Soutenez le forum !
1234
Partagez

De Borukan à Borukan (Ashitaka)

Borukan Akimoto
Borukan Akimoto

De Borukan à Borukan (Ashitaka) Empty
Dim 5 Juil 2020 - 19:06
Iwa la douce, Iwa la belle…Iwa la meurtrit…Plus que sa condition, ce qui avait frappé le plus le Borukan à son retour au village était la situation de son village. Il n’y habitait plus depuis deux ans, chassé par les autorités nobles du pays, mais pour lui cette ville demeurait dans son cœur. Après tout, il l’avait bercé depuis la naissance, il l’avait vu grandir et se développer pendant des années. Et la voir aujourd’hui dans un tel état lui arrachait un pincement au cœur. L’atmosphère était tendue, comme si une épée de Damoclès flottait loin au-dessus de sa tête, et son paysage avait grandement changé, ne serait-ce à cause du béant cratère qui la bordait maintenant. Si on l’avait brièvement briefé sur les derniers évènements, un voile de brume demeurait sur beaucoup d’éléments. Et les questions que se posaient le Borukan était très nombreuses. La première chose qu’Akimoto fit lors de son retour fut de se diriger vers son ancienne demeure, celle qui trônait sur les Hauts-Plateaux et sur le village depuis les hauteurs de la bordure. Si sa stature était très imposante et que sa silhouette aisément reconnaissable, le Borukan avait emprunté les chemins les plus obscures et les moins fréquentés pour se rendre chez lui. La dernière chose qu’il souhaitait était d’attirer l’attention sur lui et les autorités du village lui avaient bien faire sentir également. Il ne voulait surtout pas que la nouvelle de son retour n’atteigne inutilement les oreilles du Daimyo, celui qui l’avait banni. Surtout qu’il ne comptait pas demeurer au village plus qu’il ne le fallait. On lui avait proposé de l'héberger dans une demeure plus récente, dans les quartiers résidentiels, mais Akimoto avait refusé cette offre. Il préférait le confort de sa propre demeure. Aussi vieille soit-elle.

À peine avait-il grimpé au sommet du plateau qui accueillait autrefois le domaine des Borukan qu’Akimoto fut frappé de stupeur par l’état des lieux. Ce qui était autrefois un petit quartier en lui-même, vibrant, vivant et abritant en son sein le clan tout entier, ses artisans et ses soldats, n’était aujourd’hui qu’une ville fantôme. La plupart des bâtiments avait été démoli, faisant maintenant place à davantage de terrains d’entrainement comme sur les autres plateaux. Ne demeurait comme bâtiment majeur que son ancienne demeure, trônant sur le plateau en son centre au sommet d’un tout petit promontoire. Si le bâtiment en lui-même tenait toujours debout, l’on pouvait rapidement voir que personne ne s’en était occupé dans les deux dernières années. Plusieurs fenêtres étaient brisées, les murs et la toiture portaient les marques des intempéries et les bannières à l’effigie du clan qui ornaient autrefois les murs d’enceinte n’étaient plus ou avaient été réduites à l’état de lambeaux. C’est comme si on avait voulu effacer toute trace de son existence. Qu’avait-il bien pu arriver à son clan depuis son départ? Avait-il été ostracisé tout comme lui? Non, impossible, si cela avait été le cas cette information serait parvenu à ses oreilles bien plus tôt. Akimoto se devait de trouver réponse à cette question.

Rebroussant chemin sans même pénétrer à l’intérieur de son domaine, le Borukan redescendit vers le village. Sur ses talons, le surveillant et le suivant depuis l'ombre, quelques shinobis de la police du village l'observaient. Il ne pouvait pas se permettre de quitter le village une nouvelle fois sans connaître le destin de son clan. Au cœur du village, il parcourut la foule du regard depuis les hauteurs d’un toit, à la recherche d’une silhouette familière. Au bout de quelques minutes, le regard d’Akimoto croisa un homme d’une grande stature et à la chevelure écarlate, il s’agissait d’un Borukan à coup sûr. Il plongea depuis son perchoir jusque dans une ruelle adjacente et il enfila sa capuche avant de s’enfoncer dans la foule du début de soirée. Titubant entre les passants à cause de sa canne le Colosse finit par atteindre sa cible qu’il prit à partie alors qu’elle achetait un panier de fruits.

« Pardonnez-moi de vous déranger cousin…Mais qu’est-il arrivé au Borukan? Ils ne vivent plus sur les hauts plateaux? »

« Non, le clan a été déménagé dans les quartiers résidentiels avec les autres grandes familles. »

« Et qui est à la tête du clan à Iwa? »

« Personne, mais c’est le Jônin Borukan Ashitaka qui le représente auprès de l’intendance. » L’homme marqua une pause, haussant soudainement un sourcie en guise d’étonnement. « Mais attendez, vous êtes Akimo… »

Mais avant que l’homme ne puisse terminer sa phrase, le Colosse avait déjà disparut de son champ de vision. Visiblement, la canne qu’il trainait à ses côtés ne servaient que d’apparat. De nouveau sur les toits en un seul bond, le Nidaime se dirigea vers les quartiers résidentiels. Une fois sur place, il suivit les indications afin de trouver le domaine et demanda à une passante la direction de la demeure de ce fameux Ashitaka. Capuche toujours sur la tête, il toqua à sa porte d’une main forte et déterminé.

Spoiler:
 

_________________
De Borukan à Borukan (Ashitaka) Signaki1
« A King must be greedier, laugh louder and be more furious then anyone else.
He must exemplify the extreme of all things, including good and evil. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t106-borukan-akimoto-100-termine https://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

De Borukan à Borukan (Ashitaka) Empty
Mer 22 Juil 2020 - 1:30
Ashitaka s'était levé aux aurores comme bien souvent. Il s'était entraîné une bonne partie de la matinée seul à l'Académie, travaillant toujours son suiton et son futon pour mieux parvenir à les unir. Il parvenait de mieux en mieux à maîtriser cette glace qui lui serait capitale bientôt. Celle qui lui permettrait possiblement de vaincre Tenzin ou Toph, si jamais il revenait à les affronter. Il n'était plus aussi certain qu'il l'avait été pour la position de Tsuchikage qu'il avait cherché à obtenir jusque là. Est-ce que c'était réellement ce que souhaitait Iwa ? Est-ce qu'elle ne voyait pas en lui un second Akimoto, un autre homme de lave peut-être un peu trop impulsif dans certains de ces choix ? Après tout, c'était quelqu'un qu'il avait admiré pendant des années, pour son travail au sein du clan, de la police puis à la tête du village.

Pensif, il avait fini par passer à la demeure des Yuki, celle qui leur avait été donnée à leur arrivée au village. Celle que Rakka avait souhaité conserver, là où elle avait voulu continuer de vivre. Peut-être trop permissif avec cette petite soeur adoptive, le rouquin aux yeux dorés n'avait pas plus insisté et l'avait laissé continuer son apprentissage, sa vie dans ce lieu. Travaillant avec elle son Hyôton, lui donnant quelques conseils de son côté pour qu'elle puisse continuer son apprentissage du Yôton comme elle l'avait commencé avec le Nidaime, Ashitaka finit par s'étirer une fois la journée plus avancée. Il était temps de rentrer chez lui, s'occuper de quelques papiers puis de faire le tour du quartier, regarder si les membres du clan avaient besoin d'aide. Il n'était pas leur chef, il n'était que leur représentant, mais il essayait de montrer un investissement important dans cette tâche. Une volonté qui ne saurait être écrasée si facilement et qui pourtant, vascillait légèrement ces temps-ci.

Lorsqu'il arriva enfin dans la rue sur laquelle donnait sa petite maisonnée, Ashitaka remarqua quelqu'un à sa porte, capuche sur la tête. Un visiteur inattendu. S'approchant alors, il vit en se mettant à son niveau que malgré son mètre quatre-vingt-dix récemment atteint, il ne le dépassait pas. Au contraire, l'autre était plus grand que lui. Il remarqua une mèche et une barbe rousse dépasser du vêtement, lui indiquant qu'il avait certainement à faire à quelqu'un du clan. Mais pourquoi se cacher ?.. Fronçant un peu les sourcils, il s'approcha plus encore et s'éclaircit la voix pour attirer l'attention de l'homme qui semblait vouloir le rencontrer.

« Hajimemashite, monsieur... Je suis Borukan Ashitaka, vous me cherchiez ? Que puis-je pour vous ? »

Après quelques instants, enfin suffisamment proche pour voir sous la capuche, il reconnut en un instant celui qu'il respectait grandement, Borukan Akimoto. Destabilisé, ne s'attendant pas à le voir ici, encore moins à sa porte, il se racla la gorge à nouveau.

« Permettez-moi de vous inviter à boire un verre à l'intérieur. Nous y serons plus tranquilles pour discuter. »

Ouvrant la porte qui n'était pas fermée à clef, le rouquin n'ayant pas véritablement de possession précieuse chez lui ni de donnée secrète, il proposa à son invité surprise de rentrer et lui fit prendre place. Lui proposant à boire, il attendit sa réponse et lui amena son choix, s'installant face à lui, un peu perturbé par cette vision d'un autre temps.

« J'ignorais que vous étiez de retour au village, Akimoto-san. Est-ce un retour définitif ou vous n'êtes que de passage ? Et... En quoi puis-je vous aider ?.. »

_________________
De Borukan à Borukan (Ashitaka) 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Borukan Akimoto
Borukan Akimoto

De Borukan à Borukan (Ashitaka) Empty
Sam 25 Juil 2020 - 16:55
Akimoto demeura silencieux quelques instants devant la porte silencieuse. Il toqua une seconde fois. Puis une troisième. Mais personne à l’intérieur ne daigna répondre à ses appels. Alors qu’il allait rebrousser chemin, attendant toujours dans la fraîche que quelqu’un ne réponde à la porte, le Borukan fut bien surpris de voir son interlocuteur finalement surgir de derrière lui. Aussitôt retourné, il scruta celui qui l’avait interpelé de haut en bas, voulant s’assurer de son identité avant de ne révéler la sienne. Sa chevelure rougeoyante, son regard ardent et sa bonne carrure lui confirmèrent instantanément qu’il s’agissait bien d’un Borukan. Rassuré, le Colosse retira la capuche de sur sa tête afin de révéler sa propre identité.

Akimoto put lire la surprise sur le visage d’Ashitaka qui réalisa tout d’un coup qui était le grand gaillard qui attendait sur son paillasson. Nerveusement, le jeune homme invita l’ancien Nidaime à pénétrer dans sa demeure. Il l’invita à s’asseoir autour d’une table basse dans le salon de sa modeste demeure et lui proposa à boire, une invitation que le Colosse ne pouvait bien évidemment pas refuser.

« Je ne dirais pas non à un verre de saké si vous en avez. »

Son hôte s’éclipsa quelques instants le temps de lui préparer le tout et lorsqu’il revint, Akimoto le remercia chaleureusement. Il s’empressa aussitôt d’en prendre une gorgé pour se désaltérer. Il déposa ensuite sa petite coupole devant lui sur la table avant de porter pleinement son attention vers le jeune Borukan. Le Nidaime pouvait bien voir que sa présence dans sa demeure perturbait le jeune homme au plus au point. Il pouvait le comprendre, lui aussi aurait été troublé par un fantôme d’un autre temps venant le visiter à l’improviste, sans crier garde.

« Mon retour n’était pas vraiment prévu disons. Mon exile étant toujours d’effet, je ne suis pas réellement autorisé à rester bien longtemps malheureusement. » répondit-il simplement aux premières interrogations d’Ashitaka. « Si je suis venu vous rencontrer…C’est parce que j’ai des questions sur notre clan. Sa situation semble bien avoir changé depuis mon départ. Qui dirige la famille maintenant? Qui a été nommé pour me succéder? Si j’ai bien compris, vous êtes ‘représentant’ auprès du conseil de l’Intendante, mais vous n’êtes pas le chef? »


_________________
De Borukan à Borukan (Ashitaka) Signaki1
« A King must be greedier, laugh louder and be more furious then anyone else.
He must exemplify the extreme of all things, including good and evil. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t106-borukan-akimoto-100-termine https://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

De Borukan à Borukan (Ashitaka) Empty
Mar 15 Sep 2020 - 13:50
Hochant simplement la tête à la requête de son ancien supérieur, l'homme aux yeux ambrés se leva pour attraper une bouteille de saké dans l'un des placards de la petite salle à manger, là où tout se trouvait pour lui dans cette maison dès qu'il s'agissait de manger ou de se désaltérer. Prenant deux verres pour accompagner son invité surprise, il le laissa goûter à l'alcool qui était plutôt de bonne qualité. Puisqu'il en buvait rarement, autant qu'il soit appréciable.

Pensif, il hocha la tête aux dires de l'ancien tsuchikage. Le Nidaime avait été quelqu'un qui certes avait fait des erreurs, mais qui était allé au bout de ses pensées, avait agit avec conviction. Et c'était déjà quelque chose que le jeune rouquin respectait grandement. La force de prendre les risques nécessaires pour atteindre des buts parfois complexes. Peut-être en avait-il une vision idéalisée. Peut-être était-elle seulement incomplète par rapport aux informations qu'il avait pu retenir de l'époque. Mais il était certain que son invité du jour n'était pas fondamentalement mauvais, malgré ce qui avait pu se produire à Hi no Kuni, et c'est pourquoi il lui faisait confiance et prenait le temps de l'écouter.

« Ça a beaucoup changé en effet. Il n'y a plus véritablement de chef, personne n'osait prendre la place après votre départ. Alors il a été décidé que ce serait désormais via un conseil des membres les plus anciens et les plus sages que les choix propres au clan seraient prises. Jusque là, ça a plutôt été efficace je dirais. Je suis en effet représentant du clan au Conseil, c'est un rassemblement des chefs de clan et des chefs des unités spéciales aux côtés du Tsuchikage pour l'aider dans ses réflexions et ses choix. Notre Yondaime, Bakuhatsu Kyoshiro, a mit cela en place. Il pensait que cela l'aiderait à se faire accepter malgré ses origines je suppose. »

Plutôt neutre dans ses expressions alors qu'il présentait ses réponses à Akimoto, Ashitaka continua sur sa lancée après une petite pause pour boire une gorgée d'alcool de riz.

« J'ignore un peu quels sont les objectifs à long terme de l'Intendante, Hyûga Toph, mais je pense qu'elle fait un bon travail actuellement au vu de la situation. J'aurais aimé parvenir à devenir moi-même Tsuchikage, je n'ai cependant pas encore la puissance requise pour parvenir à atteindre les conditions imposées par elle. Sa position est étrange, entre l'ouverture dont elle semble faire preuve et les critères qu'elle impose, mais plus que de cela, c'est de moi-même que mes échecs me font douter. Auriez-vous un conseil, en tant qu'ancien Tsuchikage, sur la direction du village ? Des erreurs à éviter ? Même si je ne parviens pas à atteindre mon but, je pense être au moins assez capable pour me faire entendre si quelque chose venait à se produire. »

Grimaçant un peu à la fin de sa tirade, le guerrier loup n'aimait pas la manière dont il venait de tourner son idée, mais il avait du mal à l'exprimer autrement, à faire sa requête moins directement. Il avait également un autre sujet à aborder, mais avant cela, il voulait attendre un peu. Elle viendrait en temps voulu.

_________________
De Borukan à Borukan (Ashitaka) 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563

De Borukan à Borukan (Ashitaka)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: