Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Maladresse et pugilat [Daigoro Jin]

Kogami Akira
Kogami Akira

Maladresse et pugilat [Daigoro Jin] Empty
Jeu 9 Juil 2020 - 21:39
Akira a pour habitude de s’entraîner à l’écart des terrains prévus à cet effet. Il faut bien avouer que le calme et l’espace qu’apporte l’extérieur des murs est grisant, en plus de le rendre plus productif. Quand bien même il soit plus difficile de se trouver des partenaires ici, le soldat se contente de trancher le bois pour travailler sa technique de frappe avant tout. Depuis qu’il s’est mis en tête de suivre la voie du samouraï, le jeune homme a légèrement progressé. Ses entailles sont plus profondes, plus rapides, Akira avance lentement mais sûrement.

“ Hum… “

Pensif, l’Hijine s’arrête un instant pour observer son oeuvre. L’arbre sur lequel il s’acharne depuis quelques minutes -arbre mort bien sûr- est bien trop gros pour être tranché d’un coup. Même en plusieurs à vrai dire, son tronc a beau être profondément entaillé il n’en reste pas moins debout. C’est pourtant loin d’être le plus gros de la forêt en plus d’être fragilisé depuis le temps qu’il pourrit. A croire que même dans la mort, ce noble chêne s’accrocher à rester droit.

“ Désolé l’arbre. On se servira de ton bois pour faire du feu, t’inquiètes. “

Dit-il comme pour le rassurer quant à sa fin. Akira n’est pas fou, ses paroles sont surtout pour meubler le silence mortel qui règne aux abords de la forêt malgré l’heure de pointe. Il faut bien avouer que peu de gens aient de bonnes raisons pour s’y rendre, la plupart des personnes circulant hors de la cité sont des marchands ou soldats en patrouille et passent par les chemins usuels. Ainsi, peu de chances qu’il blesse quelqu’un en faisant tomber cet arbre. Haut d’environ 5 mètres, celui-ci est tout juste assez grand pour satisfaire Akira de l’avoir coupé.

Ainsi, le soldat se concentre et pousse sur ses pieds pour se projeter vers la cible. Dans la continuité de son mouvement, il dégaine son sabre pour trancher nettement le peu qu’il reste sur le tronc. S’il n’y croyait pas plus que cela, sa technique fonctionne et le géant vert commence à tanguer. Malheureusement pour lui -ou plutôt pour celui qui arrive pile au mauvais moment- quelqu’un se trouve exactement sous la trajectoire que l’arbre effectue pour s’écraser au sol.

“ Ah. Euh… attention ! “

Dit-il, un peu trop calme pour le risque de mort imminente qui se profile devant l’autre jeune homme. Akira ne l’a jamais vu et risque bien de ne plus le revoir s’il ne bouge pas très vite.

_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Daigoro Jin
Daigoro Jin

Maladresse et pugilat [Daigoro Jin] Empty
Ven 10 Juil 2020 - 23:21
Jin entamait sa routine avec ses plus précieux amis. les trois potes ne travaillaient pas aujourd’hui, ils étaient tous en permission, une aubaine pour eux. Daigoro marchait dans les ruelle d’Urahi comme un prince, quand il était entouré de ses amis le furyo trouvait une confiance encore plus grande, inébranlable. Voguant à travers les rues, quelques clin d’oeil aux minettes qui passait près de lui, des éclats de rires partagé avec ses potes, Jin vivait sa meilleur vie. Pour le jeune homme, il n’avait besoin de rien d’autre a part peut être une bonne baston comme à l’époque de son village, cela lui manquait de ne pas pouvoir coller des pains à quelque jeune insolents. Le furyo se rappelait de ses premiers jours au seins de la cité avant même qu’elle ne soit appeller Urahi. Ses premiers jours dans l’armée fut terrible pour ses compagnon de secteur, obligé à se battre contre des soldats avec plus d’expérience certe mais arrogant, la plupart avait prit de haut ce pauvre Jin qui venait de s’installer en ville depuis sa campagne, très vite il comprirent à qui ils avaient affaire, non pas un jeune froussard venu tout droit de ses champs, mais bien un petit qui bottait le cul à quiconque se moquait de lui ou le regardait un peu trop de travers. Dès les première heures aux côtés de ses nouveaux compagnon d’armes, Jin s’était retrouvé avec plusieurs gardes le maintenant au sol pour éviter qu’il ne cause pas plus de ravages dans les rangs.

Quel bon souvenirs" se disait Jin, un peu nostalgique de cette époque.

aujourd’hui il était connu dans toute l’armée régulière et apprécier en majorité, tous s’était accomoder des tenues extravagante, du fort caractère et de sa coupe si particulière, plus personne n’osait se moquer de lui dorénavant, il avait le respect de tous. Rien d’étonnant de savoir aussi qu’il avait réussi également à être reconnu dans son quartier. Paolo, un restaurateur qui tenait son restaurant à quelque pas des appartements de Jin et sa mère, il vu le grand gaillard accompagner par ses camarades et l’interpellait, le restaurateur l’invitait à venir manger chez lui ce midi.

Chef ! Désolé mais pas aujourd’hui, j’ai déjà des choses prévue avec Kugo et Inasadisait-il à l’adresse de Paolo

Jin avait une fois arrêter des gars partir sans payer, en règle général il ne se mêlait pas de ce genre d’histoires mais dans leurs fuite, les deux brigands avait bousculé le pauvre Jin qui mangeait sa glace accroupi dans son coin, la glace avait fini sur les pavés de la ville et les deux brigands subirent en conséquence le même sort. Paolo ne fut pas le seul à qui le jeune soldats avait rendu service, que cela soit les voisins ou d’autre commerçants, le bonhomme avait gagné le respect de tout le quartier et ne pouvait plus marcher jusqu'à chez lui sans recevoir des invitations de toute parts.

Aujourd’hui était un jours saint pour les trois meilleurs amis du Yukan, ils s’en allaient à leurs bases, là ou ils aimaient aller glander, fumé des clopes, boires des bières ou mater des magazines coquins et si ils avaient de la chances, des gens sur qui cogné. Pour y arriver, il fallait traverser tout un bois pour atteindre les hauteurs boisée qui entourait la ville.


Hoy ! Aujourd’hui c’est moi qui se tape le canap’ !criait Kugo à ses amis, mais aucun d’eux ne prit ses dires avec joies.
Tu sais très bien que c’est à mon tour enfoiré !gueulait aussitôt Inasa, toujours aussi petit et coiffé superbement
Vous excitez pas trop les loosers, c’est mon canap'disait Jin un fin sourire au lèvres.

Le groupe se battait toujours pour savoir qui avait le droit à poser son cul sur ce fauteuil, elle offrait le meilleur confort de la planque. Comme à chaque fois cela devait se décider que d’une façons, au Janken.

- Le premier qui fait un puit s’en prend une les gars
- Pas de soucis la grande saucisse
- JAN - KEN - PONannonçait Inasa en hurlant en plein milieu de la forêt

tandis que tous trois effectuait le geste en harmonie avec ses paroles, les jeux étaient fait et c’était une victoire pour Kugo qui la célébrait avec un cri sortit tout droit du coeur. Inasa perdait souvent il n’eut donc comme réaction qu’un léger soupir poussé tandis que Jin martelait le sol de son pied agacé par cette défaite, il était mauvais joueur. Le furyo demandait à son pote Kugo d’arrêter de le narguer et de se remettre en marche, mais au même moment un bruit soufflé par le vent avertis Daigoro d’un danger imminent. Un arbre leurs tombait littéralement sur la tête. D’un violent coup de pied, Jin repoussait Inasa de l’arbre qui s’écroulait sur lui, Kugo lui se tenant suffisamment éloigné du point de chute.
Le sylvestre s’échoua au milieu du groupe, soulevant feuille, mousse et écorce. Inasa fixait l’arbre de ses yeux ronds, ébahis par ce qu’il venait de se passer. Jin tourna la tête rapidement vers le tronc, voulant savoir la raison de sa chute et quel ne fut pas sa surprise de voir un homme armé d’un katana près du tronc tranché, visiblement il avait fait tomber, pas l'temps de niaiser, Jin filait droit sur lui, l’air menaçant et lui causa sur un ton autoritaire.


Maladresse et pugilat [Daigoro Jin] Regard11
Hoy Hoy Hoy, vient par ici ma caille, c’est toi le coupable ?! HEIN !?s'exclamait Jin, provoquant le jeune sabreur et le fixant avec haine
Tu as fais exprès, j’ai tout vu, tu voulais tuer notre pote, t’es un meurtrier c’est ça ? Hein, C’EST CA !?continuait-il à dire tout en s’approchant dangereusement vers son interlocuteur.
Va falloir payer les soins à mon pote mon gars, et ça te coûtera cher crois moi !"

Inasa n’avait aucun blessure, s’était un petit gars certes mais robuste et courageux. Ni une ni deux, il se mit à jouer la comédie, hurlant de douleur tout en se tenant la jambe, de fausses larmes imbibait ses yeux, c’était très mal jouer, cependant le sabreur ne pouvait sûrement pas se permettre de l’accusé après ses méfaits, le groupe de voyous allait gagner le gros lot aujourd’hui, il était tombé sur leurs première victime. Kugo s’y mit lui aussi, proférant des menaces au sabreur.

Arrivé à son niveau, l’utilisateur des portes pouvait observer qu’il dépassait de peu l’homme face à lui. Lui lançant un regard noir, le furyo agrippa ses vêtements et continuait son racket tout en le regardant de haut


Alors mon pote, il est où le fric, tu crois que la jambe de mon pote va se réparer toute seule ?"

évidemment, Jin jouait aussi la comédie, il n'était pas du genre à réagir de cette façon, mais le délinquants avait flairé un filon et ne comptait pas le perdre de vue, puis après tout, n'était-ce pas de la faute de ce gars si tout cela arrivait ?

Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Maladresse et pugilat [Daigoro Jin] Empty
Sam 11 Juil 2020 - 4:33
A bien y regarder, ils sont trois. Il faut dire que le jeune homme n’est pas spécialement attentif et n’est pas connu pour être très concerné par ce qui l’entoure. Aussi, lorsqu’il voit le plus costaud des trois s’approcher d’un air menaçant, l’Hijine ne semble pas être impressionné ni même dérangé. Comment peut-on croire qu’il l’a fait exprès ? Un peu de sérieux. Ils ne se connaissent même pas.

“ Euuuh… si j’avais voulu, ce serait plus facile avec mon katana… “

Dit-il mollement, haussant les épaules. Akira l’a très bien vu se faire pousser à temps avant que l’arbre tombe. Pourquoi paierait-il les soins ? Peut-être est-il le plus invétéré des paresseux mais ce n’est pas un idiot. Loin de la. Ainsi, le shinobi range son katana dans son fourreau mais le garde en mains. Au vu des menaces du type à la coupe bizarre et de leur nombre, il n’est pas à l’abri de devoir mettre quelques corrections. Quand bien même il soit difficile d’imaginer quelqu’un d’aussi apathique distribuer des coups de phalanges.

“ Pffffff… “

Soupire t-il, las, sans même regarder son interlocuteur dans les yeux. Et voilà que son pote commence à jouer la comédie, c’était prévisible. Et tellement mal joué en plus de cela, Akira a l’impression d’avoir été mis au milieu d’une pièce de théâtre sans qu’on lui ait demandé son avis. D’ailleurs, quand le gaillard plus grand de quelques centimètres l'agrippe par le col, celui-ci peut remarquer à quel point le soldat est mou. A croire qu’il pourrait tomber s’il le lâchait.

“ Hm. “

Il bâille, regardant son interlocuteur en haussant un sourcil. Outre le fait qu’il le tienne, sa taille est remarquable. Il est rare qu’Akira trouve quelqu’un d’aussi grand que lui, et celui-ci est même plus grand. Dommage qu’il doive utiliser cette carrure pour jouer aux racailles.

“ J’sais que ton pote fait semblant. Lâche moi maintenant. “

Soudainement, le jeune homme frappe d’un grand coup de fourreau la mâchoire du colosse pour qu’il le lâche. Le coup part très vite, si bien qu’il n’a que très peu de temps pour pouvoir l’esquiver. A croire que derrière la mollesse apparente du jeune homme se cache quelque chose d’autre. C’est pourtant toujours avec les yeux mi clos et le même air placide sur le visage qu’il tente ce coup.

_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Daigoro Jin
Daigoro Jin

Maladresse et pugilat [Daigoro Jin] Empty
Sam 11 Juil 2020 - 19:35
L’homme face à Jin n’avait pas l’air de se laisser avoir par le stratagème du trio, il soupirait à chaqu’une des prises de paroles du furyo qui pourtant lui tirait ses vêtements, on ne pouvait surement pas faire plus flegmatique que lui. Malgrés ses seules réaction, Daigoro ne pouvait rester à le contempler sans rien lui soutirer mais sa victime se mit à bailler devant lui, un affront de plus que le délinquant ne pouvait laisser passer. Levant son poing en guise de menace à l’attention du brun, l’Hijin était prêt à lui en coller quelques unes pour le réveiller et le faire réagir, il allait raquer qu’il le veuille ou non. Jin commençait à prononcer quelque mots mais il fut vite interrompu par le sabreur quand il lui répondit enfin, lui demandant de le lâcher ce que le grand gaillard ne comptait pas faire tant qu’il ne voyait pas la couleur de son argent. Inasa jouait toujours la comédie tandis que Kugo lui s’approchait et criait tout en faisant de grand geste vers le sabreur. Sans s’en rendre compte, le sabreur fit décoller son fourreau en plein dans la mâchoire de Jin. Prit par surprise, le furyo ne pu esquiver son coup et recula de quelque pas du jeune épéiste.
La main sur son menton, un fin filet de sang coulait de ses lèvres. Le silence s’installa autour des quatre hommes, Inasa regardais la scène de nouveau avec ses grand yeux ronds, Kugo lui gardait la bouche grande ouverte, ne sachant quoi dire et quand à Jin, il braquait un regard plein de haine envers son agresseur, un regard qui en disait long. Kugo restait figé sur place et quand il décida de faire un pas vers le sabreur en remontant ses manches, le Furyo le mit en garde, c’était son adversaire et à personne d’autre. La tête bien haute, le torse bombé, Jin s’approchait lentement vers l’homme placide.


Tends bien les deux oreilles mon pote, je ne te le redirais pas deux fois” lui disait Jin d’un ton étrangement calme, à en faire presque peur
Soit tu allonge maintenant la monnaie où soit je vais devoir régler ça aux poingsJin prononçait ses mots toujours sur la même intonation, mais on pouvait sentir sa rage bouillonner au fond de lui, donnant l’impression d’être un lion prêt à bondir sur sa proie.

derrière lui, Kugo encouragea son camarade à lui en faire voir de toute les couleurs, Inasa quand à lui se relevait du sol, pas rassuré de la tournure des évènements, ils s’attendait tous à rencontrer une cible facile, recevoir l’argent sans problème cependant ce ne fut pas le cas et Jin le savait, il savait qu’il allait devoir en venir aux poings, pas de problème pour lui, c’était son futur adversaire qui allait le regretter rapidement. Affichant un sourire narquois, le Furyo comptait sur la surprise, il chargea rapidement le sabreur qui se trouvait à moins de deux mètre de lui et envoyait son plus beau coup de poing vers sa mâchoire, le bonhomme voulait seulement lui envoyer un message, si il voulait se battre il était tombé sur la mauvaise personne. Le poing droit contracté au maximum, Daigoro espérait lui avoir fait rentrer dans le crânes qu’il s’en sortirait bien mieux si il sortait le porte monnaie maintenant.

Alors mon pote, on part sur quoi ?Le furyo prononçait ses mots avec un grand sourire railleur, le sang ne coulait plus le long de sa lèvre abîmé par le coup qu’il avait reçus.




Dernière édition par Daigoro Jin le Dim 12 Juil 2020 - 21:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Maladresse et pugilat [Daigoro Jin] Empty
Sam 11 Juil 2020 - 20:19
Akira regarde autour de lui. Tout ceci va finir en bagarre, il le sait pertinemment. Ce grand gaillard a tout de la racaille au sang chaud et malgré son flegme, Akira ne compte ni se laisser faire ni même tenter de calmer le jeu. Son père lui a bien trop mis dans la tête qu’il n’était rien pour se laisser marcher sur les pieds. S’il veut son argent, il devra le récupérer sur son corps. Enfin, Akira n’a pas d’argent sur lui mais il va falloir le fouiller pour le savoir.

“ Pfff, c’est trop chiant… “

Soupire t-il en voyant l’autre se mettre en garde. Son regard en dit aussi long que ses mots. Mais en terme de pugilat, Akira n’y connaît pas grand chose. Son katana est comme un prolongement direct de son corps, il ne se bat jamais sans lui. Au risque de le tuer, mieux vaut le laisser dans son fourreau. Après tout, ce sera un bon entraînement.

“ Tout ça pour de l’argent… c’est nul. “

Dit-il avec détachement. Un contre un, le combat sera toujours gérable. Mais si ses deux amis se joignent à la mêlée… le soldat n’aura d’autre choix que d’user du ninjutsu. Pourvu qu’ils en restent là pour le moment, si une telle rixe a lieu si près de la capitale ses supérieurs seront sûrement au courant. Mais il n’a pas vraiment le temps d’y réfléchir plus longtemps puisque son adversaire s’élance vers lui en tentant de le frapper. Akira esquive habilement en se baissant en arrière pour pivoter sur lui-même afin de se retourner pour lui faire face, leurs places désormais échangées.

“ Woops. “

Tournant légèrement pour avoir tout le monde en visuel histoire de ne pas laisser approcher ses deux amis dans son dos, l’Hijine lève son sabre à hauteur de son visage, signe qu’il est prêt à se battre.

“ Ça se voyait tellement dans tes yeux que t’allais attaquer. On dirait un chien fou. “

Commente t-il sans bouger davantage. S’il veut se battre, ce n’est pas lui qui fera le premier pas.

_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Daigoro Jin
Daigoro Jin

Maladresse et pugilat [Daigoro Jin] Empty
Lun 13 Juil 2020 - 17:11

L’attitude du garçon agaçait de plus en plus l’Hijin, ses airs d’éternel insatisfait rendait fou Jin au point de ne déjà plus le voir en peinture. Persuader d’avoir l’effet de surprise de son côté en plus de sa vitesse et de sa technique, Daigoro dû accepter que le sabreur esquive avec aisance son coup, agaçant encore plus le combattant qui ne voulait qu'une chose, lui en décoller une belle pour sortir ce gars de ses gongs et peut être le voir courber l’échine. Le furyo voulait-il vraiment ça ? A mesure que le sang lui montait à la tête, l’envie de se battre se faisait aussi de plus en plus forte, une bonne bagarre lui ferait du bien et commencerais sa journée d’une bonne manière. Le porteur d’arme se retrouvait dorénavant entre Jin et ses deux camarades, à eux trois le tour serait joué en quelque seconde à peine mais ce genre de plans ne plaisait que rarement à Jin, préférant se battre seul, comme un vrai furyo, si il tombait Kugo prendrait sa place pour finir leurs adversaires, cependant perdre n’était pas prévue et le délinquant comptait bien mettre son ennemie à terre.


Alors comme ça on aime faire la danseuse, tu me diras la prochaine fois, que je ramène ton tutuIronisais Jin avec un grand sourire moqueur, envoyant un pique à son adversaire ayant pour seul but de le faire réagir.

Jin avait du mal avec tout ces sabreurs, à se croire sur une estrade à jouer dans une pièce de théâtre avec leurs façons étranges de se battre
Le plus fou dans cette histoire c’est qu’ils se pensent tous fort, alors qu’ils ne font que tourner dans tous les sens et justifie ça par la technique, pathétique.pensait durement le Furyo.

Pour Daigoro, les hommes les vrais, se battent tous avec leurs poings. C’est à travers le corps que l’homme exprime ses sentiments, contrairement à un sabre qui n’existe que pour répandre le sang.
Observant le sabreur qui se méfiait de ce qu’il pouvait se passer dans son dos, Jin lui dit aussitôt.


Ne te préoccupe pas des deux autres mon pote, nous sommes des gens de principe, on ne s’attaque pas à plusieurs sur là même personne, surtout quand on est suffisamment fort pour se débrouillerrassurait Jin, il finissait sa phrase tout en penchant légèrement la tête en arrière pour mieux le prendre de haut.

Le furyo se riait du sabreur intérieurement, prenant un peu trop la confiance avec l’Hijin, son adversaire voulait jouer la toupis avec lui ? Jin libérait la première porte, lui permettant de supprimer le régulateur situé au cerveau, ses coups et surtout sa vitesse s’en retrouvaient boosté. Il profitait de ce gains pour foncer de nouveau sur son adversaire, devenu plus rapide que la précédente charge, le premier coup partait pour toucher le menton de l’épeiste, le deuxième coup suivait aussitôt pour frapper aux côtes droites. Un enchainement banal mais qui faisait son effet

Esquive ça la danseusedisait-il une fois fait, comme pour conclure un chapitre.



Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Maladresse et pugilat [Daigoro Jin] Empty
Lun 13 Juil 2020 - 18:29
Akira reste de marbre face aux provocations du gaillard au sang chaud. Ce genre de profil de la racaille typique l'exaspère. Le genre d’homme qui ne voit le monde qu’au travers de son propre prisme, influencé par son raisonnement limité. C’est du moins l’idée qu’il s’en fait en quelques secondes depuis qu’ils se sont rencontrés. Lui se bat pour le plaisir, pour imposer sa domination ou simplement gonfler son ego. Akira, lui, ne se bat que pour tuer ou se défendre d’une agression. C’est bien pour cela que le jeune homme manie le katana, une arme faite pour que le sang coule.

Cela dit, exceptionnellement, sa lame restera dans son fourreau cette fois-ci. Inutile de faire couler le sang pour une simple bagarre, surtout qu’il ne se sent pas en danger de mort. Ce type a sûrement envie de se contenter de lui mettre une raclée, chose qu’il ne laissera pas passer.

“ … “

Silencieux et immobile une fois qu’il s’est éloigné des deux autres, l’Hijine hausse un sourcil en entendant le furyo. Le voir parler de principes est assez ironique.

“ Les mêmes principes qui te poussent à attaquer quelqu’un pour lui voler de l’argent je suppose ? “

Dit-il avec une arrogance lasse, désintéressée, ce qui le rend au final encore plus arrogant. Tout chez lui transpire la nonchalance, le désintérêt, comme s’il n’accordait aucune valeur à qui que ce soit. La vérité est plus simple, Akira ne voit tout simplement pas l’intérêt de se prendre la tête. C’est bien pour cela qu’il semble ennuyé en permanence. Néanmoins, le voyou à qui il fait face semble avoir trouvé un bon moyen de le secouer un peu lorsqu’il ouvre la première porte.

“ Ah... “

Akira n’a jamais vu ça. Son adversaire semble tout à coup boosté sans explication apparente, comme par magie. Est-ce un shinobi ? Dans tous les cas, ses coups font mouche et prennent l’apprenti samouraï de court, totalement surpris par ce retournement de situation soudain. Le premier coup lui frappe le menton, étourdissant momentanément l’Hijine, tandis que le second lui coupe presque la respiration, Akira sentant une vive douleur l’assaillir au niveau des côtes.

“ … “

Akira bascule en avant. Pourtant, aucun son ne sort de ses lèvres. Ni grognement de douleurs, ni injures. Et à l’instant même où il touche le sol, le soldat s’élance en avant et frappe d’un grand coup les chevilles du furyo à l’aide de la pointe de son fourreau. Il se relève ensuite dans la continuité de son mouvement et tend son fourreau devant lui, désormais un peu plus concentré.

“ Tu maîtrises le chakra ? “

Si tel est le cas, il devra en faire de même. Mais le combat risque d’être un peu plus violent qu’un simple pugilat.

_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Daigoro Jin
Daigoro Jin

Maladresse et pugilat [Daigoro Jin] Empty
Mar 14 Juil 2020 - 17:51


Jin était content de lui, ses coups avait fait mouche et avait prit de cours le sabreur qui lui faisait face. Se riant presque du sort de l'épéiste qui subissait l’attaque du furyo, il observait maintenant le gars et attendait de lui qu’il courbe l’échine et accepte son offre, cela ne tenait qu’à lui, l’argent et tout se finissait ou Jin allait devoir devenir sérieux pour avoir la même finalité mais avec les blessures en plus pour son adversaire. Tandis qu’il tombait en avant, le nonchalant donna un coup à l’aide de son fourreau pile aux chevilles de Daigoro, le faisant presque trébucher en arrière. Ne s’attendant pas à le voir contre attaquer malgrés son combo, Jin fut touché et senti un douleur à sa cheville gauche, il avait eu le réflexe en voyant le coup arrivé au dernier moment de reculer sa jambe droite mais la gauche prit toute la force de l’action, heureusement pour lui pour le délinquant, le sabreur n’avait pas dégainé son arme ni continuer à l’attaquer. Surprit, l’homme s’était relevé et pointait son fourreau vers lui tout en posant une question à Jin, lui demandant si il maîtrisait le chakra.


Merde, comment il a pu savoir ? s’écriait intérieurement Jin, peur qu’on ai découvert son secret.

Les seuls au courant des capacité de Jin était ses plus précieux amis, ceux qui se tenait derrière son adversaire, personne d’autre n’était au courant que Jin pouvait maîtriser le chakra et les portes céleste. Pourquoi ne disait-il rien ? Il connaissait les mission de ses shinobi, leurs routines, leurs vies et il ne les enviait pas du tout. Obligé d’accepter les missions les plus dures, de bouger à droite à gauches sans avoir son mot à dire, sans aucun repos possible, une vie que Jin ne leurs enviait pas du tout, il aimait par dessus tout faire la larve sur sa colline, ou dans un coin tranquille avec ses potes et de temps en temps botter le cul de quelques personne condescendant avec lui, la vie rêvés.

Je...non du tout, c’est quoi le chakra ?demandait Jin avec de gros yeux et une voix faiblarde, un peu perturbé par la question.

Daigoro mentait et malgrés qu’il le faisait mal, il espérait vraiment que son adversaire le croit. Que pouvait-il faire d’autre ?
Jin désactivait la première porte qui ne le laissait pas indifférent, il se retrouvait maintenant un peu essoufflé et son corps marqué à certains endroits, comme si il avait prit des attaques.


T’es un soldat de l’empire ou un ninja ?demandait Jin pour ne plus être la cible des questions

Connu pour leur maîtrise il n’en avait encore jamais rencontré un. Le problème pour le furyo n’était pas les capacité de son adversaire mais son possible grade, si il était bien affilé à l’empire, l'épéiste ne devait surtout pas savoir que Jin appartenait au corps armée de l’empire, il était formellement interdit de se battre ensemble surtout contre plus gradé que soit. Daigoro se tenait droit, le regard braqué sur lui mais avec moin d’animosité qu’avant.

Si tu es un de ces soldats je comprendrais mieux pourquoi tu arrive à te défendre face à moi.

Jin avait confiance en ses capacité et aucun homme lambda pouvait résister à deux coup sous les premières portes, ce n’était pas de la condescendance ou un surplus d’égo, seulement il n’était pas du genre à se rabaisser pour satisfaire le besoin des autres a se sentir meilleurs. ses deux amis restait toujours en retrait, observant la scène, eux aussi avait peur pour leurs amis que son secret soit dévoilé. Ils ne prononcèrent aucun mot, essayant tant bien que mal à rester de marbre face au accusation du sabreur


Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Maladresse et pugilat [Daigoro Jin] Empty
Mar 14 Juil 2020 - 18:58
Son adversaire semble tout à coup beaucoup moins hargneux. Sa question a fait mouche. En revanche, Akira ne comprend absolument pas cette réaction. Comme s’il cachait sa véritable force en jouant -très mal- les innocents. Le soldat a beau réfléchir, il ne trouve aucune raison au fait de cacher son statut de shinobi. Même lui, le plus fainéant soldat de l’empire, accepte ses capacités de ninja et les utilise au profit du Teikoku. Tout ceci mérite d’être approfondi.

“ Me prend pas pour un débile. “

Dit-il, placide. Fainéant, Akira l’est sûrement, mais pas idiot.

“ Tu viens d’utiliser du chakra, la. Je suis un shinobi, je sais bien qu’un humain normal n’aurait pas pu faire ça. Même un athlète de haut niveau. “

Il reste à distance, prêt à dégainer. S’il veut continuer de se battre, les choses pourraient vite prendre un tournant quelque peu violent. La seule manière de vaincre un ninja est d’en être un soi-même et d’user de ses capacités pour prendre l’avantage. S’il n’a pas plus envie de se battre qu’avant, l’Hijine fera le nécessaire pour se défendre. Mais sa question semble avoir bien refroidi le Furyo, qui ne tente pas de continuer pour le moment. A croire qu’il a honte de son statut.

“ L’empire a besoin de Shinobis. Tu caches ça qu’à moi ou c’est général ? “

Demande t-il, comptant bien tirer cela au clair. S’il n’est pas dans ses habitudes de se montrer intrusif, il est parfois nécessaire de l’être pour les intérêts de l’empire. Empire qui ne verrait sûrement pas d’un très bon oeil qu’un de ses soldats cache ses talents aux yeux de tous. Sûrement serait-il puni pour ça. Akira n’a pourtant rien d’un vendu, mais l’agression dont il a été victime pourrait fortement altérer son jugement. Pourquoi devrait-il faire une fleur à une racaille tentant de lui soutirer de l’argent en prétextant une blessure que son camarade n’a pas ?

A sa question, d’ailleurs, Akira hausse un sourcil. Être un ninja ne fait pas de lui quelqu’un de spécial en dehors de ses capacités. Il reste un simple soldat.

“ Ben… les deux. “

Il se masse la nuque. La situation est tout de même étrange. Que devrait-il faire désormais ? Continuer de se battre ? Chercher à en savoir plus ? Se réconcilier ? Après tout, rien d’irréparable n’a encore été fait et cette histoire semble être une prise de tête trop fatigante pour lui. Dire qu’il voulait simplement s’entraîner avant de faire une bonne sieste… Cela semble bien raté.

“ Ouais, j’imagine. Tu veux toujours te battre ? Je veux dire… c’est chiant. Et ça pourra aller assez loin. “

C’est autant une mise en garde qu’une tentative de calmer le jeu, malgré son air toujours aussi apathique. Pourquoi se battre, ils pourraient discuter. Akira préfères largement ça aux coups.

_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Daigoro Jin
Daigoro Jin

Maladresse et pugilat [Daigoro Jin] Empty
Mer 15 Juil 2020 - 22:50


Jin le prenait-il pour un débile ? non, mais il espérait qu’il en soit un, manque de pot pour le furyo, le sabreur avait l’air de comprendre le jeux de Jin, tout allait devenir plus compliqué dorénavant. L'épéiste avait l’oeil, Daigoro avait bien entendu usé de ses capacités pour gagner en vitesse et en force. Observant du coin de l’oeil ses compagnon, le délinquant espérait sortir de ce bordel avant qu’il ne se retrouve vraiment au pied du mur et soit obligé de fuir ou de cogner tellement fort son adversaire au point de lui donner des pertes de mémoires. Inasa voulu s’approcher pour ‘aider son amis, mais Kugo mit son bras devant lui, lui dictant donc de faire attention, le sabreur se tenait sur la défensive et pouvait à tout moment dégainer et trancher d’un coup sec Inasa, par peur de représaille de sa part. Jin remercia d’un hochement de tête le plus vieux d’entre eux, Kugo. Le furyo ne voulait pas en plus de se défendre avoir Inasa dans les pattes, autant qu’il soit le seul blessé de l’histoire.
Jin avait plusieurs solution devant lui, le combat en restant muet devant ses questions un poil intrusif, continuer à jouer l’idiot, tout lui avouer ou bien rester vagues dans ses propos, il avait une petite idée derrière la tête.


Ecoute mon gars, je ne vois pas de quoi tu parle.disait Jin avec assurance tout en maintenant son regard braqué sur lui.L’empire à besoin de quoi ? shinobis ? j’en suis pas un mon pote, j’ai déjà suffisamment de problème pour qu’en plus on me prenne pour un de ses foutus malades qui balance du feu ou des armes mortelles à tout va.

Daigoro ne pouvait assurément pas laisser ce gars découvrir son secret, qu’allait-il devenir sinon ? c’était simple à savoir, il deviendrait un vrai esclave, boulotter à gauche à droite dans des missions suicides, très peu pour lui, il avait beaucoup mieux à faire puis sa vie parmis son groupe était bien suffisante.
Dépoussiérant son pantalon et sa veste, Jin répondit à la demande du sabreur.


Je te rappelle que tu as fais tomber un arbre sur mon pote, tu compte faire quoi au juste ?le ton employé par le délinquant n’était en aucun cas autoritaire ou agressif, seulement calme et posé.

Sortant une cigarette de sa veste, le furyo se mit à fumer comme si rien ne s’était passé avant. Crachant la fumé vers le ciel, Jin se mit à parler à son interlocuteurs


Je m’en fou de devoir te mettre quelque mandale si il le faut, mais je préférais régler ça vite histoire que j’aille poser mon cul ailleurs et me la couler douce, tu capte ? Alors soit, tu veux discuter, discutons.les yeux de Daigoro se perdait dans le ciel azur pour se poser sur l'épéiste.
Mais d’abord, t’es qui ?finissait-il par demander.


Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Maladresse et pugilat [Daigoro Jin] Empty
Mer 15 Juil 2020 - 23:47


Taida 怠惰


Akira soupire. Manifestement, il va être compliqué de lui tirer les vers du nez. Ce n’est pourtant pas la mer à boire que de lui avouer son statut. L’empire a peut-être des exigences supérieures pour les shinobi mais il les traite également bien mieux que les simples soldats. Un shinobi est une force significative et se doit d’avoir droit à un minimum de confort. En échange, l’on attend de lui ordre et fidélité… comme tout bon soldat. N’importe qui ayant décidé de s’engager dans l’empire doit être un minimum patriote de toute manière. C’est du moins ainsi qu’Akira voit les choses.

“ Malades ? Aucun rapport, on naît shinobi ou on ne l’est pas. Les malades, ce sont les Kumojins ayant tué les nôtres par exemple. “

Dit-il en faisant référence au massacre Hijine ayant eu lieu quelques années auparavant. Personne n’oubliera jamais ces événements. Surtout pas lui. La force d’un shinobi peut faire de grandes choses en bien comme en mal, il est donc idiot de tous les mettre dans le même paquet sans aucun discernement. Mais le jeune homme a l’impression que même un enfant pourrait comprendre cela, inutile de le lui expliquer.

Jetant un regard à l’ami du Furyo, Akira se demande bien ce qu’il a en tête. La racaille l’a arrêté comme pour le protéger de lui. Ce n’est pourtant pas le premier à avoir attaqué, tout le monde l’a vu ici. Peu importe leur niveau de mauvaise foi.

“ J’étais en plein entraînement, vous êtes passés au mauvais moment voilà tout. “

Il ne lâche pas son katana malgré le ton relativement plus posé de la conversation. Il n’est toujours pas à l’abri de se faire attaquer soudainement, et maintenant qu’il doute de son statut de shinobi… la vigilance est de mise. Akira doit totalement réévaluer la menace qui lui fait face. Surtout qu’il n’a encore jamais vu de jutsu de ce type, bien qu’il soit loin d’être un expert en la matière. Le jeune homme n’est encore qu’en bas de l’échelle des shinobis.

Quand le délinquant s’allume un concentré de cancer, Akira hausse un sourcil. Drôle d’habitude que de fumer pour quelqu’un de sportif. Ou peut-être ne l’est-il pas du tout et ne gagne t-il sa force qu’au travers de son chakra. Dire que les gens normaux doivent travailler toute leur vie pour ça…

“ Te la couler douce ? Bon plan. “

Au moins, les deux soldats ont de bonnes bases pour se comprendre. Akira n’a qu’une envie, aller faire une sieste. Ainsi, entre deux bâillements, le soldat se présente mollement.

“ Kogami Akira, un soldat normal. Et toi ? “

Son regard doré s’arrête dans le sien. C’est la moindre des choses que de se présenter. A vrai dire, il aurait bien besoin de son nom pour se rappeler de lui à l’avenir… ou pour éventuellement s’en servir d’une manière ou d’une autre.

_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Daigoro Jin
Daigoro Jin

Maladresse et pugilat [Daigoro Jin] Empty
Sam 18 Juil 2020 - 17:32


ainsi, le gars se présentait à lui de façon nonchalante, Kogami Akira, un simple soldat d’après ses dires. simple ? que voulait-il dire par là, était-il lui aussi dans l’armée régulière comme Jin ou bien voyait-il les ninjas différemment des autres ? Une chose de sûrs pour Jin, il comprenait mieux maintenant comment il avait réussi à encaisser ses coups, une homme lambda n’aurait jamais réussi. Cet Akira avait l’air attaché à ses principes, le furyo ne pouvait lui donner tort, les ninjas d’Iwa et de Kumo avait ramené la guerre chez eux, tuant civils et soldats, Jin était présent ce jour là, et sans ses connaissances sur l’art ninja il ne serait pas la aujourd’hui. Le sabreur oubliait un détail ceci dit, Teikoku s’était vengé en attaquant Kumo, le pays avait même été annexé, mais en faisant cela des femme se retrouvait veuves, des enfants orphelins, rien ne garantissait au pays une paix durable.


Et tu pense que nos soldats on fait quoi à Kumo ? la dinette avec le leurs ? les ninja d’Hi ne sont certainement pas meilleurs que ceux des autres pays, mais oublions, c’est de l’histoire ancienne.disait Jin tout en fumant quelle que latte dans sa cigarette.

Toute envie de se battre avait déserté le corps de Daigoro, l'homme était devenue plus calme, plus simple et n’avait plus qu’une envie, rejoindre sa base. Akira avait comprit leurs petit manège et continuer le combat aurait apporté que des problèmes aux deux soldat Hijin.
Jin fit un signe à ses deux camarades, Kugo se détendit aussitôt, Inasa répondit par un sourire.


Oublions aussi pour l’arbre, je pensais que j’allais régler ça rapidement mais ce n’est pas le cas. La prochaine fois fais gaffe quand tu coupe des arbres mon pote. Le furyo regardait l’état du tronc d’arbre, un petit sourire s’affichant sur son visage.donc ton blaze c’est Akira, un ninja j’imagine ? ou bien fais tu partie de ses guerriers de la régulière qui rêve de devenir ninja et rejoindre la coloniale pour aller guerroyer à droite à gauche ?Jin cherchait à jauger le personnage lui faisant face.

contrairement aux habitudes des autres, le délinquant ne donnait que rarement son identité si on ne le lui demandait pas, mais pour certains cas comme celui-ci, il fit abstraction.


Daigoro Jin." en se désignant du pouce Le gars un peu sur les nerfs tout à l’heure c’est Kugopointait-il de son doigt, pour ensuite aller sur Inasa.Et le petit que tu as failli tuer c’est Inasa, c’est à lui que tu dois t’excuser.Malgré ses airs un peu détaché, l’Hijin regardait Akira avec sérieux.
Nous sommes tous trois des soldats, mais pas des ninjas, on se balade en général avec nos plastrons et nos armes mais aujourd’hui c’est jours de glandage, tu capte ?

L’attitude de Jin commençait à changer, devenu plus détendu. Sortant un peigne de sa veste, Daigoro se recoiffait devant l'épéiste en toute sérénité. Il lui fallu plusieurs seconde pour se refaire une beauté, un silence s’était même installer le temps de, le soldat reprit la parole.

Alors gars, t’es venu ici pour t’entrainer c’est ça ? tu rêves de grandeur ou de devenir le plus fort ? un peu chiant je trouve.

Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Maladresse et pugilat [Daigoro Jin] Empty
Sam 18 Juil 2020 - 18:27


Taida 怠惰


Aussi paresseux et laconique semble t-il être, Akira tient beaucoup à l’histoire de son pays et a des valeurs très patriotes. Ainsi, le massacre de Yugure ne sera pas du “passé” avant très longtemps pour lui. Et les Hijines ne seront jamais les fautifs de l’histoire non plus. L’entendre de la bouche d’un Kumojin peut être compréhensible, mais d’un frère Hijine… difficile de laisser passer cela.

“ Cet affront se devait d’être lavé. Mais contrairement à eux, le Teikoku a évité de massacrer les civils. Eux, les Kumojins, les visaient spécifiquement durant le massacre. “

Dit-il en se remémorant ce massacre avec une certaine hargne. Une colère froide et muette qu’il pensait éteinte, prouvant bien que son ressentiment est toujours aussi fort. Il faut dire que Kumo n’a finalement jamais payé pour ses actes. Une conquête aussi courte n’a pas pu leur faire apprendre quoi que ce soit.

“ J’ajouterais d’ailleurs que notre conquête de Kumo a contribué en grande partie à ce qu’est l’empire aujourd’hui. Tout le monde n’aurait pas pu se redresser comme nous l’avons fait. Il n’y a rien à regretter. “

Conclut-il en s’adossant finalement à un arbre, retrouvant son flegme habituel. Parler du passé d’Hi no kuni est bien l’une des seules choses pouvant éveiller un semblant d’émotion chez lui. Mais cela ne dure malheureusement jamais très longtemps, Akira préférant largement flâner que de perdre du temps à expliquer son point de vue à des gens qui, la plupart du temps, n’écouteront que d’une oreille. Et lui-même n’en est pas exempt.

“ Ah ouais, l’arbre. Je m’attendais pas à voir des gens passer juste en dessous, je ferais attention la prochaine fois. “

Dit-il bien qu’il ne pense pas revoir des gens ici de sitôt à l’avenir.

“ Hmm… j’suis un ninja oui. Et j’ai déjà rejoint la coloniale. Mais on ne fait rien d’intéressant ces temps-ci, c’est bien loin d’être la guerre tous les jours. La situation mondiale n’est pas vraiment optimale pour envoyer des soldats partout chez les voisins. “

Il réprime un bâillement. Parler, parler, tout cela est si fatigant. Cela servira au moins à se faire un camarade pour de futures missions.

“ On devrait essayer de se faire affecter en mission un de ces jours, histoire de bouger. “

Saluant ensuite les autres derrière d’un signe de main, il s’excusa mollement auprès d’Inasa avant de reporter son attention sur Jin. Glandage ? Il semble pourtant avoir un caractère totalement opposé au sien, lui qui est un des plus gros glandeurs de la capitale. Drôle de parallèle que voila.

“ Je “glande” souvent aussi. Même si c’est plutôt de la méditation dernièrement. “

Voie du samouraï oblige. En entendant le soldat, il hausse les sourcils en levant les yeux au ciel. Grandeur ? Certainement pas, ça lui prendrait trop de temps. Et bien qu’il en ait à revendre, Akira a tout simplement la flemme de le dépenser à autre chose que dormir ou s’entraîner quand l’envie lui prend.

“ Je m’entraîne pour devenir un samouraï, c’est tout. Et toi ? Tu comptes rester un soldat lambda toute ta vie ? “

_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Daigoro Jin
Daigoro Jin

Maladresse et pugilat [Daigoro Jin] Empty
Lun 3 Aoû 2020 - 16:30


Jin évitait de reprendre la conversation autour de l’annexion de kumo et de ses conséquences, son interlocuteur avait l’air attaché aux valeurs du Teikoku et ce qu’il s’était passé jadis sur ces terres. Jin avait malgrés tout, peur de voir son pays de nouveau partir en guerre contre d’autres pays ou plutôt contre d’autre village ninja comme Iwa. Il mit ses craintes de côté aujourd’hui, parler de cette périodes rappelait au gaillard quelque malheureux épisodes de sa vie.
Akira lui confirma donc être un ninja, encore aujourd’hui le furyo avait du mal avec ce groupe de soldats intégrer dans l’empire bien qu’aucun d’entre eux ne lui est déjà porter préjudice, mais il savait que trop bien se tenir à l’écart d’eux.


A t’entendre, on a l’impression que tu souhaite qu’une guerre se déclarerépondait Jin au sabreur suite à sa réponse sur ce qu’il était.

Dai’ c’était enroler dans l’armée déjà par obligation envers sa mère pour devenir meilleurs, ne plus être le petit con de délinquant qui passait ses journées à regarder le temps passé, allongé sur sa colline. En grandissant, le bonhomme n’était plus un petit con de branleur, mais un grand con éduqué et flemmard, il continuait à trouver la moindre occasion pour ne rien faire, à se battre dès que possible, il avait seulement gagné en maturité en défendant le pays contre des possibles menaces, le massacre de Yugure l’avait un tant soit peu changé, mais ce fut surtout la mort de son ami Ura qui le marqua et ce plus que tout autre. le grand Hijin s’était surtout enrolé dans l’armée pour protéger son pays et non pas pour en attaquer d’autre.
Jin écoutait attentivement l’homme nonchalant face à lui, avait-il trouver quelqu’un de la même trempe que lui ? profitant du mieux des jours de calme pour ne rien faire mais capable tout de même de coucher quiconque se mettrait sur son chemin. Il ne comptait pas le découvrir aujourd’hui mais sa proposition de partir en mission pour le teikoku serait une bonne occasion de le savoir. Nouvelle information, le sabreur cherchait à devenir samouraï.
Avant de répondre à la pique que lui envoyait Akira, le géant brun fit signe à ses amis et leurs parla.


On se retrouve la haut les gars, je vous rejoindraisdisait Jin à l’attention de ses deux camarades, il n’avait plus besoin d’eux et ça discussion avec le ninja pouvait durer plus longtemps que prévu.

son regard se fixait de nouveau sur son interlocuteur, un sourire en coin, prêt à taquiner le trancheur d’arbre.

devenir samouraï ? Il y a une différence notoire entre un samouraï et sabreur lambda ?se questionnait le soldat a voix haute avec un sourir grossier.

Daigoro résonnait souvent de la manière la plus simple, deux utilisateurs du sabre ? alors les deux était samouraï. Pourquoi se prendre la tête avec des définition différente quand la finalité était la même. Seulement, le jeune soldat n’avait pas toute les informations voir les choses différemment. Après un petit rire moqueur, Jin répondit tout en haussant les épaules.

Être un soldat “lambda” comme tu le dis si bien, me va très bien. Pas besoin de plus quand j’ai déjà tout ce qu’il me faut. Pas besoin de s'entraîner quand on est déjà suffisamment fortdisait-il en gonflant ses biceps tout en les mettant en valeur de manière caricatural.Pas besoin d’un plus gros salaire quand l’alcool et surtout les potes sont déjà présentJin montrait de son pouce ses deux amis qui s’en allait. Puis les beau gosses n'ont pas besoin d’un grade pour plaire aux femmesfinissait-il par dire tout en se recoiffant à l'aide de son peigne sortit tout droit de sous sa veste.

Le soldat grossissait les traits, exagérés ses propos consciemment mais se mettre en valeurs était plus fort que lui, il ne pouvait s'empêcher de le faire même si il ne le pensait pas entièrement. S’approchant de l’homme armée, Jin jouait du coude pour appuyer son taquinement

Et si tu as besoin de force, je te donnerais un bon entrainement mon potedisait-il à akira de façons joueur



Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Maladresse et pugilat [Daigoro Jin] Empty
Lun 3 Aoû 2020 - 17:16


Taida 怠惰


Akira hausse les épaules. La guerre ? Paresseux comme il est, elle ne ferait que le déranger. Pourtant, il paraît que les guerres profitent à ceux qui les font. Surtout que le Teikoku gagnerait beaucoup à envahir ses voisins ou à annexer ses ennemis. Encore faudrait-il oser le reconnaître. Akira n’a aucun problème à dévoiler ses opinions lorsqu’il le juge pertinent, ce qui n’est en l'occurrence pas le cas. Le jeune homme n’a envie que d’une chose: retrouver la paix pour pouvoir flâner tranquillement.

“ Non. Je me laisse facilement emporter par mes idées. “

Dit-il en se laissant tomber mollement au sol pour s’asseoir à même l’herbe, lassé. Fondamentalement, Akira n’est qu’un ancien vagabond ayant trouvé refuge dans l’empire. Quoi de plus naturel que de vouloir protéger son peuple et le foyer l’ayant accueilli pour le sortir de la misère. Le Kogami n’a jamais remercié l’empire pour cela, mais s’efforce de le faire chaque jour en remplissant son devoir. Derrière ses airs paresseux, une véritable flamme brûlait en lui et ne demandait qu’à briller.

Observant rapidement ses amis partir, Akira comprend alors que leur altercation est bel et bien terminée. Difficile de croire qu’ils étaient à se taper dessus quelques minutes avant, mais il faut croire qu’un semblant de complicité puisse s’être installé entre eux durant ce bref échange. Après tout, les deux camarades ont un point commun. Il en faut peu pour Akira, bien qu’il n’ait pas beaucoup d’amis, pour apprécier une personne.

“ Les samouraï peuvent trancher le chakra et frapper bien plus vite qu’un mec lamdba. Ils ont aussi un code d’honneur strict. Entre autres. “

Dit-il dans le doute sans vraiment savoir si cette question était rhétorique. Malgré sa tendance au sarcasme, Akira n’est lui-même pas le plus doué pour reconnaître l’ironie quand on lui en fait. Après tout, ce n’est pas tous les jours que le soldat a du contact humain. L’isolement peut rendre légèrement asocial, encore heureux qu’il s’en sorte bien.

“ C’est comme un gars lambda adepte des arts martiaux et un shinobi pratiquant le taijutsu. C’est similaire, mais dans les faits bien différent. “

Dit-il afin d’aiguiser un peu plus sa vision des choses. Suite à quoi, son camarade lui expose sa propre vision des choses. Manifestement, celle-ci se vaut. S’ils n’ont pas les mêmes exigences ni la même vision des choses, Akia a appris à ne pas voir le monde qu’au travers de son propre prisme. Les femmes, l’alcool, les amis… tout ceci est si loin de lui.

“ Tant que ça te plaît, c’est le principal. “

Le jeune homme s’étire avant de répondre à sa proposition avec plus ou moins d’enthousiasme.

“ Carrément. Je suis toujours partant.

_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Daigoro Jin
Daigoro Jin

Maladresse et pugilat [Daigoro Jin] Empty
Dim 30 Aoû 2020 - 17:35


Jin assimilait les informations que lui cédait akira, ainsi donc les samurai n’était pas seulement un grand mot pour parler des ninja armé de Katana mais bien une caste avec leurs propre règles et capacité à apprendre, un fait intéressant pour le furyo, il lui tardait d’en rencontrer un aguerrie pour lui mettre une bonne rouste et lui prouver qu’il n’y avait rien de mieux que les poings pour se battre. Regardant le sabreur s’étirer avant de répondre positivement à sa proposition d’entrainement, une bonne chose pour Jin, il avait trouvé un nouveau compagnon avec qui il pouvait s’amuser à se battre, il avait hâte de le revoir pour se donner à fond contre lui.

Je savais que tu étais un bon gars, mon pote" disait Jin tout en tapotant l’épaule d’Akira, affichant un grand sourire sincère.

Après un rapide coup d’oeil derrière lui, Jin s'aperçut que ses camarades avait déjà pris une bonne avance, il allait devoir les rejoindre sous peu, laissant de nouveau le samouraï seul dans ses exercices. Daigoro aurait aimé apprendre de lui, le regarder s’exercer mais le temps lui manquait et une journée paisible avec ses amis dans leurs bases était ce qu’il attendait depuis un bon moment déjà.


Bon, je dois filer mon gars, hâte de te revoir pour te mettre une bonne raclée" disait-il à Akira en lançant quelque jabs dans le vide. L'enthousiasme du géant était presque palpable.
entraîne toi bien et essaie de tuer personne, pas envie d'apprendre par mon chef que je dois surveiller un ninja criminel en prison, tu capte ?"

tournant le dos à son interlocuteur, Jin se mit à trottiner dans la direction qu’avait prit ses amis, il tournait seulement la tête, le regard par dessus son épaule pour parler une dernière fois au grand brun qui lui faisait face quelque seconde avant.

retrouve moi au campement des soldats pour qu’on puisse s'entraîner ensemble ou envoi moi une lettre, chez la famille Daigoro, ma mère la réceptionnera pour moi te fais pas de bile."

Puis le visage du bagarreur se remit dans la direction de ses pas, sa main droite en l’air effectuant un geste de salut. Daigoro Jin s’était sûrement fait un nouveau pote, faisant abstraction des quelque problèmes survenu, le gaillard était forger de cette manière, il vivait l’instant présent et ne se préoccupait que rarement du passé.



Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Maladresse et pugilat [Daigoro Jin] Empty
Dim 30 Aoû 2020 - 18:20


Taida 怠惰


Akira haussa les sourcils, légèrement surpris. Ainsi, le jeune homme venait de se faire un nouvel ami. Et pas de la manière la plus conventionnelle. Lui qui penait déjà tant à se faire un entourage venait de se trouver un camarade après s’être battu avec et échangé quelques insultes, voilà une chose à laquelle il ne se serait pas attendu. Et aussi solitaire était-il, le Kogami restait ravi de faire de nouvelles connaissances. Après tout, cette solitude, aussi persistante était-elle, n’avait jamais été choisie.

“ … “

Ne sachant pas quoi répondre, le jeune homme se contenta d’hocher la tête en souriant lui aussi, bien que de manière plus réservée. Son éternel flegme ne semblait pas en passe de le quitter de sitôt, si bien qu’il se saisit de son katana en voyant le furyo regarder ses amis plus loin. Sans doute allait-il les rejoindre, après tout il était venu avec eux avant de le croiser.

“ Ok, on verra ça. “

S’il avait saisi une pointe d’ironie dans sa menace, Akira relevait le défi. Ses progrès étaient fulgurants dernièrement, lui permettant de s’assurer revenir plus fort à l’avenir. A vrai dire, le soldat n’avait jamais autant progressé que depuis ces derniers mois.

“ J’essaierai de faire attention à ce qui m’entoure la prochaine fois oui. “

Ou de s’entrainer plus loin. C’était bien la première fois que ce genre de choses lui arrivaient après tout. Lorsque son nouvel ami s’éloigna, Akira lui rendit le salut de la main. S’il lui aurait bien demandé pourquoi vivre avec sa mère, ce n’était plus le moment… et peut-être était-ce même indiscret. Après tout, au moins avait-il la chance d’avoir encore sa mère. Le Kogami, lui, ne l’avait pas connue bien que les regrets soient pourtant toujours présents en lui. Il n’y avait qu’une mère pour manquer à quelqu’un sans même qu’ils ne se soient jamais rencontrés auparavant.

Ainsi, Akira fit abstraction de ces mauvaises pensées pour reprendre son entraînement de manière plus attentive. C’était après tout pour cela qu’il était venu à la base. Progresser.

終了

_________________
怠惰
Mon corps est la marionnette de mon esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931

Maladresse et pugilat [Daigoro Jin]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: