Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» L'examen médical (PV Miya)
2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant EmptyAujourd'hui à 17:55 par Takahashi Miya

» 4/04. Unité n°4
2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant EmptyAujourd'hui à 17:53 par Hao-Ku Sari

» [A/ Officielle] L'Assaut Final | Infiltration [Pv. Hanzo & Oroshi]
2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant EmptyAujourd'hui à 17:19 par Shinrin Hanzo

» Choisir le bon fil. [Toph]
2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant EmptyAujourd'hui à 16:46 par Itö Luna

» Périple [Libre]
2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant EmptyAujourd'hui à 16:37 par Nomura Ieyasu

» Partenaires ailuridés [Kuchiyose]
2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant EmptyAujourd'hui à 16:34 par Kogami Akira

» Étendre ses racines [PV Asagao Jirō]
2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant EmptyAujourd'hui à 16:17 par Asagao Jirô

» Demande de partenariat - Loaded Gun
2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant EmptyAujourd'hui à 16:03 par Invité

» 1/06. L'Ombrelle
2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant EmptyAujourd'hui à 14:27 par Asaara Kō

» 1/04. Fuir l'inconnu
2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant EmptyAujourd'hui à 14:21 par Konran Tenzin

Partagez

2/07. Rencontre n°1: L'arbre géant

Maître du Jeu
Maître du JeuEn ligne

2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant Empty
Mar 7 Juil 2020 - 21:45
Au milieu de la forêt torturée, vous atteignez une clairière au centre de laquelle vous apercevez un arbre mesurant près de cinquante mètres de haut. Un tronc particulièrement large et robuste se démarque du reste des arbres de la forêt, deux fois plus petits en comparaison. Le feuillage relativement épars vous permet de distinguer que sur l'une des branches de l'arbre est placé un rouleau d'argent.

Voici les règles et indications à suivre :
  • Vous avez 36 heures pour répondre à la suite du post précédent.

  • Une seule fois durant tout l'événement vous pourrez demander un seul et unique délai de 12h.

  • En cas de non-respect des délais, vous serez exclu de l'examen.

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat.

  • Le nombre de techniques autorisées et l'ordre de tour seront précisés au début de chaque combat.

  • Il est possible de faire jusqu'à trois techniques dès le premier tour en dehors des combats entre joueurs.


Consignes pour la deuxième épreuve de l'Examen international de la Brume : 2/00. Arrivée à la Forêt de l'épreuve


Résultant de leurs actions respectives, les équipes de la Porte C et Porte D se rencontrent. Toutes deux remarquent un rouleau en argent au centre de la clairière, perché en haut d'un arbre géant.

L'ordre de post est le suivant :

@KAO KAN
@BYAKUREN YUME
@TEN NO IKARI
@NAGAMASA KAGURA
@JIKI MASAMI
@OKUNOTE SENKEN

L'ordre peut changer tant que vous vous relayez dans les temps. Le topic ne sera fermé que lorsque l'une des équipes décidera de quitter la zone, mettant fin à la rencontre.

A la fin du tour, merci d'indiquer un résumé de vos actions en spoiler et communiquer en privé ou en hide aux organisateurs qui porte le rouleau!


Dernière édition par Maître du Jeu le Mar 14 Juil 2020 - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ascentofshinobi.forumactif.com
Jiki Masami
Jiki Masami

2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant Empty
Mer 8 Juil 2020 - 9:22
Masami se stoppa un moment, une fois le pied à terre posé. Elle parla très doucement bien décidée à être efficace, mais elle ne pensait pas trouver si rapidement ce qu'elle cherchait. Cela voulait sans doute dire que le groupe que l'adolescente avait repéré s'était dirigé dans leur direction par un heureux hasard. De là où elle était, la Jiki ne savait pas trop qui cela pouvait être évidemment, mais ce n'était pas important.

Jiki Masami • « J'ai localisé trois personnes dans cette direction, ils viennent vers nous, je ne sais pas s'ils nous ont repéré, mais je vais tenter ce que l'on a dit. Suivez moi. »

Lança alors Masami en jetant un simple coup d'œil vers les deux kumojins. Elle se dirigea alors plus prudente jusqu'à arriver au bord d'une grande clairière où trônait un arbre bien plus grand que les autres. C'était un très bel arbre, surtout qu'en guise de boules à sapin, il y pendait un parchemin d'argent. Cela amènerait son équipe à trois points, équivalent aux équipes or, tentant bien évidemment. Cependant, la genin d'Iwa avait une autre idée bien plus efficace.

Jiki Masami • « Vous deux, vous vous positionnez dans les fourrés en bordure, vous ne vous montrez pas sans que je vous en donne le signal. Si jamais j'attaque, vous attaquez aussi, mais je vais surtout tenter de fuir si cela ne fonctionne pas. Je vous retrouverais par ici, par le sol et on avisera. »

Masami resta un bref instant pour voir s'ils avaient bien compris, puis elle se décida à marcher vers l'arbre en regardant droit dans la direction où elle avait détecté les positions. Ils n'étaient pas très loin, et bien vite elle les verra sûrement. En attendant, elle se dirigea afin de se positionner juste en-dessous du parchemin dans l'arbre et elle cria fortement faisant un signe à l'équipe qui devait avoir le parchemin d'or d'approcher.

Jiki Masami • « Allez ! Sortez de là, je suis seule et je ne comptes pas me battre. J'ai une proposition à vous faire qui sera bien plus bénéfique ! Une alliance ! Mettons nos deux équipes ensemble pour vaincre toutes les autres. On ne pourra que gagner tous ensemble. »

C'était histoire d'éviter de se faire attaquer d'entrer, par inadvertance, mais Masami espérait bien que cela fonctionne. Elle ne voyait que des avantages à une pareille alliance. Surtout que s'ils étaient suffisamment rapides, ils pourraient bien s'attaquer à deux voir trois équipes différentes. Si jamais la châtaigne remarquait que c'était par une chance unique qu'il s'agissait de l'équipe d'Iwa au grand complet, elle n'allait pas s'arrêter en si bon chemin. Elle parlerait sur un ton de voix plus normal afin que seul eux entendent et non les deux kumojins avec qui elle faisait équipe, quitte à se rapprocher un minimum, mais sans jamais faire de mouvement brusque ou menaçant.

Jiki Masami • « Pour ceux qui ne me connaissent pas encore bien, si jamais je serais capable de tout pour vaincre, je peux vous donner ma parole jusqu'à la fin de cette épreuve. J'espère bien pouvoir faire de même à la suivante si c'est possible. Je n'ai qu'une parole, c'est la seule chose que quelqu'un ne peut pas vous retirer, et chez moi c'est sacrée. On partage équitablement tous les gains, en commençant par notre équipe, vu que vous avez plus de points que nous.

Dois-je vous rappeler les instructions de Toph sensei ? On doit briller dans cet examen, et on nous unissant, cela va fonctionner. De plus, les autres autres équipes de Kiri ont plus de chances de faire pareil. Vous avez un parchemin or, vous êtes sûrement sur la liste principale des cibles des autres. Se battre à six contre trois, ce sera des combats faciles et économe en énergie. Soyons les plus intelligents. Cela nous permettra également de procéder à la seconde partie des instructions, rien ne doit arriver à celle là. Je compte bien accomplir ma mission. Personne ne te touchera, je lui trancherais les deux mains si cela arrive.
»


Finit par dire Masami en faisant un mouvement de tête en direction de Yume. Elle était très sérieuse dans ses paroles et si jamais quelque chose pouvait la caractériser, c'était bien une terrible et cruelle sincérité. Elle fera tout pour accomplir sa mission, suivant les instructions mot à mot sans restriction. Maintenant, la balle était dans leur camp, c'étaient à eux de décider. Elle avait pris un risque de venir seule à découvert, mais elle avait confiance en ses capacités pour s'échapper si cela s'avérait nécessaire. Elle se tenait prête à réagir au cas où.



Spoiler:
 


Dernière édition par Jiki Masami le Mer 8 Juil 2020 - 13:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Nagamasa Kagura
Nagamasa Kagura

2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant Empty
Mer 8 Juil 2020 - 12:24
Rencontre

En s’enfonçant dans la forêt, Kagura avait pu utiliser sa détection de chakra pour vérifier s’il n’y avait pas de réel danger en face d’eux. Senken et Yume avaient approuvé l’idée de jouer discret afin d’économiser leur chakra. Comme l’avait si bien dit le jeune homme, c’était une épreuve d’endurance, même si Kagura penche principalement sur de la survie et de la recherche également. L’équipe avait l’avantage d’avoir pu obtenir un rouleau en or, mais dans un sens, c’était à double tranchant vu qu’un examinateur ou surveillant avait envoyé une fusée de détresse dans le ciel, signalant leur position aux équipes les plus proches. Il était préférable de partir, d’être discret et de profiter de certaines occasions pour obtenir des rouleaux. La Samouraï avait pu sentir une présence, difficile de connaître sa localisation ni même s’il y en a plusieurs. En tout cas, la onna-bugeisha allait devoir rester prudente et fait signe à ses deux coéquipiers de faire attention, elle avait senti du chakra. Sur ses gardes, main sur la garde de son katana, la jeune femme avance de manière prudente. Difficile par où les ennemis surgiront et leur nombre exact. En tout cas, il ne fallait pas trop rester statique et il fallait souvent se déplacer. Il était prudent d’éviter d’aller trop haut et de se déplacer de décor à décor donc de passer derrière les arbres pour être assez bien caché. Le trio arrive près d’une clairière et Kagura fait signe de s’arrêter derrière un obstacle, un moyen de se cacher, un peu éloigné de la clairière. En tout cas, elle avait eu bonne vue sur la zone, un peu trop visible. Impossible de passer, sans qu’une équipe ou plusieurs ne peuvent les voir ni même se cacher ou se mettre à couvert. Il y avait un arbre. La blanchâtre regarde attentivement l’arbre pour voir s’il n’y a personne et remarque un rouleau en argent. Trop visible à son goût.

« Il y a un rouleau en argent sur l’une des branches de cet arbre. Un bon fûton ou une escalade et on l’a. » Dit-elle à voix basse à Senken et Yume. « Cependant, j’ai ressenti une présence avec ma détection, difficile de savoir sa position ou s’il y a d’autres personnes. Cette clairière risque de nous exposer un peu trop. Le mieux, ça serait de faire le tour et de vérifier si tout est ok avant de le prendre. » Finit-elle toujours à voix basse pour être entendu que d’eux. Cependant, la blanchâtre remarque une présence se déplaçant dans la clairière. Apparemment, quelqu’un était déjà arrivé, en même temps qu’eux. Un peu plus attentive, Kagura reconnaît Masami qui semble être totalement imprudente de se déplacer toute seule. Cette dernière leur adresse la parole sans savoir qui se trouve dans la zone. Apparemment, elle les avait repérés grâce à une détection de chakra ou autres sinon elle ne leur adressera pas la parole. Or, est-elle vraiment toute seule ? Difficile à savoir, mais il ne fallait pas prendre de risque inutile. La Jiki est certes une Iwajine, mais dans l’épreuve, elle fait partie d’une autre équipe. Kagura reste cachée et fait signe à ses deux coéquipiers de ne pas bouger. « Non, c’est peut-être Masami, mais je ne lui fais pas confiance. Il manque ses deux coéquipiers, ils se cachent peut-être autour de la zone pour nous piéger. Attendons un peu, son idée d’alliance est étrange. Restons là encore un peu. » Dit-elle en attendant un moment. La blanchâtre réfléchit et écoute les propositions de ses camarades en discutant à voix basses tout en gardant un œil sur Masami et aux alentours. La bretteuse leur hoche la tête. « Bien faisons comme ça. En attendant, restez cacher, au pire, déplacez-vous à une autre position, toujours en gardant un œil sur moi et autour de vous. On ne sait jamais si l’un de ses coéquipiers est caché quelque part. Ça m’a l’air trop facile. Je vous ferai signe quand ça sera bon. Cependant, si ça se passe mal, partez le plus loin possible. Je tenterai de les ralentir. » Finit-elle là-dessus.

Apparemment, Masami sera capable de tout pour réussir et elle en donnait sa parole. Elle avait qu’une parole et d’après ses dires, ce genre de chose est sacré chez elle. En tout cas, la Nagamasa prend cela en compte peu importe la suite des événements. Apparemment, elle voulait partager les gains et pour commencer, elle voulait que son équipe obtienne celui en argent et par la suite, ça sera le groupe de Kagura qui aura le prochain gain. Disons que ça ne va pas se passer comme ça lui chante. La Yuki-Onni sort de sa cachette et se déplace prudemment vers Masami, tout en s’arrêtant à une distance de sécurité fiable. En tout cas, Kagura agit de manière prudente en restant sur ses gardes et prête à réagir rapidement pour se défendre en cas d’attaque. Il devait en être de même pour ses partenaires. « Je suis là, Masami. » Dit Kagura. Soudain, Masami lui adresse la parole par rapport aux paroles de Toph et de l’objectif de protéger Yume durant l’examen Chûnin. Tout en disant que les Kirijins ne se gênera pas pour faire équipe ensemble, ce qui n’était pas faux. Un rouleau en or, impossible qu’elle le sache réellement, autant jouer sur le bluff. De plus, à plusieurs, ils pourront également économiser du chakra et mieux protéger Yume. La Nagamasa sourit sans baisser sa garde. « Voilà de belles paroles, Masami. Cependant, je m’en moque un peu des paroles de Toph. Je ne suis pas là pour qu’Iwa brille ni pour protéger quelqu’un qui dispose d’art ninja qui lui donne la capacité de se protéger elle-même. Je participe à l’examen Chûnin pour faire mes preuves et progresser. Cependant, si tu veux une alliance avec nous, il y a des conditions et une dernière chose. On n’a pas de rouleau en or, on a vu le signal dans le ciel et on est venu dans cette direction. Apparemment, mes capacités sensorielles ne sont pas assez développées ou du moins, je n’ai pas été assez concentré et j’ai repéré la mauvaise cible. » Dit-elle gardant sa main sur la garde de son sabre.

« On veut bien faire alliance avec ton équipe Masami, cependant, comme j’ai dit, il y a des conditions. On vous laisse le rouleau en argent qu’il y a sur l’arbre, mais avant, dit à tes camarades de sortir de leur planque. Et pour montrer vos bonnes intentions et qu’on peut vous faire confiance, en gage de bonne foi, donnez-nous votre rouleau, peu importe que ce soit un bronze ou un argent. Cela scellera le pacte de l’alliance et de non-agression envers mon équipe. S’il n’y a aucune hostilité ni d’hésitation dans la procédure, on vous laissera également le prochain gain pour assurer votre place pour la suite. » Dit-elle en marquant une légère pause avant de reprendre la parole. « Ne le prend pas mal, Masami. Je ne te connais pas et même si tu es une Iwajine, je ne te fais pas totalement confiance. Donc montre-moi que je peux avoir confiance en toi en acceptant nos conditions pour un début de confiance entre nous. Si tu suis les paroles de Toph, je ne vois pas en quoi tout ceci te dérangera. Tu pourras la protéger comme tu pourras réussir cette épreuve. Vaut mieux se retrouver à six, au lieu de tomber sur six Kirijin qui se connaissent et feront alliance pour nous faire tomber. On est en territoire inconnu, mais pas eux. Alors qu’en dis-tu Masami ? » Demande la blanchâtre.

Résumé:
 



_________________
2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant 1555900482-signakagura1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6315-nagamasa-kagura-un-samourai-ne-devrait-etre-ni-pompeux-ni-arrogant-terminee#52357 https://www.ascentofshinobi.com/t6358-nagamasa-kagura-journal-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Ten no Ikari
Ten no Ikari

2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant Empty
Mer 8 Juil 2020 - 18:01

Bien que j'étais un peu attristé de m'être vu refuser l'opportunité d'affronter les équipes qu'on croiserait sur le chemin, Masami n'avait pas tord sur pas mal de choses. Notamment le fait qu'il était judicieux de faire attention à notre dépense de chakra. Dans le temps qui nous était imparti, il serait difficile de se battre et de récupérer assez de chakra pour pouvoir affronter les autres équipes ou dangers qui pourraient nous tomber dessus. C'était une course d'endurance et d'usure, plus que de vitesse. Il fallait réfléchir au meilleur moyen d'arriver au centre de la forêt dans le temps imparti sans se faire voler son rouleau. Pour ce faire, une alliance était certainement le meilleur moyen d'assurer nos arrières. Par ailleurs, cela voulait aussi dire qu'il y avait donc des chances pour qu'on affronte les autres équipes. Ce qui pouvait être pas mal. Il y avait fort à parier que les autres équipes s'étaient faites les mêmes remarques. En somme, les différentes solutions qui s'offraient à nous étaient ces dernières : aller affronter d'autres équipes pour leur voler leur rouleau, suivre une équipe belliqueuse et attendre qu'ils soient épuisés pour voler tous les rouleaux qu'ils avaient amassé, se cantonner à sa zone et chercher des rouleaux dans celle-ci. Et enfin, attendre près de la ligne d'arrivée pour cueillir tout ce beau monde.

C'était la raison pour laquelle il était si important de faire alliance avec une autre équipe. En se faisant, on diminuait les risques liés à chacune des autres possibilités tandis que ces dernières ne couvraient quant à elles aucuns risques. Mais y parviendrions-nous ? C'était là toute la question. Masami se chargea de cacher le rouleau dans un fuinjutsu et nous la suivîmes donc tandis qu'elle nous guidait grâce à ses capacités sensorielles. Celles-ci devaient être liées à son affinité doton car de temps en temps elle redescendait sur le sol pour pouvoir l'utiliser. Nous finîmes par arriver devant une clairière avec un arbre immense au beau milieu de ce dernier? Dans ses branchages trônait un rouleau d'argent, ce qui arrangeait bien mon équipe pour remonter dans les points. Toutefois, il semblerait qu'il y avait trois personnes qui se dirigeaient vers nous. En accord avec les instructions de Masami, Kan et moi restâmes cachés dans les bordures tandis que l'Iwajin s'avançait à découvert. Elle prit la parole, et pendant quelques instants, rien ne lui répondis.

Une kunoichi du village de la Roche seule finit par sortir des bois à son tour. Leur discussion était, de manière voulue visiblement, inaudible ni par mon camarade Kumojin ni par moi-même. De quoi étaient-elles en train de discuter ? Un mystère. Si ça se trouvait, ils étaient en train de comploter contre nous. Mais j'en doutais. Leur posture était à toutes les deux encore rigides, la tension se lisant dans leurs épaules et leur gestes trahissant leur méfiance. La main de l'Iwajin étrangère reposait sur son katana, prête à dégainer à tout moment, preuve de sa méfiance. Au bout d'un certain temps, Masami nous fit alors signe de nous approcher. Mais les deux coéquipiers de la kunoichi n'étaient pas plus visibles que nous à l'heure qu'il était. Toutefois, bien qu'elle était prête à accorder sa confiance à ses camarades, je devais m'assurer que mon camarade Kumojin et moi-même n'étions pas en danger d'une embuscade quelconque. Avant que Kan n'ait pu bouger, je lui intimai de rester caché et lui murmurai à voix basse.

-Ne te montre pas pour l'instant, c'est peut-être un piège. Je donnerai un signal pour que tu nous rejoignes si nécessaires.

Puis je sortis délibérément des fourrés dans lesquels j'étais pour me montrer avec un grand sourire habituel chez moi. Et je m'avançai avec presque un air désolé sur le visage en parlant d'une voix suffisamment forte pour que Kan puisse lui aussi m'entendre.

-Gomen gomen ! Je suis tout seul, mais mon camarade n'est pas loin. Moi c'est Ikari ! J'espère que vous compreniez qu'on prenne nos précautions. C'est quoi la situation Masami ?

Cette dernière me fit un rapide résumé des dernières choses qui avaient été dites et des exigences de nos potentiels futurs coéquipiers. Ils n'avaient pas le rouleau d'or ? Pourtant nous n'avions rencontrés personne d'autre sur le chemin pour nous diriger dans la direction de cette fumée...Elle voulait aussi qu'on lui donne notre rouleau et qu'on prenne les deux prochains, dont celui qui était au-dessus de notre tête, ainsi qu'on se mette tous les trois à découverts. Tout cela, pour montrer notre bonne foi. Il suffit d'un regard avec notre coéquipière Iwajin pour que je comprenne qu'elle était d'accord avec ces termes. Et bien que je trouvais les dires de cette dernière étrange, il y avait même fort à parier qu'elle mentait, cela nous arrangeait. Ils avaient au mieux le rouleau doré, qui avec notre rouleau leur rapporterait quatre points. Au pire, ils avaient le bronze, ce qui leur ferait deux points. Mais dans ce cas là, elle n'aurait certainement pas proposé de nous laisser le rouleau d'argent et celui d'après. Elle avait au moins un rouleau d'argent. Ce qui lui faisait trois points. Si on s'arrangeait pour tomber sur un rouleau d'or, on pourrait avoir cinq points. Au pire, si le prochain tombait sur un rouleau de bronze, nous aurions tout de même trois points, ce qui reviendrait à garder notre rouleau ainsi que celui d'argent ici présent. Dans tous les cas, nous étions gagnants.

Pour plus de transparence nous aurions pu leur demander de nous montrer leur rouleau pour pouvoir nous répartir les points équitablement, mais j'avais le sentiment que cela risquait de nous desservir. A la fin du récit de Masami sur la situation, je pris toutefois un air pensif.

-Ça m'dérange pas de vous donner le rouleau avec ces termes, mais c'est pas très cool de nous demander de nous montrer alors que deux de tes camarades sont encore cachés. Et si nos camarades venaient en même temps ? Comme ça, pas besoin de s'demander qui tend un piège à qui, non ? Vous avez l'avantage, on est déjà deux ici présents et on vous donnera notre rouleau. Alors vous en dites quoi ?

Si la réponse était positive, j'allais immédiatement commencer le décompte pour donner le signal à Kan pour qu'il se montre, invitant les deux camarades encore cachés de l'Iwajin à se montrer eux aussi. En attendant, malgré mon sourire enjoué et simplet habituel, j'étais à l'affût du moindre soucis pour pouvoir réagir. Beaucoup prenaient mon ton enjoué et mon excitation habituel pour un manque d'intelligence, mais il n'en était rien.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Byakuren Yume
Byakuren Yume

2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant Empty
Jeu 9 Juil 2020 - 17:23

Rencontre n°1

Après une brève concertation, vous aviez décidé de laisser Kagura s'aventurer en éclaireuse et d'amorcer le contact avec les présences détectées. Elle s'était avancée pendant que vous étiez restés tapis derrière la broussaille, l'oreille alerte. Sa silhouette s'était rapprochée de celle qui n'était autre que Masami, et, bien que les mots soient à peine perceptibles, vous pouviez comprendre que l'heure n'était pas encore à la bataille... Ce qu'exigeait pourtant l'examen , même de manière subjective.

Quelques mots de négociations débouchent sur une entente bancale ; une alliance. Le fond n'était pas mauvais, mais la forme ? Difficile d'octroyer pleine confiance à des paroles seules, et l’exigence de Kagura était une brillante idée qui permettrait de vérifier la bonne volonté proclamée par l'autre groupe. Elle leur avait demandé leur propre rouleau, en gage de conviction. Une assurance qui n'était pas de trop à tes yeux, car ils pouvaient très bien profiter de la situation pour simplement prendre le rouleau qui trônait en l'air sans pour autant honorer leur part du marché.

Une deuxième silhouette s'extirpa des gerbes vertes. Difficile d'en définir tout les traits, mais il t'étais familier. C'est à l'entente de sa réclamation, et en te rapprochant à ton tour, que tu reconnais le jeune garçon rencontré la veille. Un des représentants de Kumo. La scène se transformait peu à peu en une vieille rencontre à mi chemin entre l'amical et la méfiance. Comme si vous n'aviez rien à gagner à choisir la voie armée... mais aussi tout à y perdre. Les règles n'interdisaient pas les alliances, mais les arbitres trouveraient-ils cette idée à leur goût ? A tes yeux, en terre hostile, l'effort commun était d'une logique totale, mais le jeu actuel rajoutait des contraintes qui dénaturaient toute forme de réaction.. humaine.

Tu ne serais pas surprise de voir leur dernier acolyte arborer un bandeau Kumojin ; Et le hasard aurait réuni la quasi totalité des figures étrangères au pays de la brume en un point unique. Comme si le destin avait voulu que face à l'inconnu, les personnes les moins adaptées s'entraident... Ou... Comme un traquenard de mauvais goût.

- Drôle de hasard de se retrouver ainsi.. Masami-san.. Ikari-san.

A chaque prénom, ton buste s'était penché avec une droiture noble ; un salut princier et routinier. Tu étais désormais à côté d'eux, mais n'apercevait toujours pas leur dernier membre. Bien que le signal n'aie pas été réellement donné, tu trouvais cela aussi bien de vous présenter un à un.

- Cet accord me convient aussi. Cette île paraît hostile et nous sommes les seuls à ne pas y être habitués. Cette alliance pourrait transformer notre désavantage en force.

Sur le papier, vous étiez donc généralement alignés sur cette idée, mais il manquait encore deux visages à l'appel, et cette fois-ci, la balle était dans leur camp. L'échange de rouleau ne se ferait qu'après la présentation de tous, et scellerait définitivement votre contrat moral.

Spoiler:
 



_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc https://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc
Kao Kan
Kao Kan

2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant Empty
Ven 10 Juil 2020 - 22:01
C'était Masami qui avait eu l'idée pour le parchemin, Ikari qui avait trouvé le moyen de se déplacer, puis à nouveau Masami qui avait tout planifié pour faire une alliance. Pendant que Kan... n'avait rien fait. Il s'était contenté de suivre les instructions sans vraiment s'impliquer, alors qu'ils étaient censés être une équipe. Et même en ce moment-même, il devait rester caché dans les buissons pendant que ses deux coéquipiers négociaient avec l'équipe adversaire.

Mais pourquoi, au fait ? Si c'était vraiment un piège... il ne voulait pas rester à rien faire. Il pouvait se défendre aussi. Est-ce que... son équipe ne lui faisait plus confiance à cause de la première épreuve ? Même Ikari ? Il n'avait vraiment pas été à la hauteur... Ou est-ce qu'ils s'étaient dit que le blond était inutile et qu'il ne ferait que les gêner... ? En tout cas, il détestait cette sensation. L'estomac noué, Kan sentait chaque seconde qui s'écoulait. Il regardait attentivement la scène sans en entendre un mot, attendant impatiemment le signal pour pouvoir sortir de son étouffante cachette.

Et quand enfin il arriva, il ne fallut pas plus de deux secondes à Kan pour se trouver aux côtés de ses coéquipiers. Il ne savait pas du tout s'ils étaient arrivés à un accord, mais en tout cas il reconnaissait la fille qui portait le joli masque de loup pour les inscriptions.

- Yume-san ! lança-t-il avec un sourire.

Il ne s'était même pas posé la question de savoir si c'était une bonne idée de faire une alliance avec une autre équipe potentiellement ennemie, et encore moins de remettre en cause la parole de Masami. Après tout, il ne connaissait pas du tout ces personnes et ils étaient dans une compétition acharnée... Mais c'était Kan, et si sa naïveté lui avait déjà joué des tours bien trop souvent, il n'avait apparemment tiré aucune leçon de ses précédentes erreurs.

Spoiler:
 

_________________
2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant Lbvg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Okunote Senken
Okunote Senken

2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant Empty
Ven 10 Juil 2020 - 23:38
Dissimulé dans les feuillages d'un arbre, la délégation Iwajin eût la chance de reconnaître un visage familier au milieu de la clairière. Jiki Masami, quatrième roue du carosse, venait à leur encontre dotée d'un proposition plus qu'étonnante. Une alliance ? L'Okunote ne se souvenait pas d'une consigne les interdisant, mais demeurait plus que méfiant à l'égard du shinobi de son village. Une embuscade pouvait très bien les attendre au milieu de la plaine à découvert.

Une brève discussion s'engagea alors au milieu des fourrées, chacun échangeant son avis sur la question, et résulta sur l'émergence de Kagura. Vigilants et prêts à intervenir au moindre danger, le risque prit par la triade de la Roche valait le coup. En effet, ils disposaient actuellement d'un rouleau Or qui leur assurait une belle place au classement. S'ils ne perdaient pas trop de temps dans les négociations, une alliance à six leur permettrait de raser la forêt de ses concurrents, en récupérant leur butin sans difficulté. L'union fait la force, après tout.

Le balafré apprécia les paroles de sa camarade qui imposa ses exigences au groupe adverse. Ils avaient plus à perdre que ces derniers en s'alliant à eux, il était donc logique de quémander un filet de sécurité pour établir une base solide à la confiance nécessaire au groupe pour se souder. Une nouvelle silhouette fit alors son apparition et força la princesse à se montrer, laissant Senken comme seul responsable de leur protection en cas d'assaut. Il restait sur ses gardes, prêt à réagir à la moindre menace, quand Ikari donna finalement le signal à son dernier camarade qui sortit de sa cachette dans la foulée. Alors, pour consolider les fondations de l'alliance, Senken descendit à son tour de son perchoir et se dévoila au reste des personnes présentes.

Son regard aux reflets violacés parcourut l'ensemble des protagonistes présents, jaugeant la situation comme s'il avait peur que tout n'explose d'un moment à l'autre. Etait-ce vraiment une bonne idée ? Sa confiance, il détestait la léguer, encore moins à des inconnus. Mais le plan semblait correct et leur permettait d'engranger des points sans se dépenser, du pain béni pour les participants de cette épreuve d'endurance.


- On devrait s'dépêcher, d'autres équipes vont p't'être s'ameuter sur le fumigène et cette position nous rend vulnérables.

Une façon de presser tout le monde, histoire de ne pas perdre de temps inutilement même s'ils allaient devoir monter un semblant de stratégie avant de repartir. Toujours prudent, l'enfant des dunes attendait le don de rouleau. Si tout se passe comme prévu, il s'occupera de couvrir l'équipe à majorité Kumojin dans la quête du leur, qui les attendait patiemment pendu à l'arbre plus loin. Le pacte serait ainsi conclu, et la chasse pouvait débuter.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Jiki Masami
Jiki Masami

2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant Empty
Dim 12 Juil 2020 - 14:53
C’était vraiment parfait, l’équipe d’Iwa, c’était le meilleur des scénarios. Cela lui permettait de remplir la mission en plus de cette épreuve. Elle garda ses bras le long de son corps sur ses gardes alors que la samouraï s’approcha lentement.

Jiki Masami • « Si tu ne respectes pas les ordres de ton chef Kagura, comment pourrais-tu espérer devenir chunin ? Moi, cela m’est égal, mais cela ne devrait pas être ton cas en bonne soldate ? Tu n’es pas encore prête, je ne vois pas cette flamme dans tes yeux. »

La Jiki soupira légèrement en entendant qu’ils n’avaient pas le rouleau en or, elle croisa les bras en levant un sourcil.

Jiki Masami • « chaque équipe est place à la même distance les unes des autres, il n’y a que deux équipes qui ont des ninjas plus puissants la vôtre, et une autre. En ce qui concerne la mienne comme toutes les autres, il y a beaucoup de débutants. De plus, On s’est déplacé très rapidement et j’ai pu sentir votre présence à vous trois. Ce qui veut dire que vous vous êtes déplacé encore plus vite que nous et que vous êtes passé devant l’équipe au rouleau d’or sans les voir. Sans doute que l’on va donc se faire attaquer par eux ? Tout cela est très peu probable. Je pourrais exiger de voir votre rouleau du coup, mais vu ta réaction et ta méfiance, cela me prouve que vous avez bien le rouleau en or, alors à quoi bon. »


Masami agita doucement sa main comme pour chasser ses mensonges de l’air ambiant.

Jiki Masami • « Je ne suis pas du genre à mentir, car j’en ai pas besoin. Comme je l’ai dit, je n’ai qu’une parole. Je n’ai confiance en personne, car je ne peux compter que sur moi-même. Alors ne t’excuse pas. Cependant, un accord c’est un accord, et il est bénéfique à nos deux équipes pour le peu que l’on soit efficace. Il faut que nos deux équipes soient les deux premières. Je n’ai pas le droit de tuer, mais vous ici, tous réuni, vous avez le droit. Si on élimine au moins une personne dans chaque équipe ennemie, cela nous offrira la victoire, et également cela augmentera nos réussites pour la suite de trente pour cent. »

La châtaigne regarda chaque personne présente, et elle commença à retirer sa chaussure gauche posant son pied nue sur le sol. Elle tendit la main en direction de Yume.

Jiki Masami • « Je ne sais pas qui tu es, qu’est-ce que tu es, mais si Toph sensei nous a dit de veiller sur toi et que rien ne t’arrive durant l’examen, cela veut bien dire que tu as une importance supérieure aux personnes ici présentes. Alors, cela va être avec toi, serre moi la main et scellons cette alliance. Nous ne fermerons qu’une seule équipe, unie, et nous vaincrons. »

Masami resta droite, mais elle remarqua la posture particulière, elle avait été éduquée en prison, en gros, elle n’en avait eu aucune véritablement, mais la réaction de cette Yume était amusante. Cela confortait ce qu’elle pensait, et si jamais Kagura ne semblait pas être comme les samouraïs de Tetsu qu’elle avait rencontré, l’adolescente avait confiance en la parole de cette Yume.

Jiki Masami • « Je suis d’accord avec Senken, il ne faut pas attendre ici plus longtemps, on se met en danger et d’autres pourraient vite comprendre ce qu’il se passe. Maintenant que l’on est en position de force, on n’a plus de temps à perdre. Je tiens à dire une chose, si jamais je mets la parole d’un Homme plus haut que tout, l’inverse est aussi vrai. »

Commença alors à dire, Masam, tandis qu’elle sortit d’un sceau sur la plante de son pied gauche un parchemin de bronze qu’elle tendit à l’équipe iwajin.

Jiki Masami • « Si jamais quelqu’un devait manquer à sa parole, à mes yeux, cette personne ne valerait plus rien du tout, pas même un animal, même pas un être vivant. Il ne serait qu’un déchet, car la seule chose que personne ne vous retira jamais, c’est votre parole. Si quelqu’un manque à sa parole, je l’exécuterais moi-même, que ce soit toi, toi, toi ou toi. »

Déclara assez froidement en pointant du doigt les deux kumojins ou encore Senken et Kagura. Elle ne mêlait pas cela Yume dans cette histoire, évidemment, pour des raisons assez logique. Elle remit sa chaussure et monta rapidement à l’arbre afin de récupérer le parchemin d’argent.

Déclara Masami alors qu’elle commença à s’éloigner en direction de l’autre fumigène. Il fallait rester attentif si jamais ils tomberaient sur un autre parchemin dans le coin abandonné. Elle utilisa la même technique de détection grâce au sol. Elle voyagerait dans les arbres rapidement, histoire de ne pas provoquer les prédateurs de la forêt. Ils allaient passés par des territoires d’animaux dangereux. De temps en temps, elle allait vers le sol pour poser un pied et repartir vers un arbre immédiatement.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Nagamasa Kagura
Nagamasa Kagura

2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant Empty
Lun 13 Juil 2020 - 11:11
Rencontre

Kagura était sortie de sa planque, laissant Yume et Senken en arrière, cacher pour protéger ses arrières. De plus, Masami était seule et elle devait la même idée qu’elle, qui sait, laisser ses alliés cacher pour lui offrir une sécurité en cas d’embuscade. La blanchâtre se met à répondre à la brune, parlant du fait que les ordres de Toph ne l’intéressaient pas réellement. Elle était là pour faire ses preuves et progresser. Après tout, Yume s’est inscrite à l’examen Chûnin à Kiri, car elle se sentait prête à monter en grade et car, elle a les capacités pour l’être. Si ce n’était pas le cas, on le lui aurait refusé la participation à cet examen, tout simplement. Évidemment, la Nagamasa n’hésite pas à mentir pour le rouleau en or, elle n’avait pas trop confiance en Masami. Après tout, l’alliance n’a pas été faite ni promise et ce n’est pas la samouraï qui a proposé cette idée. Quand on propose une idée de ce genre, on se doit d’être coopératif et honnête. Cela dit, la réponse de la Jiki à propos de l’ordre de Toph ne lui plaît pas trop, mais Kagu reste calme et sérieuse, sans perdre son sang-froid. Ce n’était pas son genre. « Tu n’es personne pour me juger, Masami. Tu ne me connais pas et tu n’as pas les qualités requises pour dire qui est prêt ou non pour l’être, ce n’est pas parce que tu as gagné la finale que tu peux me parler ainsi après tout, tu ne sembles pas avoir non plus été prête pour l’être, ça se voit m’enfin. Elle s’est inscrite à cet examen, car elle a l’étoffe pour devenir Chûnin ou qu’elle a les capacités pour se protéger soi-même ainsi que son entourage. Tu vois, être chûnin, c’est d’avoir confiance en ses camarades et de les protéger tous, non juste un en particulier sinon je peux considérer que Toph se permet d’avance de juger qu’elle ne l’est pas sans qu’elle ait fait ses preuves. Enfin bref, on n’est pas là pour ça. Passons. » Finit-elle là-dessus.

Kagura l’écoute à propos de l’emplacement des équipes et le fait qu’elle semble forcer à savoir qu’ils ont le rouleau en or. Soupirant et haussant les sourcils, la Onna-bugeisha lui répond sans trop tard. « Ne parle pas de chose que tu ne sais pas, tu n’as pas organisé cette épreuve pour tenir de telle hypothèse, Masami. Je suis une utilisatrice sensorielle, j’ai ressenti une présence de chakra, aucune idée si ça venait de toi ou de la personne possédant ce rouleau. Inutile de forcer. Ma méfiance et ma réaction sont du simple fait que normalement, on est censé être ennemi dans cette épreuve et qu’on n’a pas encore fait alliance…pas besoin d’être devin pour le savoir. En mission, si tu dévoiles une information de ce genre, c’est que tu es incompétente. Il vaut mieux chercher à négocier ou connaître la personne en face pour éviter des fuites et des trahisons. De plus, tu n’as rien à exiger de nous vu que c’est toi qui proposes l’alliance de base. Inutile de forcer, je te montrerai notre rouleau quand le moment sera venu, tout simplement. » Sur ce sujet, elle n’avait plus rien à ajouter. Ensuite, Kagura parle des conditions pour l’alliance et ainsi de suite. Leur rouleau, peu importe la couleur, le fait que ses camarades sortent de leur cachette et Yume ainsi que Senken en feront autant de leur côté. Ainsi, ils pourront sceller l’alliance et un pacte de non-agression. La Nagamasa ne l’appréciait pas, madame-je-sais-tout alors qu’elle ne sait strictement rien. Pour l’instant, la Samouraï maintient son calme et son sérieux. La voilà en train de reparler qu’elle n’avait qu’une parole et que mentir n’était pas une nécessité. Un accord est un accord selon elle. Bien. Masami ne pouvait pas tuer, mais eux si. Suivre aveuglément des ordres, voilà pourquoi elle ne fera pas une bonne chûnin. Parfois, il faut savoir prendre ses propres initiatives pour réussir une mission. « Faisons comme ça, même si tu ne devrais pas te retenir si un ennemi se montre trop hostile. »

Soudain, l’un des alliés de Masami sort de sa cachette et répondu du nom d’Ikari, en espérant que Kagura et son équipe comprennent leur précaution. « Ne t’en fais pas pour ça, Ikari. Je comprends, on en a fait autant. Vaut mieux être sur nos gardes, au cas où. Et ils sortiront aussi, après tout, tu es bien sorti et ton dernier camarade devra en faire autant. » Répondit-elle au blond. Yume se met à sortir de son côté et ainsi de suite. Masami prend la parole en direction de Yume, disant ce qu’elle pense à propos d’elle et de l’ordre de Toph par rapport à la protection de la jeune femme dans l’équipe de Kagura. « Généralement, ça aurait dû être avec moi que tu scelles l’alliance vu que c’est moi qui suis venue te parler, m’enfin…eh oui, il est intéressant pour tes deux coéquipiers inconnus de connaître la mission de Toph en parlant de l’importance accordé à nos supérieurs pour elle. Magnifique et ça se permet de me juger. » Finit-elle en soupirant. En l'espace de quelques instants, cette brune a dévoilé à deux Kumojins que Yume est quelqu’un d’important dans Iwa. Quelle idiote. Senken propose de changer d’endroit, car d’autres équipes pourraient venir dans leur direction par rapport à la fumée dans le ciel. La samouraï hoche la tête pour lui donner raison ainsi que Masami. Cela dit, elle semble péter un plomb en parlant de parole et de tuer celui qui manquera à sa parole. « Joli discours…calme tes ardeurs, menacer de tuer tes alliés n’est pas une solution ni une manière de gagner notre confiance. Tu te fais passer pour quelqu’un de déranger psychologiquement. Calme-toi et préoccupes-toi de la suite, car on n’est pas là pour papoter longtemps à un endroit où on est exposé à t’écouter dire n’importe quoi. » Dit la blanchâtre. Après tout, le rouleau en bronze de l’équipe d’Ikari était finalement en leur possession et garde pour l’un des membres de l’équipe Iwajin. La Nagamasa s’approche de Yume et lui murmure. « Fais attention à Masami, elle n’est pas nette. » Dit-elle avant de regarder les horizons pour voir s'il n’y a pas de présences suspectes.

Masami donne un code codé pour éviter de se faire avoir par un henge ou manipulation quelconque. La Blanchâtre le retient facilement, même si ce crédo est un peu trop stéréotype du barbare qui ne réfléchit pas trop. Le plan d’attaque d’un groupe et autres a été expliqué, la blanchâtre hoche la tête. « Yume, Senken. Restons en formation pour ne pas se perdre, si quelqu’un se fatigue, dites-le et on fait une pause. Inutile de se fatiguer pour rien, ça risque d’être handicapant dans un futur combat. Et arrête de dire qu’on a un rouleau en or, sans rien savoir de cela. Tu en sauras plus quand tu seras digne de confiance…et difficile quand on menace moi et mon équipe de nous tuer. » Dit-elle avant de prendre la tête de l’équipe Iwajine, il était temps de quitter cette zone pour se trouver dans une autre. Il fallait bien suivre l’équipe d’Ikari et pendant ce temps-là, Kagura réfléchit à comment permettre de protéger Yume et Senken de Masami en cas de trahison. Vu sa façon d’agir, difficile de trop lui faire confiance. D’un mûdra, elle utilise une détection de chakra pour scanner la zone. « Senken, ouvre l’œil. On ne sait jamais… Tout peut arriver pour chercher la victoire. » Finit-elle là-dessus.

Spoiler:
 




_________________
2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant 1555900482-signakagura1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6315-nagamasa-kagura-un-samourai-ne-devrait-etre-ni-pompeux-ni-arrogant-terminee#52357 https://www.ascentofshinobi.com/t6358-nagamasa-kagura-journal-de-bord https://www.ascentofshinobi.com/u1136
Ten no Ikari
Ten no Ikari

2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant Empty
Mar 14 Juil 2020 - 12:44

Les négociations et la prise d'alliance semblait assez compliquées à vrai dire. Entre le caractère un peu extrémiste de Masami et celui prudent et rebelle de sa camarade Iwajin Kagura, les étincelles se faisaient ressentir, et je restai là à écouter les deux demoiselles parler. Le résultat semblait tout de même tendre vers l'alliance qu'on espérait, même si aucune de nos deux leadeuses ne semblaient réellement contente de travailler entre elle. Bien que j'étais d'accord avec la brune aux yeux verts quant au fait que Kagura nous mentait sur son rouleau, je n'y accordais pas autant d'importance que semblait le faire l'Iwajin de mon équipe. Quant aux deux autres membres de l'équipe Iwajin, j'eus le plaisir de constater que l'une d'entre elle n'était autre que Yume. L'iwajin au masque de loup. Kan sortit à son tour et reconnut immédiatement la kunoichi, et l'aborder.

-Hey salut Yume-san !

Le dernier membre du village de la Roche était un jeune homme aux cheveux noirs que j'avais du mal à cerner. Toutefois ce dernier préconisa alors qu'on se mette rapidement en mouvement, et j'acquiesçai d'un hochement de tête. Il valait mieux ne pas rester trop longtemps sur place. Quant à Masami et Kagura, ces dernières passèrent encore quelques minutes à se micro-disputer, leur caractère diamétralement opposé se fritant en permanence. Je passai mes bras derrière ma tête en attendant tranquillement que nos deux têtes de groupe se coordonnent un minimum. Toutefois, il y avait certaines choses que j'avais entendu qui ne me plaisaient pas et je ne pus m'empêcher de faire la remarque d'une voix légère.

-Je ne suis pas là pour tuer qui-que-ce-soit pour ma part haha. Je veux juste affronter des gens forts. On devrait laisser cette solution en dernier recours.



Puis je me tournai ensuite vers Kan, mon seul allié Kumojin ici présent. Entouré d'autant d'Iwajin aux caractères tous les plus étranges les uns que les autres, le seul en qui je pouvais avoir pleinement confiance était certainement Kan. Bien que je faisais bien évidemment un minimum confiance aux autres, maintenant que nous devions travaillé de conserve. Toutefois, je me tournai vers ce dernier avec un sourire et lui présentai mon poing pour qu'il tape dedans. Mon regard à la fois excité et sérieux voulait transmettre un message que j'espérais qu'il comprenne. "Je compte sur toi, Kan !"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702 https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739
Byakuren Yume
Byakuren Yume

2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant Empty
Mar 14 Juil 2020 - 15:54

Rencontre n°1


- Kan-san

Dernier salut, qui confirmait ta théorie sur la composition de vos équipes ; totalement étrangères au climat local.

Les négociations étaient déjà bien avancées, mais l'attitude froide et presque hautaine de Masami eut raison du début de confiance mutuelle qui avait commencé à s'installer. Rien n'allait ; ni la façon qu'elle avait de prendre de haut Kagura, ni cette allégeance à peine maquillée qu'elle avait envers toi, conséquence des consignes de Toph. L'autorité de l'Intendante avait donc primé sur la plus essentielle des règles ; celles de l'examen, qui vous poussait pourtant à faire fi de votre vécu et vos sentiments. Cette jungle immense était le berceau de combats inédits, qui voulait même opposer des visages alliés.

Kagura n'était pas dupe, elle avait interprété l'arrogance comme de l'arrogance, et sa réaction était plus que naturelle, même si, au final, le mieux aurait été de taire ce mépris avant qu'il ne devienne frénétique. Il te coûtait également de ne pas rebondir sur des faveurs qu'on te faisait parce que ton nom sonnait juste différemment ; tu fuyais les privilèges nobles depuis plus d'un an, depuis ta déchéance.. Mais tôt ou tard, ils finissaient toujours pas te rattraper.

Tes yeux se posèrent sur ta justicière du moment, qui avait haussé le ton en ta faveur. Pour la première fois, quelqu'un semblait comprendre et justifier ton cœur sans être entravé par ces obsolètes rapports princiers-civils. Elle avait confiance en toi, pour des raisons encore obscures à tes yeux, mais cela t'avait décidée à faire preuve de sagesse et de force pour honorer ses propos. Elle avait crié tout haut ce que tu sanglotais en secret. Tu voulais protéger les autres ; à en crever. Inverser cette malédiction qui te mettais au centre de toutes les attentions, qui attirait la mort et condamnait tes alliés pendant que toi, impuissante, tu ne pouvais que contempler de loin cette déchéance. Ce temps était révolu ! Les paroles ne suffisaient plus. Les actes seraient tes seuls alliés, seuls témoins de ton bon vouloir.

- Merci Kagura..

Parmi toutes les contre-attaques verbales que tu avais pu imaginer ; la meilleure était de loin celle de reconnaître quand une véritable alliée faisait son apparition. Ton estime pour cette Nagamasa s'était lentement transformée en une reconnaissance visible, honnête.

- Je pense que nous n'avons pas le temps pour ce genre de débat ; l'heure avance et nous devons trouver d'autres rouleaux pour que notre marché soit efficace.

Une façon comme une autre d'évincer à ta façons toute la tension actuelle, même celle qui te concernait. Ta paume saisit le parchemin tendu par Masami et le range délicatement dans ta jambière, au niveau de la cheville droite.

Le code bien en tête, votre course reprend, jonglant d'arbre en arbre aussi discrètement que vos sauts pouvaient le permettre... Jusqu'à la prochaine étape.

Spoiler:
 


_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc https://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc
Kao Kan
Kao Kan

2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant Empty
Mer 15 Juil 2020 - 13:37
Kan ne comprenait pas tout ce qui se disait, mais la discussion était animée entre les deux Iwajines. C'était étrange, elles venaient du même village, alors pourquoi elles n'étaient pas copines ? Et pourquoi elles voulaient faire une alliance si elles s'aimaient pas ? Kan observa discrètement la composition de l'autre équipe. Finalement dans leur petit groupe, il n'y avait pas un seul Kirijin. Ça voulait dire qu'ils faisaient une alliance d'étrangers ! Et s'ils croisaient Tengoku et Yuga, peut-être qu'ils pourraient aussi les rejoindre ! Ou alors, tous les candidats pouvaient s'allier pour combattre les épreuves de l'île. Huhu, non, Kan savait quand même que cette solution était impossible ; Masami ne serait sûrement pas d'accord.

Et Ikari non plus ne semblait pas gêné par cette alliance, il avait même l'air content. Sans hésiter une seconde, Kan cogna son poing avec le sien en hochant la tête, envoyant un grand sourire à son frère assimilateur. Sans même qu'il ne s'en rende compte, toutes ses angoisses s'étaient volatilisées aussi vite qu'elles étaient apparues.

Enfin, pour l'instant, ils devaient avancer. Après avoir récupéré et échangés les rouleaux, après un rappel militaire de toutes les consignes, le petit groupe devait bouger. La même méthode de déplacement fut adoptée par tous, certainement la meilleure vu qu'ils avaient réussi à éviter tous les pièges jusqu'à présent. Mais l'heure avançait, et ils devaient encore trouver plein de rouleaux s'ils voulaient participer à la suite de l'examen !

- Allons-y !

_________________
2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant Lbvg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7929-kao-kan-termine#66129 https://www.ascentofshinobi.com/u879
Okunote Senken
Okunote Senken

2/07. Rencontre n°1:  L'arbre géant Empty
Mer 15 Juil 2020 - 14:58
Les jugements portés à l'égard de ses camarades venaient froncer les sourcils du balafré, visiblement surpris par la tournure que prenait la conversation. Peut-être que les trois kunoichi partageaient de mauvais antécédents ? Mais dans ce cas, pourquoi vouloir fonder une alliance commune ? La réponse de Kagura ne tarda pas à clarifier la situation aux yeux du Kazejin, pointant du doigt les remarques déplacées de la Jiki qui se pensait en droit de la critiquer.

Masami venait, d'un discours aussi indigeste qu'interminable, de sceller tout espoir de bonne entente au sein de l'alliance fraîchement formée. Heureusement pour tout le monde, Kagura avait coupé l'herbe sous le pied de l'Okunote, prenant la parole avant ce dernier pour rectifier Masami tout en restant diplomate. L'enfant des dunes apprécia le discours de la blanchâtre, reflétant parfaitement ses pensées sans franchir la frontière dangereuse qui aurait pu pousser le groupe à s'entretuer. Tout le monde semblait réussir à garder son calme, malgré la tension omniprésente depuis le départ de cette nouvelle épreuve. Les deux Kumojin jouaient un rôle très important, apaisant les tensions grâce à leur comportement exemplaire au lieu de les alimenter.

Contrairement à la dégénérée mentale qui se prenait visiblement pour le chef d'escouade, distribuant ses ordres et déblatérant ses conneries sans pincettes. S'il aimait et respectait la franchise, l'homme à la jarre détestait la manière dont l'arrogante s'exprimait. Et la bêtise dont elle fit preuve en dévoilant le statut de Yume aux étrangers le dérangea d'autant plus. Lui manquait-il quelques cases ? Bref, après un haussement de sourcils exaspéré, Senken prit la peine de répondre à ses menaces ridicules. L'accent étranger sur lequel roulait ses mots se voyait accompagner d'un ton particulièrement agressif.


- Qu'est-ce que tu n'comprends pas dans « On devrait s'dépécher » ? On en a rien à foutre de tes états d'âme. On a tous mis notre honneur en jeu en scellant l'alliance, et je pense que ça vaut bien plus qu'une épreuve à l'examen.

Le temps pressait et les tirades de la châtaigne les éloignaient de potentiels rouleaux. Heureusement, les différents échanges, aussi crus soient-ils, semblaient converger vers une entente commune qui leur permettrait d'enfin quitter cette clairière vulnérable. La troupe échangea donc sur le plan et les démarches à suivre pour la suite des évènements, décidant d'un cap et usant de techniques sensorielles pour faciliter leur orientation.

Les deux groupes s'exfiltrèrent alors sans perdre plus de temps, séparés d'une distance raisonnable dans la forêt pour ne pas pouvoir être repérés à six directement. Ils couvraient ainsi une zone plus large, et pouvaient aider l'autre équipe en cas d'agression ou de rencontre ennemie qui produirait forcément du bruit. Tout le monde restait attentif au moindre détail pouvant révéler la présence de rouleaux dans les environs. Enfin un peu d'action !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi

2/07. Rencontre n°1: L'arbre géant

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Examen international de la Brume :: Épreuve n°2: L'épreuve des rouleaux
Sauter vers: