Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Détromper le Feu [Membres de l'Empire]

Uzumaki Gozen
Uzumaki Gozen

Détromper le Feu [Membres de l'Empire] Empty
Mer 8 Juil 2020 - 23:11
Suite du "Silence du Feu"

Un voyage éprouvant, long et assez stressant. Durant trois jours, comme à l'aller, l'Uzumaki trouvait le temps long tout comme cette situation qu'il considère au delà de l'inédit. Ce qu'ils avaient découvert au pied du Grand Palais du Shôgun ... n'annonce rien de bon pour la suite des évènements. Que ce soit pour la Coalition ou le Yuukan dans son entièreté. L'Homme au Chapeau semble être sur le point de passer à l'action et cette rencontre avec Kojima Reijirô — le Nécromancien — n'augure rien de bon. Les anciennes Ombres de l'Histoire ... combien peut-il bien en avoir ? Et combien d'autres shinobi tous plus puissant les uns que les autres ont pu être ramenées à la vie par cet homme ? Le regard vide, fixe sur le crâne de son crapaud géant les ayant aidé à travers les pays pour rejoindre la capitale du Feu, Gozen se pose tant de questions dont il aimerait avoir les réponses. Cependant, des réponses, sur le Nécromancien, l'Empereur et sa disparition, il en a récolté. L'heure n'est plus à la diplomatie ou au retirement des troupes d'un pays anciennement conquit. Désormais, l'Empire possédait de nombreuses armes sur lesquelles comptées; que ce soit des soldats hors normes, ou un secret dont les autres nations n'ont pas encore la vérité.

« On dirait bien que nous sommes arrivés. Enfin ... » rétorque le Guerrier Élémentaire à ses homologues Teikokujin, alors que Gâma-Mushi effectue son ultime saut avant d'écraser une poignée d'arbre à quelques mètres du Pont Araho. Les services de l'amphibien étant effectués avec succès, d'un simple mûdra, le Balafré le renvoi au Mont Myôboku. « Merci à toi Mushi, tu nous as épargné bien des efforts et fait gagner un temps précieux. » Éclatant en un écran de fumée géant, ce dernier se dissipe au vent du pays du Feu laissant apparaître aux yeux de tous le trio impérial avant que ce dernier ne traverse le pont d'Urahi. S'ils avaient gagnés du temps pour revenir à domicile, il ne fallait pas en perdre pour convoquer l'élite de l'Empire afin de discuter ... de la suite.

Si dans les rues de la Capitale les trois hommes s'affichent, comme avant leur départ secrètement gardé, en tant que soldat et Lieutenant de l'Empire, Gozen reste amer de l'origine de son "départ". Treize jours leur avait été donné pour aller à la recherche de l'Empereur et ramener des preuves de sa rencontre. Passé ce délai, ils seraient considérés comme déserteurs et ennemis du Teikoku. Une chose impossible pour celui qui se voit comme un éternel impérial et ce, jusqu'à la mort. Quant à cette fameuse preuve, à l'instance du Yamanaka, avait été scellée au sein d'un crapaud secrètement gardé par l'Uzumaki pour éviter toute tentative de vol de l'ennemi. Comme avait pu le dire l'Empereur, permettre à Reijirô de récupérer le corps de la Sendai pour en faire l'un de ses pantins serait bien inconscient comme dangereux pour tout le monde. Alors pensant à son retour au Palais Impérial, le Balafré pense à sa future rencontre face au Monarque des Bois. Que ce dernier ne pense pas avoir le dessus cette fois-ci sur l'homme, car désormais, il fera comme bon lui semblera.

Passant les portes imposantes du palais d'un pas pressé, les Teikokujin se dirigent tout naturellement vers le bureau du Kaguya, Porte-parole de l'Empire — pour l'informer de la situation et ce des plus urgemment. Cependant, c'est bien Suigyoku Ema — associée de Kôsuke — qui les reçoit dans un premier temps bien surprise de les revoir de retour. Espérait-elle ce retour ? Ou sa surprise n'est là que pour exprimer étonnement vis-à-vis leurs vies toujours actives ? Le souffle court, Gozen s'avance vers la scientifique.

« Ema ... Je ne perdrais pas de temps avec les formalités. Il faut à tout prix rassembler le Porte-parole et certains de nos plus fidèles soldats. La situation est critique et je dois les en informer ! Maintenant ! »

Et si elle pense que le Balafré la prend de haut, elle peut s'apercevoir dans les iris ambrées de l'homme que la situation est belle et bien grave. Quelque chose s'est passé à Tetsu et cela doit se savoir dans l'immédiat auprès des membres de l'Empire*. La sévérité du Guerrier s'affiche sur son faciès, l'heure est absolue dans son importance.

*"les membres de l'Empire" prend en compte le Porte-parole, les capitaines et de potentiels lieutenants/soldats pour que les joueurs puissent venir participer un maximum.
@Uzumaki Ryūgen @Nuy Ozuka @Kaguya Kôsuke

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Nuy Ozuka
Nuy Ozuka

Détromper le Feu [Membres de l'Empire] Empty
Jeu 9 Juil 2020 - 14:14
La précipitation, l'envie de bien faire, il était évident que je devais rentrer rapidement à la capitale pour expliquer la situation. Malheureusement, il allait falloir 3 jours complets pour cela, j'espérais que mon camarade ne fasse pas la sieste trop longtemps, c'est qu'il pesait son poids le bougre. Finalement il ne fallut que quelques minutes pour être aussitôt rattrapé par Gozen et son batracien bien plus gros que la moyenne. Que faisait-il ici ? Où était l'empereur ?

Une fois sur le dos du crapaud, mon clone déposa mon collègue shinobis et je le fis disparaître. Bien entendu je n'eus pas le temps de poser mes questions que mon supérieur se dépêcha de nous informer de l'état de la situation. Il avait vu le manipulateur de ces cadavres et il s'agissait du fils du seigneur de la foudre, un homme pour le moins haut placé qui était donc de mèche avec l'homme au chapeau.

Personnellement j'avais du mal à comprendre qui faisait quoi dans ce monde, les guerres et batailles étaient incessantes, l'homme au chapeau bien trop mêlé à nos rangs et des adversaires inattendu. Pour résumé tout ça...

« Pfff... J'imagine qu'on va repartir en guerre dans quelques temps... Mais réussir à vaincre l'edo tensei, ça s'annonce complexe. De plus qui sait si d'autres shinobis ne sont pas avec ce lieutenant de Kumo ? Des espions... Des partisans... Comment faire confiance dans ce genre de situation... »

J'étais tourmenté, notre mission était pour moi un échec car nous n'avions pas ramené notre empereur chez nous. Au contraire nous l'avons laissé seul face à plusieurs kage invincible, autant dire que son chemin vers la lumière était déjà tout tracé.

Comme prévu, il fallut 3 jours pour rejoindre la capitale, le crapaud de Gozen nous avait bien aidés, un transporteur aussi fiable, c'était rare. Le pas pressant, il était temps de rendre la chose publique en commençant par les shinobis d'élite du village. La première à nous faire face était la fameuse Ema, aussi extravagante qu'elle était, j'imagine qu'elle prendrait les paroles de Gozen avec sérieux. Placé un peu derrière mon supérieur, je n'avais rien à ajouter, mon visage était triste, un peu perdu dans mes pensées...

_________________
Détromper le Feu [Membres de l'Empire] Cmi_de10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8692-ozuka-nuy-complet
Kaguya Kôsuke
Kaguya Kôsuke

Détromper le Feu [Membres de l'Empire] Empty
Sam 18 Juil 2020 - 20:11
Suigyoku Ema:
 

Ema fut naturellement surprise de voir l’Uzumaki revenir aussi « tôt ». Et lorsqu’elle le vit, elle ne put constater l’absence de leur Empereur. Mais le ton d’emblée donné par son interlocuteur ne lui laissa pas trop de choix que de plonger avec lui dans cette situation d’urgence dont elle ne connaissant rien. Et ce qu’elle devait faire était aussi simple que direct : elle devait convoquer l’autorité la plus « forte » en l’absence de sieur Yamanaka Rei. Et par (mal)chance, il s’agissait de Kaguya Kôsuke, celui-là même qu’elle devait « seconder ».

La jeune femme se retourna alors et ouvrit la baie vitrée. Ce faisant, on pouvait entendre quelqu’un frapper un mannequin dans la cour du Palais Impérial.

« KOOOOOOOOOSUKEEEEEEEE ! Plutôt que de vous entraîner comme un demeuré vous devriez travailler vos neurones et monter de suite, l’unité Gozen est revenue de mission !
Attends, fit une voix masculine dont la distance avait eu raison de son volume. Comment elle vient de me parler la scientifique de mes deux ? J’arrive ! »

Et effectivement, le Guerrier Ecarlate arriva quelques secondes plus tard… pour se prendre un direct du droit bien placé de la part de sa conseillère.

Ainsi, quelques instants et un bleu plus tard, le porte-parole de l’Empire était debout, se reposant à moitié sur le rebord de son bureau. Tandis qu’il se frottait sa joue encore endolorie, il ne savait pas quoi penser du retour de l’unité Gozen, outre la satisfaction de voir ses membres avoir survécu à cette opération.

« Bon retour à vous. Je vois que l’Empereur n’est pas avec vous. »

C’était quelque-chose d’assez étrange, car la chronologie des faits semblait corréler avec un détail que le Kaguya avait remarqué à propos de lui-même. Son esprit était plus tranquille, plus « libre ». Mais plutôt que de présumer du pire pour son maître et Empereur, il savait que le mieux était encore de laisser les acteurs de cette mission périlleuse exprimer ce qu’ils avaient vu et faire leur rapport.

Pour ce faire, il faudrait déjà attendre que tout le monde soit là, parmi les haut-gradés de l’Empire qui n’étaient pas en mission à l’extérieur.

« Attendons les autres avant que vous fassiez votre rapport. Mais à voir vos visages, j’imagine que la situation est urgente. »

Le Guerrier Ecarlate n’avait pas idée d’à quel point il avait raison…
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8835-kaguya-kosuke-dossier-shinobi
Kogami Akira
Kogami Akira

Détromper le Feu [Membres de l'Empire] Empty
Sam 18 Juil 2020 - 21:03


Taida 怠惰



Le soldat est occupé à flâner dans l’herbe en cette belle journée. Son entraînement à présent terminé, il peut tout de même s’accorder un peu de repos après ces efforts. Ces dernières semaines se sont montrées intenses, entre toutes les missions auxquelles il s’est proposé et tous les entraînements qu’il s’est infligé à lui-même pour progresser sur la voie du samouraï… le repos est bien le dernier des luxes dont il peut profiter. Lui qui était pourtant si fainéant il y a quelques mois encore, lui dont le nom ne parle à personne. Mais cela ne l’empêche manifestement pas d’être convié lorsque les temps l’exigent.

Paf.

Un message. Sûrement tombé d’un oiseau, mais Akira n’a pas eu le temps de le voir avant d’ouvrir les yeux. En le dépliant mollement, le soldat écarquille les yeux. Une invitation, ou plutôt un ordre l'intimant de se rendre au plus tôt vers le bureau du porte parole de l’empire. Rien que cela. Aurait-il fait quelque chose de mal ? Ou pire encore, quelque chose de si grave serait-il survenu pour que son aide soit requise ? Quoi qu’il en soit, le Kogami ne se fit pas prier davantage.

Ce n’est donc pas un gradé qui entre ensuite dans la pièce. Si lui-même est plutôt surpris d’avoir été prévenu, Akira n’a pas perdu de temps pour se rendre là où on l’a convié. Peut-être que ses efforts récents au sein de l’unité coloniale ont fait de lui un soldat digne de confiance et d’intérêt. Le jeune homme est si loin de toutes ces choses qu’il pourrait tout aussi bien être promu lieutenant sans pour autant être au courant. Ainsi, lorsqu’il arrive en cette pièce où se trouvent pour la plupart des pointures de l’empire, le soldat ne peut qu’effectuer un salut timide et gêné.

“ Soldat Kogami Akira, unité coloniale. “

Dit-il avant de se poster dans un coin de la pièce, la ou il ne dérangera pas. Sa grande taille est certes difficile à manquer mais au moins peut-il se faire discret. S’il doit se contenter d’écouter, Akira écoutera. S’il doit donner son avis, il le donnera. Pourvu qu’il ne tombe pas en plein sommeil, l’Hijine n’est jamais à l’abri d’une sieste improvisée même dans les moments les plus impossibles.

_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Chôkoku Tomoe
Chôkoku TomoeEn ligne

Détromper le Feu [Membres de l'Empire] Empty
Sam 18 Juil 2020 - 21:52
Détromper le feuPrintemps 204.

Un communiqué des plus alarmant venait de parvenir jusqu’aux mains de la lieutenante de l’Unité Territoriale qui avait immédiatement oublié ses quelques mochis qu’elle avait commandé. Troisième tentative de pouvoir se sustenter de pareilles douceurs. Troisième échec. Ses quelques ryôs déposés sur le comptoir de la petite échoppe, Tomoe avait tout lâché pour les laisser comme pourboirs pour le désagrément. Une aubaine pour le vieu tenant de boutique qui se retrouvait non seulement avec l’appoint de sa marchandise, mais toujours son petit lot entre les mains, et le sourire ravi d’avoir escroqué à sans le vouloir sa cliente.

L’air agacé, l’Explosive vivait une nouvelle fois cette impression de déjà vu sous l’égide de la frustration. Mais elle ne se devait plus de faire la ronchon pour si peu : le papier qu’elle tenait entre ses mains était suffisamment clair pour qu’elle oublie ses envies de sucreries. Une convocation importante et sur le champ au Palais Impérial dont les informations ne se résumaient qu’à cela finalement. La jeune brune se doutait évidemment qu’il s’agissait de quelque chose sous l’ordre de l’urgence pour qu’une telle assemblée subite soit quémandée. Et elle ne pouvait se faire prier… Pas après tous les efforts qu’elle avait produit pour l’Empire.

D’un pas pressé, elle remarqua les quelques silhouettes qui se dirigeaient toutes vers un même endroit et suivit machinalement pour venir alors s’ajouter dans cette pièce où semblaient déjà se trouver le Porte-Parole, et notamment que Uzumaki Gozen -qu’elle connaissait depuis quelque temps maintenant depuis un entraînement acharné. Une longue inspiration la prit, laissant l’expiration presque bruyante se dévoiler tandis que les autres visages attendaient, comme elle, le fameux objet de ce qui semblait être une réunion improvisée. « Lieutenante Tomoe de l’Unité Territoriale. » Fit-elle avec un petit brin d’impatience qui pouvait s’entendre dans la voix basse de l’Explosive.

Si elle n’avait que trop peu de patience, la Chôkoku tapait déjà silencieusement du doigt son bras tandis qu’elle avait croisé ses membres supérieurs sur son torse. Son regard dur s’adressa d’abord au Porte-Parole, d’un hochement de tête solennel. Puis ce fut le même pour le restant des individus qui se montraient présents dans la salle suite à la convocation surprenante. Son visage si peu avenant au premier abord laissa alors place à une petite prise de confiance animée d’un soupir léger, tout juste audible dans cette pièce. « J’imagine que le sujet est très important pour que nous soyons tous réunis ici. » Après tout, peut-être était-ce également pour parler plus officiellement de la disparition de l'ancienne Régente Hokazuka Rie dont l'information était parvenue jusqu'à eux grâce à une jeune femme, exilée du village caché des Nuages, qui semblait vouloir rejoindre les rangs de l'Empire.


_________________
Détromper le Feu [Membres de l'Empire] JlI2a2Y
Event 5 : l'Homme au Chapeau:
 



Dernière édition par Chôkoku Tomoe le Mar 21 Juil 2020 - 18:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9753-dossier-de-chokoku-tomoe#82791 https://www.ascentofshinobi.com/u1298
Akimichi Katsuo
Akimichi Katsuo

Détromper le Feu [Membres de l'Empire] Empty
Lun 20 Juil 2020 - 16:56
Il était tranquillement dans un bar à ramens, mangeant ses nouilles plus que délicieuses. Une des meilleures choses qu'il avait pu goûter dans la capitale de l'Empire du Feu. C'était un endroit paisible et surtout fortement côtoyé par quelques membres de l'Empire. De présent, il pouvait constater un Lieutenant et quelques soldats. Facilement remarquable pour l'Illusionniste, ce Lieutenant ne se prenait pas du tout pour un moins que rien. Non, à sa posture, il se sentait bien supérieur à tous.

C'était le genre de personne qui donnait du dégoût au jeune Soldat qu'était Katsuo, il avait d'ailleurs certaines idées en tête. Comme... le manipuler, le rendre fou jusqu'à l'amener aux bords du suicide. Alors que ses sombres idées parcouraient son corps, un soldat entra violemment dans l'échoppe demandant au Lieutenant et ses sous-fifres de se rendre au Palais Impérial.

Bizarre, ce message piqua la curiosité de l'Illusionniste. Il se leva précipitamment, si les sous-fifres étaient conviés, il pouvait également s'y rendre. Le soldat prit ses affaires, laissant quelques ryos pour payer son repas terminé et emprunta le chemin jusqu'au Palais Impérial. Un magnifique monument, il fallait l'avouer.

En arrivant, le jeune Katsuo se fondit dans la masse pour pénétrer dans la pièce où quelques personnes y étaient déjà présentes. Il tendit l'oreille, souhaitant écouter ce qu'il s'y passait. En plus du Porte-Parole de l'Empire présent, il y avait quelques Lieutenants, Capitaines et autres soldats insignifiants (comme lui l'était en ce jour).

Il faisait clairement tâche parmi eux, mais il garda un sourire fier sur son visage comme toujours afin de passer inaperçu à travers toutes ces personnes.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10205-akimichi-katsuo-le-titan-colossal https://www.ascentofshinobi.com/t9841-dossier-d-akimichi-katsuo
Bakuhatsu King
Bakuhatsu King

Détromper le Feu [Membres de l'Empire] Empty
Mer 22 Juil 2020 - 20:49


Dispensé de taches barbantes liées à sa fonction de soldat impérial pour la journée, King était resté posé chez lui à éplucher quelques bouquins pour son propre développement. Cela faisait un petit moment qu’il n’avait plus eu le loisir de consacrer un moment à lui, avec toutes les taches à effectuer pour l’empire qui s’enchainaient à une vitesse folle. Le blondinet comptait cependant bien profiter de cette journée pour renouer un peu avec ses bouquins, car seule sa force ne suffirait pas à faire de lui le membre de l’unité coloniale qu’il espérait être. En plus de devenir plus puissant, le Teikokujin devait devenir incollable en culture générale et en diplomatie s’il voulait parvenir à convaincre sans violence les autres nations à ranger les armes et se rallier à son idéologie.

Malheureusement pour le blondinet, une fois de plus le Teikoku avait d’autres projets pour sa journée. Alors qu’il était plongé en pleine lecture, une lettre fut glissée sous sa porte, ce qui ne présageait déjà rien de bon, en général il recevait ses lettres et colis de la main de facteur. Le jeune homme referma donc son livre avant de récupérer pour y lire le contenu. Une convocation d’urgence au palais impériale, sans plus d’indications. Cela ne présageait rien de bon, la lettre ne semblait pas être adressé au Bakuhatsu en particulier, donc certainement plusieurs membres de l’armée avaient aussi été convoqué, étais-ce un piège pour les éliminer tous d’un coup ?! Le blondinet ne se posa pas la question tant l’envie de répondre présent a cette missive ne lui vint pas dans un premier temps.

Apres tout il y aurait certainement un bon nombre de soldats présent au palais, son absences ne serait certainement pas remarqué et le déroulement de cette réunion surprise n’en serait certainement pas affecté, mais plus encore et surtout, il pourrait continuer avec sa lecture comme il l’avait prévu… Quoi que finalement peut être fallait-il que le jeune homme se rende au palais ?! King fila finalement dans sa chambre pour se préparer convenablement avant de se rendre au palais impériale. « Yô ! » fit il a quelque personne ici et la alors qu’il se dirigeait vers une place ou il pourrait avoir le visuel sur ce qui se passait. Plusieurs soldats étaient déjà présents sur les lieux dont quelques-uns que le blondinet connaissait déjà en plus de Gozen, Ryugen et Ozuka qui semblaient être dans le même bateau, un bateau qui ne laissait présager rien de bon.

_________________
Teikoku Rassemblement:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8910-boum-boum-taisho-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8989-bakuhatsu-king-s-shinobi-file
Uzumaki Gozen
Uzumaki Gozen

Détromper le Feu [Membres de l'Empire] Empty
Mer 22 Juil 2020 - 22:15
Conscient de ce qu'il demande à la partenaire du Porte-parole de l'Empire, Gozen ne peut s'empêcher de repenser à ses dernières heures au cœur du pays du Fer. La possible mort de l'Empereur, les anciens Kage revenu d'entre les morts, Reijiro fils du Daimyô de Kaminari et Nécromancien à la solde de l'Homme au Chapeau ... Comment se fait-il que dernièrement, tout semble s’accélérer d'un seul coup ? Les yeux perdus dans le vide, l'homme retrouve ses esprits lorsque la silhouette du Kaguya vient à lui, comprenant à la mine désarmée de son Lieutenant que l'heure est graver. Peut-être ne connait-il pas encore assez le Balafré, mais ce dernier a l'habitude d'être des plus sérieux tout en emportant avec lui une certaine touche d'ironie pour décontracter l'atmosphère pesante qu'il peut alors installer. Cette fois-ci, aucune blague ne sera faite. L'avenir de l'Empire est sur le point d'être chamboulé à jamais.

C'est dans l'urgence que Kôsuke accepte la requête de l'élémentaliste et convoque un maximum de Teikokujin présent à la capitale pour que tous, soient informés de la situation. Car désormais, tous sont concernés par ce que va leur annoncer le guerrier aux cicatrices.

Détromper le Feu [Membres de l'Empire] 6k5o

Face à ses semblables, tous arrivés en panique d'après la lettre qui leur a tous été adressés, l'Uzumaki se tient accroupi aux côtés du Guerrier Écarlate. Si certains ne le connaissent pas plus que ça, d'autres ont pu avoir à faire au Balafré à de nombreuses reprises pour différentes raisons. Qu'il ait été leur bourreau ou une aide précieuse dans l'apprentissage d'une technique, Gozen voyant que de nombreux soldats et lieutenants répondent au message, se relève, pour désormais se tenir debout face à l'assemblée qui se créer.

Cependant, il se doit de chercher les mots juste. n'ayant rien dit au Kaguya, il se préserve comme demandé dans l'attente que l'armée du Feu ne se mobilise. Maintenant que cela est réalisé, le Hijin s'avance de quelque pas son crapaud sur l'épaule, fixant avec conviction son auditoire. « Tout d'abord, je vous remercie de vous être tous dépêchés de venir avec rapidité. Car comme on a pu vous le laisser entendre, la situation est grave. Voir catastrophique. » Le ton donné, les bases de cette situation doivent être posées avant tout. Par nécessité.

« pour vous permettre de mieux comprendre, je vais vous exposer certains faits. » Raclant légèrement sa gorge, s'apprêtant à débiter un certain nombre d'information, il reprend alors. « Il y a moins d'une semaine, mon souhait de retrouver nôtre Empereur, en voyant que la Résistance Kumojin et le Fukkatsu se mettaient en place pour reprendre le village caché des Nuages s'est confirmé. Je me devais de retrouver l'homme grâce à qui nous sommes tous réunis au cœur de nôtre grande nation du Feu depuis maintenant plus d'un an. Grâce à qui, la volonté du Feu est désormais éternelle. Cependant, un homme n'était pas de cet avis ... Shinrin Shinpachi, lieutenant — tout comme moi — n'a pas apprécier ma volonté de "sauver" le Teikoku en retrouvant, nôtre possible Empereur disparu. »

Dis leur ...

« C'est alors qu'accompagné d'Uzumaki Ryugen, du même clan que moi et de Nuy Ozuka, partageant à ce même moment les mêmes idéaux que moi, avons été menacé par cet homme de trahison envers l'Empire. Il s'est alors montré "supérieur" à nous en nous posant un ultimatum ; trouver l'Empereur sous un délais de 13 jours ou alors nous serons considéré comme déserteur et ennemi du Feu. Ce même Feu pour lequel nous nous battons et nous battrons jusqu'au dernier souffle ! »

Yamanaka Rei est mort ... dis leur !

« Mais cela ne nous a pas bien impressionné car même sous la menace, le désir de retrouver notre dirigeant était bien plus grand. » Et à son retour, Shin aura le droit à un commité d'accueil uniquement représenté par le Balafré. Pour ... discuter. « Nous sommes donc parti et grâce à Suigyoku Ema, partenaire de nôtre porte-parole, nous avons pu découvrir que l'Empereur accompagné de Sendai Shizuku étaient au pays du Fer. Arrivé sur place, nous avons été confronté à un danger sans précédent et malheureusement, nous constatâmes en premier lieu la mort de l'ancienne capitaine ... dont voici le corps. »

D'un simple coup d’œil, il fixe l'amphibien présent sur son épaule un bref instant pour que ce dernier recrache le corps de la défunte aux yeux de tous. Protéger comme demander par sa Seigneurie.

« J'ai ramené son corps sous les ordres de Rei car oui, nous l'avons retrouvé. » Mais il n'est plus. « Peu de temps après avoir constaté la mort de Shizuku, Rei nous est apparu mal en point comme ayant affronté les éléments. C'est alors qu'un premier homme nous est apparu; Yuki Sôsuke — Nidaime Mizukage. L'Empereur encore épuisé de sa précédente confrontation, j'ai réussi à la protéger lui ainsi que Ryu' et Ozuka du danger que représente le deuxième du nom Mizujin. Et grâce à ces derniers, nous l'avons éliminés. Toutefois, ce n'était pas fini, haut dans le ciel nous est apparu Nagamasa Chôgen — Shodaime Tsuchikage. Par le talent de l'Empereur, nous avons été sauvé d'une mort certaine. Mais ces deux hommes, comme la plus part d'entre vous le savez, sont morts depuis bien longtemps. Leur comportement n'était pas normal. » Après un léger blanc, laissant l'assemblée prendre connaissance de tout ce qui a déjà été dit, il reprend son monologue interminable. « Sous les ordres de Yamanaka Rei, nous devions rentrer au pays pour vous informer de ces derniers évènements mais je ne pouvais me résoudre à le laisser mourir, il est MON Empereur. Alors Ryugen et Ozuka sont repartis en direction de Hi alors que je suis resté à ses côtés pour atteindre ... le Nécromancien. Nous avons découvert que cet homme est capable de ramené à la vie non pas de simple cadavre, mais des hommes et des femmes immortels dont le chakra semblent illimités. Car face à lui, l'ancien Mizukage et l'ancien Tsuchikage sont revenus à ses côtés, comme par enchantement. Le Nécromancien est un lieutenant de l'Homme au Chapeau et son nom ... est Kojima Reijiro fils et héritier du Seigneur de la Foudre. Malheureusement, je ne pouvais combattre éternellement contre des forces qui me dépassaient jusqu'alors. Je me devais d'en avertir mon Empire ... »

Et ...

« Nôtre Empereur, Yamanaka Rei m'a ordonné de rentrer au pays et de trouver un nouvel Empereur pour le Feu. Car l'homme que l'on a tous connu est mort. Très certainement ... Du moins, de ce que nous croyons. Comment aurait-il pu survivre face à un homme pouvant invoquer les légendes de notre monde, possédant l'immortalité ?»


Désormais, l'Empire se doit d'avancer et surtout, se doit d'agir rapidement.

Nous devons donc trouver au plus vite une nouvelle figure pour représenter nôtre volonté du Feu mais surtout, il nous faut trouver une solution face à ce Nécromancien présent aux côtés de l'ennemi public numéro un ! Celui souhaitant notre fin à tous ! Que pouvons-nous faire face à une armée de morts-vivants, incapable de trouver la mort à nouveau ?! Je sais que nous trouverons une solution et que nous débarrasserons le Yuukan de cette menace ! Pour la mémoire de Yamanaka Rei, Premier Empereur du Teikoku ! Pour l'Empire du Feu !

Face à tous, Uzumaki Gozen démontre son désir de mettre un terme à la menace de l'Homme au Chapeau, comme son désir caché d'être toujours plus présent pour les siens et l'Empire pour lequel il pourrait donner sa vie.

Le Nécromancien l'avait nargué de par ses pantins, Gozen le retrouvera pour lui faire payer son arrogance.

_________________
w3docs logo

Event 5: Teikoku Gang:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8787-uzumaki-gozen-pour-l-empire-malgre-lui#74009 https://www.ascentofshinobi.com/t8796-uzumaki-gozen https://www.ascentofshinobi.com/u940
Seiun
Seiun

Détromper le Feu [Membres de l'Empire] Empty
Jeu 23 Juil 2020 - 10:16
Détromper le Feu [Membres de l'Empire] 3gMv2Ce

Le cœur d'une ruche était sa reine, dorlotée et gavée à mort pour qu'elle vive au moins au moins 5 ans là où l'ouvrière ne dépassait pas les 5 semaines. Cette ruche ouverte était décapitée avant l'heure, créant un regroupement spontané autour d'une des figures de l'Empire. L'Uzumaki paraissait brave, assez pour déblatérer un paquet d'informations que tu ne comprenais que de moitié. Il avait vanté les mérites d'un nécromant dont les talents avaient transcendé son art, réveillant d'anciennes élites Yuukanjines, leur donnant immortalité (comique pour un mort), et « chakra illimité ». Il fait bon d'être mort. Ton sarcasme marque des traits déjà repeints d'encre et de vestiges d'autres expérimentations.

Même si la convocation était globale, tu ne te sentais pas concernée par cette alarme ; ni par la mort d'un Empereur que tu n'avais jamais vu, dont seul ne nom illustrait un historique, ni par le besoin si vindicatif de le remplacer alors que son corps ne devait pas encore être froid.

Décidément, cette armée n'était pas sans surprises. D'autres contrées auraient pleuré, commémoré, enclenché tout un tas de conneries pour faire honneur à son règne.. Mais ici, les regards se portaient principalement sur le trône vide du disparu, sous l'excuse d'une menace mondiale. L'empressement faisait bâcler les choses, oublier les principes, transgresser les codes. Si le recueil n'était pas de mise pour les Teikokujins... On t'avait vendu une règle bien plus cartésienne que personne n'avait pourtant relevé.

- C'est pourtant simple je crois...

Une lueur diabolique naît dans ton regard astral. Une forme de vice poussé à son paroxysme, comme si tu étais prête à aggraver une situation déjà lourde de poids moral.

- Le plus fort règne, les prétendants doivent donc s'affronter.... à mort

En vipère improvisée, tu jettes ton venin sur les quelques visages qui ne devaient sûrement pas connaître le tien ; et c'était tout à ton avantage.

- .. Enfin, c'est ce qu'on m'a expliqué quand je suis arrivée ici

Sourire naïf. En haussant les épaules, tu confirmes n'être qu'une gosse qui répète sa leçon sans aucune retenue. Le fond était plus sinueux, étant désireuse de voir s'affronter les plus grosses puissances de ces terres embrasées. Par simple curiosité malsaine, ou par volonté perfide d'engendrer une tension nouvelle ; La loi du plus fort.


Dernière édition par Seiun le Sam 25 Juil 2020 - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10147-seiun-fichee-terminee#86391
Nuy Ozuka
Nuy Ozuka

Détromper le Feu [Membres de l'Empire] Empty
Ven 24 Juil 2020 - 14:12
Présent avec tous mes autres camarades de l'empire, j'étais dans mes pensées, un peu perdu dans mon esprit qui cherchait une solution à tout cela. La situation était catastrophique, si on réfléchissant davantage à tout cela, on ne pouvait trouver une sortie où tout le monde sortait gagnant.

La voix de mon supérieur et camarade de mission Gozen me fit revenir à la réalité, son résumé n'était que la stricte vérité, on ne pouvait pas dire le contraire. Malgré ça je trouvais que la partie sur Shinrin Shinpachi était un peu sévère, au fil des jours avec lui, cela ne m'étonnait pas qu'il cherche à s'emparer de la place hiérarchique la plus importante. Sans doute qu'elle lui revenait en priorité, car en terme de puissance, il faisait partie de la marche haute des shinobis. Son CV de mission devait être tout aussi impressionnant , il remplissait les qualités, pour moi, d'un chef. Bien entendu il n'était pas parfait et sa quête du pouvoir pouvait être mal interprété, mais je savais qu'il ne voulais que le bien de notre pays. Est-ce qu'il était du genre à rester ici, à protéger son pays et à être derrière un bureau ? Non impossible de le voir comme ça...

Un pays sans dirigeant ne pouvait avancer droit, chacun avait ces idées, ces opinions, son envie d'agir ou de protéger, sans ordre directe tout allait s'effondrer. La menace qui nous attendait ne ferait qu'une bouchée de nous sans une main forte au- dessus pour nous diriger. Malgré ça, est-ce que c'était bien le moment d'en parler, est-ce que la menace de ce nécromancien ainsi que de l'homme au chapeau n'était pas supérieur ?

Quelqu'un ici avait déjà un avis bien tranché sur la question, n'hésitant pas à donner l'idée d'un combat à mort entre les prétendants. Franchement, devrions nous vraiment en arriver-là ? Présent sur place, lors de cette mission, sans doute pouvais-je apporter quelques éléments.

« Nous venons de perdre notre empereur et toi tu souhaiterais que les prétendants à ce titre se battent à mort ? Tu ne penses pas que nous avons besoin de cohésion ? Serais-tu vraiment prêt à sacrifier des hommes aussi puissants juste pour avoir ton combat à mort ? Pitoyable, j'espérais que nous avions un minimum évolué... »

Je devais rajouter un élément que Gozen avait omis de citer, un élément qui n'allait rassurer personne, mais toutes les hypothèses devaient être prises en compte.

« L'empereur se battait contre le nécromancien... Même si j'ai une confiance dans sa puissance, il ne faut pas oublier qu'il pourrait très bien avoir comme marionnette l'empereur lui-même à partir de maintenant... L'utiliser comme arme contre notre pays serait dévastateur à la fois pour le moral des hommes, mais surtout vu sa force, je voulais juste le signaler... »

Me taisant de nouveau, laissant la parole à ceux qui voulaient parler...

_________________
Détromper le Feu [Membres de l'Empire] Cmi_de10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8692-ozuka-nuy-complet
Kogami Akira
Kogami Akira

Détromper le Feu [Membres de l'Empire] Empty
Sam 25 Juil 2020 - 0:38
Que peut-il répondre à ces longues explications ? Shinpachi ? Un nécromancien ? L’empereur potentiellement mort ? C’est l’avenir de la faction qui semble en jeu, et le voilà convié ici comme si son avis en importait. Akira n’a jamais été important au sein de sa faction ou même de son unité, peut-être aurait-il mieux valu de ne pas se rendre sur place. Le jeune homme n’a pour ainsi dire jamais donné son avis sur quoi que ce soit, et ne compte pas le faire aujourd’hui. Que pourrait-il dire d’autre que “battons nous” ?

“ Je serais la pour combattre dans tous les cas. Mais proclamer la mort de notre empereur n’est-il pas prématuré ? Nous savons tous qu’il est capable de grandes choses, peut-être a-t-il survécu. “

Quand bien même faudrait-il nommer un remplaçant dans tous les cas, Akira a bien du mal à croire à une mort de son empereur. L’immortalité n’existe pas, ce nécromancien et ses pantins ne sont sûrement pas si terribles à ses yeux. Ah, que cet esprit cartésien lui jouera des tours un jour…

Mais l’arrivée d’une femme étrange dans la pièce lui fait hausser un sourcil. Quelle allure, elle ressemble à une sorcière ou une sorte de shaman que l’on ne voit que dans la fiction. Néanmoins, ses mots ne lui apparaissent pas si dénués de sens qu’à son camarade plus loin, dont la réaction témoigne d’un certain agacement. Aurait-il lui-même oublié les lois de son propre pays ? Au risque de déclencher une dispute, Akira répond alors avec stoïcisme.

“ Ses paroles ne sont pas si idiotes. Doit-on rappeler la manière dont un empereur prend la place du précédent ? Lors d’un combat à mort. Mais en effet, je vois mal un événement de ce genre se produire dans un pareil contexte. “

Akira se gratte le menton. A priori, peu de candidats seraient éligibles au poste d’empereur mais le premier lui venant à l’esprit se situe dans cette pièce. Aussi insignifiant soit son avis, autant le donner pour avoir un semblant de participation aux débats enflammés qu’il sent arriver sous peu.

“ Je propose Kaguya Kôsuke ici présent pour le poste d’empereur, au moins jusqu’à ce que la situation du côté de Yamanaka Rei soit clarifiée. A priori, le porte parole est bien la personne ayant pu observer la fonction d’empereur au plus près. “

Dans quoi s’embarque t-il au juste ? Trop tard.

_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Kaguya Kôsuke
Kaguya Kôsuke

Détromper le Feu [Membres de l'Empire] Empty
Sam 25 Juil 2020 - 15:53
Kaguya Kôsuke le savait bien lui-même, il n’avait jamais fait partie des « cerveaux » de l’Empire. Il n’était ni le plus intelligent ni le plus éloquent. Mais il n’y avait nul besoin d’avoir un certain intellect pour comprendre que la situation s’annonçait urgente et, de fait, dramatique. Les visages et la pression venaient se joindre à un contexte que le porte-parole connaissait bien : ce trio de soldats avait été envoyé pour retrouver la trace d’un Empereur absent pour la bonne cause, mais depuis trop longtemps maintenant.

Alors il écoutait. Ce fut évidemment Uzumaki Gozen qui monopolisa la parole. Et chacun de ses mots sembla remuer un couteau invisible que le Guerrier Ecarlate avait l’impression d’avoir entre chacune de ses omoplates.

Tout d’abord, le nom de Shinrin Shinpachi ressurgit. Celui-là même que le Kaguya avait affronté à ses dépens, et qui l’avait accusé de bon nombre de maux impériaux. Pour Kôsuke, il ne s’agissait là que d’un fervent Teikokujin qui avait sa propre notion et ses idéaux personnels dans une période déjà trouble. Mais plus il en entendait parler, plus il se posait de questions à son sujet. Etait-ce, finalement, un soldat impérial, ou un impérial perturbateur ?

La suite était davantage indécise, tellement elle paraissait folle. Un nécromancien, capable de faire revenir les cadavres à la vie en boucle et avec leur propre chakra ? Si Gozen et son unité avaient véritablement affronté des Kages, cette « technique » ou ce « pouvoir » que ce nouvel ennemi avait tutoyait celui de l’Homme au Chapeau. Et c’était justement en pensant à ce vieil homme que Kôsuke semblait avoir trouvé les arguments pour la suite.

« Tu as ramené le cadavre du Capitaine Sendai Shizuku, et l’Homme au Chapeau maîtrise le temps. Que quelqu’un ait réussi à perfectionner les arts nécromantiques à ce point me paraît fou, mais qu’est-ce qui ne l’est pas dans cette période folle ? »

Le porte-parole impérial se tourna directement vers Uzumaki Gozen.

« Nous n’avons pas le temps de remettre les paroles des nôtres en doute. Dès que cette réunion sera terminée, tu écriras un parchemin que l’on enverra à tous les partis de la Coalition Shinobi, à l’exception de Kumogakure no Satô. S’ils ont vraiment engendré ou laissé ce nécromancien, ils devront s’expliquer. Pour le reste, ces informations sur cette « technique » sont capitales. »

On aurait pu se demander pourquoi le Guerrier Ecarlate, pourtant porte-parole d’un Empereur possiblement disparu, avait délaissé cette tâche à Gozen. La raison se trouvait dans la simplicité accoutumée au Kaguya. Le mérite, si l’on pouvait vraiment parler ainsi en une pareille circonstance, était un fondement principal. Kôsuke ne se voyait pas écrire sur des exploits auxquels il n’avait pas pris part. Et Uzumaki Gozen, qui avait vécu ce cauchemar, saurait trouver de meilleurs mots.

Enfin, il y avait la raison suprême. Celle qui entrait directement en écho avec la fin du rapport de l’Uzumaki et des dérives que certains avaient commencé à suivre à sa suite. Que ce soit celle qui appelait à des combats à mort, tout comme au jeune shinobi qui réclamait le Kaguya à la tête de l’Empire.

« Nous discuterons de l’Empereur en temps voulu. Personnellement, je n’ai pas besoin d’un titre pour aider ma capitale et mon pays. J’espère qu’il en va de même pour tous ceux présents ici. »

Kaguya Kôsuke Empereur du Feu ? Il ne l’imaginait pas un seul instant. Pas parce qu’il n’y croyait pas, mais parce qu’il ne prenait même pas le temps d’y penser. Pour lui, la situation était trop urgente pour penser à trouver un successeur pour le possible disparu Yamanaka Rei.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8835-kaguya-kosuke-dossier-shinobi
Akimichi Katsuo
Akimichi Katsuo

Détromper le Feu [Membres de l'Empire] Empty
Dim 26 Juil 2020 - 13:54
Dans son coin, l'Akimichi avait tenté de se faire discret mais son corps imposant ne pouvait que le trahir malheureusement. Probablement que d'autres avaient déjà vu sa présence, il n'avait pas forcément tenter de cacher son chakra ou autre, de toute manière. Le soldat écouta attentivement les propos de l'Uzumaki concernant son retour de mission, et les propos étaient clairement... hallucinants. Pouvaient-ils y croire ? Que très peu, mais le Lieutenant n'avait aucune raison de mentir à ce propos, se disait l'Akimichi.

Il écourta les propos de l'Uzumaki concernant Shinrin Shinpachi, bien connu dans les rangs de l'Unité Impérial qu'il souhaitait évidemment rejoindre. Un nécromancien, l'Edo Tensei, la capacité de ramener les morts. Mais, surtout, le fait qu'il fallait désigner un nouvel Empereur également.

Certains proposaient un combat pour désigner le plus fort, d'autres n'étaient pas forcément d'accord. Akira, qu'il connaissait, proposait quant à lui que le Kaguya, aussi surnommé Guerrier Ecarlate, prenne la place de l'Empereur.

— Malheureusement, le peuple aura besoin d'une personne pour que tous mènent à bien leurs missions et objectifs.

Katsuo avait décidé de se dévoiler concernant tout cela. Bien qu'il était comme le Kaguya, d'autres ne l'étaient pas forcément et avaient besoin d'un repère pour mener à bien tout ce qu'il y avait à entreprendre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10205-akimichi-katsuo-le-titan-colossal https://www.ascentofshinobi.com/t9841-dossier-d-akimichi-katsuo
Chôkoku Tomoe
Chôkoku TomoeEn ligne

Détromper le Feu [Membres de l'Empire] Empty
Sam 8 Aoû 2020 - 15:08

Détromper le FeuPrintemps 204.

Le silence était de mise pour chacune des personnes qui ne pouvaient être que d’une écoute attentive à propos de ce que Uzumaki Gozen avait à leur dévoiler. De lourdes nouvelles. Toutes aussi folles les unes que les autres. C’était presque à en perdre la raison. D’abord ce qui ressemblait à une forme d’accusation à l’encontre du lieutenant Shinpachi. C’était là une étrange affaire qui sembla bien vite se fondre sous les quelques bombes qui suivirent…

La Chôkoku avait beau tenter de demeurer impassible sous le torrent d’informations qui découlait du témoignage de l’Uzumaki. Si elle comprit immédiatement que quelques unes des phrases, pour d’autres la lieutenante dût se les répéter une fois ou deux de plus pour bien prendre conscience de la gravité de la situation. L’Empereur aurait failli ? Elle n’osait y croire. Lui qui était venu à bout de bon nombre d’ennemis à lui seul, pouvait-il seulement se laisser faire par un… “Nécromancien” ? Alors dès que l’idée persuadée de Gozen était que Yamanaka Rei n’était plus, l’Explosive ne put retenir ses deux poings qui se resserrèrent avec force pour canaliser la petite colère qui commençait à s’emparer d’elle. Elle n’aurait dès lors plus le loisir de s’entretenir avec ce dernier pour lui faire comprendre son erreur de l’avoir rétrogradée ? Plus encore mais sans qu’elle accepte de se l’avouer… Il était surtout celui qui avait eu suffisamment confiance en la jeune Chôkoku pour lui donner une opportunité qu’aujourd’hui encore elle ne pouvait oublier… Elle lui était redevable d’une certaine manière.

Alors elle resta silencieuse, se sentait bouillonner entre les dires de chacun et d’autant plus ceux du Porte-Parole. Pour Tomoe, il avait raison, mais il avait aussi tort. Au même titre que chacun de ces soldats et lieutenants qui étaient présents à cette réunion improvisée. Alors, une fois que tout le monde semblait avoir fini, la brunette relâcha la pression qu’elle mettait sur ses mains refermées sur elles-même pour dire sa façon de penser. « Je suis d’accord avec Akira. » D’un regard dur envers chacune des âmes qui se tenait là, la manieuse d’argile croisa les bras, l’expression se voulant quelque peu colérique vis à vis de ce que chacun semblait vouloir croire. « Sans le corps inerte de Rei, je ne pourrais croire que l’Empereur ait failli. Quant au fait de trouver un nouveau dirigeant à notre nation... » Son ton se fit un peu plus sombre pour ce qui suivit. « Je suis de l’avis de Kôsuke : Il est précipité d’en choisir un nouveau. Nous sommes tous ici pour notre pays. Nous n’avons pas besoin de plus pour combattre ensemble sous une même bannière. » Elle marqua un petit temps pour accentuer son regard sur ledit Kaguya et ajouta. « Mais contrairement à ce que certains semblent ne pas vouloir remettre en question, je ne peux croire que notre Empereur soit mort. »

La Chôkoku sembla finalement calmer un peu plus ses ardeurs et inspira profondément avant de soupirer longuement. « De plus.. Il se peut que la découverte sur ce Nécromancien et l’enlèvement de Hokazuka Rie par, parait-il, cet Homme au Chapeau soit en lien, qui sait ? Dans tous les cas nous ne pouvons pas rester sans rien faire. » Tomoe émettait là une hypothèse délicate. Mais si Gozen disait vrai et que l’héritier de la Foudre était bien un lieutenant de l’ennemi public numéro un, alors une chose était évidente : L’ennemi était décidé à passer à l’action. Et l’Empire se devait d’être prêt.



_________________
Détromper le Feu [Membres de l'Empire] JlI2a2Y
Event 5 : l'Homme au Chapeau:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9753-dossier-de-chokoku-tomoe#82791 https://www.ascentofshinobi.com/u1298

Détromper le Feu [Membres de l'Empire]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Palais Impérial
Sauter vers: