ma bonne mémoire spatiale. Sauf qu’au bout de quelques pas, j’avais totalement perdu le fil, les directions prises n’avaient plus aucun sens, comme si nous avions changé de dimension. Une sorte de téléportation ? Une illusion ? Aucune idée. Le shinobi qui m’escortait avait un tout autre niveau que moi.

Finalement, mes pas firent écho dans une pièce. Il y avait vraisemblablement d’autre gens ici. Brusquement, on retira le sac sur mon visage. Derrière moi, la personne qui m’avait enlevé, à côté deux autres personnes. Celle devant était dans la même situation que moi, je le reconnu, c’était Hotaru Köda avec qui je venais de faire une mission, derrière lui, l’homologue du Shinobi m’ayant enlevé sans doute. Bon point, la sombre pièce dans laquelle nous nous trouvions était rempli d’ombre…

Face à nous, assis sur une chaise, un autre shinobi, qui lui n’était que partiellement masqué. C’est lui qui nous parla, nous étions les bienvenus ici… Drôle de façon d’inviter des gens. Ce qu’il dit ensuite… J’eus du mal à le réaliser. Le recrutement pour l’élite ? Visiblement, j’y étais. J’écoutais avec attention, et surprise tout ce qu’on m’indiquait. Lorsqu’il termina en nous questionnant et que j’entendu la réponse de Köda, je revins à moi.

- Absolument.

Une telle opportunité pouvait-elle vraiment se refuser ? Pensais-je.
Revenir en haut Aller en bas

Ven 1 Sep 2017 - 2:43
Sur un signe de tête, les deux autres membres de l’unité se rapprochaient de Köda et Shikarai. Prenant le bras droit des deux nouvelles recrues, ils tatouaient sur leurs peaux le symbole des Yoru no Ikimono. Comme il pouvait le ressentir, celui-ci était en fait un sceau spécifique à l’organisation. Il permet d’entrer dans cet endroit et aussi dans toutes les caches à travers le monde.

- Nara Shikarai, Hotaru Köda, vos faites maintenant partie de l’élite de Kumo. Votre décision vous engage à de grandes responsabilités et bien évidemment, si un jour vous trahissez la confiance que nous avons en vous, vous subirez instantanément la plus lourde des peines.


Je les invitais tous deux à me suivre dans une autre pièce. En sortant de celle-ci, il pouvait enfin voir où il était. Les murs de pierre et l’humidité de l’atmosphère ne laissaient pas de doute à l’emplacement où nous étions. Mais je devais quand même leur préciser que l’Assemblée était juste au-dessus de nos têtes. Marchant dans le dédale du souterrain, je montais aux deux nouvelles recrues les installations qui étaient à notre disposition. Comme ils pouvaient le remarquer, nous avions tout ce qui nous fallait pour effectuer nos missions. Ils pouvaient même observer certaines pièces comprenant des séries de sceaux sur leurs murs.

- Suivant vos capacités, vous connaîtrez peut-être un jour les plus grands secrets de Kumo, mais pour le moment nous avons bien plus important à réaliser. Leur disais-je en regardant les pièces ultra-sécurisées.


Quelques mètres plus loin, nous arrivions devant une immense porte en bois orné de gravure en fer représentant le symbole de l’unité. En l’ouvrant, les lieux pouvaient laisser entrevoir une somptueuse salle. Celle-ci faisait presque tâche par rapport à ce qu’ils avaient vu jusqu’ici. Une immense table comportant une cartographie du continent peint sur le plateau était au centre de la pièce. Les murs étaient entièrement faits de métal et étaient décorés par des tapisseries et des fresques représentant l’histoire du pays.

- Bienvenue dans le centre névralgique de l’Yuro no Ikimono. Installez-vous ici !


Une fois assis, j’expliquais la situation d’urgence qu’il y avait au sein de la situation.

- Comme vous devez le savoir, Metaru Kahei s’est fait kidnapper lors de sa mission. Étant lui-même membré de l’unité nous devons absolument le retrouver. Et c’est pour cette raison que vous êtes présent. Cela sera votre première mission dans l’organisation !


_________________

"Un farm de qualité pour un rp saint !"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t379-ogawa-kintaro-le-chemin-de-l-ascension#2167

Sam 2 Sep 2017 - 17:16
Une fois nos réponses entendues, les deux membres de la Yoru no Ikimono marquèrent nos avants bras d'un genre de V dont les extrémités se terminaient sur des espèces de flèches. D'un bref regard, je vis que les deux ninjas portaient eux aussi la même marque. C'était donc celle du groupe. Je ne pu m'empêcher de penser sur le coup qu'il était stupide de mettre le signe distinctif d'un groupe secret sur l'avant bras de ses membres mais bon, je m'abstins de dire quoi que ce soit, ne désirant pas me mettre mes supérieurs à dos sans même avoir commencé réellement à travailler pour eux. C'eût été stupide. Quelques menaces plus tard, Kintaro entama de nous faire visiter la les lieux. La roche humide me fit penser que nous étions à l'intérieur de la montagne sur laquelle trône Kumo depuis toujours et il me le confirma bien rapidement, plus précisément, nous étions sous l'Assemblée, le haut lieu politique du village. Ainsi la roche et un sceau nous serviraient de remparts contre les intrus ... Ca, par contre, c'était loin d'être stupide car, dans l'éventualité d'une destruction de Kumo, tout le poids avalerait la structure qui serait ainsi spontanément effacée de l'histoire. Une Damnatio in memoriae en d'autres termes et c'était bon pour nous et nos identités.

Les sceaux sur certains murs, bien que ne les comprenant pas vraiment, me laissèrent penser qu'il n'y avait pas que des armes ici mais aussi des secrets et, très probablement, des choses controversées que Kumo et ses hautes instances préfèrent cacher du public,
des étrangers, et d'à peu près toute l'humanité, au final.

Nous arrivâmes finalement dans une salle plus grande que les précédentes et bien plus luxueuses : grande table avec plan géographique continental, fresques historiques ... Si e ne m'attardais pas sur les secondes, la première éveilla ma curiosité : cette carte, non contente de délimiter les frontières des grandes nations et de situer les principaux courts d'eaux, montagnes etc. avait la particularité de mettre en évidence chacune des planques de notre section. Et il n'y en avait pas que deux ou trois, croyez moi. Je remarquais également des zones entourées dans certains pays, probablement des zones dangereuses ou de conflit. Soit. Nous nous installâmes finalement et Kintaro cessa enfin son mystère pour nous donner une première mission : retrouver Metaru Kahei. J'avais été mis au fait de sa disparition lors de ma précédente mission, aux cotés de Metaru Shuuhei et Shikarai et, ma curiosité ayant été piquée, je m'étais renseignée sur ce qu'il s'était passé. Je n'aurai donc pas besoin d'une tripotée de blablabla sur le pourquoi du comment. Je m'étais fait ma propre idée qui, grosso merdo, disait : "il est con d'envoyer en mission un homme s'étant fait couper une main il y a peu.". M'enfin, je n'étais pas à blamer, même pas impliqué, et très honnetement, il ne s'agissait que de mon point de vue, rien de bien glorieux. Je dis simplement :

Très bien.

Et, aux cotés de Shikarai, je commençai ma vie dans une des unités les plus secrètes de Kumo. Je peinais à le cacher mais j'étais surexcité par cette idée. Enfin l'on allait me donner de vraies missions, quoique non, mauvaise langue que je suis, celle avec Shikarai était vraiment une vraie mission et pas du tamponnage de testicules avec le pinceaux de la dinette.

_________________
« Un farm de qualité pour un RP saint ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t493-hotaru-koda-finie http://www.ascentofshinobi.com/t615-equipe-4-meian-kumo http://www.ascentofshinobi.com/t557-hotaru-koda-les-peregrinations-d-un-avide
Invité

Lun 4 Sep 2017 - 23:53
Avant que j’aie pu faire quoique ce soit, la personne qui m’avait précédemment enlevé, me saisit le bras et fit glisser mes bandages avant de m’y apposer un sceau. Le même qu’il portait lui-même... Je suppose que faire partie d’une telle unité, n’était pas donné à tout le monde. Et que quand bien même ses membres étaient triés sur le volet, il fallait s’assurer que s’il venait à trahir, un moyen efficace et indélébile existait pour les traquer. Cela étant, ce n’était qu’une supposition pour moi. Mais les mots que l’homme au masque employait, me laissaient peu de doute. Ce sceau avait sans doute lui aussi ses secrets.

Il nous indiqua que le dédale souterrain où nous nous situions, était juste en dessous de l’assemblée. Même si je me doutais qu’il y avait bien des choses que je ne savais pas et que je n’étais pas prêt d’imaginer, je n’aurais jamais pensé que de telle puisse se trouver ici. Les salles que nous passions en revue, était toute plus spectaculaire les unes que les autres. Ici et là des salles d’armement, des lieux portant de multiple sceaux avec une complexité énorme, je n’en revenais pas d’avoir accès à tout cela.

En continuant dans le couloir, on arriva devant une porte qui annonçait la couleur, avant même d’y être entré. L’immense porte en bois, où était incrusté du métal, sur lequel le symbole de l’unité était inscrit. J’étais curieux de savoir quel était sa signification, mais ce n’était pas vraiment le moment. Derrière la porte devait probablement se trouver l’une des salles les plus importantes, celle dont tout part. Lorsqu’il ouvrit la porte, et qui nous l’indiqua, je compris que c’était belle et bien le cas. Cette salle fait de métal, telle un bunker souterrain, n’avait pour rien de ce que l’on s’imagine d’un tel lieu, que l’on pourrait penser austère. Le monde représenté sur une grande table au milieu de la salle, les gravures, les fresques, les tapisseries, je n’en revenais pas. Pourtant tous, moi compris, restions assez impassible et pas ignorance, non, sans doute plus pour une sorte de respect. Je pensai alors à tous ceux qui s’étaient succédé ici avant nous, ceux qui avaient construit cela, ceux qui avaient construit Kumo, pierre par pierre. C’était pour préserver cela que nous nous étions là.

Lorsque nous fûmes installés, et que l’on en vient au sujet de notre première mission… Mon cœur se sera, il était question de mon sensei. C’était lui l’objet de la mission, celui que nous devions trouver et ramener. Il était lui-même membre de l’unité que nous venions de rejoindre. Au-delà des raisons politiques, j’étais peut-être aux tours de cette table, celui qui espérait le plus son retour. Si de nombreux analystes restaient sceptiques, sur le fait qu’il revienne en vie, moi je n’avais pas de doute, le véritable Kahei ne mourrait pas. Peut-être étais-je juste un fou, ou bien un enfant à la naïveté démesurée, mais au fond de mon cœur, je savais que je devais le revoir en vie. Je n'avais pas besoin de répondre, je crois que tout le monde se douter de mon avis. J'inclinai juste la tête, pour signifier mon accord total et ma détermination.
Revenir en haut Aller en bas

[Yoru no Ikimono] Le recrutement. [FT - Hotaru Köda & Nara Shikarai]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages :: Assemblée
Sauter vers: