Soutenez le forum !
1234
Le Deal du moment :
Nouveaux clients AliExpress : oxymètre de ...
Voir le deal
0.54 €

Partagez

Changement d'air, de la verdure contre du sable brûlant.

Tôhatsu Asami
Tôhatsu Asami

Changement d'air, de la verdure contre du sable brûlant. Empty
Jeu 16 Juil 2020 - 22:49


Personne, personne ne m'avait contrôlé durant mon évasion on pouvait quitter ou rentrer dans l'Empire du feu comme dans le moulin du patelin ? Bon dans un sens cela m'arrangeait et le droit de passage était .... bah un droit. Simple et efficace j'ai opté pour le déguisement et me fondre dans la masse de voyageur. Et pour être sûr de traverser le désert de Kaze dans de bonne condition et en sécurité, je m'intégra dans une caravane marchande. En évitant les détails et laissant une bonne somme d'argent en plus de proposer mon aide et ma combativité en cas de problème.

Déguisé en mamie aux cheveux blonds, je profita de la balade pour glâner des informations sur mon nouveau terrain de chasse : les sables brûlants de Kaze. cuisine, tradition, santé, et évidement vestimentaire.

Cependant avant d'atteindre le cœur de Kaze : Taiyô, Ici je pouvais me montrer sous mon vrai jours, je brisa le chakra qui me changeait en vieille dame pour reprendre mon apparence féminine et élégante à une exception près. Je laissa un blond platine parcourir mes cheveux en laissant juste une douce nuance de mon turquoise naturelle à la racine.

Le blond avait l'avantage d'attirer moins la chaleur, se mêler au sable si jamais je devais me terrer dans les sables brûlants de cet enfer chaud et d'éviter qu'on me reconnaisse au premier coup d'oeil.
Il était hors de question que je me référer à mon passé au Teikoku. Maintenant j'allais me faire connaître pour se que JE SUIS. Une amejine, avec le mercenariat dans le sang et un goût prononcé pour la mode et la connaissance du Yuukan.

Bonjour, Veuillez vous présentez et décrire vos intentions envers Taiyô et le desert de Kaze No Kuni !

Tôhatsu Asami, Amejine en vadrouille pour suivre un objectif et rêve personnel. J'ai suivi un groupe d'ami marchand pour moi aussi vendre des denrées faites de ma main. Voyez par vous même je suis vendeuse et acheteuse de belles étoffes et fabricante de tenues.
Je serais honoré pour pouvoir manier vos belles étoffes et d'en faire des pièces uniques.


Bienvenue à Kaze No Kuni. Faites attention nous avons des yeux partout. Au moindre problème nous vous jetterons dehors aux proies du désert qui sera seul maître de votre destin. Bon vent jeune Amejine.....

On ne rigolait pas avec le désert et avec la religion ici. Et moi je ne rigolais pas avec la nourriture et avec mes plans : Manger puis courir au quartier des tailleurs pour y assouvir mes désirs profonds.

_________________
A quoi cela sert de se couper les cheveux quand ils repoussent ?
Changement d'air, de la verdure contre du sable brûlant. Use4
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7368-tohatsu-asami-terminee?nid=1#61746 https://www.ascentofshinobi.com/t8527-carnet-flamboyant-de-tohatsu-asami#71372
Hyûga Kaori
Hyûga Kaori

Changement d'air, de la verdure contre du sable brûlant. Empty
Jeu 23 Juil 2020 - 23:48
Apparence de Aiko:
 




Reniflant l’air sec et nauséabond de la capitale kazejine,
tu dévales l’artère principale en quête de ton prochain encas du jour. Tes pupilles sanguines s’arrêtent sur le moindre détail pouvant attirer ton attention: un mouvement furtif, un passant à l’allure louche, un ivrogne titubant sous les effets du verre de trop, les hurlements de marchands désireux de faire les poches du moindre nigaud qui se rendrait compte un poil trop tard de l’escroquerie dont il allait être la énième victime... Oui, ma chère, tout y passe. C’est qu’il est toujours bon de faire l’inventaire du garde-manger avant de choisir quel festin tu vas te mettre sous la dent. Ne pas tomber sur une pourriture serait bien, n’est-ce pas ? Un goûter digne de ce nom, une viande délicate, mais riche en saveurs, peut-être même une touche d'exotisme, pourquoi pas. Cela ne serait pas pour te déplaire, ah ça non !

Ton regard se fixe alors sur une odeur pour le moins particulière, hors de ce que tu as pu connaître jusqu’à présent. Non, non. Quelle fausseté crois-tu là, jeune fille. Cela te rappelle quelque chose, pourtant, avoue? Ou, plutôt, quelqu’un… Serait-ce là le parfum de tes défunts parents, que tu as vicieusement assassiné alors qu’ils sommeillaient tous deux, après une soirée bien arrosée, sur ce qu’ils ne savaient pas encore être leur cercueil ? De douces effluves, oui. La salive inonde ta gueule. Tu baves Aiko, la mâchoire crispée, tu t’en mords la lèvre inférieure au sang tellement la piste te fait envie. Dévorer, mastiquer, savourer, avaler; Dépecer, découper, démembrer, l’apprêter de la meilleure des façons, le plus douloureusement possible. Oh oui, ton imagination n’a aucune limite quand vient le temps de cuisiner celle qui apparaît enfin devant toi. Une jeune femme ? Quel bonheur! Tu en as assez de ces satanés représentants de la gent masculine. Tu t’interposes sans attendre et peu importe la réaction qu'a la femme que tu interceptes. Te voilà droit devant elle.

« Tutututu… Un instant, blondinette, où crois-tu aller comme ça ? Tu n’es pas du coin, je me trompe ? Quel est ton nom et que fais-tu ici à déambuler dans notre capitale ? » Tu t’arrêtes un moment, un vilain rictus déformant ton visage dissimulé sous les bandelettes dont tu t’es recouverte avant de quitter furtivement le manoir de Conquête, la main droite reposant contre ta hanche dans l’attente de réponses. Tu t’impatientes, cela se voit, Aiko. Tu dégages ces ondes menaçantes qui feraient frémir le pire de tes ennemis. Pauvre étrangère. Enfin, tu reprends, sur un ton d’autant plus sombre qu’auparavant, décidée à obtenir ce que tu désir tant : la chair fraîche et tendre de ton interlocutrice. « Je suis Miko, shinobi en charge de la surveillance de cette section de la cité. J’aurais quelques questions à te poser. Tu dois comprendre que, pour la... sécurité des habitants... je ne peux te laisser te balader ici librement, hein? Allons dans cette ruelle-ci. » Dis-tu en pointant du doigt l’espace, non loin, à l’abri des oreilles et des regards indiscrets. « Je ne te laisse pas le choix. Si tu ne tentes aucune folie, tout ira bien pour toi et tu pourras poursuivre ton chemin comme si rien ne t’était arrivé. »

Que de mensonges, ma mignonne Aiko. Tu n’es rien et ne feras rien de tout ceci, n’est-ce pas ? Ton plan est en marche et bientôt, machiavélique enfant, d’une semblable tu te délecteras, pour peu que cette inconnue te suive dans ton délire...



_________________
Theme of Kaori
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t11946-hyuga-kaori-terminee#104600 https://www.ascentofshinobi.com/u1270
Tôhatsu Asami
Tôhatsu Asami

Changement d'air, de la verdure contre du sable brûlant. Empty
Dim 26 Juil 2020 - 14:49

J'étais un peu anxieuse de passer la garde, c'était le moment le plus délicat de ma nouvelle vie. Il ne fallait pas que le Teikoku prévienne les autres cités de ma désertion et promette une prime à qui me ramènera dans leur Empire croulant. Il était aussi évident que je ne devais pas dire clairement que je vais de quitter le Teikoku qui n'était pas forcément bien vu à Kaze, et qui ne voulait pas voir des chasseurs de primes se pointer pour moi.
C'est donc sans mentir que je dévoila ma venue depuis Hi No Kuni et que mon but était de faire du commerce, chose qui n'était pas fausse mais information incomplète.

Bien contente de passer la garde sans effort, un petit poids venait de se retirer de mon cœur. J'étais presque à l'abri, j'allais me fondre dans la masse et apprendre à vivre comme les Kazejins pour leur faire honneur de leur hospitalité. Or quelques mètres plus loin, une main m'attrapa le bras avec une voix m'interpellant. Un nouveau contrôle ? Une erreur d'un garde ?

Que fût ma surprise quand je vis une momie me retenir m'indiquant clairement de me présenter à nouveau.... tout en tenant des propos me discriminant d'entrée de jeu. D'un coup de bras, je me libéra de l'emprise pour faire face à la/le inspecteur et me tenir fièrement : Il était hors de question qu'on m’expulse maintenant :

Je viens déjà de me présenter à la garde. Je suis effectivement arrivé de Hi No Kuni. A qui je dois me présenter à nouveau ?

Si il s'agissait d'un habitant un peu trop protecteur, il pouvait aller se brosser pour que je présente patte blanche de nouveau. J'allais pas me faire importuner tout les 100 mètres, l'hospitalité était normalement de rigueur ici ?

La femme qui se cachait derrière des bandelettes se trouvait être une chargé de la sécurité et de surveillance de la cité, probablement pour finir le travail de la garde qui était parfois une passoire contre des shinobis tels que moi. Mais un sourire me traversa le visage quand elle m'indiqua d'aller dans une ruelle à l'écart : C'était pas au vieux singe qu'on apprenait à faire la grimace.
J'avais moi-même déjà jouer les cow-girl à Ame sur des marchands pour les pousser dans un piège.

Je suis Tôhatsu Asami, Agente Amejine. J'ai quitté Hi No Kuni pour me rendre dans votre chaud pays et continuer mon travail et ainsi découvrir de nouveau horizon. Si vous souhaitez me questionner d'avantage il sera plus judicieux de me convoquer à votre bureau ou QG. Je mis présenterai volontiers. Si vous n'avez rien à objecter, il serait agréable de respecter l'hospitalité que les confrères Kazejins s’évertuent à tenir chez vous, Miko-san.

La menace ne fonctionnait pas avec moi. Je n'avais presque rien a caché et il y avait si peu de chance que Kaze soit au courant d'une désertion …. ou du moins d'une nouvelle désertion que je pouvais me permettre de tenir face et être fière devant les autorités de ce pays. Nouveau pays, nouvelle identité et image de soi-même et cela commençait dès l'entrée de la ville.


_________________
A quoi cela sert de se couper les cheveux quand ils repoussent ?
Changement d'air, de la verdure contre du sable brûlant. Use4
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7368-tohatsu-asami-terminee?nid=1#61746 https://www.ascentofshinobi.com/t8527-carnet-flamboyant-de-tohatsu-asami#71372
Contenu sponsorisé

Changement d'air, de la verdure contre du sable brûlant. Empty
Revenir en haut Aller en bas

Changement d'air, de la verdure contre du sable brûlant.

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Taiyô
Sauter vers: