Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Recherche Jishin[solo]

Hyûga Toph
Hyûga Toph

Recherche Jishin[solo] Empty
Jeu 9 Juil 2020 - 16:21
L'Intendant avait beaucoup de choses à faire, en ce moment. C'était indéniable. Pourtant, elle ressentait parfois le besoin de se recueillir seule sans devoir répondre à une foule de questions et d'interruption.

Dans ces moments-là, elle venait dans une petite bibliothèque privative de l'Académie. L'ensemble était construit dans du bois, à la mode de Yuki. Une cheminée, où brûlaient des buches, donnait une agréable température à la pièce. Elle s'installa au bureau.

Toph venait ici pour synthétiser ses découvertes. Tout rassembler et avancer dans sa compréhension et sa théorie innovatrice. Il s'agissait d'avancer pas-à-pas, car une erreur ou une mauvaise méthodologie pouvait avoir de graves répercussions. L'Histoire était emplie d'exemples d'expérimentations trop rapides ou mal encadrées. Des shinobis disparaissant sans donner de nouvelles, ou dans des larges explosions. Même des jutsus stables dans un environnement contrôlés pouvaient se retrouver très dangereux dans une situation avec une variable changeante, sur un champ de bataille. Sa vie était trop importante pour la risquer inutilement. Il fallait approcher cela avec rigueur.

Et pour ce faire, elle avait besoin de trois choses. Une plume. De l'encre, et du papier. Elle coucha ainsi par écrit la synthèse de ce qu'elle avait découvert. La principale source de tout ceci était l'entrainement avec Yanosa-san, bien entendu. Néanmoins, elle avait aussi d'autres choses à prendre en considération. Sa propre expérience avec les projections de chakra, et les quelques essais qu'elle avait fait en présence de Seika.

Elle plongea la plume dans l'encrier, puis commença à écrire.

Petit un : les projections de chakra disposent de quatre caractéristiques. La puissance brute - aspect typique sur lequel les paumes du Hakke jouent. Le volume de la projection, et si classiquement le volume est assez faible il est possible de remplir toute une zone de bataille d'une projection de chakra, bien que c'était gourmand en chakra et nécessitait une expertise en la matière. La vitesse du chakra - un état binaire en soi mais c'était important à prendre en compte.

Et, enfin, une caractéristique secrète que Toph appelait l'Harmonique.

C'était cette découverte qui rendait tout ceci possible.


Petit deux : Les Hyûgas disposent naturellement d'une harmonique. Néanmoins, cette harmonique n'est pas contrôlée ni stable. En apprenant la paume du Hakke, les Hyûgas misent tout sur la puissance et "étouffent" leur harmonique.

Elle l'avait vu dans les jeunes du clan. Cette harmonique était présente, mais chaotique, non contrôlée. Ce que le clan avait considéré pendant des siècles comme un problème à régler pour maitriser les paumes du Hakke était en réalité une caractéristique avec ses propres effets.

Petit trois : Une Harmonique bien calibrée agit comme une série d'impulsions de chakra au sein de la projection.

Petit quatre : Cette série se base sur des puissances binaires successives, tout comme une technique classique du Juken connue sous le nom des coups du Hakke. 2- 4 - 8 - 16 - 32 - 64 et éventuellement 128.

Mais la ressemblance ne s'arrêtait pas là.

Petit cinq : les effet de cette série sont identique aux coups du Hakke, tant que l'expérimentation permet de le prouver pour le moment. Il est plausible, sur base d'une projection des données actuelles, que la finalité de la 64e harmonique bloque complètement le chakra d'une cible. Néanmoins, ce n'est pas vérifiée.

Je n'arrive pas à faire plus de quatre impulsions pour le moment. Je devrais faire une utilisation intensive. Peut-être avec un samourai ?

Petit six : L'Harmonique se base sur une fréquence propre. Une déviation de celle-ci et l'erreur se propage dans toute la projection, détruisant la capacité de verrouillage.

Pistes d'amélioration : afin de focaliser le contrôle de la quatrième caractéristiques, il serait pertinent de diminuer les autres autres caractéristiques à leur niveau le plus basique pour débuter, et de jouer uniquement sur cette Harmonique à sont niveau le plus élémentaire. Ensuite, il serait pertinent d'étudier l'évolution de l'Harmonique en corrélation avec une autre des variables, tout en gardant les deux autres au niveau élémentaire. S'il n'y a pas de corrélation observée entre les variables, alors il n'y a pas à craindre une éventuelle difficulté supplémentaire dans l'élaboration de la technique.

Toph relut ses notes. Cela commençait à prendre forme. Son entrainement avec Yanosa-san, en particulier, avait porté ses fruits. Pour autant, le chemin était encore long. La calibration de l'Harmonique, en particulier.

_________________
Recherche Jishin[solo] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Recherche Jishin[solo] Empty
Sam 5 Sep 2020 - 15:51
Toph avait avançé dans ses recherces, drastiquement. Elle était partie d'une bonne base avec l'entrainement et l'expérimentation sur Yanosa-san. (Clik Cliklà). Une base pour son harmonique qu'elle avait bien calibrée pour mettre le fondement de ses autres expériences. Après quelques vérification discrète au byakugan, Yanosa-san était en bonne santé et s'était complètement remit de leur rencontre.

Une vérification importante, bien entendu. Il aurait été possible que l'Harmonique soit néfaste à l'organisme sur le long terme. Ce n'était pas le cas, ou si cela l'était, ce n'était pas visible et donc proche du négligeable. Compte tenu que l'alternative pour neutraliser quelqu'un nécessitait souvent l'usage du sabre, ce risque était plus minime que le risque d'y aller trop fort lors d'une telle arrestation. Elle se rappelait vaguement d'avoir affronté un de ses cousins Hyûga qui se la pétait grave à toujours s'appeler "le prince", et qui avait eut les deux jambes cassées suite à son affrontement avec Toph.

Au moins, depuis, il avait fermé sa grande gueule.

Depuis lors, toph avait procédé à quatre tests.

De manière générale, tant qu'elle le pouvait, elle avait travaillé à ce que la fréquence de base soit un automatisme pour elle. Dériver légèrement de cette fréquence rendait les effets caduques. C'était primordiale. Elle avait prit l'habitude de tester cela lors du moindre temps libre, ou même, pendant certaines de ces convocations. Cela avait été le cas avec la prometteuse Seika, par exemple. (Clik Clik. Des petits tests, sur le côté. Rien de très profond, mais c'était pour travailler ses automatismes de bases.

Son second test, elle l'avait fait avec Meho-san. Un chunin en vue d'iwa. Il était venu la fleur au fusil pour apprendre le Bushido. Toph l'avait d'abord remit à sa place, lui montrant l'importance de la philosophie de la discipline avant tout autre chose. Ensuite, elle lui avait appris les arts, car Meho-san montrait une détermination à toute épreuve. Ainsi, pendant qu'il s'était entrainé à trancher ses projections de chakra, Toph avait travaillé en profondeur sur l'Harmonique. Progressivement, elle avait compris comment en améliorer l'efficacité. En théorie, elle était désormais capable d'imiter les arcanes des 32 ou 64 coups du Hakke. (Clik clik)

Le troisième test avait été de manière assez comique assez semblable, et différent à la fois. C'était autre individu qui s'était présenté à elle, pour le même objectifs, bien que les raisons étaient différentes et de but en blanc plus proche de l'esprit du Bushi. Jurojin était venu. Illustre membre des Chokoku, et membre du Conseil. Toph était passé par le même apprentissage, cette fois-ci en faisant varier le volume de ses projections et pour en étudier l'impact sur l'Harmonique. Le résultat avait été sidérant. Le Volume en était tout a fait indépendant. L'Harmonique se répétait infiniment tant que le chakra pouvait s'en faire le vecteur. (Clik Clik).

Enfin, le dernier test n'avait pas été aussi concluant. La puissance n'était définitivement pas aussi facile à canalyser que le volume et l'harmonique en même temps. Si c'était possible, comme son test lors de l'apprentissage du kinjutsu sur les barrière pour les bijuu, la résultante était difficile à controler en même temps que de gérer les harmoniques. Il fallait un équilibre, une balance. Et la technique puissait déjà beaucoup dans la complexité pour rendre cette balance difficile.

L'Intendant notait tout ces résultats dans son carnet. Cette recherche serait classifiée comme Kinjutsu, une fois qu'elle le donnerait à son clan. Pour autant, elle n'en était pas encore une maitresse, loin de là. Elle débutait seulement sur ce chemin, mais si elle réussissait...

_________________
Recherche Jishin[solo] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301

Recherche Jishin[solo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Académie Hashira
Sauter vers: