Soutenez le forum !
1234
Le Deal du moment :
Sortie Nike : les nouvelles baskets Air Max Plus
Voir le deal
169.99 €

Partagez

Rencontre imprévisible (Masami)

Kaichō Kuro
Kaichō Kuro

Rencontre imprévisible (Masami) Empty
Sam 11 Juil 2020 - 2:51
La journée tirait à sa fin. La plupart des quarts de travail se terminait ou commençait. Il s’agissait d’une heure charnière dans l’activité du village, d’une heure de transition et de mouvement. Certains rentraient, d’autres partaient. Le brouhaha de toute cette activité se faisait sentir comme chaque jour au cœur du village. Dans la périphérie, dans les hauteurs des plateaux qui ornaient la couronne du village d’Iwa, les plupart des terrains d’entraînement se vidait les uns après les autres. Les shinobis qui s’y pratiquaient, plusieurs depuis le midi, rentraient chez eux après une dure journée d’efforts. Mais tout au sommet de ces plateaux, sur le plus haut et le plus reculé d’entre eux, le son des frappes et des essoufflements ne démordait pas. Deux jeunes garçons continuaient de s’échanger des coups comme si leur vie en dépendait. Le plus grand des deux, Kuro, fonça à toute vitesse sur son partenaire, poing brandit, mais au dernier moment il changea sa trajectoire pour s’abaisser et balayer de sol de sa jambe pour le renverser. Le deuxième se retrouva alors sur le dos, allongé dans une nuage de poussière rocheuse.

« Allez encore un peu! » dit Kuro en tendant sa main pour aider son collègue à se relever.

« Du calme Kuro, j’en peux plus là. Ça fait 4 heures qu’on s’entraîne. » lui répondit-il à bout de souffle.

« Justement, encore une petite heure et je te paye le repas! »

« Non oublie…Tu sais que tu peux être taré des fois quand tu fais du zèles? Allez à demain, on reprendra… »

« Tsss… » lui lâcha-t-il tout en lui faisant finalement signe de partir.

Kuro regarda son ami s’éloigné sans dire mot ou tenter de le rattraper. Il savait que cela était peine perdue. Shin était une véritable tête de mule et un grand fainéant malgré son sang Hyûga. Les deux Genins étaient fondamentalement différents, mais c’est ce qui avait fait en sorte qu’ils avaient tissés des liens d’amitié. Ils s’étaient rencontrés il y a quelques temps lors d’une affectation commune aux portes du village pour contrôler les entrées. Depuis, les deux jeunes hommes étaient devenus amis. Même si leur rencontre était récente, s’il y avait bien une autre personne ici à Iwa que le Kaisho pouvait véritablement appeler son ami, cette personne était Hyûga Shin.

Kuro ne prit cependant pas ce départ comme un signe qu’il devait lui aussi s’arrêter, il lui restait encore suffisamment d’énergie pour poursuivre l’entraînement, même s’il devait maintenant le faire seul. Il profita de cette courte pause pour s’allumer une cigarette et profiter de l’air frais de fin de journée du printemps. Il se laissa tomber sur le dos et contempla le ciel qui commençait à s’obscurcir le temps que son bâton de tabac s’épuise. Il plongea sa main dans la poche de ses habits pour en sortir une petite sphère argenté, le cendrier portatif que Luna lui avait donné lors de leur premier entraînement. Kuro y étendit son mégot avant de remettre le tout dans sa poche et de s’installer en position assise, en indien. Ce soir, il terminerait sa séance d’entraînement par un exercice de méditation et de détection. Yeux clos, mains liées en position de signe incantatoire, le jeune Corbeau prit une grande inspiration avant de malaxer son chakra et de le concentrer dans ses oreilles. Ainsi connecté au monde qui l’entourait, il pouvait entendre le moindre bruit à proximité, la moindre brise, le moindre gazouillis…Et des bruits de pas qui s’approchaient…

Spoiler:
 

_________________
Rencontre imprévisible (Masami) Signat10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9338-kaicho-kuro-100-termine
Jiki Masami
Jiki Masami

Rencontre imprévisible (Masami) Empty
Lun 13 Juil 2020 - 16:31
Masami s’était, comme chaque moment de libre dans sa vie, entrainée encore et encore. Elle avait une très forte motivation pour devenir plus forte, pas la meilleure, c’était impossible. On trouvait toujours plus fort que soi, mais la meilleure possible, au moins pour survivre au jour d’actuel. L’adolescente gardait toujours des forces, un minimum, si jamais elle devait se défendre ou au moins s’enfuir. Solitaire, elle ne cherchait pas à nouer des relations, elle s’en moquait éperdument. La Jiki portait des vêtements assez classiques, sans intérêt, et seul ses sacoches ninjas semblaient être d’excellente qualité. Entendant du bruit, elle tourna sa tête dans la direction et elle observa un duel des plus étranges. L’un semblait être à terre, et l’autre représentait parfaitement ceux de l’extérieur, fainéant.



Jiki Masami • « Seulement quatre heure et ça fatigue, eh bien … je te priverais de manger moi, c’est tout ce que cela me fait penser … »



Commenta à haute voix la châtaigne avec un regard dédaigneux. Elle s’entrainait en permanence, alors elle comprenait un peu celui qui semblait avoir encore de l’énergie. Elle avait remarqué certaines tares habituelles de ceux en dehors de la prison, fainéantise, paresse, menteur, traitre, faible. C’était ce que Masami voyait le plus souvent, comment pouvait-elle apprécier ce genre de personnes.



Jiki Masami • « Tu es moins bête que l’autre … tu survivras peut-être un peu plus. Si tu arrêtes ce machin là évidemment … »



Lança alors à haute voix Masami en dédaignant d’un mouvement de la main la clope qu’il s’alluma. Elle n’aimait pas ce truc là, cela puait et cela baissa la capacité pulmonaire. Elle le regarda apparemment commencer à méditer ou je ne sais quoi. La Jiki haussa les épaules alors, qu’elle continua à poursuivre son chemin. Elle n’attendait rien de particulier après tout. Glissant les mains dans ses poches, elle resta attentive au cas où ce type représenterait un danger si jamais il allait l’attaquer ou quelque chose comme cela. Masami ne faisait confiance en personne, pas même ses frères et sœurs d’Iwa. Seule elle avait de l’importance, son propre sort, et ce n’était pas sa victoire à l’examen chunin qui allait la faire changer d’avis. Seul son propre sort était important, une leçon que cet examen avait ressortie.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Kaichō Kuro
Kaichō Kuro

Rencontre imprévisible (Masami) Empty
Sam 18 Juil 2020 - 16:04
En position de méditation et concentré sur son environnement, Kuro ne pouvait pas chasser de son esprit Shin. Un jour sa paresse le rattraperait et Kuro redoutait cet instant. Il savait qu’il ne pourrait pas toujours être présent pour venir en aide à son ami. Mais le Genin se réservait bien de faire la moral à son compagnon Hyûga. Il savait à quel point sa famille lui mettait la pression pour qu’il change son comportement et la dernière chose dont il avait envi était d’en ajouter une couche. Kuro se disait que tôt ou tard il trouverait sa propre voix.

Chassant finalement cette problématique de son esprit, Kuro se concentra de plus belle sur sa technique. Cette détection était l’une des clés de son don pour la manipulation du son et il espérait pouvoir en repousser les limites, c’est pourquoi il l’affutait un peu plus chaque jour. Toujours concentré, il porta attention à l’ambiance sonore des environs, tout lui était amplifié ce qui lui permettait de distinguer les moindre sons. Le souffle du vent contre la caillasse du sol, la poussière qui virevoltait au vent, les insectes qui grouillaient sous la terre, les oiseaux dans les cieux au-dessus de lui…Et parmi se cafouillis sonore, l’Ébène cru percevoir un autre son, une respiration plus persistante. S’il ne parvenait pas à distinguer sa position exacte, il se concentra de plus belle pour en percevoir avec plus d’acuité les sons. Il s’agissait définitivement de quelqu’un à proximité…Et il ne s’agissait pas de Shin, car, lui, sa respiration il pouvait la reconnaître entre mille. Non, celle-ci était bien différente. Plus calme, plus posé.

« J’ai une fan on dirait? » dit-il à haute voix tout en rigolant.

Sur ses paroles, Kuro rompit sa technique de détection auditive. Comme à chaque fois, ses oreilles bourdonnèrent un instant, le temps de s’accoutumer de nouveau à leur niveau normal. La sensation désagréable d’estompa rapidement et le Genin se releva pour faire quelques pas en direction de celle qui l’observait. L’adolescente à la chevelure flamboyante l’observait depuis le chemin qui passait en bordure du terrain d’entrainement, les mains dans les poches. Visiblement plus jeune que lui, Kuro ne la connaissait pas, mais il cru la reconnaître. Il ne savait dire sur le moment où il l’avait vu, mais sa personne lui semblait familière.

« Tu t’amuses souvent à observer les autres en te cachant? » ajouta-t-il, souriant, et en mettant ses mains dans ses poches à son tour.



_________________
Rencontre imprévisible (Masami) Signat10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9338-kaicho-kuro-100-termine
Jiki Masami
Jiki Masami

Rencontre imprévisible (Masami) Empty
Mar 21 Juil 2020 - 9:15
Masami leva un sourcil perplexe en entendant le jeune homme parler de fan. Elle était si certaine que cela ne pouvait pas la concerner que la châtaigne observa autour d'elle afin de discerner une autre personne qu'elle n'aurait pas remarquée. Personne, c'était plutôt étrange, et elle se contenta de hausser les yeux vers le ciel azuré.


Jiki Masami • « Pas vraiment ... Je rentre de ma journée d'entraînement, et je t'ai remarqué en train de ... Tu fais quoi exactement là par terre ? Tu travailles ton chakra ? »

Lança alors un peu plus fort pour être certaine qu'il entende malgré la distance. Masami ne pouvait pas savoir qu'il était capable d'augmenter sa perception du son. Afin d'être certaine qu'il avait bien compris qu'elle n'était pas fan, cela devrait être davantage le contraire d'ailleurs, elle resta calme et encore plus froide que d'habitude. La genin croisa les bras en observant cet homme se rapprocher. N'ayant confiance en personne, elle était capable de réagir en un instant si jamais il tentait quelque chose de malheureux.


Jiki Masami • « Si vraiment je me cachais, tu ne m'aurais pas détecté, d'aucune des façons d'ailleurs. Tu crois que je suis comme l'autre minable qui était avec toi à faire sa fainiasse ? Je suis la meilleure des genins d'Iwa, et peut-être même pour les autres aussi, c'est pour ça que je travaille. »

Masami ne ressentait pas une immense force chez ce jeune homme. Elle n'était pas impressionnée pour le moment. C'était sans doute pour cela qu'elle se permettait de prendre ses aises. Cependant à avoir remporter le tournoi des genins d'Iwa lors de l'examen, la châtaigne affichait clairement sa force et le respect à avoir à sa personne. Ce n'était pas pour se mettre dans la lumière auréolée de gloire, non, pas du tout, c'était surtout que dans son système de vie, les forts décidaient et les autres espéraient le devenir rapidement. L'adolescente malgré son jeune âge exigeait le respect, et il valait mieux s'y conformer.


Jiki Masami • « Je m'appelle Jiki Masami, c'est moi qui ai remportée l'affrontement entre les genins. Je me suis assez agitée dans tous les sens à cette blague pour que l'on me reconnaisse. Et toi t'es qui ? »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Kaichō Kuro
Kaichō Kuro

Rencontre imprévisible (Masami) Empty
Dim 26 Juil 2020 - 19:49
L’adolescente demeura de marbre à la blague lancée par Kuro. Décidément, ce n’est pas ce soir qu’il rigolerait. Elle procéda ensuite à le questionner sur ce qu’il faisait ici ce qui le fit titiller. Quoi d’autres que s’entraîner pouvait-il bien faire ici sur les hauts plateaux? La jeune femme ne semblait pas d’humeur à rigoler, il décida donc de lui répondre franchement et sans détour pour ne pas l’énerver davantage.

« Je m’entraîne aussi. Oui mon chakra. Mais pas que… » répondit-il. Il tapota ensuite du bout d’un doigts son oreille. « Mes capacités de détection également. Je t’ai entendu ralentir le pas et t’arrêter pour me regarder. »

Maintenant qu’il s’était rapproché, Kuro pouvait mieux distinguer son interlocutrice. Châtaigne, bien en forme, une expression agacée et froide sur le visage. Elle semblait bien plus jeune que lui, mais pourtant son facies et son attitude laissait transparaitre une maturité et un sérieux plus grand que le sien. Elle enchaîna ensuite sur une remarque bien pompeuse qui fit sourciller le Genin. Mais pour qui se prenait-elle au juste? Non seulement elle attaquait sans vergogne son ami, mais elle s’auto-proclamait la plus grande Genin de tout le Yuukan? S’il n’était pas aussi fatigué de son entraînement, Kuro ne se serait pas gardé pour la remettre à sa place de quelques bonnes claques pour la faire ravaler ses mots. Plutôt, demeurant calme, il décida de l’aborder d’un autre angle.

« J’avoue que Shin est une grosse faignasse, mais le traiter de minable est un peu exagéré. Mais bon, j’imagine que si tu es vraiment la meilleure des genins d’iwa, nous sommes tous un peu minable en comparaison, n’est-ce-pas ? » ajouta-t-il, sarcasme et une pointe de provocation dans ton intonation.

Kuro savait très bien qu’il était loin encore de pouvoir rivaliser avec les plus talentueux shinobis d’Iwa. Mais son égo lui refusait d’accepter bêtement les déclarations de son interlocutrice. Lorsque celle-ci se présenta finalement, son nom résonna dans son esprit. Voilà où il l’avait aperçu…Jiki Masami était la grande gagnante de la compétition qui avait vue s’affronter tous les genins il y a quelque temps. N’ayant pas lui-même participé, il avait cependant assisté à une partie des évènements, dont la grande finale. Il se remémora de la fébrilité qu’il avait ressenti en la voyant combattre ce jour-là.

« Ahhh Masami-san. Il me semblait aussi que ton visage m’était familier. Il est tout à mon honneur alors de rencontrer la grande gagnante du tournoi. » répondit-il, le sarcasme ayant totalement disparu de son timbre de voix. « Je ne suis qu’un humble genin débutant. Kaishô Kuro. » dit-il finalement en mimant une révérence. « Je suis curieux. Les capacités de dissimulation de la meilleure Genin d’Iwa sont-elles aussi incroyables que tu ne le décris? Étant adepte de la sensorialité de détection, je serais bien curieux de me confronter à tes capacités. »

La jeune femme n’avait aucune raison d’accepter cette curieuse offre, Kuro n’en était donc lui-même pas convaincu. Mais si elle acceptait, cela serait une occasion en or pour lui de progresser, et il ne pouvait pas passer à côté de cette chance!


_________________
Rencontre imprévisible (Masami) Signat10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9338-kaicho-kuro-100-termine
Jiki Masami
Jiki Masami

Rencontre imprévisible (Masami) Empty
Mar 28 Juil 2020 - 11:51

Masami avait eu une vie particulière, et l’humour n’en faisait pas parti. Elle était extrêmement sérieuse, elle ne pensait qu’à sa survie, et la plupart du temps, l’adolescente ne comprenait pas vraiment les réactions des gens de l’extérieur. Comprenez ainsi ceux qui n’étaient pas dans la fameuse prison légendaire de Wasure no Kuni. La châtaigne observa le mouvement de son doigt contre son oreille. Il cherchait à développer ses capacités sensorielles, mais lui se focalisait davantage sur son ouïe. Elle avait choisi une autre voie, mais elle n’était pas du genre à le crier sur les toits.

Jiki Masami • « Ha oui je vois, elles sont si fines que cela tes oreilles ? Car si tu dois localiser avec précision un ou plusieurs ennemis camouflés, cela demande du travail. »

Indiqua alors la genin, qui malgré son titre, était assez expérimentée en fin de compte. Elle n’avait rien à gagner à sa montée en puissance, on pouvait ainsi dire que c’était surtout par mansuétude. Masami avait vécu à la dure, où survivre une journée de plus était formidable. Tout ce que les gens prenaient pour acquit et normal ne l’était pas pour l’adolescente. Manger, boire, dormir, c’étaient une chance, voir un privilège, c’était bien pour cela qu’elle cherchait à devenir la plus forte possible afin d’imposer ses choix. C’était comme cela que fonctionnait la vie, du moins, à ses yeux. Elle n’avait jamais eu d’enfance, propulsé immédiatement dans le monde des adultes le plus difficile de tout le Yuukan. Masami remarqua bien la réaction un peu surprise du jeune homme sur sa mise en puissance ou son auto-glorification, au choix. Cependant, elle ne réagit aucunement, si jamais il cherchait à le contester, il savait très bien comment faire. Agressive, oui, on pouvait la qualifier ainsi, mais elle ne connaissait que les relations conflictuelles, que l’affrontement à la dure. C’était ainsi qu’elle réagissait, ce n’était pas de la méchanceté, simplement, une question de survie. Être faible ou se montrer faible s’était faire un pas vers la tombe ou pire, la déchéance.

Jiki Masami • « Quelqu’un qui ne s’entraine pas jusqu’à quasiment l’épuisement est un faible, alors par fainéantise, c’est un minable. Il ne survivra pas longtemps dans notre monde à ce rythme-là. Les forts survivent, les faibles meurent, c’est ainsi. Je m’entraine dur pour m’attaquer à des ennemis extrêmement forts, ce n’est pas par jeu ou juste inventer quelques techniques. Je veux pouvoir affronter des armées ennemies à moi seule. C’est nécessaire, mais oui, comme je suis la meilleure, vous êtes forcément plus faible que moi. »

Masami ne sentit pas une seule seconde l’ironie ou la subtilité dans le discours de Kuro. C’était bien pour cela qu’elle répondit d’une manière directe et sure d’elle. La châtaigne était extrêmement franche, sans doute trop, et elle disait ce qu’elle avait à dire, surtout quand elle se sentait en position de force. Dans sa manière de vivre, c’était nécessaire. C’était uniquement ainsi qu’il était possible de procéder à un classement, de savoir qui se prétendait forts, puissants et qui ne l’étaient pas. Elle se sentait parfaitement en force et en sécurité face à cet homme, même s’il était un ainé au niveau de l’âge.

Jiki Masami • « Un honneur, j’en sais rien, mais oui, c’est bien moi. Tu étais dans les gradins alors pendant la finale ? Dis-toi juste que je n’étais pas encore à mon maximum, j’ai réservé d’autres cartes pour plus tard. Il ne faut jamais révéler tout son talent, même à des alliés. On ne sait jamais comment va tourner le futur. »

Conseilla d’une certaine manière Masami en réponse à cette mise en lumière. De son côté, elle n’avait aucun ego, capable de tout faire pour réussir même les pires crapuleries.

Jiki Masami • « Il vaut mieux savoir à quelle place où se trouve, être un débutant n’est pas grave, mais ce ne doit pas être une excuse. »

Assez perplexe, l’adolescente observa alors la révérence, ce devait être un truc des gens de l’extérieur. Ils avaient toujours d’étranges et curieuses manies. Il n’y avait qu’à voir Teruyo qu’elle côtoyait depuis longtemps. Elle ne réagit pas outre mesure, ni ne l’imita d’ailleurs.

Jiki Masami • « Si jamais je devais tromper ta détection, je vois déjà trois plans qui peuvent fonctionner selon ce que j’ai à faire. Mon camouflage visuel et chakratique n’ont que peu d’intérêt pour le coup ou du moins, cela ne peut pas fonctionner tout seul. Non, je pourrais me dissimuler sous le sol pour ressortir au moment et à l’endroit approprié. Cela reste je pense le plus efficace. Sinon, il y a aussi de me tenir loin, de bloquer ma respiration ou tout bruit, puis de t’attaquer à distance en un éclair pour t’abattre. Et si je n’ai pas besoin d’être subtile, le plus simple est de procéder à la création de clone, pour faire au contraire le plus de bruits possibles. Une fois ton avantage neutralisé, il me sera plus facile de gagner. Parfois, ce sont les méthodes les plus simples qui sont les plus efficaces. »



Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7157-masami-fiche-terminee#60055 https://www.ascentofshinobi.com/u467
Contenu sponsorisé

Rencontre imprévisible (Masami) Empty
Revenir en haut Aller en bas

Rencontre imprévisible (Masami)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: