Soutenez le forum !
1234
Partagez

The love you take, is equal to the love you make (Yume)(18+)

Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

The love you take, is equal to the love you make (Yume)(18+) Empty
Mar 21 Juil 2020 - 22:42
The love you take, is equal to the love you make (Yume)(18+) VBs0Hke

Le dindon errait un peu, en attendant que Taishi termine son boulot d’évaluateur. Tant qu’il restait dans le complexe, ça ne semblait pas poser de problème, d’autant plus que l’Hayai était en pourparlers avec le Mizukage lui-même. Il y avait une certaine fierté à rencontrer des personnages si célèbres, mais c’était une gloire auquel le grand Glouba était habitué, une conséquence indirecte de son travail comme Chasseur de Primes émérite. Taishi pouvait faire le gars important ici, tout le monde savait qu’il n’était au final qu’un subordonné de Glouba. Un partenaire d’affaires, tout au plus.

En attendant, le dindon pouvait continuer ses expériences… Scientifiques. Oui, il ne fallait pas oublier que tout art se basait sur une méthode, née de l’expérimentation et de l’expérience.

Il y avait juste un problème. Il y avait une sale odeur dans l’air, une qu’il n’avait pas respiré de son bec crochu depuis bien longtemps. Un effluve ancien, qui mettait sa virilité de dindon en cause. Le genre qu’il n’avait pas reniflé depuis de nombreuses années, comme un mauvais souvenir qui vient te hanter lorsque tu approches ce précipice du sommeil, juste pour t’harceler, te torturer. Et il avait beau se dandiner sur place, lui et l’espace colossal qu’occupait son divin gras, il ne parvenait pas à la secouer, à s’en délivrer. Pas d’autre choix, il devait la trouver.

Rien dans la cour, pour commencer, même s’il eu le temps de faire quelques élégants clins d’œil à la gente féminine de Kiri. Fallait conserver sa réputation, après tout.

Rien dans les cuisines, où il eut droit à quelques regards ambitieux de la part du chef qui devait réfléchir à son prochain menu… Mais rien qu’un bon coup de bâton coloré sur le pied n’eut tôt fait de mettre à terme.

Non, l’odeur sembla augmenter quand il revint dans les espaces communs, là où la plupart des participants passait/perdait leur temps entre les épreuves. La plupart était insignifiants aux yeux du dodu dindon, mais cet air était persistant et c’est ainsi qu’il se gigotait entre les badauds des divers pays. Kirijins ? Non. Ils avaient cette impression distinguée, bien différente de celle qu’on leur attribuait parfois.

Et le Teikoku ? Ils sentaient comme Hi, ce qui n’était pas désagréable. Glouba appréciait particulièrement le pays du Feu, dont les couleurs étaient semblables à la robe du dindon, même si elles n’en avaient définitivement pas le lustre, le panache, voyez-vous ?

Non non, quelle surprise de voir l’odeur atteindre son paroxysme alors qu’il s’approchait de l’espace réservé à Iwa. Comme c’était étrange. Taishi lui avait résumé les effectifs des participants du village de la roche.

« Princesse », « Nul » et « Kagura ». C’était simple mais direct au moins.

Sachant que Nul n’était pas là, ni Kagura, les yeux globuleux du dindon s’arrêtèrent sur la silhouette appuyée sur la rembarde, qui semblait regarder dans la cour, dans un mélange de silence et d’ennui peut-être. Mais nonobstant cela, c’était bien elle qui avait cette… Odeur.

Avançant sur ses pattes décharnues et qui par un exercice de physique surnaturel semblait capable de porter son poids, le Glouba s’avança jusqu’à elle, les interstices de son bec confirmant son hypothèse qui était loin de l’enjouer. D’un bond leste et agile, il se hissa sur la rembarde pour confronter « Princesse » . Elle avait son masque sur le visage, mais celui-ci n’était que du toc face au célèbre casque de Glouba.


« J’aurais dû me douter qu’une esclave des paons se pointerait jusqu’ici ! Où elle est, cette chipie ? Ne nie pas ! Je peux sentir son parfum partout sur tes fringues ! »


Spoiler:


_________________
Relentlessly choose your destiny, Invité.
GLOUBAFIGHTER ENGAGE
The love you take, is equal to the love you make (Yume)(18+) 56132_s
#GLOUBA / A MAJESTIC HUNTER
#TAISHI / JIKKUKAN HERITOR / THE GREEN FLASH / DAEDALUS EMERGENCE / RULE REVOLUTION
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Byakuren Yume
Byakuren Yume

The love you take, is equal to the love you make (Yume)(18+) Empty
Jeu 23 Juil 2020 - 18:16

Je refuse ce titre de rp aussi


La première épreuve s'était terminée aussi vite qu'elle avait commencé. Une mise en bouche pas très digeste qui ne te mettait pas à l'aise avec les locaux. Vous aviez étés placés en équipe Iwajine et, ton manque d'éloquence n'avait pas aidé. Les quelques présentations avec d'autres candidats s'étaient très vite conclues sur de nouveaux silences.

Un temps de paix avant la tempête.

Mais de toutes les colères météorologiques, c'était bien la première fois qu'une voix aussi criarde et insupportable rompait ton attention portée au vide. En te retournant, pas de visage, mais une boule énorme et grasse qui gonflait comme pour attirer ton attention, ou exprimer sa colère. Il était grimpé sur la rambarde pour arriver à hauteur d'yeux, mais tu te serais bien passée d'une surprise de cette... monstruosité.

Le bedonnant était culotté de te traiter d'esclave sans la moindre retenue, attirant au passage l'attention des personnes autour tant l’agression paraissait tirée par les cheveux. Les joues chauffant légèrement derrière le masque d'ébène, tu ne peux t'empêcher de jauger l'animal de foire de haut en bas (autant dire que c'était vite fait).

- C'est plutôt moi qui devrait parler d'odeur...

Tu murmures faiblement, encore éberluée d'avoir à communiquer avec une volaille de basse-cour.

- Je ne sais pas ce que vous cherchez mais il n'y a ni esclave ni paon ici.

Ton ego avait été piqué, assez pour qu'il ravive une certaine aisance à prendre de haut ceux qui cherchaient à te confronter. Tu ne comptais pas te faire humilier par une boule de plume mal léchée qui criait plus qu'il ne conversait, mais une partie de toi s'interrogeait sur le flair du gibier, qui avait vu juste alors que tu n'étais pas rentrée en contact avec le peuple du ciel depuis ton retour à Iwa. Peut-être un sixième sens ? Peut-être un lien que vous hommes ne pouviez comprendre... Mais en fixant le criard, tu espérais intimement que ce lien soit éloigné... Très éloigné.


_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc https://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

The love you take, is equal to the love you make (Yume)(18+) Empty
Jeu 30 Juil 2020 - 2:16

« Tu me prends pour qui ? Un humain ? »

Il fallait du culot pour oser faire ce genre de suppositions. Surtout lorsqu’on avait un postérieur aussi mémorable que celui de Glouba. Oui, quelle calamité d’insulter son odorat de la sorte.

« Les paons et les Dindons entretiennent une rivalité plus vieille que les shinobis eux-mêmes. Alors tu peux me faire confiance que je peux les sentir une centaine de lieux à la ronde ! Tu ne trompes personne, servante de plumeau sur pattes ! »

La créature casquée fit mine de jauger la femme de haut en bas, peu impressionné de ce qu’il voyait.

« C’est pour ça que tu caches ta tête ? T’as honte d’avoir signé un pacte avec ces salopards, c’est ça ! »

Glouba secoua la tête.

« Alors écoute bien petite princesse, je vais te sauver du temps; t’as choisi le mauvais camp ! Vois-tu, les dindons sont infiniment supérieurs aux paons. »

Il tourna sur lui-même, comme pour se parader, exposant son magnifique corps boursoufflé à la vue de tous, y compris les curieux qui observaient du coin de l’œil.

« D’abord, nos croupions sont bien plus magnifiques, et ils ne traînent pas sur le sol constamment comme ces débiles. Ensuite, notre plumage est bien plus épais et nous permet de survivre même l’hiver dans les températures les plus hostiles. Tandis que les paons… Ce sont des lombrics tout nus, tout au plus ! »

Sur ces arguments plus que convaincants, l’oiseau croisa les bras.

« Je peux comprendre qu’à ton âge, tu aies pu être aveuglée par les fausses plumes qui volent dans tous les sens, les crêtes rebondies, la démarche plantureuse ! Mais une personne de ton statut mérite beaucoup mieux. »

Le dindon faisait les cent pas sur la rembarde.

« Il est évident que les paons sont des perdants, et veux-tu vraiment faire parti des perdants ou pire, finir comme Senken ? Réfléchis un peu. »

Le casque l’observa un instant avant de reprendre sa marche.

« Je suis pas surpris qu’il t’aient pris sous leur aile…*marmonne*… Ils aiment les cibles faciles… *marmonne*… Mais il y a toujours des limites…*marmonne*… Tout ça à cause de ce petit incident… »

La dinde releva la tête vers la femme, sautant du coq à l’âne.

« Qu’es-ce que t’attend ? Invoque cet abruti ! Il a des réponses à donner sur cette calomnie ! »


_________________
Relentlessly choose your destiny, Invité.
GLOUBAFIGHTER ENGAGE
The love you take, is equal to the love you make (Yume)(18+) 56132_s
#GLOUBA / A MAJESTIC HUNTER
#TAISHI / JIKKUKAN HERITOR / THE GREEN FLASH / DAEDALUS EMERGENCE / RULE REVOLUTION
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Byakuren Yume
Byakuren Yume

The love you take, is equal to the love you make (Yume)(18+) Empty
Sam 2 Jan 2021 - 15:19

Je refuse ce titre de rp aussi


- Non mais de quoi je me mêle ?!

Le petit gros avait été comme coupé dans son élan par une voix stridente, inusuelle. Une petite boule de plume s'était échappée d'un arbre et avait foncé tête baissée vers l'arrogant ; une patte drastiquement tendue vers l'avant comme s'il s'apprêtait à donner le high-kick le moins crédible de l'histoire.. d'un peuple mythique.

Tes yeux ne peuvent que constater, désemparés, Aozora qui avait prit les calomnies du jambon sur patte un peu trop à cœur. Au final, peut-être que le seul point qui pouvait donner raison à cette dinde ambulante, c'était cette rivalité naissante et sans logique entre son espèce et le peuple du ciel avait qui tu avais désormais un contrat.

- Aozora, tu ne devrais pas...

Tu as signé ton arrêt de mort grosse dindasse ; comparer ce postérieur gras et sale à notre magnifique robe ; Tu n'es qu'un oiseau de bas étage et tu devrais avoir honte de parler ainsi à des sangs nobles !

Une chose était sûre ; il ne parlait pas de ton sang. Les paons s'étaient révélés princiers malgré eux, presque étroitement liés à des mythologies ancestrales.


- Nous sommes les dignes descendants des phénix, et je vais te montrer aujourd'hui ce qui arrive à ceux qui manquent de respect aux dieux !

Derrière ton masque, un vent de panique. Parce que ces deux surexcités attiraient l'attention des plus curieux, et créeraient bientôt une pièce de théâtre presque risible tant les arguments semblaient jetés en l'air.

Aozora était mignon, mais il était aussi le plus jeune né et le plus immature de sa lignée. Il ne leur rendait pas vraiment hommage en se comportant ainsi, mais au fond, il était un enfant qu'on avait privé de sa liberté jusque peu. Incapable de voler, enfermé dans un mont glacial, dans un fuinjutsu trop puissant pour être contré. Alors aujourd'hui, il saisissait chaque opportunité de la vie, même les pires, pour se sentir renaître comme ses ancêtres étaient réputés pour le faire.

Quitte à passer pour un fou, quitte à ruiner ton anonymat et la discrétion de votre visite.



_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc https://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc
Hayai C. Taishi
Hayai C. Taishi

The love you take, is equal to the love you make (Yume)(18+) Empty
Ven 7 Jan 2022 - 9:42
Les deux oiseaux se considéraient de haut, prêt à sa bagarrer en plein centre étranger, si ce n’était que pour prouver la supériorité de leur espèce respective, avec peu de regard pour le possible incident diplomatique… Ou tout le reste. Qui allait donner le premier coup ? Qui allait gagner ou perdre cette lutte intestine, cette ignoble compétition ancestrale ?

On ne le saurait pas aujourd’hui.

« Glouba, qu’est-ce que tu fous ? »

Taishi, les bras croisés, approcha rapidement, avec un moue au visage qui n’entendait pas à rire. Le dindon se figea, mais pas par soumission, plutôt qu’il évaluait ses chances de succès si l’Hayai se mettait dans son chemin. Après un instant qui sembla une éternité, l’obèse oiseau soupira avant de se détourner en s’éloignant sans plus de cérémonie.

« La prochaine fois, poulet arc-en-ciel… »

Taishi secoua la tête, peu impressionné. Le dindon était un emploi à temps plein parfois. Peut-être aurait-il dû le laisser à Iwa… Mais l’apprentissage de Senken en aurait probablement souffert. Mais au lieu de s’attarder sur le crétinisme fini de Glouba, le jônin réalisait plutôt la présence de la mystérieuse genin masquée. Enfin, pas si mystérieuse que cela. Toph lui avait donné les détails avant leur départ, une chose nécessaire pour comprendre la valeur de cette jeune fille qui lui était somme toute peu connue. Réaliser qu’en cas de besoin, tous les autres genins pouvaient être sacrifiés pour la garder en vie, par exemple, aussi sinistre que ça puisse paraître.

« Désolé pour l’incident. Il entretient une sorte de rivalité pour la plupart des oiseaux. »

Un peu comme la victime d’intimidation qui voyait des ennemis partout, peut-être. Mais en pire. Bien pire, sans aucun doute. Malgré cela, Taishi n’en faisait pas une grosse histoire. Après tout, rien n’était arrivé au final.

« Alors, comment vont tes épreuves jusqu’ici ? L’examen est-il tout ce que tu en espérais ? »

Il était réellement intrigué de le savoir, partiellement de par son statut particulier mais aussi parce que Taishi ne la connaissait tout simplement pas et voulait se faire une meilleure idée de sa personne.

« Plus sérieusement, et par simple curiosité… Pourquoi ninja ? Tu dois bien t’apercevoir que même en essayant, ton statut particulier te mettra toujours à part des autres, non ? Pourquoi faire une profession si dangereuse quand tu aurais simplement pu vivre dans l’aisance de ton héritage ? »

Il haussa les épaules, comme s’il connaissait certaines des réponses, mais qu’il voulait les entendre quand même.

« Selon les ordres que j’ai reçu, ta vie vaut davantage que celle de tes collègues, davantage que la mienne aussi. Comment te sens-tu face à cela ? »

Un moment de silence, et l’Hayai eut son éternel sourire compatissant, se plaçant une main derrière la tête.

« Mais me voilà avec de si sérieuses questions. N’y vois aucune insulte. Je n’ai pas beaucoup de filtres. Si ta prochaine épreuve n’est pas imminente, une marche autour du complexe serait-elle une idée plus intéressante ? Toi et ton compagnon, évidemment. »


@Byakuren Yume

_________________
Relentlessly choose your destiny, Invité.
GLOUBAFIGHTER ENGAGE
The love you take, is equal to the love you make (Yume)(18+) 56132_s
#GLOUBA / A MAJESTIC HUNTER
#TAISHI / JIKKUKAN HERITOR / THE GREEN FLASH / DAEDALUS EMERGENCE / RULE REVOLUTION
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

The love you take, is equal to the love you make (Yume)(18+)

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» There is love in holding and there is love in letting go. [Ayano & Kyohei]
» Love you - Ai ni - te amo - ich liebe dich - PLEEEAAASE MARRIED WITH ME !
» Make it bleed [Fuu]
» Make Jishin great again - solo
» Ogura - make Suzuri great again

Ascent of Shinobi :: Événements :: Événements terminés :: Examens :: Examen international de la Brume :: Autour du Complexe Shinobi
Sauter vers: