Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

The love you take, is equal to the love you make (Yume)(18+)

Hayai Taishi
Hayai Taishi

The love you take, is equal to the love you make (Yume)(18+) Empty
Mar 21 Juil 2020 - 22:42
The love you take, is equal to the love you make (Yume)(18+) VBs0Hke

Le dindon errait un peu, en attendant que Taishi termine son boulot d’évaluateur. Tant qu’il restait dans le complexe, ça ne semblait pas poser de problème, d’autant plus que l’Hayai était en pourparlers avec le Mizukage lui-même. Il y avait une certaine fierté à rencontrer des personnages si célèbres, mais c’était une gloire auquel le grand Glouba était habitué, une conséquence indirecte de son travail comme Chasseur de Primes émérite. Taishi pouvait faire le gars important ici, tout le monde savait qu’il n’était au final qu’un subordonné de Glouba. Un partenaire d’affaires, tout au plus.

En attendant, le dindon pouvait continuer ses expériences… Scientifiques. Oui, il ne fallait pas oublier que tout art se basait sur une méthode, née de l’expérimentation et de l’expérience.

Il y avait juste un problème. Il y avait une sale odeur dans l’air, une qu’il n’avait pas respiré de son bec crochu depuis bien longtemps. Un effluve ancien, qui mettait sa virilité de dindon en cause. Le genre qu’il n’avait pas reniflé depuis de nombreuses années, comme un mauvais souvenir qui vient te hanter lorsque tu approches ce précipice du sommeil, juste pour t’harceler, te torturer. Et il avait beau se dandiner sur place, lui et l’espace colossal qu’occupait son divin gras, il ne parvenait pas à la secouer, à s’en délivrer. Pas d’autre choix, il devait la trouver.

Rien dans la cour, pour commencer, même s’il eu le temps de faire quelques élégants clins d’œil à la gente féminine de Kiri. Fallait conserver sa réputation, après tout.

Rien dans les cuisines, où il eut droit à quelques regards ambitieux de la part du chef qui devait réfléchir à son prochain menu… Mais rien qu’un bon coup de bâton coloré sur le pied n’eut tôt fait de mettre à terme.

Non, l’odeur sembla augmenter quand il revint dans les espaces communs, là où la plupart des participants passait/perdait leur temps entre les épreuves. La plupart était insignifiants aux yeux du dodu dindon, mais cet air était persistant et c’est ainsi qu’il se gigotait entre les badauds des divers pays. Kirijins ? Non. Ils avaient cette impression distinguée, bien différente de celle qu’on leur attribuait parfois.

Et le Teikoku ? Ils sentaient comme Hi, ce qui n’était pas désagréable. Glouba appréciait particulièrement le pays du Feu, dont les couleurs étaient semblables à la robe du dindon, même si elles n’en avaient définitivement pas le lustre, le panache, voyez-vous ?

Non non, quelle surprise de voir l’odeur atteindre son paroxysme alors qu’il s’approchait de l’espace réservé à Iwa. Comme c’était étrange. Taishi lui avait résumé les effectifs des participants du village de la roche.

« Princesse », « Nul » et « Kagura ». C’était simple mais direct au moins.

Sachant que Nul n’était pas là, ni Kagura, les yeux globuleux du dindon s’arrêtèrent sur la silhouette appuyée sur la rembarde, qui semblait regarder dans la cour, dans un mélange de silence et d’ennui peut-être. Mais nonobstant cela, c’était bien elle qui avait cette… Odeur.

Avançant sur ses pattes décharnues et qui par un exercice de physique surnaturel semblait capable de porter son poids, le Glouba s’avança jusqu’à elle, les interstices de son bec confirmant son hypothèse qui était loin de l’enjouer. D’un bond leste et agile, il se hissa sur la rembarde pour confronter « Princesse » . Elle avait son masque sur le visage, mais celui-ci n’était que du toc face au célèbre casque de Glouba.


« J’aurais dû me douter qu’une esclave des paons se pointerait jusqu’ici ! Où elle est, cette chipie ? Ne nie pas ! Je peux sentir son parfum partout sur tes fringues ! »


Spoiler:
 


_________________
I make my own path, Invité.

Taishi's Theme : Anthem of Color
The love you take, is equal to the love you make (Yume)(18+) 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
#THEME OF GLOUBA : A MAJESTIC HUNTER (Click)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine
Byakuren Yume
Byakuren Yume

The love you take, is equal to the love you make (Yume)(18+) Empty
Jeu 23 Juil 2020 - 18:16

Je refuse ce titre de rp aussi


La première épreuve s'était terminée aussi vite qu'elle avait commencé. Une mise en bouche pas très digeste qui ne te mettait pas à l'aise avec les locaux. Vous aviez étés placés en équipe Iwajine et, ton manque d'éloquence n'avait pas aidé. Les quelques présentations avec d'autres candidats s'étaient très vite conclues sur de nouveaux silences.

Un temps de paix avant la tempête.

Mais de toutes les colères météorologiques, c'était bien la première fois qu'une voix aussi criarde et insupportable rompait ton attention portée au vide. En te retournant, pas de visage, mais une boule énorme et grasse qui gonflait comme pour attirer ton attention, ou exprimer sa colère. Il était grimpé sur la rambarde pour arriver à hauteur d'yeux, mais tu te serais bien passée d'une surprise de cette... monstruosité.

Le bedonnant était culotté de te traiter d'esclave sans la moindre retenue, attirant au passage l'attention des personnes autour tant l’agression paraissait tirée par les cheveux. Les joues chauffant légèrement derrière le masque d'ébène, tu ne peux t'empêcher de jauger l'animal de foire de haut en bas (autant dire que c'était vite fait).

- C'est plutôt moi qui devrait parler d'odeur...

Tu murmures faiblement, encore éberluée d'avoir à communiquer avec une volaille de basse-cour.

- Je ne sais pas ce que vous cherchez mais il n'y a ni esclave ni paon ici.

Ton ego avait été piqué, assez pour qu'il ravive une certaine aisance à prendre de haut ceux qui cherchaient à te confronter. Tu ne comptais pas te faire humilier par une boule de plume mal léchée qui criait plus qu'il ne conversait, mais une partie de toi s'interrogeait sur le flair du gibier, qui avait vu juste alors que tu n'étais pas rentrée en contact avec le peuple du ciel depuis ton retour à Iwa. Peut-être un sixième sens ? Peut-être un lien que vous hommes ne pouviez comprendre... Mais en fixant le criard, tu espérais intimement que ce lien soit éloigné... Très éloigné.


_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc https://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc
Hayai Taishi
Hayai Taishi

The love you take, is equal to the love you make (Yume)(18+) Empty
Jeu 30 Juil 2020 - 2:16

« Tu me prends pour qui ? Un humain ? »

Il fallait du culot pour oser faire ce genre de suppositions. Surtout lorsqu’on avait un postérieur aussi mémorable que celui de Glouba. Oui, quelle calamité d’insulter son odorat de la sorte.

« Les paons et les Dindons entretiennent une rivalité plus vieille que les shinobis eux-mêmes. Alors tu peux me faire confiance que je peux les sentir une centaine de lieux à la ronde ! Tu ne trompes personne, servante de plumeau sur pattes ! »

La créature casquée fit mine de jauger la femme de haut en bas, peu impressionné de ce qu’il voyait.

« C’est pour ça que tu caches ta tête ? T’as honte d’avoir signé un pacte avec ces salopards, c’est ça ! »

Glouba secoua la tête.

« Alors écoute bien petite princesse, je vais te sauver du temps; t’as choisi le mauvais camp ! Vois-tu, les dindons sont infiniment supérieurs aux paons. »

Il tourna sur lui-même, comme pour se parader, exposant son magnifique corps boursoufflé à la vue de tous, y compris les curieux qui observaient du coin de l’œil.

« D’abord, nos croupions sont bien plus magnifiques, et ils ne traînent pas sur le sol constamment comme ces débiles. Ensuite, notre plumage est bien plus épais et nous permet de survivre même l’hiver dans les températures les plus hostiles. Tandis que les paons… Ce sont des lombrics tout nus, tout au plus ! »

Sur ces arguments plus que convaincants, l’oiseau croisa les bras.

« Je peux comprendre qu’à ton âge, tu aies pu être aveuglée par les fausses plumes qui volent dans tous les sens, les crêtes rebondies, la démarche plantureuse ! Mais une personne de ton statut mérite beaucoup mieux. »

Le dindon faisait les cent pas sur la rembarde.

« Il est évident que les paons sont des perdants, et veux-tu vraiment faire parti des perdants ou pire, finir comme Senken ? Réfléchis un peu. »

Le casque l’observa un instant avant de reprendre sa marche.

« Je suis pas surpris qu’il t’aient pris sous leur aile…*marmonne*… Ils aiment les cibles faciles… *marmonne*… Mais il y a toujours des limites…*marmonne*… Tout ça à cause de ce petit incident… »

La dinde releva la tête vers la femme, sautant du coq à l’âne.

« Qu’es-ce que t’attend ? Invoque cet abruti ! Il a des réponses à donner sur cette calomnie ! »


_________________
I make my own path, Invité.

Taishi's Theme : Anthem of Color
The love you take, is equal to the love you make (Yume)(18+) 56132_s
#GLOUBAFETT (Click)
#THEME OF GLOUBA : A MAJESTIC HUNTER (Click)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t363-hayai-taishi-termine

The love you take, is equal to the love you make (Yume)(18+)

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Examen international de la Brume :: Autour du Complexe Shinobi
Sauter vers: