Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 5/01. Le Seigneur Daiki
l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) EmptyAujourd'hui à 11:16 par Joo Jun

» [Mission B/Officielle] Faire un point de situation au Sud du Pays
l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) EmptyAujourd'hui à 10:57 par Narrateur

» [Mission/A/Teikokumo] La dernière aventure de Shoda
l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) EmptyAujourd'hui à 10:24 par Narrateur

» 5/02. L'âme du Soshikidan
l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) EmptyAujourd'hui à 3:42 par Tsukada Isamu

» Partenaires ailuridés [Kuchiyose]
l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) EmptyAujourd'hui à 2:16 par Kogami Akira

» 4/03. Unité n°3
l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) EmptyAujourd'hui à 1:49 par Borukan Akimoto

» 3/05. Nara et Bakuhatsu
l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) EmptyAujourd'hui à 1:16 par Nara Karasu

» Feu ! - Rokkaku Goro
l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) EmptyAujourd'hui à 0:15 par Rokkaku Goro

» 2/07. Watanabe et Meikyû
l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) EmptyHier à 23:48 par Nobuatsu Saji

» [Délais] Event n°5
l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) EmptyHier à 23:37 par Hao-Ku Sari

Partagez

l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko)

Takahashi Miya
Takahashi MiyaEn ligne

l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) Empty
Mar 14 Juil 2020 - 12:16
Aussi loin que tu t’en souviennes, tu as toujours pu compter sur quelqu’un de ton entourage pour t’épauler au quotidien. Quelqu’un qui te sollicitait sans te brusquer, qui connaissait ton caractère et tes réactions, qui savait comment amener les choses. Cette personne était souvent un membre de ta famille, tes parents ou tes grands-parents, puisque tu n’avais qu’eux tout le long de ton enfance. Un gîte près d’un lac où vivaient les médecins de la famille et qui recevaient les blessés, peu importe d’où ils viennent. Des visages que tu n’as vus qu’une seule pour la plupart, des silhouettes éphémères qui se dissipaient la nuit tombée. Tout cela formait ton héritage et tu l’avais accepté. Mais depuis que vous êtes arrivés au village, ta vision des choses commençait petit à petit à changer. Parce que tu n’étais plus du tout dans le même contexte, parce que tu te voyais évoluer différemment. Les événements macabres qui ont touché Kiri n’ont rien changé à cela si ce n’est accélérer ta prise de décision. Si tes parents souhaitaient que tu restes auprès d’eux à l’hôpital, toi tu voulais aller sur le terrain pour te développait autrement, pour acquérir un statut dans la civilisation shinobi. Prendre part aux stratégies du village et faire en sorte qu’elles fonctionnent. Tes envies qui se calquaient aux ambitions militaires de Kiri et qui te confortaient dans l’idée de te proposer pour en agrandir les rangs. Tu allais commencer au bas de l’échelle mais cela ne t’effrayait pas, bien au contraire. Tu serais davantage motivée, tu ferais en sorte d’être au même niveau que l’élite du village. Le plus tôt sera le mieux mais tu n’es pas trop pressée non plus. Tu as conscience qu’il y aura des obstacles qui se dresseront sur ta route et que certains d’entre eux pourront te laisser des cicatrices.

Les débutants ne doivent pas franchir ces obstacles seuls. En effet, ils sont répartis dans des équipes sous la tutelle d’un shinobi expérimenté. Une organisation qui permet aux novices d’apprendre de l’expérience d’un plus haut gradé et de développer leur instinct. Tu as toujours respecté les règles, tu as toujours été obéissante. Cette fois encore, tu respectes le système mis en place dans le village, l’impatience se faisant sentir. Tu te demandes quel genre de senseï tu pourrais avoir, tu te demandes quels camarades allaient t’accompagner lors de tes débuts. Parce que cela restera un souvenir indélébile, le commencement de ta nouvelle vie. Tu as reçu un parchemin du Complexe Shinobi pour rencontrer la personne qui te supervisera ces prochains mois voire prochaines années. Et tu voulais faire bonne impression. Cela commençait par ne pas être en retard et si tes parents et leur long discours nostalgique ne t’ont pas aidé, tu gardais tout de même une petite avance. Le Complexe Shinobi, bâtisse faiseuse de promesses, t’a toujours fasciné. Lieu de formation qui voit l’éclosion de la nouvelle élite de Kiri. Et toi, tu veux en faire partie et tu feras tout pour y parvenir. Tu remarques une silhouette de dos sur une parcelle recluse et instinctivement tu t’en rapproches, jusqu’à ce que tu en sois séparée de quelques mètres.

Bonjour.

Tu annonces ta présence avec un ton calme pour ne pas brusquer ton interlocuteur, qui était peut-être dans ses pensées.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) Empty
Mar 14 Juil 2020 - 16:57
Après Yuki Nagamasa Hana, il était temps pour Okiko d'accueillir un second élève. L'équipe prenait forme, il s'agissait là du dernier membre qui rejoignait l'équipe. Mais, avant des présentations officielles de l'équipe, Okiko devait s'entretenir avec celle qui serait son deuxième élève. Encore une fois, il avait pris peu d'information sur cette-dernière et s'était contenté du nom et prénom. Takahashi Miya, voilà tout. Okiko préférait voir ce qu'elle avait à dire en vrai plutôt qu'autre chose.

Si le personnage lui plaisait, il organiserait plus tard une réunion entre ses deux élèves et lui afin de mieux entraîner la cohésion de l'équipe. Choisir un nom, voir les avantages que pouvait apporter l'équipe. Enfin, il devait tout voir.

Sans se retourner, le Brûlé ressentit la présence de la Genin dans son dos. Il ne se retourna pas encore, alors qu'elle se présentait à lui. Doucement, il se tourna, faisant découvrir à la jeune femme son visage brûlé, ses cheveux bicolores et ses yeux vairons.

— Bonjour. Avant de ne dire quoique ce soit d'autre, laisse moi me présenter. Je suis Yamazaki Okiko, Chûnin du Village et ancien Gardien d'Hikari. Je serai ton sensei si ce que tu me dis me plaît. Alors, présente-toi et parle moi de tes rêves et objectifs.

Lui demanda-t-il donc après s'être brièvement présenté. Pour le moment, ses deux élèves n'avaient pas besoin d'ne savoir plus sur sa vie.

_________________
l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Takahashi Miya
Takahashi MiyaEn ligne

l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) Empty
Mer 15 Juil 2020 - 19:28
Tu sembles soulagée de ne pas t’être trompée d’interlocuteur puisque ce dernier ne paraissait pas réellement surpris, restait même impassible. Pour toi, c’était complétement différent. La silhouette s’avérait être un jeune homme de ton âge. Tu avais imaginé un shinobi plus âgé, signe d’une expérience certaine, mais s’il était devant toi c’est qu’il devait avoir les savoirs pour t’élever. S’il pouvait déjà avoir des élèves sous sa tutelle, c’est qu’il devait même être très fort. Sa chevelure originale venait en second, en accord avec les teintes de ta tenue habituelles. Et enfin, sa cicatrice à la périphérie de son œil, signe d’une brûlure intense. Cela interpelait ton regard jusqu’à ce que le garçon prononce ses premiers mots. Une prise de parole qui avait le mérite d’être précise, presque autoritaire. Qu’est-ce qu’il se passerait si ce que tu allais lui dire ne lui plaisait pas ? Il refuserait de t’avoir dans son équipe ? C’est commun ? Tant d’interrogations viennent te perturber l’esprit. Mais peut-être était-il en train de t’évaluer. Un Gardien ne laissait rien au hasard, du moins d’après toi. Baissant délicatement ta tête par respect, tu décides de lui répondre avec un ton constant, qui ne te trahit pas.

Je suis Takahashi Miya. Je viens d’une famille de médecins qui ont toujours vécu au pays de l’Eau, j’ai donc reçu une formation médicale dans le respect des valeurs ancestrales. Tu marques une pause avant de reprendre. Je voudrais grimper les échelons et acquérir des responsabilités au sein mais aussi à l’extérieur du village. Je voudrais aller sur le terrain, voyager, pour découvrir de nouvelles aptitudes et développer celles déjà acquises. Et dans la mesure du possible, j’aimerais développer les arts médicaux pour servir davantage les intérêts de Kiri.

Tu as certainement oublié des choses mais tu voulais rester synthétique, concrète. Tu relèves la tête, tes douces prunelles qui recroisent la blessure de ton interlocuteur.

… Est-ce que tout va bien ?

Ta curiosité mais surtout tes instincts d’iroujin qui prennent le dessus. Peut-être que ce n’était rien, mais tu voulais être sûre.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) Empty
Mer 15 Juil 2020 - 20:47
Sachant déjà son identité, il attendait des précisions sur qui elle était. De manière plus précise, il apprit donc un peu de son histoire, elle venait d'une famille de médecin et elle prenait son envol dans le monde shinobi. Etait-elle la première kunoichi de sa famille ? C'était fort probable. En tout cas, elle souhaitait être une kunoichi orienté vers le médical et le soutien, Okiko afficha un maigre sourire. Au vu de ses capacités et celle de sa première élève, un soutien n'était pas de trop, elle pouvait avoir une utilité dans l'équipe que commençait à constituer le Brûlé.

Malheureusement, l'Iroujutsu ne faisait clairement pas parti du panel technique du shinobi de la Brume. Plus doué en Taijutsu et Ninjutsu, c'était là tout ce qu'il savait faire.

— Quelles affinités maîtrises-tu ?

Il demanda car elle n'avait pas précisé. Mais, si elle maîtrisait l'Iroujutsu, elle devait avoir quelques capacités en Ninjutsu selon lui. Questions affinités, le Yamazaki était clairement incollable sur le sujet. Elle lui demanda alors si tout allait bien, se doutant qu'elle souhaitait parler de la cicatrice sur son visage.

— Elle t'impressionne, hm ? Sa main effleura la partie brûlée de son visage. Un accident plus jeune, moins grave que cela en a l'air.

Il s'approcha de la kunoichi, l'analysant sous toutes les coutures.

— Que penses-tu de.... la Mort ?

Un sujet qui n'était pas sorti au hasard du chapeau du Chûnin, mais , alors qu'il se demandait qui amener en mission entre ses deux élèves, il souhaitait savoir ce que Miya pensait du domaine de la Mort.

_________________
l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Takahashi Miya
Takahashi MiyaEn ligne

l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) Empty
Sam 18 Juil 2020 - 18:06
Même si tu étais surprise par l’impassibilité de ton interlocuteur, tu gardais toujours une certaine sérénité. Il voulait en apprendre plus sur toi, ce qui était tout à fait compréhensible au vu de la situation. Il pouvait faire de toi son élève mais pouvait aussi bien refuser de le faire. Et il cherchait certainement à te tester pour connaître ta valeur, ce que tu pourrais apporter à son équipe. Tu as conscience de tes capacités, tu sais que tu es limitée et c’est pourquoi tu veux apprendre. Apprendre pour repousser les obstacles et toucher ton plein potentiel. Tu sais que tu en es très loin mais cela ne t’empêche pas d’envisager la chose. Après tout, il y a cette forte détermination qui te caractérise tant et qui t’oblige à te remettre en question, à évoluer, à chaque fois. Cette même détermination qui te donne envie de faire bonne impression. Quand le garçon te questionne sur tes affinités, tu dévies le regard. Une question simple dont tu n’as pas la réponse, parce que tu n’as pas essayé d’en trouver. Tu étais davantage préoccupée par ta formation médicale, le ninjutsu élémentaire pouvant attendre.

A vrai dire, je n’en sais rien du tout.

Et la présentation de ton interlocuteur te faisait écho. Ancien gardien. Il devait donc être élémentaliste, d’où sa question concernant tes affinités. Sa logique te semble de plus en plus claire et tu répliques.

Vous devez toutes les maitriser, j’imagine.

Perspicace, tu finis par lui adresser un sourire. Il passe sa main autour de sa cicatrice, sans pour autant montrer un signe de douleur. Elle devait donc être là depuis un certain temps. Il finit par diminuer la distance entre vous deux, ne perdant pas sa marque des yeux. Il te scrute, tu le scrutes en retour. Jusqu’à ce qu’il t’interroge sur quelque chose qui ne semblait avoir aucun lien avec le début de la conversation.

La Mort ?

Un sujet que peu abordent mais qui finit toujours par occuper l’esprit à un moment ou un autre. Tu l’as pourtant confrontée et tu la confrontes encore aujourd’hui, à l’hôpital. Les pertes ne sont pas évidentes à annoncer, à accepter. Que ce soit pour les proches du défunt ou pour l’équipe médical qui l’a suivi jusqu’au bout. Mais au fur et à mesure, tu as appris à mettre de la distance en public, ton empathie naturelle te plonge dans le désarroi une fois seule.

C’est lorsque l’essence se libère de ce qu’il y a de plus superficiel… Le corps, la peau, les organes. Le passage peut être plus ou moins douloureux. Et c’est aux médecins de faire en sorte que la personne ait à souffrir le moins possible.

C’est ce que tu as appris de tes ancêtres et ce que tu comptes appliquer à chaque fois que tu seras dans cette situation. Tu sembles intéressée par ce qu’en pense ton interlocuteur, lui retournant donc sa propre question.

Et vous ?

Il est suffisamment proche pour que tu puisses voir à quel point la brûlure est étendue sur son visage. Intriguée, tu pointes la marque du doigt, à quelques centimètres de cette dernière.

Je peux ?

Il a rapidement changé de sujet lorsque tu l’as interrogé la première fois, elle devait certainement signifier quelque chose pour lui. Et tu te montres curieuse, attentive. Tu pourrais avoir un indice, s’il te laissait l’examiner au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) Empty
Lun 20 Juil 2020 - 11:21
Elle ne savait donc pas encore quel était son affinité, Okiko était de toute manière là pour lui enseigner cela. Peu de genins connaissaient leur affinité lorsqu'ils intégraient une équipe, pour le moment, avec Hana, Okiko avait eu de la chance. Il allait être important pour Miya de connaître son affinité afin de savoir sur quel chemin elle allait pouvoir se diriger. Evidemment, elle n'était pas stupide et lorsqu'il avait annoncé qu'il s'agissait d'un ancien gardien, elle s'était doutée qu'il maîtrisait toutes les affinités.

— C'est ça.

Se contenta-t-il de répondre, il coupa court à la discussion sur sa cicatrice, trouvant ce sujet peu intéressant, et lui demande ce qu'elle pensait de la Mort. C'était un sujet important de son avis, puisqu'il allait très bientôt partir en mission et il se devait de choisir une des deux genins qui allaient être ses élèves.

Ses propos étaient intéressants, correspondant à peu près à ce qu'il pensait également.

— La Mort n'est qu'un passage vers une autre Vie.

Il lui offrit un maigre sourire, Okiko croyait sincèrement qu'une sorte de réincarnation était probablement possible. L'âme se transférait juste.

— Oui.

La main de la genin était proche de son visage, elle pouvait toucher sa cicatrice si elle le souhaitait, mais elle n'allait rien trouver d'extraordinaire. Il s'agissait d'une simple cicatrice de brulure.

— Pourrais-tu ôter une vie ? Demanda-t-il.

_________________
l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Takahashi Miya
Takahashi MiyaEn ligne

l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) Empty
Sam 25 Juil 2020 - 10:44
Si tu avais l’habitude de côtoyer les shinobis au quotidien et ce principalement lorsque ces derniers étaient admis à l’hôpital, en être un t’était complétement inconnu. Tes interactions t’ont certes permis d’écouter le récit de certaines aventures mais tu ne les as jamais vécues auparavant, tu n’as jamais fait ce qui se rapprochait de près ou de loin à une vie de kunoichi. Et même pour les questions les plus basiques comme la nature élémentaire de ton chakra, tu n’avais pas la réponse. Signe que tu as encore beaucoup de choses à apprendre avant de pouvoir te lancer dans un périple aux quatre coins du monde. Mais ton interlocuteur est un gardien élémentaire, à ses côtés tu risques d’avoir très rapidement des réponses. Et puis, si on te le présentait comme ton potentiel sensei, c’est qu’il devait bien pouvoir t’aider à les trouver. Tu lui retournes sa question, intriguée par ce qu’il a à répondre. Si tu crois au passage du corps à l’âme, l’inverse ne te semblait pas absurde. Et tu demandes dans quelle corps ton essence se retrouverait dans ce cas précis. Finalement, ton attention se porte de nouveau sur la cicatrice du garçon, te laissant l’examiner d’un peu plus prêt. L’instinct médical. Tu poses délicatement ton index au bord de son œil, ton pouce près de sa joue pour déceler une épaisseur et l’évaluer. Si ce n’est un léger différentiel de température entre les deux zones, tu ne remarques rien à suspecter à première vue.

Vous la faites suivre ?

Un suivi médical ne te paraissait pas inapproprié, car une brûlure peut avoir des effets sur les cellules alentour, voire les tissus. Tu enlèves ta main, adressant un sourire à ton interlocuteur. C’est alors qu’il te pose une question délicate où tu cherches tes mots, et surtout tes pensées, afin de formuler quelque chose de sensé.

Tout dépend de la personne…

Tu te replongeais directement dans le passé. Quand ta famille aidait le banditisme pour respecter les valeurs ancestrales, quand parfois il fallait prendre la décision d’abréger la souffrance de quelqu’un.

Mais dans les intérêts du village, certainement.

Parce que c’est ce village qui t’as offert un nouveau départ, qui te permet d’emprunter une voie que tu n’avais jamais envisagée auparavant. Et ce garçon pouvait certainement te venir en aide dans tout cela, enfin tu l’espérais.


Dernière édition par Takahashi Miya le Mar 28 Juil 2020 - 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) Empty
Dim 26 Juil 2020 - 11:07
Le gardien élémentaire hocha la tête de gauche à droite, la brûlure n'était plus suivie depuis bien des années désormais. Elle avait été traité et soigné très rapidement, Okiko n'en gardait seulement que la trace maintenant. Celle-ci ne la dérangeait plus depuis longtemps, il s'en était accoutumé et elle n'était plus douloureuse physiquement. Peut-être un peu plus mentalement, cependant.

— Cela fait plus de dix ans, maintenant. Ce sont les risques du métier.

On lui avait déjà proposé des technologies innovantes pour faire disparaître cette cicatrice, mais il refusait de faire disparaître cette marque. Cette marque était une preuve de son passé, de ce qu'il avait vécu dans sa vie. Mais, la discussion ne devait pas tourner autour du sensei, mais bel et bien de l'élève ainsi Okiko reprit le sujet au niveau de la Mort. Son choix était désormais fait pour la personne qu'il amènerait en mission.

Les propos de l'eise-nin étaient convaincants, le Yamazaki ne mettait pas en doute les paroles de son élève. Il sortit de sa sacoche une petite feuille en papier.

— Nous allons voir ton affinité, désormais. C'est très simple. Insuffles ton chakra sur ce papier, je te dirai quel sera ton affinité.

L'Ancien Gardien tendit la feuille à la genin, observant attentivement la suite des évènements.

_________________
l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Takahashi Miya
Takahashi MiyaEn ligne

l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) Empty
Mar 28 Juil 2020 - 20:49
Tu ne semblais pas réellement inquiète lorsque tu inspectais la brûlure de ton potentiel senseï. Du moins, il n’y avait aucun indice qui te laissait croire qu’il faille l’enlever. Mais tu préférais être attentive, au cas où. Tu écarquillais légèrement tes prunelles lorsque ton interlocuteur évoque l’apparition de sa balafre. Dix ans. Cela voulait certainement dire qu’il ne devait être qu’un enfant lorsque cela est arrivé. Et tu ne pouvais t’empêcher de penser aux causes de cette dernière mais la peur d’être indiscrète entravait toute tentative. Après tout, vous veniez tout juste de vous rencontrer.

Vous devez prendre beaucoup de risques, alors.

Néanmoins, une brûlure de cette taille n’était pas anodine, surtout à cet endroit du corps humain. Il n’était pas rare de croiser certaines silhouettes avec ce genre de cicatrices sur le dos, les bras, les jambes. Des personnes qui, face à la chaleur de la flamme, se sont servies de leurs membres pour protéger leur tête, leurs organes, dans un élan de survie. Certainement une attaque surprise, l’inattendu qui dépasse les signaux fibreux. Si en plus à un jeune âge, tu pouvais aisément imaginer que cela ne devait pas lui rappeler de très bon souvenir. Rangeant tes mains presque désolée, tu écoutes les paroles de ton instructeur. Les affinités, qui au vu de sa condition de Gardien, semblaient être son domaine de prédilection. Il te tend un petit carré de papier que tu attrapes avec curiosité.

Il vient de cet arbre qui se nourrit de chakra, c’est bien ça ?

Tu ne savais plus où tu en avais entendu parler pour la première fois, par quelqu’un ou dans un livre. Mais un intérêt a rapidement germé, étudier les propriétés de ce végétal devait être particulièrement édifiant. Ce papier réagissait de manière différente une fois imprégné de chakra, permettant ainsi de déterminer sa nature élémentaire. Le carré entre tes paumes, tu y concentres ton chakra sans trop de peine. Si ton instruction aux arts médicaux a révélé une nature de ton chakra, cela t’a aussi permis d’avoir un contrôle précis de celui-ci. Quelques secondes après, un bruit te fait rouvrir les mains. Le papier était tout froissé, comme si on venait de le rouler en boule et de le déplier aussitôt. Tu montres le résultat à ton senseï, surprise mais intéressée par l’analyse qu’il pourrait en faire.

Qu’est-ce que cela veut dire ?

Tu ignorais les formes que pouvaient prendre le papier tout comme leurs significations. Mais tu pouvais compter sur l’expertise de ton interlocuteur pour en apprendre plus.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) Empty
Mer 29 Juil 2020 - 9:56
Il hocha doucement les épaules. Durant son enfance, le Balafré n'avait jamais pris de risques réellement, c'était juste souvent comme ça, il s'entraînait souvent. Bien trop souvent pour quelqu'un de son âge, et il ne s'en était finalement jamais plaint. Grâce à cet entraînement, il était devenu plus fort aujourd'hui qu'il n'aurait pu l'être. Toutefois, le Shinobi de la Brume sentait qu'il n'avait pas encore atteint le potentiel maximum de sa progression. Il pouvait devenir encore plus fort. Bien plus fort.

— Ce sont les aléas de la vie.

Se contenta-t-il de répondre. Puis, il était désireux de savoir quelle était l'affinité que possédait Miya, ainsi il avait prévu au cas où une feuille de chakra afin de le déterminer. Il regarda la feuille... Okiko ne l'avait jamais utilisé pour sa part, son chakra avait été rapidement été altéré et il avait dû apprendre à maîtriser les cinq affinités primaires.

Aujourd'hui, il en était devenu maître mais pas encore expert. Cela ne saurait tarder, toutefois. Okiko était prêt à tout pour augmenter sa puissance.

— C'est bien ça, toutefois je ne pourrai t'en dire plus. Je ne connais pas les propriétés et caractéristiques de cet arbre.

A dire vrai, un shinobi lui avait passé cette feuille de chakra avant même de rencontrer ses élèves. Il n'avait pas eu le besoin de s'en occuper avec Hana, mais c'était totalement différent avec Miya. Elle prit la feuille et insuffla son chakra à l'intérieur, le papier s'était froissé. Il sourit. C'était une bonne affinité.

— Tu es donc de l'affinité Raiton. C'est une très bonne affinité, qui plus est accouplé à des techniques de soins, elle peut s'avérer fatale comme bénéfique.

_________________
l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Takahashi Miya
Takahashi MiyaEn ligne

l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) Empty
Sam 1 Aoû 2020 - 13:47
Tu n’avais jamais eu d’instructeurs autres que les membres de ta famille et ce, depuis ton enfance. Principalement sous l’aile de tes parents, tu apprenais certes la médecine à leur côté mais aussi les valeurs qu’ils défendaient et que tu défends à ton tour. Le respect, la détermination, l’altruisme. Des principes essentiels qui pour toi, devaient être communs à tous les ninjas médecins. Mais tu voulais aussi acquérir ceux des shinobis sur le terrain, les ombres qui défendaient le village en dehors de ses murs. Tu voulais être polyvalente, tu voulais être utile et offensive. Et cela, tu ne pouvais pas le devenir en restant à l’hôpital avec ta famille. Tu pouvais certainement y parvenir grâce à Okiko, ta première figure instructrice en dehors des Takahashi.

Je peux la suivre pour vous.

Que tu aies son approbation ou non, tu allais garder un œil sur la cicatrice du Gardien. Parce que vous seriez amenés à passer du temps ensemble, qu’il puiserait dans son énergie pour t’apprendre un maximum de choses. En retour, être attentive à sa santé te semblait plus que naturel, c’était ton rôle. La vigilance envers autrui, un aspect qui ne te quittait presque jamais. Cette fois-ci, ton attention était pleinement dirigée vers ce petit bout de papier aux propriétés très intéressantes. Si ton interlocuteur n’en connaissait pas plus sur l’arbre en question, tu allais sûrement te documenter grâce aux ressources du village. Même si tu avais cette nature curieuse et portée vers les autres, tu préférais réaliser tes recherches en solitaire. Soulagée lorsqu’Okiko t’expliqua la signification du papier froissé, tu fixas longuement tes mains. Ce sentiment d’embrasser ta nouvelle condition de kunoichi un peu plus.

La Foudre, alors. La remarque de ton interlocuteur te faisait réfléchir. Le corps et ses signaux électriques… Vous pensez qu’il est possible de les influer grâce au Ninjutsu ?

Question rhétorique, les messages nerveux étaient sensibles aux perturbations extérieures. Grâce à tes connaissances médicales, tu semblais avantagée pour comprendre ces échanges et tu pourrais certainement les utiliser, que ce soit de manière offensive ou utilitaire. Tu touchais peut-être la voie vers laquelle tu souhaiterais te tourner, pour te démarquer des autres membres de ta famille, des autres médecins. Tu fermas tes paumes, serras tes poings avec enthousiasme.

Vous m’apprendriez à utiliser cette affinité ? Je sais peu de choses sur le Ninjutsu affinitaire mais cela pourrait valoir le coup, je le sens.

Tu avais en face de toi un shinobi qui maîtrisait toutes les affinités. Il devait connaître énormément de choses les concernant. Tu pourrais donc apprendre du meilleur et cela te motivait davantage.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) Empty
Dim 2 Aoû 2020 - 16:18
Elle décidait de garder un oeil sur sa cicatrice, mais il ne savait pas. Pour lui, il n'y avait plus grand chose à faire et même si la chirurgie nouvelle pouvait lui effacer cette marque sur son visage, Okiko refuserait probablement. C'était réellement une marque de son passé, de ce qu'il était et c'était d'ailleurs durant cette attaque qu'il avait reçu que le Yamazaki avait compris qu'il devait réellement faire attention lors d'un combat. Une attaque pouvait s'avérer fatale et inattendue.

Pour simple réponse, le chunin hocha seulement la tête. Elle pouvait garder un oeil sur lui, une eise-nin n'était pas de trop dans son équipe et même lors de missions importantes, les capacités d'un médecin pouvaient être très importants. Il était temps, désormais, de découvrir l'affinité primaire que pouvait contrôler sa jeune élève. Okiko sortit un carré de papier pouvant concentrer le chakra en son sein et selon le résultat, donner l'affinité de la personne.

Lorsque Miya y insuffla son chakra, le papier s'était froissé. Elle était du Raiton. Okiko, maîtrisant toutes les affinités, n'aurait aucun de mal à lui faire créer des techniques de tels genre. C'était une affinité qu'il appréciait, qui plus est avec le Katon et le Doton.

— J'imagine que oui. Il faudrait, cependant, progresser énormément et t'entraîner dur pour créer ce genre de choses.

Sans même penser à ce qu'elle lui disait, le Yamazaki tentait de fouiller dans son esprit afin de voir quelles technique il pouvait commencer à apprendre à la jeune femme.

— Oui. Mais, il va falloir commencer doucement puis ensuite je pourrai t'apprendre toutes sortes de techniques. Malheureusement, les techniques que je connais sont bien trop puissantes pour une débutante comme toi. Pour le moment.

Il décida de lui faire un exemple, concentrant son chakra dans ses mains afin qu'elle ait une idée des capacités de son sensei.

_________________
l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Takahashi Miya
Takahashi MiyaEn ligne

l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) Empty
Mer 5 Aoû 2020 - 20:21
Si tu avais déjà pu développer une nature de ton chakra au travers de ton apprentissage des arts médicaux, tu étais novice lorsque le ninjutsu élémentaire devenait le sujet abordé. Tu connaissais bien entendu les différentes affinités, leurs avantages et leurs inconvénients, mais tu n’avais jamais exécuté une telle technique auparavant. Même, tu ne savais même pas la nature primaire de ton chakra, élément que tu venais tout juste d’apprendre grâce à Okiko. Savoir que ton chakra était de l’élément Raiton te replongeait dans tes lectures le concernant. La capacité à pouvoir malaxer son chakra afin de générer une tension électrique, dispersée par le vent, brisant la roche et impressionnante une fois couplée avec l’eau. A partir de l’électricité statique provoquée par l’exécution de mudras, tu serais apte à créer des éclairs. Cette simple idée te faisait sourire, face au Gardien élémentaire. Il venait de t’apprendre quelque chose qui te plaisait et qui donnait une piste à tes recherches.

Tout comme les techniques médicales, j’imagine qu’employer le Raiton en médecine doit requérir une grande précision.

Les techniques qui utilisaient cette affinité étaient usuellement des techniques offensives. L’éclair capable d’engourdir, de paralyser voire même de brûler la peau et les tissus. Détourner cet aspect devait demander énormément d’entrainement et surtout de volonté, comme ton interlocuteur le soulignait.

J’ai lu quelque chose à propos du Fûton. Qu’il est possible de changer les propriétés du vent utilisé dans les techniques en fonction de la finesse du chakra… J’imagine que cela pourrait être la même chose concernant le Raiton ?

Hypothétique, peut-être qu’Okiko en savait quelque chose, peut-être même qu’il était déjà en mesure d’appliquer ce principe pour le Raiton. Après tout, il s’agissait d’un Gardien qui maîtrisait toutes les affinités. Tu le fixas, sachant très bien que tu étais novice dans le domaine mais déterminée.

Je suis prête à apprendre tout ce que vous savez et savez faire. Et je ferai de mon mieux pour progresser le plus vite possible et avoir le niveau pour vos techniques les plus puissantes.

Tes paroles avaient changé de ton. Tu ne parlais plus au conditionnel, tu étais sûre de toi et cela devait plaire à ton interlocuteur puisque, aussitôt, le bras tourné vers le sol, des étincelles sortirent de sa paume. La lumière grandit jusqu’à devenir de larges éclairs qui s’arrêtaient à son épaule, dévastateur. Son membre était devenue une lance foudroyante qui pourrait te trancher sur place. Impressionnée, tu ne savais plus quoi dire. Il devait être très fort, tu étais ridicule face à lui.

Mais un ancien Gardien comme vous ne mérite pas une médecin comme moi comme élève…

Tu te demandais ce qu’il te trouvait, pourquoi acceptait-il de te prendre sous son aile alors qu’il y avait beaucoup plus habile que toi en Ninjutsu élémentaire dans l’effectif du village. Pour une fois, le doute se mêlait à tes pensées, fleur inexpérimentée dans ce jardin de possibilités.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) Empty
Jeu 6 Aoû 2020 - 13:54
C'était une question difficilement répondante pour le Yamazaki, bien qu'il possédait la capacité de maîtriser toutes les affinités primaires, Okiko n'avait jamais encore poussé son niveau à son paroxysme. Maîtriser le Raiton afin de développer le Ninjutsu Médical pouvait être possible théoriquement, mais en pratique, cela s'annonçait bien plus compliqué que cela. En y réfléchissant, son élève lui donnait quelques idées... Okiko se devait de développer au maximum les capacités qui lui étaient propres afin de parfaire son art et ses techniques. Il devait trouver un moyen de rendre ses techniques presque imparables, un atout qui pourrait lui être bénéfique lors d'un combat.

Miya parla de l'affinité du Vent, que Okiko maîtrisait également, en changeant certaines propriétés du Vent et rendant capable certaines techniques. De tout cela, l'ancien Gardien Elémentaire n'était pas au courant. Mais, il désirait s'y pencher.

— C'est possible, alors... Je devrai me renseigner sur le sujet, dans ce cas.

Pour lui montrer ce qu'il était possible de faire avec le Raiton, Okiko effectua ses mûdras et forma alors des éclairs dans sa paume. Son bras était devenu en quelques instants une arme surpuissante capable de tuer avec ce seul coup. Elle semblait surprise d'une telle technique, et il s'agissait là de la meilleure que le Yamazaki avait dans son répertoire concernant cette affinité.

Annulant la technique, le bruit strident s'estompa dès lors. Il posa son regard vairon sur la Takahashi alors qu'elle estimait qu'elle n'était pas faite pour être son élève.

— Et pourquoi ? Que ferais-je d'une kunoichi qui saurait déjà tout ? Si je suis ton professeur, c'est bel et bien pour t'apprendre des choses.

Disait-il en prenant un air un peu plus sérieux.

_________________
l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017
Takahashi Miya
Takahashi MiyaEn ligne

l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) Empty
Dim 9 Aoû 2020 - 20:53
Même si tu n’avais jamais pratiqué le Ninjutsu élémentaire, cela ne t’avait jamais empêchée de t’y intéresser. Les références du Complexe Shinobi de Kiri traitaient beaucoup de ce sujet et tu pus déjà en lire plusieurs ouvrages, des récits de missions et d’entrainements. Les expériences des autres avaient une valeur instructive très importante à tes yeux, car cela permettait de se faire une première vision d’ensemble de ce que l’on savait – ou non – faire dans un domaine particulier. Les archives médicales regorgeaient d’expérimentations ratées, de dissections infructueuses, de développements techniques utopiques. Il fallait apprendre de ses erreurs mais aussi de celles d’autrui. C’est ce que tu faisais toujours pour parfaire tes connaissances en médecine et ce que tu allais certainement faire pour le Ninjutsu élémentaire, maintenant que tu avais appris ton affinité. Tu espérais un jour avoir fait suffisamment de recherche pour écrire à ton tour des livres, que tes résultats aient été concluants ou non, afin que les générations futures s’en inspirent. Comme toi avec les travaux des médecins et shinobis qui t’avaient précédée. Pour le moment, tu avais encore beaucoup à apprendre et tu ne doutais pas du fait que les expériences de ton interlocuteur te seraient bénéfiques. Et tu manquais pas de le questionner pendant que vous faisiez connaissance.

J’imagine que vous avez un très bon niveau avec toutes, mais quelle est l’affinité que vous pensez le mieux maitriser ?

Okiko était un ancien Gardien et avait le don de pouvoir utiliser les cinq affinités élémentaires, un potentiel immense comparé à une novice comme toi. Tu paraissais à la fois admirative et alarmée. Pourquoi toi ? La réponse de ton interlocuteur semblait te convaincre, lui offrant un sourire en réponse à son regard juste.

Je crois au fait qu’un apprentissage est un échange. L’instructeur a certes la transmission dominante mais l’élève peut le surprendre en retour. Tu fermas les yeux, prenant une respiration brève avant de reprendre. Attendez vous à être surpris.

A présent confiante, tu rouvris tes orbites, il pouvait remarquer tes prunelles chargées de détermination. Une promesse que tu lui faisais. Après tout, tu venais tout juste d’évoquer une information qu’il n’avait pas, concernant ta lecture sur le Fûton. Et tu ne comptais pas t’arrêter à la théorie. Avec les apports d’Okiko, tu pourrais peut-être créer des techniques par toi-même.

Le Raiton a été difficile à maîtriser pour vous ?

Cependant, tu ne savais pas quelles étaient les étapes dans l’apprentissage d’une affinité. Peut-être que certaines avaient leur spécificité. L’ancien Gardien allait sûrement te donner toutes les réponses que tu attendais, à un moment.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Yamazaki Okiko
Yamazaki Okiko

l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) Empty
Lun 10 Aoû 2020 - 15:34
Okiko fut surpris de la question de la jeune kunoichi, ne s'attendant pas du tout à cela par ailleurs. Au final, elle était même la première personne à lui demander qu'elle était l'affinité qu'il maîtrisait le plus. A cela, le Kirijin n'avait jusqu'à présent encore jamais réfléchi, alors il fit mine de le faire.... Et sans conteste, il y avait une affinité qu'il maîtrisait plus que bien.

— Je maîtrise assez bien le Dôton. Disons qu'il s'agit d'une affinité plus que forte autant offensivement que défensivement, et mes techniques les meilleures sont de cette affinité.

Okiko pensait évidemment à ces possibles changement de zones, ces armures et ces armes modélisés qui pouvaient être impressionnants. En tout cas, les deux shinobis partageaient le même avis concernant l'apprentissage et la relation professeur/élève.

Par exemple, elle venait de lui apprendre quelque chose sur l'affinité du Vent et évidemment, cela l'intéressait. Il allait en apprendre un peu plus, si cela pouvait lui permettre de faire des techniques plus puissantes.

— Non, j'ai eu plus de mal à maîtriser le Futon. Le Raiton est assez simple, finalement. Il faut simplement savoir comment s'y prendre, mais je t'aiderai, ne t'inquiète pas.

Par exemple, elle pouvait faire énormément de choses.

— Avec le Raiton, tu peux autant blesser gravement ton ou tes adversaires que les déstabiliser... Regarde..

Il forma de l'électricité dans son bras et toucha la Takahashi, rapidement, elle pouvait sentir que son bras était engourdi et difficilement utilisable. Pas assez puissante pour tuer, mais assez pour engourdir.

_________________
l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko) J6f2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6566-yamazaki-okiko-l-enfant-des-quatre-saisons https://www.ascentofshinobi.com/t9700-les-quatre-saisons-yamazaki-okiko#82395 https://www.ascentofshinobi.com/u1017

l'aube belliqueuse (pv yamazaki okiko)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Complexe Shinobi
Sauter vers: