Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Savoir dominer [Tomoe]

Shinrin Hanzo
Shinrin HanzoEn ligne

Savoir dominer [Tomoe] Empty
Sam 4 Juil 2020 - 19:21
Cet après-midi était tel une nuit sombre, hanteé d'un orage aussi maussade que bruyant. Le clairon du tonnerre éclaircissait par vagues intermittentes les sombres nuages qui étaient ici et là traversés par de timides rayons de soleil. Le clame du déluge d'eau n'arrangeait rien et on peinait à entendre les lamentations des pâles habitants qui, laissant leurs lieux d'activités désert, se pressaient de rejoindre leurs habitations. Nul ne regardait les environs, tous avaient le regard rivés droit devant eux, parfois restreints par les parapluies et vestons qu'ils soulevaient afin de prémunir leurs innocentes cabosses des lourdes gouttes de pluie. Et c'est dans cette relative et générale cécité commune causée par les précipitations qu'un jeune restait là, au beau milieu d'un terrain vague, non sans raison. Celui qui aurait su garder les yeux ouverts dans ce chaos aurait pu alors guetter qu'il n'était pas seul, gisant à ses pieds une silhouette allongée lestée d'un kunai dans la glotte et de quelques shurikens dans le dos.

Les perles d'eaux parcouraient le long du masque de son meurtrier avant de venir percuter le sol et diluer la flaque de sang qui se trouvait à ses pieds. Elles harcelaient son habit d'une humidité désagréable, ne suffisant tout de même pas à débarrasser les marques d'hémoglobines qui tâchaient son haori, ne faisant que les étaler, dessinant sur son habit qui se voulait de base uni, des motifs aussi macabres que lascifs.

Le lourd souffle et les jambes tremblantes du soldat trahissaient le stress physique qu'il venait faire subir à son corps. Il était là, comme immobile, observant son méfait, ou plutôt, le résultat de son devoir. Car oui, il n'était pas question ici d'un homicide coupable mais bel et bien d'un ordre exécuté non sans pénibilité. L'homme qui était à ses pieds lui était étranger, il n'était pas d'Hi no kuni et venait d'être identifié quelques heures plus tôt comme espion. Une bonne partie de la réserve militaire d'Urahi avait alors été détachée afin de partir à sa poursuite, laissant au final au jeune Shinrin le luxe de lui asséner le dernier coup à la suite d'une course poursuite éreintante.

Alors pourquoi le victorieux gaillard semblait-il aussi accablé psychologiquement qu'il ne l'était physiquement ? La question elle était vite répondue : Il n'était tout simplement pas de ceux qui se complaisaient à achever une proie déjà entamée. Car oui, il était peut-être le dernier à l'avoir assailli, mais pas le premier.

Les yeux du cadavre restaient ouverts et on pouvait observer sur le blanc de sa sclère les résidus de la terre qu'il avait frappé lors de sa chute. La scène n'était certes pas belle à voir mais des éléments restaient tout de même intrigants dans cette macabre peinture. Les vêtements de la dépouille semblait parés d'une lourde vase de la tête aux pieds, et on pouvait voir sur ses lèvres quelques filets de boue qu'il avait gerbé dans son dernier souffle.

Le mystère planait alors sur ce que venait de vivre l'espion dans sa lutte pour survivre effrénée. Hanzo restait donc là, épuisé mais pensif, tentant vainement de trouver réponse à sa curiosité avant de venir, lui également, écraser bruyamment son fessier contre le sédiment visqueux qu'était devenu le sol dans un soupir d'exténuation.
"Dis-moi toi, ô feu mon ennemi, saurais-tu me dire à qui j'ai donc fauché la gloire ?" demandait-il, la voix fluette, à l'homme qu'il venait d'abattre non sans remords.

_________________
Savoir dominer [Tomoe] Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»


Dernière édition par Shinrin Hanzo le Mer 19 Aoû 2020 - 19:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Chôkoku Tomoe
Chôkoku Tomoe

Savoir dominer [Tomoe] Empty
Sam 11 Juil 2020 - 14:26

Savoir dominerPrintemps 204.

Silhouette ruisselessante au beau milieu de ce terrain vaste totalement abîmé, d’abord par l’averse qui s’abattait à la capitale du Feu, mais aussi par le fruit de ces batailles rudes et violentes que les impériaux pouvaient mener là. Principalement des petites échauffourées qui, cette-fois s’était avérée on ne peut plus importante, pertinente, emplie d’un sens de la justice pour les Teikokujins.

Un espion au sein d’Urahi, voilà comment tout avait commencé. Aberration pourtant bel et bien réelle qui avait eu le privilège d’agacer l’Explosive à force de fuir comme un lâche -ou plutôt comme quelqu’un qui ne souhaitait pas se faire emprisonner.. Ou pire. Il était d’ailleurs déjà reparti, et le soldat avec mais la Chôkoku, n’en pouvait déjà plus. Si elle s’était simplement écoutée elle aurait peut-être causé quelques dommages matériels mais le risque que Yamanaka Rei veuille la rétrograder de nouveau était trop grand et la menaçait toujours de son épée au-dessus de la tête. Une fois, pas deux. Alors la lieutenante s’était contentée de suivre à vive allure le duo qui se courrait après. Prenant alors un autre chemin pour rejoindre par le côté opposé l’individu et le prendre en tenaille.

La pluie les accommodait tous autant qu’ils étaient, aussi bien les chasseurs que le chassé. Aussi bien les petites gens qui se précipitaient pour retourner chez eux, à l’abri des trombes d’eau. Le véritable étang marécageux dans lequel s’engouffrait l’étranger scellait dès lors son sort. Tomoe le savait, l’espion le savait. Alors dans le silence pluvieux, de ceux des plus macabres, la jeune femme observa cet homme masqué qui s’était avancé pour achever définitivement cette course poursuite. A quelques mètres seulement, la Chôkoku restait immobile un instant de plus, reprenant doucement un rythme cardiaque plus calme. C’était décidément une journée sous le joug de la malchance…

La pluie faisait office de symphonie alors que l’Explosive s’avançait enfin pour rejoindre le macchabé et son bourreau. Canaliser sa respiration n’était plus compliquée maintenant que la poursuite avait connu son terminus. Cependant les précipitations demeuraient une habitude pour la Chôkoku à présent. Elle ne faisait même plus attention à l’adhérence de ses propres vêtements sur sa peau, de ces gouttes qui perlaient sur ses bras arborés de dessins encrés sur sa chaire. Elle n’avait même pas froid. En réalité l’averse ne changeait plus rien.

Apercevant ce jeune homme qui s’installait aux côtés du défunt, Tomoe regagna un air des plus austère. « Qu’est-ce que ça peut bien faire maintenant qu’il est mort. » Tout juste au-dessus du cadavre, ses yeux sombres glissèrent sur tout son long inerte, véritablement fauché. La brunette observa ensuite les environs. Personne, à la bonne heure. Après tout, la lieutenante de l’Unité Territoriale aurait préféré qu’il vive encore suffisamment longtemps pour lui soutirer quelques informations. D’où il venait, pourquoi avait-il pénétré au coeur de la cité impériale, et bien davantage. Des interrogations sans réponse.

« Il va falloir s’en débarrasser, Hanzo. » Une sévère mais franche déclaration sorti de la bouche d’une jeune femme dont le visage n’exprimait qu’un dédain certain à l’attention du mort. Qu’importait, il ne pourrait plus se souvenir de ça maintenant. En revanche, la Chôkoku ne semblait même pas prêter quelconque intérêt à ce Shinrin qui venait d’assassiner un être-humain. Comme si tout ça n’avait aucune sorte d’impact sur elle. me déjà assombrie, après tout il fallait seulement faire le nécessaire. Aucune compassion. Rien. Pourtant elle soupira longuement avant de tendre la main -bien que sûrement glissante à cause de toute cette pluie- au soldat. « Et maintenant ? J’espère que tu comptes pas rester là à ne rien faire. » Ils n'avaient collaboré que depuis une petite heure tout au plus, et pourtant déjà l'Explosive était déjà autoritaire comme à son habitude.


_________________
Savoir dominer [Tomoe] JlI2a2Y
Event 5 : l'Homme au Chapeau:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9753-dossier-de-chokoku-tomoe#82791 https://www.ascentofshinobi.com/u1298
Shinrin Hanzo
Shinrin HanzoEn ligne

Savoir dominer [Tomoe] Empty
Jeu 16 Juil 2020 - 10:47
S’abattant telles de lourdes perles cristallines, les gouttes de pluie s’écrasaient sur les chevelures des trois protagonistes telle une trombe verglaçante. Il prenait conscience de la présence de la lieutenante à ses côtés la transperçant du regard de son unique œil de jade qui n’était pas obstrué par d’humides mèches de cheveux. L’Explosive l’appelait-on, l’Aliénée Catin l’appelait-il ; non qu’il exprimât une quelconque hostilité envers cette dernière, après tout, elle ne lui avait encore rien fait. Il était seulement comme habité d’une certaine affliction quand il pensait à elle et son complet manque de grâce. Plus que les autres habitants, l’artiste avait réussi à déceler le complet manque de mesure et raison de la kunoichi qui n’était faite que d’impétuosité, d’excès et d’insanité. Tentait-elle réellement de cacher ces monstruosités ? A vrai dire, il n’en savait guère.

Usant de la main tendue vers lui, il se releva péniblement, débarrassant de quelques tapes les plus gros amas de limon sur son habit avant de reprendre l’observation du cadavre à ses pieds.
"Mort, en effet."
Et dans le bruyant silence qu’apportait l’orage, la silhouette du défunt se mit alors à se mouvoir tel un jouet désarticulé avant de reprendre pied, le dos arqué, le regard vitreux et la mandibule béante. L’œil observateur aurait pu alors lire sur les mains du jeune homme les quelques subtils mouvements de dextre qui venaient animer la mort elle-même à partir de quelques inapparents filins de chakra.
"Mpf.." marmonait-il mué par le dédain d’avoir obéi sans moufter à la sommation de la lieutenante.
Et alors que le cadavre semblait à présent plus droit, le soldat pointait d’un doigt approximatif les tenaces dépôts de bourbe qui habillaient le corps de la victime et qui peignaient ses lèvres.
"C’est toi ?"
Peu bavard, ses mots n’avaient que pour seul but de satisfaire sa curiosité latente. Il n’aimait pas ça d’être dans face à sa propre ignorance. Si mystère il y avait, il se sentait comme obligé de l’élucider, de la même manière qu’il avait pu le faire dans sa longue analyse de la Chôkoku.

_________________
Savoir dominer [Tomoe] Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»


Dernière édition par Shinrin Hanzo le Mer 19 Aoû 2020 - 19:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Chôkoku Tomoe
Chôkoku Tomoe

Savoir dominer [Tomoe] Empty
Sam 18 Juil 2020 - 22:48

Savoir dominerPrintemps 204.

L’air était aussi froid au dehors soufflant sous les pluies incessantes que sur les visages partagés d’émotions -manquées?- semblables de l’un comme l’autre des impériaux qui venaient de témoigner du décès imminent de cet espion. Décidément cela n’allait pas être très animé entre ces deux-là. Mais ça changeait l’Explosive de ce qu’elle connaissait habituellement. Tantôt des jugements pour la personne qu’elle était, tantôt de l’admiration, elle ne savait plus tellement sur quel pied danser à chaque nouvelle rencontre. Si elle ne connaissait qu’à peine le nom de ce jeune homme, cela s’avérait amplement suffisant pour la jeune femme qui observa, dès lors que son ordre fut acquis, le macchabée se mouvoir étonnamment comme une poupée que l’on contrôlait. « Intéressant. » se contenta la lieutenante de l’Unité Territoriale tandis qu’elle n’avait même pas fait attention que ses pensées avaient dépassé un tel stade pour venir s’exprimer à voix basse, le laissant entendre très probablement jusqu’aux oreilles de celui qu’elle soupçonnait être maître de cette soudaine mais non menaçante relevée.

« C’est morbide. » Ne s’empêcha-t-elle pas de déclarer comme si elle sentait l’obligation lui prendre quelque peu la gorge d’une sensation légèrement écoeurante. « Mais ça fait l’affaire, faut bien l’admettre. » Haussant les épaules, Tomoe osa même songer au fait que cela aurait pu être fort utile lors de la guerre à laquelle elle avait participé. Aussi irrespectueux que cela pouvait être pour le mort. Il était mort, alors quelle importance avait cette notion de respect ?

Le peu bavard la regarda d’une manière qui dérangea d’abord la jeune femme. L’impériale le lui rendit d’un regard défiant son dédain comme si elle souhaitait lui soutirer ce qu’il pouvait bien le gêner. S’il avait quelque chose à lui dire, qu’il le fasse, et advienne que pourra. Mais au lieu de cela -ou bien était-ce simplement la raison de son expression- il lui demanda simplement si elle était responsable de l’état aussi sale du feu inconnu. Repassant alors l’espace de quelques secondes dans son esprit les tenants et aboutissant de cette traque express passée au coeur même d’Urahi, la brunette finit par hausser les épaules humblement et soupira en guise de réponse. « Mh. Maniement de la terre pour en faire un terrain on ne peut plus difficile pour s’en dépêtrer, mais ça n’a pas suffit pour l’arrêter puisque tu es celui qui lui as donné le coup de grâce. » Une manière de relâcher un “oui mais”. De rappeler d’une certaine manière qu’il était l’assassin, quand bien même Tomoe avait participé à sa manière à ce résultat… Se dédouanait-elle de ses responsabilités ? En partie, oui. Du moins si à l’avenir il lui serait demandé pourquoi l’espion était mort plutôt que vif. L’Explosive haussa alors un sourcil interrogateur tourné vers le masque qu’arborait le Shinrin. « Un intérêt soudain, soldat ? » Encore une fois, un brin de rappel pour ce jeune homme. Elle appréciait montrer une quelconque supériorité hiérarchique, et pourtant malgré tout, cela lui rappelait ironiquement sa rétrogradation, qu’elle en avait perdu un échelon capital dans sa propre fierté. Il lui fallait bien pallier à ce manque d’une manière ou d’une autre...


_________________
Savoir dominer [Tomoe] JlI2a2Y
Event 5 : l'Homme au Chapeau:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9753-dossier-de-chokoku-tomoe#82791 https://www.ascentofshinobi.com/u1298
Shinrin Hanzo
Shinrin HanzoEn ligne

Savoir dominer [Tomoe] Empty
Dim 19 Juil 2020 - 2:47
’Morbide ?’ Une douce effervescence d'âcreté prenait place dans le for intérieur du jeune homme tandis qu'il écoutait la lieutenante choisir avec ses mots avec si peu de circonspection et un certain goût pour l'agacerie. Pris un à un, ses derniers n'avaient rien d'insolites bien au contraire, mais quand on y ajoute le soupçon d'arrogance inné de l'Explosive on se retrouve avec des palabres aussi caustiques que déplaisantes et ça, l'oreille du Shinrin n'en était point friande. Alors il la toisait de plus belle, l’œil vindicatif, toujours sans accoucher la moindre parole se contentant de camoufler sous le vacarme de la tempête son mesquin et caractéristique grognement. Hanzo se plaisait à penser que si dans la majorité des cas il était bon de parler, il en reste que le meilleur restait de se taire. À ses yeux, sa parole ici ne serait pas plus belle que son silence, et pire, pourrait déchaîner un conflit qui n’a aujourd’hui pas lieu d’être. ’Après tout, ce n’est qu’une bonne femme’ pensait-il en détournant le regard comme signe de délassement face à la situation. Alors en quelques instants ses fâcheuses pensées se dissipaient quelque peu afin de laisser le sujet précédent reprendre place.

’Un jutsu Doton de terrain ?’ Elle avait vu juste en devinant que le soldat était fort désireux quant à l’idée d’en savoir plus sur cette maîtrise spécifique. Ne désirant pas s’attarder plus longtemps sur la zone du crime fraîche de sang, il fit un simple signe à la damoiselle pour qu’ils commencent à rebrousser chemin en quête d’un endroit où se débarrassait du corps qui les suivait quelques pas en arrière déambulant tel un vieil ami un peu trop atteint par la boisson. Ses pas fendant la boue, Hanzo exultait quelques soupçons d’air comme pour se donner le courage de jacter sur un sujet qu’il n’aurait pas ouvert si la kunoichi ne représentait pas une possibilité pour lui d’évoluer.
"Subtil jusqu’à l’invisible, mystérieux jusqu’à l’inaudible, rapide jusqu’à l’insaisissable, c’est ainsi que je maîtrise le destin de mes adversaires. J’ai confiance en la simple maîtrise de mon art et nombre de veuves ont vu le jour sans que je n’aie besoin d’utiliser d’autres outils. Seulement, ce n’est pas avec mon arrogance que j’attendrais ces objectifs qui sont les miens. J’ai trop de choses à faire dans ce monde pour me faire embrocher par le premier gus contre lequel mes pantins ne pourront rien faire. La maîtrise du terrain serait une carte de plus, un luxe que je pourrais ajouter à mon jeu de techniques et stratégies, alors il va sans dire que oui, lieutenante, j’ai un intérêt pour ce ninjutsu."
Il s’était ouvert dans un élan de franchise et de politesse. Il n’était plus l’heure pour le jeune d’homme de jouer la carte du dédaigneux et impertinent soldat qui vivre sans aucun soutien de la part de ses comparses. Il se devait d’être pragmatique et de mander l’apprentissage de cette technique auprès de l’Explosive, qu’importe si cela devait lui écorcher son élan de dignité et d’insolence.
"Apprenez-moi, ainsi nos ennemis n’auront que plus de soucis à se faire."

_________________
Savoir dominer [Tomoe] Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»


Dernière édition par Shinrin Hanzo le Mer 19 Aoû 2020 - 19:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Chôkoku Tomoe
Chôkoku Tomoe

Savoir dominer [Tomoe] Empty
Sam 8 Aoû 2020 - 13:22

Savoir dominerPrintemps 204.

Au sein de l’Empire se trouvaient bon nombre de relations différentes. Parfois relativement saines, et d’autres bien plus sombres. Cette chasse à l’homme avait débuté pour le Shinrin et la Chôkoku quelque chose d’un tantinet atypique. Pourtant leurs rôles respectifs dans cette affaire faisait qu’ils étaient en partie dans l’obligation de se faire confiance. Les rapports de l’un comme de l’autre devraient coïncider pour que ce meurtre ne s’ébruite pas trop, autrement les habitants de Hi no Kuni pourraient potentiellement se poser des questions quant à la Justice faite par le Teikoku. Déjà en cet instant la lieutenante acceptait de couvrir l’assassinat. C’était le moins qu’elle pouvait accorder à ce jeune homme. Mais son air suffisant, celui qu’il semblait lui porter, n’allait pas devoir durer s’il espérait accéder aux “grâces” de l’Explosive. Elle n’aimait définitivement pas qu’on lui manque de respect.

Cependant, lorsque celui-ci répondit à sa question qui était plutôt d’une évidence certaine, elle calma le peu d’ardeur qui commençait à lui monter au nez. De bien jolis termes pour ce blondinet, tant que la manieuse d’argile venus du pays de la Terre en sourit même légèrement, préférant néanmoins ne pas en exprimer davantage. Alors elle le suivait, positionnée à sa hauteur, oubliant presque la présence sans âme qui était manipulée derrière eux. « Quels sont ces objectifs, Hanzo ? » La fausse innocence que Tomoe faisait preuve aurait pu se sentir sur plusieurs kilomètres. C’était une manière d’en apprendre un peu plus sur ce Shinrin qui semblait bien peu enclin à lui montrer le minimum de respect qu’il lui devait, n’était-ce que pour la supériorité hiérarchique.

La jeune femme regardait droit devant elle tandis que les deux impériaux arrivaient sur un nouveau terrain vague et, lui aussi, devenu pataugeoire à cause des trombes d’eau qui se déversaient sûrement sur tout le pays. « Je ne sais pas encore s’il vaudrait mieux qu’on l’emmène à l’extérieur de la capitale, sinon… Ca prendra un peu de temps mais il faudra bien quelques heures pour… Nous en débarrasser. » L’Explosive en soupira d’avance. Après tout, elle était une sorte d’experte en la matière depuis le massacre qui avait fait quelques victimes de la guerre qui avait opposé l’Empire à la Foudre. La jeune femme tourna son visage vers Hanzo puis sur le cadavre articulé comme un pantin. « Ou alors il patientera un peu et sera spectateur de ce que tu souhaites apprendre. » La jeune femme haussa les épaules puis reprit. « Nous sommes assez éloignés des lieux de passages d’Urahi alors ça m’étonnerait que quiconque soit témoin. » Cette forme d’irrespect pour ce pauvre défunt n’était pas quelque chose d’inhabituel. En fait, elle estimait que maintenant mort, il n’y avait plus aucun état d’âme à avoir, alors pourquoi s’en préoccuper davantage ?

« A moins que tu veuilles absolument t’en charger tout de suite. Tu pourras en profiter pour me parler un peu de toi. » Un sarcasme absolument pas dissimulé, parce qu’elle se fichait éperdument de savoir qui il était. La lieutenante leva quelque peu les yeux au ciel d’un air un poil moqueur. Elle avait d'ailleurs bien compris à travers ces regards échangés qu’il n’était pas de ceux qui l’estimaient plus que de raison. Quoiqu’ils se faisaient de plus en plus rares depuis la rétrogradation de l’ancienne Capitaine.


_________________
Savoir dominer [Tomoe] JlI2a2Y
Event 5 : l'Homme au Chapeau:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9753-dossier-de-chokoku-tomoe#82791 https://www.ascentofshinobi.com/u1298
Shinrin Hanzo
Shinrin HanzoEn ligne

Savoir dominer [Tomoe] Empty
Mer 19 Aoû 2020 - 19:21


Mes objectifs ? ruminait-il ? S'il avait pu y faire référence tout haut quelques secondes auparavant, il n'était pas aisé pour lui de les révéler tant ils ne correspondaient pas à ceux de l'idéal soldat du feu. Car s'il existait belle et bien une couche de bonté et de charité en la personne d'Hanzo, à trop peler l'oignon l'Explosive comprendrait qu'en son for intérieur il n'était qu'un amas d'aigreur, de vésanie et de convoitise qui de son intellect réussissait tant bien que mal à tenir sur deux pates et se fondre parmi les sains. Mais avait-il réellement en face de lui une équilibrée ? Si l'instinct bienséant que lui avait fait poussé sa mère lui mandait de faire preuve d'une retenue bienséante, son petit doigt et son œil félon eux lui faisaient comprendre qu'en réalité lui et Tomoe étaient tous les deux fait d'un même bois qui n'avait tout simplement pas poussé dans la même terre.
"Qu'espérez-vous ? Que je vous dise que je rêve de meurtrir mes ennemis et que je me languis de faire mien tout ce que ce monde peut abriter de précieux ?"
Délaissant un sourire narquois qu'il venait d'adopter, il se réappropria une posture plus 'officielle', tout en laissant tout de même un léger et fin sourire s'exprimer avant de reprendre :
"Vous devez vous en rendre compte, je ne suis qu'un simple et banal soldat qui espère faire son travail et surveiller les intérêts de l'Empire. "
Ces dernières paroles étaient alors en inadéquation complète de celles qui avaient poussé la Lieutenante à exprimer sa question mais il le savait, et en jouait quelque peu.

Jetant un regard par-dessus son épaule, il reluquait alors le cadavre vivant, portant une réflexion quant aux méthodes pour le faire disparaître. Elle le coupait alors dans son élan, continuant de ses mots lancés par sa langue de vipère à le piquer, attisant de plus belle le jeune homme qui était une nouvelle fois asphyxié par son rang et les conséquences qui en découlent.

La gausserie de la garce n'avait d'égale que sa suffisance, et bien trop de fois le Shinrin n'avait pensé à s'élever et lui faire front, lame dans la gorge. Dans les méandres de la pluie, le regard baladeur du jeune marionnettiste lui permettait alors de prendre conscience de l'environnement qui les entourait et qui était - à sa grande fortune - propice à la roublardise et au méfait. Après tout… il devait déjà couvrir un meurtre, alors pourquoi pas un deuxième ? Elle qui quittait son regard précédemment tourné vers les cieux pouvait alors croiser ceux du jeune homme teintés d'un rouge pâle. Le pas du Shinrin était devenu lent et sa trogne mauvaise. Fusse-t-il encore habité d'une quelconque circonspection, il en restait décidemment hésitant quant à sa latente idée scélérate.

Le cadavre, la main dans son dos, qui n'avait jusque-là exerçait qu'une marche alanguie se mit alors à extraire silencieusement une lame shinobi dissimulée aux yeux de la lieutenante.

Un nouveau soupçon de la part de l'Explosive, c'était tout ce que demandait le Shinrin pour que son esprit ne voit plus trouble et qu'il puisse laisser s'exprimer la bête qui se donnerait à cœur de joie, de parler un peu d'elle à la Chôkoku.

_________________
Savoir dominer [Tomoe] Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo

Savoir dominer [Tomoe]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Camps d'entraînement
Sauter vers: