Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Evacuation [préparation Yonbi - ouvert]

Hyûga Toph
Hyûga Toph

Evacuation [préparation Yonbi - ouvert] Empty
Mar 21 Juil 2020 - 14:04
Toph revenait d'une utilisation de chakra importante à l'Académie - où elle avait solidifié la structure du bâtiment selon ce qu'elle pouvait. Elle avait besoin d'un peu souffler en terme de réserve d'énergie spirituelle. Pour autant, elle avait de l'énergie à revendre. Aussi, passa-t-elle dans un autre coin du village pour superviser une tout autre opération.

L'évacuation des civils.

C'était un peu un brouhaha. L'exercice qui avait été fait précédemment n'était pas mal, les gens étaient plus rapides pour s'exécuter, mais il y avait des points d'améliorations. Elle fit tonner sa voix au-dessus des civils pour faciliter et fluidifier le traffic.

En ordre, ne prenez que le nécessaire avec vous. Ceci n'est pas un exercice.

Elle n'avait rien contre les charrettes bourrées à craquer, tant que leur propriétaires avançaient avec prestance et célérité. Son Byakugan lui permettait d'avoir une vision globale de la situation. A quelques endroits, elle dut intervenir et forcer les marchands à décharger des meubles ou des objets trop encombrants.

Qui évacue avec du gros mobilier, sérieusement ?

Mais on en a rien à cirer de ton buffet de ta belle-mère !

Elle dut se retenir de distribuer une baffe. Puis, elle se souvint que tout ceci n'était pas de la faute du civil, en tant que tel. Sans doute que leur seigneur avait une part de faute, puisqu'il était au courant de bien des choses et ne semblaient pas avoir voulut répandre l'information sur le sommeil de Yonbi sous eux.

Elle-même n'était certainement pas sans reproche. Elle était faillible. Mais elle faisait de son mieux, et contrairement à d'autres, elle s'activait. Ses pupilles observèrent un petit souci dans le quartier sud-est. Elle harangua un shinobi qui passait par là.

Envoyez trois genins supplémentaires dans le quartiers des Oiseaux, un couple fait de la résistance.

Des petites choses. Trois fois rien. Mais c'était important pour se préparer avec sérénité à réveiller un dieu. Il y aurait des dégâts, oui, aussi fallait-il minimiser tout risque humain avant tout. LEs dégâts matériels... seraient ce qu'ils seraient. Un peu inquiète, Toph ne voyait pas autant de chariot de ravitaillement qu'elle aurait escompté.

Quelqu'un a fait le compte des réserves de nourritures ?
Spoiler:
 

_________________
Evacuation [préparation Yonbi - ouvert] Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Borukan Ashitaka
Borukan Ashitaka

Evacuation [préparation Yonbi - ouvert] Empty
Mar 21 Juil 2020 - 14:57
Ashitaka s'étira. La journée s'annonçait longue, Toph les avait appelé dans son bureau pour leur annoncer que c'était finalement l'heure. L'évacuation allait être ordonnée, avec toutes les résistances que cela allait impliquer. Le rouquin avait simplement prit ses affaires essentielles et avait tout rassemblé rapidement dans un sac qu'il avait confié à ses parents. Il n'aimait pas particulièrement interagir avec eux, mais il était le représentant du clan et un shinobi entraîné. Rakka n'était pas prête pour affronter Yonbi, aussi lui avait-il demandé d'aller avec eux, le temps que cela se tasse. Il l'avait rassuré, lui avait assuré qu'ils étaient préparés et que non, cela ne se terminerait pas pour lui comme le monde s'était tut pour Eiichiro, son père.

Une fois ces détails personnels réglés en une dizaine de minute, le représentant du clan Borukan s'était activé au sein du quartier, s'assurant que personne ne reste chez lui. Il dû motiver un peu un couple de vieillards qui ronchonnaient, disant que si leur maison devait disparaître, alors ils disparaîtraient avec elle. Un classique qui put cependant être évité avec l'aide de leur fille, une chunin du village qui les guida avec l'aide d'Ashitaka jusqu'à la sortie du village.

« On se prépare depuis des mois. Rassurez-vous, vous pourrez revenir chez vous très bientôt et tout ira bien. Accordez-nous votre confiance, l'Intendante sait ce qu'elle fait. Je peux vous l'assurer. »

Ainsi, pendant une bonne partie de la journée, le rouquin ne put que se concentrer sur l'évacuation des civils, trop occupé pour faire quoi que ce soit d'autre ni même aller voir comment Amiko s'en sortait même s'il en mourrait d'envie. Il vérifia les réserves que chacun emmenait, aida quelques vieillards à grimper dans des chariots pour partir plus facilement, donna quelques conseils et ordres ici et là pour que tout se déroule bien du côté des Borukan. L'avantage de ce clan c'était qu'il était globalement discipliné, qu'il avait connaissance de Yonbi de par sa légende et donc qu'il ne le sousestimait pas. Tous prenaient la chose très au sérieux, ce qui aidait grandement à l'évacuation organisée des iwajins.

_________________
Evacuation [préparation Yonbi - ouvert] 59615_s
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6560-borukan-ashitaka-du-magma-a-la-glace-termine https://www.ascentofshinobi.com/u563
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Evacuation [préparation Yonbi - ouvert] Empty
Mar 21 Juil 2020 - 15:04
Ryoko était préparer pour ce moment-là, elle allait devoir se charger de l'évacuation des civils, histoire que ce Yonbi ne fasse pas de victime. La savonneuse ordonna ainsi à tout les membres du Shishiza disponible d'aider à l'évacuation, et la Sekken comptait bien faire évacuer tous les civils d'Iwa avec l'aide de ses hommes. Les membres s'activent, elle aussi d'ailleurs, pendant que Yanosa prend que le strict nécessaire, mais surtout s'occupe d'Hisa et d'Estuko qui étaient réveillées et qui regardaient l'air ... bah l'air incompréhensif comme d'habitude ce qui se passe autour, après tout, tout est nouveau pour elle. Mais tout ne se fait pas dans la panique, tout a été calculé pour que ce soit dans le calme, pour éviter tout mouvement de foule. Enfin, la savonneuse continuait à donner des indications.

- Tout le monde passe par le tunnel d'évacuation, vérifiez bien toutes les maisons, toutes les boutiques, tous les endroits de cette ville, je ne veux plus aucuns civils à Iwa. Si j'apprend qu'il reste ne serait-ce qu'un civil que vous n'avez pas évacuer, ça va barder pour votre matricule.

Voilà qui boost un peu les agents du Shishiza qui continuait à fouiller toute les maisons, à indiquer au civil le chemin pour évacuer, et cela dans un calme contrôlé. Evidemment, tout le monde était dans l'incompréhension, mais plus tard, ils comprendront, quand ils reviendront, elle espère que ce vieux seigneur compte le leur dire, de toute manière, il est fort probable qu'Iwa soit détruite, mais sans ses concitoyens, Iwa n'est que des murs, tout se reconstruit. Enfin, elle voit Toph, en train de stresser au niveau des provisions, elle s'approche de cette dernière, puis vint lui mettre une tape sur l'épaule.

- Ne t'inquiète pas, Toph, on a fait des provisions en prévision de cette évacuation, il y aura assez pour nourrir tout ces civils pour des semaines.

Elle soupire, puis croise les bras en observant les civils qui se font évacuer par les membres du Shishiza, aidez par des genins et d'autres shinobis qui étaient disponibles pour aider à vider cette ville.

- Je m'en vais escorter ces civils en lieu sûr, en ma présence et celle d'autres membres du Shishiza, ils ne risqueront pas d'attaque en chemin. J'ignore cependant quand je reviendrais, je ne pourrais certainement pas être là à temps lors de tu sais quoi.

Il fallait bien qu'une personne veille sur tout ces gens pendant que l'attaque se passe, et même s'il y aura des membres du Shishiza qui resteront pendant que d'autres serviront aussi d'escorte, Ryoko compte au moins les protéger le temps qu'ils seront en sécurité.

_________________
Evacuation [préparation Yonbi - ouvert] 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Shushioka Zanzu
Shushioka Zanzu

Evacuation [préparation Yonbi - ouvert] Empty
Mar 21 Juil 2020 - 16:10
Après le discours de l'intendante à l'académie je me dirigeas immédiatement chez moi, est-ce que j'allais bientôt mourir ? Devais-je fuir avec les civils ou rester me battre pour mon village ? Bien sûr que je devais me battre pour Iwa ! Je serais prêt à laisser ma vie pour ce village qui m'a accueilli il y a quelques années, mais d'abord je devais aider les civils à évacuer. Juste avant de sortir de chez moi je pris mon livre, je le lu un peu pour me remémorer mon passé, toutes ces souffrances et tout le mal qui m'avait été fait, si je restais en vie je pourrais écrire une autre partie de mon histoire, je sortis mon crayon et écrivis sur la dernière page "mort pour Iwa". Et j'effaça le titre que j'avais écris à la base "Death Note" et je le remplaça par "L'histoire d'une graine de sable transformée en rocher". Je souris légèrement après avoir fait ces modifications, il était l'heure pour moi d'enfin prouver que j'étais digne d'être un Iwajine.

- T'es prêt Kenzo ? Oui je suis prêt !

J'étais un peu flippant quand même, se parler à soi-même dans ce genre de situations c'était un peu glauque, je sortis alors de ma maison pour m'occuper de l'évacuation des civils, d'abord un couple avec des enfants, ensuite une vieille dame avant un groupe de jeunes, je tentais d'évacuer le plus de monde possible en le moins de temps possible, c'était essentiel pour la survie de ces personnes, bientôt le village allait être vidé de civils et ça allait être à nous les shinobis d'agir. Le temps passait et le jugement final approchait, je leva alors les yeux aux ciels et chuchota.

- Papa... Maman.

Comment osais-je prononcer leurs noms alors que je les avais assassiné ? Tu parles d'un garçon bizarre haha. J'ajouta alors quelques mots en chuchotant

- Je vous rejoins bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Kaichō Kuro
Kaichō Kuro

Evacuation [préparation Yonbi - ouvert] Empty
Mer 22 Juil 2020 - 1:03
Comme ce qui semblait être tous les autres shinobis d’Iwa, Kuro avait été convoqué à l’Académie ce matin-là. Cordé en rang, lui et plusieurs Genins écoutaient avec attention les ordres que leur gueulaient l’un de leur supérieur. Le jeune homme ne savait pas ce qu’il se passait, mais il sentait dans l’atmosphère quelque chose de pesant, quelque chose de grave. Tous les shinobis gradés qu’il avait croisé dans la dernière heure semblait tendus et préoccupés. Quelque chose se préparait à Iwa…Lors de la convocation, il s’attendait à un énième discours d’encouragement et de revigoration de la part de l’intendance. Il était bien loin de se douter que sa journée serait transformée du tout au tout parce qu’il allait apprendre.

Un ordre d’évacuation avait été donné. Tous les effectifs militaires d’Iwa devaient être en poste, disponible et prêt à aider la population à quitter le village. Kuro avait tenté d’obtenir des réponses, mais aucun des Jônins qu’il avait questionné n’avait voulu lui répondre. On ne faisait que le remettre à sa place d’un revers de la main. Dans la foule de shinobis qui s’activaient, le Kaisho espérait pouvoir croiser le regard de Luna, sa sensei, mais en vain. Si une personne avait bien pu lui expliquer clairement tout de foutoir, cela aurait été elle.

Écoutant les ordres, Kuro se rendit aux abords des quartiers résidentiels pour aider à l’évacuation. Tant bien que mal, il s’efforçait avec ses collègues à rediriger la foule, en s’assurant que le tout se déroule le plus rondement possible et sans incident. Il pouvait voir la peur et la panique dans les yeux de ses nouveaux concitoyens. Tout comme lui, ils étaient dans l’inconnus. Certes on leur demandait de quitter leur vie et leur foyer, mais pour quelle raison? Pour leur sécurité certainement…Mais ne pas savoir devait faire peur. Alors qu’il s’affairait toujours à la tâche, le Genin fut bien surpris de voir apparaitre dans leur rang l’Intendante du village en personne. Elle ordonna à un Chûnin de dépêcher trois Genins aider à l’évacuation d’un couple refusant de quitter leur résidence du quartier des oiseaux. Ce dernier happa Kuro et les deux autres shinobis les plus prêt pour leur transmettre l’ordre de Toph. Acquiesçant sans brocher, Kuro et ses deux nouveaux compagnons improvisés bondirent sur le toit le plus proche pour prendre la direction du quartier voisin.

Depuis la hauteur de la toiture, le jeune homme pouvait avoir une bonne vision sur la majorité du village. Partout, dans toutes les rues, on pouvait voir des colonnes de citoyens faisant la queue, tous impatient de quitter les lieux.

Quelque chose se tramait…L’inquiétude s’empara de lui.

Qu’arrivait-il à Iwa?

_________________
Evacuation [préparation Yonbi - ouvert] Signat10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9338-kaicho-kuro-100-termine
Miyamoto Teruyo
Miyamoto Teruyo

Evacuation [préparation Yonbi - ouvert] Empty
Mer 22 Juil 2020 - 21:41

Alors que je continuais à creuser mes tranchées, commençant à perler du front à grosses gouttes, Toph à ma grande surprise fit son apparition. Surement fort occupée, elle prenait malgré tout le temps de faire le tour de tout le village semblait-il s’assurant que tout se passait bien, du moins, que tout se passait au mieux compte tenu de la situation actuelle. Si mes premières interventions autour de l’académie n’avaient pas posé trop de problème, maintenant que j’intervenais dans le quartier résidentiel, la densité de population devenait quelque peu problématique. Il y avait eu des exercice d’évacuation, les gens avaient été préparés, nous avions prévus des tunnels, balisés les chemins d’échappatoire par mes sceaux lumineux et pourtant, dans une situation comme celle-ci où tout ceci était vrai, nous étions confronté à la réalité des choses.

Entre ceux totalement perdus, ceux qui désiraient emporter toute leur vie et leurs souvenirs, ceux qui avançaient lentement et ceux qui avaient tendant à pousser, l’évacuation commençait à virer au chaos. Par chance, Ryoko était déjà et commençait à organiser les choses, rassurant Toph sur la situation. Pour autant, c’était loin d’être parfait, et pour ma part, comme je ne pouvais rester inactif à la préparation des tranchées, cette fois, je décidais d’apporter une nouvelle aide providentielle pour l’évacuation.

« ATTENTION ÉCARTEZ VOUS ! » hurlais-je à la population.

D’abord interloqués, les badauds s’écartèrent rapidement quand ils me virent effectuer quelques mudras. Apposant ma main ensanglantée au sol, dans un immense nuage de fumée qui se dissipa rapidement un ours géant fit son apparition. D’une taille de dix-mètres au garrot, doté d’une épaisse armure de cuir et de métal, Bersekyr venait de faire son apparition, la première depuis qu’il avait pris le titre de Roi de l’Ouest, parallèle certain avec un certain Roi du Nord que j’avais rencontré quelque temps auparavant. Interpellant la cheffe du Shishiza, je donnais quelques consignes à mon ours et à la jeune mère de famille.

« Ryoko, Bersekyr va vous aider. Je viens de lui créer une plateforme de terre sur le dos, il pourra transporter facilement beaucoup de monde, cela vous facilitera l’évacuation. »

Puis, me tournant vers l’ours kodiak géant de plusieurs tonnes, j’apposais une main amicale sur l’une de ses pattes avant.

« Mon ami, je t’en demande beaucoup, mais je compte sur toi pour aider le plus de personnes à évacuer le village. Sois prudent. Je sais que je n’ai pas de soucis à me faire, que tu sauras protéger tout le monde en cas de besoin. À bientôt. »

Saluant Ryoko, je retournais finalement à mes tranchées, tournant quelques temps après au détour d’une rue pour continuer à tracer mon hypothétique chemin magmatique.

Spoiler:
 

Citation :
@Sekken M. Ryoko je t'interpelle dans le rp si jamais tu veux réagir.
@Tous, vous pouvez utiliser Bersekyr dans le RP pour vous aider à évacuer ou autre sans que j'intervienne à nouveau. Teruyo n'est plus dans la zone mais l'ours reste.

_________________
Evacuation [préparation Yonbi - ouvert] Terurusigna

Kit by Aimi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7144-miyamoto-teruyo-termine
Chôkoku Jurôjin
Chôkoku Jurôjin

Evacuation [préparation Yonbi - ouvert] Empty
Jeu 23 Juil 2020 - 10:01
Aussitôt passé dans la résidence principale de son clan pour envoyer tout le monde à travers le village, le Chôkoku, désireux de bien faire, s’y met aussi. Une mobilisation générale, du rang le plus bas aux plus hauts-gradés, participant au renforcement de structures, à l’évacuation ou encore à la sécurisation des lieux de vie. Chacun à sa place, pouvant aider où bon lui semble, suivant ses capacités. Jurôjin ne fait que soutenir les équipes de prévention de la population, préférant passer là où le besoin se fait sentir plutôt que de rester dans une seule zone. Il parcourt les rues, en recherche de difficulté. Alors que certains habitants exécutent rapidement la consigne donnée par le corps armée, d’autres ne semblent pas comprendre les raisons et refusent même d’écouter. Ainsi, voici les fois où l’autorité du Chûnin doit intervenir. Comme l’avait suggéré l’Intendante, plusieurs Genins interviennent. Certains manquent encore d’expérience et de contact avec les habitants, mais heureusement, les aînés et supérieurs sont là pour les soutenir. Un mot pour qu’ils gardent confiance en eux et continuent, puis il poursuit sa route.

Dans sa course, le jeune homme finit par rencontrer des visages qui lui sont familiers. Puis, un cri imposant se dresse au milieu de l’agitation. Teruyo, chevauchant un ours grandiose, approchant de Ryoko. Voyant le court échange et l’ours rester sur place, il lui est impossible de les ignorer, voulant ajouter ce qu’il a préparé au déroulement actuel. Il s’approche, tandis que le crieur s’en va.

« Bonjour Ryoko-senseï. Je vois que vous vous occuper l’évacuation. Tant mieux, avec vous, j’en suis sûr que tout ira bien. J’ai mobilisé mon clan dans tout le village. Ainsi, il ne faut pas hésiter à les utiliser, c’est pour ça qu’ils sont déployés. Ils pourront soutenir le trajet vers le lieu d’évacuation et rester pour surveiller. »

Il espère bien que son clan servira correctement dans la tempête qui se prépare. La majorité a pour rôle de ne s’occuper que de l’évacuation et préparation pour le village. L’élite elle, elle doit se tenir prête à agir dès lors que le démon commencera à agir. Les combattants jugés dignes et assez compétents pour participer, sélectionné non pas intégralement par Jurôjin, mais avec l’approbation de la Cheffe de clan. Même si la perte de ces hommes serait un lourd tribut à payer, il est nécessaire de les avoir lorsque la bête se réveillera. La sauvegarde du clan est de toute manière assurée, si les évacués vivent.

« Si vous évacuez les habitants, sachez senseï que vous pouvez compter sur ceux qui restent pour réussir. La réussite n’est pas une option, mais une obligation. Bon courage. »

Pas un « au revoir », qui pourrait se finir comme un adieu. Or, il ne compte pas mourir. Il souhaite que personne ne meurt. Iwa doit réussir à combattre le Dieu, doit le faire sans perdre quelque chose. Un souhait utopique, il le sait, mais qu’il veut croire quand même. Pour ce qui approche, il ne faut pas se placer de limite, il faut croire que tout est possible, afin que tout le devienne.

_________________
Evacuation [préparation Yonbi - ouvert] 1562190567-chokoku
Made by Mouton.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7079-termineepredefini-chokoku-jurojin#59424 https://www.ascentofshinobi.com/t7097-chokoku-jurojin-carnet https://www.ascentofshinobi.com/u1134
Sekken M. Ryoko
Sekken M. Ryoko

Evacuation [préparation Yonbi - ouvert] Empty
Jeu 23 Juil 2020 - 21:31
Alors qu'elle ordonnait à ses agents de s'occuper de l'évacuation, voilà que ce cher Teruyo arrive, venant faire apparaître au niveau de la foule un gigantesque ours. Elle cligne des yeux en observant l'immense bestiole, même si ce n'est pas la créature la plus grande qu'elle ait vu - elle a déjà vu des cochons faire quelques mètres en plus après tout -, mais elle qui était habitué à l'ours de Toph, tout blanc et faisant à peine deux mètres, elle était impressionnée sur le coup. Enfin, le jeune membre du Manazuru fait une plateforme en terre au-dessus de son dos pour ensuite lui dire de faire évacuer tout le monde sur son dos. Elle aimerait bien ... mais elle doute que l'ours puisse entrer dans le tunnel d'évacuation ... au moins, il pourrait les emmener jusqu'au tunnel à défaut de les faire sortir directement et évacuer avec tout ce monde sur son dos.

- Eh bien, je doute qu'il puisse entrer dans le tunnel, mais il pourra nous aider à faire de nombreuse navette jusqu'à ce dernier. Je te remercie Teruyo.

Enfin, Jurojin vient lui dire qu'il a demandé à tout son clan d'aider à l'évacuation, ce qui est pas de refus, des coups de mains supplémentaires aidera à vider plus facilement Iwa de tout ces civils. Ryoko croise les bras en écoutant Jurojin lui dire qu'il lui confie les rennes des membres de son clan, elle ignore s'ils sont aussi peu débrouillard que la plupart des membres du Shishiza, mais elle espère quand même qu'ils ne sont pas aussi facilement colérique que leur chef attitré.

- Je te remercie Jurojin, et j'espère bien que vous gagnerez. Évites de faire exploser tout Iwa quand même, ce serait dommage de devoir tout reconstruire à cause d'une vilaine colère de ta part, fufufu~.

Dit-elle en lui tirant légèrement la joue affectueusement, avant de le laisser partir. Elle soupire, puis reprend les ordres, avec l'aide des Chôkoku et de l'ours, ça devrait se faire encore plus rapidement, il ne restera plus qu'à surveiller l'évacuation des civils jusqu'à ce qu'il soit en lieu sûr. Ryoko ignore si elle pourra être à Iwa a temps, mais elle est certaine qu'elle pourra au moins protéger les civils, c'est son travail après tout.

_________________
Evacuation [préparation Yonbi - ouvert] 3ls1
Merci cerise pour l'avatar et la signature o/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4671-besoin-d-un-peu-de-savon-presentation-de-sekken-ryoko-finish https://www.ascentofshinobi.com/u603
Hyûga Tsuyoshi
Hyûga Tsuyoshi

Evacuation [préparation Yonbi - ouvert] Empty
Dim 26 Juil 2020 - 19:48
Plutôt surpris, mais tout de même moins que la majeure partie de la population, les Hyûga furent appelés à vider leurs quartiers. Sans annonce, sans prévisions, ils furent invités à vider leurs demeures et à laisser quasiment tout sur place, tout ce qui n’était pas encombrant et qu’ils pouvaient emporter avec eux. La mort dans l’âme, avec le sentiment d’avoir fait le mauvais choix, ceux qui avaient préféré préserver leur confiance totale en les choix de Hyûga Toph commencèrent à regretter leur décision. Peut-être que s’ils avaient été plus éclairés, ils auraient pu écouter le nouveau représentant clanique. Ce dernier avait pourtant averti que d’après les prévisions d’évacuation de Toph, seuls les humains étaient pris en charge.

_ Comment se peut-il ? S’exclamaient certains. Mais l’écho de leurs grondements et énervements naissants trouvaient écho dans les regards de leurs concitoyens, frères de clans ayant vraisemblablement fait un meilleur choix. De plus, les soldats d’Iwa, parfois zélés, poussaient à l’évacuation sans tarder se montrant parfois menaçants. Dans ces circonstances, que faire sinon s’exécuter ? Le pas lourd, ceux-là qui aujourd’hui semblaient goûter déjà pleinement aux lendemains incertains, marchaient comme forcés par une puissance qui les habitait. Ils regrettaient certainement pour la plupart.

En croisant la route des autres iwajins, les populations lambda qui elles n’avaient jamais reçu l’information concernant la présence du dieu sous Iwa que les Hyûga royalistes comprirent plus amplement pourquoi le nouveau représentant avait pris soin de les avertir et mieux leur avait proposé un plan de secours. Bien plus désemparés qu’eux, les civils lambda vivaient un véritable déchirement. Obligés d’aller là où les menaient ces puissants shinobis, les récriminations qui n’étaient prononcées pas plus hautement que le ton de la voix d’un enfant d’un an, trouvait écho dans l’impression de toute puissance des ninjas face à leur simplicité d’humains. Ces shinobis étaient si puissants et eux si faibles ! Que pouvaient-ils dire ? Osaient-ils seulement contester ? Qu’on les mène à l’abattoir, tels des moutons qu’ils n’y trouveraient rien à dire. De toute façon quoi faire d’autre ? Les rumeurs disaient qu’un dieu sommeillait sous Iwa, un dieu ! Un dieu ne pouvait pas être de loin plus puissant que les shinobis de toute façon, mais il restait un dieu tout de même. Il était impensable que les simples civils cohabitent avec un dieu animal voire bestial -car c'était forcément ainsi qu'ils se le représentaient-. Quand bien même ces magiciens de shinobis étaient là pour les protéger il valait mieux tout de même vider les lieux. Mais la manière laissait à désirer. Seulement que faire face aux shinobis ? Ces deniers étaient capables de tant de prouesses ! Sauf bien entendu les plus essentielles : créer à manger au peuple et l’absoudre de tout travail presque substantiel.

Les rumeurs allèrent bon train concernant ce dieu sous Iwa. Beaucoup s’imaginaient déjà que s’ils étaient évacués c’était qu’Iwa serait détruite, ne serait-ce qu’en partie. Quoi ? L’on parlait tout de même d’un dieu ! Les légendes ne parlaient-elles pas de pouvoirs des dieux ayant façonné la vie de l’homme la nature et tout ce qui suit ? Mais si les shinobis s’imaginaient pouvoir rivaliser à quoi ressembleraient les lendemains de cet affrontement divin ? Et pour les simples humains qu’ils étaient ? Comment survivraient-ils si leurs champs étaient dévastés ? Si leurs commerces étaient détruits emportant des valeurs que des années de dur labeur avaient amené à construire ? Ces shinobis pensaient-ils que Rokkusu s’était fait en un jour ? Et qu’adviendrait-il des provisions qu’ils avaient sauvegardé pour les périodes de soude ? Et leurs avoirs, leurs bijoux qu’ils pouvaient garantir en temps de crise afin de s’offrir un moyen de rebondir ? Et leurs maisons qu’ils avaient si durement acquises pour certains ? Quoi retomber dans la pauvreté ? Vivre dans la misère ? Jamais !

Si le peuple se laissait aller pour l’instant, beaucoup se soulèveraient dès l’instant où le minimum vital ne leur serait plus assuré. Ce n’est d’ailleurs qu’à ce moment précis qu’un peuple se soulève généralement : lorsque ses conditions de subsistance ne sont plus assurées. Le peuple n'est pas qu'une masse silencieuse. L’évacuation décidée telle qu’elle l’avait été n’augurait pas de bons lendemains pour Rokkusu car contrairement à ce que pouvait croire l’Intendante et l'intégralité de son conseil, le Daimyo et toutes les personnes au pouvoir, l’économie ne se reconstruit pas un en claquement de doigts et c'est bien toutes les activités des uns et des autres qui maintient le tout.

_________________
Spoiler:
 


Evacuation [préparation Yonbi - ouvert] 03483e9ae9996c8c0f0fb3940fd109f9
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t193-hyuga-tsuyoshi-100 https://www.ascentofshinobi.com/t4564-hyuga-tsuyoshi#35195

Evacuation [préparation Yonbi - ouvert]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Terre :: Iwa, village caché de la Roche :: Quartiers désolés
Sauter vers: