Soutenez le forum !
1234
Partagez

Désert extrême | Asami

Sharrkan
Sharrkan

Désert extrême | Asami Empty
Mer 22 Juil 2020 - 19:47
Tout le monde dans le désert de Kaze pouvait sentir que l'été approchait. Si les journées étaient déjà mortelles pour les non-préparés en hiver, elles l'étaient davantage aux environs du solstice d'été. Au final, le désert était toujours dangereux pour les étrangers ; que ce soit les nuits glaciales, les dunes à perte de vue ou les chaleurs extrêmes. Sans parler des bandits et des animaux sauvages qui n'attendaient qu'un seul faux pas de leur victime pour se jeter dessus.

Il n'était donc pas inhabituel de tomber sur des visiteurs à moitié desséchés, dépouillés de tous leurs biens ou sujets aux hallucinations suite à la piqûre d'un scorpion.

Sharrkan venait de finir une épuisante journée dans la garde et s'apprêtait à regagner son domicile près du Manoir des Asaaras. Mais à mi-chemin entre les deux, il aperçu la silhouette d'une jeune femme... qui n'avait pas l'air tout à fait à l'aise. Sa façon d'avancer dans le sable indiquait qu'elle n'était pas originaire de la région. Le Kazejin avait seulement envie de rejoindre son lit et de dormir jusqu'au lendemain... Mais il savait qu'il culpabiliserait s'il apprenait qu'elle avait été retrouvée morte.

Il retint un soupir et afficha un sourire. Il devait faire honneur à l'hospitalité Kazejine.

« Au risque de me mêler de choses qui ne me concernent pas, est-ce que vous avez besoin d'aide ? Je peux vous indiquer la direction de la ville ou... vous donner ma gourde, au besoin. »

Et voilà, la bonne action de la journée effectuée...


_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Tôhatsu Asami
Tôhatsu Asami

Désert extrême | Asami Empty
Jeu 23 Juil 2020 - 2:51

Chaleur, chaleur, dieu savait qu'il y avait mille enfer sur cette terre et j'avais choisi le plus brûlant de tous. Ame tu mouillait jusqu'à l'os, Yuki te gelait le sang et Kaze te le faisait bouillir sur place.
Cela faisait pas si longtemps que j'étais en ville et je cherchais encore mes repères autant physique que géographique et surtout sur mon nouveau train de vie qui se devait ….. différent.

Être une nukenin impliquait des sacrifices pour obtenir la liberté d'agir et de pensé que le Teikoku ne permettait malheureusement pas. D'un côté j'étais soulagé de la charge et de la pression que pouvait mettre une hiérarchie et une institution sur le dos or, je devais toujours surveiller mes arrières, si jamais un chasseur de prime ou un agent du Teikoku n'était pas derrière moi pour me trancher la gorge. Mise à part cela il fallait avoir un peu de respect et de jugeote pour ne pas offenser les Kazejins et ne pas avoir de problème avec eux et leur goût prononcé pour la religion et les traditions.... que j’apprenais une à une.

Pour mieux me fondre dans le paysage, éviter qu'on m'identifie facilement et moins capter de chaleur, je força mes cheveux à prendre une teinte blonde entre sable et platine. Cette couleur était assez courante dans ce pays, comparé à d'autres pays où le noir charbon ou le brun étaient bien plus répandu. Cependant je ne pouvais cacher mes traits d'amejine avec une peau pâle et une légère difficulté à respirer en cas de forte chaleur qui ne cessait d'augmenter avec la venue de l'été.

Je revenais du temple du temple du Désert, je me devais d’honorer le Dieu local pour m'attirer ses louanges et celles des habitants. Une étrangère se pliant aux uses et coutumes et à la religion locale était bien mieux vu qu'un étranger envahissant leur sable avec son opinion.

Mais sur le route du retour, le soleil commençait réellement à faire effet, j'avais un peu de mal à distinguer l'horizon ou à savoir si j'étais sur du plat ou si c'était l'espace qui m'entourait qui étaient houleux. C'était sans compté la bienveillance et l'aide d'un garde en patrouille que je repris un peu de clarté :

Bonsoir. Je ne dirais pas non à un peu de compagnie pour revenir en ville. Je reviens du temple du désert. Cependant le soleil commence à avoir raison de moi et j'ai du mal à distinguer l'horizon pour me diriger. Quand à l'eau, j'en est bien assez ne vous en faites pas.... Ame m'a appris à la manier comme il se doit.

Sous entendu que j'avais une affinité particulière avec l'eau et les techniques Suiton pour tout bon entendeur. Suite à cela, je me rapprocha du garde de Taiyo et lui emboîta le pas.

Cela ne doit pas être simple d'arpenter le désert tout les jours, même pour un Kazejins ? Oh je me suis pas présenter : Tôh........, Asami de Ame No Kuni.

Je devais faire attention à mon identité quelques temps, pour qu'on oublie mon nom si jamais le Teikoku avait demandé aux pays voisins de chercher une personne répondant à certains critère tels qu'un nom de clan, une description physique ou un signe distinctif.

_________________
A quoi cela sert de se couper les cheveux quand ils repoussent ?
Désert extrême | Asami Use4
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7368-tohatsu-asami-terminee?nid=1#61746 https://www.ascentofshinobi.com/t8527-carnet-flamboyant-de-tohatsu-asami#71372
Sharrkan
Sharrkan

Désert extrême | Asami Empty
Ven 24 Juil 2020 - 1:30
Un peu de compagnie ? Ah non, c'était pas du tout ce que Sharrkan avait proposé... Il voulait juste lui montrer vaguement la direction de la ville et aller se pieuter vite fait bien fait. C'était ça d'être trop serviable, on se faisait arnaquer. Mais bon, est-ce que Sharrkan pouvait résister à une demoiselle en détresse ? Non. Il se gratta l'arrière de la tête, un peu gêné, mais ne fit aucun commentaire.

La blonde mentionna le Pays de la Pluie et le Kazejin leva un sourcil interrogateur. Des Amejins, ils en avaient reçu un paquet dans le manoir des Asaaras quelques temps auparavant. Un soutien bienvenue dans les rangs de l'organisation. Est-ce qu'elle en faisait partie ? La jeune femme n'avait pas l'air d'une mercenaire, mais dans le monde shinobi, il ne fallait pas se fier aux apparences.

« Enchanté Asami, je suis Sharrkan. Et pour répondre à votre question... Je suis né ici et j'ai appris à marcher sur le sable avant de connaître la terre ferme, » répondit-il avec un sourire, « donc ce n'est pas si difficile que ça. Vous vous habituerez rapidement aussi, à condition de prendre toutes les précautions nécessaires. Ça deviendra naturel ! Mais d'ici là, n'hésitez pas à demander un guide. » finit-il avec un clin d’œil.

Des manuels pour étrangers étaient trouvables assez facilement dans les points touristiques de Kaze. En suivant les recommandations, n'importe qui pouvait survivre ici ; à condition de suivre toutes les règles à la lettre. C'était ceux qui sous-estimaient le désert, qui s'imaginaient être au-dessus des lois du sable qui finissaient par périr.

« Permettez-moi une question aussi, Asami-san. Vous êtes venue rejoindre le convoi d'Amejins arrivé ici il y a quelques temps ? Si oui, je les connais et je peux vous conduire à eux, si vous voulez. Si vous êtes ici seulement pour le tourisme, veuillez ignorer ma question. »

Il lui offrit poliment son bras pour se mettre en route. Tant pis s'il était obligé de rentrer plus tard, il pouvait toujours dormir à la caserne. L'air pensif, il déclara :

« D'ailleurs, si vous êtes une mercenaire à la recherche d'un travail, j'ai quelques contacts qui cherchent à recruter en ce moment. »

En pleine construction de son armée, l'Impératrice ne refuserait certainement pas une mercenaire du Pays de la Pluie. Après un entretien minutieux, bien entendu.

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Tôhatsu Asami
Tôhatsu Asami

Désert extrême | Asami Empty
Dim 26 Juil 2020 - 13:21

J'en avais attendu un peu trop de la sympathie du garde Kazejins, je voyais bien que ma conclusion avait été trop rapide. Il n'avait pas eu pour idée de rentrer en ville avec moi, mais malgré tout il accepta et commença à ouvrir la marche en vue de rentrer à Taiyo.

Je regardais attentivement à sa manière de marcher et se déplacer dans le sable, et tenta de l'imiter pour rentabiliser l'énergie fournie pour me déplacer sur un sol à mi chemin entre le solide et le glissant. C'était un effort différent de la marche classique ou de la marche dans l'eau comme au Pays de la Pluie. Cela n'était qu'une question de temps et d'habitude d'après l'homme qui répondait au nom de Sharrkan. Pour explorer le désert dans un premier temps il était parfois nécessaires de prendre un guide local pour apprendre le désert et vivre avec plutôt que tenter de le combattre à chaque instant.

Le fait intéressant était l'intérêt et les informations qu'il m'apporta quand j’évoquai mon appartenance à Ame. Une brigade d'Amejine était apparemment arrivé en ville récemment. Il était fort probable d'un riche marchand ou mécène avait demandé une troupe de mercenaire pour une mission particulière ou qu'une grande chasse allait avoir lieu à Kaze pour qu'une brigade se pointe dans un pays opposé à la météo de notre sanctuaire.

Non je ne fais pas partie de cette brigade. Mais il est bon de savoir qu'il y a d'autres Amejine ici. J'arrive du Pays du Feu, j'avais quelques.... missions à faire là-bas, mais le vent et les événements m'ont portés jusqu'ici.

Un sourire amusé traversa mon joli minois quand le garde me proposa de me conduire à mes confrères de la Pluie ou me proposer du travail si jamais j'en cherchais. Notre réputation de chasseur de primes et de mercenaires nous précédait tellement.

Je ne suis pas de leur compagnie, mais si cela ne vous dérange pas, je pourrais m'entretenir avec eux pour me joindre à cette diaspora. Mais si vous avez d'autres problèmes que la garde de Taiyo n'a pas le temps de régler je peux m'en charger pour vous. Vous venez de me rendre un service, je peux en faire de même pour vous. Je suis ici pour découvrir votre pays et culture mais aussi pour le travail en alliant le meilleur des deux mondes.

La marche était entrain de se transformer en entretien d'embauche pour être à la solde de la garde qui ne pouvait pas toujours agir comme elle le souhaitait.... ou alors à la solde d'un homme qui avait des objectifs ou soucis personnels....

A moins que cela ne soit pas la garde qui est besoin d'aide mais plutôt vous personnellement ? Je n'est pas de secteur de travail particulier, tant que le contrat est correct et les récompenses sont intéressantes nous pouvons nous arranger.

Cette rencontre fortuite allait me donner du travail ? Voir même une place dans une compagnie Amejine et une bonne réputation dans la garde la ville ?
J'étais clairement partante pour lui rendre service, avoir un allié dans la garde la ville était tellement bénéfique, pour connaître les rumeurs, nouvelles, et éventuellement un petit passe droit ou un petit avantage stratégique sur les autres mercenaires en compétition avec moi.


_________________
A quoi cela sert de se couper les cheveux quand ils repoussent ?
Désert extrême | Asami Use4
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7368-tohatsu-asami-terminee?nid=1#61746 https://www.ascentofshinobi.com/t8527-carnet-flamboyant-de-tohatsu-asami#71372
Sharrkan
Sharrkan

Désert extrême | Asami Empty
Ven 31 Juil 2020 - 23:11
La jeune Amejine n'avait pas tardé à observer la façon dont le Kazejin se déplaçait sur le sable et tenta immédiatement de mettre ses observations en application, ce qui arracha un sourire à Sharrkan. Les personnes qui essayaient d'elles-mêmes étaient définitivement meilleures que celles qui attendaient de recevoir un enseignement. Ce qui n'était pas étonnant pour une mercenaire, au final. Même si la technique demandait encore du perfectionnement, Asami marchait déjà plus légèrement sur le sable qu'avant.

Ainsi donc, c'était une coïncidence si elle se retrouvait à Kaze, elle n'était pas venue pour rejoindre Ashura et sa bande. Mais ce n'était pas pour autant qu'elle ne pourrait pas rejoindre les rangs de l'Impératrice, qui cherchait constamment de nouvelles têtes pour compléter son armée. Les sourcils de Sharrkan se froncèrent involontairement à l'évocation du Pays du Feu, mais il ne fit aucun commentaire.

« Oh, voyez ça comme un simple témoignage de l'hospitalité Kazejine ou comme une obligation de par mes fonctions, comme vous préférez. » dit-il en souriant.

Même si son poste dans la garde n'était qu'une couverture pour obtenir des informations sur son fonctionnement, il se devait quand même d'agir en tant que tel. Même si beaucoup de gardes de sa connaissance n'auraient pas levé le petit doigt... Sharrkan ne voulait pas qu'une étrangère ait de mauvais à priori sur son pays.

« Disons que c'est pour... un collaborateur. Le travail n'est pas plaisant ni facile, mais la rémunération est à la hauteur de la tâche. Si ça ne vous fait pas peur, je pourrais vous avoir un entretien. »

Le côté peu plaisant était certainement la cohabitation avec ces gens tous plus cramés les uns que les autres, mais bon... Si on enlevait Kuuli, c'était surtout les Amejins. Peut-être qu'Asami saurait mieux les gérer que le Kazejin. Et Mukuro. Ah, surtout Mukuro.

« Je crois que je ne peux pas vous en dire plus sans l'accord de la personne concernée. Je vais en lui parler et je vous recontacterai rapidement si elle est intéressée, Asami-san. »

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Tôhatsu Asami
Tôhatsu Asami

Désert extrême | Asami Empty
Dim 23 Aoû 2020 - 16:46


l'homme présenta sa démonstration comme un gage d'hospitalité ou une obligation de ses obligations. Dans un sens c'était un investissement à long terme dans les deux cas : en tant que amejine je me sentirais moins mis à l'écart et lui en tant que garde il n'aura plus besoin de me surveiller ou me sauver au milieu du désert.

Dans les deux cas j’apprécie le geste tout les gardes ne l'aurait probablement pas fait, ni tout les kazejins.


Le garde fronça tout de même les sourcils à l'évocation de Hi No Kuni et donc de son Empire grandissant. Il était naturelle pour une nation neutre et indépendante comme Kaze que l'Empire n'était pas bien vue surtout après l'attaque sur Kumo qui s’avérait une cible pourtant corsé.

Mais je ne tenais pas plus être lié avec le pays que j'ai frequenté quelques temps j'étais et je resterai une Amejine dans l'âme. Cela m'a même protégé de l'endoctrinement du Teikoku, car une mercenaire comme moi ne pouvait se soumettre à des ordres aveugles sans aucune logique ou hiérarchie cohérente.
Nous passons sur ce détail pour se concentrer sur l'affaire qu'il me proposait, du travail bien payé pas forcement facile mais pas de petite besogne comme ailleurs.

J'acquiessa avec sourire et me montra confiante à ce sujet.

Je suis là pour le travail, tant qu'il s'agit pas de petite et basse besogne je marche. encore mieux si mes talents et compétences sont appréciés et utilisés à bon escient. Je ne refuserais pas un entretien avec votre contact et je tacherai de mon montrer digne de confiance et d’intérêt pour ne pas nuire à mon image et à la votre si vous me présentais.

Il n'était pas complique de me retrouver, il était garde et je fréquentais encore beaucoup les mêmes quartiers à savoir ceux des tailleurs et autres artisans ainsi que les grandes places. Il n'aura pas besoin d'aller dans les sales quartiers ou les bars mal famés pour me revoir.




_________________
A quoi cela sert de se couper les cheveux quand ils repoussent ?
Désert extrême | Asami Use4
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7368-tohatsu-asami-terminee?nid=1#61746 https://www.ascentofshinobi.com/t8527-carnet-flamboyant-de-tohatsu-asami#71372
Sharrkan
Sharrkan

Désert extrême | Asami Empty
Mer 26 Aoû 2020 - 20:57

« Madame. »

Sharrkan salua l'Impératrice en entrant dans son bureau, ne voulant pas l'appeler par son titre devant une personne extérieure à l'organisation. Car sur ses talons se trouvait Asami, la jeune femme qu'il avait croisé en difficulté quelques jours auparavant.

Après leur rencontre et la proposition de contrat, le Kazejin avait parlé de la jeune mercenaire à Asaara Kuuli, connaissant son objectif de remplir les rangs du Suna no Fukaku-Sha avec des personnes qualifiées. Ils ne seraient jamais de trop pour conquérir la Capitale, et si les personnes novices en mercenariat étaient tout autant invitées à rejoindre les rangs, ils avaient quand même besoin de gens d'expérience pour conduire les troupes et diriger les opérations.

Donc évidemment, l'Asaara avait accepté de rencontrer l'Amejine. Sharrkan s'était ensuite chargé de recontacter Asami et d'organiser la rencontre entre les deux femmes.

« Voici Asami, la mercenaire d'Ame no Kuni. »

Il laissait le soin à l'Impératrice de se présenter de la façon qu'elle le voulait, au moins, il ne ferait pas d'erreur. Et puis, elle savait gérer les mercenaires Amejins depuis le temps, avec tous ceux qui étaient passés par le Manoir...


_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141

Désert extrême | Asami

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent
Sauter vers: