Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 08. Demandes diverses
Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] EmptyAujourd'hui à 13:14 par Chiwa Aimi

» 03. Changer de zone
Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] EmptyAujourd'hui à 13:06 par Aditya

» Le long des alysses
Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] EmptyAujourd'hui à 13:01 par Aditya

» Fin de l'Event n°5
Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] EmptyAujourd'hui à 12:01 par Gozan Arukisa

» Echos du futur [Teruyo]
Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] EmptyAujourd'hui à 11:09 par Oterashi Yanosa

» 08. Autres demandes techniques
Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] EmptyAujourd'hui à 10:50 par Chiwa Aimi

» 07. Demandes liées au commerce
Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] EmptyAujourd'hui à 10:40 par Chiwa Aimi

» A nouveau de vassal à Seigneur [Masato]
Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] EmptyAujourd'hui à 10:11 par Hyûga Tsuyoshi

» Quand le reptile et le félin deviennent amis — PV Medyûsa
Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] EmptyAujourd'hui à 9:40 par Medyūsa

» Lettre au conseil d'Iwa
Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] EmptyAujourd'hui à 9:10 par Kobane Harumi

Partagez

Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE]

Kappa Tengoku
Kappa Tengoku

Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] Empty
Jeu 9 Juil 2020 - 22:53

Aux Terrains d’entraînement derrière le Complexe Shinobi, durant l’examen Chûnin, à un moment avant même que la première épreuve n’ait lieu…

Tengoku était trop stressé alors sachant que la première épreuve n’était pas encore pour tout de suite, il se baladait dans le périmètre qu’on avait autorisé aux Genins étrangers. Il n’avait pas fait attention si quelqu’un l’avait suivi ou pas, il n’en avait cure. Il ne comptait commettre aucun méfait et doutait qu’un autre candidat s’en prenne à lui si proche de la zone où devait se trouver un bon nombre de gradés.

Qu’aimait faire Tengoku lorsqu’il ne pouvait résister au flot de stress qui parcourait son corps ? Soit il mangeait, ce qui était impossible à ce moment, soit il faisait de l’activité physique. Derrière le Complexe Shinobi se trouvaient de vastes terrains d’entraînement plus variés les uns que les autres. Des roches, des dénivelés, de l’eau, des arbres, toutes sortes de structures permettant de s’entraîner selon son style de combat. Et des styles de combat il y en avait autant des différents que ce qu’il y avait de Shinobis. Quoi qu’il en fût Tengoku n’avait besoin de rien de tout ça. Il lui fallait juste transpirer et sentir le sang congestionner ses muscles afin de rejeter ce stress par tous ses ports de sa peau telles des toxines qui n’étaient pas les bienvenues.

Il commença alors à exécuter le mouvement plus simple, un mouvement existant sans doute bien avant la naissance du Chakra. Allongé sur le sol, sur la pointe des pieds avec les jambes dans l’alignement du corps, les mains au niveau de la pointe sous les épaules Tengoku entama le mouvement. Des pompes. Voilà ce qu’il allait faire pendant les minutes qui allaient suivre. Des milliers s’il le fallait afin de purger le stress de son corps. Un Humain sans chakra devait être très entraîné pour pouvoir en enchaîner ne serait-ce que cent, mais pour un Shinobi, même encore à l’académie, ce n’était qu’une bricole. Alors qu’il finissait sa série de quelques centaines de pompes Tengoku cru voir quelqu’un dans son champ de vision. Il se releva et se dépoussiéra un peu avant de s’adresser à l’homme qui lui faisait face.

« Tu penses être capable de faire mieux ? » Lança-t-il d’un ton provocateur mais légèrement essoufflé.

Quoi de mieux qu’un petit défi entre hommes virils pour oublier le stress des épreuves qui allaient arriver ?



HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673
Okunote Senken
Okunote Senken

Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] Empty
Ven 10 Juil 2020 - 11:49
Une fois les inscriptions closes, la horde de Genin reçut ses premières consignes en attente de la première épreuve. Hormis les banalités sur le respect que devait avoir chaque participant envers ses camarades, le périmètre autorisé aux différentes délégations fut précisé par les examinateurs locaux. Kumo et Iwa se retrouvaient donc confinés au milieu du complexe Shinobi de la Brume. Une mesure de sécurité logique aux yeux du shinobi amarante.

Ce regard se baladait actuellement sur les silhouettes des différents participants venus peupler les terrains d'entraînement. Certains se contentaient de s'échauffer, d'autres de réviser leurs gammes sur plusieurs mannequins en bois mis à leur disposition pour l'occasion. Ses prunelles parmes, de même couleur que sa chevelure, s'arrêtèrent un instant sur une tignasse rousse présente quelques mètres devant lui. Attelé au réveil de ses muscles sûrement engourdis par la pression, l'étranger retint son intention grâce au symbole présent sur son bandeau métallique. Ils partageaient le statut de voyageur.

Le manipulateur de limaille, dont sa jarre drapée d'un voile beige reposait à ses pieds, n'eût le temps d'ôter ses iris de l'inconnu. Le défi lancé par le Kumojin venait de réveiller l'instinct primaire du ninja au teint hâlé. Son air, neutre, ne laissait rien paraître hormis l'horrible cicatrice déformant son visage. Le silence qui suivit les paroles du Yasei ne trahissait donc aucun indice sur la réflexion du Genin de la Roche.


- T'es d'jà essoufflé ?

Un soufflement de nez accompagna son arrogance, tandis qu'il avança de quelques pas pour faire face à Tengoku. L'enfant des dunes appréciait le culot de son nouvel adversaire, bien loin des formules hypocrites et trop lisses du Pays de la Terre et de ses habitants. Fier comme un coq, il ne pouvait que relever le défi ainsi proposé. Parfait, cette séance improvisée allait lui servir d'échauffement.

D'une manœuvre agile, ses paumes gagnèrent la terre humide tandis que ses jambes s'élevèrent. Abdominaux gainés, équilibre parfait, le ninja d'Hashira démontrait les qualités nécessaires pour porter le bandeau enroulé autour de son biceps droit. A la verticale, Senken débuta sa série de pompe. D'abord lente pour éviter toute blessure idiote, il augmenta son intensité au fur et à mesure, enchaînant les montées-descentes sans sourciller. Quelques gouttes de sueur s'échappèrent de sa chevelure pour gagner le sol déjà trempé par la pluie fine qui s'abattait sur les lieux. Après deux cent répétitions aussi propres que Glouba, le balafré reprit sa stature initiale tout en frottant ses mains pour en enlever la terre.


- Quel temps d'merde. Bon, tu vas m'regarder encore longtemps comme ça ? T'abandonnes, peut-être ?

En réalité, il n'avait pas laissé le temps à Tengoku de réagir, mais cette provocation gratuite faisait partie du jeu. Le Kazejin en profitait pour le juger du regard, évaluant ses réactions pour mieux comprendre l'individu. Ses prochaines actions scelleraient son cas, et décideraient pour lui s'il était digne d'intérêt ou pas. L'Okunote ne perdait jamais son temps dans des rencontres inutiles.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Kappa Tengoku
Kappa Tengoku

Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] Empty
Ven 10 Juil 2020 - 18:49

Alors que Tengoku pensait au mieux se faire ignorer et au pire se faire insulter la réaction qu’il obtenu fut tout autre. Le Genin de la Roche, comme en témoignait le symbole attaché à son bras droit, commença par une petite pointe d’ironie. La provocation était papable à travers le comportement du jeune homme à la cicatrice.

Sans d’autre parole le Genin orange avait bien compris qu’il avait trouvé un bon client et qu’il relèverait son défi sans hésiter. Ce dernier s’approcha et bascula, devant les yeux de Tengoku, sur les mains afin de finir en appui tendu renversé. Tengoku eu un petit mouvement de recul craignant que son interlocuteur ne maitriserait pas sa galipette et lui enverrait ses pieds au visage dans une chute ridicule. Mais il n’en était rien, Tengoku commença à tourner doucement autour de l’équilibriste pour observer sa posture et il fallait avouer qu’elle était parfaite. Tout était bien droit et bien aligné, même un arbre n’aurait su être plus solide en cet instant. Tengoku souriait, un sourire d’hyène affamée comme on en avait lorsque l’on trouvait un adversaire à sa hauteur. Une idée saugrenue lui avait traversé l’esprit, celle de tenter de mettre une balayette au malin brun afin de voir si ses appuis étaient vraiment solides. Il chassa cette idée d’un mouvement de tête en se souvenant où il se trouvait. Dans d’autres circonstances, peut-être que l’Iwajin aurait mangeait un peu de terre. Ça aurait-été un comble à la vue du nom de sa nation.

Bien sûr, la démonstration ne s’arrêtait pas là. Le balafré commença une série de pompes tout en restant en équilibre. Plutôt lent au départ, il changea vite de rythme en accélérant ses mouvements. Mais quel que soit la vitesse d’exécution ou le nombre de répétitions le mouvement resté parfaitement identique à la répétition précédente. Et ce de la première à la deux-centième. Tengoku était satisfait. Et il n’avait pas honte de le montrer alors quand son interlocuteur repris une posture normale de bipède il n’hésita pas à le féliciter en montrant son admiration par un haussement de sourcils prononcé.

« Bravo ! Ce n’est pas donner à tout le monde d’exécuter un tel mouvement. Chez les civils se serait impressionnant même ! »

Un sourire au bord des lèvres, il ne comptait pas se laisser faire autant sur le plan physique que moral.

« Le temps n’est effectivement pas très clément par ici. Mais ne le dis pas trop fort, peut-être que les natifs du coin sont susceptibles… Tes supérieurs n’apprécieraient pas de revenir avec un incident diplomatique sur le dos j’imagine ? Surtout pour une histoire de météo… »

Tengoku était souvent quelqu’un de pompeux. Mais il faisait en sorte de l’être encore plus face au Genin qui semblait quelqu’un de très direct dans ses paroles au vu de sa façon de parler. Il en serait sans doute agacé. C’était une marque de fabrique de Tengoku : tenter de pousser à bout son interlocuteur pour en apprendre plus sur lui.

« Abandonner dis-tu… »

En laissant sa phrase en suspens Tengoku bascula son corps en arrière pour poser ses mains derrière lui tout en gardant les pieds en contact avec le sol, dans une position de pont. Ensuite, il leva les pieds du sol pour finir dans la même position de cirque que son homologue Iwajin. Son niveau physique semblait plus que respectable alors il devait mettre la barre plus haute s’il voulait l’impressionner. Le Genin orange leva alors une main du sol et après avoir bien stabilisé son équilibre il la plaqua dans le dos. Il était donc maintenant en position de poirier sur un unique appui. Il entama alors sa série de pompes. Puis, arrivant à une petite centaine, il se dit que ce ne serait surement pas assez. Alors, délicatement, il changea la disposition de sa main pour finir en équilibre sur trois doigts. Le regard vers le sol, le corps gainé et la concentration à son maximum il enchaina le même mouvement avec ce trépieds fragile. Il s’arrêta un instant et tout en restant en équilibre il lança.

« Tu me dis quand tu veux que j’arrête, je peux continuer ainsi longtemps. »


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673
Okunote Senken
Okunote Senken

Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] Empty
Dim 12 Juil 2020 - 17:28
L'admiration et le sourire du Kumojin n’eurent un quelconque effet sur son interlocuteur, ne provoquant qu'un léger plissement de sourcil chez le balafré. Seules ses prunelles amarantes dégageaient un semblant de vie au milieu de son visage tristement fade. Le voile qu'il portait constamment en présence d'inconnus, pour se prévenir de relations futiles, affichait donc une mine désintéressée seulement trahie par les flammes étincelantes au fond de ses iris. Le défi, la compétition, Senken n'avait jamais su refuser le moindre duel. Il vivait pour ces moments et savait les apprécier tant qu'il ne subissait pas de défaites.

- T'as vu le formulaire qu'on vient d'signer ? Ils nous envoient à l’abattoir et on aurait pas l'droit de critiquer la météo ?

Pour l'Okunote à l'orée de la première épreuve, le village de la Roche profitait de cet examen International pour se débarrasser de certains parasites peuplant ses rangs. Le fait qu'il ait été envoyé à la place de son frère ou même de Shuhei le prouvait. De plus, le comportement de ses trois autres camarades formant la délégation Iwajin l'aidait à croire en son idiote théorie. Que ce soit Kagura, Yume, Masami ou lui, aucun d'entre-eux ne disposait de franches qualités sociales. Iwa prenait des risques en les envoyant, ou alors, se servaient d'eux pour ne pas risquer la vie de ses meilleurs éléments. Ils étaient les "éclaireurs" d'une liaison diplomatique aux enjeux politiques très élevés.

Bref, revenons à nos moutons, ou plutôt à notre panda national qui n'avait pas vraiment réussi à déstabiliser le Kazejin toujours aussi morne. Ce dernier eût le loisir d'observer sa souplesse ainsi que son agilité au détour d'un joli pont, avant que son équilibre parfait vienne s'exprimer lorsque l'une de ses mains quitta le sol pour rejoindre son dos. L'enfant des dunes pencha légèrement la tête, l'air neutre, puis fit quelques pas autour du Genin pendant qu'il enchaînait les répétitions. Alors qu'il s'apprêtait à ouvrir la bouche, le rouquin surenchérit en échangeant sa paume pour un appui plus atypique. Trois minuscules petits doigts supportaient la masse de l'étranger qui ne semblait plus vouloir s'arrêter.


- On verra jusqu'où tu peux aller, alors.

Sans attendre, le manipulateur de limaille bascula sur ses mains, avant d'en remonter une dans son dos tout en s'élevant sur deux doigts repliés au niveau de la seconde phalange. Son nez descendit jusqu'à en frôler le sol, comme s'il allait s'écraser, puis son réseau musculaire s'activa finalement pour le faire remonter d'une traite sur ses deux appuis maintenant dépliés. Il enchaîna quelques dizaines de répétions, alternant sa prise sur la terre molle entre phalange repliés et doigts tendus. Ses yeux voyageaient souvent jusqu'à son adversaire du jour, visiblement décidé à ne pas baisser les bras. Cette joute particulière l'amusait grandement.

- T'es d'Kumo, c'est ça ? Votre académie doit pas être si mauvaise, la plupart des Iwajin auraient déjà abandonné.

Ses mots dansaient toujours du même accent potentiellement étranger aux oreilles du roux. Sans savoir qu'il faisait face à un métamorphe héritier de gênes modifiés, Senken reconnaissait la valeur et la force de son opposant qui ne semblait pas vouloir plier le genou. Ainsi, il décida de corser la difficulté de l'exercice. Suivant l'impulsion provoquée par son bras droit qui le faisait décoller du sol une seconde, sa main venait maintenant taper son épaule gauche avant de rattraper sa chute à l'aide des phalanges de son index et de son majeur. Bien plus physique, l'exercice demandait une exécution parfaite et de grandes ressources qui finiraient fatalement par manquer à nos deux protagonistes pas très malins. En effet, l'examen les attendait dans quelques heures... Mais lequel d'entre-eux pouvait abandonner maintenant ?


Dernière édition par Okunote Senken le Lun 13 Juil 2020 - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Kappa Tengoku
Kappa Tengoku

Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] Empty
Lun 13 Juil 2020 - 16:51

Le Genin des cailloux n’avait que très peu de réactions face aux félicitations du Genin orange ponctuées par une touche de provocation. Ce dernier restait impassible, en fait, il faisait la gueule. Tengoku se demandait pourquoi ce dernier était si blasé. Ils avaient une chance inouïe de voyager jusqu’au pays de la flotte et de pouvoir rencontrer autant de personnes différentes. Quels pouvaient être les objectifs de ce garçon ? Tengoku était curieux. Mais s’il voulait atteindre les siens il devait d’abord comprendre le monde qui l’entourait et donc les personnes de tous horizons.

Tengoku eu un haussement de sourcil sincèrement surpris. Pensait-il vraiment qu’il y avait un quelconque risque de mourir durant leur séjour ?

« Je pense que ce formulaire est surtout là pour faire peur. Ça pourrait leur permettre d’éliminer quelques personnes qui manqueraient de cran. Pourquoi nos pays respectifs nous enverraient à une morte possible alors que nous représentons le vivier des forces de demain ? »

La question qui finalisait la réponse du Genin était sérieuse et il en attendait la réponse avec plein d’intérêt. Est-ce que la différence de culture manipulait la façon de penser de deux individus qui étaient pourtant déjà proche de par leur activité similaire ?

Tengoku bluffait, ça semblait évident pourtant. Sur ses trois doigts il avait déjà presque fait le maximum de répétitions qu’il pouvait se permettre dans cette positon. Il pensait légitimement que l’Iwajin serait impressionné et que le cirque s’arrêterait là. Mais c’est l’inverse qui se produisit. Il semblait animé par une âme de compétiteur comme Tengoku en avait rarement vu. Alors que ce dernier commençait déjà à trembler signifiant la proche rupture de son endurance musculaire le balafré l’invita à continuer et se plaça dans la même position. Tengoku jura intérieurement. Etait-il vraiment sérieux ? Les limites de la physique même pour un Shinobi étaient proche alors comment comptait-il surenchérir ? Tant de question auxquelles le rouquin obtint vite la réponse. Même en équilibre sur trois doigts il pouvait tendre son coup pour observer son homologue même si ce mouvement faillit bien le faire tomber. Dans un mouvement maladroit il regagna son équilibre en s’aidant de sa main qui était la seconde d’avant dans son dos pour contre balancer son poids. Il la remit aussi vite qu’il put se demandant si son adversaire du jour l’avait vu.

Alors sur une main sans difficulté le garçon, toujours impassible, malgré la difficulté de l’effort se mit sur deux doigts. Ou plutôt sur deux phalanges. Tengoku écarquillait les yeux, c’était réellement possible un tel mouvement ? Il se demanda même pendant un instant si l’autre Genin n’était pas déjà en train d’utiliser un quelconque Jutsu pour réussir pareille prouesse. Tengoku devrait-il aussi utiliser ses pouvoirs de Panda géant ? L’idée lui traversa l’esprit mais il la chassa aussi vite qu’elle été apparu. Ce serait idiot de dévoiler une partie de ses pouvoirs juste pour un petit défi physique. Surtout qu’ils n’étaient pas que deux dans le coin. Alors que Tengoku trouvait déjà cet équilibre impressionnant le Genin terreux ne s’arrêta pas là puisqu’il en enchaîna les pompes sur les phalanges tout en utilisant l’impulsion de la remontée pour finir sur le bout des deux mêmes doigts. Tengoku le réalisait enfin, il avait défié plus fort que lui. Encore une défaite se disait-il ? Non, il ne le fallait pas.

Tengoku entendit à peine la question de son camarade de gymnastique tellement qu’il se concentrait pour réussir à tenir sur trois doigts. Les pompes ? Il les avait déjà arrêtés. Il tendait son bras le plus possible car il sentait que si le coude se pliait d’un seul centimètre tout son bras se déroberait sous son poids. Alors qu’il pensait que l’Iwajin avait déjà tout montré, il n’en fut rien. Dans l’impulsion qu’il utilisait pour passer des phalanges au bout des doigts il en profitait pour venir toucher son épaule dans la fraction de seconde qu’il avait. A sa place, les doigts de Tengoku se seraient surement brisés lors de la réception.

Peut-être que d’autres Genins les regardaient ? Il ne pouvait pas se permettre de perdre si facilement. Tout transpirant, le souffle court, il regardait le sol devant lui et vit de grosses gouttelettes de transpiration tomber. Il devait répondre, il devait faire mieux. Il n’était pas venu ici pour se faire humilier à la première occasion. Alors, dans un ultime élan de motivation dont la flamme l’embrasait du plus profond de son être, il se concentra. Il stabilisa son équilibre et commença à lever un doigt pour finir …. Par chuter. Immédiatement. Irrémédiablement. A l’instant même où le troisième doigt ne fut plus en contact avec le sol il tomba. Et pas une chute maitrisée avec réception. Non. Une bonne gamelle de première. Recouvert de boue Tengoku se leva immédiatement comme si de rien était. Comme si en se relevant vite ça empêchait de voir qu’il était tombé. Il regarda le maître de l’équilibre et répondit enfin à la question.

« Kumo, oui. » En oubliant volontairement de réagir à la deuxième partie de la phrase car il ne trouvait pas ça opportun au vue de ce qu’il venait de se passer.

« Le sol est glissant quand même ! » S’énerva-il, de mauvaise foi, en tapant le sol du pied.

« Euh… Au fait, moi c’est Kappa Tengoku et toi ? » Conclut-il pour tenter de changer de sujet. En vain, sans doute.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673
Okunote Senken
Okunote Senken

Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] Empty
Mer 15 Juil 2020 - 21:54
Moins curieux que son interlocuteur, le Genin de la Roche se fichait clairement des objectifs de ce dernier. Pas que Tengoku se montrait inintéressant ou fade aux yeux du Kazejin, loin de là, mais la curiosité dont il faisait preuve n'était simplement pas partagée par le manipulateur de limaille. Ses seules pensées se concentraient sur l'exercice auquel il s'attelait encore et encore, répétant son mouvement comme un automate dans l'espoir que son adversaire cède en premier. Il ne le regardait plus, ne prit même pas la peine de répondre à sa question tant sa focalisation sur ses pompes quémandait toutes son attention.

38... 39... Les muscles tremblotants, happés par la gravité qui aimantait la masse de son corps au sol, Senken commençait à tétaniser. Il ne pouvait pas perdre. La défaite, qu'il avait évidemment goûté à de maintes reprises depuis sa naissance, restait écœurante et repoussante, bien étrangère à son caractère de compétiteur. Sa monstrueuse fierté le poussait à vaincre ce Kumojin qui l'avait défié dans un duel que bon nombre aurait simplement évité. Mais l'homme à la jarre - qui reposait non loin de lui - vivait pour ce genre d'instant. Il s'entraînait au quotidien pour ne pas se défiler, pour être prêt à relever le moindre challenge.

Et Tengoku fit un merveilleux challenger, le poussant dans ses retranchements jusqu'à réveiller l'instinct rageur qui sommeillait en lui. Peu importe la suite, peu importe l'examen, Senken pouvait aller jusqu'à la blessure s'il le fallait. La moindre ressource serait épuisée, brûlée, utilisée par le Genin pour parvenir à faire céder le métamorphe en premier. Du coin de l’œil, il le vit alors le rejoindre sur un appui binaire, relevant ainsi l'ultime épreuve proposée par l'Iwajin. Un sourire carnassier étira ses lèvres un bref instant, sur-motivé malgré la douleur qui tirait la partie supérieure de son corps. Cet énergumène de la foudre allait-il l'emporter ? Que lui cachait-il ? Senken, repoussant l'échec qui lui tendait les bras, se délecta finalement de la chute du Kappa tout en retrouvant directement une position plus classique sur ses jambes. Il avait gagné.

La victoire. Un sentiment plus qu'exaltant qui s'emparait de ses veines et le réjouissait intérieurement, comblant le balafré qui affichait pourtant un air presque aussi terne qu'à l'accoutumée. En effet, sa jubilation ne se lisait pas sur les traits fermés de son visage, bien que ses iris enflammés trahissaient tout l'intérêt du jeune homme pour la joute tout juste disputée. Un duel qu'il avait apprécié, et que son camarade avait assumé jusqu'au bout de ses capacités, allant même au-delà pour tenter l'impossible. L'Okunote, de la même école, respectait ce comportement qu'il ne jugeait pas ridicule.


- Okunote Senken.

Le Yasei sous couverture pouvait jurer avoir aperçu un sourire fendre les joues de l'Iwajin après avoir accusé le sol glissant pour se dédouaner de sa défaite. Cette mauvaise foi, Senken la partageait aussi même s'il ne l'avouerait jamais. Il comprenait le rouquin.

- T'as d'la boue sur...

D'un geste de la main, le balafré fit comprendre à l'Homme-Panda qu'il ferait mieux de s'essuyer le visage. S'il pouvait s'attendre à des moqueries ou une arrogance particulière de la part du Kazejin, rien ne vint. L'Okunote restait particulièrement calme, le jaugeant du regard et estimant à vue d’œil s'il valait son intérêt. Pour l'instant, Tengoku ne se débrouillait pas trop mal.

- Le vivier des forces de d'main, c'est ça qu'tu disais ? J'connais des Genin bien plus méritants qu'moi qui n'sont pas là. P't'être que nos deux villages n'ont pas la même politique.

L'enfant des dunes ne semblait pas porter le pays qu'il représentait dans son cœur, et ne prenait pas la peine de le cacher. Ramassant sa jarre qui l'attendait plus loin, il invita le roux à le suivre en direction d'une des fontaines présentes dans le complexe Shinobi, histoire de se rincer les mains. Il était rare que l'homme aux cheveux parmes ne s'embête à relancer des conversations, mais ça, le Kumojin ne pouvait pas le savoir. En éveillant son côté compétiteur, ce dernier avait peut-être trouvé l'une des rares bonnes façons de l'approcher. Après tout, Shuhei qui représentait son seul semblant d'ami - hormis son frère - avait fait la même chose avant lui.


Dernière édition par Okunote Senken le Mar 21 Juil 2020 - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Kappa Tengoku
Kappa Tengoku

Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] Empty
Ven 17 Juil 2020 - 13:55

Tengoku aurait eu l’impression d’avoir affaire à un robot si seulement ça existait à cette époque. Le Genin improvisé en artiste de cirque était concentré sur son exercice et seulement sur ça. Son mouvement, de la première à la dernière répétition restait identique. Si on négligeait les spasmes musculaires inévitables de plus en plus visibles. Le garçon, en plus d’être fort, était très sérieux et prenait ce petit défi comme si sa vie en dépendait. Que pourrait faire une telle personne face à un réel danger ? De grandes choses, sans doute. Mais alors qu’il était concentré sur ses mouvements il ne devait même pas avoir fait attention au Kumojin qui était déjà battu depuis de longues secondes. Au final, c’était lui-même que l’Iwajin affrontait en cet instant.

La victoire était sienne, bien avant que Tengoku ne chute. Cette chute causait par l’ultime tentative d’essayer de reproduire le geste quasiment impossible de son adversaire. Il ne regrettait pas d’avoir essayait mais il était encore loin d’avoir ce niveau et une analyse plus posée de la situation lui aurait évité cette malencontreuse rencontre avec le sol. Tengoku était maintenant habitué à l’impassibilité de son interlocuteur. Que ce soit pour sa victoire facile ou pour réagir à la chute du rouquin il ne laissait rien paraître. Avait-il une douleur profonde enfoui en lui empêchant de partager toute émotion ou alors restait-il dans son rôle de Shinobi en tout temps, tout lieu. Mais Tengoku se disait quand même qu’il ne devait pas en penser moins. Défier quelqu’un pour finalement ne lui offrir aucune résistance. Il était déçu de lui-même, une fois de plus.

Alors qu’il se présentait à lui sans aucune simagrée il ne manqua pas de lui indiquer qu’il avait de la boue au niveau du visage. Tengoku y porta sa main et effectivement il s’était sali plus que les vêtements en tombant. La honte totale, Tengoku soupira et tenta de s’essuyer du mieux qu’il put avec ses mains. Mais alors le vainqueur répondait enfin à une question précédente il l’invita à le suivre vers un point d’eau. Tengoku fut assez étonné d’un comportement si bienveillant de la part d’un étranger. En plus de cette impassibilité constante le jeune homme semblait très intéressant et Tengoku avait envie de creuser pour ne découvrir un peu plus.

« J’avoue que je ne sais pas non plus pourquoi j’ai été choisi. Je ne suis sans doute pas dans les meilleurs de ma génération… » Pas besoin de le dire, il venait de le constater.
« Mais les gradés du village ont une vision plus globale, leurs choix doivent être réfléchis et c’est sans doute pour des raisons qui nous échappent. Ils peuvent prendre de la hauteur pour savoir quoi faire et avec qui dans le but de pérenniser la sécurité des habitants. N’est pas là notre rôle ? » L’interrogation très curieuse fut bien marquée par la tonalité de la voix de Tengoku qui scrutait du regard Senken y cherchant une quelconque réaction faciale.

Alors qu’il ramassait un intriguant objet camouflé par une sorte de drap Tengoku, plus curieux que jamais, ne se gêna pas pour l’interroger.

« Qu’est-ce que tu caches là-dessous ? Une arme ? »

Quoi d’autre ? Il ne voulait sans doute pas montrer une partie de ses capacités alors cet objet devait être un fort indicateur de ses pouvoirs. Mais le camoufler ainsi ne faisait qu’attirer l’attention.

« Tes capacités physiques ainsi que la maîtrise de ton corps sont impressionnantes. Tous les Genins d’Iwa ont ce niveau ? »

Tengoku s’interrogeait sur la vision qu’avait l’Iwajin sur son village. Un coup il disait que la plupart des siens auraient abandonnés alors qu’après il affirmait ne pas mériter d’être à Kiri en ce jour. Qu’est-ce qui pouvait provoquer de telles pensées ? Aussi détaché qu’il voulait se laisser paraitre le balafré était encore jeune et, comme Tengoku, ses paroles pouvaient trahir ses pensées. Par la même occasion, s’il pouvait récupérer des informations sur quelques futurs adversaires de l’examen…

Enfin au point d’eau le Genin orange se débarbouilla et se désaltéra quelque peu. Puis il prit place sur un petit muret afin de récupérer avant le début des épreuves. Senken, toujours à ses côtés, accepterait-il de s’ouvrir en répondant à ses questions où s’enfermerait-il définitivement dans une bulle impénétrable ?


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673
Okunote Senken
Okunote Senken

Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] Empty
Mar 21 Juil 2020 - 17:03
L'automate ressentait la douleur et la fatigue comme le reste des Hommes. Ses muscles tétanisés par l'exercice se voyaient secoués par des mouvements d'épaules, et sa transpiration perlant son front essuyée d'un revers de la main. Ses iris amarantes, eux, parcouraient son partenaire d'exercice tandis qu'il formulait sa réponse. La vision qu'avait l'Okunote de leur joute passée différait totalement de celle du Yasei. En effet, il avait trouvé un adversaire valeureux et respectueux, repoussant ses limites jusqu'au risque de paraître ridicule devant d'autres. La victoire, que le rouquin jugeait facile, Senken avait dû la chercher au fond de ses tripes. Au fond d'un organisme héritier d'un clan taillé pour la compétition. Son agilité et son instinct, presque surnaturels, faisaient partie de ses gênes.

- J'en sais rien, mon rôle à moi c'est d'répondre aux ordres de mon Intendant tant qu'il me paye pour le faire. C'est bien pour ça qu'j'suis là, d'ailleurs. J't'avoue que si tu veux en savoir plus de ce côté-là, faudrait que tu cherches le mec qui nous accompagne. Un grand type avec un manteau vert et un dindon gros comme ça, tu peux pas l'rater.

Parler à un inconnu qu'il ne recroiserait sûrement jamais déliait la langue du manipulateur de limaille. Puis, entouré de Kagura, Yume la nulle et Masami, il n'avait pas vraiment eu l'occasion de discuter depuis son départ d'Iwa. Difficile d'avouer que les longs monologues de Yugure lui manquaient. Tandis qu'il récupérait son outil et l'attachait dans son dos, un fin sourire vint apporter une réaction faciale tant attendue par son interlocuteur.

- Ça ? Essaye de pas abandonner trop tôt à l'Examen, t'auras peut-être l'occasion de l'découvrir.

Ses pas menés par sa provocation gratuite, qui gardait secret la nature de l'objet caché sous le voile, le balafré arriva à destination en compagnie de son camarade. Il profita de la fontaine pour se débarbouiller, bien que l'humidité ambiante ne le motivait pas à se mouiller le visage. En effet, il serait tout de même idiot de tomber malade avant le départ d'un évènement aussi important que l'Examen Chûnin... Tant pis, il prit finalement le risque. Frais comme un gardon, l'attention du taciturne revint à l'Homme-Panda suite à ses louanges.

- Non, vraiment pas. J'ai la chance de m'trimballer cette merde sur le dos toute la journée, ça m'aide à me maintenir en forme, c'est tout.

L'enfant du désert omit consciemment sa potentielle appartenance au clan des Gladiateurs, apprise il y a quelques mois auprès de Shuhei grâce à Shugoshin. Il n'était lui même pas certain d'en faire partie, et ne souhaitait simplement pas échanger à ce sujet. De plus, le Genin de la Roche n'aimait pas parler de lui. Il renversa alors la discussion en cours pour ne pas s'attarder sur son cas.

- Mais du coup, c'est une manie Kumojin de défier un inconnu dans un concours de pompes, ou c'est juste toi ? J't'avoue que j'préfère cette approche aux sourires hypocrites des gens d'mon pays, tu m'donnerais presque envie d'déménager.

Si Tengoku pouvait encore se questionner sur le niveau de patriotisme de son interlocuteur, peut-être que ces dernières remarques continueraient de l'aiguiller sur l'amour qu'éprouvait Senken sur sa patrie adoptive.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Kappa Tengoku
Kappa Tengoku

Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] Empty
Mer 22 Juil 2020 - 17:39

Plus Tengoku était curieux et plus l’autre Genin semblait se fermer. Mais il n’avait pas dit son dernier mot car plus il l’entendait parler et plus il souhaitait en savoir plus. Quelque chose semblait ronger l’Iwajin de l’intérieur. Qu’est-ce qui était enfoui en lui ? Le rouquin était curieux de savoir ce qui pouvait le rendre si morose.

« Tu n’es donc Shinobi que pour l’argent ? C’est vrai que ce serait intéressant d’en savoir plus sur le fonctionnement de ton village, pour le comparer au mien par exemple. Nous avons toujours à apprendre des autres n’est-ce pas ? Mais je pense que ce n’est pas le moment opportun. Ce que je voulais demander à travers mes questions c’est à quoi toi tu aspires en tant ninja ? »

La provocation gratuite était évidente mais Tengoku voulait rentrer délibérément dans son jeu. Le balafré jouait-il au faux mystérieux ? Il ne donnait pas l’impression d’être un de ces fourbes qui feraient tout pour vous avoir dans votre dos sans que vous puissiez vous en apercevoir. Il était plutôt du genre à dévoiler toutes ses cartes et à bouriner pour vaincre avec tout ce qu’il avait. C’était l’impression qu’avait Tengoku mais il ne pouvait si vite apporter de conclusion en connaissant encore si peu son homologue du pays de la terre.

« Si tu penses pouvoir me sous-estimer à cause cette petite chute tu fais là une grave erreur. Sur le champ de bataille je serais une toute autre personne. Cela dit si je peux mettre hors d’état de nuire un adversaire avant même qu’il ait le temps de dévoiler toutes ses cartes je n’hésiterais pas. Alors, j’espère que si tu tombes face à moi tu auras le temps de me dévoiler ce que tu caches là. »

C’était totalement faux, mais Tengoku avait tenté de dire ça avec un air sadique. Il voulait jauger le Genin en observant sa réaction face aux menaces qu’il proférait. Il ne doutait pas qu’il resterait impassible mais savait-on jamais.

« Cette chose est donc lourde et tu ne la portes pas que pour cet examen à ce que tu en dis… Donc c’est quelque chose dont tu as tout le temps besoin. Il n’y a aucun doute sur le fait que ça te permette de combattre mais j’avoue ne pas avoir la moindre idée de ce que ça pourrait être. »

Tengoku insistait, ce Senken était-il du genre à cracher le morceau aussi facilement ? En réalité Tengoku avait une seule idée qui lui venait en tête sur ce qui pourrait être caché sous ce tissu. Une marionnette. Même si la plupart des marionnettistes invoquaient leur compagnon ficelé depuis un sceau certains préféraient le garder constamment avec eux. Etait-il marionnettiste ? Ce serait tout de même étonnant pour un marionnettiste d’avoir un tel niveau physique pensa finalement Tengoku.

« C’est loin d’être coutumier et je t’avoue que rien de cela n’était prémédité. Je suis excité à l’idée de commencer les premières épreuves alors je ne pouvais pas retenir plus longtemps ce surplus d’énergie. Il fallait que je fasse une activité physique. Puis je t’ai vu arrivé et mon instinct m’a dit que tu serais intéressé. Je ne me suis pas trompé. Rien de mieux que ce petit bras de fer pour échauffer notre esprit compétitif avant le début de tout ça. Par contre… Tu sembles ressentir de l’animosité envers tes compatriotes. Tu n’aimes pas ton pays ?»




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673
Okunote Senken
Okunote Senken

Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] Empty
Dim 26 Juil 2020 - 12:13
La prudence dont faisait preuve l'Okunote se lisait à travers chacun de ses gestes. De nature suspicieuse, ses iris ne quittaient plus le rouquin et mesuraient ses réactions pour tenter de le cerner. Il détestait parler de lui. Dévoiler son intimité, quelle que soit le sujet ou l'interlocuteur, le dérangeait. Senken aimait garder ses informations personnelles privées. De son point de vue, les partager créait des brèches et des faiblesses exploitables par autrui. Cette paranoïa à l'encontre du genre humain découlait de son éducation, mais aussi de son immigration difficile au Pays de la Terre.

- Est-ce un problème ? répond-il simplement à la première interrogation du Yasei sous couverture.

- Pourquoi tu l'es, toi ? Sens de la justice ? Patriotisme ? Dev'nir Kage, p't'être ?

Le manipulateur de limaille souffla ironiquement du nez, jugeant le Kumojin de son regard accusateur. Allait-il être un de ces moralisateurs dédaigneux ? Il ne l'espérait pas. Même s'il avait menti sur les motivations qui l'avaient poussé à devenir shinobi, son objectif actuel reposait réellement sur l'argent. L'appel des ryôs guidait le chemin du taciturne. Il devait en accumuler un maximum pour un besoin des plus nobles, qu'il désirait garder secret quitte à passer pour un matérialiste. Cela faisait longtemps que le balafré avait cessé de prêter attention à l'image qu'il renvoyait.

- Tes compétences physiques ne résument pas tes capacités en tant que shinobi, et encore heureux. Si tu penses que cette victoire à l'échauffement me fera baisser ma garde, tu te trompes, et crois-moi si ça ne tenait qu'à moi j'cacherai même pas c'que j'ai dans l'dos.

Etait-ce un nouveau mensonge ? Difficile de le savoir, puisque l'amorphe ne laissait pas grand chose passer le filtre qu'arborait constamment son visage. A première vue, il ne semblait pas faire d'efforts pour égayer le débat, mais il était en réalité rare que l'Okunote discute autant avec un étranger. Il avait plus échangé avec Tengoku en vingt minutes qu'avec Seika, sa propre coéquipière, en plusieurs mois. Partir du principe qu'il n'allait jamais revoir l'Homme-Panda l'aidait à se dévoiler un peu plus.

- Ou peut-être est-ce simplement une stratégie d'Iwa pour attirer l'attention sur un de ses membres, en donnant de faux indices avant l'Examen. Qui sait.

Tengoku pouvait insister autant qu'il le souhaitait, la réponse ne semblait pas vouloir s'échapper des lèvres du Fils des dunes. La question ponctuant les dires du Kappa sembla faire effet sur le Genin de la Roche, laissant échapper un léger étonnement. Ça se voyait tant que ça ? Il fallait dire que l'Okunote ne faisait aucun effort pour cacher son mépris envers Tsuchi.

- Mon pays, c'est Kaze,et mes compatriotes s'cachent entre les dunes de son erg.

La fierté que dégageait ses paroles témoignaient d'un amour inconditionnel envers sa vraie patrie. Il l'avait pourtant fui, chassé par des malheurs et un rêve de devenir shinobi, mais sa famille l'attendait là-bas et sa nostalgie suffisait à effacer les mauvais côtés de son ancienne vie bien fade. Il reprit après un court silence, jaugeant son camarade.

- Je n'jouerai pas les hypocrites pour l'image d'Iwa. Mais ça reste le village que j'représente et que j'défends au quotidien, et j'compte bien remporter cet examen armé d'son bandeau.

Autrefois porté au front, ce dernier décorait maintenant son biceps droit après une énième altercation avec un membre du village. Le temps passait et l'attache n'arrivait pas à se faire. Il voyait Iwa comme un employeur qui lui permettait de gagner sa vie, rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9168-le-son-des-bandits-okunote-senken#77297 https://www.ascentofshinobi.com/t8393-iwa-equipe-1-aimi-seika-senken-yugure https://www.ascentofshinobi.com/t9357-okunote-senken-dossier-shinobi
Kappa Tengoku
Kappa Tengoku

Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE] Empty
Lun 27 Juil 2020 - 19:28

Si Tengoku avait du mal à sonder son homologue de la terre, ce dernier aussi essayait d’en savoir plus autant à travers ses questions que son regard pesant. S’il réussissait mieux là où le rouquin échouait c’était parce que ce dernier se laisser lire comme un livre ouvert. Sincère et transparent, il n’avait pas peur de laisser paraitre ses faiblesses ou émotions au grand jour. Il les connaissait, les cacher n’était qu’une perte d’énergie inutile. Au contraire, en étant conscient de ses faiblesses cela lui permettait d’anticiper les actions d’un adversaire qui voudrait en profiter. Avoir un point névralgique dans une forteresse était un avantage car on savait où l’adversaire allait attaquer.

« C’était une simple question. Ce n’est pas un problème mais rares sont ceux qui osent l’avouer. Au départ aussi je le faisais rien que pour l’argent. Pas vraiment pour moi mais pour aider des proches.
Maintenant, je sais qu’un Shinobi peut s’élever pour faire plus. L’essence même de ce qu’on devrait être a été perdu depuis, je pense, de belles lurettes. Si je suis Shinobi c’est pour essayer d’agir. Pas maintenant bien sûr, je suis pragmatique et je sais que je ne peux rien faire avec mon pouvoir actuel. Et quand je parle de pouvoir ça englobe tout : puissance brut, connaissances, influence, etc. Donc mon objectif est de m’améliorer pour ensuite un jour être capable d’apporter du changement. Un réel changement, durable. Si je me reconnais dans la justice, qui est pour moi LE principe fondamental sur lequel je veux baser les changements que je rêve d’opérer, le patriotisme ne signifie rien pour moi. Je suis d’un de ceux qui ne croient pas en l’héritage d’être bien né. Prince, riche, pauvre, Amejin, Hijin, etc. Tous pour moi à la naissance doivent avoir une chance égale à progresser dans la vie où seul leur persévérance sera faire la différence. Jamais je ne prendrais partie à cause des liens territoriaux. C’est ça la justice, ça commence par une égalité totale et sans frontière. Défendre quelqu’un juste parce qu’il est né dans le même pays que moi ? La justice… Ma justice n’aura jamais une telle vision biaisée et sera faire la part des choses de façon logique.
Kage ? Peut-être bien, ou alors ce n’est une ambition bien trop faible encore pour ce que j’aimerais accomplir dans le futur. Peu importe le poste au final tant qu’il me permet de me rapprocher de mes objectifs même si je peux être dans l’ombre pourquoi pas. Je ne recherche pas du pouvoir pour me l’accaparer je recherche le pouvoir pour le redistribuer comme jamais ça a été fait. Bien sûr quand je te parle de futur… Je suis pragmatique comme je t’ai dit et je connais ma puissance actuelle. Je ne suis personne, je parle ici hypothétiquement d’un futur idéal mais surtout lointain. »


C’était bref. Senken l’ignorait peut-être mais il venait de prononcer le mot qui animait le Genin orange du plus profond de son être. Sa petite tirade était effectivement brève car sur ce sujet, et bien d’autre, Tengoku avait l’intention d’écrire des livres. Et pas de poche. Alors, il pourrait parler des heures de ce sujet et ses déclinaisons sans jamais se rapprocher de la conclusion. Cette conclusion qu’il espérait un jour observer plutôt que de chercher à l’écrire.

« C’est évident que notre petit numéro d’équilibriste ne saurait être déterminant dans un duel. Cela dit, tu m’as révélé une forte résistance musculaire. N’as pas tu peur que si l’on vienne à se rencontrer je sache qu’il faut peut-être éviter l’échange physique de front ? Je dis ça mais… Peut-être que j’ai fait semblant de perdre, que je peux faire beaucoup plus et que tu crois maintenant être plus fort que moi sur cet aspect-là… Mais tu fais bien de ne jamais baisser ta garde quel que soit ton adversaire. Comme toi, jamais je ne sous-estimerais quelqu’un, ce ne serait que lui offrir une possibilité de gagner. Si ça ne tiens qu’à toi pourquoi ne pas me le révéler ? Ton accompagnateur ne le saura jamais. »

Tengoku avait fini cette phrase avec un sourire et un regard malicieux à l’égard de l’Iwajin. Il pensait déjà connaître la réponse. Mais il aimait taquiner l’autre Genin pour lui tirer les vers du nez et voir ce qu’il pouvait en ressortir. Là n’était pas forcément un but d’avoir des informations pour une possible rencontre mais une curiosité pour un étranger d’une culture différente.

« Comme tu dis… Qui sait… Mais quelque chose me dit que tu aurais refusé un tel type de plan, même venant d’un supérieur. Et j’ose croire que ce n’est pas dans les pratiques Iwajins. Quel intérêt il y aurait à vaincre de cette façon. La fin justifie les moyens ? Pas toujours car la vérité éclate et même après coup la fin d’une histoire peut être modifiée. Si ce serait donc avantageux sur le court terme sur le long perdre vous auriez tout à y perdre. »

Tengoku s’était trompé depuis le début et maintenant certaines choses lui paraissaient plus logiques. Il n’avait pas affaire à un Iwajin mais plutôt à un Kazejin, une contrée toute aussi lointaine mais encore plus inconnue pour le Kumojin. Tengoku observa enfin une première réaction de faciès de son interlocuteur à un moment où pourtant il ne t’attendait pas. Etait-il surprit de cette question ? Pourtant depuis le début il n’avait fait que critiquer ses confrères alors la question paraissait plutôt évidente.

« Je vois… Tu es donc un patriote ? Tu ne dois alors que peu apprécier ce que je t’ai dit plus tôt. Sache que je n’ai rien contre ça mais selon moi c’est une vision dépassée qui doit devenir obsolète dans notre monde qui évolue. Si on ne veut pas courir à notre perte... Kaze, Iwa, qu’est-ce que ça change ? Et s’ils étaient tous des tiens ? De ta famille ? Ne serait-ce pas plus simple comme cela plutôt que parfois devoir choisir ? On ne devrait jamais devoir choisir… »

Le maintenant Kazejin ne devait pas savoir ce que signifiée cette fin de phrase. Devoir choisir ? Un choix que Tengoku n’avait encore jamais fait mais que beaucoup de Shinobis ou même d’Hommes devaient faire dans leur vie. Choix de vie ou de mort sur certaines personnes dont souvent ce qui faisait la différence étaient les liens, qu’ils soient familiaux ou territoriaux. Tengoku rêvait d’un monde où ce genre de choix ne serait plus nécessaire. Plus qu’un rêve, c’était un projet.

« Au final tu es quelqu’un de loyal, comme moi. Même si comme tu l’as compris je ne suis pas plus attaché à Kaminari que je pourrais l’être d’un autre pays j’en suis actuellement le Shinobi et je défendrais leur couleur tant que leurs actes restent légitimes et surtout juste. Concernant cet examen… Je t’avoue que j’ai juste bien envie de me démarquer des autres ! »

Plus qu’être connu Tengoku voulait être reconnu et cet examen pouvait être une première marche vers ce but. Ce but qui ne serait qu’une étape vers sa grande ambition car dans la puissance qu’il évoquait plutôt le fait d’être reconnu à l’étranger serait déjà un grand atout.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673

Qui a la plus grosse ? [PV SURPRISE]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Examen international de la Brume :: Autour du Complexe Shinobi
Sauter vers: