Soutenez le forum !
1234
Partagez

Exode - Solo

Miyamoto Teruyo
Miyamoto TeruyoEn ligne

Exode - Solo Empty
Mar 14 Juil 2020 - 18:11

Comme chaque année pour la période estivale, la famille avait l’habitude de rejoindre la demeure familiale maternelle, celle où Yui avait passé son enfance. Si tout au long de l’année nous profitions de la vie dans les hauteurs du village, au moment des grosses chaleurs, la vie dans une petite bourgade plus bas dans les terres, à proximité de la forêt, offrait le peu de fraîcheur que nous n’avions pas à Iwa. Cette tradition perdurait depuis des années maintenant, pour autant cette année, cette transhumance humaine s’avérait bien plus nécessaire à mes yeux. Si habituellement notre voyage se faisait au premier jour de l’été, cette fois, dès que j’eu vent de cette fameuse nouvelle qui ébranlerait le village, j’avais organisé notre exode.

Pour autant, conscient de la situation, je ne pouvais rien révéler, tant à ma famille qu’à la population. Le faire ainsi, sans preuves serait me faire passer pour un fou, et si par le plus grand des hasards, on venait à me croire sur parole, cela créerait sûrement un vent de panique qui ferait plus de peurs que de mal. Pour autant, s'il y avait bien une chose que je pouvais faire, c’était protéger les miens. Aux ancêtres, sans leur dire de quoi il en ressortait, ils avaient bien compris que pour que je prenne une telle décision, les choses devaient suffisamment graves ou importantes pour agir sans ménagement. Quant à Saya, nous avions eu une discussion à part tous les deux.

« Tu sais, chaque année, on va dans la maison de maman pour se reposer et faire plein de choses. Mais du coup, cette fois, je pourrais pas profiter avec vous, en tout cas, pas tout le temps. J’ai plein de choses à faire ici et je peux pas partir. Les gens comptent sur moi. »
« Je sais papa. Tu sais, je suis grande maintenant. J’ai onze ans. Je comprends les choses. »


Que ce soit partiellement vrai ou non, l’once de tristesse dans le regard de ma fille m’arracha une larme que j’essuyais rapidement avant de prendre mon petit bout de chou dans une longue étreinte paternelle.

« Par contre cette année, tout le monde dit qu’il va faire beaucoup plus chaud que d’habitude, alors c’est pour ça qu’on va partir demain, comme ça, on pourra être au frais bien plus longtemps. »

Un long câlin plus tard, Saya préparait ses affaires dans son sac à dos rose offert pour ses huit ans.

Le lendemain, chaque membre de la famille affublé d’un barda léger sur les épaules, notre petit groupe passa le portail principal du village sous le regard des gardes qui me dévisagèrent et à qui j’offrais un sourire amical. Si le voyage nous prendrait la journée, la randonnée était magnifique et les paysages fabuleux. Verdure et ruisseaux s’entrecoupaient avec rochers et falaises, offrant une diversité de paysage magnifique.

Finalement, notre arrivée se fit à la tombée de la nuit et par tradition, notre premier repas se faisait dans l’unique restaurant de la bourgade, un lieu fort simple tenu par un couple de jeunes gens, établissement hérité de feu leurs parents et dont la spécialité était le ragoût de légumes. Agrémenté d’un bol de riz et d’une soupe miso, le repas qui pourrait s’avérer chiche était étonnamment riche en savant, tant sur le plat principal que les accompagnements.

C’est finalement repue et fatiguée que ma petite famille s’éclipsa dans la demeure familiale qui avait vu naître ma femme et qui désormais nous accueillait en son sein.

Si la journée du lendemain était tout aussi magnifique que la veille, elle n’était pas exempte de gouttes qui mouillères le sol lorsque je retournais au village sous les quelques larmes de ma petite Saya à qui j’avais offert mon plus gros bisou. Saluant tout le monde, je leur offrais tout mon amour en quelques mots.

« Soyez sages, vous savez que je vous aime tous. Je reviendrais vite vous voir. En attendant, je tacherais de vous écrire régulièrement. »

Rien d’étrange à cela, le retour à Iwa fut bien moins chaleureux et plaisant que le voyage aller. De toute manière, les choses à venir étaient loin d’être plaisantes.

_________________
Exode - Solo Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine

Exode - Solo

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Tsuchi no Kuni, Pays de la Terre
Sauter vers: