Partagez | 

Les lames parlent puis se taisent | pv dépouille d'Itaki


Jeu 24 Aoû 2017 - 19:18
Après une descente en rappel sans corde à la seule aide du chakra qu'il avait juxtaposé à ses getas, il arriva bientôt au pied des monts qui scrutaient Iwa telles des tours d'ivoire.Dans l'obscurité provoquée par les ombres informelles de ces géants rocailleux, à la seule force de ses mains il se mit à creuser la terre mélangée au sang et s'écorcha sur les pierres qu'elle contenait sans vraiment y porter attention. L'échec cuisant qu'il avait subi récemment était sûrement l'élément déclencheur de cet homicide, et il ne pensait qu'à ça tandis qu'il continuait de s'enfoncer dans le sol sous le regard vide de son ancien camarade. « Me regarde pas comme ça, j'ai eu une putain d'sale semaine. » S'essayant à un trait d'humour pour se tirer de ses idées noires, rien n'y faisait. Les vestiges de ses échecs n'avaient de cesse que le tourmenter pendant ces instants qui lui semblaient interminables, l'effort physique ne changeant rien au flot d'informations qui s'entrechoquaient dans des directions contraires.

Il lui faudrait à l'avenir apprendre à se maîtriser et paradoxalement à être bien plus puissant une fois déchaîné si Kôga désirait être à la hauteur de ses propres attentes. Être dans sa peau lui parut soudain bien moins glorieux qu'il y a quelques jours, quand ses seules préoccupations était d'enquêter sur les desseins politique de son frère, boire et effectuer des missions de reconnaissance. Ce qu'il avait tant attendu arrivait enfin et il se montrait loin d'être à la hauteur, n'étant qu'une pâle imitation de sa réputation. Mais loin d'être défaitiste et sans pour autant être capable de tirer un trait sur tout ceci, il se fixa l'objectif de se servir des erreurs et autres misères de son quotidien pour forger dans le brasier de ses ambitions une épée métaphorique qui allait trancher ses liens.

Il devait être plus zélé, plus rapide, bien plus consciencieux et plus sérieux. Lutter contre ces démons que tout homme entend parfois chuchoter à son oreille. Résister aux tentations pour s'aiguiser plus que tout autre samurai, et même sabreur pour atteindre son ou plutôt ses buts.

Se concentrer sur ses émotions lui rappela son dédain pour ces dernières. Cela lui rappelait qu'ils lui manquaient. Elle.

Après une heure à gratter il trouva enfin que son œuvre était d'une profondeur suffisante et y poussa dos le premier son nakama de fortune. Il connaissait le fonctionnement des légistes ninja et prit donc grand soin d'effacer toute trace, brûlant par l'éclair empreintes, identité et autres pistes, laissant comme seul indice l'énorme balafre provoquée par l'Andāteikā. Une fois ce dernier recouvert de glaise, il hésita à laisser une marque et finit par se dire qu'il saurait bien retrouver l'endroit de mémoire si l'envie lui venait de se recueillir.

Couvert de sang, le vermillon de sa tenue lui permit de ne pas trop s'inquiéter si on venait à le voir débouler ainsi, mais par chance aucun ninja ne semblait rôder dans les parages. Peu enclin à devoir éliminer des témoins, il revint sur les lieux du crimes et s'affaira au nettoyage de la plateforme via ses doigts écorchés frottant la terre contre le sang coagulé pour éliminer le plus gros de la flaque, poussant par dessus bord les résidus.

Une fois ceci fait, il prit la direction d'une source chaude un peu en retrait du centre névralgique d'Iwagakure, croisant ça et là quelques-uns de ses coéquipiers étonnés de le voir dans cet état. « Une altercation avec des bandits. » Se permit-il de répondre à l'un d'eux avant d'arriver dans l'endroit.

Il ôta ses habits souillé du sang de la personne dont il avait été le bourreau et se laissa tomber dans l'eau les bras écartés, coulant à pic les yeux grands ouverts vers la surface, s'interrogeant sur le pourquoi de tout ceci. Kôga ne perdait que rarement pied mais le sort semblait vouloir lui faire passer un message qu'il avait bien du mal à imprimer. Et surtout à digérer.

Nu dans son bassin avec pour seule compagnie les méandres de son esprit passablement tourmenté de longs murmures, il cherchait l'absolution comme l'oubli, ce qui ne l'avait bizarrement pas empêché d'emporter avec lui le sabre d'Itaki. Trophée ? Souvenir d'une erreur qu'il ne devrait plus jamais commettre ? Facétie de son subconscient pour montrer qu'il voulait être attrapé ? Autant de possibilités que d'idées lui passant par la tête.

Allait-il pour la première fois mentir à Chôgen pour se protéger ou pour ne pas briser les espoirs placés en lui... Cette idée le troublait. Devait-il boire et tout poser sur la table ? Une chose était sûre, immuable ; les remords et les regrets n'étaient pas quelque chose de commun chez le Chien Errant.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascentofshinobi.com/t763-yaken-koga

Les lames parlent puis se taisent | pv dépouille d'Itaki

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: