Soutenez le forum !
1234
Partagez

À la croisée de la destiné [Solo]

Meikyû Raizen
Meikyû Raizen

À la croisée de la destiné [Solo] Empty
Mer 22 Juil 2020 - 6:31

Soupirant, quitter le village dans de telles conditions suite aux élections n’était pas forcément le plus agréable, surtout qu’il n’était en aucun cas au courant des résultats. Or, même si le décompte était fait, il était fort probablement plus sage qu’il quitte le village avant de savoir les résultats. Autrement, il n’aurait probablement pas pu mener cette mission à bien comme il l’aurait voulu sachant qu’elle était très déterminante.

Se demandant quel allait être la composition de la table, les enjeux étaient entraînants, mais il y avait de grandes probabilités que la mission soit peuplée de nouvelles têtes. Après tout, les hauts gradés de la précédente réunion devaient fort probablement être tous en mouvement quelconque. Du moins, c’est ce que son intuition lui disait. Ainsi, par précaution, il était mieux d’envoyer un des trois membres ayant fait partie de la réunion historique afin d’avoir du contexte, mais surtout pour représenter la faction de la meilleure manière qui soit. Autrement, il était trop facile de se laisser avoir par des ouï-dire surtout qu’au final, il aurait l’avantage du précédent contexte.

Ainsi, Raizen parcourait ce chemin qu’il avait jadis parcouru à deux reprises déjà, dont une ayant été plutôt fatale. Il espérait sincèrement pouvoir revenir sans que Kumo ait quoi que ce soit cette fois-ci. Après tout, la dernière fois, il avait eu droit à une reprise qui avait causé quelques remords.

Bien qu’il était vrai qu’il était très porté vers le développement international, ce n’était pas pour autant que la sécurité de son village ne comptait pas. Autrement, il n’aurait pas pris le temps de développer des affinités avec la police Iwajine pour renforcer le corps policier Kumojine à l’aide d’idées et de propositions.

Bref, le chemin fut assez rapide. À force, il commençait à comprendre les subtilités d’Hayashi, cette terre qui ne semblait pas très loin des autres pays au niveau du confort, mais qui lui laissait constamment un goût amer quelconque.

Au final, aussi triste soit cette situation, il semblait lié, mais différemment à ce territoire. Kaze était sa terre natale, Kumo sa terre adoptive et Hayashi semblait s’aligner pour être le lieu de sa sentence. L’ayant marqué suite à la réunion des Daimyos, il ne lui avait pas fallu de temps pour se risquer dans une aventure dans cet endroit qui avait à jamais changé ses deux dernières années.

Passant la barrière dans laquelle il avait reçu un premier avertissement, grâce à ses facultés sensorielles, il pouvait dorénavant sentir un peu plus les regards insistants qui l'observaient. Grâce à Spero et Anzu, il avait pu étendre ses sens de bien des manières. Allant au-delà de la simple détection chakratique, il en était même venu à revoir totalement la manière de percevoir le monde et son équilibre…

-Re-bonjour Hayashi,

Lâchant ces quelques paroles alors qu’il n’arrivait à détecter exactement qui le regardait, il leur envoyait ce message en guise de salutation sachant qu’il était probablement aussi bienvenu que l’inverse.

Dès lors, il arriva finalement vers le premier lieu dans lequel Sazuka et lui avaient campé. Raizen ne s’était toujours pas ouvert sur le symbolisme ou l’impact du départ de Sazuka. Se contentant de conserver ses émotions pour lui-même, il décida simplement de se poser contre un arbre, laissant la pluie aplatir sa chevelure.

Contrairement à son habitude, il ne portait aucun chapeau, laissant ainsi ses cheveux se plaquer sur son faciès. Trempé de la tête jusqu’aux pieds, il mordit sa lèvre inférieure l’air songeur puis soupira avant de lever la tête vers les cieux.

-La Renaissance hein…

Longeant sa main comme pour atteindre quelque chose d’inexistant, on pouvait notamment voir le nouveau symbole du Fukkatsu, à jamais graver sur son corps. Ainsi, Raizen avait scellé ses émotions sur ce chapitre important, se permettant d’être marqué à vie par ce symbole beaucoup plus vif qu’on pouvait le croire.

-Merci pour tout

Se contenta-t-il alors qu’il revoyait défiler les nombreux moments qu’ils avaient passés ensemble. Quoiqu’il arrive, l’essentiel était son bien-être et il savait pertinemment que l’Eisei-nin ne méritait que cela.

Levant soudainement une coupe de thé chaude qui sortait plus ou moins de nulle part, il trinqua pour immortaliser le moment.

La pluie ayant dilué le goût du thé, il laissa simplement la vapeur issue du thé chaud disparaître dans un léger nuage.


_________________
À la croisée de la destiné [Solo] J22k
Merci Aimi o/

Kumo - Assemble:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2252-shambles-l-art-de-la-deconstruction https://www.ascentofshinobi.com/u578

À la croisée de la destiné [Solo]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Hayashi no Kuni, Pays du Bois
Sauter vers: