Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

si vous n'êtes pas bien réveillé, mettez du citron dans votre café

Mukuro
Mukuro

si vous n'êtes pas bien réveillé, mettez du citron dans votre café Empty
Ven 24 Juil 2020 - 16:59


Mukuro

Ce matin, dans un vieux petit bar de la capitale du vent, je discutais avec quelques camarades du réseau. Comme une routine paisible, nous échangions les bons tuyaux sur les dernières nouvelles du pays et de la région - jusqu'à ce que l'un d'entre nous n'évoque un joli contrat.... En effet, c'était un contrat plus qu'alléchant et surtout bien mystérieux...

« Traquer un ancien mercenaire du seigneur de la pluie ? »

Bien que nous étions un pays voisin de Ame, chacun gérait ses propres affaires et il était rare pour nous de recevoir des contrats en lien avec un habitant de la pluie - et encore moins pour la tête d'un ancien mercenaire du seigneur... Il fallait croire que ce dernier était en déclin face à la montée en puissance du Seichi. Je connaissais brièvement la situation du pays pour avoir entendu Ashura m'en avait parler à quelques reprises, mais je ne l'imaginais pas à ce point critique.

« C'est triste cela dit... Ce Sôo dont tu me parles, il est originaire de Kaze, non ? Il est simplement parti à Ame dans l'espoir de faire carrière. Les choses ont juste mal tourné pour lui et il veut rentrer maintenant rentrer pour trouver refuge. Quoi de plus normal ? »

Seulement, le voilà qu'il était aussi renvoyé de son propre pays. Plus personne ne voulait de lui - ni à Ame, ni à Kaze. Tout le monde en avait juste après sa tête ! Ah... Pauvre enfant... Enfin - je ne le connaissais ni d'Adam ni d'Eve - et la somme sur sa tête valait mieux que n'importe quelle histoire ou aventure. D'un air décidé, je me relevai de la table ;

« J'accepte ce contrat. Considère que c'est un service que je te fais - j'espère que tu me le rendras plus tard ! » Dis-je à l'égard de mon camarade.

Sur ces dernières paroles, je pris mes affaires et entamai la route à travers le désert en direction de la frontière avec le pays de la pluie. Pour avoir fait le trajets deux fois, je le connaissais très bien. Il ne me fallut pas bien longtemps (quoique un peu quand même car le pays était géographiquement inutilement grand). Mais une fois sur place, j'entamai mes recherches sur ce fameu Sôo dont j'avais le portrait robot.


Objectifs
❍ Trouvez sôo
❍ Éliminez-le
❍ Apportez la preuve de sa mort à votre employeur

ordre
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Nara Hiro
Nara Hiro

si vous n'êtes pas bien réveillé, mettez du citron dans votre café Empty
Lun 27 Juil 2020 - 20:29
L’occasion de prouver sa valeur se présentait enfin à Hiro. Un joli contrat, une belle prime et un voyage vers Kaze : le job de rêve. La situation était instable à Ame, et le vent tournait pour l’actuel gouvernement. Le Seichi montait en puissance et inquiétait les criminels jusque là au paradis dans ce pays de non droit. Certains y étaient devenus riches, célèbres, influents, mais la vie de hors-la-loi avait cela de particulier. Elle offrait toujours un futur incertain. Elle incitait à la débauche, la flambe et les excès en tous genres mais Murashigure offrait un brin de stabilité dans cette vie de chaos.

Enfin, c’était fini. Et l’ambiance s’en ressentait. Beaucoup avaient levés le camp, s’octroyant quelques vacances à durée indéterminée si le Seichi renversait le pouvoir. Le Nara s’efforçait d’y voir là une opportunité. Si le coup d’Etat qui éclaterait bientôt était un succès, le pays s’en porterait globalement mieux. La purge ne se ferait pas en un jour et les chasseurs de prime auraient du travail pour un moment. Dans le cas contraire, le Seichi disparaîtrait probablement dans l’indifférence de l’adolescent. Leurs objectifs sont nobles, mais Hiro n’était pas un grand militant, et trouvait aussi son compte dans le pays de la pluie tel qu’il l’a toujours connu.

La mission qui venait de lui être confiée consistait à retrouver et à ramener, mort, un criminel Kazejin qui quittait en hâte le pays. En y repensant, c’était un peu ce qui était arrivé à sa famille. Un changement de pouvoir, une désertion… Sauf qu’eux, ils étaient encore en mesure de le raconter.

A peine avait-il obtenu son ordre que le Nara s’était mis en route, droit vers la frontière du vent. Il fallait qu’il soit rapide, car même si sa cible allait être ralentie pour rester incognito, elle serait totalement hors de sa portée une fois à Taiyo. Il avait une description assez précise, physique comme psychologique, de Sôo, sa cible, et commençait déjà à élaborer un plan. Le plus efficace serait d’arriver à Kaze avant Sôo et lui tendre une embuscade. C’était le meilleur moyen pour exploiter les talents de l’adolescent, tout en limitant les risques d’y passer dans un affrontement en singulier.

Ame n’était pas grand, et une journée de marche suffit à Hiro pour arriver au premier village frontalier, où il pouvait enfin débuter ses recherches. Plusieurs routes pouvait mener à Taiyo, destination du fugitif, mais l’une d’elle semblait toute destinée à être empruntée par quelqu’un qui ne voulait pas se faire remarquer… Cela serait le point de départ du Nara.


Dernière édition par Nara Hiro le Mar 25 Aoû 2020 - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9723-nara-hiro-termine
Mukuro
Mukuro

si vous n'êtes pas bien réveillé, mettez du citron dans votre café Empty
Dim 2 Aoû 2020 - 11:18


Mukuro

Bien que la frontière qui reliait les deux pays était considérable, il n'existait pas trente six mille chemins possibles pour accéder à la capitale. Tant que je garderai et surveillerai cette frontière, il ne faisait nul doute que j'allais finir par retrouver ma cible. Et, au vu de l'avance que j'avais pu gagner grâce à mon réseau d'information et de la description précise que j'avais obtenu de l'homme recherché, j'avais une nette facilité. Et oui ! Grâce à cette avance, j'avais tout le temps nécessaire pour me préparer à bien l'accueillir... Héhé.

Relevant mon chapeau de paille pour observer l'horizon au loin, je décidai de me mettre au travail. J'enchaînai une série de mudras et claquai ma main au sol pour invoquer mon fidèle compagnon félin, Maître Sasuke - ainsi certifié et nommé par Ashura en personne (cf signature). La boule de poil noire jaillit depuis un nuage de fumée blanche et effectua quelques acrobaties en l'air pour me saluer.

« Muk-Muk ! Comment vas-tu ??
Oh Sasuke, je suis actuellement en mission. Je cherche un fuyard qui a quitté Ame et qui se dirige présentement vers Kaze. Utilise ton flair et ton ouïe pour le retrouver. On va intercepter tous les hommes issus de Ame pour vérifier leur identité. »


Oui - on allait faire le contrôle des frontières. Il s'agissait là d'une besogne ingrate, mais dans le cas présent, c'était important ! Et puis, on allait pouvoir en profiter pour imposer un petit prix de douane à tous les passants que l'on allait croiser, héhé...

« Mais fais attention. Notre cible est un mercenaire, il est possible qu'il ait utilisé un henge et un camouflage de chakra. Il faudra donc gifler bien fort tous ceux que l'on croisera pour vérifier si ce n'est pas lui... »

C'était un charmant accueil. Mais c'était ce qu'il y avait de plus simple pour déjouer les tours minables comme le henge qui, dans sa version originale, ne résistait pas aux assauts physiques. À ces mots, je croisai mes doigts et fis donc apparaître deux clones à côté de moi et leur montrai le joli portrait robot de notre cible. Puis, à mon coup de sifflet, tout ce beau monde se dispersa pour partir à la recherche de notre homme - s'étalant sur plusieurs mètres de distance pour recouvrir toutes les issus possibles... Et pendant ce temps, le vrai moi flemmardait un peu en regardant l'horizon.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Nara Hiro
Nara Hiro

si vous n'êtes pas bien réveillé, mettez du citron dans votre café Empty
Mar 25 Aoû 2020 - 16:07
Il était impressionnant de constater comme, à peine à la frontière d’Ame, le temps devenait complètement différent. Quelques kilomètres plus tôt, une averse inarrêtable, et à quelques centaines de mètres devant, le désert et son soleil de plomb. Là, pile entre les deux, c’était appréciable.

Hiro se postait non loin de la frontière et observait la route qui lui semblait la plus propice à l’évasion de sa cible. Bien qu’il en avait une description physique, un Henge était vite arrivé. Ses talents de senseurs, encore balbutiants, ne lui permettaient pas de distinguer un camouflage aussi facilement. Il devait donc agir intelligemment et repérer Sôo par un autre moyen. Restant un peu en retrait, l’adolescent prenait quelques instants pour réfléchir. Il n’y avait pas de gros poste frontière là où il se trouvait, mais un petit attroupement commençait à se former. Un incident ?

Le Nara s’approcha avant de rester complètement béa devant la scène qui se jouait devant lui. Deux files de personnes souhaitant traverser la frontière passaient devant deux femmes, clones ou jumelles, se prenaient une énorme baffe et continuaient leur chemin. A défaut d’être accueillant, c’était au moins original comme entrée en matière. Le pire, c’est que tout le monde avait l’air d’accepter la sentence, les quelques rebelles de début de file ayant été calmé encore plus violemment. Hiro sondait les quelques personnes en retrait, aux apparences de kazejins.

« - C’est une coutume locale les baffes ?
- Pas vraiment non, je crois qu’elles cherchent quelqu’un. Bon aller, quand faut y aller. »


Après deux petits sauts sur place, comme pour trouver une motivation sortie de nul part, il partit faire la queue avec les autres. Bluffé par ce qui se passait devant lui, Hiro restait encore un peu en retrait. A en voir les joues rouges des contrôlés, les videuses de la frontière n’étaient pas une option très que le Nara considéra longtemps. Comment les esquiver ? Si elles cherchaient quelqu’un, elles partiraient après l’avoir trouvé, mais le temps était compté pour Hiro. Quoique, Sôo se trouvait peut-être ici aussi, et cela devenait de plus en plus probable vu le monde qui commençait à arriver, peu à peu. S’il était devant l’adolescent, il allait prendre une avance considérable.

Sur le côté, une troisième femme, identique aux deux autres, contemplait elle aussi le bordel qu’elle instaurait. Elle avait l’air beaucoup plus détendue que les deux autres. S’il y avait une cheffe, c’était elle. Hiro s’approcha.

« C’est votre façon de dire “bienvenue” ? Vous avez pas pensé aux colliers de fleurs plutôt ? Je dois me rendre à Taiyo au plus vite, je peux passer sans m’en prendre une ? »

Ah, le désert. Le soleil qui tape sur le crâne, tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9723-nara-hiro-termine
Mukuro
Mukuro

si vous n'êtes pas bien réveillé, mettez du citron dans votre café Empty
Dim 27 Sep 2020 - 10:10


Mukuro

Non, ce n'était pas vraiment une coutume locale... D'ailleurs, on pouvait lire sur le visage des passants que ce n'était guère plaisant... (Vous savez, un peu comme actuellement dans certains pays où l'on est obligé de se prendre quatorze jours de confinement et faire trois test covid avant de pouvoir entrer... Eh bien, c'est très déplaisant, mais quand on veut aller dans ce pays, on a pas trop le choix. Et c'était exactement la même ici !) On était en petit nombre devant l'entrée et on dégageait une de ces auras menaçantes (un peu comme un groupe de mafieux composé de femmes et de chats bipède - vous voyez le genre ?) que nul n'osait se soustraire à la douane. - Et, aussi furieux que perplexe, ils venaient tous gentiment se faire baffler.

« Oui oui, c'est bien, venez par là.. » Dis-je avec un sourire innocent mais menaçant.

Après un petit quart d'heure ou peut-être bien une trentaine de minutes (que sais-je ! Moi je flemmardais sur le côté et contemplais le soleil...) un jeune homme sortit de nul vint m'interrompre dans ma sieste... C'était un jeune homme venu du pays de la pluie - je dirais un mercenaire au vu de l'absence du chariot atypique du commerçant... Enfin, rien d'étrange - Kaze comme Ame étaient deux pays où le mercenariat fleurissait comme le printemps et où les mercenaires faisaient régulièrement de allers-retours pour trouver du travail... En tant que bonne collègue du même milieu, je me relevai pour venir le saluer convenablement.

« Hello Daaarling ! - Oui, on peut dire que c'est une façon de dire bonjour... Enfin, disons que c'est "les conditions d'entrée" temporaire... Nous sommes actuellement à la recherche d'un homme en fuite appelé Sôo qui est supposé venir de Ame. Nous avons pour obligation de l'interrompre s'il vient à passer par la frontière. Mais.. Nous craignons qu'il se cache sous henge - et c'est pourquoi nous effectuons cette procédure sur chaque passant pour ne passer à côté d'aucun suspect... »

À ces mots, j'étirai un petit sourire et vins me placer à côté du jeune homme.

« D'ailleurs, tu m'as l'air particulièrement suspect, toi... » Dis-je à voix basse à son oreille.

Comme par hasard, notre cible devait aussi se rendre à Taiyô... Et voilà un homme venu de nul part aux allures de mercenaire qui demandait aussi à aller en vitesse à Taiyô... Était-ce vraiment un hasard...? Aussitôt, je levai la main droite en l'air et tous mes clones et kuchiyoses se tournèrent vers moi et le jeune inconnu et tous vinrent l'encercler avec un air bien menaçant sur le visage... Allait-il ressortir avec simplement une joue rougie ou bien allait-il repartir avec la tête scindée de ses épaules ? Étrangement... Je pariais plutôt sur la deuxième possibilité - hihi..
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302

si vous n'êtes pas bien réveillé, mettez du citron dans votre café

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent :: Désert aride
Sauter vers: