Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Jeu 2 Juil 2020 - 15:23
Katsuko observa ses deux camarades. Un peu plus tôt, elle avait choisit les participants aux raids et elle avait prit le temps d'expliquer à tous l'objectif. Il fallait capturer le Daimyoi vivant et ne faire aucune victime, c'était primordial. L'image de Seichi lorsqu'il prenait le pouvoir, la manière dont il le faisait, cela serait la marque de Kadachi en tant que futur dirigeant du pays. Et elle ne pouvait être tâchée de sang. Chacun devait savoir que les temps allaient changer et que la mort omniprésente ne serait plus une vérité.

Rapidement, une fois les diversions lancées ça et là dans la ville grâce au Collectif et aux autres alliés que Neiko avait pu rameuter derrière l'organisation qui travaillait à la libération du pays des mains de ce despote incapable, la jeune femme se mit en mouvement avec son groupe.

Filant à travers la cité, ils devaient se rendre au point de sortie du tunnel secret qui permettait de fuir le palais sans être repéré directement depuis le bureau du Daimyo. Ou alors d'y accéder sans que personne ne s'y attende... Il était fait comme un rat et il ne le savait même pas.

Sur le chemin, la jeune femme au regard carmin observa un peu ses deux camarades.

« Messieurs, vous connaissez l'objectif. Des idées ou des avis quant à la manière de procéder ? Personnellement, je comptais simplement remonter le passage et rentrer dans le bureau pour arrêter le Daimyo en force. Ou alors vous préférez l'idée du piège dans le tunnel ? »

HRP:
 

_________________
[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Shinrin Hanzo
Shinrin HanzoEn ligne

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Jeu 2 Juil 2020 - 16:52
Il était là, paré de son usuel haori écarlate qui fendait le vent et de son masque de chêne maculé de taillades.

Le chahut de la plèbe et le crépitement des détonations se faisaient entendre tandis que l'escouade d'Amejin et d'Hijin fusait à toute vitesse en direction de leur objectif. D'un coup d’œil, le soldat observait ses deux comparses qu'il n'avait pas eu l'occasion de côtoyer longuement. Ils représentaient pour lui une part d'inconnue qu'il n'appréciait guère. On l'avait certes dépêché pour une mission de la plus haute importance pour le compte de la rébellion d'Ame no kuni et qui pouvait s'avérer simple sur le papier pour des guerriers de leurs rangs, mais il ne comptait tout de même pas se laisser séduire par l'arrogance d'une victoire estimée déjà acquise.

Écoutant les propositions de la kunoichi qui lui faisait face, il se massait sa nuque d'une poigne vibrante sentant l'excitation de l'affrontement lui couler dans les veines, ne manquant pas de renifler toutes les fragrances qui composaient cet espace. Son souffle était calme mais son cœur lui commençait à faire l'écho de son ardeur pour le chaos prochain.
"Je suis plus à l'aise avec l'idée d'un piège dans le tunnel. Je préfère la simplicité d'un chemin à sens unique plutôt que le tumulte d'une pièce où le chaos pourrait être omniprésent. "
Quelques sauts, une glissade, et les voilà arriver à la dite entrée qui leur faisait à présent face. Les éclatements de la débâcle n'étaient à présent plus à portée de leur ouïe, mais ils ne tarderaient pas à les rencontrer de nouveau une fois qu'ils auront pénétrer dans le passage ténébreux. Un regard vers l'homme au masque, un œil vers la femme aux yeux vermeilles, ils avaient le temps de jacter un petit peu avant de passer à l'acte.
"Je ne sais pas pour vous, mais j'ai toujours préféré connaître le nom de mes compagnons d'armes. Je suis Shinrin Hanzo, soldat dans l'empire. Vous ne me connaissez pas, mais vous devez peut-être connaître mon clan. Le mokuton et le fuinjutsu sont mes spécialités, je ne vous serais malheureusement pas d'une grande aide au corps-à-corps car c'est à distance que j'excelle."
Dégageant son masque de démon le temps de sa brève introduction, il ne manqua pas de saluer d'un air assuré ses comparses. Une révolution avait ça de pernicieux de faire oublier aux hommes l'humanité qui les habite. Le jeune homme était certes d'un naturel belliqueux, mais il n'était pas de ceux que la rixe aveugle... du moins, il tentait de ne pas l'être.

Résumé:
 

_________________
[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Toyohara Oroshi
Toyohara Oroshi

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Ven 3 Juil 2020 - 23:04
Le grand jour pour Ame était arrivé, l’heure était venue pour mettre en place le coup d’état de mettre à la porte l’homme qui dirigeait le pays depuis tant d’années. Il n’était pas vraiment un homme compétent, mais il faisait l’affaire pour le crime, bien que cette activité n’apportait pas grand-chose que du chaos. Une chose qu’il avait bien l’intention de changer le moment venu.

Bien que l’Amejin avait décidé, initialement, de rester loin de cette révolte. Il se retrouvait aujourd’hui ici aux côtés d’un teikokujin et du Seichi pour les aider. Il ne faisait pas particulièrement confiance à l’Empire du feu dont il se demandait leurs réels objectifs et pour quelle raison ils étaient ici. Il ne pouvait s’imaginer qu’une grande puissance venait aider un tel pays par pur charité, mais qui sait, peut-être était-ce vraiment le cas.

L’objectif de la mission restait simple, il fallait récupérer le daimyo, en vie tout en évitant de tuer les individus qui allaient s’opposer à eux. Une approche à laquelle Oroshi n’adhérait pas particulièrement, mais ce n’était pas vraiment son coup d’état alors il se moquait de cette approche. Le groupe se déplaçait au travers de la ville pour rejoindre le fameux tunnel qu’ils allaient utiliser pour rejoindre le bureau du Daimyo et de le capturer. Il ne répondait pas immédiatement à la question de sa collègue, laissant l’hijin s’exprimer.


Vue que nous voulons éviter au maximum les victimes, je dirais que l’approche plus discrète serait préférable pour minimiser les risques de confrontation.


Et ultimement cela allait éviter de devoir, potentiellement, défoncer la gueule à quelques gardes. Il fini par rajouter.


Mais dans l’absolu, les deux approches me vont.

Lorsque le groupe arrivait à l’entrée de l’endroit, le shinobi proposait à dévoiler certaines informations importantes. Il l’observait en silence et indifférent, bien qu’il ne pouvait s’empêcher d’y voir une volonté d’y piocher quelques informations utiles.


Vous pouvez me nommer Yoshinobu. Je me débrouille dans le corps-à-corps, mais je suis surtout spécialisé dans la ninjutsu.

Il pouvait également parler de ces quelques outils utiles en sensorialité, mais il n’avait pas encore eu l’occasion de beaucoup développer cet aspect puis où était le plaisir s’il devait se mettre à tout dévoiler au grand jour, n’est-ce pas ? Ils connaissaient pour l’heure le strict minimum sur lui et cela suffisait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Narrateur
Narrateur

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Jeu 16 Juil 2020 - 16:34
La bataille finale, par tous les kamis et les moines défroqués que le Seishi attendait ce moment. Ils étaient enfin prêts à se débarrasser de ce Daimyo très impopulaire dans leur rang. Il commençait même à le devenir dans ses propres rangs d’ailleurs, mais c’était une autre histoire pour un autre jour. Dans un assaut d’une telle envergure, il allait être très difficile d’éviter la moindre violence. Les troupes se battaient sans doute d’arrache-pied devant le palais, mais rien qui ne surprenne le Daimyo d’Ame no kuni. Il avait tout prévu en dépensant les derniers deniers du pays pour une petite protection personnelle fort utile dans ce genre de cas. L’empire du feu n’avait pas accepté d’emblée l’accord de la dernière chance pour lui, surtout pour lui-même plus que pour le pays. C’était une manière cordiale et diplomatique de dire de se débrouiller tout seul.

Les premiers fuyards commençaient à courir loin du palais voir de la cité le temps que cela se calme. C’était le signal parfait pour comprendre que la bataille avait dû déjà commencer ou que le capharnaüm ambiant l’était encore davantage que d’habitude. Avec les plans précis, il avait été facile pour le petit groupe de trouver l’entrée bien dissimulée du tunnel, il ne restait plus qu’à. Cela ressemblait à un simple bâtiment sans intérêt, d’une petite maison assez neuve, dans un coin discret. Restait à voir comment ils allaient procédés, il fallait déverrouiller le panneau dans un premier temps afin de pénétrer. D’après le plan, il suffisait de bouger un élément de la pièce. Il n’y avait pas grand-chose d’ailleurs, à part une grande cheminée, deux pièces de métal tenant le pare-feu juste devant et quelques meubles totalement vides et dénués d’intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Ven 17 Juil 2020 - 2:01
La jeune femme aux yeux rougeoyants arriva avec ses deux camarades au lieu d'entrée du passage secret. Une petite maisonnette sans atours particuliers, qui ne donnait aucune forte impression. Elle était bien discrète, là au milieu des autres bâtiments du quartier périphérique dans lequel elle se trouvait. Une parfaite planque de sortie pour un passage de secours comme celui-ci.

« Comme vous voudrez. Le piège me va aussi. Je suis peut-être un peu trop impatiente. »

Un petit sourire amusé sur les lèvres, la vampire s'étira en observant cette première défense, ce panneau à déverrouiller. L'oscultant pendant quelques instants, elle sortit ensuite son fil de fer et un senbon de sa pochette, puis se mit à crocheter la serrure. Un exercice qu'elle avait déjà fait moultes fois et qui ne devrait sans doute poser aucun problème.

« Pour mes domaines, je suis une infiltratrice. Je vais où je veux quand je veux. Libre à vous d'imaginer les détails. »

Prenant ainsi une bonne minute pour déverrouiller ce premier blocage, elle entra enfin avec ses camarades dans la pièce principale, refermant derrière elle. Son nom, elle l'avait déjà dit à tous les participants de l'opération, ceux qu'elle avait elle-même recruté. Neiko. Ils savaient tous qu'elle allait par cette appellation, quand bien même ce n'était pas son réel nom. Seul Taishi le savait de toute façon, parmi tous les gens qu'elle avait rencontré ces trois dernières années. D'ailleurs, il lui manquait un peu. Son départ précipité pour Iwa l'avait chagriné, mais elle comprenait son besoin de se rendre utile au plus grand nombre. Au final sa présence ici n'était pas obligatoire. La jeune femme au regard carmin pouvait très bien s'en sortir sans lui.

Dans la pièce, elle commença alors à inspecter la cheminée, notamment le conduit de cette dernière, habituée à ce que la plupart des passages secrets qu'elle avait pu rencontrer soient liés à ces foyers lorsqu'ils n'étaient pas dans un jeu de bibliothèque et de livres ou étagères.

« Il faut trouver le mécanisme, ça devrait être une sorte de levier, sans doute caché. N'hésitez pas à toucher à tout et à vérifier la stabilité des meubles, de leurs étagères, voir si ce n'est pas caché derrière ou dessous. »

HRP:
 

_________________
[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Shinrin Hanzo
Shinrin HanzoEn ligne

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Dim 19 Juil 2020 - 3:33
D’infimes vibrations de la terre provenant de Murashigure parvenaient aux pieds du Shinrin qui prenait alors la mesure du chaos civil que la capitale subissait en ce moment-même. Tandis que la dame rouge s’affairait à crocheter la serrure, le jeune Shinrin lui portait son attention sur cette dernière ainsi que son compatriote au masque. Yoshinobu et Neiko, ils avaient apparemment une pudicité à camoufler leurs réels patronymes que Hanzo n’avait pas. Ainsi étaient les soldats de l’Empire et leur sens de l’honneur, bien différent de celui des shinobis. En un cliquètement, on pouvait alors entendre le mécanisme se déverrouiller sous la dextre aiguisée et l’outillage de la jeune femme, laissant apparaître alors l’intérieur de la bâtisse secrète et son étouffant amas de poussière qui stagnait dans l’air et sur les meubles. Sans chercher à palabrer, les trois guerriers se mirent alors promptement à la tâche, posant leurs yeux sur les moindres recoins et murs de la maisonnette à la recherche de l’entrée du tunnel.

Le sol de bois grinçait et les murs défraîchis chantaient tandis qu’ils recevaient la visite de ces trois intrus après des mois, voir des années sans le moindre passage. Quiconque, même le civil du coin, aurait pu comprendre en portant un premier regard sur les environs que l’endroit n’avait pas de fonction claire. Il n’y avait pas de lit, donc pas d’habitants, pas de stockage, et aucun signe d’une activité quelconque. En résumé, un bon paquet de mystères pour qui n’était pas au courant des petits secrets du Seigneur de la pluie.

Et tandis que les Amejin s’agitaient dans leurs coins, l’Hijin lui restait là, au centre de la pièce, le regard investigateur, scrutant au travers de son masque les recoins et détails qui l’entouraient. C’était sa façon à lui d’enquêter. Il était un marionnettiste, les mécanismes, rouages, dispositifs et outils n’avaient pas vraiment de secrets pour lui alors c’est avec l’œil d’un artisan qu’il portait attention à la ‘logique’ du lieu. C’était comme s’il observait une marionnette et son machinisme de l’intérieur, et il ne fallut ainsi pas beaucoup de temps pour qu’il se fasse une image de la physiologie des lieux, et commence à tâter d’une main interrogatrice certaines dalles suspectes qui se trouvaient non loin de l’âtre.
"Bingo."
Une pression d’Hanzo sur la pierre plus tard, et Neiko pouvait alors se faire surprendre par un panneau de la cheminée se dévissant, laissant apparaître un passage assez étroit nappé par la pénombre. Fier de sa trouvaille, le jeune soldat se mit alors à craquer ses doigts, exerçant entre ses mains des fils de chakra invisibles comme pour se préparer à la suite de cette sordide histoire.
" Je ne sais pas ce qui nous attend, mais restons vigilants. J'aimerais si possible rentrer dans l'Empire et faire un rapport sans accroc. "

Résumé:
 

_________________
[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Toyohara Oroshi
Toyohara Oroshi

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Mar 21 Juil 2020 - 20:12
Le passage secret avait été caché dans une maison abandonnée, un classique qui faisait suffisamment son travail. Les gens, en général, n’allaient guère se poser trop de questions sur une maison visiblement abandonnée depuis un bon moment. Après tout, combien de personnes allaient se dire, en voyant une maison abandonnée, que c’était une entrée/sortie pour un passage secret ? Personne en principe.

Il regardait la vampire crocheter sans trop de difficultés la porte alors que la ville commençait à s’animer avec l’assaut contre le palais. Une diversion qui devait faire l’affaire pour cette fois. La porte s’ouvrit vers une pièce plutôt vide, il n’y avait pas grand-chose et c’était normal au vue de son rôle. Le but n’était certainement pas d’en faire un hôtel de luxe, bien que cela aurait été une bonne manière de cacher la chose.

Il se contentait alors de hocher la tête et commençait à fouiller la pièce après un levier ou tout autre chose qui allait pouvoir ouvrir le passage secret vers le tunnel. Il fouillait les meubles, certaines dalles ou tout autre élément qui pouvait paraître louche pour le vérifier afin de s’assurer qu’il n’y cachait pas un levier. Finalement, c’était le camarade de l’Empire du feu qui découvrit l’interrupteur nécessaire pour ouvrir le passage le secret, de la chance ? Peut-être, mais cela était parfois suffisant pour continuer leur mission.

Il observait le couloir qui se présentait devant eux, rien ne semblait venir à première vue mais qui pouvait bien savoir s’il n’y avait pas du monde. Il fit une rapide séries de mudras pour utiliser ces capacités sensorielles afin de voir s’il pouvait ressentir la moindre présence dans ce passage secret, ne savait-on jamais. Il n’avait pas besoin de savoir où ils étaient précisément.


Voyons voir s’il y a du monde dans ce passage.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Narrateur
Narrateur

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Mar 4 Aoû 2020 - 15:29
Il y avait très peu de passage, voire inexistant. Sans doute que l’état crasseux de cette rue d’apparence malfamée en était pour beaucoup. C’était sans doute un hasard que cela menait à cette fameuse maison en particulier. Tandis que tout le monde fouillait un peu partout, un passage s’ouvrit dans la cheminée, quel manque d’originalité. Certainement que cela avait été une demande du dit seigneur. Le passage était totalement dans le noir, on n’y voyait rien. Il était possible de passer à deux personnes de front, mais s’ils se mettaient un peu sur le côté. C’était un souterrain, il ne semblait rien de prévu pour éclairer. On pouvait voir ou sentir qu’il y avait deux briques sur la largeur pour provoquer une sorte de léger soulèvement à droite et à gauche. Le centre formait la majorité du canal qui permettrait aux trois ninjas de monter, car oui, cela montait légèrement. Le passage n’était pas très haut, à peine un mètre soixante, il ne fallait pas être claustrophobe. Aucun bruit ne se faisait entendre.

Aucune source de chakra se fit sentir avec la technique de détection de Oroshi. Il restait à voir comment les ninjas allaient avancés et dans quelle formation.

Spoiler:
 





Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Dim 9 Aoû 2020 - 12:46
Katsuko eut un rictus amusé en trouvant finalement l'ouverture du passage secret dans la plus évidente des locations, la cheminée. C'en était ridicule, à croire qu'il le faisait exprès pour qu'on puisse facilement ouvrir son chemin de fuite et en découvrir tous les secrets. Comme s'il voulait que ce soit découvert. Ou alors peut-être n'était-il pas assez inventif ?...

S'écartant un peu pour laisser le passage s'ouvrir, la jeune femme aux yeux carmin s'assombrit cependant. Encore ? Vraiment ?.. Déciment cet enfoiré d'Usurpateur avait la délicieuse manie de ne jamais mettre d'éclairage dans les endroits importants. Qu'il était chiant.

Attrapant l'un des carnets qu'elle avait toujours avec elle, la jeune femme se mit à déchirer une grande partie des pages de ce dernier. Elle en achèterait un autre, ce n'était vraiment pas grave. Pour ce qu'ils coûtaient après tout. Une fois son papier trouvé, elle se mit à le former en boule et attrapa ses tonfas, s'aidant des poignées de ces derniers pour que les boules de papier y tiennent correctement.

Avec ses deux torches de fortune, elle sortit deux kunais et se mit à les faire s'entrechoquer violemment pour parvenir à créer des étincelles histoire d'allumer ses deux torches. Après quelques essais infructueux, elle put enfin donner avec un certain énervement l'une des torches au premier de ses deux camarades qui tendrait la main pour la prendre.

« Voilà, maintenant on va pouvoir y voir quelque chose. On avance, soyez sur vos gardes quand même mais ce serait débile de sa part d'avoir mit des pièges ici. Avançons et trouvons un point où tendre notre embuscade. »

Se relevant, la vampire les observa un peu avant de se lancer dans le passage qu'elle connaissait déjà. Légèrement baissée, une petite victoire par rapport à son ancienne taille, elle avançait doucement, se doutant que les deux hommes auraient plus de difficulté qu'elle pour marcher puisqu'ils étaient plus grands. Ne restait plus qu'à y pénétrer suffisamment pour aller là où ils pourraient coincer totalement le trouble-fête qui ne daignait pas se rendre. Déterminée, la vampirette se dirigea vers le bout du passage, même si elle comptait s'arrêter avant ce dernier.

« Si on se place vers le milieu du passage, ça vous va ? »

Attentive aux réponses de ses camarades, la demoiselle aux cheveux rosés attendait de voir leur vision de cette prise au piège pour exposer sa propre idée.

HRP:
 

_________________
[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Shinrin Hanzo
Shinrin HanzoEn ligne

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Mer 12 Aoû 2020 - 17:19
Trop calme était la situation et il tardait le Shinrin de cesser ces inepties pour avoir en face de lui des ennemis de chair et non des obstacles de roc. Alors silencieux comme une ombre, il se laissa guider par la situation se contentant de simplement hocher la tête pour approuver la proposition de la rouge kunoichi. Se plaçant juste derrière elle, il lui signifia d'une tape sur l'épaule qu'il était prêt à aller de l'avant. Son œil aguerri tentait lui de percer les secrets du tunnel qui leur faisait face. Piège ou non, il n'était pas question de se mouvoir vers l'inconnu, alors si elle avait eu l'ingéniosité d'illuminer un peu cet obscur corridor, le marionnettiste lui se contenterait de percer les mystères du souterrain.


Murmurant en sourdine une litanie d'observations indéchiffrable, il oscillait entre le sol, les murs et le plafond, tentant de déchiffrer -s'ils existaient- les cachotteries que leurs hôtes avaient bien pu préparer en l'attente des intrus. Des interstices de matière aux rocs un peu trop pentus, rien ne pouvait se dérober à son œil aguerri. Mais sa jambe vibrante et ses rictus de paluches se faisaient de plus en plus présentes et trahissaient dans leur petite assemblée l'envie latente du jeune homme d'en découdre. Alors aussi calme qu'il tentait de paraître, il bouillonnait de l'intérieur tant l'attente de la rixe se faisait beaucoup trop longue.

Délectant la manche de son habit, il laissa ses compagnons découvrir son bras de bois qui craquelait sous l'échauffement de ses articulations. Aussi anodin puisse paraître ce geste, c'était tout ce que le jeune homme avait trouvé pour adoucir son empressement.


"Avançons."
Et dans un élan de doute, il repensait à leur objectif, à l'usurpateur, au 'héros de la pluie'. Aussi simple soldat il était, aussi obéissant il demeurait, aussi impartial il souhaitait être, il ne pouvait s'empêcher d'émettre quelques réserves quant à la finalité de l'aide du Teikoku. Pour la veuve et l'orphelin il avait été dépêché avec son ami King, et pourtant, il savait très bien que sous ces jolis mots paternalistes l'Empire du feu camouflait un certain intérêt de voir le soit disant seigneur monter sur le trône, mais lequel ?

Résumé:
 

_________________
[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Toyohara Oroshi
Toyohara Oroshi

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Jeu 13 Aoû 2020 - 14:53
Visiblement personne n’est dans le couloir.

Disait-il purement et simplement à ses coéquipiers de fortune. Le passage était complètement sombre et ce n’était pas forcément étonnant, le but n’était pas non plus d’en faire un couloir de luxe. Enfin, un petit effort aurait certainement été la bienvenue, ne serait-ce que pour éviter de devoir faire une torche de fortune pour le plaisir de le faire. Il observait la vampire faire sa petite fabrication de fortune avant de récupérer l’une des torches en question.

Et puisque la situation semblait très détendue ici, il profita pour observer plus en détail la jeune femme tant qu’à faire, après tout ne pouvait-on pas profiter des belles choses de la vie ? Il ne doutait pas que l’embuscade allait se passer sans grand soucis.

Les torches ne risqueront pas de trahir notre présence à ceux qui vont emprunter le passage ?

Demandait-il l’air de rien et peut-être que la meilleure chose aurait été de les intercepter dans la maison, du moins si on voulait se faire discret ,mais on pouvait s’en foutre aussi. Il doutait que ceux qui allaient protéger le daimyo, pourvu qu’il soit protégé, puisse réellement se montrer menaçant. Il suivait ainsi le groupe dans le tunnel, fermant la marche en laissant un peu moins de 1m entre lui et Hanzo par mesure de sécurité. Bien sûr, il voulait éviter de le coller comme un idiot, bien que si c’était une femme, la chose aurait pu s’envisager.

Sa position même dans le groupe l’arrangeait quelques peu car même si son rôle était plutôt passif, il pouvait faire ses petites affaires en douces sans qu’ils ne le remarquent. Ainsi donc, il décida de mémoriser les deux signatures chakratiques de ses collègues en douce de derrière. Il observait l’Hijin qui ne cachait pas sa prothèse, encore devait-il savoir ce qu’elle savait faire réellement.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Narrateur
Narrateur

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Ven 14 Aoû 2020 - 17:28
Quand on avait un pays en banqueroute totale, on faisait les économies où l’on pouvait ! Et des économies de bouts de chandelles, eh bien c’était toujours ça ! Je vous verrais bien à gérer une affaire pareille quand un humble et sage dictateur était continuellement dérangé par des rebelles avides de pouvoir !



Alors que la lumière fut, le sombre passage, légèrement humide d’ailleurs, pouvait se dessiner sous vos yeux. C’était de la pierre, et par endroit des pavés. C’était totalement rectiligne, on pouvait avancer tout droit. Il y avait même une petite rambarde sur le côté pour se tenir dans la légère pente. Il pensait même aux gens d’un certain âge, comme quoi, il ne devait pas être si mauvais que ça !



Alors que le marionnettiste se concentra sur la recherche de mécanisme, il se rendit compte qu’en effet, il y avait quelques pavés légèrement plus enfoncés et avec une démarcation un tout petit peu plus forte. Si si, pour un œil d’expert, cela se voit, mais pour un novice, un caillou c’est un caillou, c’est certains. Il remarqua même d’ailleurs des leviers à plusieurs endroits, mais ils étaient du mauvais côté. Ce serait trop facile sinon ! Cependant, avec la relève des pièges, c’était tout de suite bien plus facile pour progresser en donner l’information à ses petits camarades.



Ils avaient parcourut une bonne distance dans le couloir, alors qu’ils pouvaient remarqués encore à bonne distance la porte de l’autre côté. Dans les interstices, on pouvait voir un peu de lumière, et des bruits de parole totalement inaudible vu la distance et ce qui les séparaient. Le couloir toujours aussi droit, continuait à monter légèrement et il allait être nécessaire de parcourir encore la même distance. Cependant, qu’allaient donc prévoir le groupe ?

Revenir en haut Aller en bas
Shinrin Hanzo
Shinrin HanzoEn ligne

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Ven 14 Aoû 2020 - 22:27
D'un simple geste le Shinrin tira l'épaule de son collègue Amejin devant lui pour le freiner dans sa course, lui montrant du doigt par l'occasion une dalle, simple et commune d'apparence, mais dont quelques détails à l'œil du marionnettiste indiquait la possible présence d'un piège. Et ce fut ainsi pour le long de la marche, indiquant tantôt à ses compatriotes de baisser la tête, d'éviter de poser un pied ici, ou de prendre le temps d'une courte pause à d'autres moments afin de clarifier le chemin et partir sur un pied rassuré. Les pièges étaient nombreux mais semblaient sommaires et vétustes. Peu d'éléments allaient en faveur d'une conception riche et sophistiquée.

Enfin, après quelques légères frayeurs et une bonne marche, le bout du tunnel pointait le bout de son nez sous la forme d'une porte. 'Enfin...' pensait l'Hijin qui pouvait commencer à décharger sa charge cognitive.
"On y est et ça semble... vivant, de l'autre côté. Je ne suis pas familier des lieux contrairement à vous, alors décidez de la manœuvre, je suivrai."
Son attention était au paroxysme, et si son esprit tactique lui commandait d'attendre et de prendre en embuscade le seigneur et sa troupe, son coeur de guerrier lui espérait bien que le choix de la castagne serait fait. Craquant ses doigts, il était peut-être l'heure de l'affrontement. Trop peu d'espace le soldat du Teikoku avait pour invoquer une armée de serviteurs de bois, alors il s'en contenterait d'un seul, laissant prendre place à ses côtés dans un léger éclat de fumée, une funeste poupée aux allures de démon : un tengu. Drappé de la tête aux pieds, laissant seulement apparaître sa face démoniaque, rien ne laissait entrevoir qu'il s'agissait d'une marionnette. Calme, elle prit simplement place devant son maître, prête à agir à la moindre commande.

Le sang bouillonne, les sens s'aiguisent. Le tacticien se prépare, le guerrier lui s'impatiente.

Spoiler:
 

_________________
[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 23:41
Un sourire étira les lèvres de la vampire. Face au trio, la porte innocente et non surveillée qui débouchait directement sur le bureau de l'Usurpateur. Et les voix derrière n'étaient pas suffisamment fortes pour certifier que la panique reignait sur place. Ils avaient peut-être encore un espoir en ayant découvert un assaut frontal. Sans doute espéraient-ils être en sécurité, pouvoir les voir arriver de loin.

« On y est en effet. Le couloir est droit, il est difficile de bloquer le passage et d'espérer qu'ils ne le remarquent pas. Le plus simple reste d'entrer directement. »

La vampirette qui tenait sa torche en main la planta un peu dans le sol et sortit de son sac un rouleau de cuir épais et sombre duquel elle sortit des griffes noires mat. Simples d'apparence, elles étaient si aiguisées que leur fil pouvait découper tout ce qui tentait de s'opposer à leur tranchant. Et à vrai dire, ce n'était pas leur véritable particularité. Cette dernière, Katsuko commençait tout juste à l'appréhender. C'était simple et complexe à la fois. Une histoire de sensations partagées, de sentiments et de souvenirs.

Elle ne connaissait pas le nom de ses griffes. Sans doute n'en avaient-elles pas encore. Mais en les équipant, les clipsant aux gantelets qu'elle s'était faite faire pour l'occasion, lui permettant de les sortir et de les rétracter à volonté, elle sentait qu'elle n'était pas seule.

« Allons-y. Tout simplement. »

Un sourire sur les lèvres, la tueuse avança jusqu'à la porte après avoir repris sa torche en main, griffes désormais prêtes à découper quiconque ne se rendrait pas. Marchant tranquillement, elle attendit d'avoir atteint le mécanisme d'ouverture du passage secret pour juste faire se décaler la partie de la bibliothèque concernée et entrer dans le bureau du Daimyo. À peine eut-elle la vision sur la salle que sa première action fut d'enchaîner les mudras pour placer un mur de roche devant l'entrée. Peu solide, il serait juste suffisant pour arrêter les non shinobis qui espèreraient fuir par là.

Leur heure était venue, ils allaient devoir faire face.

« Messieurs-dames, bonsoir. Posez vos armes et aucun mal ne vous sera fait. »

Souriante, la voix de l'Informatrice était cependant toute aussi glacée et tranchante que ses lames. Fermant ses poings, elle activa le mécanisme de ses gantelets qui fit sortir dans un "shlak" satisfaisant les six lames de ses griffes. Elle espérait avoir été assez claire.

HRP:
 

_________________
[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Toyohara Oroshi
Toyohara Oroshi

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Mer 26 Aoû 2020 - 21:15
Le couloir était piégé et même si la chose semblait étrange, elle était totalement compréhensible puisque le but de ce passage était d’être une sortie et non pas une entrée. Même si Oroshi était curieux de savoir quel type de piège avait été installée là, il n’était pas pour autant prêt à aller expérimenter la chose lui-même comme un fou adorateur de la douleur saintement sacrée. Au moins ils savaient qu’ils étaient sur la bonne voie lorsque des voix se firent entendre de l’autre côté de la porte, était-ce le daimyo ? Peut-être, ou plutôt on devait dire que c’était fort probable même.

De toute façon, il n’avait pas cinquante solutions pour s’y prendre, on tentait la mise en place d’un piège ou on y allait comme des bourrins. Dans tout les cas, Oroshi allait suivre la chose et Katsuko avait fait son choix : Le bourrinage. La délicatesse n’était pas son fort visiblement, mais ça lui convenait parfaitement. Il restait à savoir si elle était toujours sauvage ou non, enfin, passons ce détail.

Il observait les griffes qu’elle sortie, intrigué par la chose alors que l’autre coéquipier sortait lui plutôt une poupée intéressante, lui qui pensait que jouer avec les poupées était réserver qu’aux enfants, le voila bien dans l’embarras en voyant un shinobi en faire usage… C’était peut-être un délire du Teikoku, qui était-il pour juger de la chose ? Malheureusement pour eux, Oroshi n’avait rien de particulier à sortir pour l’exposer avec fierté. Il allait donc se contenter de suivre le mouvement pour aller braquer le bureau du pauvre daimyo qui ne se doutait de rien, bien qu’Oroshi se demandait pourquoi elle sortait des griffes, lui qui pensait qu’ils ne devaient faire de mal à personne… A moins que les griffes ne coupaient pas ?


Lorsque la porte était enfin déverrouillé, il laissait la vampire cracher son mur de terre pour fermer le passage avant de menacer les pauvres occupants, il décidait d’en rajouter une couche.

Bien le bonsoir braves gens… Rejoignez plutôt notre soirée arrosée et amusante plutôt que celle six pieds sous terre.

Quoi ? Ce n’était pas le but ? Zut alors… Bon, il fallait bien tenter de les convaincre de ne pas combattre, non ?


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Narrateur
Narrateur

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Lun 31 Aoû 2020 - 17:12


Les pièges purent aisément être évités par l'expertise du marionnettiste qui était prêt à se battre maintenant qu'ils se trouvaient devant la porte. Alors que la vampire ouvrit le passage secret, ce fut un Daimyo d'Ame no Kuni qui fut tout ce qu'il y a de surpris. En effet, il se trouvait juste derrière prêt à s'enfuir avec un sac dans le dos arnaché et deux autres d'apparence assez lourd en main. Lorsqu'il se rendit compte de qui avait ouvert le passage il se recula dans un cri de terreur les yeux grands ouverts. De légers cliquetis métalliques se firent entendre dans les sacs, tandis qu'il se retrouva contre le mur d'en face.

« Ga... Garde ! Defendez votre seigneur ! »

Immédiatement, mais apeurés, quatre gardes non ninja tirèrent leurs épées pour se dresser face aux trois shinobis. Ils n'avaient aucune chance, mais maintenant piégé ne pouvant s'enfuir, qu'avaient ils d'autres comme choix ? Certains tremblaient comme une feuilles, acculés de toute part, c'était la fin d'un règne.

« Ce sont des menteurs ! Ils sont venus tous nous tuer ! »

S'écria alors le Daimyo prêt à tout pour sauver sa vie et de qu'il tenait à bout de bras.

Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Lun 31 Aoû 2020 - 18:19
Ayant bloqué la seule autre entrée de la pièce avec un mur rocheux, Katsuko fixait les quatre gardes ainsi que le Daimyo. A cinq, ils ne pouvaient rien faire pour les arrêter. Ils n'avaient strictement aucune chance en combat, et chacun d'eux devait le savoir parfaitement.

« Messieurs. Je le dis une seconde et une dernière fois. Posez vos armes, vous n'avez aucune chance en combat. »

Les fixant d'un regard dur pendant quelques secondes supplémentaires, elle fit d'un coup un mouvement brusque vers le bureau, et d'un coup particulièrement violent, elle découpa ce dernier en deux, les lames de ses griffes s'étant allongées sur le coup pour parvenir à le traverser entièrement. Laissant le meuble choir avant de relever ses yeux vers les quatre gardes, c'était désormais uniquement à eux qu'elle s'adressait.

« N'ayez aucun doute, messieurs. Je ne suis pas venue pour vous tuer, mais au contraitre pour vous libérer du joug de ce tyran qui ne fait que s'empiffrer sur le dos du peuple depuis vingt ans. Je ne vous laisserai pas arrêter la Justice aujourd'hui, alors déposez les armes et écartez-vous, ou périssez. Ceci est votre dernier avertissement. »

Changeant alors son attention pour regarder le Daiymo, elle eut un rictus moqueur, dédaigneux. Il ne valait décidément pas grand chose en tant que dirigeant.

« Tu es tout juste bon à t'enfuir par un passage secret que tu crois avoir bien gardé. Tu te souviens du soir où tu as supplié le Teikoku de te sauver ? Et bien sache que la vérité leur a fait comprendre quel est le bon camp. Je t'avais déjà vu mais tu ne m'as jamais rencontré. Je suis Neiko. Et ce soir, c'est la fin de ton règne de parasite. Rend-toi et tu pourras obtenir un jugement juste pour les méfaits que tu as commis. »

Levant un bras pour le menacer, elle ne le quittait plus du regard, sa vision périphérique suffirait ainsi que ses deux camarades pour sécuriser les quatre gardes. Une fois l'Usurpateur hors d'état de nuire, ils pourraient passer par la porte principale pour aller clâmer devant tous qu'il était destitué de ses fonctions et qu'un nouveau règne prendrait sa place, celui d'une Ame libre et forte. Celui de Tenshu Kadachi, héritier légitime du trône de Murashigure.

HRP:
 

_________________
[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Shinrin Hanzo
Shinrin HanzoEn ligne

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Mer 2 Sep 2020 - 18:23
Ce petit périple arrivait bientôt à son terme. Etrangement, de faire face à des soldats armés et un richard terrifié était plutôt agréable aux yeux du Shinrin après les efforts mis en place pour accéder à cet endroit. Il regardait la scène, toujours au pas du tunnel dérobé, sa marionnette à ses côtés. Son œil furetait alors dans tous les recoins de la pièce avant de s'arrêter sur l'actuel souverain et ses sacs. C'est alors que l'agitation de la curiosité gagnait le jeune marionnettiste. Il vibrait d'un ardent frisson qui lui titillait sa colonne vertébrale avant d'atteindre sa nuque qu'il s'empressa d'empoigner comme pour contenir la sensation. L'exaltation du métal qui clinque avait ça de mauvais de lui réveiller ses aliénations les plus méphitiques. Mais il ne laissait rien transparaître, tel un fauve qui, immobile, guettait sa proie d'un œil aiguisé en considérant tous les plans d'attaques.

Si la kunoichi de sang avait choisi l'intimidation, il ne partageait guère cette idée bien trop trainarde à ses yeux. Car après tout, ce n'était pas ses frères en face de lui.
"On a pas le temps." murmurait-il alors.
Et un instant tout s'enchaîna dès lors. Son doigt posé au sol, il allait pouvoir ressentir toutes les vibrations causées par son prochain acte. Mais s'il gardait bien en tête toutes les personnes de cette pièce, c'est sur les déplacements du gentilhomme fuyard qu'il allait se concentrer afin d'adapter son plan au besoin. De sa main il éjecta alors un petit élément mauve, un fumigène, qui embruma rapidement la vision de tous les êtres présents presque instantanément. Et de son autre main, il déporta sa marionnette au travers d'un chemin libre et exiguë pour qu'elle puisse se retrouver derrière le gentilhomme, le tout dans la délicatesse la plus silencieuse qui soit. Le but était alors simple : L'avaler, lui et son butin grâce aux arcanes marionnettistes. 'Sécuriser la cible tout en ne faisant couler aucun sang, c'était bien ça l'objectif ?' pensait le dramaturge un peu trop fort.


Résumé:
 

_________________
[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»


Dernière édition par Shinrin Hanzo le Mer 9 Sep 2020 - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Toyohara Oroshi
Toyohara Oroshi

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Ven 4 Sep 2020 - 23:35
La jeune femme semblait apprécier les méthodes d’intimidation pour s’assurer qu’ils perdent rapidement l’envie de combattre, une chose compréhensible au vue de l’objectif annoncé : On ne tue personne. Même si le groupe envisageait une approche plus discrète, cette résolution fut rapidement jetée par la fenêtre au profit d’un assaut plus frontal et brutal. Elle valait ce qu’elle valait, mais elle faisait son travail au moins.

L’autre homme ne se privait pas d’ailleurs à montrer l’expertise de tout son art dans le jeu avec une poupée. Une fumigène pour couvrir son attaque, était-ce un coup foireux ? Un coup bas de la part de l’Empire pour s’approprier le pays ? Qui pouvait bien le savoir, mais Oroshi ne bougeait pas pour autant, se contentant de faire une série de mudras pour activer sa détection, juste par précaution.

A dire vraie, l’usage de la fumigène pouvait largement l’aider pour masquer quelques unes de ses propres attaques ce dont il ne se priva pas vraiment. Connaissant la position approximative des gardes, cela lui suffisait. Il fit une petite série de mudras avant de cracher en direction de l’un des gardes son petit gaz. Il fallait espérer qu’aucun allié ne passe dans la trajectoire, n’est-ce pas ? La fumigène allait naturellement cacher le gaz le violet.

Il ne savait pas si cela avait touché, après tout la vue était perturbé par la fumée. Et puisqu’on était dans les précautions, Oroshi profitait de cette couverture pour faire une autre série de mudras sans rien faire de plus. Il marmonnait pour lui même.


Heureusement que le mot d’ordre était la discrétion et la non violence...

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Narrateur
Narrateur

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Mer 9 Sep 2020 - 10:54

Les gardes avaient peur, et le Daimyo de ce pays, du moins pour encore un petit temps, également. Ils ne savaient pas trop quoi faire, ils n’étaient que de simples civiles, mais ils pouvaient fort bien se faire tuer par ces rebelles. Avec tout ce qu’ils avaient entendu à propos de leur cruauté, le pire pouvait advenir. Le Daimyo avec le petit discours de la sanguinaire sentait que son dernier plan stupide pour un espoir de survie et de liberté commençait à tourner au vinaigre. Sans trop réfléchir, il regarda un de ses sacs qu’il jeta au milieu de la pièce. Plusieurs briquettes d’or tombèrent sur le sol, et il était fort à parier que d’autres étaient sûrement présent. Si jamais il devait s’sacrifier une partie de l’argent détournée du pays pour s’enfuir, ce n’était pas un souci. Il avait bien de quoi finir sa vie à l’aise quelque part sur le continent.

« Faites-vous plaisir avec ça, et laissez-moi partir ! »

Ni une ni deux, sans attendre, le Daimyo commença à tenter de s’enfuir dans le couloir encore piégé. Il pensait que les ninjas avaient neutralisés les pièges et qu’il devait tenter une fuite désespérée. Il pressait son dernier sac d’or contre lui avec les yeux révulsés courant vers une mort certaine. Le désespoir d’un lâche pouvait se lire dans son regard. Il sentait que ses dernières chances s’effaçaient à mesure que les minutes s’égrainaient dans le sablier de son destin. Il ne comptait plus rien dirigé, mais juste partir loin. Il ne comptait rien faire et simplement être le plus loin possible, lâche, faible et inutile.

Cependant, c’était sans compter les ninjas, qui dans leur perversion et leur puissant, il finit piégé dans une marionnette, totalement perdu à cause du fumigène. Il tâta tout autour de lui et il comprit qu’il était entouré de bois, et qu’il était même privé de sa fuite. Les gardes n’opposèrent aucune résistance. Cela faisait des semaines qu’ils n’étaient même plus payés, alors l’or à leurs pieds donnait envie. Un tenta bien d’en prendre dans la cohue. Ce n’était que justice non ?

Un des pauvre garde se retrouva paralysé sans pouvoir faire le moindre geste, mais ce n’était pas comme s’il avait envie d’en faire de toute façon. Ils n’étaient que des dieux face à des insectes.
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Mer 9 Sep 2020 - 12:25
« Impatient... »

Elle avait juste murmuré ce mot à l'écoute d'Hanzo qui semblait vouloir se précipiter. Mais soit, après tout, ce n'était pas comme s'il allait se passer quoi que ce soit. Ils avaient trop d'avance, son plan était prévu depuis trop longtemps sans réaction de la part de cet imbécile. Il avait tenté beaucoup de choses et s'était planté à chaque fois. Tant mieux, cela évitait au sang de couler.

Laissant donc Hanzo prendre les devants et capturer directement le Daimyo alors que ce fou avait décidé de se jeter dans son propre passage secret sans la moindre attention, elle soupira et attendit quelques instants jusqu'à l'entendre tenter de se débattre alors qu'il se faisait attraper puis capturer. Dès lors, elle enchaîna les mudras, faisant s'évacuer le nuage fumigène par le couloir à l'aide d'un simple courant d'air. Il n'était plus nécessaire.

Une fois la vue retrouvée, la jeune femme se dirigea vers la marionnette qui tenait le Daimyo en son sein et Katsuko lui fit un sourire en se penchant légèrement sur lui.

« Tu n'en auras plus besoin là où tu vas. »

Lui arrachant des mains son sac d'or avant de trancher les liens de celui qu'il retenait dans son dos. Elle les posa contre un mur de la bibliothèque avant de jeter un oeil aux gardes qui ne s'occupaient que du sac. Elle marcha vers eux puis mit son pied sur le contenant entrouvert.

« Messieurs, cet or sera nécessaire pour payer tous ceux qui n'ont rien reçu depuis des mois, ainsi que pour rétablir l'honneur d'Ame. Veillez à en laisser je vous prie. Sinon je vous retrouverai de toute façon. »

Elle leur fit un sourire un poil plus aimable, mais le sous-entendu était clair. Ils devaient apprendre à être raisonnables en quelques secondes où ils en pâtiraient. Elle en profita également pour faire quelques mudras rapides pour prendre la signature de tous dans la pièce, ainsi elle pourrait facilement les traquer si quoi que ce soit se passait à l'encontre de ses plans.

Se retournant vers le Daimyô, elle hésita un instant puis sortit son fil de fer.

« Tu peux m'aider Hanzo ? Il faut ligotter cet Usurpateur suffisamment fort pour qu'il ne puisse pas s'enfuir quand on va le sortir de là pour que tous sâchent que les combats sont fini. Qu'Ame est désormais au véritable Prince héritier, Tenchu Kadachi-sama. Yoshinobu, tu souhaites clôturer la marche ou tu surveilles si ces gardes restent sages avec l'or ? »

Laissant ses griffes se rétracter pour ne plus paraître si menaçante, elle pouvait bien sûr les ressortir en un instant. Il suffisait maintenant qu'avec ses camarades, elle surveille que tout irait bien pour cette fin d'assaut final. Elle enchaîna à nouveau les mudras afin de créer un nouveau mur de roches, dans le passage secret cette fois-ci, avant de refermer le mécanisme pour en cacher l'existence à qui ne le connaissait pas. Elle termina par détruire tout simplement son premier mur et ouvrit la porte pour passer en première, ouvrant la voix à Hanzo qui détenait le Daimyo prisonnier. L'objectif était simple, le montrer à tous, qu'ils sachent que tout était terminé.

Bien évidemment, en restant devant, elle s'assurait que rien ni personne ne pourrait tuer le Daimyo sous ses yeux alors qu'il devait être jugé.

HRP:
 

_________________
[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336
Shinrin Hanzo
Shinrin HanzoEn ligne

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Mer 9 Sep 2020 - 16:48
[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Sombre10

Il est de rumeur urbaine que la pie est une bête voleuse. La réalité en est tout autre, de robe teintée de blanc et de noir, elle n’a guère d’attrait pour les objets brillants. Elle se contente, à l’instar d’autres corvidés, de dérober des proies à d’autres oiseaux et mammifères. Cependant, Hanzo, bien que ne partageant pas la plume de l’animal partage malencontreusement cette image, à la différence que pour lui, celle-ci n’est pas faussement attribuée. C’est un larron de la pire espèce, un jeune chenapan qui n’a d’attrait que pour deux choses dans la vie. Si l’une n’est pas le sujet de notre discussion, l’autre en est le point central. Véritable malade, c'est un adepte de l’avarice, de tout ce qui est jaune morlingue, de tout ce brille. Tout petit, il avait déjà pour habitude de mettre la main dans les fouilles des passants. C’est à partir du jour où il carotta une pièce d’or dans la poche d’un homme venu jouer de la mandoline à sa cousine qu’il découvrit les joies de la vie. Le bougre fauché ne revint plus, Hanzo quant à lui avait pris le virus. Le dragon était né, et avec le goût du beurre en plus. À présent, il aime ce qui les belles choses qui scintillent, les choses qui carriôlent, les choses qui dégagent l’odeur malfaisante de la pouillerie.

Alors comment-il pouvait réagir à l'écoute de ce cliquetis métallique qui brusquait le sol ? Impassible, il se gardait bien de ne pas ébruiter la réponse, se contentant simplement d'acquiescer face aux actions de la dame rouge. L'esprit vibrant, le dramaturge n'attendait que le bon moment.

Il est bien bas que d'essayer de tenter vos propres soldats avec quelques piécettes monseigneur… La vénalité n'a pas lieu dans le cœur des vrais guerriers.

Alors il obéissait tendrement, délivrant le daimyo du cocon de bois pour commencer à lui ligoter les bras en prenant un certain soin à ce que les entraves bien qu'atroces en apparence soient en réalité très faciles à délier sous une petite impulsion. Et tandis qu'elle lui donnait le dos se dirigeant vers la porte et que Yoshinobu était encore aux côtés du passage secret à présent fermé, le marionnettiste toujours orné d'un air stoïque dégageait un rouleau de son habit qu'il déplia nonchalamment
"Juste une petite précaution pour que l'opulent bougre ne nous file pas entre les doigts.."
En un éclat, le chaos fut. Du rouleau déferla quasi-instantanément des dizaines de pantins qui envahissaient la pièce bien trop modeste ne laissant guère aux individus de la pièce le temps de comprendre ce qu'il se passe, et surtout de réagir. Et telle une véritable marée de bois, tous les individus - à l'exception du fripon au centre du maelström - étaient repoussés contre les murs ne pouvant se soustraire à la pression d'une centaine de pantins qui agglutinés les uns autres remplissaient la pièce de long en large et hauteur ne manquant pas d'agripper les membres de Yoshinobu pour consacrer son immobilisation. Et comme si ça ne suffisait pas, dans le feu de l'action la dame rouge qui donnait le dos à la troupe fut amarrée par les fils de la marionnette de capture déjà présente avant d'être avalée au même titre qu'avait pu l'être le daimyo avant d'être libéré.

L'art de la surprise était une des spécialités du jeune Shinrin et respectueux de ses camarades, il n'avait pas lésiné sur les moyens.

Sous la pression intense qui habitait la pièce, les portes n'allaient pas tarder à céder pour que le seigneur qui avait les joues collés au bois soit éjecté dans son propre palais.

Quid du Shinrin ? Profitant de l'éclat de surprise, il avait ramené le magot dispersé dans la pièce via ses fils de chakra jusqu'à sa propre personne pour que dans le comble de cette scène tragique, il disparaisse par le sol, avalé par la terre elle-même.

À n'en pas douter, arriverait un moment où à force d'astuces et de volonté les deux soldats déserteurs arriveraient à se défaire de leurs étaux. Peut-être même qu'ils décideront de poursuivre le chenapan au lieu de s'occuper du Daimyo. Peut-être se décideront ils à le traquer malgré le fait qu'il aurait déjà une très bonne marge d'avance. Peut-être…

Agir en honnête homme est un domaine que les fourbes ne connaissent pas. Ils trompent en leurs promesses pour que le diable chante en la grande messe. Car comme toujours, plus n'est jamais assez.


Résumé:
 

_________________
[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»


Dernière édition par Shinrin Hanzo le Ven 11 Sep 2020 - 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Toyohara Oroshi
Toyohara Oroshi

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Jeu 10 Sep 2020 - 22:34
La mission était d’un calme, cela en devenait presque scandaleux. On n’oubliait pas les quelques actes rebelles de la part du shinobi de la feuille dont l’excitation était particulièrement étrange, mais Oroshi ne cherchait pas à comprendre. Il se contentait de le laisser faire tel un père qui observait son fils surexcité en train de se défouler, près à lui mettre une petite tape à l’arrière du crâne pour lui dire d’arrêter. Pourtant, l’amejin n’était pas connu pour être un grand paternel, mais que voulez-vous, les gens pouvaient toujours évoluer comme un pokémon… Sans devenir forcément meilleur, mais c’est un autre débat.

Dans cette grande pièce dont milles et une personnes pouvaient y être, si on se prenait la peine de l’agrandir, le brave shinobi avait décidé d’exposer à tout le monde sa collection de poupées. Oroshi ne doutait pas qu’il avait prit des années à la mettre en place, mais qui était-il pour juger ? Lui qui préférait collectionner les femmes dans son lit plutôt que des poupées ou des armes ? Ou les meurtres…

Oroshi se souvenait en cet instant même d’une petite mission qu’il avait accompli avec son frère d’armes, celle-ci avait été particulièrement intéressante, ou devrait-on dire bien plus excitante que ce coup d’état ? Il se souvenait encore du chantage fait à une pauvre jeune femme qui n’avait rien demandé. L’innocence n’avait pas sa place à Ame, c’était comme porter du blanc tout en allant travailler dans une porcherie, ça ne pouvait bien se terminer. La course poursuite était tout aussi intéressante et sans parler des quelques coups traîtres pour finir en beauté ce petit contrat. L’homme était dans son élément dans ce genre de situations.

Malheureusement, il ne pouvait pas penser davantage à cette situation puisque les pantins de la mort étaient tous sortis pour envahir la pièce comme des parasites, ou une foule de gens désespérés de récupérer l’objet de leur désir. Tout se fait-il que personne ne pouvait faire grand-chose, la puissance et la rapidité digne des plus grands dieux – et nous ne parlons pas des dieux qui se font tuer – ne permettait pas à ces civils de faire grand-chose. C’est le fardeau que la plèbe devait porter : Elle était incapable de faire grand-chose. Tout ce qu’il pouvait dire, s’il voulait le dire, c’était un « Oh non » des plus dramatiques, peut-être en l’accompagnant d’une expression faciale assortie.

Tout ce qu’il pouvait faire, cet homme de la basse plèbe, c’était de contempler toute la beauté relative des pantins de bois. Il n’osait imaginer combien de forêts avaient été rasés pour satisfaire l’envie de collection de cet homme, surtout que celui-ci abandonnait au passage ses poupées. Un étrange homme dont son art se résumait à des poupées… Il ne cherchait pas la logique derrière ce geste car il était certain pour lui qu’il n’avait aucune logique derrière cela. Est-ce qu’un samurai allait-il abandonner ses armes ? Bien sûr que non, sinon comment allait-il se défendre ?

Devait-il chercher à poursuivre cet enfant picsou ? Dans un sens, il le plaignait, il en était réduit à devoir voler quelques miettes car l’Empire ne semblait pas être capable de le payer dignement. Une triste vie pour un shinobi d’un Empire qui se voulait être le grand sauveur du monde. Il regardait le tas de poupées inanimés, ne pouvant s’empêcher de grimacer légèrement face à cet horreur, visiblement l’art de la poupée n’était vraiment pas son truc.


C’est vraiment moche…

Peut-être aurait-il du juste tuer tout le monde dans le tunnel quand l’occasion se présentait, quoi que, il n’aurait probablement pas réussi. Le monde était injuste, certains étaient des dieux, d’autres des handicapés. Le monde était ainsi fait et les handicapés ne pouvaient rien faire d’autre que d’être assistés par les bonnes âmes.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Narrateur
Narrateur

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Mar 15 Sep 2020 - 18:53
Le Daimyo put foncé dans ses propres pièges et se fit capturé aisément. Un peu abasourdi, il sentait pour une des premières fois de véritables douleurs, et il n’appréciait pas du tout l’idée.

« Mais …. Aaaaaah ! Ca fait mal ! Vous n’avez même pas désactivé les pièges bandes de crétins ! »

Il n’osait plus faire le moindre geste, les larmes aux yeux. Il regardait autour de lui en espérant un bon geste, tant de serviteurs se seraient jeter à ses pieds pour l’aider il y a encore peu de temps. Cependant, c’était sans compter sur l’avidité d’un des ninjas, qui sembla tenté de piéger ses compagnons et les autres personnes présentes. Le Daimyo se retrouve repoussé en direction du passage secret. C’était sa seule chance de s’enfuir, c’était même inespéré ! Courir, bon désactivé les pièges en activant le bon levier, puis courir aussi vite qu’il pouvait !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chinoike Katsuko
Chinoike Katsuko

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] Empty
Mar 15 Sep 2020 - 19:46
Alors qu'elle allait terminer cette affaire rapidement et proprement, Katsuko sentit d'un seul coup quelque chose l'attraper dans le plus grand des silences. Griffes sorties, elle n'eut cependant pas le temps de trancher les fils qui l'avaient attrapé que déjà elle était immobilisée et enfermée dans le même manequin que celui qui tenait le Daimyo un peu plus tôt. Tous des traitres, des lâches, des faibles. Pourquoi est-ce qu'il avait fait cela ? Elle n'en savait rien pour l'instant, mais l'Empire en entendrait parler. Ce qui était sûr, c'était que cet abruti de Daimyo pensait pouvoir en profiter par un coup du sort.

Envoyant du sang le long de ses griffes, la vampire trancha avec aisance les fils qui la retenaient. D'un violent coup d'épaule, elle partit dans une rotation, utilisant l'air autour d'elle pour créer un violent coup rotatif qui lui libéra de l'espace pendant quelques secondes. Ainsi, elle pourrait agir rapidement et rattraper cet abruti qui pensait s'enfuir par le passage secret qu'elle n'avait pas eut le temps de clôturer.

Enchaînant les mudras, elle créa un véritable taureau rocheux qu'elle envoya droit sur le passage secret, grimpant en même temps sur la croupe de ce dernier. Ouvrant ainsi facilement un passage au travers des pantins de bois qui n'étaient pas prévus pour encaisser un tel choc naturellement, elle atteignit enfin le Daimyo et lui sauta dessus dans la foulée, l'immobilisant sans peine. Sans attendre, elle lui envoya un coup de poing solide dans la tête, lui faisant un regard mauvais.

« Tu empires ton cas, chien. »

Visiblement énervée, elle sortit son propre fil de fer cette fois-ci et attacha solidement les deux jambes de l'homme sans doute étourdi par les chocs successifs. Elle n'avait pas vu Oroshi, sans doute bloqué par les pantins, s'il n'était pas de mèche avec Hanzo. Qui sait, il ne l'avait pas prévenue après tout. Ou alors peut-être était-il simplement tourné dans le mauvais sens à ce moment, elle n'en savait rien pour l'instant.

Revenant vers la salle en traînant l'Usurpateur totalement saucissonné sur le sol, évitant toujours les pièges déjà repérés alors que les pantins s'évacuaient petit à petit naturellement dans le passage et vers l'intérieur du palais, son mur doton ayant fini par craqué sous la pression, Neiko jeta un regard mauvais circulaire dans la pièce. Il était difficile de se repérer ainsi, et elle ne put trouver son camarade ainsi. Enfin, s'il n'était pas un traitre lui aussi.

« Yashinobu, pas besoin de poursuivre ce traitre. Il y a un autre soldat de l'Empire avec le Prince, nous pourrons très bien faire passer un petit message au Teikoku sur la fidélité de leurs soldats et de leurs promesses. Sors de là et viens me protéger, si jamais cet imbécile essaie de revenir. Tout ça pour de l'or... »

Elle cracha sur l'un des pantins avec haine, bien énervée par la situation. Si ce n'était pas grand chose, cela leur avait fait perdre du temps et coûtait donc potentiellement des vies au dehors de la pièce. Et c'était surtout cela qu'avait en tête la vampire.

Quittant la pièce avec le Daimyo, prenant le temps nécessaire pour faire de la place en tranchant les clones qui ne s'étaient pas déversés sous la pression, la kazejine finit par atteindre le couloir où elle prit une grande respiration pour hurler dans tout le palais, tirant l'ancien chef d'état avec elle.

« LE DAIMYO A ÉTÉ CAPTURÉ ! CESSEZ LES COMBATS !!! »

HRP:
 

_________________
[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi] 5m0g
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3051-chinoike-katsuko-la-vampire-du-desert-termine https://www.ascentofshinobi.com/t3095-chinoike-katsuko-vampire-a-ses-heures-perdues https://www.ascentofshinobi.com/u336

[A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Ame no Kuni, Pays de la Pluie :: Murashigure
Sauter vers: