Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues

Kogami Akira
Kogami Akira

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Empty
Dim 26 Juil 2020 - 1:22
Cette mission fait suite directe à ce rp



Taida 怠惰


Après que le repas se soit déroulé sans accrocs, au cours duquel Akira fit remarquer à quel point le plat qu’il mangeait était bon, le soldat accepta de laisser la jeune femme payer pour eux. Après tout, il n’allait pas lui imposer de payer sa part si elle tenait vraiment à se montrer serviable. Akira n’a pour ainsi dire jamais été du genre à imposer quoi que ce soit aux autres, qu’il s’agisse de positif ou de négatif. C’est donc ainsi qu’il se retrouva à attendre devant le restaurant accompagné de Ruth, fixant le ciel de ses yeux mi clos. Le soldat semble pouvoir s’endormir à tout moment.

“ Si elle met trop de temps, c’est sans doute à cause du type. “

Dit-il à haute voix, laissant entendre qu’il ira voir en cas de problèmes. Non pas qu’il s’imagine la jeune femme sans défense en temps normal, mais sans son chien… un Inuzuka n’est guère plus qu’un humain banal. Et qui sait ce qu’est capable de faire un homme à cause d’une femme, Akira a vu tout un tas de choses plus invraisemblables les unes que les autres.

Heureusement, nul besoin de s’inquiéter spécialement, la jeune femme revient finalement assez rapidement et en un seul morceau bien qu’il puisse deviner les rougeurs de ses joues. Colère ou gêne ? Peu importe. L’émissaire venait d’arriver, sans qu’il la remarque d’ailleurs.

“ Pas grave. “

L’émissaire, une femme visiblement droite au regard vif et aux cheveux coupés au carré, s’approche du groupe. Si elle aurait pu s’adresser à Akira en lui laissant le soin d’expliquer la mission à sa camarade, elle avait décidé de miser sur la cohésion en les forçant à assimiler tous deux leur mission en même temps. Après tout, ce n’est pas elle qui va partir en mission. Ainsi, l’émissaire leur fit un briefing et délivra l’ordre de mission sans faire remarquer son retard à la jeune femme. A elle de s’auto modérer au risque de finir radiée sans préavis. L’empire fonctionne ainsi, du moins avec ses soldats.

“ Je sens déjà quel genre d’énergumènes on va rencontrer. “

Dit-il finalement lorsque l’émissaire se décide à les laisser seuls. Des fêtards et des alcooliques, souvent les deux à la fois. Akira n’est pas un habitué de ce genre de missions, sa spécialité étant plutôt la traque et la pacification - de gré ou de force- de groupes hostiles. Au moins pourra-t-il découvrir un nouvel aspect de la camaraderie en compagnie de la jeune femme. Sans perdre de temps, l’Hijine se met déjà en route. Ce n’est pas la porte à côté, il leur faudra bien une journée ou deux pour rejoindre le centre d’Hi no kuni. S’ils ne croisent rien d’imprévu en route naturellement. L’expérience lui a appris que l’on ne sait jamais sur quoi l’on va tomber dans les bois du pays du feu.

" Allez, on en a pour un moment. "

_________________
Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Empty
Dim 26 Juil 2020 - 13:26
L'émissaire était une femme aux cheveux courts, on ressentait la vivacité présente au fond de ses prunelles. Elle ne donnait pas l'impression de reprocher mon retard. Ouf, c'était bon signe pour mes affaires. Akira me fit signe d'excuser ma lenteur. C'est ainsi que les objectifs de la mission purent nous être révélés. Il nous était demandé de se rendre au centre de Hi no Kuni pour surveiller le bon déroulement des vendanges le jour et gérer les querelles alcooliques la nuit. Sur le papier rien ne semblait difficile, mais on pouvait toujours s'attendre à des rebondissements. Je n'avais jamais réellement eu affaire à des ivrognes, il ne m'était pas permis de boire de l'alcool tout court. Je me demandais le goût que pouvait bien avoir les liqueurs et les effets que la quantité pouvait engendrer. J'imagine que ce doit être une posture minable et le meilleur moyen de ressentir de l'embarras. Mais il faut dire que je n'avais jamais essayé, je ne pouvais qu'imaginer. La mission était d'un rang nettement supérieur au mien, mais Akira était sur le coup et je me sentais un peu plus confiante sur notre réussite. La jeune femme s'en était allée aussitôt les directives énoncées. J'imagine qu'il était temps de reprendre la route. De plus, Akira semblait avoir déjà fait affaire à ce genre d’énergumène. Peut-être savait il les comportements à adopter pour contenir les débordements ?

Ayuu, curieuse, puis excitée - Tu as déjà géré des pochards par le passé ? J'aime bien les ambiances festives, ça sera une première pour moi. Euhhh... relax, je ne compte pas m'amuser !


Je m'étais empressée de suivre Akira quand il avait suggéré de prendre la route. J'étais heureuse de quitter la capitale, ça me faisait l'effet d'une bouffée d'air frais. Je me demandais comment mon coéquipier ce sentait, il avait l'air agacé par la mission vu son empressement. Il était possible que je fasse fausse route, il était assez difficile de comprendre ses intentions ou pensées. Le brun était une véritable boite de pandore. Je cherchais un moyen de détendre l'atmosphère et d'amorcer une nouvelle discussion.

Ayuu, curieuse - Au fait, tu viens d'où ? T'es né au pays du feu ? Et comment tu as choisi la voie de soldat ? Excuse moi si tu trouves ça indiscret, j'aimerais en apprendre plus sur toi enfin... si ça te va !


Ruth m'avait lancé un regard compatissant comprenant la maladresse de mes propos. Il n'était jamais facile de briser la glace, je n'avais pas l'habitude. Akira ne semblait pas bien loquasse donc lui en demander autant d'un coup pouvait très bien le bloquer. C'était pas le but de la manœuvre, je me sentirais attristé de mettre encore plus de distance entre nous. C'était la première fois, depuis longtemps, où je me sentais en bonne compagnie. Je voulais qu'on puisse devenir bon ami. Cette pensée était tout aussi futile que le reste, mais importante à mes yeux. Dans un monde baigné dans le conflit, il valait mieux se faire des alliés.

_________________
Ayuu s'exprime en #9999FF.
Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues 414d15c02ac1002f47a59c9e2bd9cbf5ca8d3378r1-496-220_hq
avatars ©️ Aimi, ©️ Kathee.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634
Kogami Akira
Kogami Akira

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Empty
Dim 26 Juil 2020 - 14:07


Taida 怠惰


Les ambiances festives… Akira en a toujours eu horreur. Le bruit, les comportements désinhibés parfois agressifs mais toujours envahissants, les mouvements de foule… le soldat ne s’y retrouve jamais de son plein gré. S’il est vu dans une fête, c’est bien que le devoir l’a appelé ici comme pour les vendanges. L’éternel solitaire n’irait jamais faire la fête de lui-même, et personne n’irait l’inviter de toute manière. Après tout, peu le connaissent et encore moins seraient prêts à festoyer avec quelqu’un d’aussi flegmatique.

“ Des pochards ? … Non. Mais on sait tous comment se comportent les alcooliques. “

Dit-il, mentant légèrement sur ce point. Si Akira n’a jamais été affecté à une mission de ce genre, son père était bien le plus grand pochetron que la terre n’ait jamais porté. Et c’est ce qui expliquait sûrement en grande partie son comportement et l’enfance effroyable du jeune homme au passage.

“ Tu pourras t’amuser si tu veux mais pas en buvant en tout cas. Notre mission est d’éviter les débordements, pas de rester plantés comme des plots toute la journée. “

Après tout, sans doute les choses seront-elles plus simples s’ils étaient amenés à sociabiliser avec les visiteurs. Chose qu’Akira ne compte pas faire mais sa camarade est bien libre de le faire à sa manière. Après tout, il n’est ni son supérieur ni son père. La coopération est de mise, pas la subordination.

Ainsi, si le trajet pourrait sembler long, Akira a tant pris l’habitude de vagabonder par le passé qu’il en serait presque un plaisir. Marcher lui permet de rêvasser, d’observer les paysages défiler, d’organiser ses pensées. Néanmoins… tant que personne ne le dérange en lui adressant la parole, ce que se permet de faire l’Inuzuka. Après tout, il semble normal de discuter sur un long trajet lorsque l’on est accompagné d’un ou d’une coéquipière. Sans doute le problème vient-il de lui, si bien que l’Hijine décide de tenir la conversation sans mauvaise foi. Mais sans grande motivation non plus.

“ Oui, je suis Hijine. Et je suis devenu soldat après le massacre de Yugure pour venger l’honneur de ma patrie, comme beaucoup d’autres. “

Des paroles vraies, dont il manque une partie. Akira cherchait également à s’extirper de sa condition de vagabond mais ce passé est trop loin derrière lui pour qu’il se permette de l’évoquer. Ressasser le passé n’a jamais rien eu de bon à ses yeux.

“ Et toi ? Tu n’as pas le profil de la patriote. “

Demanda t-il avec franchise. Au vu de son comportement, on la croirait presque enrôlée de force.

_________________
Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Empty
Dim 26 Juil 2020 - 19:55
Le jeune homme affirmait qu'il était tout naturel de connaître le comportement de ces gens là. C'était un mauvais point pour la blanche, un. Je n'avais vraiment jamais croisé quelqu'un d'un peu trop éméché, bien que dit comme ça donnait l'impression que j'avais vécue dans la surprotection parentale. Je n'avais jamais participé à ce genre de festivités. M'enfin, j'imagine que les anniversaires devaient être la chose la plus ressemblante que je connaisse. Je n'avais pas osé avouer ne pas maîtriser le sujet, me contentant d'acquiescer à sa conjecture. Les alcooliques se comportent mal, j'imagine qu'il fallait se dire ça. Par chance, j'avais sa permission pour pouvoir m'amuser un peu. Je ressentais une profonde reconnaissance d'avoir occasion de rattraper un peu de ma jeunesse insouciante. Cette mission n'avait pas l'air si difficile en surface, j'espère que cette impression sera bonne. En cas de déboires, je pourrais mettre à profit mes entraînements en situation réelle. Akira semblait être plus expérimenté que moi en combat et j’espérais ne pas lui mettre des bâtons dans les roues.

Ayuu, excitée - Merci Akira, je resterais sage pour assurer la mission. Tu as ma parole !

Il y avait un sacré bout de chemin à faire avant d'arrivée à destination, parler me semblait être la meilleure solution pour tuer le temps. Je n'étais pas du genre à aimer marcher en silence, en général je conversais avec Ruth. On se lançait des défis avec un gage pour le perdant. Ruth était fort pour ce jeu là, faut dire qu'il est malin pour obtenir ce genre de privilèges. Il me demandait souvent des choses simples, forte heureusement. Akira répondit à mon initiative, il disait être un Hijine. Pour le massacre de sa patrie, j'ai été bien trop longtemps en dehors du pays pour savoir de quel événement il parlait. Il était donc à se soucier de quelque chose : l'honneur. Une chose qui semblait maquer l'esprit de beaucoup d'hommes. Je ressentais un sentiment similaire pour mon clan, me sentant humilier de nous retrouver à lécher les bottes d'un pays qui nous avait meurtrie. Je m'étais contentée de lui adresser un regard empli de compassion avant d’éclaircir ma situation.

Ayuu, sérieuse - Je reste une Inuzuka fidèle à son clan. J'ai du mal à pardonner ce qu'il s'est passé en 196 quand le seigneur du feu a envoyé ses troupes nous exterminer. Je n'ai rien contre l'Empereur qui lui a succédé, j'ai juste du mal à savoir où est ma place. Tu sais, ça ne fait qu'un an que je suis de retour sur ces terres. Je vivais dans les montagnes près d'Iwa avant, c'était une vie de nomade assez plaisante. Je ne manque de rien à Urahi, je n'ai pas de quoi me plaindre. J'espère qu'avec le temps je trouverais ma voie.

Ce n'était qu'à moitié faux, bien sûr que je n'aimais pas l'empereur actuellement au pouvoir. Il avait les mêmes ambitions que son prédécesseur. Je ne voulais pas mentir à Akira, mais je ne pouvais pas dire ça de vive voix. C'était passible de trahison et j'en étais bien consciente. Je n'avais peut être pas de profondes convictions au sujet de mon implication dans l'empire, mais je tâchais de mener à bien les missions qu'on me confiait. Il y avait bien une chose que je voulais avec certitude : éviter les conflits et bains de sang inutile. Dans un pays où la culture de l'expansionnisme était tant ancrée, il était difficile de croire en un tel idéal.

Ayuu, observant la lame du jeune homme - Ton sabre, tu le tiens d'où ?


C'était une question sans trop d'intérêt, j'essayais simplement de changer le sujet de conversation. C'était peut-être sa corde sensible pour le rendre plus causant, les hommes avaient de l'attachement pour ces choses là. On disait même qu'ils en prenaient plus soin que leur propre femme. Akira semblait trop jeune pour en avoir une, mais il devait tout du moins tenir à son arme.


Dernière édition par Inuzuka Ayuu le Jeu 30 Juil 2020 - 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634
Kogami Akira
Kogami Akira

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Empty
Lun 27 Juil 2020 - 2:05


Taida 怠惰


Au moins a-t-il sa parole. S’il a pourtant toutes les raisons de ne pas prendre ses paroles comme argent comptant depuis qu’elle lui a avoué être plus ou moins manipulatrice, sa démarche semble relativement honnête avec lui. Si bien qu’il décide de lui accorder une chance, comme beaucoup avant elle. Malgré ce que l’on pourrait penser, Akira sait se montrer relativement indulgent et ouvert avec autrui. Sans doute un désir de ne pas ressembler à son père en empruntant une voie totalement différente. De toute manière, le jeune homme sait à quel point la souffrance peut impacter le comportement d’une personne et sait donc être magnanime.

“ Je te crois. Enfin, je ne suis pas ton chef tu sais. Nous sommes semblables. “

Dit-il pour se décharger un peu des responsabilités dont il ne devrait pas être incombé. Akira pourrait certes être amené à conseiller de part son expérience en mission, mais n’a pas vocation à donner d’ordres dans l’absolu. La coopération avant tout. Un concept que le jeune homme a mis beaucoup de temps à accepter et comprendre, lui qui n’est qu’un éternel solitaire.

Les paroles de sa camarade le font brièvement grimacer, il est bien rare de voir une expression marquée sur le visage du soldat endormi. En effet, l’Inuzuka lui rappelles que si l’empire a connu un massacre, Hi n’a jamais été exempt de fautes non plus. Personne n’est tout blanc en ce monde. Chacun tente inlassablement de dominer l’autre, d’imposer ses exigences… et c’est ce qui les condamne inlassablement à la guerre selon lui.

“ Ne t’en fait pas. Le seigneur et toute la capitale ont eu la monnaie de leur pièce. “

Dit-il, amer. Les images n’ont jamais quitté son esprit, bien qu’il puisse désormais relativiser à propos de ce passé sanglant.

“ Enfin, je suis sûr que tu trouveras ta place. Je n’ai vu personne se plaindre d’Urahi ou du pays en général. Il y fait bon vivre à présent. Et nous avons sué sang sueur et larmes pour instaurer cette paix. “

S’il porte un discours fort et des paroles emplies de conviction, cela ne l’empêche pas de les prononcer avec un flegme remarquable. Akira n’a jamais trouvé nécessaire de mettre la forme à ses paroles, quand le sens des mots se suffit à lui-même pour exprimer toutes ses convictions. De toute manière, leur mission n’a aucun rapport avec tout cela et il ne s’agit finalement que d’une discussion destinée à remplir le vide perpétré par le trajet. A propos, l’endroit ou ont lieu les vendanges se dessine peu à peu au loin.

“ Je l’ai trouvé sur le cadavre d’un Kumojin lors de la conquête. Il s’est battu avec tant d’ardeur, ce serait dommage de ne pas honorer son arme. “

Dit-il finalement, impassible. S’il ne raconte pas souvent cette histoire, elle est pourtant un passage important de son existence.

“ Nous sommes bientôt arrivés, regarde au loin. “

_________________
Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Empty
Ven 31 Juil 2020 - 20:37
Akira avait cru en mes mots. J'avais envie de participer aux festivités même si c'était de loin. J'étais sincère quand je disais que je n'allais pas me comporter avec excès, la mission passait au premier plan. C'était juste mon envie juvénile de profiter de la vie qui ressortait. Je me cantonnerais à de la surveillance, mais rien ne m'empêchait de discuter avec l'assemblée. Je pourrais même apprendre des informations au travers des ragots. C'était toujours ça de pris bien qu'en apparence ce n'était qu'une excuse pour me sociabiliser un peu. J'avais envie de tisser des liens plus profonds avec les personnes qui m'entoure. Des amis fiables sur qui je pourrais compter en cas de pépin.

Ayuu, pressée - Je sais bien, mais tu avais l'air de douter de mon implication !

Pour lui, il était certain que Urahi connaissait un temps de paix. Je n'étais pas certaine de pouvoir penser cela, un empire rime avec conquêtes. J’exécrais les désirs d’extensions au détriment des braves gens. Je ne comprenais pas ce qu'il voulait dire par avoir la monnaie de leur pièce, mais j'avais simplement opiné ce détail. Ce n'était pas comme si j'étais piquée de curiosité quand ça parlait de l'empire.

Ayuu, d'un ton maussade - Oh... J'espère que le pays restera tranquille alors. Je ne voudrais pas assister à un autre massacre. Je préfère les choses simples !

Le katana venait d'un défunt Kumojin, je me sentais éprise de sueur froide. C'était une arme qui avait connu un autre propriétaire avant de tomber dans ses mains. Je me sentirais mal de manier une arme dans ces conditions, il faut dire qu'il fallait en être digne. Ce n'était pas en la ramassant ou en tuant son propriétaire que c'était quelque chose d'acquis. M'enfin, ce n'était qu'un morceau de métal ou bien le reste de l'héritage d'un ninja décédé. Je n'étais pas sensible à l'honneur, c'est sans doute pour cette raison que je ne comprenais pas le sens de ses propos. Akira devait bien avoir ses raisons pour y être attaché sinon pourquoi l'aurait-il encore avec lui ?

Ayuu, semblant gênée par ce détail - Je n'aurais pas du demander, alors. Pardon...

Alors que nous conversions, la destination semblait n'être plus qu'à deux pas. Il y avait des vignobles à perte de vue, comme si la zone en était peuplée. De joyeux vignerons s'étaient dors et déjà mis à l'ouvrage. A première vue cela ne semblait pas être un travail de tout repos. Il fallait se baisser pour ramasser les grappes avant de pouvoir en confectionner le moût. Je ne connais pas les étapes de réalisations pour faire un bon vin, mais je connaissais au moins la couleur du liquide. Je ne pourrais pas le confondre avec de l'eau.

Ayuu, impatiente - Tu as raison ! Vite, je veux pouvoir commencer à observer la cueillette. Tu penses que les aider rentre dans le cadre de notre mission? Oh... on devrait pas aller voir quelqu'un pour signaler notre présence avant ?

Je n'étais pas une adepte des missions, je n'avais donc aucune idée sur le déroulement des prochaines minutes. J'étais simplement excitée à l'idée de participer à quelque chose d'inconnu. C'était toujours enrichissant de mettre la main à la pâte, mais si ce n'était pas possible je me pourrais toujours prendre des notes. Je regrettais presque de ne pas savoir dessiner correctement, faire des croquis était toujours plus parlant que des mots.

Objectif 1:
 

_________________
Ayuu s'exprime en #9999FF.
Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues 414d15c02ac1002f47a59c9e2bd9cbf5ca8d3378r1-496-220_hq
avatars ©️ Aimi, ©️ Kathee.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634
Kogami Akira
Kogami Akira

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Empty
Ven 31 Juil 2020 - 21:51


Taida 怠惰


S’il a prétendu qu’elle pourrait s’amuser, le soldat ne pense en réalité qu’au côté pratique. En sociabilisant avec les autres, ceux-ci seront plus à même de se comporter convenablement qu’en les surveillant comme du vulgaire bétail. Surtout avec une jeune fille. Espérons seulement que l’alcool ne les fasse pas agir de manière inconsidérée justement pour cette raison. Les pochards peuvent rapidement perdre les pédales en étant un peu enivrés. Et le jeune homme espère bien passer une mission paisible pour une fois.

“ Non. “

Répond t-il simplement à ses doutes afin de les balayer pour de bon. S’il aurait pu en douter pour plusieurs raisons, le Kogami n’a aucune envie de tergiverser en paraphrases et se contentera de voir sur l’instant. Après tout, leur tâche leur laisse au moins le luxe d’avoir une bonne marge d’erreur. Ils ne risquent pas de perdre la vie ou des informations cruciales dans un contexte aussi anodin.

“ … S’il y en a un autre, les Hijines n’en seront pas les victimes. “

Répond t-il d’une placidité exemplaire. Akira rejoint pourtant sa camarade sur certains points, les braves gens ne méritent pas que l’on fasse du profit à leur détriment. Mais en ce monde, les braves gens se font rares désormais. Qui pourrait désigner les Kumojins comme étant de braves personnes ? A vrai dire, Akira leur aurait bien fait payer bien plus que ce qu’ils ont connu durant la courte conquête de leur village. Mais l’intérêt commun prime parfois sur le reste, la coalition en est la preuve.

“ Je ne vois pas le problème. “

Dit-il en réprimant un bâillement, sentant son corps amoindri par la fatigue. Une fatigue insidieuse et inexpliquée, comme cela lui arrive souvent. Serait-il paresseux au point d’être épuisé à ne rien faire ? La question serait presque trop ironique, si ce n’était pas une hypothèse sérieuse.

“ Nous vivons tous sur les vestiges de ce que nous ou nos ancêtres avons pris. Il faut apprendre à vivre avec et même en tirer une force. On a rien sans rien, enfin tu connais la chanson. “

Dit-il avec détachement malgré des paroles très marquées. Aussi flegmatique semble t-il être, Akira porte une vision bien marquée sur le monde et n’a la plupart du temps pas de mal à l’expliquer. Pourquoi avoir gardé ce katana ? Pour avoir une arme gratuite en plus d’honorer son ancien propriétaire. Akira ne l’a pas connu et ils étaient ennemis, bien qu’il ne soit pas celui qui l’ait combattu… mais pourquoi devrait-il minimiser le courage d’un homme parce qu’ils n’étaient pas dans le même camp ?

Mais leur arrivée sur les vignobles mettent hélas fin à cette petite conversation des plus moroses. Tant mieux, peut-être arrêtera-t-il de bailler. Ou peut-être baîllera t-il deux fois plus, les vendanges ne l’ont jamais passionné. Pas plus que le vin en lui-même, cette mixture est l’une des plus immondes qu’il ait jamais goûté de son existence. Dieu sait pourtant qu’en tant qu’ancien vagabond, le jeune homme n’avait pas le luxe d’être très regardant sur ce qui passait par son palais.

“ Tu veux les aider ? Fais toi plaisir. Profites-en pour mettre des coups de pieds à ceux qui font mal leur travail. “

Dit-il en laissant un court silence s’installer.

“ Je plaisante. Pour le reste, je vais me charger de prévenir de notre arrivée. “

Dit-il en s’éclipsant l’espace d’un instant à la recherche de l’organisateur de tout ceci, laissant alors le loisir à la jeune femme de s’enquérir de la situation et des lieux. L’atmosphère est encore bien loin d’être échauffée, la soirée n’a pas encore commencé.

_________________
Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Empty
Sam 1 Aoû 2020 - 10:49
Nos échanges furent assez brefs sur ce sujet, il faut dire que parler de l'empire avait le don de me mettre mal à l'aise. Ce n'était pas spécialement contre Akira et j'espérais qu'il ne le prenne pas ainsi. Je n'avais affiché qu'un air triste en l'entendant affirmer que nous serions pas les prochaines victimes. Ce n'était pas les mots qui allait me rassurer, ils signifiaient que d'autres aller en souffrir. Ce n'est parce que ce pays est sauf que j'allais me réjouir du malheur d'un autre. Je ne me souciais pas tant du sort d'inconnus, mais cela ne m'empêchait pas de penser que chaque vie humaine était précieuse. Il faut dire qu'on est plus souvent choqué par le chiffre des victimes plus que la victime dans son individualité. Malheureusement, je n'échappais pas à cet honteux constat. Ce sont nos proches qui nous prête de la valeur sans quoi nous ne saurions qu'un numéro parmi tant d'autres. Je ne voulais pas mourir sans être pleuré et chérie par des individus autres que ma famille. J'avais sans doute envie d'être reconnue aux yeux de quelques uns... ou du moins en avoir l'illusion. J'avais le temps de trouver les pièces manquantes à mon puzzle, je serais patiente. Je ne compte pas tomber au combat, j'aimais trop vivre des petites joies quotidiennes de toute façon. Il me fallait avoir une vie longue pour en accumuler un peu tous les jours jusqu'à construire mon propre bonheur. C'était une pensée assez infantile au final, mais je m'y complaisais.

Ayuu, perdue dans ses pensées - Je veux un monde de paix... pas juste assurée ma sécurité. Pour ce qui est de ton arme, je me sentais juste gênée de savoir qu'elle avait appartenu à quelqu'un d'autre avant toi. Pour tout te dire, je suis assez matérialiste c'est sans doute ce qui doit me faire ressentir ça. Ce n'est qu'une lame après tout, ce n'est pas comme si un fantôme(l'ancien propriétaire) pouvait dire quoi que ce soit. Tu lui as au moins permis de ne pas rouiller, c'est une bonne chose !


J'étais heureuse d'être arrivée, comme ça la mission pouvait commencer. Aider les villageois dans leur tâche me paraissait être la meilleure chose à faire. Je me voyais mal opter pour une position de superviseur du haut de mon rôle de soldat. Ce n'était pas en contradiction avec l'objectif de toute façon. Je pourrais même, comme l'a suggéré Akira, veiller à ce que chacun y mette du sien. Je ne sais pas si j'étais capable de réprimander un travailleur fatigué, mais j'allais tout de même essayer. De son côté, il allait prévenir l'organisateur de notre arrivée. Espérons qu'il ne soit pas trop long en cas de problème. Il était facile de me prendre pour quelqu'un de naïf avec ma frêle apparence féminine. Bien que je doute qu'il soit dans leur intérêt de ne pas causer de troubles. Je ne risquais donc rien et pouvais librement participer à la récolte.

Ayuu, docile - D'accord, je te laisse faire ! Je vais essayer de m'intégrer au groupe de vignerons pour t'attendre.


J'avais donc quitté les côtés d'Akira pour pouvoir rejoindre ouvrier pour me présenter. Puis, dans un premier temps j'avais opté pour l'observation... il faut dire que c'était plus facile de se rendre utile avec un minimum de connaissances sur le sujet avant de passer à la pratique. C'est ainsi que j'ai pu me mettre à la tâche après quelque temps, j'avais bien entendu demander quelques conseils. C'était un travail comme un autre bien que la chaleur le rendit difficilement supportable. J'avais pu récupérer un chapeau de paille près de la charrette où on déposait les grappes. J'avais fière allure avec mon couvre-chef et les traces de terre sur le corps, mais ce n'était autre que le témoin de mon dur labeur. J'ai pu apercevoir Akira revenir, j'avais quitté mes bottes un instant pour lui demander ce qu'il en était de son entrevue.

Ayuu, exténuée - Alors, tu l'as trouvé ! Il attend quoi de nous exactement ? Tu devrais essayer d'aider ces braves gens, ça peut être intéressant pour se les mettre dans la poche, tu ne trouves pas ? Je vais faire une pause avant d'y retourner. En plus il commence à faire tard, j'ai faim.


Il n'avait pas dû se passer beaucoup de temps depuis que nous nous étions quitté, mais c'était une tâche assez physique. Je n'étais peut être pas taillé pour ça dès le premier essai ! Les vendanges pouvaient durer quelques jours, je ne savais pas exactement. Akira sera peut être apporter les réponses sur nos directives. En tout cas, j'étais prête à mettre à me salir les mains à la sueur de mon front. C'était une méthode comme une autre pour surveiller les personnes qui m'entoure. Le brun pourra très bien garder de la hauteur pour avoir un aperçu global des vignobles. Il était libre de choisir ce qui lui plairait de faire.

_________________
Ayuu s'exprime en #9999FF.
Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues 414d15c02ac1002f47a59c9e2bd9cbf5ca8d3378r1-496-220_hq
avatars ©️ Aimi, ©️ Kathee.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634
Kogami Akira
Kogami Akira

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Empty
Sam 1 Aoû 2020 - 13:11


Taida 怠惰


Trouver le “patron” n’a pas pris beaucoup de temps. Ces terres appartiennent forcément à quelqu’un. Ce quelqu’un doit certainement se trouver dans les caves à superviser tous les vignerons pour les répartir un peu partout, bien que la plupart des travailleurs doive connaître sa tâche à l’avance. Finalement, c’est à la préparation de la dégustation du soir que le Kogami trouve le chef. Un homme bourru aux mains calleuses, le paysan typique. Le sachant très occupé, Akira ne prend pas plus de quelques secondes de son temps avant de retourner vers Ayuu. Il aura d’ailleurs mis quelques minutes à la reconnaître à cause du chapeau qu’elle porte désormais.

“ Il n’a rien à attendre de nous, les soldats de l’empire ne prennent d’ordres que de leurs supérieurs. “

Dit-il afin d’éviter à la jeune femme de se faire exploiter par n’importe qui. Aussi bas dans la hiérarchie soient-ils, un soldat aura toujours plus de pouvoir que n’importe quel chef d’entreprise quel qu’il soit. Car chacun d’entre eux porte en lui la volonté de l’empereur. Du moins, de ce que pense Akira. Pourquoi rejoindre l’empire si l’on adhère pas à ses idéaux ?

“ Enfin, je vais aider. Ça fait partie de notre ordre de mission. “

Le jeune homme remonte ses manches, révélant le long tatouage qu’il porte au bras gauche représentant un dragon dont on ne peut deviner la fin sans qu’il n’ait retiré son haut entièrement. S’il n’aime pas l’exposer, celui-ci n’étant pas de son fait, la pratique passe avant ses problèmes personnels. Ainsi, sans hésiter ou attendre des explications, le jeune homme se met à récolter les vignes comme s’il l’avait toujours fait, témoignant d’un passé coïncidant avec la profession sans aucun doute.

Ainsi, le temps passe silencieusement au gré des récoltes tandis que le soleil descend à l’horizon pour se noyer derrière la courbe terrestre. Manifestement, les festivités vont commencer et leur véritable devoir avec. Surveiller des pochetrons n’est pas forcément plus passionnant que de récolter des raisins, mais s’avère au moins plus reposant que d’avoir le dos courbé toute la journée.

_________________
Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Empty
Dim 2 Aoû 2020 - 16:55
Akira avait donc bien trouvé le propriétaire des terres, il n'y avait apparemment pas plus de directives que ce qui nous avait été donné pour la mission. Nous devions donc veiller sur le bon déroulement des vendanges, par extension participer aux récoltes ne me semblait pas trop extravagant. Pour le brun ce n'était pas forcément nécessaire puisque nous devions nous tenir à ce qui nous était demandé par nos supérieurs. Il avait toutefois accepté d'aider les vignerons dans leur tâche. Je trouvais ça aimable de sa part de se prendre au jeu. Il était toujours plus facile de surveiller des personnes qui nous porte un minimum en estime et pour qui on vouait de l'intérêt. A mon sens on obtenait pas la subordination des gens par le statut qui nous était donné. C'est pourquoi les aider une bonne solution pour montrer notre bonne foi.

Ayuu, surprise, puis sérieuse - Oh, c'est bien Akira ! Je ne pensais pas que tu aurais dit oui, ça me fait plaisir. J'y retourne juste après toi, mais ne te fatigue pas trop il faut garder des forces pour la garde de ce soir.


J'avais donc observé mon acolyte se mêler au reste de la bande de travailleurs, son tatouage au bras ne m'avait pas plus choqué de ça. Il faut dire qu'il y avait des personnes qui aimaient se faire peindre le corps ainsi. C'était une façon comme une autre de se l'approprier ou bien d'en faire une oeuvre d'art. Je ne savais pas quelles étaient les raisons pour celui d'Akira, mais je n'avais pas réellement la curiosité nécessaire pour penser à lui demander. Je m'étais contenté de ne rien dire, après tout c'était quelque chose d’anodin au final. J'avais fini par rejoindre l'engrenage du travail. Je faisais en sorte d'aider pour les petites tâches, il faut dire que je n'étais pas quelqu'un de très endurant. Je ne savais pas le temps qu'il s'était écoulée, mais la journée avait filé à une vitesse ! Il faut dire que c'est toujours ça quand on s'occupe. Puis, j'avais trouvé ça amusant de me mettre dans la peau d'un paysan. Ce n'était pas quelque chose que j'aurais pu vivre autrement qu'ici. Je ne cherchais pas à tourner en ridicule ces braves gens, j'aimais juste la nouveauté. Les nouvelles expériences permettaient toujours d'obtenir quelque chose au niveau personnel. J'avais donc suivi le mouvement pour préparer la fête, il faut dire qu'il n'y avait plus grand chose à faire. Les personnes qui étaient restés au village s'étaient occupées du dîner. La nourriture était éparpillée sur plusieurs tables tout autour d'un feu de joie. A l'endroit du feu de camp, il y avait des bûches en guise de banc. C'était assez rustique, mais ça donnait une ambiance festive j'imagine. Tous se mirent alors à voguer à leurs activités, manger, boire et s'amuser. La tâche qui semblait si pénible pour Akira allait donc commencer.

Ayuu, tirant la manche du soldat - Hey Akira ! Regarde il y a des brochettes là-bas, tu veux que je t'en rapporte avec un peu d'eau ?


Je demandais un peu trop l'accord de mon camarade, mais il faut dire qu'il avait l'air plus expérimenté que moi pour ces choses là. Je n'avais jamais quitté la capitale faut dire. Les missions que l'ont m'avait confiées jusqu'ici n'étaient que d'importance mineure et ne nécessité pas de vadrouiller trop longtemps en dehors d'Urahi. J'imagine qu'au fur et à mesure on me confierait des missions plus laborieuses. Pour l'heure la journée avait été plutôt plaisante. J'étais bien sûre fatiguée par le labeur que nous avions du fournir. J'espérais au moins que ça facilitera notre tâche de cette nuit, je ne voudrais pas gérer des conflits entre villageois qui vont trop loin à cause de la boisson. Je ne voudrais pas blesser quelqu'un par mégarde en intervenant. Il faut avouer que je n'étais pas encore habituée à me battre correctement et vu mon style d'attaques il m'était impossible de ne pas mettre la pagaille autour de moi si je devais intervenir.

Objectif 2:
 

_________________
Ayuu s'exprime en #9999FF.
Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues 414d15c02ac1002f47a59c9e2bd9cbf5ca8d3378r1-496-220_hq
avatars ©️ Aimi, ©️ Kathee.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634
Kogami Akira
Kogami Akira

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Empty
Dim 2 Aoû 2020 - 18:45


Taida 怠惰


Akira hausse les sourcils à la remarque de la jeune femme. S’il pourrait se contenter d’être flatté, le fait qu’elle ne s’attendait pas à une réponse positive de sa part l’empêche d’être totalement satisfait. Le prendrait-elle pour un fainéant ou quelqu’un d’indifférent ? Ce ne serait pas la première fois. Ainsi, feignant de s’en moquer, le Kogami se contente de continuer sa tâche en silence. Si les mouvements répétitifs et le fait de devoir se baisser en permanence sont fatigants, ce sont bien les souvenirs lié au travail agricole qui rendent la tâche désagréable. Heureusement, sa tâche ne dure pas bien longtemps.

“ Hein… “

Dit-il en sentant la main de sa camarade lui tirer la manche, l’extirpant de ses pensées. En y regardant mieux, les festivités ont déjà commencé et tout est en place. Il est trop tôt pour que de véritables débordements aient lieu mais les esprits s’échauffent si vite qu’il vaudrait mieux ne pas minimiser leur rôle. Enfin, qu’il ne se passe rien de la soirée serait préférable.

“ Je vais venir avec toi, j’en ai fini ici de toute manière. “

Dit-il en rabaissant ses manches pour s’étirer, craquant ses membres. Peut-être devrait-il se montrer plus démonstratif avec elle, elle semble vouloir bien faire malgré tout. Akira est bien plus perspicace qu’il en ait l’air et il lui arrive même de faire des efforts lorsqu’il le juge nécessaire. Ainsi, se rendant aux festivités à reculons car le Kogami n’aime pas la foule, ce dernier s’approche de la nourriture. Quelques vignerons saluent les deux comparses par respect pour leur statut de soldats, d’autres leur jettent des regards méfiants. Certains doivent sûrement penser que leur présence nuira à la soirée.

“ Et donc, quels sont tes projets d’avenir ? “

Dit-il en tendant une brochette à l’Inuzuka en prenant garde de lui laisser une marge pour l’attraper sans se brûler. Peut-être Ruth en voudrait-il une lui aussi mais Akira ne se permettrait pas de prendre ce genre d’initiatives sans avoir l’aval de sa maîtresse. - La maîtresse du chien, bien sûr. -

“ Ruth peut en manger ? “

_________________
Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Empty
Lun 10 Aoû 2020 - 21:00
Akira avait finalement insisté pour m'accompagner au buffet. Il semblait avoir été surpris par ma démarche, il faut dire qu'il n'avait clairement pas l'air d'apprécier le contact humain. Il fallait bien que je prenne en compte ce détail pour ne pas le mettre mal à l'aise. Je n'étais pas du genre à faciliter la vie de chacun, mais les efforts étaient nécessaires pour entretenir les liens. Je n'avais pas envie de me retrouver dans une situation irritante donc autant prendre en compte les limites des gens.

Ayuu, enthousiaste - D'accord, alors allons-y !

Nous avions alors croisé quelques passants, certains étaient présents dans les vignobles plutôt. Je n’étais pas du genre à prêter attention aux mauvais regards, il était plus simple de se concentrer sur ce qui était positif : les salutations. Je rendis d’un hochement de tête les signes de respect. Il faut dire que nous avions travaillés avec eux, nous les soldats. Nous n’en étions pas obligés, mais il était certain que ça nous permettrait d’obtenir la reconnaissance des villageois. Finalement, les vapeurs d’alcool ne semblaient pas avoir entraîné de débordement. Peut-être était-il encore trop tôt ? Je n’en savais rien pour tout dire. C’était subitement qu’Akira me posa une question, voulant savoir ce que je comptais faire plus tard.

Ayuu, en pleine réflexion – Je ne sais pas trop, je voudrais pouvoir intégrer une unité. J’ai pensé à la territoriale, mais il faut que je me renseigne sur les modalités. C’est un peu compliqué de progresser quand on ne dépend que de soi-même. Disons que si je faisais partie d’un groupe, j’aurais l’occasion d’obtenir des conseils avisés, des entrainements ou bien même tisser des liens tout simplement. Je pense que ce sont des éléments importants dans la vie d’un soldat. Tu en penses quoi ? T’as intégré une unité de ton côté ?

Je n’avais pas encore la motivation de franchir le cap, c’était synonyme de responsabilité d’intégrer une unité. C’est que je n’étais pas encore prête à ça. Je me demandais ce qu’en penserait Akira, si lui aussi avait des doutes ou si au contraire il était plus serein sur l’avenir. Je n’étais pas très sérieuse sur ces sujets-là, disons que j’y passais des heures à y réfléchir si je commençais à trop m’y intéresser. Les choses viendraient d’elle-même, quand j’en ressentirais le besoin présent. J’avais donc pris délicatement la brochette de viande que me tendait mon acolyte. Il faut dire qu’il n’y avait rien de mieux que la nourriture pour se changer les idées. Le plus drôle était de le voir s’inquiéter pour l’estomac de Ruth, il faut dire que même un chien basique pouvait en manger. C’était tout de même adorable d’y penser, donc je n’en avais pas fait la remarque.

Ayuu, avec un sourire en coin – Merci, j’imagine qu’il faut attendre que ça refroidisse un peu ! Pour Ruth, tu n’as pas à t’en faire, il peut en manger. N’est-ce-pas mon vieux ?

Le Ninken s’était contenté d’hocher la tête avant de poser ses pattes sur la table pour en récupérer une. Il faut dire que ça pouvait sembler malpropre, mais il ne s’agissait pas d’un simple animal. Avait-il sans doute été vexé qu’on ne le pense pas capable de s’en régaler. La scène m’avait fait lâcher un rire, c’était assez drôle de le voir agir ainsi. Ruth avait d’ordinaire un tempérament assez calme et je ne l’imaginais pas faire d’excès de la sorte.

_________________
Ayuu s'exprime en #9999FF.
Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues 414d15c02ac1002f47a59c9e2bd9cbf5ca8d3378r1-496-220_hq
avatars ©️ Aimi, ©️ Kathee.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634
Kogami Akira
Kogami Akira

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Empty
Lun 10 Aoû 2020 - 23:27


Taida 怠惰


Adossé au mur, le soldat parcourait lentement la salle de son regard placide, jaugeant les convives un à un. S’il cherchait à lire en eux et à juger des potentiels éléments à problème à l’avance, ses yeux laissaient au grand maximum penser à un homme parcourant les rayons d’un magasin. Sans doute était-ce ce qui lui permettait de regarder les gens ainsi sans être inquiété des remarques ou éventuelles plaintes. Le soldat pourrait tout aussi bien gifler quelqu’un que son air laisserait douter du fait qu’il l’ait fait intentionnellement ou non.

“ Hm… mais tu n’es pas seule. Ruth est la. “

Dit-il en reportant son attention sur la jeune femme, neutre. Attrapant deux verres, le soldat en tendit un à la jeune femme avant de les servir. Bien sûr, il ne s’agissait que de jus de raisin. Après tout, les vendanges n’étaient pas forcément adressées aux alcooliques. Et la vigne donnait, jusqu’à preuve du contraire, des raisins. Espérons que les vignerons n’arrêtent pas d’en produire au profit du vin à l’avenir.

“ Enfin, je vois ce que tu veux dire. Ce n’est pas si difficile d’intégrer une unité, encore faut-il passer l’entretien. Pourquoi la territoriale d'ailleurs ? “

Demanda t-il en prenant une première gorgée après avoir trinqué. Son unité, la coloniale, n’était manifestement pas au goût de la majorité malgré ce qu’il aurait pu penser. Naïvement, Akira avait cru rejoindre l’unité la plus prisée du Teikoku lorsqu’il l’eut rejoint. Qui refuserait de voyager dans de lointaines contrées ? Pour lui, qui avait pourtant vu du pays bien avant de se militariser, l’envie de voir de nouveaux horizons ne l’avait jamais quitté. Bien au contraire.

“ Moi… je pense à peu près pareil. Les liens sont importants, surtout au sein du peuple Hijine. Mais je n’ai pas rejoint l’unité coloniale pour ça à l’époque. “

Dit-il pour répondre à ses questions d’une traite. Malgré ses airs solitaires et désintéressés, le Kogami croyait en l’importance des liens, de la fraternité et de toutes les émotions appartenant au spectre des relations humaines. Pourquoi ne semblait-il pas faire d’efforts ? Certaines choses sont simplement bien plus difficiles pour quelqu’un n’ayant jamais connu cela auparavant, aussi évidente ou simple soient-elles pour les autres. Par exemple, un chien doué de parole et se servant lui-même en brochettes n’était pas chose qu’il avait pu observer maintes fois auparavant. Jamais, en fait.

“ Hum… Pas besoin de lui en proposer du coup. “

Dit-il en voyant l’animal s’exécuter, sans se douter un instant qu’il ait pu le vexer. Vexer un chien serait un concept bien abstrait aux yeux du Kogami, bien qu’il ait assez rapidement intégré l’idée d’être en présence d’un être intelligent plus proche de l’humain que du canidé au final. Seule l’apparence changeait.

Mais alors que le soldat entrouvrit la bouche afin de dire quelque chose, un événement imprévu le ravisa de force. En effet, un homme d’apparence rude et d’une taille équivalente à la sienne surgit de nul part pour attraper le Kogami par le col, renversant au passage son jus de raisin sur ses vêtements. Secouant le soldat d’un air menaçant, l’homme semblait lui en vouloir personnellement.

“ Oh toi le minet, j’vais te faire voir des étoiles ! Qui t’as permis de me regarder comme ça, hein ? “

Manifestement, l’alcool faisait déjà bien trop effet sur certains. Ou était-il ainsi dans la vie de tous les jours ?

“ Mon jus de raisin… “

Irrité, la brute serra les dents avant de tenter un violent coup de tête sur le Kogami, qui se décala tout simplement pour le laisser s’assommer brutalement contre le mur auquel il était adossé. Sonné et sûrement pris d’un bon traumatisme crânien, l’homme tomba à la renverse, inconscient.

“ C’est animé, ici. “

Commenta t-il, placide.

_________________
Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Empty
Ven 4 Sep 2020 - 12:53
J'avais conscience de ne pas être seule, que Ruth serait toujours à mes côtés. Ce que je voulais dire c'est qu'il était difficile de progresser en n'ayant personne avec qui m’exercer, avec qui apprendre, j’avais besoin d’une sorte de ligne directrice pour m’épanouir dans ma vie ninja. Le jeune homme avait pris soin de nous prendre deux verres de jus de raisin, je n’avais pas souvenir d’en avoir déjà goûté.

Ayuu, lasse – Oui c’est vrai. J’ai Ruth à mes côtés, mais j’ai la sensation de stagner. Je pense qu’avoir une sorte de mentor pour me guider serait bénéfique. J’estime qu’on ne peut pas progresser en comptant sur nos seuls moyens. Il faut toujours avoir une vision du monde différente pour nous permettre d’avoir une approche plus efficace. Je sais pas si tu vois ce que je veux dire… c’est assez flou pour moi !

Alors j’écoutais le brun me parler des entretiens à passer avant de pouvoir intégrer l’unité désirée. Je m’étais pas réellement renseignée, peut-être il s’y connaissait mieux que moi à ce sujet. Il faut dire que je n’étais pas du genre à précipiter les choses. Je me disais que l’occasion se présenterait d’elle-même ou l’envie croissante de faire partie d’un groupe m’y pousserait. J’étais assez confiante et j’estimais que ce n’était pas l’heure de se prendre la tête. Akira avait peut-être mieux à faire que de m’expliquer les tenants et aboutissements des différentes unités de l’Empire. C’était une personne réservée, il répondait toujours de manière évasive aux questions de l’ordre personnel. J’imagine que cela lui donnait un côté inaccessible, j’espérais seulement qu’il trouverait un jour une personne capable de gratter petit à petit sa carapace. Pour ma part, je me devais de l’accepter dans son simple aspect.

Nous nous étions mis à trinquer, levant nos coupes en guise d’amitié. Au premier lapement, on pouvait en déduire les arômes marqués du liquide. Je me demandais ce que ça pouvait donner avec du vin, mais j’avais promis à Akira de ne pas y toucher. Je comptais bien évidemment tenir ma promesse bien que la curiosité soit bien une chose contre laquelle lutter était pénible. Il était dans l’unité coloniale, mais ses motivations étaient bien différentes des miennes.

Ayuu, enthousiaste – Merci Akira, je suis surprise de constater que c’est plutôt bon ! Je n’avais jamais goûté avant ahah. Je ne suis pas très renseignée sur les modalités d’intégration aux unités. C’était surtout une idée comme ça, il faut que j’y réfléchisse davantage. Je pense que la territoriale sera l’unité où je pourrais mettre le plus à profit mes talents claniques pour la traque. Pourquoi l’unité coloniale du coup ? Tu rêvais de botter les fesses des kumojins ?

La vérité était que je ne pouvais pas effectuer des missions d’élimination ou de conquête, ce n’était pas dans mes principes. Je préférais des missions dont l’objectif était de protéger le peuple Hijine. Ce n’est pas que je ne faisais pas confiance en Akira, mais je ne voulais pas montrer mon côté un peu en marge à la vue de tous. Disons que je n’étais pas la valeureuse soldate que l’empire voudrait compter dans ses rangs. Je faisais mon possible pour remplir mon rôle, mon clan attendait beaucoup de mes performances.

La scène qui avait suivi m’avait permis de comprendre ce qu’Akira disait sur les effets néfastes de l’alcool. Un homme semblant bien éméché de sa soirée vint accrocher mon camarade faisant se déverser le restant de liquide violacé sur le sol. Le motif serait qu’Akira l’aurait regardé de travers, mais j’étais certaine d’avoir capté le regard de mon ami pendant notre conversation. J’imagine qu’il s’agissait d’une méprise, alors voulant calmer le jeu sans trop savoir ce que je pouvais faire j’avais tenté d’articuler quelques mots.

Ayuu, surprise par la situation – Euhhh… vous pouvez le lâcher s’il vous plait ? Nous allons faire attention Monsieur, désolée pour le dérangement !

Visiblement mon intervention n’avait pas été d’une quelconque utilité, la tête du malotru vint se loger au niveau du mur avant de laisser tomber la masse sur le sol. Akira avait simplement esquivé un coup violent qui nous aurait mis dans un embarras certain. Résultat des courses, nous avions un homme ivre mort sur le bas-côté. Nous ne pouvions pas nous montrer désintéressé cela pourrait entraîner un nouveau malentendu.

Ayuu, stupéfaite – Belle esquive ! Je vais chercher de l’aide pour s’en débarrasser, pour l’instant tu le surveilles hein ? Avec Ruth qui te garde à l’œil tant qu’on y est ! De nous deux tu es celui qui s’y connait le mieux sur ce type de comportement. Enfin, de ce que j’ai cru comprendre ! Par contre montre-toi un peu plus soucieux de son état, on risquerait de mal interpréter tes intentions. Bon… Je reviens !

Après quelques longues minutes j’étais revenue avec quelques villageois pour s’occuper de l’ivrogne. Aussitôt débarrassé, j’avais porté mon intention sur mon camarade.

Ayuu, quelque peu soucieuse – Tu vas bien au moins ? On a plus à s’en occuper. On devrait peut-être s’éloigner un peu de la fête pour pas nous attirer des ennuis. On a qu’à se poser là-bas, c’est plus tranquille. Tu veux mon verre de jus ? Je ne comptais pas le finir. Je vais me contenter de boire de l’eau et de finir ma brochette.

J’avais pointé du doigt une sorte d’entrée de clairière, il y avait même des clotures pour nous accouder. De cette position nous pourrions avoir un visuel global sur la fête.

_________________
Ayuu s'exprime en #9999FF.
Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues 414d15c02ac1002f47a59c9e2bd9cbf5ca8d3378r1-496-220_hq
avatars ©️ Aimi, ©️ Kathee.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634
Kogami Akira
Kogami Akira

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Empty
Ven 4 Sep 2020 - 16:09


Taida 怠惰


Paradoxalement, Akira partageait autant sa vision qu’il la désapprouvait. Le jeune homme avait passé quatorze ans à parcourir le monde seul, appris à survivre seul, rejoint le teikoku seul. L’on pourrait même ajouter les dix premières années de sa vie, ou son père ne lui avait guère apporté plus d’enseignements que de vivre sans amour. Et ici résidait toute la complexité de sa psyché, Akira ayant toujours souffert du manque d’affection et de la solitude. S’il avait pu, sans doute aurait-il choisi d’être accompagné.

“ Hum… “

Ainsi, difficile de contredire la jeune femme. Après tout, s’il était toujours relativement solitaire, sa vision avait grandement changé depuis son intégration au Teikoku. Fréquenter autrui et agir pour le bien commun l’avait également rendu plus fort pour une bien obscure raison. Sans doute l’envie de vouloir se rendre utile au delà de ses capacités de simple soldat.

“ Je peux comprendre. Mais mieux vaut ne jamais sous estimer l’apprentissage autodidacte… la vision d’autrui pourrait bien nuire à la tienne et ce, quelque soit le domaine. “

Akira n’adhérait pas à l’idée de suivre les apprentissages de quelqu’un. Avoir des amis, pourquoi pas. Mais le soldat jugeait son apprentissage bien meilleur en solo et ce quelque soit le domaine. Les seules fois ou le jeune homme avait dû faire appel à quelqu’un d’autre pour l’aider était seulement dans le cadre de l’apprentissage d’une technique qu’il revisitait bien souvent à sa manière. En définitive, le Kogami restait foncièrement solitaire de manière délibérée dans le domaine de l’apprentissage, qu’il concerne l’aspect purement combatif et l’utilisation du chakra ou sa vision des valeurs du Teikoku entre autres.

Ainsi, tandis qu’il buvait sa mixture avant la catastrophe, l’Inuzuka lui expliqua ses raisons ou du moins son semblant de raisons. Après tout, ses capacités seraient effectivement très utiles si mises au profit de l’unité territoriale. Il n’y avait plus qu’à lui souhaiter bonne chance.

“ Bonne chance en tout cas. “

Suite à quoi il répondit à sa question avec tout autant de stoïcisme.

“ Non, je voulais juste voyager. “

S’il avait haï les Kumojins, Akira savait de toute manière que toutes les unités auraient été mobilisées à l’encontre de la cité des nuages. Ainsi, le soldat avait pu faire son choix en fonction de critères différents. Hélas, ce choix n’avait pas été très impactant jusqu’ici. Qu’il s’agisse de voyages ou de négociations avec des factions extérieures, Akira n’en avait pas fait plus que les autres unités.

La suite se déroula très vite. Après que son agresseur fut mis hors d’état de nuire par son propre coup, le jeune homme resta à ses côtés pendant que sa partenaire allait chercher de l’aide. S’il aurait bien pu le balancer sur le bas côté tout seul, le soldat décida de lui faire confiance et d’attendre son retour aux côtés de Ruth.

“ Ok. “

Manifestement, ce ne fut pas très long. Indifférent, le jeune homme laissa les villageois débarrasser l’ivrogne avant de se diriger vers l’endroit désigné par Ayuu tout en acceptant son verre. Mieux valait rester tranquillement à l’écart tout en surveillant la fête et intervenant à chaque problème.

“ Ce n’était rien. Je m’attendais un peu à ce genre d’altercations. “

Dit-il, accoudé à la clôture. La suite de la fête se déroulait étonnamment bien… et le temps passait vite.

_________________
Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Empty
Mar 6 Oct 2020 - 16:53
Je comprenais ce qu’Akira voulait dire par l’autodidactie, j’avais Ruth pour m’entrainer comme j’étais là pour l’aider à parfaire son style de combat canin. Nous étions ainsi inséparables dans tous les domaines. Si j’étais ainsi capable de donner de ma personne pour Ruth, pouvais-je devenir l’amie d’Akira ? Lui qui semblait si froid, si distant avait toujours eu de la gentillesse tout au long de la mission et ce malgré son air agacé par mes taquineries.

Finalement, Akira avait intégré l’unité coloniale pour pouvoir voyager. Les motivations et nos choix n’étaient pas rythmés sur la même danse, mais cela ne nous empêcherait pas de devenir ami. Ruth appréciait tout particulièrement sa compagnie et j’avais trouvé cela étrange de ne pas l’avoir vu prendre sa défense pendant l’interaction. Ruth boudait-il encore Akira pour l’histoire de brochette ? J’avais beau être près de lui depuis l’âge ingrat il était difficile de savoir ce qu’avait ce chien derrière la tête. Attendait-il des excuses ? Cela ne lui ressemblait pas, il est bien trop orgueilleux pour se reconnaître blessé.

J’observais le jeune homme me suivre jusqu’à la rambarde où nous nous accoudions tous deux pour observer la suite des festivités. Il ne fallait pas oublier notre mission, j’étais tout de même inquiète. Akira avait très clairement énoncé qu’il ne supportait pas les personnes enivrées alors de là à se faire agresser par l’une d’elles… qu’en était-il ? Je ne pouvais pas me contenter de ces mots d’indifférence vis-à-vis de la situation.

Ayuu, distraite – Tu es sûr que ce n’est rien ? Je pensais que tu n’aimais pas ça ! Je suis désolée de ne pas avoir réagi plus tôt, on aurait peut-être pu éviter ça. Ruth, pourquoi tu n’as rien fait pour aider Akira ?

Comme j’avais pu m’y attendre, l’animal s’était contenté de détourner la tête pour exposer son mutisme aux yeux du brun. Puis, d’un geste il était allé se frotter à ses jambes comme pour s’excuser de son manquement. L’attitude de Ruth avait été certes puérile, mais j’espérais qu’Akira ne lui en tienne par rigueur. Alors, attrapent une nouvelle fois le jeune homme par la manche je m’étais empressée de lui partager mon idée du moment.

Ayuu, avec un léger sourire – Que dirais tu de devenir ami ? Je n’ai pas encore d’amis au sein de l’Empire tu serais le premier et j’avoue que je trouve ça amusant. Je te promets d’être là pour toi quand tu en auras besoin alors accepte mon amitié ! On a partagé le même verre de jus de raisin… c’est un bon début, non ?

Aussi farfelue qu’était ma proposition elle n’en restait pas moins sincère. Je ne voulais pas laisser Akira être une personne solitaire. J’ignorais tout de sa personne et principalement de son passé, mais cela faisait de moi quelqu’un de prétentieux de vouloir ainsi me rapprocher de lui ? J'étant un coup d'œil sur les alentours je pouvais constater que la nuit avait bien avancé. La fête semblait se finir, les tables commencèrent à être débarrassée et les convives éméchés s’en allèrent rejoindre leur foyer. Bousculant mon nouvel ami pour lui indiquer de me suivre, j’étais partie aider les villageois à ranger le matériel.

Ayuu, éreintée – Quelle journée, ce n’était pas une mince à faire ce travail ! Et dire qu’ils font ça pendant plusieurs jours… je comprends pourquoi on nous a demandé de surveiller les débordements de la fête, ça doit leur permettre de relâcher la pression… – après un instant de silence – Oh… euh ? Pardon. Je ne cherchais pas à justifier le comportement de l’homme qui t’a agressé tout à l’heure, hein ! Il se fait tard... Je vais aller me coucher, je suis fatiguée.


J'avais lâché un long bâillement comme pour souligner la véracité de mes propos. Je n'avais pas envie de m'éterniser davantage, il fallait bien retourner à la capitale pour faire notre rapport. Avant de m'éloigner de quelques mètres j'avais de nouveau adressé quelques mots à Akira. Il fallait bien convenir de notre départ pour ne pas perdre de temps.

Ayuu, sérieuse – Il vaudrait mieux partir aux aurores pour arriver de bonne heure à la capitale. On se rejoint ici comme ça on perd pas de temps à se chercher. J’espère que ça te va comme ça ? Sur ce, bonne nuit Akira.

Il était important pour moi d'accomplir cette mission, j'espérais voir mes parents éprouver un peu de fierté à mon égard. C'était la première fois que j'étais partie en mission en dehors de la capitale après tout. Il y avait du mérite à accomplir cette tâche bien qu'elle n'était pas des plus périlleuses.

_________________
Ayuu s'exprime en #9999FF.
Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues 414d15c02ac1002f47a59c9e2bd9cbf5ca8d3378r1-496-220_hq
avatars ©️ Aimi, ©️ Kathee.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634
Kogami Akira
Kogami Akira

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Empty
Jeu 8 Oct 2020 - 18:21


Taida 怠惰


Akira n’attendait ni excuses ni justifications à vrai dire. Cet incident lui était passé totalement au dessus. La mollesse du jeune homme l’empêchait d’être rancunier et rien d’irréparable n’était arrivé. A vrai dire, cette mission s’avérerait presque ennuyeuse s’il n’avait pas été accompagné. Et avoir une telle pensée ne lui ressemblait pas, lui qui appréciait tant la solitude. Peut-être aimait-il un peu plus la présence d’Ayuu qu’il n’aurait voulu l’admettre.

“ Amis ? “

Il haussa un sourcil. Il n’y connaissait rien, mais n’était-ce pas censé venir naturellement ? Cette proposition vint lui faire réfléchir à propos de ses amis. Qui pouvait-il réellement considérer comme ami ? Katsuo et Shinpachi ? Lui-même n’en avait aucune idée. Les relations humaines sont si compliquées…

“ Pourquoi pas… “

Dit-il sans vraiment savoir quoi dire ou faire. Fallait-il sceller une sorte de pacte ? Promettre quelque chose ? A vrai dire, Akira ne sentait pas grand chose de différent après avoir prononcé ces paroles. Sans doute cela viendrait-il avec le temps. Dans tous les cas, les agissements de Ruth ne l’avaient pas interpellé outre mesure. S’il devait avoir besoin d’un chien pour le protéger -sans être inuzuka- sans doute cela ferait-il de lui un piètre shinobi… ce qu’il avait certes été durant longtemps.

Ainsi, se laissant presque emmener par la jeune femme, il suivit pour aider à ranger le matériel. La soirée avait beau avoir été agitée, celle-ci s’était relativement bien déroulée. Un seul incident et relativement aisé à maîtriser, tout le monde ne pouvait pas se targuer de garder un tel contrôle.

“ Il était juste saoul. “

Se contenta t-il de répondre aux élucubrations de la jeune femme, n’étant pas convaincu qu’il s’agisse d’un quelconque moyen de se remettre de la pression du quotidien. Peu lui importait de toute manière. Le Kogami n’avait qu’une envie, passer à autre chose et se reposer un peu.

Ainsi, alors qu’il s’apprêtait à le lui proposer, la jeune femme décida d’aller dormir. Akira préférant dormir à la belle étoile, il se contenta de sortir à l’extérieur pour se poser en haut d’un arbre sur une branche suffisamment large pour l’accueillir. De toute manière, sûrement serait-il réveillé avant elle. Qu’il qu’il en fut, ses pensées, vidées de toutes inquiétudes, lui permirent de sombrer dans les bras de morphée rapidement.

_________________
Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Icnm
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues Empty
Sam 17 Oct 2020 - 21:10
Nous nous étions ainsi quittés pour vaquer chacun à nos occupations avant l’heure du coucher. J’avais pu obtenir une chambre dans une auberge, les villageois avaient été d’un grand accueil me faisant même bénéficier d’un tarif réduit pour l’aide apporter dans les vignobles. Je n’avais pas aperçu Akira s’y rendre, j’imaginais qu’il avait opté pour dormir à l’extérieur. Ce ne serait pas la première fois que je le retrouve allongé sous un arbre. Il me faisait à un chat errant par moments, mais cela contribuait à son charme. J’étais contente de pouvoir le compter dans mes amis à présent, il avait dit oui et aucun retour en arrière ne serait accepté ! C’était avec toute la bonne humeur qui m’habitait que je m’étais rapidement endormie sous des draps chauds.

C’était Ruth qui m’avait réveillé aux aurores pour rejoindre Akira, on avait de la route à faire pour rentrer à Urahi et faire notre rapport. Nous avions réussi à retrouver le brun en haut d’un arbre, il semblait déjà réveillé. C’était une bonne nouvelle qui allait pouvoir avancer notre départ. Nous avions pris le temps de saluer les passants, avant de reprendre la route.

Ayuu, pressée – J’ai de bons souvenirs de cette mission, je suis contente d’avoir passé du temps avec toi. Je sens qu’on va être amené à se revoir assez vite, je suis bien décidée à t’imposer ma compagnie ! Bon la route est longue, on aura tout le loisir de parler sur la route.

Je n’avais nullement l’intention de l’irriter, simplement le souhait de ne plus le laisser afficher ce regard solitaire. Nous avions donc ainsi quitté les lieux couverts de quelques cadeaux, de vin et de jus de raisin. J’espérais pouvoir gouter le vin, mais je n’étais pas certaine qu’Akira serait de cet avis malgré notre tâche terminée. Je m’étais arrêté à l’idée de se partager les lots ou de simplement les laisser à nos supérieurs lors de notre rapport. Ce n’était pas d’une importance capitale donc autant ne pas trop y réfléchir.

Ayuu, avec un air moqueur - J'espère que dans un autre contexte tu me laisseras boire du vin. Juste un verre, bien sûr ! On pourrait offrir ces bouteilles à des collègues, ça me semble le plus judicieux, mais si tu veux en garder pour toi on peut se partager le tout. Il y a aussi du jus de raisin donc n'hésite pas !

La mission avait été agréable car j'avais été en compagnie d'Akira, nous avions même pu participer aux vendanges. D'un côté ces moments avaient semblé être un séjour initiatique, il était plaisant de s'abandonner à des activités qui diffèrent de la vie de soldat.

_________________
Ayuu s'exprime en #9999FF.
Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues 414d15c02ac1002f47a59c9e2bd9cbf5ca8d3378r1-496-220_hq
avatars ©️ Aimi, ©️ Kathee.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634

Mission libre C - Avant que les vendanges ne deviennent floues

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Hi no Kuni, Pays du Feu
Sauter vers: