Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 3/01. Unité Ichi
[Libre] Echanges tribaux EmptyAujourd'hui à 4:24 par Shimajima Yugure

» 3/05. Nara et Bakuhatsu
[Libre] Echanges tribaux EmptyAujourd'hui à 3:39 par Nihito Meho

» Maeda Hori
[Libre] Echanges tribaux EmptyAujourd'hui à 3:24 par Maeda Hori

» L’Île aux cailloux bleus
[Libre] Echanges tribaux EmptyAujourd'hui à 1:41 par Uzumaki Sazuka

» Bagarre, patrouille et discussion [Eri Hagashin]
[Libre] Echanges tribaux EmptyAujourd'hui à 1:25 par Hagashin Eri

» 2/03. Unité sud
[Libre] Echanges tribaux EmptyAujourd'hui à 0:37 par Raibura no Kyūsei

» 4/04. Unité n°4
[Libre] Echanges tribaux EmptyAujourd'hui à 0:15 par Seiun

» 2/01. Unité nord
[Libre] Echanges tribaux EmptyAujourd'hui à 0:03 par Mawehara Miyuki

» 3/06. Nagamasa et Naari
[Libre] Echanges tribaux EmptyAujourd'hui à 0:02 par Kawano Una

» Dans l'ombre des Kaguya [PV Nobuatsu Saji / Kaguya Wutu-Fuku]
[Libre] Echanges tribaux EmptyHier à 23:28 par Kaguya Shitekka

Partagez

[Libre] Echanges tribaux

Kogami Akira
Kogami Akira

[Libre] Echanges tribaux Empty
Sam 4 Juil 2020 - 23:59
Les permissions. Quel moment de bonheur. Bien qu’il n’ait pas besoin de lui, l’empire ne lui en donne pas souvent. C’est pourquoi le soldat en profite au maximum lorsqu’elles tombent. Une petite permission de deux jours, rien d’excessif… c’est tout ce qu’il lui faut. Ainsi, à l’annonce même de sa libération, le jeune homme s’était rué chez lui pour préparer son départ. Rassembler des provisions en vu de son futur voyage hors de la capitale. Sortir le démange depuis un bon moment et voir du pays l’intéresse d’autant plus.

Ainsi, muni d’un sac à dos contenant nourriture et provisions diverses, le jeune homme s’empare de son sabre et s’en va dehors. Direction l’extérieur de la capitale. Direction la verdure et les oiseaux, loin des bruits et de l’agitation de la ville. Deux jours ne seront pas suffisants pour aller très loin mais chaque chose en son temps. Le simple fait de voir autre chose que les pavés de la capitale l’enchante déjà. Ses derniers voyages remontent à… son enfance. Cette enfance miteuse vécue dans un village dont il a oublié jusqu’au nom. Rien ne l’y rattache. Et ce n’est sûrement pas là-bas qu’il compte se rendre… espérons qu’il n’y tombe pas par hasard.

Après avoir passé la grande porte et le pont sans grande difficulté en présentant titre de soldat et permission, le jeune homme fait enfin ses premiers pas à l’extérieur. Même l’air semble plus pur ici. Sans doute est-il moins chargé de poussière et autres vapeurs émanant des forges ou cheminées. Akira n’a jamais spécialement détesté urahi, mais changer d’air s’avère parfois nécessaire pour ne pas perdre la tête. Surtout pour un paresseux tel que lui, appréciant particulièrement dormir dans les arbres ou l’herbe au printemps.

Au bout de quelques heures de marche, les chemins se font déjà plus sinueux. Les passants, plus rares. Et les forêts plus denses. Désireux de passer par des chemins non foulés par l’homme, le soldat s’est amusé à emprunter des collines et autres amas de verdures n’ayant sûrement pas vu d’humain depuis des décennies. C’est ce qui le mène finalement à se retrouver ici, dans cette épaisse forêt dont chaque arbre semble faire la taille des murs de la capitale. Dans un sens, l’endroit est rassurant pour un solitaire et ami de la nature tel que lui. Cet amas de géant feuillus préserve la chaleur et donne un sentiment de sécurité, Akira craignant plus les brigands que les éventuels animaux présents la nuit. Si ce n’est des pandas ou marmottes, il ne risque de toute manière pas de croiser grand chose.

“ Hmm… “

Pensif, le shinobi déambule au milieu de cet amas de verdure. La lumière du soleil peine même à traverser les feuillages hauts de plusieurs mètres de haut, laissant le sol plongé dans une semi obscurité. S’il se sent bien ici, le soldat ne compte pas se coucher au sol et passer sa nuit ainsi. Non, mieux vaut s’écarter de tout danger et se rapprocher de la lumière tant qu’il y en a encore. Ainsi, sautant tel un chat sur le premier arbre à sa droite, Akira concentre son chakra dans ses pieds et se contente de courir verticalement sur le géant vert. L’une des premières choses que l’on apprend à un shinobi est de marcher sur l’eau ou les surfaces verticales… dieu sait que ces savoirs servent pour la vie.

Et, atteignant finalement le sommet de cet arbre, Akira se dresse de tout son long pour observer les alentours. Ce qui ne donne pas grand chose. Chaque arbre est aussi grand que l’autre et le nombre de feuillages rend compliqué de distinguer la moindre chose depuis cette position. Tant pis. Il aura de toute manière tout le temps d’explorer le lendemain. Mais pour le moment, la nuit vient à tomber et Akira se doit de manger. Attrapant son sac pour l’accrocher sur une petite branche au dessus de lui, le shinobi s’assoit finalement sur une longue et épaisse branche bien assez large et solide pour le supporter. Il n’y a pas à dire, une bonne branche sera toujours plus confortable qu’un lit. Du moins, de son point de vue.

Une fois ceci fait, le jeune homme fouille son sac et en ressort des rations. Les immondes rations de service, manger la même chose une semaine a de quoi rendre fou. Mais elles sont diablement pratiques à transporter. Akira compte bien trouver quelque chose à chasser le lendemain histoire de se sustenter autrement en plus de se revigorer. Mais pour l’instant, sommeil. Sa ration terminée et le voile inquiétant de la nuit tombé, Akira se couche simplement sur le ventre et sombre lentement dans les bras de morphée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Kogami Akira
Kogami Akira

[Libre] Echanges tribaux Empty
Dim 5 Juil 2020 - 0:58
Une petite goutte de rosée vient perler au bout d’une brindille. Celle-ci coule lentement et finit par tomber sur la nuque du shinobi, toujours couché sur sa branche. Cette simple stimulation suffit à lui faire ouvrir les yeux lentement, encore embrumés par le sommeil. Le jour est déjà la. Le vent souffle paisiblement dans les feuilles et le ciel, couvert, annonce l’orage. Un bon début de matinée en somme. De toute manière, la pluie n’a jamais dérangé Akira. Le bruit l’apaise et l’atmosphère toute particulière qu’elle créée a toujours été plaisante.

Mais trêve de divagations. S’il reste à contempler le ciel pleurer, Akira va finir trempé et la maladie compliquera son expédition. D’un geste vif, il se saisit de son sac et descend l’arbre comme il l’a monté, courant cette fois-ci en sens inverse vers le sol. L’avantage de la hauteur des arbres et de leurs feuillages denses est l’effet parapluie qu’ils lui octroient. La pluie passe peu et en petites gouttes seulement, bien que le vacarme de l’eau s’écrasant contre les feuilles couvre tout autre chose.

En avançant un peu, le jeune homme se rend compte d’une chose. De légères traces de pas au sol. S’il pourrait s’en réjouir, ce ne sont pas des traces de gibier mais d’humains. Pieds nus, au vu de la forme des traces. Akira s’arrête un instant. Manifestement, c’est un petit groupe. Mais qui irait bien se promener en forêt pieds nus ? Peut-être des randonneurs perdus. Dans le doute, le jeune homme se décide à suivre les traces, longeant la piste tout en observant bien autour de lui que rien n’approche. Son ouïe est déjà gênée par la pluie, sa vue se doit d’être optimale.

Un bout d’une longue marche, le soldat finit par arriver devant une petite clairière entourée d’arbres. D’anciennes ruines jalonnent le sol, si anciennes qu’elles ne sont plus qu’à l’état de quelques briques disposées en tas et deux ou trois circuits informes laissant vaguement deviner des tombeaux. De quoi peut-il bien s’agir ? Tout a manifestement l’air très vieux. Akira lance alors une détection de chakra sans rien détecter de particulier et commence à descendre dans ce qui semble être un ancien tombeau. La seule partie encore dans un état correct en réalité.

Si l’endroit a le mérite d’être intéressant, il est compliqué voir impossible de deviner ses origines. Ni symboles, ni textes sont encore visibles sur les murs ou les tombes. Sans doute le temps les aura t-il effacées. Mais plus suspect, l’endroit semble… fréquenté. Des traces de passage sont clairement visibles par quelqu’un de qualifié et une odeur de feu fraîchement éteint embaume l’endroit. Mais alors qu’il se retourne, entendant du bruit derrière lui, le soldat tombe nez à nez avec deux individus. Peau basanée, tatouages tribaux sur le visage et vêtements rudimentaires… Akira a tout l’air d’être tombé sur des sauvages.

“ Euh… “

Les deux hommes se regardent, puis regardent le soldat.

“ Bonjour ? “

Dit-il avec nonchalance, remarquant leur absence de chaussures. C’était donc eux. Mais il y avait bien plus de deux empreintes différentes, ce qui laisse sous entendre qu’ils ne sont pas seuls sur les lieux. Tout ceci ressemblerait presque à un guet apens. Et cette idée est rapidement confirmée lorsque les deux hommes se mettent à lui foncer dessus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Kogami Akira
Kogami Akira

[Libre] Echanges tribaux Empty
Dim 5 Juil 2020 - 1:16
Le premier tente de lui asséner un coup de gourdin au coin du visage. Un outil rudimentaire mais diablement efficace, assez pour lui casser quelques dents s’il réussit son coup. Le second, plus radical, utilise un couteau grossièrement taillé mais bien assez létal pour lui trancher la gorge. Cependant, vif, Akira parvient à éviter le premier tout en bloquant le couteau du second du plat de son fourreau. Restant un instant immobile, le paresseux tente une dernière approche pacifiste.

“ Vous voulez pas… euh… me laisser tranquille ? “

Demande t-il, n’étant pas sûr qu’ils se comprennent. Le premier vient rapidement confirmer sa théorie en lui hurlant dessus, levant sa masse pour l’abattre sur son crâne. Las, le soldat dégaine alors sa lame et vient trancher les mains du bougre, laissant son arme lui retomber sur la tête lorsqu’il la lève. Celui-ci tombe au sol, k.o. Le jeune homme passe ensuite au second, qui tente toujours de le poignarder avec véhémence.

Gênant.

Se dit-il. De plus, qui irait tenter de poignarder un manieur de sabre, son arme a bien plus de portée. Comme pour le lui prouver, l’hijine lève son katana et vient fendre l’air en direction de son visage. L’indigène esquive, profite de la fin de mouvement du jeune homme pour s’approcher et tente de le poignarder à la gorge. Malin… et vif en plus de ça. Mais c’est sans compter sur la vivacité du soldat, qui vient pivoter sur lui-même tout en tournant la main dans l’autre sens afin de lui porter un second coup. Cette fois-ci, la lame touche directement et tranche la gorge du malheureux nettement, laissant l’homme agoniser au sol.

Sans perdre de temps, Akira commence à sortir du tombeau en se camouflant dans un écran de cendres. Comme prévu, un petit tas d’indigènes l’attendent à la sortie, armés de lances, frondes et autres sarbacanes. S’il n’a aucune idée d’ou il est tombé, le jeune homme comprend bien qu’il a affaire à une tribu hostile… et qu’il va rapidement devoir s’en sortir. Son camouflage est efficace mais les conditions sont mauvaises, la pluie tombe toujours à grosses gouttes et a tôt fait d’alourdir les cendres qui retournent s’écraser au sol en tas de mélasse. Découvert, l’Hijine bondit afin de sortir du tombeau pour prendre une position ou ils ne pourront pas avoir l’ascendant et les toise du regard.

“ Moi… vous… enfin, vous vouloir quoi ? “

Dit-il, imitant grossièrement un langage simplifié pour leur permettre de le comprendre. Evidemment, autant communiquer avec l’eau ou les arbres. Au moins ceux-ci ne risquent pas de l’attaquer. Le plus proche, armé de ce qui semble être deux couteaux taillés dans la pierre, saute alors dans les airs pour tenter de fondre sur le soldat. Quelques autres commencent à lancer leurs pierres et à cracher leurs aiguilles dans les sarbacanes de bambou, tout ceci en quelques secondes. Pas le choix, Akira plaque la main au sol et érige rapidement un mur de terre stoppant les projectiles tout en barrant la route du sauvage, qui se fait percuter de plein vol par ce mur sorti tout droit du sol pour le laisser retomber plus loin telle une poupée désarticulée. Il va vite falloir trouver un moyen de s’en sortir, Akira ne pourra sûrement pas tous les gérer en même temps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Kogami Akira
Kogami Akira

[Libre] Echanges tribaux Empty
Dim 5 Juil 2020 - 2:03
Battant en retraite, le soldat couvre ses arrières en crachant un épais nuage de cendres derrière lui. La pluie aura tôt fait de le réduire mais il ne lui faut que quelques secondes pour rejoindre la forêt. Dire que cette sortie était censée n’être qu’une exploration banale. En bon soldat de l’empire, nul doute qu’il reviendra ici avec un détachement pour se débarrasser de ces fous. L’empire n’accepterait sûrement pas la présence de sauvage sur ses terres de toute manière.

Ainsi, une fois réfugié, le brun s’arrête un instant. Ses poursuivants sont encore loin mais il va lui falloir prendre de l’avance. Pourtant, alors qu’il court, Akira sent peu à peu ses forces le quitter. Ses jambes se dérobent sous son propre poids, son corps s’affaisse comme s’il venait de prendre cinquante ans… et il finit par s’écrouler. Un léger coup d’oeil à la hanche lui permet de remarquer une petite fléchette.

“ Et m… “

Une sarbacane l’a touchée. Du poison, évidemment. Bientôt, le soldat ne peut guère faire plus que de balbutier, sentant même sa mâchoire s’alourdir. Est-ce vraiment ainsi qu’il va mourir ? Bon… au moins, ce sera en dormant. Il y a pire comme mort. Comme… tomber dans un ravin. C’est du moins ce qu’il pense. Après tout, tout cela ne lui fait pas vraiment peur. Tant qu’il ne se réveille pas pendant qu’on lui arrache la peau ou autres joyeusetés tribales.

Les yeux encore entrouverts sans vraiment parvenir à distinguer quelque chose de précis, le soldat peut seulement voir des formes s’approcher pour l’emmener ailleurs. Qu’on le capture vivant n’augure rien de bon. Qu’est-ce qui peut bien l’attendre plus loin ? Difficile de le savoir, surtout dans un état végétatif. État qui empire progressivement, plongeant finalement Akira dans le coma.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Kogami Akira
Kogami Akira

[Libre] Echanges tribaux Empty
Dim 5 Juil 2020 - 14:31
Une éternité semble s’être écoulée. Plongé dans un sommeil sans rêves, le soldat finit transporté comme un sac à patates sur une broche à laquelle sont attachés pieds et mains par des liens solides. Et c’est dans ces conditions que le jeune homme ouvre les yeux, encore sonné par le poison. Akira peut seulement se rendre compte qu’il est posté à l’envers sur ce piquet, transporté par des indigènes au milieu d’une forêt encore plus dense qu’auparavant.

" Merde… “

Finalement, il devra subir ce qu’ils lui préparent en étant éveillé. Le jeune homme soupire. Peut-être aurait-il mieux fait de rester dormir à la capitale finalement. Mais ses pensées sont rapidement interrompues par un homme plus grand que les autres, aux tatouages plus élaborés également. Celui-ci se lève d’un trône grotesque en fixant intensément le tribut que représente le soldat, avant de s’adresser à la foule avec un accent à couper au couteau. Celui-ci parle la même langue que lui, mais à la manière dont parlerait un enfant handicapé.

“ Hé… vous allez pas me faire cuire quand même ? “

Dit-il en se sentant emmené vers ce qui semble être un grand bûcher. C’est exactement ce qu’il pensait. On compte bel et bien le faire rôtir comme un porc. Tout est préparé pour le mettre à la broche, pendu au dessus de ce feu auquel il ne risque pas de s’échapper. Pourtant, le jeune homme semble comme d’habitude prendre tout ça à la légère.

“ Vous allez me laisser mes vêtements ? “

Dit-il, soupirant lorsqu’il n’obtient toujours pas de réponse. A croire que ces illuminés ne l’entendent pas. Il faut dire que le poison ralentit considérablement son élocution, donnant l’impression à Akira d’être un poivrot en pleine descente. Le soldat se demande même s’ils comptent vraiment le manger alors que le poison est encore actif dans son organisme, à croire que ces indigènes sont complètement idiots. Mais il ne prendra pas le temps de s’en assurer. Malgré sa position, ses mains sont jointes entre elles et lui permettent d’exécuter facilement des mudras.

Chien - Cheval - Serpent.

Aussitôt, Akira crache un épais nuage de cendres au dessus de lui. La pluie n’est plus, la partie sera différente cette fois. L’écran de fumée incandescent a tôt fait de brûler la peau et l’intérieur de la gorge des deux hommes le transportant jusqu’ici, respirer ses créations n’étant pas très malin. Une fois lâché au sol, l’Hijine se dégage en brisant l’épais piquet auquel il était jusqu’ici suspendu et défait les liens de ses jambes. Un rapide coup d’oeil lui permet de se rendre compte que son katana n’est plus la, mais aussi que plusieurs sauvages tentent de l’assaillir. Gagnant du temps, le jeune homme leur crache une dizaine d’aiguilles de cendres au visage avant de rouler en arrière. Il n’a pas le droit à l’erreur, la suite va être éprouvante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Kogami Akira
Kogami Akira

[Libre] Echanges tribaux Empty
Dim 5 Juil 2020 - 19:44
Le corps encore alourdi à cause du poison, le soldat se débat comme il peut en compensant le nombre par son statut de shinobi et ses techniques. Mais son chakra est loin d’être au top de sa forme et est encore moins illimité. Ainsi, échangeant une passe d’armes avec un indigène, le jeune homme se prend un couteau dans l’épaule. La blessure est peu profonde mais suffisamment pour l’handicaper.

“ Pfffff… “

Il pivote alors le poignet et envoie la lame de son arme droit dans le plexus de l’assaillant avant de reculer. Trop d’ennemis, pas assez de temps, la fuite est la seule option. Avec un peu de chance, peut-être trouvera t-il un village ou qui que ce soit hors de cette forêt. Bien entendu, le soldat ne manque pas de couvrir sa fuite en crachant un nuage de cendres derrière lui. Cela devrait lui laisser le temps de rejoindre la forêt sans être vu. Tant pis pour l’écosystème.

Une fois couvert par la forêt dense, le soldat ne s’arrête pas en si bon chemin et slalome plusieurs fois entre chaque géant de bois histoire de perdre ses poursuivants. Il les entend hurler au loin tels des bêtes enragées. Ces consanguins n’ont pas fini d’entendre parler de lui, ils peuvent en être certains. Akira n’est pas spécialement véhément ni même irritable mais l’empire voudra sûrement être informé de la présence d’indigènes canibales sur ses terres. Peut-être aura t-il droit à une seconde permission histoire de rattraper celle-ci, qui ne compte pas vraiment à ses yeux. Qui pourrait appeler ça des vacances ?

Les minutes passent. S’il pourrait sauter de branches en branches, le shinobi craint d’être trop affaibli par le poison et de tomber. D’une dizaine de mètres de haut, ce serait bien regrettable. Ainsi, plutôt que de jouer aux acrobates, Akira se contente de courir au sol à mesure que les cris de ses poursuivants s’étouffent dans l’horizon. Les a t-il semés ? Il n’en sera jamais sûr tant qu’il sera dans cette forêt. Et malgré le temps qui passe, les arbres qui défilent, aucun signe de l’orée d’une forêt à l’horizon. A croire que cette forêt est interminable et qu’il risque d’y passer plus de temps que prévu.

“ Ffff… “

Il s’arrête un moment, exténué. En y regardant de plus près, les arbres semblent s’espacer davantage d’un côté de la forêt. Peut-être est-ce un signe que l’orée se trouve plus loin. Il n’y a rien à perdre de toute manière. Après une courte pause, l’Hijine s’avance lentement dans la direction des arbres et distingue finalement un écart lointain donnant sur une plaine. Peut-être n’est-ce qu’une clairière, mais c’est bien sa seule chance jusqu’ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Kogami Akira
Kogami Akira

[Libre] Echanges tribaux Empty
Lun 6 Juil 2020 - 1:00
Akira finit en effet par atteindre l’extérieur de cette forêt étouffante. La première chose qu’il remarque est la position du soleil dans le ciel, son coma a manifestement duré toute la journée. Le crépuscule vient à poindre. Il va vite falloir trouver un refuge, le jeune homme n’étant pas sur d’avoir totalement semé ses poursuivants. Au moins, l’horizon n’affiche aucun arbre, signe qu’il est bel et bien sorti de cette forêt. Hors de leur territoire, présumé du moins, ces cannibales n’oseront peut-être pas aller plus loin.

Ainsi, au bout d’un bon quart d’heure de marche alors que le soleil n’éclaire presque plus le ciel après s’être évanoui derrière l’horizon, le soldat tombe sur une petite cabane. Le genre de cabanes de chasseur ou d’ermite qui ne donne pas vraiment envie de s’y aventurer, mais faute de mieux… le jeune homme s’en approche, prudent. Il commence par frapper à la porte en attendant une réponse, qui ne vient malheureusement pas.

“ Hé ? Vous pouvez ouvrir ? “

Demande t-il en collant la joue contre la porte. Manifestement, aucun bruit. Pas de lumière non plus depuis l’extérieur. Perdu pour perdu, Akira use de la dissimulation terrestre afin de passer sous la porte et de ressortir à la surface pour ne pas endommager l’entrée. L’intérieur semble habité au vu du nombre de meubles et provisions en bon état, mais aucun signe de vie. Sans doute le propriétaire s’est-il absenté. Si ses intentions sont pacifistes, voir un intrus installé chez lui en rentrant lui fera sans doute avoir un réflexe incontrôlé.

Ainsi, Akira attrape un double des clés posé sur la table et ouvre la porte afin d’y placarder un mot.

“ Je suis à l’intérieur pour échapper à des cannibales fous, ne m’attaquez pas svp. “

Ça devrait suffire. Le jeune homme referme la porte, allume les bougies afin d’y voir plus clair et se pose sur le banc faisant face à la table principale, piochant des victuailles au hasard pour manger un peu. Dans le pire des cas il n’aura qu’à lui rendre la monnaie de sa pièce en allant chasser ou cueillir des fruits. Puisque manifestement la personne qui vit ici en est un amateur, la table est garnie de pommes et de fruits en tout genre. Mais plus que de manger, Akira a bien besoin de repos. Son corps est encore mou et affaibli, une bonne nuit de sommeil serait sans doute réparatrice.

Mais, evidemment il n’est pas question de se coucher dans les mêmes draps qu’un autre. D’un geste vif, le soldat balance ceux déjà présents sur le lit et se sert dans une commode pour en remettre de nouveaux grossièrement. Une fois ceci fait, l’Hijine se contente alors de s’affaler dans le matelas pour piquer un bon somme. La nuit va être longue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Kogami Akira
Kogami Akira

[Libre] Echanges tribaux Empty
Ven 24 Juil 2020 - 0:03
Le Kogami se réveille en sursaut. Le jour vient à poindre à la fenêtre, mais il n’y a manifestement personne avec lui dans la cabane. Sans doute un mauvais rêve ? Akira ne s’en souvient déjà plus. Toujours est-il que la menace de ces indigènes plane toujours. Le soldat se lève alors rapidement pour attraper de quoi manger dans un placard. Il ne compte certainement pas s’attarder ici, chaque seconde passée ici est une perte de temps. L’empire doit être prévenu de la présence de ces fous sur son territoire et ainsi endiguer la menace. Akira ne peut pas s’en charger seul.

“ Hop. “

Ainsi, le jeune homme attrape une pomme au passage et s’éclipse rapidement de cette petite maison par la fenêtre. Etrange tout de même que personne ne soit venu, l’endroit semble pourtant habité et n’a manifestement pas été abandonné. Mais l’Hijine trouve rapidement réponse à ses interrogations lorsqu’il fait le tour de l’habitation afin de prendre état des lieux. La, derrière le mur, un cadavre en décomposition gît sous un tas de pierres. Étrange. Celui-ci comporte plusieurs blessures qu’il ne vaut mieux pas décrire, laissant supposer qu’on lui a retiré des parties du corps. Mais pourquoi avoir laissé le cadavre ? Ces cannibales agissent décidément de manière imprévisible. Dire qu’il a passé une nuit tout près de ce corps, sans doute aurait-il pu se faire tuer durant son sommeil. Cette simple idée le fait grimacer.

Au moins, cet élément le pousse à quitter rapidement les lieux, plus vite même qu’il ne le prévoyait. Comme d’habitude, la pluie vient rapidement lui rappeler qu’il n’est pas question de faire un voyage tranquille, mais garantit également que ces indigènes ne seront probablement pas de sortie sous ce temps. Espérons qu’ils ne fassent pas de victimes en attendant que l’on vienne s’occuper d’eux. Un avis de mission sera sûrement déposé à leur sujet et Akira compte bien y participer. Ce serait bien la première fois qu’une mission a lieu dû à l’un de ses agissements.

Quoi qu’il en soit, c’est d’un pas rapide que le soldat s’éloigne de cette forêt et des fous qui y rôdent. Aussi loin qu’il se souvienne, il n’a pourtant jamais croisé de tribu cannibale au gré de ses voyages, bien qu’il ait pourtant un long passé de vagabond. Les forêts du pays ne sont plus censées avoir de secret pour lui. Il faut croire que les lieux ont changé drastiquement depuis le massacre. Peut-être que leur présence a une corrélation avec les derniers événements. La guerre change tellement de choses… dire que leur départ sera sûrement aussi du à un massacre est tellement ironique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931

[Libre] Echanges tribaux

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: