Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Le Deal du moment : -49%
Roborock S5 max
Voir le deal
274 €

Partagez

Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière]

Hyûga Toph
Hyûga Toph

Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] Empty
Dim 19 Juil 2020 - 14:39
De retour d'Hayashi, Toph réuni rapidement quelques messagers pour faire disséminer l'information qu'elle avait apprise le kinjutsu de Mokko. Puis, elle se rendit aux hauts plateaux. Elle ne dut pas attendre très longtemps avant que des shinobis ne viennent pour répondre à son attente.

Des étudiants pour le Kinjutsu.

Bonjour à tous.

Toph parcouru du regard les personnes assemblées devant elle. C'était là tout des shinobis de hautes volées, ou à haut potentiel. Il y avait quelques surprises, bien entendu. Mais l'heure n'était pas à la discrimination ni aux remarques, mais au transfert de compétence pur et dur. Mokko avait enseigné à Toph ce kinjutsu, il était désormais temps de l'apprendre à un maximum de shinobi et de faire en sorte que ce savoir se répande dans le Yuukan. Jamais plus un bijuu ne devrait aussi facilement renverser la vie des personnes sur son chemin.

L'objectif de cette session est de vous donner les bases pour apprendre un kinjutsu - une technique interdite. Elle a une vocation purement défensive, pour entraver les entités géantes nommées "bijuu", comme celui que l'Homme au chapeau à scellé en lui.

Ou comme l'entité qui dormait sous Iwa. La remarque était implicite, mais tout le monde ne le savait pas avec certitude, aussi Toph ne le mentionna pas. C'était, après tout, toujours un secret à ne pas révéler sous peine de jugement, ou de mort. Pour autant, la technique serait utile contre n'importe lequel de ces entités, et pas que contre celui d'iwa. Un reposait sous Kiri, et un à Kumo avait-on dit. Un autre à Kaze. Où se trouvaient les autres ? Difficile à le dire. Peut-être y-en avait-il un à Tetsu et à Hi. Dans tous les cas, il était impératif pour la coalition et pour Iwa d'apprendre cette technique au plus large nombre d'individus.

Toph leva néanmoins un index d'avertissement.

Je ne tolèrerai pas de discussions inutiles ou de remarques puériles. Cette technique est difficile et dangereuse. Vous risquez de mourir. Le temps nous est compté, alors apprenons la sérieusement. Commençons...
Spoiler:
 

_________________
Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] Empty
Dim 19 Juil 2020 - 22:16
Elle était de retour, et elle avait réussi. Pendant son absence, le Tellurique n’avait pas chômé, et ne s’était épargné aucun effort pour permettre au village de se préparer au mieux aux événements inéluctables qui se profilaient à l’horizon, mais il devait aussi se rendre à l’évidence. Tout ce qu’il avait fait, tout ce que ses paires avaient pu faire, n’aurait été presque d’aucune utilité si la mission de l’Intendante s’était révélée être un échec, et c’était donc une chape de plomb qui se levait de leurs épaules à tous à présent que le savoir des techniques interdites pouvait enfin s’avérer accessibles aux shinobis d’élite et capables d’Iwa.

Sitôt la note reçue et l’horaire validé, l’Oterashi s’assura de ne rien avoir de prévu à ce moment là dans son emploi du temps, s’arrangeant même pour se soustraire à une patrouille de routine qu’il aurait du assurer en la faisant transférer sur le planning d’un autre Chûnin. Un « privilège », si tant est qu’on pouvait appeler ça ainsi, que lui permettait heureusement son statut particulier au Sazori et qui lui simplifiait énormément certaines mécaniques administratives autrement mal huilées ou, à défaut, fondamentalement peu à son goût. L’heure venue, Yanosa fut donc pile à l’heure au rendez-vous en compagnie des autres sihinobis qualifiés, sur le Haut-plateau qu’avait choisi Toph pour transmettre ce savoir si précieux à un maximum de ses soldats.

Du regard, sans pour autant se perdre en salutations inutiles étant donné la valeur du temps de chacun d’entre eux, le guerrier de pierre reconnut Ashitaka, Luna et bien d’autres encore. Au premier coup d’oeil, se dit-il, il n’y avait là pas que des Juunin, une évidence qui le frappa presque au même moment où le discours d’introduction de l’Intendante débutait. Son contenu, songea-t-il, fit rapidement échos à la remarque qu’il s’était faite, tant l’omission de la présence de l’un de ces bijuus sous leurs pieds était évidente. Pour ceux qui ignoraient cette information précisément, pas si évidente bien heureusement. Immobile, droit comme un i et son regard chargé d’étincelles, Yanosa fixa l’Intendante de là où il se trouvait, aussi déterminé que jamais, se contentant de hocher le menton en entendant la conclusion de cette préface tout en concision.

Mourir pour une technique… C’était, à y penser, franchement très dangereux. Mais quand la technique en question était un pré-requis absolu à votre propre survie… qui pouvait dire quel niveau de danger était réellement de trop ?

_________________
Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Nihito Meho
Nihito Meho

Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] Empty
Lun 20 Juil 2020 - 12:56
Un vent subtil balayait les hauts plateaux en cette fraîche matinée. Bien que les reliefs rocheux aient toujours été le point de repère de la plupart des entrainements ninjas. En ce jours pas comme les autres c’était une troupe d’une toute autre ampleur qui s’était rassemblé sous le commandement de celle qui était l’actuelle tête de la roche. Mého comme ses camarades c’était levé aux aurores rangeant avec soin la lettre reçût la veille par le biais d’un oiseau messager. Sur ce petit bout de parchemin était inscrit le genre d’invitation que l’on ne refusait pas et au fond seul un ninja particulièrement égoïste aurait pu la refuser.

Une menace fantôme planait sur l’ensemble du village se faisant plus oppressante chaque jour. Mého n’avait eu que tardivement les informations au sujet de ce qui sommeillait dans le volcan et depuis ce jour il ne pouvait s’empêcher de diriger une partie de ses pensées à l’encontre de cette entité. Était dans le cadre de cette nouvelle que l’intendante c’était absenté ? Il ne le savait point. Une chose était sûre, Toph était de retour et elle avait ramené avec elle des connaissances qui permettrait peut-être au village de passer ce cap important de son histoire épargnant par la même occasion des milliers de vies.

Debout au sein du groupe de ninja présent devant l’Hyuga, Mého fixait avec intention l’intendante buvant la moindre de ses paroles. Tandis que celle-ci leur expliquait les raisons de leur présence ici le NIHITO se demandait si c’est connaissance en fuinjutsu avait influencé la décision de le convier à cette réunion. Il était fier de pouvoir défendre son peuple, ses efforts depuis l’académie portaient leur fruit depuis quelques temps ou sa vie en tant que ninja semblait soudainement s’accélérer et il ne pouvait s’empêcher de sourire subtilement malgré la gravité de la situation.

Mourir pour une technique … Toph n’était pas le genre de ninja à mentir sur une situation et Mého savait que chacun des mots de la shinobi avait soigneusement été choisi. Cette instant, cette réunion, cet entrainement était destiné aux ninjas les plus déterminés et les cœurs faibles n’avait plus leur place dans l’arène rocheuse. Le chunin se sentait prêt, tout comme certain de ses camarades qui eurent un hochement de tête solennelle sur les dernières paroles de l’intendante. Les politesses de bienvenue maintenant échanger, l’Hyuga lança finalement le début de cette session d’apprentissage qui mènerait si le destin était d’accords à une préservation inespéré du village caché dans la roche.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] Empty
Lun 20 Juil 2020 - 17:31
Il a toujours voulu être utile. Il s’est souvent vu comme une personnalité importante du village, reconnu par sa force et son talent. Mais était-ce vrai ? Il berçait son propre esprit dans une illusion. Il se mettait sur un piédestal là où il n’était que sur un vulgaire rocher, comme tous les autres. Même s’il souhaitait se distinguer, s’isoler du reste des soldats, il marchait simplement à leur côté. Du diamant qu’il pensait être, pouvant encore être taillé pour être plus beau, plus brillant, plus pur, il n’était qu’un énorme bloc de roche.

Mais d’une illusion, cela peut devenir une réalité. Les efforts, les actes et la volonté font qu’un homme finit par se faire voir, peuvent de temps à autre s’approprier une place plus importante dans un groupe de guerriers, de penseurs. Lui qui croyait avoir acquis nombreuses qualités et titres, parvient finalement à en obtenir, non plus par imagination, mais par honneur et mérite. De sa chute, le jeune rêveur s’était réveillé, a su percevoir ce que ses yeux et son esprit brouillaient. Descendu de son faux sommet, il a vu la pente qu’il doit grimper réellement.

L’agacement, la honte, la peur… des sentiments qui ont d’abord suscité un empressement. Etre à la hauteur fait partie des plus grandes réussites selon lui, même hors de son illusion. Or, plus il s’entêtait à vite apprendre, plus son rythme de montée était moindre. Ce qu’il lisait et ce qu’il tentait n’aboutissaient pas, trop centrés par sa propre personne et son envie. Il marchait à côté des autres soldats, mais se mettait toujours à l’écart. Que croyait-il pouvoir faire, seul ?...

Heureusement, le passé est derrière lui, voire loin derrière. Une équipe, des camarades, des amis, une famille… Plus que jamais il souhaite rencontrer, échanger afin d’expérimenter, apprendre, enseigner. Il avait repris en main sa vie, il atteint enfin ce qu’il recherchait jadis. Aujourd’hui, le village a plus que besoin d’être uni, de la mobilisation de chacun. Il pourra donc être utile, même plus que ce qu’il croit.

Le message est vite passée, il ne faut pas longtemps pour que les oreilles bien tendues de l’explosif accèdent à l’information. Les envoyés auprès du Saint-Père et du Charpentier sont de retours, prêt à transmettre leur savoir à leur tour. Une chance de plus pour gagner en importance, pour se préparer aux futurs combats. Oui, les durs combats, les plus décisifs. Sans attendre et se faire attendre, le manipulateur d’argile se rend là où il doit aller.

Les disciples sont déjà présents. De braves gens, motivés plus par la sécurité d’Iwa que par la gloire. A la tête du rassemblement, toujours la même. La figure de proue, l’illustre Hyûga qu’on ne présente plus. Un discours, si court mais suffisant, vu l’importante et le temps manquant. Les combats sont proches, très proches. Le ton est donné. Sérieux, dur, sévère. Plus de rigolade ou l’apprentissage d’une simple technique. La maîtriser, c’est s’approcher de la Faucheuse. L’utiliser, c’est la possibilité de voir la fin d’un monde. Beaucoup de pression est à avoir, mais Jurôjin ne flanche pas. Son esprit est prêt, affuté, tel une lame, comme un samouraï le devrait. Il ne reculera, ni ici, ni plus tard. Même si son corps doit subir durant l’enseignement, sa vie ne vaut rien face aux désastres qui arrivent…

_________________
Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] 1562190567-chokoku
Made by Mouton.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 https://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet https://www.ascentofshinobi.com/u1134
Akuma
Akuma

Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] Empty
Mar 21 Juil 2020 - 1:25



Malgré la relation tendue que j’entretenais avec Toph maintenant, je me devais d’être présent aujourd’hui. Ce qui se préparait pour le village ne me permettait pas de pouvoir boycotté la formation que Toph proposait au Shinobi du village. L'apprentissage d’une barrière pouvant retenir un dieu n’était pas une chose qui je pouvais me permettre de négliger et c’était donc avec ce raisonnement que je m’étais retrouvé avec tous ceux qui pouvaient apprendre cette technique auprès de l’intendante.

Bon nombreux de Shinobi avait répondu à l’appel et était présent. Certaines têtes que je connaissais étaient disséminées dans la petite foule entourant notre supérieur, mais là quasi-totalité m’était totalement inconnue. Il fallait dire que cela ne faisait pas longtemps que j’étais revenue de mon domaine et en deux ans, bon nombre d’individus avaient changé sur les terres Iwa.

Écoutant passivement Toph, j’avais toujours du mal à accepter sa façon de faire et encore à cet instant, le fait de ne rien dévoiler au Shinobi était encore une preuve, pour moi, d’un manque de compréhension de l’inconnu et du futur d’Iwa.

Exigeant ne nous silence et concentration, je le comptais pas du tout ouvrir ma bouche face à elle et à d’autres. Cette technique interdite, je voulais me l’emparer pour le bien du village et de ses habitants. Créer un esclandre ici et maintenant, n’était pas la bonne chose à faire.

Je n’avais alors plus qu’à attendre que la première démonstration se lance pour emmagasiner les connaissant que Toph allât nous dévoiler. Et ce, malgré la menace de mort qui pesait sur nous à l’apprentissage de ce Kinjutsu interdit.

_________________
Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t12319-la-legion-d-akuma https://www.ascentofshinobi.com/t7115-the-sound-of-a-birth
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] Empty
Mar 21 Juil 2020 - 15:16
Présent comme prévu pour l'apprentissage qu'allait donner l'Intendante, le Loup qui avait bientôt suffisamment perfectionné sa maîtrise de la glace pour commencer à l'employer en combat restait silencieux, attentif. Cet entraînement allait être crucial pour les iwajins. Car sous quelques jours, l'évacuation allait être ordonnée et avec elle, ce serait la libération puis l'affrontement du Dieu Singe qui allait prendre place. Tous étaient concentrés, déterminés. Ils savaient à quel point cette technique serait nécessaire lorsque viendrait l'heure de combattre Yonbi.

Elle permettrait de restreindre la créature gargantuesque pour éviter qu'elle ne détruise tout autour d'elle, si sa libération seule ne s'en chargeait pas déjà. Il restait encore quelques questions en suspens à ce moment là, mais l'heure n'était pas encore aux réponses.

Ashitaka était donc particulièrement sérieux et silencieux, attendant le début des instructions de la jeune fille qui allait devoir leur apprendre en ce jour à maîtriser cet art interdit. Mais si le Borukan n'était pas surpris que des techniques capables de sceller un dieu, et donc certainement un individu, il voyait mal comment une simple protection pouvait avoir prit sa place dans les techniques à proscrire des enseignements normaux.

Était-ce pour éviter que tous soient au courant de l'existence de créatures supérieures en puissance, des créatures si démentielles qu'à elles seules, elles pouvaient raser un pays de la carte du Yuukan en quelques jours voire quelques heures ? Ou alors était-ce parce qu'il y avait un autre coût à cette technique, un coût secret qui ne leur avait pas été communiqué jusqu'alors ? Dans un sens, Ashitaka s'en méfiait grandement.

Mais à l'inverse, il était bien obligé de reconnaître que sans cette technique, ils seraient dans un cas beaucoup plus complexe et dangereux. Il ignorait à quel point cette créature pouvait être puissante, même si les échos de ce qu'il s'était passé à Kaze et à Kiri restaient des indicateurs notables. Il espérait simplement qu'ils ne se trompaient pas, mais ça, il ne le dirait pas à haute voix. Une chose était cependant sûre. Si eux ne s'en occupaient pas, quelqu'un d'autre de malveillant le ferait à leur place. Et les conditions seraient alors bien pires.

Pour l'heure, il fallait se concentrer. Cette technique interdite ne s'apprendrait pas d'elle-même.

_________________
Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Borukan Akimoto
Borukan Akimoto

Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] Empty
Mar 21 Juil 2020 - 23:33
L’heure du glas avait sonné pour Akimoto. Voilà plusieurs semaines maintenant que le village shinobi d’Iwa lui avait offert son hospitalité malgré son exile, le temps qu’il ne se remette de ses blessures et de sa nouvelle condition. Mais maintenant que le Borukan avait retrouvé ses forces, cette accueil ne pouvait perdurer plus longtemps, sa présence avait déjà attiré beaucoup trop de regards et si des questionnements commençaient à émerger l’administration du village serait dans de sale draps. Masato ne devait absolument pas être informé de son passage au village, aussi bref fût-il.

Ce qui l’avait le plus troubler depuis son éveil était d’apprendre à quel point le monde avait changé en son absence. Lorsque Yanosa lui avait apprit qu’un véritable dieu de chakra dormait sous le village d’Iwa, Akimoto n’en avait pas cru mot. Et il l’avait encore moins cru lorsqu’il avait appris que les autorités du village souhaitaient le réveiller avant que l’Homme au Chapeau ne s’empare de lui. Mitigé face à cette stratégie, le Nidaime était bien content de ne plus être aux reines du village pour devoir prendre une telle décision.

Sur l’heure de son départ, un message était venu à sa rencontre, envoyé directement par la jeune Hyûga Toph, intendante du village. Le Colosse n’avait pas eu la chance de la rencontrer lors de son séjour qui touchait à sa fin, la kunoichi étant en mission à l’extérieur du pays. Mais la missive portée par ce messager l’invitait à participer à un apprentissage bien particulier, une technique qu’elle ramenait de son long périple et qui permettait, grâce à un effort collectif, d’ériger une barrière de chakra impénétrable. Akimoto ne serait pas présent lors du réveil de la bête, mais une telle technique lui serait certainement utile dans le voyage qu’il allait entreprendre, et la mission qu’il s’était fixé pour la suite.

Le Borukan, toujours accompagné par les deux tengus qui le surveillaient, s’invita au lieu de rendez-vous donné par l’Intendante. Il n’était pas le premier à arriver sur place, plusieurs étaient déjà présent dont certains visages qu’il reconnaissait : Luna, Yanosa, Ashitaka. Tous des shinobis qui avaient à cœur le village tout comme lui et avec qui il avait eu la chance d’échanger dans les dernières semaines. Sans dire mot, Akimoto s’installa derrière tout le monde, restant discret de manière à ne pas attirer l’attention sur lui. De sa position de recul, il jeta un regard à l’Hyûga. S’il était mitigé depuis le début sur sa position d’autorisé au village, la voir aujourd’hui devant ses frères et sœurs iwajins le rendait un peu plus confiant sur ses capacités.

En silence, Akimoto attendit le début de l’apprentissage.

_________________
Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] Signaki1
« A King must be greedier, laugh louder and be more furious then anyone else.
He must exemplify the extreme of all things, including good and evil. »
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t106-borukan-akimoto-100-termine https://www.ascentofshinobi.com/t722-equipe-3-shokugeki-iwa
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] Empty
Mar 21 Juil 2020 - 23:56
Alors comme ça, Toph a décidé d'apprendre le Kinjutsu aux autres, celui de la barrière, d'après ce qu'elle a comprit, il fallait un bon niveau en Ninjutsu pour l'apprendre, et justement, Ryoko en est une maître en la matière, sans fausse modestie. Elle devait probablement être une experte comme Toph, quoique, la demoiselle n'est-elle pas une experte en Bukijutsu ? Nooon, ça doit bel et bien être une maîtresse en Ninjutsu, après tout, c'est la dirigeante du dojo Jishin, donc c'est pour dire à quel point elle peut mettre le Ninjutsu à niveau. Mais sinon, cela voudrait-il dire qu'elle était potentiellement plus forte qu'elle en Ninjutsu si elle n'était pas une maitre en la matière ? Que de questions, mais en vérité, elle devait se focaliser sur l'apprentissage, de toute manière, tout le monde semblait être sérieux, pas même une mouche qui ose déranger le discours que Toph commence à entamer, ce qui est un peu lugubre, on dirait qu'on assiste à un enterrement, quelqu'un est mort et on ne le lui a pas dit ?

Elle entendant Toph dire que cet entraînement est dangereux, elle ignore à quel point, mais Ryoko sait que, si Toph dit que c'est dangereux, c'est probablement pas qu'avec des bleus ou des coupures qu'elle va avoir en s'entraînant de la sorte, non, Ryoko se doutait que c'était dangereux au point que cela pouvait être mortelle, voire handicapant. Heureusement, Ryoko avait accouché il y a assez longtemps pour être au maximum de ses capacités, de toute manière, en tant que cheffe du Shishiza, elle devait apprendre ce Kinjutsu que l'on nommait "la barrière divine", après tout, c'est à elle que revient la dure responsabilité de veiller sur la sécurité des civils, alors forcément, s'il s'agissait d'une défense, il est nécessaire qu'elle l'apprenne, au moins pour sécurisé les civils en cas d'attaque.

_________________
Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Kobane Harumi
Kobane Harumi

Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] Empty
Mer 22 Juil 2020 - 12:59

Harumi avait beau être qu’une simple mercenaire, maintenant chargée des urgences de l’hôpital par la tendre Aimi, elle n’en restait pas que là. Si jamais elle pouvait aide ce village ou un autre contre les démons à queues, alors c’était tant mieux. La brunette était davantage pour la paix dans le monde, pour que les humbles puissent vivre normalement que l’attrait de l’argent. A y bien penser, elle faisait une piètre mercenaire. Sans doute qu’elle aurait mieux fait de s’engager dans une faction ou une autre, mais c’était sans compter son problème personnel.



Le rendez-vous était aux hauts plateaux, tant mieux, cela permettrait à Harumi de fumer une clope sans gêner en attendant que les explications puissent commencer. D’ailleurs, en regardant les personnes présentes, elle s’alluma un petit bâton de mort. Elle se trouvait sur le côté, tranquillement, sans gênée à écouter son employeur parler. La femme médecin ne connaissait pas grand monde en fin de compte dans le village d’Iwa. Certaines têtes lui parlaient tout de même, et elle lança des sourires ou des mouvements de tête, ne voulant pas déranger l’assembler. Sceller un démon en soi, quelle folie. Il fallait vraiment être désespéré, et elle se contenterait de connaitre cette technique, juste au cas où.



Soufflant sur le côté sa fumée, Harumi coinça sa clope entre son bec pour venir s’asseoir devant un large caillou suffisamment plat pour faire office de table. Elle sortit son nécessaire d’écriture et un parchemin afin de se préparer à prendre des notes. Elle était née dans le pays de la foudre, elle avait suivi des enseignements divers et elle était habituée à apprendre ou faire apprendre à n’importe qui. Très organisée, la brunette prendrait le maximum d’informations pour ne rien perdre, et le coucher sur le papier lui semblait être la base. Le jeune Meho était présent, il avait rapidement grandi depuis son apprentissage auprès de la femme médecin. Elle le regarda un bref instant, souriante. Harumi pourrait bien soigner ceux qui iraient trop loin dans l’apprentissage de cette technique, mais elle était confiante.





Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5036-medecin-itinerant-fiche-finie#39461 https://www.ascentofshinobi.com/u1034
Hyûga Toph
Hyûga Toph

Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] Empty
Ven 24 Juil 2020 - 22:35
Ils étaient huit. De tous les horizons différents. Il y avait un exilé, autorisé à titre exceptionnelle. Une mécontente, qui formentait dans son coin une potentielle rebellion sans que Toph ne le sache. Un sage qui voyait derrière les pièges et les dissimulations tout en étant incapable de tenir sa gueule. Une ancienne mercenaire eisenin qui avait décider de se sédentariser à Iwa pour développer ses talents. Une jeune maman, qui devait avoir un mari qui s'occupait de jumeaux en ce moment. Un Borukan ambitieux qui rêvait de grandeur mais qui manquait encore d'intensité pour les atteindre. Un adulte aussi innocent qu'un enfant, curieux de toutes choses et qui s'intéressait au Bushido.

Non, deux adultes qui s'intéressaient au bushido.

Elle sortit un gros flacon de sa veste ainsi que des verres. Elle en distribua le contenu dans les petits contenants, à dose égales, avant de combler cela par de l'eau qu'elle sortait d'une cruche au sol. Huit verre.

Ceci... est un poison qui ne vous tuera pas, mais qui vous empêchera temporairement d'utiliser votre chakra usuel pour libérer le chakra spécifique à ce kinjutsu. Je l'ai dilué pour pouvoir le partager à tout le monde.

Elle avait obtenu la recette de Mokko, mais avec le peu de temps à sa disposition, elle préférait faire un mélange plutôt que de risquer de donner des doses de mauvaises qualités a quelqu'uns des participants. Les effets seraient répartis entre tous, certainement avec un peu moins de qualité que ce qu'elle avait eut droit à Hikari.

... Mais d'un autre côté sa méthodologie seraient différente également.

Prenez votre temps, cela peut être un peu désorientant comme expérience. Utiliser des techniques normales émettra à la place un chakra plus proche du chakra moniale. A vous de le projeter dans la bonne direction.

Oui. Elle ne leur ferait pas risquer leur vie aussi dangereusement que ce que Mokko avait fait. Ce n'était pas son objectif. Elle monterait progressivement en difficulté et leur expliquerait tout ce qu'ils avaient besoin de savoir.

Séparez vous en groupe de quatre. Chaque groupe travaillera ensemble. L'objectif est de construire une défense cohérente, vous tous ensemble, et qu'elle soit équilibrée. Pour ce faire, vous devez harmoniser votre dépense de chakra de sorte qu'elle soit identique entre vous. Faites un premier essai, avec une faible dose de chakra, puis je testerai avec une pression de projection de chakra pour voir l'efficacité.

Toph attendit que les deux groupes soient prêt avant de craquer ses doigts. Elle activa son byakugan. Les constellations des différents shinobis dansaient sous ses yeux. Elle leur signala son intention d'attaquer. Puis se concentra. Car l'exercice serait difficile pour tout le monde. Elle comptait en effet mettre en pratique ce qu'elle avait appris de ses recherches sur l'Harmonique Hyûga - avec Yanosa notemment, il reconnaitrait les effets.

Elle dégagea une large projection de chakra à la puissance somme toute faible mais elle-même parcourut d'une onde particulièrement, invisible à ceux qui n'avaient pas son doujutsu. Une Harmonique, ou des fréquences successives propres aux tenketsus. C'était la première fois qu'elle faisait le test à grande échelle, sur plusieurs personnes en même temps.

D'une pierre deux coups - elle testerait l'efficacité de leur kinjutsu et s'entrainerait à développer sa propre Arcane Hyûga. Le premier essai ne semblait pas tellement concluant.
Spoiler:
 

_________________
Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Oterashi Yanosa
Oterashi Yanosa

Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] Empty
Ven 24 Juil 2020 - 23:58
Toph les décousu tous du regard, jaugeant leur détermination et leurs qualités à chacun. Difficile de cacher quoi que ce soit à une Hyûga aussi entraînée qu’elle, ainsi à découvert sur un plateau : si certains avaient peur, sans doute le ressentirait-elle. Mais, pouvait-on en vouloir à quiconque d’avoir peur, au fond ? Si ce n’était du processus à priori dangereux qui menait à la compréhension du Kinjutsu, ce pour quoi il pourrait trouver une utilité à l’avenir pouvait aisément semer la graine du trouble en chacun d’eux, peu importe la contenance qu’ils pouvaient vouloir afficher avec plus ou moins de succès. Défier un Dieu, pour quelque raison que ce soit, ne laissait pas indifférent.

L’Intendante sortit des verres après son tour d’horizon, servant dans chacun d’eux une dose identique de ce qu’elle appela ouvertement un poison : prenant le godet fermement en main, Yanosa renifla, comme par dédain devant un procédé aussi contrit. Jamais il n’avait eu à ingérer une quelconque substance pour se mettre en condition avant un combat, un entraînement ou une leçon, mais, se dit-il, qui disait technique interdite disait certainement aussi mesures exceptionnelles, et il n’hésita pas une seconde, une fois tout le monde servir, à inonder son gosier du breuvage explicitement nocif, dont il sentit presque immédiatement les effets. Un trou sans fond se forma au creux de son estomac, mais avec sa connaissance pointue récemment acquise de son réseau d’énergie, le guerrier de pierre sut immédiatement que c’était bel et bien ses carrefours de chakra qui se trouvaient perturbés à l’excès et non son organe digestif. Ses forces semblèrent le quitter pour de bon, avant de revenir par à-coups erratiques avant de se stabiliser à un niveau extraordinairement bas qui aurait même été tout à fait alarmant si il s’était trouvé sur le terrain.

Yanosa observa autours de lui : ses pairs l’avaient imité, et chacun ressentait à présent les effets de cette toxine dont la composition devait être un secret bien gardé. Timidement, il leva la main, tentant de produire une once de chakra qu’il aurait d’ordinaire dédié à la transformation de l’un de ses membres : au lieu de l’effet attendu, une brève et fluette émission de chakra se forma à quelques centimètres de la paume de sa main, avant de se dissiper aussitôt.

« ….Hm. »

Le Tellurique regarda de plus belle autours de lui, attrapant du regard les trois personnes les plus proches pour former un groupe le plus rapidement possible et se mettre immédiatement au travail. Il fit quelques pas, intimant d’un geste du bras à Luna, Jurôjin le représentant Chôkoku ainsi qu’Ashitaka celui du clan Borukan à se joindre à lui.

« Harmoniser nos dépenses de chakra… Commençons donc par quelque chose de très modeste... »

Se positionnant pour que leur groupe forme un arc de cercle tourné vers l’Intendante, Yanosa fournit en compagnie de ses pairs l’émission de chakra demandée, encore un peu choqué de voir sa technique se transformer ainsi sous ses yeux. Avec les efforts conjoints de sa collègue assimilatrice et des deux représentants claniques, une barrière uniforme finit par se former, de maigre ampleur certes, mais en apparence stable et homogène.

« ...Prodigieux... »

Cela demandait de la concentration, pour sûr, mais ce que cette drogue leur permettait d’accomplir en si peu de temps était à mille lieux des centaines d’heures d’entraînement qu’il devait investir pour développer de nouvelles techniques en temps normal.

« Vous êtes prêts… ? Notre Intendante va nous tester... »

L’heure était au premier test véritable, et chacun devrait garder son sang froid, pour que ce premier essai « grandeur nature », si on pouvait appeler ça comme ça, ne se solde pas par un échec. Yonbi, songea-t-il, ne ferait preuve d’aucune clémence, si ils ne parvenaient pas à s’entendre avec lui...

Spoiler:
 

_________________
Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] Giphy

Theme
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5797-oterashi-yanosa-termine
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] Empty
Mar 1 Sep 2020 - 22:02
Certains visages sont connus, la plupart même, soit de nom, soit par une rencontre survenue un jour. Huit personnes, hommes ou femmes, qui viennent mettre leur vie en jeu, sans la perdre pour autant. Chaque individu présent ici ce jour, sera à un moment un rempart contre des forces qui dépassent l’entendement. Ils seront ceux qui auront une lourde responsabilité, celle de contenir des Dieux. Une pression énorme peut se faire sentir sur les épaules de chacun.

Personne n’a pris la parole après l’Intendante, preuve que tout le monde est à son écoute. Son regard semble se poser sur ceux présents, comme si elle les étudiait, tentait de se remémorer les personnalités. Puis des verres surgissent des ombres de sa veste. Exactement huit verres, le nombre d’élèves présents. Un flacon et une cruche d’eau accompagnent les conteneurs. Le mystère sur ce plateau de substances inconnues est levé rapidement. Un poison, non-nocif bien entendu, mais qui aura un effet particulier pour tous ceux qui le consommeront. Jurôjin ne peut s’empêcher d’être à la fois surpris et compréhensif sur la manière dont la technique doit être utilisée. Une technique interdite ne le serait pas si une manière conventionnelle permet de la maîtriser. Il fallait puiser dans une force pas encore développée, une énergie inconnue mais certainement accessible avec le bon entraînement. Facilement, le Chôkoku se résigna à boire la concoction. Il pouvait sentir ses forces diminuer, mais sans pour autant s’écrouler. Pourtant, lorsque son regard se pose sur les deux bouches souvent baveuses, il ne peut observer que deux lèvres, fermement refermé, comme scellé. Le comble pour un Chôkoku ne plus pouvoir manier l’argile, pourtant sa spécialité. Il jette un œil autour, pouvant deviner qu’il ne doit pas être le seul à faire face à ce phénomène unique.

La suite du programme, ou du moins la première étape, est donnée. Comme le nom de la technique le précise, une barrière doit naître, dû à l’harmonisation de plusieurs êtres. Naturellement, le premier exercice consistera à produire une défense, mineure, pour trouver une harmonisation entre une même équipe de quatre personnes. Sans trop pouvoir réfléchir à qui se joindre, le bras du représentant de clan est saisi, ainsi que deux autres confrères. Les groupes sont donc rapidement fait : Le Clairvoyant, Ashitaka, une femme encore inconnue et Jurôjin d’un côté, Harumi, l’ancien Kage Borukan, Ryoko et Meho de l’autre.

Celui qui les avait tirés ne perd pas de temps pour donner le rythme et il a bien raison. Le récent Chûnin ne peut qu’apprécier ce genre de comportement, similaire au sien. Dans d’autres circonstances, il aurait aimé échanger avec cet homme avant de commencer quoique ce soit, mais cela doit être remis à une prochaine fois. Pour l’heure, il doit réussir à matérialiser une barrière avec ceux l’entourant. Mais comment faire ? Le maître des explosions sait bien dresser un mur Suiton, mais il sent bien que cela serait de trop. Heureusement, l’indication sur le style d’attaque de la Hyûga lui donne une idée. Par chance, il avait déjà fait face à des projections de chakra de la Princesse. Ce même exercice où il a dû apprendre à trancher l’immatériel. En reprenant le même principe, il s’en servira pour dresser une couche, non pas pour trancher, mais simplement bloquer le chakra offensif.

Le sabre est brandi, en avant, simplement pour servir de catalyseur, pouvant reprendre le même schéma que son entraînement samouraï. Puisant dans sa réserve, amenui mais non-vide, il cherche à atteindre ce degré particulier de l’énergie, celui se rapprochant des moines. Un œil sur ceux l’entourant, il essaie également de synchroniser ses efforts et sa puissance sur eux, afin d’atteindre l’harmonisation. A mesure que les secondes passent, une épaisseur se forme dans l’arc de cercle formé. Avait-il réussi ? Il est encore trop tôt pour le dire. Seule celle qui connaît le résultat pourra le dire, une fois qu’elle aura attaqué. Tout ce qui reste à faire, c’est de serrer les dents et garder sa concentration.

Résumé:
 

_________________
Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] 1562190567-chokoku
Made by Mouton.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 https://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet https://www.ascentofshinobi.com/u1134
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] Empty
Mer 28 Oct 2020 - 10:28
Tsuyoshi était arrivé en retard. Il avait appris depuis peu, que Toph était de retour au village et qu’elle formerait tout shinobi iwajin arrivé à un certain niveau de maîtrise des arcanes ninjutsu à la maîtrise du kinjutsu barrière qu’elle avait apprise lors de sa mission. Le kinjutsu barrière est une technique interdite, rare, permettant d’amenuiser la puissance d’un dieu. Elle s’avèrerait fort utile au moment du réveil du dieu singe. Dans le dispositif de lutte contre les divinités, ces armes kinjutsu étaient les seules choses qui pouvaient donner confiance au Hyûga. Dans la lutte contre le dieu singe, Tsuyoshi aurait été largement partisan de test, sur un dieu déniché dans un autre pays avant de tenter l’éveil du Yonbi. Cependant, Toph avait décidé et le village tout entier s’en allait dans ce sens à la suite du conseil iwajin.

Etant tout juste rentré de Wasure no Kuni, le Hyûga avait appris la nouvelle de ce rassemblement. Il se prépara en conséquence et vint donc sur le lieu de rendez-vous. Arrivé sur place, il y trouva un groupe de ninjas qu’il connaissait bien. Il y avait son élève Chôkoku Jurôjin, le futur grand d’Iwa, Nihito Meho, le prometteur Chuunin ayant réalisé d’importantes prouesses lors de l’examen iwajin. Il y avait également Luna, une Jonin du village, Ryoko, Taisho du Shishiza mais aussi Yanosa, le puissant guerrier du Sazori. Ce n’était pas tout, un ancien ponte de la politique iwajin, Borukan Akimoto et une kunoichi que le Hyûga ne connaissait pas du tout (Kobane Harumi). Un groupe de ninja, puissants sur le papier, une équipe de choc capable de réaliser d’importantes prouesses. Ce serait forcément les membres de cette équipe qui seront chargé de produire la barrière et de réduire au maximum la puissance du dieu singe.

_ Salutations tout le monde… Dit le Hyûga à l’attention du groupe de ninjas réunis. Mais il se devait de saluer plus spécifiquement son supérieur hiérarchique : Toph… Il fit un hochement de tête en la regardant dans les yeux. Une fois n’est pas coutume, je suis en retard pour une activité… J’en suis navré. Puis-je prendre le train en marche ? Demanda-t-il à l’Intendante du village.

Les autres commençaient leurs exercices et s’étaient réunis en groupe. Lui, pour l’instant était l’élément solitaire.

_________________
Spoiler:
 


Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195
Contenu sponsorisé

Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière] Empty
Revenir en haut Aller en bas

Kinjutsu [Libre - apprentissage de la Barrière]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Hauts-plateaux
Sauter vers: