Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA]

Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] Empty
Mar 21 Juil 2020 - 22:43
Je m’étais levée comme par habitude au lever du soleil pour poursuivre l’entrainement. J’avais un planning strict pour la plus grande fierté de mes parentés. L’ambiance avait bien changé depuis que nous sommes de retour au pays du feu. J’avais comme perdu mon foyer là-bas, près des montagnes. Père et mère étaient drastiquement différents, tout tournait autour de l’empereur et des missions. Je ne supportais plus les discussions qu’on abordait à table, ça m’irrité. Partir aux aurores était donc la seule solution pour échapper aux sermons quotidiens. Je n’avais plus l’âge pour me rebeller, mais je n’avais pas envisagé de vivre ma vie sous le joug des règles de conduite qui n’étaient motivées que par l’envie de rester dans les bonnes grâces de l’empereur. Je devais être parfaite en toutes circonstances, moi qui ai vécu en nomades pendant des années. Il n’y avait que lors des missions où je pouvais m’éloigner de l’étouffement de mes parents. Je n’aime pas être ici, il faut croire que je n’ai pas réussi à m’y faire. Bien que mes souvenirs d’enfant me rappelaient les jeux auxquels je m’abandonnais en ces lieux. Je n’avais pas cherché à retrouver les amis que j’avais pu me faire à cette période, c’était il y a bien trop longtemps. Je devais avoir quoi ? Pas plus de 14 ans, ils ont du bien grandir depuis ce temps et puis ça doit faire un an que je suis à la capitale. Personne avait essayé de me contacter, c’est que ça ne valait pas la peine de s’y intéresser.

Alors que je me vidais la tête à exercer mes techniques de synchronisation avec mon Ninken, Ruth. Un homme du clan était venu m’apporter un message, il s’agissait d’un ordre de mission. Il n’y avait pas plus d’indications, j’avais juste à me rendre sur place pour avoir les détails et partir sur les routes. J’imagine que le support papier n’était pas une valeur sûre, les fuites d’informations étaient plus simplement maîtrisées quand elles étaient dites à l’oral. Un messager était si souvent pris pour cible… et il faut dire que nous ne sommes pas à l’abri des conflits ici. Je n’avais pas le temps de me plaindre, j’étais déjà habillée donc autant ne pas perdre de temps. J’avais pris soin de saluer avec distinction mes aînés afin de les avertir de mon départ.

Le chemin n’était pas long, le domaine Inuzuka se trouvait au plus près du cœur d’Urahi. J’avais rendez-vous à côté d’une fontaine ornée d’une statue de Crapaud ninja, sur la place principale. J’aimais bien voir l’eau claire s’écouler dans le bassin, bien que c’était surtout pour y observer les carpes koï qui vivaient là. J’avais pensé à prendre des granules, pour les déverser sur la surface. C’était toujours un moment sympa, ils s’agglutinaient tous autour de la nourriture en faisant des bulles à force d’ouvrir et fermer la bouche. Disons que c’était une habitude que j’avais prise, ça me permettait de passer le temps. C’était peut-être pas le comportement exemplaire qu’on attendait de moi d’être avachie sur un bassin d’eau stagnante grouillant d’odeurs d’algues, mais j’aimais bien m’y abandonner. Je n’étais pas du genre à attendre droite comme un piquet jusqu’à ce qu’on vienne me sonner.

Ayuu, en regardant les poissons grouiller dans l'eau - Eh bien, vous avez l'air de vous amuser ça fait plaisir ! J'aimerais bien me satisfaire de quelques graines moi aussi. Si vous saviez le nombre de bol de ramens que je m'enfile après chaque mission...

J'avais un faible pour les ramens et les boissons chaudes, oui, même l'été. Ce n'était pas une boule de feu solaire qui allait chambouler mes habitudes, ça non !


_________________
Ayuu s'exprime en #9999FF
RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] 414d15c02ac1002f47a59c9e2bd9cbf5ca8d3378r1-496-220_hq
avatar ©️ Aimi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634
Kogami Akira
Kogami Akira

RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] Empty
Mar 21 Juil 2020 - 23:32


Taida 怠惰


Akira, comme à son habitude, était plus occupé à flâner qu’à s’entraîner. Le parfum émanant des arbres de la forêt, le chant des oiseaux, le ciel azur, toutes ces choses décrites par les premiers poètes ayant foulé ces terres que plus personne ne prend le temps d’apprécier… Akira les apprécie pour eux. Sans doute est-ce pour protéger tout cela que le jeune homme a rejoint l’empire. Que ferait-il si tout ceci venait un jour à disparaître ? Mais ses questions existentielles ne purent trouver réponses pour le moment, car un messager vint lui donner un ordre de rendez-vous.

Encore une mission. Manifestement, sa récente période d’activité a bien été remarquée par ses supérieurs, qui se mettent de plus en plus à lui donner des missions. L’équation est simple à faire, plus il fera preuve de bonne volonté, moins il aura de temps pour faire la sieste. Pourtant, Akira retire une certaine satisfaction de tout ceci. Comme s’il se sentait enfin utile et considéré, chose qu’il aura mis des années à ressentir. Espérons qu’il puisse à terme devenir lieutenant.

C’est donc sur le trajet que le soldat en vient à se demander comment sera son ou sa partenaire de mission. Il est très rare d’envoyer des soldats seuls en mission, Akira a toujours agi en binôme et jamais avec les mêmes. Et il faut bien admettre que la plupart de ses camarades étaient… singuliers. Une folle, une muette, un kumojin idéaliste… le jeune homme se demande bien sur quoi pourrait-il tomber cette fois. De toute manière, lui-même ne pourrait pas prétendre être quelqu’un de normal. La plupart des gens interprètent son flegme et son laconisme comme un manque de respect ou de l’arrogance, ce qui est très loin du compte.

Une fois arrivé sur les lieux, le grand brun s’arrête pour parcourir la place du regard. C’est bien malin de donner rendez-vous sans lui indiquer le nom ou l’apparence de son partenaire de mission. L’empire agit souvent ainsi afin de favoriser la cohésion, les soldats du teikoku étant censés pouvoir se reconnaître naturellement. Chose évidemment plus évidente lorsqu’ils portent l’emblème du feu, ce que ne fait pas Akira aujourd’hui puisqu’il n’a pas vraiment pu se préparer.

“ Hmmm… “

Approchant de la fontaine, Akira s’y penche en observant les poissons qui la peuplent, debout juste à côté d’une jeune femme occupée à faire la même chose que lui. Le soldat reste ainsi quelques instants silencieusement, fixant simplement ces êtres marins dont le dernier contact avec l’un des leurs ne lui évoque pas de bons souvenirs. En revanche, la première chose qui lui vient en tête est le manque de protection. Manifestement, n’importe qui peut venir se servir s’il le veut.

“ Ça fait de la nourriture gratos. “

Dit-il, stoïque, fixant les poissons avec désintérêt.

_________________
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] Empty
Mer 22 Juil 2020 - 18:49
Je n'avais pas immédiatement remarqué l'ombre du jeune homme à la chevelure brune qui s'était rapproché. Il faut dire que j'étais absorbée par le cours d'eau et ses habitants. Son teint de pêche était le témoin d'un age peu avancé, sans doute proche du mien. Je me demande ce qu'il vient faire là, généralement il faut s'ennuyer pour porter intérêt à ces bestioles. Disons que ce n'était pas fréquent de me voir accompagner sur le rebord de la fontaine. Sans doute un passionné de ces choses-là, c'est possible. Après un temps, l'homme s'était mis à parler comme si les mots n'avaient pas d'impact.

Akira, stoïque - Ça fait de la nourriture gratos.

Il venait de dire en toute impunité et sans détour que ces adorables poissons lui semblaient comestibles. Enfin, j'espère qu'il ne parle pas de mes amis à écailles comme ça, sinon ça va barder ! Non, c'est forcément ça. C'est Horrible. Comment peut-il penser à ça en voyant quelqu'un les nourrir... il s'imagine quand même pas que j'essayais de les engraisser pour m'en faire une grillade, hein ? Il commence à me taper sur les nerfs celui-là. Il n'avait pas l'allure d'un crève-la-faim, il n'avait donc aucune excuse.

Ayuu, fronçant les sourcils - Tu sais que tu parles de carpes koï là ? C'est la propriété de la ville puisqu'ils sont sur la place. Je te permettrais pas de réduire leur nombre dans ton estomac, ça non. J'espère m'être bien fait comprendre !

J'avais pris un ton assez sérieux pour tenter d'affirmer mon agacement. Le hic, c'est qu'il fallait que Ruth (mon chien ninja) s'en mêle. Il s'était relevé du sol, agitant son pelage dans tous les sens comme pour se débarbouille. Puis, il avait commencé à embrayer le pas dans la direction de l’effronté. C'est quand il était à sa hauteur, qu'il lui avait tendu la patte comme le bon être docile qu'il est - en dehors des combats. Comment dire... c'était la totale, d'un côté on projette de s'en prendre à des animaux sans défenses et de l'autre mon fidèle ami à poils voulait sympathiser avec le coupable de ce futur crime. Toutefois, Ruth n'était pas stupide il agissait toujours de manière logique bien qu'il ne soit qu'un canidé aux yeux du monde. Il devait donc bien y avoir une raison qui justifiait son comportement. Ce jeune homme était peur-être un soldat, lui aussi ? Hm... aucune chance, à y regarder de plus près il n'a pas la trace de l'équipement distinctif ni même l’emblème du pays du feu sur lui.

Ayuu, fâchée - Ruth, laisse ce sauvage tranquille. Il va vouloir te manger dans 5 minutes.


Ruth pencha la tête sur le côté comme pour me questionner sur la véracité de mon jugement. Qu'est ce qu'il a encore ? C'était son nouveau passe temps de me provoquer ? J'étais totalement estomaquée de voir les choses prendre cette tournure.

_________________
Ayuu s'exprime en #9999FF
RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] 414d15c02ac1002f47a59c9e2bd9cbf5ca8d3378r1-496-220_hq
avatar ©️ Aimi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634
Kogami Akira
Kogami Akira

RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] Empty
Mer 22 Juil 2020 - 22:34


Taida 怠惰


La jeune femme à ses côtés, à qui il ne portait pas plus d’attention que cela jusqu’ici, se mit à hausser le ton en l’entendant soliloquer. Encore une femme hystérique ? L’empire en est réellement rempli. Akira soupire avant même de lui répondre, se décalant d’un pas ou deux sur le côté comme pour garder ses distances. Il n’est jamais à l’abri d’une gifle surprise.

“ Des carpes quoi ? J’aime pas le poisson moi, je disais ça comme ça. “

Dit-il avec placidité, fixant la jeune femme au travers de ses paupières mi-closes. Sans doute une protectrice de la nature. Akira en a déjà croisé plusieurs à Urahi, notamment au sein du clan Inuzuka. Ces shinobis accompagnés de leurs chiens étranges… la dernière dont il se souvient était même accompagnée d’un loup capable de parler. Mais il n’eut pas le temps d’y penser plus longtemps puisque, par un étrange hasard, un chien s’approche de lui en lui tendant la patte. Il faut dire qu’Akira est plutôt proche des animaux de par sa nature calme et posée.

“ C’est ton chien alors. “

Dit-il en s’abaissant à son niveau, attrapant la patte du chien en la serrant comme s’il était humain. Le jeune homme lui caresse ensuite doucement la tête en regardant l’animal du même regard vide qu’auparavant, comme s’il était endormi. Le soldat se relève alors et s’étire, comprenant qu’il a en fait affaire à sa camarade de mission. S’il a beau être paresseux et laconique, Akira a l’esprit vif et il n’est pas difficile de reconnaître un soldat de l’empire en la jeune femme. Sûrement une Inuzuka, il n’y a qu’eux pour parler aux chiens de toute manière.

“ Tu attends quelqu’un pour une mission, n’est-ce pas ? “

Dit-il en fixant le ciel. Inutile de faire durer les choses plus longtemps, le jeune homme a tendance à s’endormir quand les choses ne vont pas assez vite. Espérons que le caractère hargneux de sa camarade ne soit qu’une fausse impression, Akira n’a pas le moins du monde envie de faire une énième mission avec une hystérique comme Natsumi.

_________________
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] Empty
Mer 22 Juil 2020 - 23:41
Sa réaction était quelque peu inattendue, il n'avait montré aucune expression bien qu'il se soit reculé de quelques pas. Comme si j'avais parlé dans le vent, j'avais la sensation d'être une pestiférée. Il s'était contenté de souffler pour me répondre avec un semblant de ce qui me paraissait être de l'agacement.

Akira, las - Des carpes quoi ? J’aime pas le poisson moi, je disais ça comme ça.

Ah, c'est vrai que je ne l'avais pas imaginé de cette façon. Je pensais qu'il menaçait réellement ces pauvres bêtes. Je m'étais peut-être un peu trop laissée emporter. C'était limite une agression de ma part pour quelques mots adressés en coup de vent. Il faut dire que j'avais le sang chaud pour ces choses-là. J'avais une certaine affinité avec les animaux depuis la naissance. Je suis une Inuzuka et que je le veuille ou non je perdais rapidement le contrôle quand je sentais un animal en danger.

Akira, caressant le chien - C’est ton chien alors.

Il avait l'air d'être plus réceptif à la compagnie de Ruth, lui montrant même plus d'humanité qu'à moi sa semblable. Il lui avait même tenu la patte, j’hallucine. J'avais peut-être fait une erreur de jugement - Ruth avait tenté de me prévenir. Je regrettais les mots durs que je lui avais lancé. Il avait bien le droit au bénéfice du doute après s'être si bien comporté avec mon chien.

Ayuu, se confondant en excuses - Oui, il s'appelle Ruth. Je suis désolée, je pensais que tu voulais sérieusement manger les poissons. Ruth semble t'apprécier, c'est que tu ne dois pas être un mauvais bougre au fond.

Le jeune homme se releva, laissant mon chien me rejoindre pour recevoir encore plus de papouilles. C'est qu'il était malin pour obtenir les bonnes grâces des gens celui-là. C'était un chien très intelligent bien qu'il eût besoin de beaucoup d'attention de la part des Hommes. Il n'était pas du genre à se tromper sur le jugement qu'il portait à une personne, sans doute dû à son instinct primaire.

Akira, avisé - Tu attends quelqu’un pour une mission, n’est-ce pas ?

Ah bah bravo. Il fallait que ce soit mon coéquipier en prime. J'ai du faire une bonne première impression comme on dit. Que j'ai honte ! Je voudrais me faire toute petite ou même rentrer à la maison - bien que l'idée me refroidisse. C'était toujours préférable à l’embarras que je ressentais à cet instant précis.

Ayuu, piquée par la surprise - Je... oui. J'imagine qu'il s'agit de toi ? Eh bien, enchantée je m'appelle Ayuu, Ayuu Inuzuka et voici mon fidèle Ninken : Ruth. J'espère pouvoir t'être utile.

Il faut dire que j'étais une soldate débutante. Il faut dire, que ça ne faisait qu'un an que j'étais revenue au pays et je n'avais pas réalisé grand chose pendant ce laps de temps. Autant dire, que j'avais l’étoffe d'un boulet bien que j'aie mes spécialités. Mon talent de pistage et de chasse représentait des atouts majeurs sur le terrain. Autant dire que sans ce don j'étais qu'un pion sans valeur marchande.

Ayuu, avec une moue boudeuse - J'imagine qu'on va nous faire poireauter encore longtemps ? Ils pourraient au moins donner une information sur l'heure de rendez-vous. Enfin je dis ça, c'est pour faire la conversation tu sais. C'est que tu as l'air épuisé ou c'est peut être parce que je t'ai agacé tout à l'heure ?

Je l'avais sans doute encore plus ennuyée, mais bon. Il fallait bien tuer le temps avant de voir l'émissaire pointer le bout de son nez. Je n'avais pas de quoi me plaindre, ça me permettait de me tenir éloignée du domaine. Je pouvais vivre librement en dehors de l'enceinte du clan.

_________________
Ayuu s'exprime en #9999FF
RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] 414d15c02ac1002f47a59c9e2bd9cbf5ca8d3378r1-496-220_hq
avatar ©️ Aimi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634
Kogami Akira
Kogami Akira

RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] Empty
Jeu 23 Juil 2020 - 0:15


Taida 怠惰


Akira accepte les excuses de la jeune femme, qu’il n’aurait de toute manière pas jugé nécessaire. Le soldat ne se vexe pas facilement et n’est pas non plus du genre à se renfermer sur lui-même quand c’est le cas. Les gens réagissent parfois d’une manière différente de lui, l’Hijine l’a parfaitement compris et se contente de faire avec. Cela dit, ses excuses sont appréciées puisqu’elles laissent penser que sa camarade n’est finalement pas une hystérique comme il aurait pu le croire. C’est un très bon point. Les personnes hystériques lui prennent bien trop d’énergie.

“ Ah bon ? Il sent les gens bien et mauvais ? “

Demande t-il en observant le chien. L’on a prêté toutes sortes de capacités aux animaux au cours de l’histoire, reste à vérifier si tout cela était vrai. Akira n’est pas particulièrement cartésien mais les animaux ne sont pas vraiment ce qu’il y a de plus intelligent sur terre à ses yeux. Il n’y a qu’à voir les oiseaux incapables de voir les vitres pour se douter que l’humain reste invaincu sur le plan intellectuel. Mais ses pensées sont rapidement balayées par l’évolution de la conversation, notamment lorsque sa partenaire se présente. Bingo, une Inuzuka.

“ Kogami Akira. C’est moi oui, commence par t’être utile à toi-même c’est mieux. “

Dit-il avec stoïcisme. Si l’on pourrait prendre cela comme du mépris ou un désintérêt pour elle, ce n’est qu’une remarque qu’il pense pertinente. Peu sont vraiment aptes à le comprendre de toute manière. Il est néanmoins amusant de voir la jeune femme changer de comportement si rapidement après avoir compris qu’elle s’adressait à son partenaire. Ils n’est pourtant pas son supérieur, drôle de réaction. Peut-être le stress.

“ Aucune idée, c’est peut-être juste pour nous forcer à sociabiliser avant la mission. L’empire a souvent des méthodes inattendues. “

Dit-il en passant les bras derrière sa nuque pour faire un repose tête, fixant la jeune Inuzuka de ses yeux dorés. A priori, c’est une débutante. Akira n’y voit rien de mal, tout le monde l’a été un jour et ce n’est pas vraiment le meilleur élément de l’empire malgré son activité ayant récemment grimpé en flèche.

“ Hein ? Non… j’suis juste comme ça. Tu veux manger un truc ? J’ai faim. “

Propose t-il au hasard, sentant bien qu’ils ne risquent pas de recevoir l’ordre de mission avant un moment. Ce n’est pas plus mal, Akira n’est pas au top de sa forme pour le moment. Un bon repas l’aiderait sûrement à se remettre sur pieds, à défaut de faire une sieste.

_________________
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] Empty
Jeu 23 Juil 2020 - 18:08
Il semblait avoir accepté mes excuses avec la plus grande légèreté. Je suis rassurée qu'il le prenne comme ça, vraiment. Je me voyais mal devoir faire des courbettes tout au long de la mission histoire que tout se passe bien. Puis, il faut dire que je suis une novice et que j'avais réellement besoin de pouvoir compter sur mes équipiers pour assurer ma survie. Le danger rode à l'intérieur comme à l'extérieur de nos murailles, les conflits éclatent si facilement. Tout ça pour satisfaire la folie des grandeurs de notre empereur et j'étais une des nombreuses mailles du filet. Je lui devais allégeance et ma simple pensée était une trahison, mais je m'en souviens guère. Il faut dire que je me sens pas chez moi, ici, au pays du feu - bien que j'y sois née. Mon interlocuteur avait l'air définitivement bien plus préoccupé par mon chien que ma petite personne. Pas que ça me dérange, je suis simplement surprise de le voir plus loquace.

Akira - Ah bon ? Il sent les gens bien et mauvais ?


Je m'étais empressée de lui répondre. Il faut dire que Ruth était formidable et voir quelqu'un d'autre lui porter intérêt me ravissait. Mon chien n'était pas qu'un simple cabot, il avait des talents pour être promue Ninken. Il ne fallait pas se fier à sa simple apparence.

Ayuu - avec son plus beau sourire aux lèvres - Il peut même parler tu sais ! Bien que ce soitx assez rare de l'entendre. C'est qu'on a pas besoin de ça pour se comprendre, tu vois ? En plus on est plus discret comme ça bien que Ruth ne passe pas forcément inaperçu.

L'instinct des bêtes était d'une fiabilité non contestable, plus d'une fois les animaux avaient pressenti les catastrophes naturelles. On dit même qu'ils sont capables de différencier les personnes saines des malades à l'odeur. Pour ce qui est de la discrétion, c'est que je n'aimais pas me faire affilier à mon clan au premier abord. On exigeait de moi une attitude irréprochable, telle la digne descendante que je suis. Il fallait absolument rester dans les bonnes grâces de l'empereur. Bien que nous n'étions plus très nombreux depuis que nous avions été obligé de fuir. Il faut dire que peu des rescapés de la lune de sang avaient accepté de revenir.

Akira - Kogami Akira. C’est moi oui, commence par t’être utile à toi-même c’est mieux.


Oh, notre jeune homme ténébreux avait donc bien un nom. Akira. Je pouvais au moins le nommer maintenant. Je ne comprenais pas sa remarque par contre, j'avais Ruth à mes côtés pour veiller sur moi. Nous nous soutenons mutuellement depuis l'aube des temps et je n'ai jamais eu de problème contraignant. J'imagine que c'est un conseil alors, pour m'aviser de prendre soin de moi. Je préférais le voir comme ça, ça lui donnait presque une allure chevaleresque.

Ayuu, avec un sourire en coin - Eh bien contente de tomber sur toi Akira ! Ne t'en fait pas, j'ai Ruth pour veiller sur moi.


Mon acolyte m'avait suggéré l'idée d'aller manger un morceau, c'était une solution parfaite pour tromper l'ennui. En plus, je n'avais pas pris le temps de casser la croûte après mon entrainement matinal. C'était donc par la positive que j'allais accepter sa proposition. On pourra en profiter pour faire plus ample connaisse, on ne fait rien de mal c'est ce que nos supérieurs attendent de nous. J'y pense, il vient de me confirmer qu'il ne me reprochait pas mes injures de tout à l'heure, tant mieux. Pour le coup j'étais parfaitement rassurée, à table !

Ayuu, pointant du doigt une direction - Avec plaisir, tu as une préférence ? Je connais une boutique de ramen au top. C'est juste là bas, le bâtiment rouge et jaune avec une pancarte de bol de nouilles au dessus. J'ai le cuisinier dans la poche, on pourra même avoir des remises.


Je lui avais adressé un clin d’œil pour l'inciter à accepter. Au moins je jouais franc jeu : je n'hésitais pas à profiter de la gentillesse des gens si ça pouvait m'être utile. Je n'avais pas baigné dans la suffisance toute ma vie, donc j'avais pu développer ces aspects-là.

_________________
Ayuu s'exprime en #9999FF
RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] 414d15c02ac1002f47a59c9e2bd9cbf5ca8d3378r1-496-220_hq
avatar ©️ Aimi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634
Kogami Akira
Kogami Akira

RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] Empty
Jeu 23 Juil 2020 - 23:32


Taida 怠惰


Ainsi, le chien parle. Il est donc sûrement doté d’une intelligence humaine. Comme d’habitude, Akira a du mal à s’habituer à cette idée effrayante bien qu’il doive être très intéressant de pouvoir tenir une discussion avec un chien. Mais plutôt que de s’enfoncer dans un enchevêtrement de pensées, chose qui lui arrive souvent, le soldat se redresse finalement et hausse les épaules pour signifier que tout ceci le dépasse. S’il aime le chant des oiseaux, le ronronnement des chats et la compagnie des écureuils, le jeune homme est bien loin d’être un grand connaisseur du monde animalier.

“ Je vois. Vous devez avoir un lien proche. J’ai rencontré une Inuzuka semblable il y a quelques mois. “

Dommage qu’ils n’aient pas pu se recroiser. Qu’importe de toute manière, le temps passe et les choses changent si vite qu’il vaut mieux ne pas s’attacher. Akira le sait de toute manière mieux que personne, bien qu’il fasse bien longtemps que le jeune homme n’accorde plus autant d’importance aux gens qu’avant. Les choses vont et viennent, la vie continue, quelle importance. Sans doute est-ce ce qui peut expliquer son air apathique. D’ailleurs, en entendant la jeune femme prétendre que son chien soit la pour veiller sur elle, Akira se demande bien ce qui se passe quand un Inuzuka perd son compagnon. Mais cette question, sûrement déplacée, restera perdue quelque part dans son esprit.

“ Tant mieux. Les chiens sont les meilleurs amis de l’homme, il paraît. “

Dit-il avec légèreté, comme s’il prenait la citation à la légère. Mais plutôt que de se perdre dans ces méandres de pensées soliloques, sa proposition concrète est acceptée. Enfin un peu de mouvement, mieux vaut le stimuler au risque qu’il se ramollisse. Akira est ainsi. D’ailleurs, les déclarations de la jeune femme le surprennent. Au final, elle prend les devants à sa place puisqu’elle désigne un restaurant dont elle connaît même le patron. Sans doute un signe de sa sociabilité, tout l’inverse du Kogami.

“ J’adore les ramen. “

Dit-il avec un tel stoïcisme que l’on pourrait prendre sa remarque comme de l’ironie.

“ Comment t’as fait pour te mettre le cuisinier dans la poche, si je puis me permettre ? “

Demande t-il en commençant dores et déjà à se diriger vers le restaurant, marchant du haut de sa taille impressionnante. S’il aimerait être invisible, sa carrure est bien la seule chose qu’il est impossible de manquer chez lui. Ça et le fait qu’il se déplace avec un katana dans la rue, sans doute. Une fois devant le restaurant, le soldat laisse à sa camarade le soin de prendre les rênes pour eux. C’est elle qui a choisi après tout, autant la laisser faire.

_________________
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] Empty
Ven 24 Juil 2020 - 13:08
Il avait parlé d'une rencontre avec une autre Inuzuka. Elle devait sans doute venir du domaine elle aussi, lui demander son nom ne m'aiderait pas plus que ça. Il faut dire que je n'avais pas vraiment eu le temps sympathisé avec les membres du clan. J'étais déjà bien assez contrariée d'être coincée ici que je me focalisais seulement sur ce qui me permettait d'en sortir : les entraînements et les missions. Le reste disons que c'était assez vague, j'y portais attention quand on me le demandait sinon je n'en faisais rien.

Akira - Tant mieux. Les chiens sont les meilleurs amis de l’homme, il paraît.

Oui, c'est vrai qu'on dit ça d'eux. Le truc, c'est que les chiens sont plus fiables que l'Homme et c'est souvent eux qui se font trahir. Il était fréquent de retrouver un chien mort de chagrin sur la sépulture de son maître. A l'inverse, si le chien ne s'avérait pas utile il était abandonné. Heureusement, nous, Inuzuka étions intimement liés à eux il était impensable de se séparer de nos amis à poils. C'était nos frères et soeurs de combat. Il faut dire que sans eux, nous n'étions plus que des vulgaires soldats sans valeur militaire.

Ayuu, lui donnant des coups de coudes - Tu vois que tu as bon fond !

Le brun était imprévisible, il m'était difficile de jauger sa réaction. J'étais néanmoins sûre d'une chose : il n'était pas aussi froid qu'il le laissait paraître. Il a bien le regard vitreux et le visage inexpressif, mais ses mots n'étaient pas motivés de désintérêt bien que maladroits. Il avait même accepté ma requête de manger des ramens. Il était possible qu'il eût accepté pour ne pas se prendre la tête à proposer quelque chose d'autres, mais c'était très bien comme ça. Tant que je pouvais manger un bon bol de nouilles bien chaudes tout me paraissait plus gaie. Puis, j'ai confiance en la cuisine de ce restaurant. Il sera forcément charmé par le goût, après, pas sûr qu'il l'avoue !

Akira - Comment t’as fait pour te mettre le cuisinier dans la poche, si je puis me permettre ?

Ayuu, d'un air enjoué puis sérieux - Ah, tu n'as pas compris ? Je suis une femme seule en plus d'être une habituée. Le cuisinier est plutôt sympa, mais je rentre dans son jeu que pour manger moins cher. J'imagine déjà la tête qu'il va faire en me voyant accompagné d'un garçon aussi mignon que toi ! J'espère que ça te dérange pas, j'ai un côté assez mesquin avec les hommes simples d'esprit. Tu n'as pas à t'en faire, ça ne marcherait pas avec toi de toute façon. Je suis sincère quand je te parle et je me joue pas de toi, promis !

Nous nous étions rapprochés de l'enseigne, pour nous installer confortablement sur les chaises d'une table en bois à peinture jaune. Le restaurant était rustique, consolidé par de grandes poutres. Le truc, c'est qu'il faisait chaud vu que la cuisine était au même endroit. On pouvait voir nos plats en préparation à travers une plaque de plexiglas.

Ayuu, d'une voix suave - Salut Takeshi, je suis avec un soldat aujourd'hui ! On prendra deux menus du jour avec une double portion pour le monsieur et une soupe pour Ruth s'il te plaiiiiiiit.

Takeshi sortit la tête de la cuisine avec de grands yeux ronds, scrutant de par et d'autres le jeune homme à mes côtés. Il ne lui avait ensuite adressé aucun égard, comme s'il n'était pas digne de son intérêt.

Takeshi, surpris - Et il s'appelle comment ton ami ? C'est la première fois que tu ramènes quelqu'un ici. Vous pouvez vous installer là, c'est libre. Je vous apporte ça dès que c'est prêt.


Ayuu, souriante - Il me semble que c'est Akira, mais tu peux lui demander directement tu sais ! J'espère qu'il aimera ta cuisine autant que moi, ahah.

Takeshi s'était contenté de me faire un petit sourire avant de retourner aux fourneaux. Il me semblait pas l'avoir blessé, bien que la réaction m'ait arraché un petit rire nerveux. Je n'aimais pas être "méchante", mais disons qu'il était superficiel de me porter des égards obtenir quelque chose en retour. Nos échanges restaient cordiaux bien que je lui adressais quelques compliments pour alléger la note. Il semblait s'en satisfaire, il n'avait jamais exigé de se voir en dehors. Après, c'était rare de ne pas me voir traîner ici.

Ayuu, calme - Je suis assez déçue. Tu as vu, il est gentil Takeshi. Faut pas lui en vouloir, il doit être un peu intimidé par ta taille. C'est que t'es un grand gaillard ! Tu vas voir, c'est super bon le menu du jour, tu peux me faire confiance : c'est une valeur sûre.

J'avais le regard perdu sur la vitre, regardant Takeshi à l'oeuvre. Il découpait les ingrédients à côté d'une marmite qui devait contenir le bouillon de porc dans lequel les pattes baignaient une fois servies. J'avais hâte de passer à table, attendre le ventre vide n'était jamais une chose plaisante.

_________________
Ayuu s'exprime en #9999FF
RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] 414d15c02ac1002f47a59c9e2bd9cbf5ca8d3378r1-496-220_hq
avatar ©️ Aimi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634
Kogami Akira
Kogami Akira

RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] Empty
Sam 25 Juil 2020 - 0:14


Taida 怠惰


Le coup de coude déstabilise quelque peu le jeune homme, qui ne sait pas vraiment quoi faire. Les contacts physiques ne sont pas sont forts et les réminiscences du passé sont toujours bien marquées tant sur sa peau que dans son esprit. Mais il n’est pas une tâche simple que de déceler la gêne ou la moindre chose sur son visage las, si bien que l’Hijine ne renvoie en apparence rien de suspect lorsqu’il reçoit ces petits coups de coudes anodins. Dire que des gestes si simples suffisent à le déstabiliser…

“ Il paraît que même les pires criminels ont bon fond. “

Dit-il pour désamorcer un peu la situation, du moins à sa manière. Pourvu qu’elle ne prenne pas cette remarque comme un aveu, mais sa question vient heureusement détourner un peu son attention. Comme quoi la curiosité peut parfois le sauver. Et la réponse de la jeune femme est d’ailleurs bien… osée. A croire qu’elle est véritablement son opposé parfait.

“ Je euh… d’accord. “

Qui avouerait être une manipulatrice ainsi ? C’est au final encore plus déroutant que de s’en rendre compte soi-même. Sans parler du fait qu’elle le qualifie de “beau” ce dont il n’a pas l’habitude. Akira n’a aucune conscience de la manière dont peuvent le voir les autres, ni de ce qu’il dégage. La faute à un long passé de vagabond solitaire. Le contact humain n’était pas vraiment des plus courants, les relations sociales en général d’ailleurs.

Ainsi, une fois entrés et installés, Akira dépose son katana contre le pied de la table. Difficile de le manquer, surtout maintenant qu’il est accompagné d’une jolie fille. Dire qu’il a toujours eu horreur de se faire remarquer… mieux vaut les laisser discuter entre eux. De toute manière, l’Hijine accorde autant d’attention au cuisinier qu’il ne lui en donne en retour. Espérons qu’il ne se mette pas en tête qu’ils sont en concurrence, leurs armes sont clairement inégales. Qui sait ce qu’il pourrait glisser dans le plat avant de le lui servir ?

“ Je suis sûr que ce sera bon. “

En vérité, il y a intérêt.

“ Déçue par quoi ? “

Demande t-il, n’étant pas sûr d’avoir bien suivi. Cela dit, la grande taille du jeune homme lui a souvent été bénéfique dans divers contextes. La plupart des gens se sentent aussi intimidés que rassurés par un homme de grande taille en fonction de la situation, bien qu’il n’ait que faire de l’avis d’autrui. Ainsi, attendant qu’ils soient servis, Akira reste immobile un moment avant de s’adresser finalement à sa camarade une nouvelle fois.

“ Ton chien mange… de la soupe ? “

_________________
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] Empty
Sam 25 Juil 2020 - 14:25
J'entretenais une certaine proximité avec mes interlocuteurs pour me sentir écouter. De fait, on pouvait me percevoir comme étant quelqu'un d'assez tactile. Ce n'était pas le but de la manœuvre en tout cas. Cela me permettait d'éviter de parler fort puisque je captais l'attention par l’interaction physique. Il était certain que mes parents attendaient de moi un comportement plus convenant. Il y avait des règles de conduite pour tout, c'était d'un ennui de toujours bien se comporter. Je ne voulais pas être une poupée malléable, préférant m'affirmer en tant que personne. Le jeune homme m'avait avisé, pour lui, il ne suffisait pas d'avoir un bon fond pour être qualifié comme tel. Il faut avouer que la réponse était quelque peu amusante. Il était évident qu'on n'agissait pas par égoïsme pour tout, que même les criminels avaient des familles et de l'amour à donner. Néanmoins, pour ce garçon il était sûr qu'il s'agissait d'une personne sans réelles mauvaises intentions à mon égard. Dans le cas contraire, Ruth l'aurait flairé à l'odeur.

Ayuu, nonchalante - Et qu'un meurtrier ne tue pas tous les jours, je connais la chanson tu sais. J'ai confiance en l'instinct de Ruth donc je ne changerais pas d'avis à ton sujet, hé~hé.

Mon acolyte semblait être confiant sur mes choix en matière culinaires. C'est que ça m'avait pris de cours, on se connaissait pas et avoir son approbation à ce sujet m'enchantait. En toute évidence ça sera bon, sauf s'il a un problème au palais dans quel cas je le prierais d'aller consulter. Je me donnerais pas tout ce mal à supporter les petites avances de Takeshi si ce n'était pas plaisant de manger ici. Il faut savoir s'investir pour assurer la prospérité de sa bourse : l'argent ne tombe pas du ciel. C'est une chose que j'avais bien comprise pendant nos années de cavale loin du pays du feu. M'enfin, je suis loin d'avoir eu une enfance malheureuse : mes deux parents sont en vie. J'avais quelques regrets, j'essayais d'imaginer comment aurait été mon quotidien si nous avions pu rester vivre ici, à la personne que j'aurais pu être. Grandir dans l'insouciance doit forcément rendre plus sage, mes parents auraient été fiers. C'est la voix d'Akira qui m'extirpa de ma torpeur du moment. Il semblait ne pas avoir saisi ce que j'insinuais par ma déception. Je n'avais pas fait attention de dire ça... la plupart des gens n'auraient pas relevé. Il devait être une personne qui se soucie des détails, ça montrait qu'il écoute avec attention ce qu'on a à lui dire. C'est un bel aspect de sa personnalité !

Ayuu, lasse - Je m'attendais à ce qu'il soit plus expressif. Enfin, ça m'aurait peut-être fait culpabiliser... un peu. Je ne sais pas trop, mais je ne suis pas satisfaite. M'enfin, c'est juste un problème d’ego. Après, t'es armé et c'est pas un couteau de cuisine qui peut rivaliser. Ouais, non, je pense que ton regard du "me fait pas chier" suffit à refroidir. Tu devrais faire plus attention à ton expression, on dirait que tu n'aimes pas être là tu sais.

Ce que je comprenais pas c'est qu'il avait accepté simplement le fait que Ruth parle, mais pas pour la soupe. Il n'allait pas imiter ses congénères à manger des croquettes... L'imaginer me fit lâcher un petit rire moqueur que je tentais d'étouffer en me couvrant la bouche à l'aide de mes mains. C'était un geste un peu ridicule, mais qui sait comment Akira l'aurait pris.

Ruth, déposant discrètement sa tête sur les genoux du soldat (Ayuu ne l'entend pas) - Il faut pas lui en vouloir, elle reste assez immature pour son âge. Il s'était redressé pour parler audiblement cette fois - Je ne suis pas qu'un simple canidé tu sais, rien de surprenant à ce que je mange de la soupe. C'est agréable ce petit mélange chaud, tu devrais essayer ami humain.

C'est à ce moment-là que Takeshi vint nous déposer les plats commandés ainsi qu'une bouteille d'eau en verre. Il servit le brun en premier puis Ruth et c'était enfin à mon tour. Il n'avait pas lâché directement le bol pour pouvoir m'adresser quelques mots. C'était une manière efficace pour captiver mon attention : j'étais irritée. C'était mesquin, les nouilles allaient finir par refroidir s'il continue comme ça.

Takeshi, eh bien bon appétit, N'hésitez pas à m'appeler si vous avez besoin de quelque chose. Au fait, tâche de manger correctement devant ton camarade 'Yuu.

Ayuu, agacée - Oh, parce que tu me regardes manger maintenant ? Lâche mon bol s'il te plait.

Takeshi semblait satisfait de m'avoir agacé et s'était empressé de repartir se cacher en cuisine. Je n'avais pas cherché plus loin, il avait d'autres clients à servir. J'imagine que c'était pour m'embêter gentiment. Ce n'est pas dérangeant en soi, enfin, sauf si ça touche à la nourriture. Dans ce cas là, je suis beaucoup moins patiente.

_________________
Ayuu s'exprime en #9999FF
RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] 414d15c02ac1002f47a59c9e2bd9cbf5ca8d3378r1-496-220_hq
avatar ©️ Aimi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634
Kogami Akira
Kogami Akira

RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] Empty
Sam 25 Juil 2020 - 15:56


Taida 怠惰


S’il ne continua pas d’alimenter le débat, Akira ne voulant de toute façon pas spécialement convaincre la jeune femme qu’il soit quelqu’un de mauvais, le soldat releva sa remarque à propos du chien. Ainsi a-t-il un instinct pour ce genre de choses, c’est désormais chose sûre. En voilà une capacité intéressante, qui sait à quel point pourrait-elle être utile en interrogatoire ou pour déjouer les espions. Mais plus encore, son chien lui permet d’en apprendre plus vis à vis de lui-même. Akira serait bien incapable de juger s’il est ou non une mauvaise personne, ni même si ses intentions soient bonnes ou mauvaises à l’égard de l’Inuzuka. Ce chien semble avoir tranché pour lui, et le place du bon côté. Tant mieux. Le jeune homme s’efforce de faire le bien autour de lui, à défaut de faire grand chose d’utile. Mais nul n’est capable d’effacer le passé.

“ … “

Plus la jeune femme parle, moins l’Hijine la comprend. C’est bien la première fois qu’il voit une personne ainsi, comme si elle avait besoin de formuler tout ce qu’elle voyait ou pensait. Quitte à lui dévoiler des points clairement désavantageux pour elle, avouer être une manipulatrice à tendance égocentrique n’aide pas vraiment les gens à faire confiance. Une chance qu’Akira n’accorde aucune importance à ce genre de choses. Le jeune homme se contente de se fier à son impression, s’il entretient de bons rapports avec une personne, celle-ci peut bien être tout ce qu’elle veut. Ça lui est égal.

“ Tu devrais faire plus attention à ce que tu dis, on dirait que tu cherches à te donner mauvaise image. “

Rétorque t-il, placide. S’il serait aisé de prendre sa remarque comme de l’ironie, ce n’est que le fond de sa pensée à chaud. Sans doute cela pourrait-il lui servir à l’avenir, à moins qu’elle n’agisse ainsi qu’avec lui parce qu’il lui inspire confiance ? Akira n’en sait rien. Toujours est-il qu’il ne compte pas avoir d’ennui avec cet homme qui ne lui a rien fait, et compte encore moins se servir de son katana contre un civil. Quelle idée.

Lorsqu’elle couvre son rire d’une main, le soldat hausse un sourcil circonspect. Seules les personnes distinguées rient de cette manière, ou les personnes exagérément féminines. Serait-elle une noble ? Akira ne connait absolument rien à la hiérarchie des Inuzuka ni au fonctionnement intérieur de leur clan. Après tout, cela ne le regarde aucunement. Mais ses pensées sont momentanément interrompues par le quadrupède doué de parole venant reposer sa tête sur ses genoux. Manifestement, le jeune homme inspire confiance. Plus que lui-même ne l’aurait cru. Surtout s’il se permet de commenter la personnalité de sa maîtresse ainsi. Son âge ? En se basant sur son comportement, Akira lui donnerait environ 18 ans. Le chien, peut-être le double. En âge de chien du moins.

“ Il te manque plus qu’un bavoir et des couverts. “

Dit-il au canidé lorsqu’il parle de manière plus audible, pince sans rire. Comme s’il n’avait jamais mangé de soupe. Ce plat est l’un des plus basiques à Urahi. En revanche, il est bien moins courant de servir le chien avant son maître et c’est pourtant ce que fait ce fameux Takeshi en revenant. Enfin, il n’est pas courant de servir un chien tout court maintenant qu’il y pense.

“ Merci. “

Akira ne s’embête pas avec le semblant de dispute qui semble s’amorcer, du moins pas en la présence de cet homme. Il serait regrettable qu’il le prenne mal. Akira n’a ni envie de taper dessus ni de manger un plat dans lequel le cuistot aurait craché.

“ Il t’embête ? “

Quand on tente de manipuler autrui, il faut forcément s’attendre à ce genre de répercussions.

_________________
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] Empty
Dim 26 Juil 2020 - 0:54
Akira venait de soulever une chose. Pour lui, se dévoiler autant était une mauvaise chose : je donnais pas une bonne vision de ma personne. Il faut dire, que je me fichais un peu de l'image que je donnais à Akira présentement. Après tout, il était mal placé pour me dire ça. Il n'arborait pas de sourire et disait des choses maladroites - référence aux poissons. Ce n'était pas dérangeant, il ne faisait pas de manière au moins. C'était une chose que je trouvais agréable en sa compagnie.

Ayuu, neutre - Tu sais Akira, ce n'est pas comme si j'essayais de bien me faire voir. Je te l'ai déjà dit, je n'ai pas de raison de te dissimuler quoi que ce soit dans ces circonstances. Nous allons faire une mission ensemble après tout, autant que tu saches à qui tu as affaire.

Alors que Ruth lui expliquait ses goûts raffinés en matière de soupe. Le brun lui avait même sorti une petite blague sur le fait que Ruth ressemblait à un humain de manger un tel plat. L'avisant d'utiliser des couverts, Ruth n'allait surement pas mal réagir. Il aimait bien cette sensation d'être perçu comme étant un être doté d'intelligences à qui on s'adresse normalement. C'était le meilleur moyen de se le mettre dans la poche.

Ruth - Humain, c'est bien que tu fasses dans l'humour. Tu pourras bientôt te produire sur une place.

Ruth ne disait pas ça méchamment, il voulait simplement essayer de faire de l'humour humain lui aussi. C'était un chien fier qui jalousait le fait de ne pas pouvoir se tenir à mes côtés en tant qu'Homme. Sa forme canine le limitait dans pas mal de choses, bien qu'il se savait aimer d'un amour sincère par sa maîtresse. Sa longévité de vie ne lui permettrait pas de rester aussi longtemps qu'il aurait voulu l'être pour Ayuu. Il prenait son rôle de grand frère très à cœur. Il arrivait à Ayuu de se mettre dans des situations délicates et sous sa forme de chien il lui était difficile d'être pris au sérieux quand il disait quelque chose. Il se voyait dans un idéal pacifiste en réglant les problèmes dans lesquelles Ayuu se mettait par le dialogue. Le truc, c'est qu'on ne prend pas autant en compte la parole d'un ninken qu'un humain - en dehors du clan. Ce n'était pas le seul détail qui l'importunait, mais il lui restait de nombreux avantages. Il pouvait rester au plus près de sa maîtresse sans que cela semble malsain. C'était un animal après tout, bien que doté d'un peu plus d'esprit que ses congénères.

Alors qu'Akira assistait à l'altercation avec Takeshi, il m'avait demandé si l'homme m'embêtait. Je trouvais ça gentil de sa part de s'en soucier et d'avoir attendu qu'il rejoigne la cuisine. Je n'aurais pas apprécié le voir intervenir, ce qui s'était passé est entièrement de mon fait. Si j'avais été plus honnête avec Takeshi je ne l'aurais pas contrarié, mais je n'aurais pas pu avoir des réductions et ça je ne pouvais pas l'abandonner si facilement. Comment j'allais justifier mes dépenses à ma mère sinon ? Que sa fille chérie tournait aux nouilles, ça surement pas.

Ayuu, se voulant rassurante - Oh non, je n'aime pas manger froid c'est tout. Après, il voulait sans doute me mettre mal à l'aise. J'en sais trop rien. Je me soucie pas trop des gens en général, pour tout te dire je n'ai pas d'amis dans l'espèce humaine. Tu aimes ? Le plat de nouilles.

Je faisais mes missions avec l'attitude exemplaire que le clan attendait de moi. Je pense que ça pouvait paraître difficilement envisageable pour Akira en vue du comportement que j'avais adopté avec lui, mais il faut dire que je ne suis pas comme ça avec tout le monde. J'avais conscience que mon petit manège n'aurait pas d'effet sur mon acolyte je n'avais donc aucune raison de jouer un rôle. Ce n'était pas comme s'il tentait de me nuire. Ce n'est pas vraiment une question de confiance, on ne se connaissait pas. J'avais juste la possibilité d'être "naturelle" sans me soucier du jugement que l'on pouvait me prêter. En finissant de boire le bouillon de mon bol, je m'étais levée pour pouvoir payer.

Ayuu, d'un ton pressant - Je vais payer pour nous, c'est non négociable. Tu peux m'attendre dehors avec Ruth ? J'aimerais pas qu'on rate l'arrivée de l'émissaire et je voudrais aller m'excuser à Takeshi par la même occasion, tu comprends ?

Je n'avais pas réellement envie de le faire, mais je me sentais un peu coupable. Il faut dire que c'était finalement une mauvaise idée d'avoir ramené quelqu'un dans l'optique de rendre jaloux le cuisiner - voir puéril. J'avais 22 ans physiquement parlant, mais Ruth me répétait souvent que je ne faisais pas mon âge en agissant de la sorte. C'était compliqué d'être exemplaire, il me fallait bien faire quelques bavures ici et là. Puis, je n'étais pas toute blanche. Il m'était arrivée de voler pendant la période d'exil, la vie n'était pas tous les jours faciles pour le clan. Rien que d'y penser mes pommettes rougissaient de colère. Après avoir pris le temps de régler ce dont j'avais parlé à Akira quelques minutes plus tôt, je m'étais empressée de le rejoindre à l'extérieur.

Ayuu, toute essoufflée - Désolée Akira, j'ai été un peu plus lente que prévue ! En regardant les alentours j'ai pu apercevoir le délégué responsable des missions. Euh... Bonjour, je suis là ! J'avais une envie pressante que je ne pouvais pas ignorer, veuillez m'excuser.

Je n'aimais pas trop arrivé en retard, j'espérais simplement que ma famille ne saurait pas au courant. Peut être que ma justification tiendrait la route. M'enfin ça dépendait du temps qui s'était écoulé entre mon arrivée et la sienne (celle du bonhomme qui nous donne la quête). C'était un peu tard pour y réfléchir, je ne pouvais rien y changer. Ce n'était pas bien grave, je me prendrais que quelques remarques au détour d'une conversation.

_________________
Ayuu s'exprime en #9999FF
RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA] 414d15c02ac1002f47a59c9e2bd9cbf5ca8d3378r1-496-220_hq
avatar ©️ Aimi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634

RENCONTRE KOÏLOREE [PV KOGAMI AKIRA]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: