Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Choisir le bon fil. [Toph]
Nous sommes pareils [Imai] EmptyAujourd'hui à 16:46 par Itö Luna

» Périple [Libre]
Nous sommes pareils [Imai] EmptyAujourd'hui à 16:37 par Nomura Ieyasu

» Partenaires ailuridés [Kuchiyose]
Nous sommes pareils [Imai] EmptyAujourd'hui à 16:34 par Kogami Akira

» Étendre ses racines [PV Asagao Jirō]
Nous sommes pareils [Imai] EmptyAujourd'hui à 16:17 par Asagao Jirô

» Demande de partenariat - Loaded Gun
Nous sommes pareils [Imai] EmptyAujourd'hui à 16:03 par Invité

» 1/06. L'Ombrelle
Nous sommes pareils [Imai] EmptyAujourd'hui à 14:27 par Asaara Kō

» 1/04. Fuir l'inconnu
Nous sommes pareils [Imai] EmptyAujourd'hui à 14:21 par Konran Tenzin

» Ralentissement Senjumaru et Hana
Nous sommes pareils [Imai] EmptyAujourd'hui à 14:20 par Yuki N. Hana

» A little less conversation... [Tsuyoshi / Jurojin]
Nous sommes pareils [Imai] EmptyAujourd'hui à 14:18 par Chôkoku Jurôjin

» Lever le voile sur les nations — ft. Hyûga Toph & instances iwajines
Nous sommes pareils [Imai] EmptyAujourd'hui à 13:00 par Aditya

Partagez

Nous sommes pareils [Imai]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Kogami Akira
Kogami Akira

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Dim 12 Juil 2020 - 19:26
Nous sommes pareils [Imai] Codepl12
Nous sommes pareils [Imai] C1293e62e7497749001fcf5da48a2862

㊋ Hiver 194 ㊋

La mort de son père lui pesait encore sur la conscience. Cet homme qui l'avait façonné de bout en bout, fait de lui ce qu’il était aujourd’hui. Un vagabond, un orphelin, un zombie traînant sa carcasse ou l’on voudrait bien de lui. Aurait-il dû le laisser en vie ? Peut-être son existence serait-elle plus simple. Vivre tel un animal en cage, sans amour ni considération aurait peut-être été préférable à une vie d’errance ou la nourriture était aussi rare que le bonheur. Mais il était trop tard. Akira avait fait un choix… qu’il se devait d’assumer. Au moins avait-il les moyens de se défendre désormais.

Cette fois là, alors que la nuit était tombée depuis plusieurs heures déjà, le vagabond cherchait tant bien que mal un refuge. Un foyer. N’importe quoi de décent ou il pourrait passer la nuit. S’il pouvait se contenter d’un arbre en temps normal, les pluies diluviennes s’abattant depuis les cieux ne lui laissaient pas vraiment le choix. La boue formée au sol diminuait ses déplacements, la pluie imbibant ses vêtements commençaient à lui donner froid… et l’absence totale de lumière ne lui laissait tout simplement aucune chance de savoir ou il se dirigeait. Peut-être était-ce ça, la fin.

“ … “

Akira soupira. S’il devait mourir, autant que ce soit à l’abri des regards, étreint par le voile nocturne et le bruit apaisant de l’averse. Ses muscles étaient épuisés par de longues journées de marche, son estomac vidé par la nourriture qui menait à manquer. Il n’était clairement pas en conditions pour se battre contre cette situation. Au moins aura-t-il essayé. L’Hijine n’avait rien ni personne à regretter de toute manière. Au moins était-ce l’une des qualités de cette solitude qui lui pesait depuis toutes ces années.

Lentement, il se laissa glisser le long d’un tronc d’arbre, épuisé. Il n’y avait qu’à attendre de s’endormir pour ne plus se réveiller. C’était bien la seule chose qu’il pouvait faire. A mesure qu’il se sentait partie, Akira se remémora les paroles d’un paysan ayant affronté les périodes de grand froid. Celui-ci lui décrivit la mort par hypothermie comme “chaude et doucereuse”. Comme être emmitouflé dans une grande fourrure en dépit de la température négative du corps. Pourtant, Akira ne sentait rien de tout cela. Le froid. Le froid était la seule chose qu’il ressentait. Peut-être son corps était-il encore chaud.

Mais alors qu’il entrouvrit les yeux, il put apercevoir une lueur au loin. Impossible d’en calculer la distance. Peut-être un mirage ? Ou peut-être un véritable espoir. Pour s’en assurer, il allait falloir bouger. Faire un dernier effort. Oui, le dernier avant d’abandonner. S’il ne trouvait rien au bout de cette lumière, Akira se laisserait mourir.

Ainsi, dans un dernier élan de motivation, l’Hijine poussa sur ses jambes pour rejoindre cette lumière. A mesure qu’il s’avançait, celle-ci se faisait de plus en plus éblouissante et distincte. Sans doute était-ce dû au fait de ne pas avoir vu la lumière depuis un bon moment, si bien qu’il dût se couvrir le visage un instant avant de s'accommoder aux lieux. C’était un village. Un petit village d’une quinzaine d’habitations. S’il aurait pu demander de l’aide, Akira était bien trop méfiant pour se dévoiler ainsi et préféra faire le tour pour s’approcher d’une habitation sans lumière. Abaissé, le jeune homme s’avança de la fenêtre. Coup de chance, celle-ci était entrouverte et aucun bruit ne semblait en provenir. Il s’y faufila alors sans un son pour finalement atterrir dans ce qui semblait être une chambre. Mais alors qu’il s’apprêtait à s’avancer, le vagabond se figea. La, une forme. Quelqu’un. Pourvu qu’il ne soit pas repéré.

_________________
怠惰
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Imai Nobume
Imai Nobume

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Mer 15 Juil 2020 - 13:24


Mukuro

« Ah... De la pluie. »

Je relevai mon chapeau de paille et levai mes yeux vers le ciel. Quel temps pluvieux. À croire que Dame Nature voulait m'accompagner dans ma rêverie monotone... Combien de temps s'était écoulé depuis que j'avais quitté le pays du bois ? ...Un mois ? Deux mois ? Trois mois ? ... Ou encore, une année ? La notion du temps était devenue floue depuis lors. Les mois comme les années qui passaient se ressemblaient toutes à mes yeux. Je n'étais plus qu'une âme errante qui continuait de ramper sans raison et sans objectif dans ce monde complètement dénué de sens...

Cet homme m'avait montré le bonheur, la joie et le plaisir de vivre. Mais en même temps qu'il m'avait quitté, il avait emporté avec lui toutes ces souvenirs chaleureux qui faisaient autrefois de moi l'enfant heureuse. Cette période de ma vie ressemblait désormais plus qu'à un songe lointain. Il m'arrivait même de croire que tout ceci n'avait été qu'un doux rêve issu de ma tristesse... Mais mon chakra venait me rappeler que tout cela avait bel et bien existé comme cette fin douloureuse qui rongeait encore ma mémoire.

Tout bonheur avait une fin. Je l'ignorais à l'époque. Mais aujourd'hui je le savais. La tristesse étaient ancrée en moi. Je me sentais vide et dénuée d'états d'âme. On ne se rendait pas compte du poids du bonheur présent, on ne s'en rendait compte que quand celui-ci prenait fin. Il laissait alors un énorme trou béant qui rongeait le corps comme une maladie croissante. C'était ce que l'on appelait être prisonnier de son passé. On avait beau s'en rendre compte, il était impossible de s'en défaire - et même que... Plus j'en prenais conscience, plus je me faisais engloutir dans cette dépression sans fin... En journée, je parvenais à fermer les yeux et vivre d'une manière nonchalante. Mais intérieurement, jamais cette douleur ne m'avait quitté.

Depuis que j'avais quitté le pays du bois, je voyageais à travers la région à la recherche de choses à faire. Pour me nourrir. Pour vivre. Et surtout, pour me faire oublier et occuper mon esprit et l'éloigner de ces sombres pensées. Sauf qu'il était difficile de débuter en tant que mercenaire quand on ignorait tout du milieu et que l'on avait à peine un nom à propager... On était obligé de tremper dans le sale si on voulait une chance de survivre. Survivre. Oui. Toujours ce même mode de vie qui revenait à chaque fois partout où on allait. Le monde était cruel et ce, jusqu'au bout. Après m'avoir pris tout ce j'avais, il continuait à m'enfoncer toujours plus profond dans cette terreur répugnante.

J'avais donc rejoins des groupes de bandits afin d'augmenter mes revenus mensuels. Beaucoup résidaient à Ame et Murashigure, capitale du crime. Mais aujourd'hui, je venais dans un petit village de campagne du feu pour rencontrer un ancien criminel chez qui je voulais récolter des informations pour le compte de mon employeur - un boss et un privilégié dans le traffic de drogues. Calmement, j'arrivai dans une petite maisonnette et toquai à la porte jusque que un homme de grande taille ne vienne m'ouvrir la porte.

Je le saluai avec un sourire et me présentai comme le larbin de Homura Sosuke afin qu'il m'accepte de me recevoir. J'étais à cette époque encore une gamine, il me fallait donc ruser pour acquérir l'attention d'un ancien grand. Je parvins à entamer la discussion avec lui - pour le compte de mon employeur. Toutefois, après une quinzaine de minutes à discuter, un bruit étranger vint perturber la conversation. À pas de chat, nous me dirigeâmes vers la chambre d'amie où une présence semblait belle et bien cachée à l'intérieur... D'un coup, je dégommai la porte et allumai la lumière pendant que l'homme à mes côtés pointa son arme en direction de l'étranger.

« Qui va là ?! »

Un visage familier, je l'avais déjà rencontré - c'était le jeune homme insolent que j'avais croisé par hasard dans la forêt... Que faisait-il là ? Et pourquoi venait-il d'entrer dans la chambre ? Avait-il entendu la conversation ? Sans aucune forme de courtoisie, je lui sautai dessus dans l'espoir de le neutraliser. (Eh - on le choppe avant et ensuite on pose les questions et on avise !)

_________________




Apparence

Ashura:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Kogami Akira
Kogami Akira

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Mer 15 Juil 2020 - 16:55


Hiver 194


A cette époque, Akira était un jeune homme bien plus hargneux qu’aujourd’hui. Plus arrogant, plus agressif… car il en allait de sa survie. Tout était fait pour ne pas se laisser faire par qui que ce soit, pour ne pas répéter le même schéma qu’avec son père. “ Plus personne ne me dominera désormais “ se disait-il constamment. Mais le temps allait lui apprendre bien vite que pour avoir la paix, le meilleur moyen restait encore de ne pas se faire remarquer.

Malheureusement pour lui, il était à bout de force cette fois-ci. Lorsqu’il vit non pas une, mais deux personnes entrer en trombe dans la chambre pour le confronter, Akira tenta tant bien que mal de se débattre. Mais il n’eut pas le temps de dégainer son sabre qu’une jeune femme au visage familier lui sauta dessus pour le maîtriser. Akira tomba au sol, gigotant pour se dégager… en vain. S’il était déjà de grande taille et de corpulence robuste à cette époque, l’épuisement l’empêchait de se défaire de l’emprise de la jeune femme.

“ Lâche moi… je suis innocent ! “

Dit-il, sans vraiment mentir. Outre l’intrusion, Akira n’avait encore eu le temps de rien faire. Et il n’aurait pas fait grand chose d’autre que de dormir avant de s’en aller ailleurs. Peut-être en piquant deux ou trois choses à manger, certes. Malheureusement pour lui… son plan se trouvait quelque peu perturbé par cette femme. Gigotant quelques instants pour tenter de se défaire, il abandonna finalement pour ne pas épuiser ses dernières forces. Le voilà piégé.

“ … “

Allongé sur le ventre, il tourna la tête pour observer son bourreau de côté. Son visage lui disait quelque chose, il en était certain… ah, oui. Cette fille qui lui avait enseigné une technique près des sources chaudes. Elle lui avait paru sympathique à cette époque. Et ce n’était pas tous les jours qu’on l’aidait pour quoi que ce soit. Alors, pourquoi cette situation devait-elle avoir lieu ? Hargneux, il observa le second homme en supposant qu’il s’agissait de son père. Était-il, par un insolent hasard, entré chez eux alors même qu’elle était une des rares personnes dont il se souvenait du visage ?

“ … Je te connais, non ? “

Question rhétorique. Il n’y avait aucun doute. Et c’était à vrai dire la seule chance qu’il avait de se faire relâcher. Espérons qu’elle se montre compréhensive, Akira haïssait jouer les victimes pour attirer la sympathie des autres. Malheureusement, cela s’avérait parfois nécessaire. Au moins pour justifier ses actes, qui n’étaient que des actes de désespoir.

“ Je cherchais une maison, c’est bon, j’irais dormir dehors. Lâche moi. “

Dit-il, immobile, attendant soit qu’elle accepte… soit une ouverture. Il lui fallait un moyen de s’en sortir rapidement au risque qu’ils n’alertent d’autres personnes et que la situation ne devienne inextricable. Jusqu’ici, Akira s’en était toujours sorti… mais il faut bien une première fois à tout.

_________________
怠惰
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Imai Nobume
Imai Nobume

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Jeu 16 Juil 2020 - 15:06


Mukuro

Il était innocent disait-il. Innocent. Je lâchai un rictus face à ce mot qui sonnait comme une blague à mes oreilles... C'était justement parce qu'il était innocent que ça posait problème ! Si nous étions d'honnêtes villageois, nous l'aurions relâché sans problème car ce n'était qu'un jeune homme perdu cherchant un abri pour échapper à ce temps pluvieux... Mais malheureusement, nous étions l'antonyme même de l'honnêteté.

Ce n'était pas la peur qu'il puisse nous faire du mal ou la peur qu'il vienne voler un objet dans la maison que nous redoutions... Mais la peur qu'il ait entendu ce qu'il n'aurait pas dû entendre... Tristement, dans le milieu criminel, les innocents on les cuisinait à grand feu. Je lançai un regard complice en direction de mon compagnon qui se rapprocha d'un air méfiant.

« C'est quoi ça ? Tu le connais ? » Questionna-t-il d'une voix grave.

J'observai le visage du jeune homme désormais éclairé par la lumière de la lampe - et oui, en effet, c'était bien le garçon que j'avais rencontré l'autrefois dans la forêt de Hi no Kuni.

Oui. Je l'ai rencontré une fois par hasard dans le Pays du Feu alors qu'il se retrouvait confronté à un groupe de bandits... Il m'a marqué. Ce jeune homme maîtrise la cendre. C'est la première fois que je voyais ça...
La cendre ?? Fit-il étonné. Il sait donc manier le chakra comme ces foutus shinobis ? Oh... Et que fait donc un manieur de cendre ici ? On a pas de cendrier pour lui !


Il lâcha un rire comme si toute sa colère s'était envolée à cet instant même... Il reprit son souffle et échangea sa place avec moi. Sagement, je vins me positionner à côté et lui tendis une lame qu'il fit tournoyer dans sa main avant de la ramener sous la gorge du larron.

« Écoute mon p'tit gars, il semblerait que tu te sois perdu. Mais malheureusement pour toi, tu as vraiment choisis la pire maison qu'il soit ! ..Innocent ? Mon cul. Il n'y pas d'innocent ou de criminel ici - juste des forts et des faibles ! Mais... Je vais te laisser une chance.
Oy ! »


D'un geste de la main il m'intima de reculer, me faisant comprendre que tout était sous contrôle...

« Tu vois cette gamine derrière moi ? Elle travaille pour nous et elle vit bien ! Si tu veux gagner de l'argent, bosse pour nous et met à profit tes talents de manieur de cendre. La seule condition- c'est la loyauté. Si tu oses nous trahir, tu meurs immédiatement. Mais à l'inverse, si t'es cool et que tu bosses bien, tu seras bien rémunéré... Chouette non ? Je peux te laisser le temps de réfléchir à la question, mais c'est une belle offre ! »

Si ça ce n'était pas une surprise - moi qui m'attendais à ce qu'il l'élimine aussitôt.. Il semblerait qu'il avait changé d'avis et qu'il voulait le recruter... Enfin, tout cela dépendait encore de la réaction du jeune homme.

_________________




Apparence

Ashura:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Kogami Akira
Kogami Akira

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Jeu 16 Juil 2020 - 15:28


Hiver 194


Le voilà qui se retrouvait dans une belle panade. C’était déjà loin d’être la première fois, mais Akira était toujours en pleine possession de ses moyens lors de ces événements. Cette fois-ci était différente. Le jeune garçon ne pouvait ni se défendre, ni répliquer. Pour avoir une chance, il lui fallait se soumettre. Maîtrisé par une fille, sans rire…

Et la voilà qui révélait son secret. Lui qui pensait pouvoir trouver un arrangement, ou qu’elle lui fasse au moins une fleur, il pouvait aller se faire voir. Cette fille n’était pas de son côté et semblait manifestement fidèle à son patron. Dire qu’il l’avait prise pour une vagabonde tout autant que lui lors de leur première rencontre… Akira tombait de haut. Encore une preuve qu’il ne pouvait faire confiance qu’à lui même.

“ … “

Alors qu’il serrait le fourreau de son katana, bloqué par son propre corps contre le sol, l’autre homme vint échanger sa place avec la fille pour lui placer un couteau sous la gorge. Plus de choix désormais. Soit il mourrait, soit il acceptait. Et si l’idée de mourir ne l’aurait pas dérangé cinq minutes plus tôt, il était tout bonnement hors de question que ce soit de la main de quelqu’un d’autre. Surtout pas d’un sale bandit. S’il n’était pas entravé, sûrement pourrait-il le trancher en deux facilement. Un humain normal n’a aucune chance face à un shinobi.

“ D… “

En l’occurence, il n’était pas en position de négocier. Et si ça lui permettait en plus de se faire de l’argent pour survivre… l’offre s’avérait plus qu’intéressante. L’idée d’être loyal en revanche lui plaisait bien moins. Sans doute pourrait-il fuir de toute manière dès qu’il commencera à en avoir marre. Ou même tuer le chef. Ce ne serait pas la première fois que le jeune homme ferait ce genre de coups bas. Mais plus encore, l’idée d’avoir une petite discussion avec la fille lui faisait envie. Beaucoup de questions restaient en suspens.

“ D’accord. Je bosserai pour vous. J’ai besoin d’argent de toutes façons. “

Dit-il en grinçant des dents. Faire profil bas, attendre le bon moment. Surtout, ne pas ruiner tous ses efforts.

_________________
怠惰
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Imai Nobume
Imai Nobume

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Ven 17 Juil 2020 - 0:50


Mukuro

J'étais sceptique... Ne serait-il pas plus simple de le tuer tout bonnement pour ne prendre aucun risque ? D'autant plus que du peu que je savais, il n'était pas le genre de garçon à obéir facilement à quelqu'un. À quoi bon l'engager dans nos rangs ? Il était comme un chien fou et une bombe à retardement...

Mais l'homme refusait d'écouter mon opinion et semblait ferme sur sa décision. Je ne pus donc qu'acquiescer face à son choix - après tout, je n'étais qu'un larbin qui travaillait pour l'argent et lui, un membre influent dans le groupe. Au final, tant que j'avais ma paye, le reste m'importait peu...

Sans rajouter un mot de plus face à la décision du jeune homme, le bandit se releva du sol et me rendis ma lame avant de lâcher un rictus pour quitter la pièce. Je le suivis de près. Nous fûmes les premiers sortis. Iln profita pour me donner les indications.

Je te laisse t'occuper de lui. Présent lui notre fonctionnement.
Êtes-vous sûr qu'il s'agit de la bonne décision ?
Il faut recruter des membres et il maîtrise la cendre tu as dis.
Mais êtes-vous sûr qu'il obéira aux directives et qu'il ne nous trahira pas ?
Il a tout à gagner à travailler avec nous. Un travail. De l'argent. Tout.


Sans s'inquiéter d'avantage, l'homme barbu lâcha un rire rauque et retourna à ses propres affaires dans sa chambre. Ahlala... Je lâchai un soupire et me retournai vers le jeune homme toujours dans la pièce. Si un malheur venait à se produire ou si des informations venaient à fuiter, ça sera sa faute et pas la mienne. Je ne faisais qu'obéir aux directives - rien d'autre... Calmement, je revins donc à côté du manieur de cendres.

« Eh bien - le hasard nous a fais nous rencontrer de nouveau... Que fais-tu ici ? As-tu vraiment l'intention de rejoindre nos rangs ? »

Autant être honnête. Personnellement, j'avais des doutes sur sa réponse... J'avais plutôt l'impression qu'il répondu cela pour se tirer de la situation, mais qu'à la première occasion, il ira tout balancer et nous poignardera d'une lame dans le dos... Les hommes fidèles ne tombaient pas du ciel - il fallait les trouver ou les mériter... Et quelque chose me disait que lui et l'obéissance ou la loyauté ça faisait deux...

_________________




Apparence

Ashura:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Kogami Akira
Kogami Akira

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Ven 17 Juil 2020 - 1:20


Hiver 194


Akira se sentait humilié. Sa petite fierté de vagabond adolescent restait fragile à cette époque et le fait de subir en se taisant ne faisait pas partie de ses habitudes. Pourtant, il fallait bien reconnaître que l’occasion était belle. Gagner de l’argent signifiait la fin de son errance, la fin de la précarité et de la solitude. Tout ce qu’Akira haïssait sans pouvoir se l’avouer. Et s’il restait hostile face aux bandits, le jeune homme avait bien côtoyé un père horrible toute son enfance. Au moins pouvait-il prendre sur lui tant qu’il avait besoin de cet argent.

“ Humpf… “


Le jeune homme se releva en s’aidant de son katana, appuyant sur le sol. La jeune femme qu’il connaissait déjà revint bien vite, sans doute allait-elle être sa référente ou même sa “partenaire”. A priori, ils avaient sensiblement le même âge et jouissaient tous deux du statut de shinobi… restait à savoir qui était-elle vraiment. Akira ne savait pas sur quel pied danser, sans doute qu’elle non plus. Ainsi, il la dévisagea un instant avant de finalement prendre la parole, debout devant elle. A cette époque, Akira mesurait déjà dans les 1M85… et n’allait pas s’arrêter en si bon chemin.

“ Oui… je ne suis pas vraiment en position de refuser. De toute manière, je suis un vagabond. J’aurais fini par crever sur la route. “

Dit-il avec détachement. Qui serait assez idiot pour répondre non après la scène ayant eu lieu ? De plus, le jeune homme s’avérait être à moitié sincère. Il resterait aussi longtemps que nécessaire. Mais sa loyauté… dieu sait qu’il n’était pas prête de la garantir. Et quelque part, quelque chose lui disait qu’elle non plus. Elle n’avait pas l’air d’être du genre servile et loyale. Peut-être se ressemblaient-ils un peu plus qu’il ne l’aurait pensé.

“ Comment tu t’appelles déjà ? Je ne sais même plus si on se l’était dit à l’époque. Moi c’est Akira. “

Il s’appuya contre le mur en la regardant. La fatigue se faisait ressentir, mais mieux valait en montrer le moins possible. Akira détestait montrer ses faiblesses. Surtout qu’il ne se sentait pas en sécurité en sa compagnie, pas pour le moment. Après tout, elle ne lui avait pas donné beaucoup de raisons de lui faire confiance.

“ Qu’est-ce qu’on va faire maintenant ? J’ai aucune idée de ce que je suis censé faire. “

A vrai dire, le jeune homme ne savait même pas dans quoi il s’embarquait. Vols, trafics, cambriolages ? Etait-ce une grande bande organisée ou un petit groupe de bandits ? Tant de questions qu’il imaginait sans réponses. Sans doute seraient-ils prêts à tordre la réalité pour le perdre.

_________________
怠惰
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Imai Nobume
Imai Nobume

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Sam 18 Juil 2020 - 11:23


Mukuro

« Tu aurais fini par crever, dis-tu... J'étirai un rictus face à ces paroles. Je ne sais pas si c'est vraiment une chance que tu aies croisé notre route ou, si à l'inverse, ce ne serait pas plutôt une malchance... »

S'il avait croisé la route d'une vieille dame, cette dernière l'aurait sans doute aidé sans rien demander en retour. Alors qu'ici, il venait croiser le chemin d'un groupe de bandits qui faisaient faire des tâches ingrates aux premiers venus... Il venait de signer avec le diable - ce qui l'attendait à partir de maintenant allait être bien sombre que la mort elle-même. Enfin - pour les âmes sensibles je parlais... Je me contentai d'un haussement d'épaules suite à sa présentation.

« Eh bien, moi c'est Mukuro, enchanté Akira - ou plutôt re-enchanté puisque l'on s'est déjà rencontré une fois auparavant... »

Quoique cela remontait à un petit bout de temps - je n'avais plus que de vagues souvenirs concernant cette rencontre. Il me semble que je l'avais sauvé d'un groupe de méchant et que je lui avais enseigné une technique suite à quoi il m'avait invité à manger... Mais concernant les détails et ce que l'on s'était échangeait durant cette journée, j'avais déjà tout oublié. - Enfin, c'était sans importance puisque l'on reposait des nouvelles bases.

« Pour t'expliquer brièvement, c'est un groupe faisant du crime organisé, allant du traffic de drogues à du traffic d'humains. Ils sont principalement basés à Murashigure du pays de la pluie, mais ils ont quelques collaborateurs à droite à gauche. Pour ma part, je ne fais que recevoir des ordres de loin et je ne fais que les appliquer sans me poser de question. C'est ce que tu feras aussi. Et en échange de ces services rendus, on nous fais parvenir de l'argent... Simple comme fonctionnement, non ?

D'ailleurs, demain je dois aller récupérer quelques marchandises et de la monnaie dans un village du pays du feu. Mais le soir-même je repartirai à Ame. Tu n'auras qu'à m'accompagner. Si tu as des questions, n'hésite pas à me les poser.
»


Enfin cela dit, j'étais méfiante à son égard. Les petits soldats recueillis au coin de la rue dont on ne savait rien étaient bien souvent une source de futurs problèmes... Mais est-ce que cela me concernait vraiment ? Je n'étais qu'un petit larbin parmi tant d'autres au sein de cette organisation. Si elle venait à sombrer du jour au lendemain, ça ne me fera qu'une source de revenue en moins et je n'aurais qu'à aller me trouver un autre employeur.


_________________




Apparence

Ashura:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Kogami Akira
Kogami Akira

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Sam 18 Juil 2020 - 18:07


Hiver 194


Akira haussa les épaules à cette remarque, sarcastique. Ce n’était ni la première ni la dernière fois qu’il devait traiter avec des gens louches. Seulement, jusqu’ici, le jeune homme l’avait toujours fait de son plein gré. Mais qui savait à l’époque ce que lui réservait l’avenir ? Certains risquaient d’être surpris. Car l’Akira du passé était tout ce que l’on pouvait trouver de plus imprévisible.

“ Je ne vais pas m’embêter à chercher. Pour l’instant c’est une chance. “

Surtout que, quelque part, le jeune homme se sentait rassuré par la présence d’une connaissance. Qu’il ne la connaisse même pas au fond ou qu’elle se soit révélée différente de leur première rencontre importait peu, croiser un visage reconnaissable au milieu de ce bazar était un soulagement. Mais il se garderait bien de le dire, n’étant pas encore certain du genre de relation qu’ils pourraient entretenir.

“ Mukuro ? Ok. Enchanté aussi. “

Dit-il en s’étirant. La fatigue commençait à passer au final. Sans doute était-ce la stimulation de ce retournement de situation soudain et complètement imprévisible. Cela dit, en l’entendant expliquer les agissements du groupe, Akira réprima un froncement de sourcils. Trafic d’humains ? Très peu pour lui. S’il faisait le nécessaire pour vivre, ce ne serait pas par gaieté de coeur… ni pour très longtemps. Il aurait très bien pu être une de ces personnes victimes du trafic.

“ Je vois… c’est simple ouais. “

Cependant, une question lui brûlait les lèvres.

“ Et ça te gêne pas de faire ça ? Aucun remords ? “

Demanda t-il sans avoir l’air de la juger. Simple curiosité. Curiosité qui l’aiderait à se faire un avis sur elle, certes. Mais Akira n’était pas du genre à dire leurs quatres vérités aux gens lorsque cela ne lui servait pas. Et en l'occurrence, mieux valait faire ami ami avec elle au moins pour l’instant. Peut-être était-elle plus proche de lui qu’eux deux ne le pensaient.

“ Je viendrais. Je crois que j’ai plus trop de questions. “

Le jeune homme réfléchissait à un moyen d’en apprendre un peu plus sur elle, mais vint rapidement conclure que chaque chose viendrait avec le temps. Inutile de poser des tas de questions, sans doute auraient-ils tout le temps nécessaire lors de leurs prochaines “missions”. Ainsi, sa seule question fut la suivante.

“ Du coup je dors ou ? “

Nul doute qu’il serait surveillé, au risque de s’enfuir à la première occasion.

_________________
怠惰
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Imai Nobume
Imai Nobume

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Sam 18 Juil 2020 - 18:32


Mukuro

Ah Ah ! La question qui faisait mal... Est-ce que ça me gênait ? - Oui, moralement parlant, je savais que j'étais passée de l'autre côté. Mais est-ce que cela importait vraiment dans ce monde où la loi n'était dictée que par les plus forts ? Je lâchai un rictus et vins m'adosser contre le mur à côté de lui, laissant tout de même une certaine distance par méfiance...

« On ne vit pas dans un monde facile. Le luxe de vivre sans se salir les mains n'est pas donné à tout le monde... Toi qui est vagabond, tu devrais le savoir. La faim comme la pauvreté sont nos pires ennemis. Pour manger, il nous faut de l'argent. Pour avoir de l'argent, il nous faut un travail. Mais le travail, ça ne se trouve pas facilement... »

Il n'y avait pas de pole emploi ici !

« Et il est difficile de réussir dans le monde du mercenariat quand on a pas de nom. Pour se bâtir un nom, il faut parfois tremper ses mains dans le sang. J'ai... Fais beaucoup pire que ce tu pourrais le croire, dis-je à voix basse presque inaudible. Mais bon... Il faut bien faire ce que l'on peut pour avoir du travail et se nourrir !»

Peut-être certains diront que je choisissais la voie de la facilité, et ils n'avaient pas tord ! Il était plus facile de se soumettre aux plus forts et de faire du traffic de drogue que d'aller jouer aux héros.. Mais à quoi bon ? Ce n'était pas comme si je voulais montrer à qui que ce soit mon sens de la justice ou mon sens moral. Je n'avais plus rien à prouver à personne. Ni aux autres.. Ni à moi-même..

Par moment, je regrettais effectivement ce choix. Mais quand je refaisais le tour de la question et de ma réflexion, je me rendais compte que je n'avais pas vraiment eu l'option et que si je refaisais mon parcours, je referai sans doute la même chose... Enfin, ce n'était pas bon pour moi de divaguer autant devant lui - ce n'était qu'un inconnu dont j'étais encore méfiante. Sa dernière question m'extirpa de mes pensées.

« Où dormir ? Ce soir on emprunte une chambre d'ici. Il n'y en a pas trente six milles, donc on va rester dans cette chambre. Oué, c'est pas le luxe, mais on est dans une maison de compagne, donc bon... »

Fallait bien revenir à la réalité - une petit chambre de dix mètres carrés avec un seul et unique lit... D'ailleurs, j'enchaînai immédiatement avec les conditions ;

« Je dors sur le lit et toi sur le sol - non négociable. »

_________________




Apparence

Ashura:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Kogami Akira
Kogami Akira

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Sam 18 Juil 2020 - 19:32


Hiver 194


La fille ne fit que lui balancer des évidences à la figure. Des évidences réelles, mais qui ne furent pas suffisantes pour remettre ses doutes en cause. Qui étaient-ils pour tuer ou faire du trafic d’humains ? Il devait sûrement y avoir des solutions tierces. Hélas, ce ne fut pas à cette époque qu’Akira les trouva. Il était bien loin d’être plus légitime qu’un autre sur la question, lui qui avait déjà tué sans que cela soit nécessaire. Sans doute tentait-il de se convaincre que ses agissements étaient plus excusables que ceux des autres ?

“ Pas faux. Mais pourquoi tu m’as balancé alors, si tu sais ce que je traverse ? “

Demanda t-il en ancrant son regard dans le sien. Peut-être pouvait-elle faire une pirouette en prétendant avoir voulu l’aider en lui donnant du travail, mais la manière dont elle avait réagi en ayant vu l’homme lui proposer du boulot plutôt que de le tuer ne laissait aucun doute sur ce qu’elle pensait de cette décision. Ainsi, le jeune homme était tout aussi méfiant qu’elle.

“ Tu as fait pire ? Comme quoi ? “

La question l’intéressait plus qu’elle ne pouvait le penser, bien qu’il ne s’attendit pas spécialement à obtenir de réponse. Du moins, pas si rapidement. Il comptait bien la garder dans un coin de sa tête au cas ou. D’une part pour lui donner des idées, d’une autre pour comprendre un peu plus à qui il avait affaire. Difficile de faire confiance à quelqu’un sans foi ni loi, peu importe ses raisons. Car au dessus de l’argent, un vagabond solitaire finit surtout par avoir besoin de soutien. De compagnie. De quelqu’un. Mais peut-être n’était-ce qu’un avis comme un autre que tout le monde ne partageait pas.

Cela dit, le fait qu’elle s’ouvre, ou moins semblait s’ouvrir à lui ainsi le rassurait dans un sens. Ne restait plus qu’à voir s’il pouvait compter sur elle durant le temps ou ils devraient agir de concert, Akira l’aurait mauvaise de la voir récolter tout le butin sans rien lui donner. Ça ne se passerait sûrement pas ainsi de toute manière, le jeune homme savait se défendre.

En revanche, difficile de jouer les rebelles si vite. Car les conditions posées par la jeune femme étaient tout sauf équitables et franchement humiliantes, le genre de choses qu’Akira refuserait en temps normal quitte à se battre quand bien même dormir dans des conditions impossibles n’était pas si rare pour lui. Mais pour les prochains jours, il allait falloir faire profil bas malheureusement…

“ Pfffffffff… “

Soupira t-il longuement avant de lever les yeux au ciel.

“ J’espère que ce sera pas tous les soirs comme ça. “

Dit-il en se laissant glisser le long du mur pour s’asseoir au sol. Bonjour les problèmes de dos.

_________________
怠惰
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Imai Nobume
Imai Nobume

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Sam 18 Juil 2020 - 21:28


Mukuro

Pourquoi je l'avais balancé ? Avais-je une raison de le protéger ? Je tournai la tête tout en curant le nez, un air surpris d'entendre une telle question.

« Nos règles veulent que nous tuons tous ceux qui se trouvent sur notre chemin. Que ce soit les chiens-chiens du gouvernement qui découvrent notre traffic - ou que ce soit les gens lambdas comme toi qui croisent par hasard notre chemin. Ça s'appelle de la prudence. Que je te balance ou non.. T'y serais passé.»

C'était ce que l'on appelait « être au mauvais endroit au mauvais moment » et ça, ça ne pardonnait pas.

« Enfin, estimes-toi heureux - le fait que j'ai balancé des informations sur toi t'as permis de bien t'en sortir. C'est même plutôt cool non ? Même si cela dit, je me demande si ça été vraiment la meilleure solution... N'iras-tu pas nous balancer plus tard quand tu en auras l'occasion ? Enfin, j'imagine que tu vas rien me dire - seul le temps pourra me répondre...»

Je haussai les épaules accompagné d'un soupire.

« Des choses... J'ai fais pleeeins de choses... Pour l'argent... Et ce groupe de bandits en fait parti. Je travaille pour eux, et c'est pourquoi je te demanderai de ne pas ruiner mes clients et aussi ma grosse source de revenu.»

C'était bien pour cela que je leur jurais fidélité - choisir entre un vagabond que j'avais rencontré une seule fois dans ma vie et une de mes plus grosses sources de revenue : le choix était vite fait. Oué - Tout pour la rentabilité !

« Te plains pas pour les conditions, je te rappelle que c'est toi qui t'es pointé à l'improviste. - Et tu connais pas le dicton : honneur aux dames ? C'est déjà limite-limite que l'on dorme dans la même chambre (qui sait quelles pensées te traverseront l'esprit en me voyant dormir ?) J'aurais bien envie de te faire dormir dans le pallier, mais bon, comme je suis gentille... Enfin - fais gaffe, au moindre mouvement suspect durant mon sommeil, je te coupe la main. »

Il me fallait préserver mon innocence moi ! (faux, j'en avais aucune - hum hum) Enfin bref, je lui lançai une couverture et m'étalai sur mon lit. Intérieurement, j'espérais aussi que c'était la dernière nuit que j'aurai à passer dans la même chambre que lui...

_________________




Apparence

Ashura:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Kogami Akira
Kogami Akira

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Sam 18 Juil 2020 - 22:05


Hiver 194


Akira tira une moue boudeuse, quand bien même il fallait admettre qu’elle disait vrai. Du moins pour le moment. Il était évidemment hors de question qu’il reste indéfiniment dans cette petite bande de minables, mais il y resterait volontiers tant qu’il aurait besoin d’argent. Chose dont il avait vraiment, vraiment besoin ces temps-ci. Cela dit, le jour ou ces bandits lui deviendront inutiles… Akira prévoyait déjà de s’enfuir. Enfin, s’ils ne meurent pas tous avant à cause de leurs activités douteuses.

“ Ouais, t’as raison. “

Il fit craquer sa nuque, engourdi.

“ Enfin, j’ai pas de raisons de vous balancer alors que c’est le seul moyen que j’ai de vivre. Et si je le faisais, j’y passerai sûrement aussi en même temps. “

Dit-il, ce qui n’était pas forcément faux. Les balancer n’était de toute manière pas dans ses plans. Soit il s’enfuyait tout simplement, soit en tuait-il quelques-uns au passage pour leur dérober leur argent en plus de se venger de ce travail forcé. Mais la situation était encore loin, très loin d’en être la. Du moins, c’était ce qu’il se disait… mais des imprévus sont si vite arrivés.

Comme pour s’assurer d’avoir des moyens de défense à portée, Akira gardait son katana en mains. Ou plutôt le fourreau, mais dégainer ne lui prendrait qu’une seconde. Le jeune homme n’était clairement pas en sécurité pour le moment, sans parler du fait qu’il était dans la même pièce qu’une fille un peu bizarre. Honneur aux dames ? Jamais entendu cette phrase. Et puis elle n’avait manifestement rien d’une dame.

“ Pfeuh, qui te dis que j’ai envie de te toucher ou même te regarder. “

Dit-il en détournant le regard, comme pour faire mine de s’en moquer. Akira s’allongea ensuite et reçut une couverture. Un geste qu’il n’attendait pas mais qui fut le bienvenu, bien qu’il la remercia en grinçant des dents. Difficile de savoir sur quel pied danser avec elle.

“ Merci. “

Le sommeil vint rapidement. Cette journée avait été si épuisante...

_________________
怠惰
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Imai Nobume
Imai Nobume

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Sam 18 Juil 2020 - 23:04


Mukuro

La nuit passa bien rapidement. Durant la journée, nous quittâmes la maison de campagne pour rejoindre un autre petit village voisin du pays du Feu. Là-bas, nous y retrouvâmes un petit groupe de trafiquants locaux. C'était des larbins de collaborateurs éloignés si on voulait... On allait les voir une fois tous les mois pour échanger nos biens.

« Ce sont des criminels locaux. Ils ne savent pas grand chose du groupe et font leurs affaires assez séparément de nous. On ne fait qu'échanger avec eux des drogues et de l'argent, mais chacun gère la distribution de son côté. »

Il nous fallait étendre notre influence, c'était donc utile d'avoir des connaissances dans des trous paumés. Et puis, ça faisait des clients en plus - surtout que ces derniers étaient relativement jeunes et peu influents, de ce fait on avait l'avantage sur eux et on pouvait faire usage de la violence pour les soumettre. - Et oui : c'était ça de peser dans l'game de l'underground !

« Aboulez la drogue et les frics, sinon on vous défonce ! » Dis-je avec un sourire.

Les dominés n'eurent autre choix que d'obéirent. Enfin, cela était à l'avantage des deux camps, puisque c'était grâce à nous qu'ils pouvaient en produire. On les aidait financièrement, pendant qu'eux nous approvisionnaient en drogue et nous payait des impôts. Je récupérai mon dû et me tournai vers le jeune homme.

« C'est ainsi que l'on procède. Simple, non ? »

Une petite démonstration de ce qui allait devenir un quotidien. C'était peu à faire et à l'inverse, on empochait quelque pièces... Le soir arriva bien rapidement où nous devions prendre la route pour Murashigure. Il était l'heure pour moi de rentrer au bercail après ces trois jours passés hors du pays.

« D'ailleurs, tu es originaire du pays du Feu ? J'imagine que tu as tout ce qu'il faut sur toi puisque tu es vagabond... Tu es déjà allé à Ame ou Murashigure ? »

_________________




Apparence

Ashura:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Kogami Akira
Kogami Akira

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Sam 18 Juil 2020 - 23:42


Hiver 194


Après un bon sommeil réparateur malgré la qualité du parquet, le jeune homme suivit son “associée” en direction d’une destination inconnue. Dans les faits, c’était elle aux commandes et lui se contentait de suivre sans faire de commentaires. Les petits trafiquants qu’ils retrouvèrent lui firent d’ailleurs penser aux petites bandes qu’il avait déjà intégré par le passé alors qu’il n’était qu’un enfant. Akira en savait assez pour deviner que celle-ci ne durerait pas très longtemps.

“ Hmm… et la drogue, ils la trouvent ou ? Ils la fabriquent ? “

Demanda t-il, autant satisfaire sa curiosité. Ce boulot ne demandait manifestement pas beaucoup d’investissement ni de moyens. A croire que la vie de criminel était vraiment la voie de la facilité. Après ces menaces auxquelles ils abdiquèrent sans discuter, Akira haussa un sourcil dubitatif à l’attention de Mukuro. A priori, même elle ne croyait pas à ses menaces au vu du ton léger qu’elle employait.

“ Simple ? Carrément. C’est juste ça, la vie de bandit ? “

Demanda t-il non sans sarcasmes. S’il pouvait se contenter de ça pour vivre, Akira n’irait pas se plaindre. Mieux valait détrousser des gamins que de se battre à mort ou tabasser des innocents pour leur soutirer le peu d’argent qu’ils avaient dans les poches. Car au fond, le jeune homme n’était pas quelqu’un de violent. La violence n’était qu’une réponse nécessaire à celle du monde, à laquelle il n’avait été confronté que trop de fois.

“ Ouais, j’suis Hijine. Et non j’y suis jamais allé mais ça tombe bien je me demande si l’herbe est plus verte ailleurs. Après tout, y’a rien dans ce pays. “

En ces temps la, même le shokishidan -ou un truc du genre- n’avait pas encore pointé le bout de son nez. Hi no kuni était… paisible, si ce n’est inexistant. Et plutôt que d’y perdre son temps plus longtemps, le jeune homme aux cendres pris les devants.

“ On y va alors ? J’ai vraiment hâte de voir un peu l’extérieur. “

Dit-il comme si tout ceci n’allait être qu’une partie de plaisir.

_________________
怠惰
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Imai Nobume
Imai Nobume

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Dim 19 Juil 2020 - 11:57


Mukuro


« Il existe différents types de drogues. Les moins chères sont celles issues des plantes. C'est ce qu'ils font ici : une jolie plantation de plantes aux effets addictifs. On leur fournit des graines et on les aide garder ce lieu à l'abri des regards de l'état, et en échange, ils nous donnent les récoltent moulus en poudre. Ce sont ces petits sachets que nous avons récupéré... »

Je lui indiquai du doigt un bon gros sac rempli de petits sachets de poudre blanche. Contrairement à ce qu'ils pouvaient laisser croire en apparence, ils rapportaient énormément d'argent ! Et plus on en refilait au client, plus il en réclamait - donc plus on pouvait augmenter les prix. Oui. C'était un cercle vicieux...

« C'est aussi simple que cela. - Tout comme voler est plus simple qu'acheter. - C'est à peu près ce que l'on fait là : on empoisonne les gens et on leur demande de l'argent au lieu de jouer à l'honnête marchand en leur vendant de vrais bons produits de qualité. »

Bien évidemment, il y avait une longue chaine dans la distribution de drogues, nous ne faisions là que le travail d'un petit rouage. À côté, il y avait la distribution, la vente, et la recherche de client. Mais on y contribuait.

« On peut dire que la mission d'aujourd'hui est la plus simple de toutes. À Ame il y aura plus à faire. Il s'agit de la capitale du crime après tout, dis-je avec un sourire. Je ne sais pas si l'herbe est plus verte là-bas... Peut-être bien que oui étant donné qu'il pleut à longueur de journée, mais le ciel ne s'éclaircira jamais assez pour nous montrer la couleur de la verdure... En tout cas, une chose sûre, on y trouve pas mal de travail dans le milieu criminel. »

J'effectuai un léger signe de la main et entamai la marche vers le pays de la pluie - pays qui portait bien son nom... Il nous fallut plusieurs heures de marche. À mesure que nous arrivions vers le territoire pluvieux, la météo commençait doucement à se ternir. L'ambiance devenait peu à peu plus sombre pour laisser placer à un paysage métallique où la pluie tombait en continue.

Je ne saurai dire si c'était mieux ou non que le pays du feu... Le pays du feu était tout de même criblé de guerre civiles et de tensions et ce, depuis un moment... Enfin, ces tensions de guerres se faisaient moins ressentir en campagne et c'était la raison pour laquelle on y propageait nos affaires... Mais quoiqu'il en soit -

« Nous y voilà au pays de la pluie. »

Il était aux environs de dix-neuf heure du soir, mais comme à son habitude, le pays de la pluie abhorrait des couleurs nocturnes car ici, le soleil se faisait fort rare... Je pris une pause et me retournai vers le jeune homme.

« Je vais aller rendre ces affaires. Si tu veux, va trouver un restaurant où manger. »

Nous avions passé la journée entière à courir dans tous les sens que nous ne nous étions pas arrêté une seule seconde pour manger.

_________________




Apparence

Ashura:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Kogami Akira
Kogami Akira

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Dim 19 Juil 2020 - 19:22


Hiver 194


Aussi empathique pouvait-il être, Akira avait du mal à compatir avec ces gens. Ce qui leur arrivait était de leur faute, tout le monde savait les effets de la drogue à long terme. Et ils l’achetaient en connaissance de cause, comme de bons idiots. Le simple fait d’acheter de la mort en poudre en le sachant très bien dépassait de loin la compréhension du jeune homme, pour qui survivre était un exercice quotidien. Les personnes responsables de la vente n’y pouvaient rien après tout. Personne n’obligeait à acheter.

“ Ah ouais… c’est presque honnête au final. Aucune arnaque. “

Dit-il en haussant les épaules. Si en plus cela permettait de se faire de l’argent facile, pourquoi se priver ? Akira en avait plus qu’assez de devoir se risquer en volant. Cela dit, nul doute que les autres boulots s’avéreraient plus dangereux…

“ La capitale du crime ? “

Un nom bien explicite. Akira n’en avait pourtant jamais entendu parler. A vrai dire, hors de son pays, le jeune homme ne savait rien du monde qui l’entourait. Tout ceci était bien nouveau pour lui et sa curiosité était mêlée à une sorte de crainte de l’inconnu. Si une capitale du crime existait, sans doute ne pouvait-on pas mettre un pied devant l’autre à cause des cadavres amoncelés dans les rues. C’était du moins la vision que s’en faisait un jeune homme ignorant.

“ T’y es déjà allée j’imagine. “

S’il aurait bien posé des questions, Akira jugea plus simple d’attendre qu’ils y soient et de voir par lui-même. Ainsi, pas de fausses idées ni d’espérances, il se contenterait de le voir de ses propres yeux. Ainsi, en se mettant en route, le jeune homme resta bien aux côtés de Mukuro pour ne pas se perdre. Ou peut-être par simple réflexe afin de ne pas finir dans un piège, ces fameux trous creusés à même la terre pour y planter des pics en contrebas. Akira s’imaginait la frontière protégée et difficile à franchir.

Pourtant, il n’en fit rien. Sans même s’en rendre compte, la jeune femme lui annonça être arrivés au pays de la pluie. Et à première vue, celui-ci portait bien son nom au vu de l’averse continue qui tombait du ciel. Si la plupart des gens pesteraient contre un tel climat, Akira avait toujours adoré cela. La douceur de la pluie, la nostalgie apportée par les gouttes et plein d’autres sentiments innommables qu’elle apportait avec elle, donnant une atmosphère toute particulière au lieu.

“ C’est beau. “

Dit-il factuellement. Au moins la pluie avait-elle le pouvoir de laver le sang. Sans doute était-ce en partie pour cela que le crime semblait y prospérer. Une fois en ville, le jeune homme s’étira et commença à balayer du regard les environs.

“ Ok. Je reviens te chercher ou ? “

Après tout, il n’allait quand même pas manger seul. Une fois sa réponse obtenue, Akira commença à parcourir la rue à la recherche d’un restaurant. Ce n’était pas ce qui manquait en vérité mais le jeune homme appréciait particulièrement les ramen et cherchait donc un établissement proposant ce genre de nourriture. Chose qu’il trouva au bout de quelques minutes. Une petite échoppe, couverte par des rideaux. “ Chez ikichora “. Pourquoi pas. L’hijine revint alors vers sa camarade pour lui désigner le restaurant et retourna s’y asseoir sans vraiment se préoccuper que cela lui plaise ou non, tout le monde aimait les ramen.

_________________
怠惰
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Imai Nobume
Imai Nobume

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Lun 20 Juil 2020 - 10:28


Mukuro


« Honnête ? Je rigolai. Je ne sais pas si j'irai jusqu'à dire que c'est un travail honnête... Certaines personnes utilisent cette drogue pour faire de la menace et les clients visés sont souvent ceux avec des troubles psychologiques ou dépressifs. On ne fait que les enfoncer plus. Plus ils sont fragiles mentalement, plus il est facile de les plonger dans la drogue et plus on empoche de l'argent. C'est leurs faiblesses qui font prospérer notre marché. Je ne sais pas si on peut dire que c'est honnête...

D'une façon ou d'une autre, nous contribuons à pourrir cette société. La drogue n'a aucun bienfait, c'est juste un déchet nocif - mais c'est ce qui rapporte de l'argent. On ne le fait pas dans l'intérêt d'autrui, mais juste pour soutirer des thunes aux clients fragiles avec un prix aléatoire. Se voiler la face en disant que c'est honnête... C'est de l'hypocrisie.
»


C'était ce que c'était. Il fallait le mental pour assumer ce travail. Se mentir en disant que l'on ne faisait que jouer le rôle de vendeur c'était se voiler la face. Ce n'était pas sans raison que ce travail rapportait plus - mais bien parce que c'était illégal et dangereux - mais aussi peu moral.

« Murashigure est connue comme la capitale du crime car l'état n'a pas vraiment la main mise dessus en conséquence beaucoup de mercenaires et criminels viennent ici. Si tu veux employer des assassins, c'est le bon endroit. Et si tu veux te faire assassiner, c'est aussi le bon endroit. »

J'étirai un léger sourire - voilà qui devait le mettre en garde.

« Quand tu auras fini, rejoins moi dans le bâtiment là-bas, dis-je en indiquant du doigt un vieux bar au coin de la ruelle. Ah et tiens pour l'argent - démerde toi avec ça. »

Je lui passai un petit sachet de ryos, et sur ces dernières paroles, je m'effaçai dans la ruelle opposée.

_________________




Apparence

Ashura:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Kogami Akira
Kogami Akira

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Lun 20 Juil 2020 - 18:20


Hiver 194


A cette homélie, Akira s’était contenté de répondre avec sarcasmes. Voir la jeune femme enfoncer ainsi sa propre profession montrait bien qu’elle savait à quel point elle faisait le mal, sans pour autant s’en soucier. Quelle drôle de mentalité.

“ Je ne pense pas que l’hypocrisie soit le pire de vos péchés. “

Qui irait reprocher à des bandits sans foi ni loi et encore moins de pitié d’être hypocrites ? Pas lui en tout cas. Mais le reste du voyage se fit sans digressions, Akira n’ayant pas envie de débattre éternellement avec un bandit. Lui ne se considérait pas comme tel.

Ainsi, le jeune homme se retrouva à manger seul. Manifestement, la jeune femme n’avait pas plus envie que cela de manger avec lui. Tant pis. Une fois son repas terminé, il fut plus simple de s’enfuir sans payer au nez et à la barbe de tout le monde. Le sachet de ryos qu’elle lui avait donné serait investi autrement. Et de quel droit serait-ce à elle de gérer l’argent de toute manière ?

Quoi qu’il en fut, Akira se dirigeait vers le vieux bar lorsqu’il sentit quelque chose approcher de son dos. Il esquiva habilement un coup porté à sa tête et dégaina son katana, qui n’était pas le même à l’époque. Un katana des plus banals à lame grise, mais manifestement suffisant pour attirer la convoitise des prolétaires.

“ Donne le sabre, l’gamin. “

Dit l’un des trois agresseurs. Trois hommes aux visages criants de laideur, sûrement des racketteurs de rue. Akira haussa les sourcils.

“ Gamin… j’te dépasse d’au moins trois têtes le vieux. “1

“ On se sert sur son cadavre les gars. “

Evidemment, personne d’autre dans la ruelle. Tant mieux… pour lui. Levant son arme, Akira esquiva rapidement le premier pour l’abattre sur sa nuque tout en soufflant un nuage de cendres au visage du second. Celui-ci s’écroula au sol en toussant, étouffant, les cendres brûlant progressivement sa gorge et ses canaux nasals. Le dernier, lui tenta de battre en retraite mais l’Hijine ne pouvait pas risquer de subir des représailles. Il lança alors son arme droit dans le dos du fuyard.

“ Tiens, tu la voulais. Ben prends la. “

Il débarrassa ensuite les corps en les rangeant grossièrement dans une poubelle avant de finalement entrer dans le bar, tâché par quelques gouttes de sang. Rien de très choquant à Ame en théorie. Il chercha des yeux sa camarade un instant puis la rejoignit avec nonchalance sans se faire remarquer avant de poser le sachet de ryos sur la table. Comme pour lui prouver qu’il n’avait pas eu besoin d’argent pour s’en sortir.

“ Alors tu te bourres la gueule toute seule ? “

_________________
怠惰
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Imai Nobume
Imai Nobume

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Mer 22 Juil 2020 - 15:28


Mukuro

Je partis déposer le colis auprès de mon boss (ou plus exactement un intermédiaire qui servait de coffre fort). Puis j'en profitai pour échanger quelques mots avec lui et récupérer quelques sous pour les prochains travails à venir. Après quoi, je rejoignis un bon vieux petit bar situé dans la ruelle ouest de Murashigure.

J'étais là-bas une cliente régulière. Il était coutume pour moi de m'y rendre fréquemment pour boire et pour me tenir informée des dernières nouvelles de Ame et pour guetter de nouveaux contrats. À cette époque, je n'avais pas beaucoup d'appétit, la seule chose que j'aimais consommer c'était l'alcool. - Oui, c'était la jeunesse durant laquelle on ne consommait que des cochonneries...

Enfin, ce n'était pas que pour ça. Je voulais aussi me séparer de l'autre manieur de cendre. Je n'avais rien contre lui, mais je n'étais pas à l'aise à ses côtés. Je ne savais jamais à quoi il pensait et je me méfiais beaucoup de lui. C'était un étranger après tout... Et le recruter ainsi.... Je ne trouvais pas que c'était une bonne idéee.

Mais je fus vite tirée de ma rêvasserie par l'arrivée du jeune homme. Tellement rapide.... Il me rendit même mon sac de ryos - et je constatai à ma plus grande surprise qu'il ne manquait aucune pièce... En un sens, c'était une bonne nouvelle. Ça prouvait que c'était un garçon fort économe. Mais en un un autre sens... On en venait à se poser la question de comment il avait payé... À côté de ça, je voyais les gouttes de sang sur son vêtement, ce qui n'était pas des plus rassurants...

Je marquai une pause, le temps d'une courte réflexion, puis je récupérai la bourse d'argent et tournai mon regard vers le jeune homme. Ce n'était nullement un regard accusateur. Juste un regard neutre... Quoique - avec une pointe de méfiance...

« Je te remercie d'avoir économisé cet argent... Mais je peux te demander comment tu as payé ton repas ? ... Je suis pas ta daronne. La manière dont tu vis ne me concerne. Mais on est d'accord qu'il faut payer chaque fois que tu achètes ou manges un truc ? Tu n'as pas intérêt à m'attirer des ennuis, j'ai une réputation à tenir à Ame. »

Calmement, je repoussai le sachet de ryos vers lui.

« Garde l'argent, c'est pour le travail effectué aujourd'hui et une partie pour le travail de demain... Sinon, à part ça, veux-tu un bière ? »

_________________




Apparence

Ashura:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Kogami Akira
Kogami Akira

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Mer 22 Juil 2020 - 22:06


Hiver 194


Akira se crispa l’espace de quelques secondes en l’entendant parler de “daronne”. Le ton hargneux de la jeune femme commençait légèrement à l’irriter, surtout que son rapport à la parenté s’avérait particulier. Si il pouvait rester relativement sage, il ne risquait pas de le rester bien longtemps dans ces conditions. A croire qu’elle ressentait une aversion naturelle pour lui. Le jeune vagabond n’avait pourtant rien fait.

“ Je suis parti sans payer. Qu’est-ce que ça peut faire t’façon, le proprio ne m’a pas vu avec toi. Quelle genre de réputation tu tiens à Ame au juste ? “

Demanda t-il en récupérant l’argent, puisqu’elle tenait à le lui rendre. Le travail de demain hein… Akira ne demanda rien à ce sujet mais était déjà bien curieux d’en savoir plus. A croire qu’il s’était rapidement adapté à la vie de criminel. Ou qu’il voulait simplement se faire de l’argent rapidement.

“ Ouais, pourquoi pas. Tu comptes me l’offrir ? “

Une bière ne lui aurait pas fait de mal, mais il s’attendait encore à une incivilité du genre. Quoi qu’il en fut, lorsque la boisson fut servie, Akira remarqua le regard du serveur porté sur la jeune femme. Drôle de manière de regarder une cliente. En étant plus attentif, l’Hijine put même remarquer que plusieurs clients du bar la fixaient du coin de l’oeil. Leurs regards lubriques semblaient en dire long sur leurs intentions, c’était à se demander si elle l’avait remarqué.

“ T’as vu comme on te regarde ? T’as l’air de faire de l’effet aux gens du coin. “

Dit-il, taquin, un léger sourire en coin. Akira espérait seulement que cela en resterait la, le jeune homme n’avait pas vraiment envie d’être mêlé à ce qui pourrait suivre. Qu’importe ce que ce serait, son imagination était bien assez débordante pour s’imaginer toutes sortes de choses.

_________________
怠惰
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Imai Nobume
Imai Nobume

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Ven 24 Juil 2020 - 0:52


Mukuro

« Parce que partir sans payer... c'est mal. »

Je retournai la tête vers le jeune homme et lui adressai un air détaché. C'était pourtant une leçon de base de la vie ! Et ce, même dans la ville de Murashigure - où c'était peut-être même la base de la base de la survie... Oui, certains n'hésitaient pas à engager des assassins ou mercenaires pour pourchasser un client pour un repas ou un petit quelque chose non payé. C'était comme ça ici. Tout partait facilement en combat et on tuait tout aussi facilement ceux que l'on n'aimait pas. Alors il valait mieux ne pas se faire trop d'ennemis...

« Enfin, il est vrai, on ne m'a pas vu avec toi. Ça me va tant que tu gardes tes ennuis pour toi... Je suis une habitante du pays et je vis grâce à mes relations. Si on me colle une sale étiquette, on ne me laissera plus manger dans les restaurants et j'aurai du mal continuer mon mercenariat. »

Enfin, j'avais déjà du mal : j'étais réputée comme une profiteuse sans argent qui laissait un chiffre plus gros sur son ardoise que dans la caisse. Mais il m'arrivait rarement de partir sans payer et sans prévenir. Oui, je prévenais toujours. Ainsi, j'avais pas la possibilité de revenir manger et je n'étais pas fichée voleuse... Et il m'arrivait aussi de payer ! Quand j'avais l'argent pour payer. Ce qui était le cas !

« Oui, j'ai suffisamment d'argent pour te payer une bière. »

À ce même instant, je me tournai vers le serveur qui avait bien entendu notre commande et qui revint avec une nouvelle pinte de bière. Le jeune garçon me posa alors une question étrange. Le regard des autres... On ne pouvait pas dire qu'il était agréable - que ce soit le regard des autres ou le jugement de ce monde sur nous - mais à quoi bon s'en soucier ? J'étirai un léger sourire et répondis :

« Nous avons tous une première impression - plus ou moins bonne, plus ou moins mauvaise, mais il n'en tient qu'à nous de la corriger. C'est de là que nait notre réputation. Et c'est ce qui est important de forger pour survivre à Murashigure. »

Je me fichais pas mal de mon image, mais pour mon gagne-pain et pour ma survie, je ne me laissais pas faire et il m'arrivait de me donner de faux airs. Je reluisais ma façade pour une meilleure vie dans ce monde pourrie. Intérieurement, ça me faisait presque rire. Mais c'était ainsi que ça fonctionnait. Ceux qui me connaissaient savaient qu'il ne fallait pas me sous-estimer ! Car.... Je courrais vite.

Oui, je prenais les jambes à mon coup quand ça tournait au roussi. Surtout quand j'avais affaires à plus fort que moi. C'était pourquoi je retenais la tête de tous mes opposants. D'ailleurs, je sentais une petite goutte de sueur qui commençait à perler sur mon front.. mh.......

_________________




Apparence

Ashura:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Kogami Akira
Kogami Akira

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Ven 24 Juil 2020 - 1:17


Taida 怠惰


Akira s’étonna tout de même de ce cadeau. Ce n’était qu’une simple bière mais cette femme ne cessait d’osciller entre plusieurs tableaux, de passer de l’égoïsme à un semblant d’altruisme sans raisons. Difficile de se faire une idée fixe, surtout que le vagabond n’était pas aussi perspicace à cette époque qu’il ne le deviendrait pas la suite. Les femmes ont toujours été compliquées de toute manière, quelque soit leur activité, leur origine ou n’importe quel autre paramètre.

“ Merci. “

Se contenta-t-il alors de dire avant de trinquer maladroitement. L’alcool, Akira n’aimait pas cela. Mais pour se réchauffer, même temporairement, il lui avait bien fallu s’y habituer. Cela dit, il espérait secrètement ne pas avoir à lui rembourser cette pinte, auquel cas cela n’aurait rien d’un cadeau. Akira s’avérait bien moins méfiant qu’elle ne l’était vis à vis de lui mais restait néanmoins un minimum sur ses gardes.

“ Je vois… je préfères ne pas avoir de réputation, c’est plus simple pour faire de sales coups. “

Dit-il sans vraiment comprendre le rapport entre les paroles de la jeune femme et les regards qu’on lui jetait. A première vue, ces gens avaient plutôt l’air de la regarder comme s’ils étaient en manque. Les jeunes femmes comme elles n’étaient pas ce qui courrait les rues. Espérons qu’être vu en sa compagnie ne lui attirerait pas d’ennuis, Akira voyait déjà se dessiner le tableau des piliers de comptoirs tentant de draguer lourdement la jeune femme du bar. Et il n’avait aucune envie d’assister à cela, car il serait sûrement forcé d’intervenir. Après tout, il dépendait inévitablement d’elle pour la suite des choses. Non seulement dans le cadre de son nouveau travail, mais aussi au sein de ce pays dont il ne connaissait absolument rien.

Mais quelque chose attira son attention. Mukuro semblait comme gênée par quelque chose, bien que cela soit presque imperceptible ce genre de choses n’échappaient pas aux yeux du jeune homme. A vrai dire, peut-être était-ce parce qu’il portait un peu trop d’attention à sa camarade. Toujours est-il qu’il y décelait une certaine gêne.

“ Quelque chose ne va pas ? “

Demanda t-il en terminant sa bière.

_________________
怠惰
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Imai Nobume
Imai Nobume

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Ven 24 Juil 2020 - 15:05


Mukuro

J'étais supposée être celle qui avait fait le plus de mauvaises choses - allant du traffic d'armes, dealeur de drogues, à l'assassinat et autres - mais en l'entendant parler j'avais l'impression qu'il en avait fais tout autant que moi. « Faire des sales coups » ... Il m'avait l'air d'en avoir fait beaucoup - ce qui n'attisait pas vraiment la confiance déjà que je n'en n'avais très peu à son égard...

Enfin, nullement besoin de cela, n'est-ce pas ? Dans ce monde accorder sa confiance revenait à confier ses faiblesses. Et puis, à quoi cela servait-il de confier une confiance à autrui ? Ce n'était qu'un collègue de travail - tant qu'il ne faisait rien allant à mon encontre ou à celui de nos missions, c'était bon pour nous deux.

« Je vais parfaitement bien. T'occupe pas de comment nous regarde les autres - c'est chose courante ici. » Dis-je simplement.

Un peu trop courant je dirai même, mais c'était ainsi à Murashigure... J'étirai un rictus et les surveillai du coin de l'œil. Si j'avais été seule, je serai bien allée les draguer pour qu'ils me payent quelques pintes de bière.- Il fallait bien prendre avantage de ce que l'on avait. - Mais n'étant pas seule... J'allais me contenter de ma compagnie actuelle. (Bien que pour le coup, c'était moi qui payait...)

« Mh, tant que personne ne vient nous déranger, c'est pour le mieux. » Dis-je un air méfiant.

Mais s'ils venaient à approcher... Well, je pourrai les cogner pour briser leurs rêves, mais ça n'avait pas grand intérêt et je n'avais pas particulièrement envie de montrer un spectacle. C'était ce que je craignais le plus et ce que je voulais éviter au mieux - la violence inutile. Ce n'était ni bon pour eux, ni bon pour nous. - Surtout que certains d'entre eux m'avaient l'air fort violent.... Mais rapidement, une idée germa dans mon esprit - héhé !

« Si on veut les faire partir ou leur faire détourner le regard, il suffit de faire croire que l'on est ensemble. »

J'étirai un rictus et me rapprochai d'un cran du jeune homme et vins coller mon front contre le sien - ce qui donnait, vu de côté, une intimité flagrante. Ça tombait bien, il avait un air méchant et quelques gouttes de sang sur le vêtement - de quoi faire peur.

_________________




Apparence

Ashura:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Kogami Akira
Kogami Akira

Nous sommes pareils [Imai] Empty
Sam 25 Juil 2020 - 0:54


Taida 怠惰


Les sales coups sont hélas parfois nécessaires pour survivre. Dire que le jeune homme changerait radicalement à l’avenir… Akira était bien loin de se douter de la portée de ses actes à cette époque. Le monde se limitait à ce qu’il pouvait voir autour de lui, tout le reste ne lui importait en rien. Survivre, survivre, survivre. Ainsi était son seul but. Quelle ironie que d’être programmé ainsi pour survivre à tout prix, malgré le fait que chaque humain sache parfaitement qu’il mourra un jour. La vie en perdrait presque de son sens. En partant du principe qu’elle en ait déjà un.

Mais plutôt que de s’en plaindre ou de subir, Akira s’était décidé à l’affronter quitte à y perdre au change. Que pouvait-il faire d’autre de toute manière. Dans un monde dénué de sens, les actes n’en avaient pas forcément plus.

“ Ouais, j’imagine bien que c’est courant. “

Autant par le climat de cet endroit que par la plastique de la jeune femme. Oui, à mieux y regarder et avec un peu moins de mauvaise foi, Akira pouvait parfaitement reconnaître sa beauté bien qu’il ne le lui ferait sûrement jamais remarquer. Et à vrai dire, même une mégère ayant passé l’âge pourrait sûrement être au goût de ces bandits. Après tout, l’on fait avec ce que l’on a.

“ S'ils viennent nous déranger, on est en droit de leur taper dessus. “

Dit-il simplement. Akira n’avait pas peur de ces gaillards malgré son jeune âge, son katana venait tout juste de découper des gens comme eux. Et il était à priori toujours vivant, signe que personne n’avait encore réussi à triompher de lui. De toute manière, un shinobi n’a que rarement de soucis à se faire lorsqu’il est confronté à un homme normal. En revanche, les prochaines paroles de la jeune femme furent bien plus difficiles à affronter. Faire croire que l’on est ensemble ? Mais comment fait-on ça ?

“ … “

Pas le temps de réagir, la voilà qui joignait son front au sien. Que devrait-il faire ? La repousser ou aller encore plus loin dans la simulation ? Ni l’un ni l’autre, Akira était paralysé. Sans doute aurait-il préféré faire semblant de se battre. Pourtant, ce geste provoqua quelque chose d'inexplicable en lui. Un sentiment étrange. C’était après tout la première fois que l’on agissait de cette manière avec lui, même pour faire semblant.

“ Euh… et maintenant… on fait quoi ? “

Dit-il, fixant la jeune femme de ses yeux dorés.

_________________
怠惰
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931

Nous sommes pareils [Imai]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ascent of Shinobi :: Souvenirs et correspondances :: Flashbacks
Sauter vers: