Soutenez le forum !
1234
Partagez

Rencontre nocturne (Luna)

Borukan Akimoto
Borukan Akimoto

Rencontre nocturne (Luna) Empty
Jeu 16 Juil 2020 - 0:43
Vingt-trois heure trente.

À cette heure tardive, le Dojo des assimilateurs était pratiquement désert. Demeurait dans le grand atrium encore quelques jeunes personnes aux prises avec des discussions enflammées, mais tous étaient sur le point de quitter pour clore cette longue journée. Mais dans une lointaine salle d’entraînement, la plus éloignée et la plus à l’écart qu’il ait trouvé, Akimoto s’entrainait toujours. Depuis l’heure du dîner à dire vrai. L’heure de son départ d’Iwa allait bientôt sonner, l’hospitalité temporaire que pouvait lui donner le village tirait à sa fin. Maintenant que le Borukan était rétabli et que ses nouveaux pouvoirs étaient sous contrôle, le moment de reprendre son exile était venu. Au cours des derniers jours, il avait obtenu les réponses qu’il cherchait…Mais avait aussi découvert à quel point le village avait été mise à mal depuis son départ. Une part de lui aurait aimé pouvoir reprendre les reines, redresser le village qui en avait grandement besoin…Mais cela était hors de son ressort. Et sa présence ici ne ferait qu’envenimer les choses. Non, il se devait de repartir, il n’avait pas le choix. S’il ne pouvait pas aider Iwa de l’intérieur, il le ferait de l’extérieur. On ne lui avait pas demandé, il avait même dû lui-même tirer quelques verres du nez afin d’obtenir réponses à ses questions et comprendre les évènements des derniers temps. Le Nidaime ne comprenait pas comment son village avait pu chuter en aussi peu de temps. Ni comment il était possible qu’une gamine de seize ans soit à sa tête. Il se souvenait encore, il y a peine deux ans, de la jeune Genin du clan Hyûga. Le rouquin ne remettait pas en cause sa puissance ou son prodige, mais aucune gamine de 16 ans ne pouvait prétendre avoir la maturité nécessaire pour diriger un village et, surtout, d’en assumer toutes les conséquences.

C’est avec ses pensées en tête qu’Akimoto continuait de s’entraîner. Il s’était préparé un programme de remise en forme dont il enchaînait les mouvements à répétition telle une machine, frappant différents mannequins d’une série de puissantes frappes et générant de la lave à partir de son corps pour atteindre diverses cibles à l’opposé de la pièce. Le Colosse n’était pas seul, à quelques mètres de lui, un petit ourson en kimono écarlate était étendu. Loin d’être silencieux, la petite boule de poile s’amusait de quelques commentaires à l’égard du Borukan et de ses mouvements, à la manière d’un mentor vis-à-vis d’un élève.

Minuit quarante-cinq.

Akimoto s’arrêta enfin, presque épuisé. Il tamponna la sueur qui perlait de son front à l’aide du linceul qu’il avait trainé avec lui et s’installa sur le sol à côté de Kumako qui l’observait toujours. Reprenant son souffle, il porta à ses lèvres une gourde pour prendre une grande lampé désaltérante. Eau ou saké? Seul lui le savait. Il la tendit à l’ourson, mais ce dernier déclina l’offre d’une simple hochement de tête.

« Kumako…Dit moi, pourquoi les autres ne répondent-ils plus à mes appels? Tes frères me font tous la sourde oreille depuis quelques temps. »

« Je n’ai pas de réponses pour toi, Akimoto-kun. Je ne peux parler que pour moi-même. Et moi j’ai bien entendu tes appels. C’est Kamikuma qui pourrait te répondre. »

« Comment veux-tu que je lui demande s’il demeure sourd et muet à mes appels? »

« Huhuhu…S’il ne peut venir jusqu’à toi, alors rend toi jusqu’à lui, c’est simple. » répondit l’ourson tout en rigolant. Il se dressa sur ses pattes arrière et dépoussiéra son kimono de quelques tapes. « Bon, il est l’heure d’aller manger maintenant. À bientôt, Akimoto-kun. »

Sur ces dernières paroles, l’ourson se volatilisa dans un petit nuage de boucane, laissant maintenant le Borukan complètement seul. Akimoto quitta sa salle d’entraînement et se dirigea vers le grand atrium pour prendre la sortie. Prenant son temps, il se mit à siffloter tout en se perdant dans le dédale de couloirs. Le dojo avait une bien différente allure lorsqu’il était complètement vide. Du moins, c’est ce qu’il croyait….


_________________
Rencontre nocturne (Luna) Signaki1
« A King must be greedier, laugh louder and be more furious then anyone else.
He must exemplify the extreme of all things, including good and evil. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t106-borukan-akimoto-100-termine https://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa
Akuma
Akuma

Rencontre nocturne (Luna) Empty
Sam 18 Juil 2020 - 0:59



La journée que je venais de passer avait été assez longue et la fatigue montait en moi comme une jarre sous l’eau. Revenant de patrouille, j’avais passé les dernières quarante-huit heures à réfléchir à ce que je devais faire pour amener le village à être en sécurité totale. D'innombrables heures à cogiter et à tourner en rond pour trouver la solution qui ne me faudrait pas un bannissement et dont l’utilité serait présente.

Malheureusement, je n’avais toujours pas résolu le problème en rentrant dans le hall du dojo. Comme depuis le début de mon retour, je vivais dans la pièce que je m’étais aménagée à l’étage spécialement prévu pour les arts et les méditations. La quiétude de cet espace était devenue mon antre et mon havre de paix. Je n’avais envie d’aller nul part pour m’enfermer entre quatre murs, ce n’était pas mon style. Les deux ans passés dans le domaine de ma famille m’avaient presque rendu allergique au petit espace sans verdure et ce que j’avais créé me rappelait la maison.

C’était donc tranquillement que je marchais au soir à travers l’atrium des assimilateurs que je croisais ce qui semblait être la dernière personne du lieu. Sifflotant paisiblement, je passais à côté de lui encore plonger dans mes pensées.

⬽ Bonne soirée. ⤘ Lachais-je à celui envers qui mon attention ne s’était pas intéressé par pur réflexe, je ne me prêtais aucun n'intéressait à cet homme et puis les personnes s'entraînant ici savaient très bien que je n’étais pas des plus sociales ses derniers temps et qu’il était plus préférable de me laisser tranquillement faire mon petit chemin, sans me perturber.

Quand un flash m'arrêta net.

⬽ Cette mélodie… ⤘ Je me retournais alors derrière moi pour observer attentivement la personne que je venais de croiser. Bien que la lumière des bougies illuminassent très modérément le lieu, des cheveux ébouriffés d’un rouge flamboyant prônaient sur le crâne de l’individu. Des épaules aussi larges que carrer, j’avais l’impression de reconnaître quelqu’un que je respectais et qui ne devrait pas être ici.

Même si cela ne pouvait pas être possible, j’avais vraiment l’impression de voir cet homme. ⬽ Akimoto-sama ? C’est bien vous .⤘

_________________
Rencontre nocturne (Luna) Rll4
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12319-la-legion-d-akuma https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Borukan Akimoto
Borukan Akimoto

Rencontre nocturne (Luna) Empty
Mar 21 Juil 2020 - 1:45
Le dédale de couloirs n’offrit à Akimoto que solitude et silence. Il était bel et bien le dernier sur les lieux. Tâchant de ne pas se heurter à un mur ou un obstacle, il se laissa guider le long des corridors par la lueur des bougies et lanternes disposées tous les quelques mètres, tout juste pour distinguer suffisamment les arrêtes des murs et des tournants. Au bout de quelques minutes, le Borukan émergea dans le grand atrium, à peine plus éclairé que le reste du dojo, sifflotant toujours le même air que tout à l’heure.

À sa grande surprise, il croisa une fine silhouette aux côtés de l’arbre. À son contraire, celle-ci se dirigeait vers l’intérieur du dojo. N’interrompant point son sifflement, Akimoto eut une pensée pour cette personne qui s’en allait débuter un entraînement nocturne alors que lui n’attendait que l’étreinte de son lit pour rejoindre morphée. La jeune femme lui souhaita la bonne soirée en le croisant, parole auxquelles le Colosse ne répondit que d’un simple signe de tête et d’un petit sourire polie, qu’elle ne put certainement pas distinguer.

Alors qu’il l’avait maintenant dépassé de plusieurs mètres et qu’il était sur le point de quitter le dojo, Akimoto entendit la jeune femme l’appeler. Pétrifié, il s’arrêta en plein geste, attendant même quelques instants avant de se retourner. Dans la pénombre, il ne put qu’apercevoir les reflets argentés de sa chevelure sous la lueur des lanternes et deviner les formes de sa silhouette féminine. Il s’avança de quelques pas, question de pouvoir mieux l’observer. Le connaissait-elle vraiment? Ou bien ne l’avait-elle reconnu que par sa carrure bien caractéristique. En s’approchant, Akimoto put subitement mieux distinguer ses traits, des traits qui lui rappelait un vieux souvenir.

« Luna-san? » En brisant le silence de la nuit.

Akimoto n’en croyait pas ses yeux. Le destin avait de biens drôles de manières de se manifester. Un souvenir traversa alors son esprit, aussi limpide que s’il s’était produit la veille. Il y a un peu plus de deux ans, quelques temps avant son exile, la jeune adulte aux cheveux blancs comme neige était venue le rencontrer dans son bureau au domaine Borukan, prenant son courage à deux mains, pour lui demander une permission bien spéciale, celle de quitter le village pour rejoindre sa famille afin de perfectionner ses arts shinobis. Elle n’était qu’une jeune jônin fraichement promu à l’époque, une kunoichi à première vue comme toutes les autres. Mais l’audace dont elle avait fait preuve en venant le voir à l’improviste…Akimoto s’en souviendrait toute sa vie. L’ancien Tsuchikage s’était bien efforcé de suivre ses progrès et ses efforts pendant quelques temps, mais la visite de Masato dans le même bureau où il avait rencontré Luna pour la première fois l’avait forcé à faire un autre choix.

« Qu…Quel hasard. » dit-il en se ressaisissant soudainement. « Je ne m’attendais pas à te revoir ici… » Il s’arrêta, réalisant que ce qu’il venait de dire était bien paradoxale compte tenu du fait que c’était lui l’exilé, et non elle, ce qui lui arracha un grand sourire. « Depuis quand es-tu rentré? »


_________________
Rencontre nocturne (Luna) Signaki1
« A King must be greedier, laugh louder and be more furious then anyone else.
He must exemplify the extreme of all things, including good and evil. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t106-borukan-akimoto-100-termine https://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa
Akuma
Akuma

Rencontre nocturne (Luna) Empty
Lun 27 Juil 2020 - 20:55



C’était bien lui, l’homme qui m’avait donné toute sa confiance pour permettre à mon âme d’évoluer et de grandir. ⬽ Et que dire de moi en vous voyant ici. ⤘ L’ancien kage devait normalement être banni du pays et n'avait donc aucunement sa place ici même dans le temple des assimilateurs. ⬽ Mais dites-moi … les autorités savent que vous êtes dans le village ? ⤘

Malgré mes doutes, je ne pouvais pas faire opposition à la seule personne qui m’avait fait autant confiance durant mes jeunes années. Akimoto avait été comme un sensei pour moi, me donnant conseil et en m’apportant de l’aide à de multiples reprises durant ma formation académique et à mon développement au sein des forces Iwajins. C’était donc naturellement que je répondais à sa question.

⬽ Il y a maintenant quelques mois que je suis revenue, depuis que j’ai réussi à apprendre les voies impétueuses des Samouraïs. J’ai passé en tout deux ans dans le domaine de ma famille à apprendre, comprendre et assimiler l’art du Daisho et de la méditation. ⤘

Deux années qui m’avaient valu un bon paquet de litre de sueur et d’exercice. Je portais d’ailleurs encore les rhumatismes de la sévérité de mon père et de la douceur de ma mère.

Un océan de question me venait alors en tête en le voyant devant moi, comme si de rien n’était. Je ne savais pas par où et surtout comment commencer. Telle une petite fille devant son idole, je restais donc coincée sur mes pieds tel un arbre enraciné profondément dans le sol de la forêt. Mais il fallait que je me lance et pour ce faire, seule la simplicité pouvait m’aider.

⬽ D’ailleurs, que vaut votre présence ici ? Et que s’est-il passé durant votre absence ?⤘


_________________
Rencontre nocturne (Luna) Rll4
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12319-la-legion-d-akuma https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Borukan Akimoto
Borukan Akimoto

Rencontre nocturne (Luna) Empty
Mar 4 Aoû 2020 - 1:49
Akimoto était encore sous le coup de l’étonnement. Moins que quiconque, il ne s’attendait pas à retrouver Luna ici ce soir. Elle n’avait jamais été formellement son élève, mais tout au long de son cheminement en tant que Kunoichi au sein de la roche il l’avait accompagné, de loin comme de près. Les deux avaient quitté le village presqu’en même temps, lui pour son exile forcer, elle pour un voyage de perfectionnement volontaire auprès des siens.

« Oui elles le savent, en quelque sorte. » dit-il, suivis d’une longue pause. « Ce sont elles qui sont venus me chercher dans mon exile pour me ramener au village. » finit-il, demeurant volontairement énigmatique pour l’instant.

Le Borukan tourna dos à la porte du dojo et s’avança jusqu’au près de Luna qui l’avait dépassé tout juste auparavant. Il s’installa sur l’un des bancs adjacent au grand arbre qui trônait au centre de l’atrium, avant de décrocher de son ceinturon une gourde de bonnes tailles. Il en prit une grande lampé, de saké bien évidemment, avant de la tendre à la jeune femme tout en souriant du coin des lèvres. Akimoto se remémora alors un souvenir qui serait bien familier à Luna également. Le soir de sa promotion au rang de Jônin le Borukan l’avait félicité d’une bouteille de saké qu’ils avaient fini par boire au complet tous les deux. Il se remémorait ses pommettes rouges et ses paroles décousues à la fin de la soirée. Tenait-elle mieux l’alcool aujourd’hui qu’à l’époque?

« Nos exiles respectifs auront alors été bien similaires en termes de temps. Je suis bien heureux d’apprendre que votre séjour dans votre famille et vos apprentissages ont portés fruits. Puisque si ma mémoire est bonne, vous m’aviez juré lors de notre dernière conversation ne pas revenir avant d’avoir maîtrisé la voie du Samouraï, n’est-ce pas? Tu te souviens ce qui arrive à ceux qui me mentent? » termina-t-il en s’esclaffant tout en mimant de se couper une main.

Sous a lueur des torches et de la lune qui traversaient l’atrium, Akimoto devinait qu’elle était revenue plus forte de son voyage. Elle était droite et rigide, portant fièrement deux sabres à sa ceinture. Tout chez la jeune femme laissait transparaître qu’elle était une kunoichi d’exception. Il sourit une nouvelle fois tout en l’observant. À l’époque déjà elle avait un sérieux qui ne démordait pas, un sens des valeurs et de la justice inébranlable. Après un séjour chez les samouraïs, le rouquin n’avait pas le moindre doute qu’elle avait dû aiguiser ce sens tout autant que ses épées.

« Mon passage au village n’est malheureusement que temporaire. Mon exile n’a pas été levé… » dit-il nostalgique. Triste. « J’ai beaucoup voyagé pendant les premiers mois, de Kaze à Mizu, en passant par Joheki et Kumo. Partout sauf à Hi, tu comprendras pourquoi…Mais je n’ai pas trouvé ce que j’espérais que le voyage m’amène donc je suis rentré chez les miens, au nord du pays près du Mont Hachiman. C’est là que j’ai été frappé par la Résonnance. Je me suis transformé en un bloc d’obsidienne, prisonnier de ma propre tourmente, pendant presque une année entière. La Grande Prêtresse à fait parvenir une missive à Iwa il y a quelques semaines lorsque mon cocon à montré des signes de faiblesse, lui laissant croire que j’étais finalement bien vivant. C’est Yanosa, accompagné d’Amiko et Muramasa qui m’ont extirpé de ma paralysie. Je les ai suivis jusqu’ici pour ma convalescence…Et pour apprendre à maîtriser mon nouveau don. »

Sur ses dernières paroles, Akimoto tendit sa main vers Luna, paume vers le haut, avant de la transformer totalement jusqu’à la demi de son avant-bras en une lave incandescente et bouillante. Puis, tout aussi soudainement qu’elle ne s’était transformée, la main repris son apparence et sa forme initiale.

« Dis-moi…Je me questionne sur une chose. On ne me donne que des demi-réponses depuis mon arrivé, comme si on cherchait volontairement à me cacher des choses. Que s’est-il réellement passé à Iwa pendant mon absence? Tout me semble si…Différent. »


_________________
Rencontre nocturne (Luna) Signaki1
« A King must be greedier, laugh louder and be more furious then anyone else.
He must exemplify the extreme of all things, including good and evil. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t106-borukan-akimoto-100-termine https://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa
Akuma
Akuma

Rencontre nocturne (Luna) Empty
Jeu 6 Aoû 2020 - 17:05



Finalement, en écoutant l’histoire d’Akimoto, je me rendais compte de ce qu’il avait pu traverser durant ses deux années d’absence. Cela n’avait pas dû être facile d’accepter sa nouvelle nature, tout comme moi à l’époque de la découverte de mon assimilation. La résonance ne m’avait pas que permise de contrôler l’encre, elle avait aussi dévasté mes plans et mon apprentissage des arts samouraïs. Malgré tout cela, j’avais eu besoin de temps avant de pouvoir me concentrer sur en quoi j'aspirais à devenir.

⬽ Bien sûr, j’ai réussi à maîtriser la voie du Daisho. Je ne serais jamais revenue sans avoir ses connaissances, vous me connaissez également, je n’ai qu’un seul mot d’ordre. Même si cela a été éprouvant pour mon corps et mon esprit, je ne pouvais pas abandonner. J’espère d’ailleurs que vous réussirez à apprendre de votre nouveau corps. D’expérience, je sais que cela n’est pas facile de faire avec l’assimilation ce qu’on pouvait faire avant. C’est un long apprentissage de soi-même qui est devant vous maintenant, avec de nouveaux objectifs. ⤘

Mais le sujet tombait vite dans l’oubli et Akimoto m'interpellait sur un ressenti qu’il avait depuis qu’il avait remis les pieds dans le village. Cette impression, je l’avais également eu lors de mon retour parmi les Iwajins et depuis, j’avais réussi à avoir des réponses que lui-même ne pouvait connaître.

⬽ Tout se passe très bien à Iwa, ne vous en fait pas pour cela. L’intendante Toph, le conseil et les chefs US gèrent du mieux les autorités et la gouvernance du village. J’ai été surprise de voir un si dévouement pour le peuple et les shinobis qui y habitent. Venez avec moi, je vais vous montrer une vue qui va vous paraître radieux. ⤘

L'emmenant avec moi dans la pièce d’encre du dojo, nous montions les escaliers sans un mot. En ouvrant la porte de ma zone, un vaste étendu de plantes s'illuminaient à la lueur des flambeaux devant un petit étang spécialement aménagé sur un balcon ouvert. La vue d’Iwa était, ici, magnifique. Les lumières des foyers étaient visibles avec en fond de plan, les splendides montagnes qui entouraient la ville.

⬽ Si vous avez un coup de mou, vous pouvez venir ici à n’importe quel moment. Cette vue vous rappellera à combien nous sommes bien ici. Et si vous ne pouvez pas, je vais vous faire un petit poème pour vous le remémorer. ⤘

Prenant une petite et fine toile de tissu, j’attrapais un doux pinceau alimenté par un pot d’encre.



⬽ Tenez, j’espère que cela vous réconfortera à chaque fois que vous le lirez sous les étoiles. ⤘


_________________
Rencontre nocturne (Luna) Rll4
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12319-la-legion-d-akuma https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Borukan Akimoto
Borukan Akimoto

Rencontre nocturne (Luna) Empty
Dim 30 Aoû 2020 - 23:40
Tout comme Yanosa l'avait fait quelques jours plus tôt lorsqu'il l'avait questionné sur le même sujet, Luna rétorqua au Nidaime que tout à Iwa se déroulait pour le mieux. Ces paroles rassurèrent le Borukan qui jusqu'à ce qu'il ait posé ses yeux sur le village après deux années d'absence s'attendait au pire.

L'Itö amena alors son ancien mentor jusque dans un endroit reculé du dojo, une pièce faite pour les assimilateurs d'Encre comme elle. La pièce bien particulière s'ouvrait sur un balcon et une vue imprenable sur le village tout entier. À cette heure plus que tardive, Akimoto pouvait observer les lanternes et les flambeaux dans tout le village, qui jetaient leur lumière chaleureuse sur les foyers et les montagnes avoisinantes. Une vision qu'il était impossible d'oublier. Une vision qu'il avait gardé dans son esprit pendant sa longue absence et qu'il était heureux de retrouver aujourd'hui.

Akimoto lu le parchemin que venait de lui tendre son ancienne disciple. D'abord surpris par ce geste qui était si inusité venant de la part de celle qu'il connaissait depuis tant d'années, il prit quelques instants pour lire le poème. Son esprit palpita. Il le relut une deuxième fois. Puis une troisième. Son cœur bouillonna. Quel genre de mots pouvait-elle bien avoir pour le Borukan pour ce que dernier s'emballe autant? Seuls eux le savaient. Personne d'autre ne le saurait jamais.

"Des mots très évocateurs en effet. Mais des mots qui font à la fois peurs. Es-tu certaine de ta plume? Je connais ce poème, ne se lit-il pas plutôt comme ceci?"

Le Colosse attrapa de sa grande main l'un des délicats pinceaux que Luna gardait à proximité dans son studio et il se laissa guider par celui-ci, écrivant à son tour un poème.



Une fois le court poème, long de quelques mots et courtes phrases, terminé, il le tendit à la Jônin au cheveux blancs.

"Voilà, les mots devraient être juste cette fois."


_________________
Rencontre nocturne (Luna) Signaki1
« A King must be greedier, laugh louder and be more furious then anyone else.
He must exemplify the extreme of all things, including good and evil. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t106-borukan-akimoto-100-termine https://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa
Akuma
Akuma

Rencontre nocturne (Luna) Empty
Lun 31 Aoû 2020 - 0:16



Lisant le retour du contenu avec attention, je ne pouvais avoir d’autre réaction face à de si magnifique phrase dans la main de l’homme que l’appréciais. ⬽ Il est vrai qu’on peut le lire comme ça, mais je ne vous savais pas si connaisseur dans la poésie. Serait-ce une voix que vous avez apprise durant votre longue absence ?⤘

La soirée s’annonçait merveilleuse entre les deux anciens camarades. Les poèmes étaient un fragment de l’âme de son créateur et chaque millimètre d’encre laissait entrevoir les profondeurs d’un être. ⬽ Si cela vous dit, asseyez-vous. Le plaisir d’avoir un compagnon de plume est très agréable et j’aimerais continuer à voir ce que vous savez de ce monde qui me tient si chère à mon coeur. ⤘

Prenant appui sur un bout de banc, je reprenais la plume pour faire parler mes sentiments. Des éléments qui n’étaient rien d’autre que de la compassion et de l’amour pour un village qui me tenait énormément.

Et après quelques minutes, je redonnais une lecture à mon chère Akimoto.



⬽ J’espère que ses lignes vous parlent et que je ne suis pas allé trop loin dans mes sentiments. Et puis, je ne vous en voudrais pas si une petite larme coule. ⤘

En tout cas, tout ce que j’avais écrit dans ses lignes allaient bientôt se concrétiser, juste après la menace qui pesait sur le village.

_________________
Rencontre nocturne (Luna) Rll4
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12319-la-legion-d-akuma https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Borukan Akimoto
Borukan Akimoto

Rencontre nocturne (Luna) Empty
Lun 31 Aoû 2020 - 1:59
Akimoto accepta la proposition de sa compagne nocturne et il prit place sur la banc installé au balcon du studio. Alors que cette dernière rédigeait encore ses prochaines proses, le Borukan se laissa de nouveau bercer par la douce vision d'Iwa à la lumière de la lune et des étoiles. Tout ce qu'il lui manquait pour que cette nuit soit parfaite était un verre de saké à la main. Il se remémora quelques soirées au cœur de son domaine, perché dans les hauts plateaux, alors qu'il était toujours Ombre du village. De l'une des tours de ce dernier, il pouvait avoir une vision d'ensemble de tout le village et des montagnes environnantes. Il n'avais jamais trouvé un lieu, même lors de ses voyages, qui lui offrait une meilleure vision, un paysage aussi beau. Lorsque la jeune femme eut terminé de gribouiller ses derniers mots, elle lui remit de nouveau un parchemin qu'il s'empressa de lire.

"De bien justes proses encore une fois. Les samouraïs ne vous on donc pas enseigné que l'art de l'épée, mais de la plume également." dit-il, relisant les derniers passages du poème.

À son tour, le Colosse se laissa aller de nouveau à l'écriture de quelques vers et de quelques lignes. Au bout de quelques longues minutes, il relut son poème une dernière fois, apportant quelques correctifs, avant de le tendre finalement à la Jônin.



"Ne nous précipitons pas dans nos échanges. Comme l'évoque ci-bien ce dernier poème que je t'offre, il y a toujours des dangers autour de nous. Commençons par s'en débarrasser et ensuite nous échangerons de nouveaux quelques proses!"

Sur ces derniers mots et ce dernier poème, Akimoto déposa finalement le pinceau et l'encrier. Toute cette créativité lui était monté à la tête et il aurait beaucoup à réfléchir pour préparer son avenir. Et pas seulement le sien. Il se tourna vers celle qui avait été sa protégé et lui offrit l'un de ses grands sourires si caractéristique. Il déposa sa main sur son épaule, qui paraissait soudainement bien petite entre ses paluches. Le Colosse ne dit point d'autres mots, mais il savait qu'elle comprendrait. La saluant une dernière fois, il tourna les talons pour prendre la direction de la sortie.


_________________
Rencontre nocturne (Luna) Signaki1
« A King must be greedier, laugh louder and be more furious then anyone else.
He must exemplify the extreme of all things, including good and evil. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t106-borukan-akimoto-100-termine https://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa

Rencontre nocturne (Luna)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche
Sauter vers: