Soutenez le forum !
1234
Partagez

SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête

Hao-Ku Sari
Hao-Ku Sari

SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête Empty
Dim 26 Juil 2020 - 11:54
Le terrain d’entraînement est désert - une timide bourrasque de vent remue ponctuellement la terre battue qui se soulève en minces nuages de poussière.

Seul, Hao se tient debout face à sa cible, prêt à frapper.


Une perle de sueur roule sur son front : l’entraînement dure depuis déjà plusieurs minutes - à cette altitude, elles paraissent des heures.

Son souffle est court, rapide, mais maîtrisé : un pas en arrière, légère rotation du bassin…


*SWOOSH*

Tout droit surgie de sa manche, une élégante chaîne en acier fend les airs en direction d’un mannequin de paille. En une fraction de seconde, elle parcourt les quelques mètres qui les séparent...

*SPLASH*

… et vient s’abattre sur la cible à une vitesse effrayante, arrachant au passage toute une partie de son épaule.

La paille émiettée se disperse dans les airs tandis qu’Hao rappelle son arme d’un geste rapide de l’avant bras...


...

… et la récupère avant même que le dernier débris de mannequin ait fini sa chute.

« Pas suffisant. La vitesse est satisfaisante…

Il s’approche du pantin mutilé et le fixe un instant – ce dernier lui rend son regard.

… Mais c’est la tête, que je visais. »

Le jeune homme enserre sa victime de ses bras et, au prix d’un léger effort, il la décroche tant bien que mal de son socle. Il la place ensuite sur son épaule et se dirige tranquillement vers le local où est stocké le matériel.

« Il me faudrait quelque-chose d’un peu plus résistant. À ce rythme, il ne restera que des miettes de notre petit ami... »

Il projette le mannequin au fond du petit local et se met à farfouiller.

  « Voyons… Tiens, ce truc a l’air par mal ! »

Du bazar, il extirpe un autre mannequin d’entraînement – en bois, celui-ci.

Hao retourne à son emplacement et s’attelle à installer sa nouvelle cible. À en juger par les entailles présentes un peu partout sur son corps, elle a tout de même déjà encaissé quelques coups. Il hausse les épaules :


 « Techniquement, ça veut AUSSI dire que, jusque là, elle a bien résisté aux assauts... non ? »

Une fois cette dernière correctement fixée, le voilà qui s’éloigne pour reprendre sa position.

« Allez, cette fois… »

Il inspire profondément.

- HYA !!

Une fois de plus, la chaîne en acier est propulsée dans les airs. Terminée par une pointe acérée, elle se dirige vers la cible en bois...

*CHTOK*

… Jusqu’à venir se planter profondément dans sa tête…

*CRRRAACK*

… La décrochant au passage.


 « … Bon. Ben au moins, cette fois, j’ai touché là où je visais ! »

Embarrassé, le jeune homme ramène son arme à lui – avec un tout petit peu moins de panache.

La tête du mannequin y est toujours attachée. Lorsqu’Hao la ramasse, on dirait presque…


« … qu’elle m’en veut. Bah, c’est jamais qu’une tête en bois. »

Il tente de la retirer de son arme…

« Eh ben, elle est sacrément… »

… Mais rien n’y fait : la tête ne veut rien entendre et reste solidement fixée à la responsable de sa décapitation.

Après quelques minutes d’essais infructueux, Hao est sur le point d’abandonner… lorsque lui parvient une idée.


 « … Bon, eh ben puisque tu n’en fais qu’à ta tête

Il sourit, goguenard.

 … On va voir ce que tu dis de ça !!! »

Il se redresse et saisit vaillamment son arme, des deux mains. Lentement, il commence à la faire tourner au dessus de lui...

« Rien de tel que la bonne vieille force centrifuge pour te remettre les idées en place ! »

Puis il accélère progressivement, jusqu’à la faire tournoyer à une vitesse qu’un eventuel passant aurait peut-être pu qualifier de « légèrement excessive ».

« De toute façon, je suis tout seul ici. C’est pas comme si je pouvais blesser…

Ses yeux viennent de se poser sur quelque chose d’inattendu. Quelqu’un d'inattendu, en fait - Hao, trop absorbé par sa besogne, n’avait pas pu faire attention à son arrivée.

… quelqu’un. Bah, combien de chances sur un million que… »

*WOOSH*

Il n’a pas terminé sa phrase que la tête en bois se décroche de son arme, fonçant à toute allure…

Vers le nouvel arrivant.


 - MERDE, ATTENTION !!!...


Décidément, la journée commençait plutôt bien.

HRP:
 

_________________
SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête PLkzWI5


Dernière édition par Hao-Ku Sari le Mar 28 Juil 2020 - 11:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nakamura Syoto
Nakamura Syoto

SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête Empty
Mar 28 Juil 2020 - 3:52
En cette belle journée, le taciturne préféra troquer le doux parfum des manuels pour celui de l’air frais. Combien de temps s’était-il cloitré dans son appartement ? Peut-être bien des jours ou même des semaines. Ce qui était sûr c’est qu’il perdit toute notion du temps et pensa qu’une promenade dans l’enceinte de la cité lui ferait le plus grand bien. Immédiatement, l’androgyne revêtit une tenue civile ainsi que de son accessoire préféré : le cache œil. Comme à son habitude il le plaça à l’œil droit et délaissa volontairement son insigne Kumojin.
Habitant non loin du terrain d’entrainement, le borgne devait nécessairement passer par-là pour gagner le centre commerçant. En chemin, il entendit un cri étrange qui émanait de cet endroit, ne sachant pas ce que cela pouvait être il décida d’aller y jeter un coup d’œil. Ce n’était qu’un roux qui s’amusait à frapper sur des mannequins en bois à l’aide de chaine.
« Eh ben, l’être humain est bizarre... »
En temps normal, le gradé aurait rebroussé chemin en ne prêtant aucune attention mais cette fois-ci il choisissait d’aller à l’encontre de ses habitudes, pour se moquer de l’individu qui s’exerçait d’arrachepied. Ce qui était loin d’être le cas pour le Nakamura qui haïssait, quant à lui les efforts physiques, ce qui expliquait en partie sa faible corpulence.
« Franchement, il perd son temps à s’épuiser de la sorte… Et puis quelle idée de manier ce type d’arme, ce n’est vraiment pas précis ou alors c’est lui qui est mauvais. Vu sa tête, ce n’était certainement pas là qu’il visait. »
Etant à bonne distance du forcené, Syoto décortiquait scrupuleusement cette séance d’entrainement tout en espérant en apprendre plus sur cet art peu commun. Oui, c’était bien la première fois qu’il avait l’occasion d’observer quelqu’un manier une chaine en acier, intérieurement il redoutait de se retrouver face à un tel individu. Le blondinet ne savait pas comment gérer cette arme en situation de combat sans pour autant dévoiler ses capacités d’assimilation.
Heureusement pour lui, le rouquin semblait manquer de précision et ne représentait pas une menace, du moins pas encore. Après plusieurs répétions, l’homme en sueur réussissait enfin à atteindre son objectif : décrocher la tête du pauvre mannequin. La vitesse ainsi que la force de l’impact, propulsèrent la tête en bois en direction du blondinet qui s’était tenu à l’écart jusque-là. Son manque de réactivité l’empêchait d’éviter l’objet, il resta alors sur place et transforma brièvement son bras droit en roche pour dévier le projectile.
« C’était moins une… »
Une fois l’objet repoussé, il fit revenir son bras à son état d’origine, puis s’avança vers celui qui faillit l’assassiner.
« Tu as eu de la chance que le site soit désert, sinon tu aurais pu blesser quelqu’un avec tes conneries. Dis-moi, pourquoi tu t’obstines à ce point ? dit-il en zyeutant du regard l’arme en acier. De ce que j’ai pu constater, ce n’est pas très au point tout ça. »
« Essaye donc d’utiliser d’autres outils, peut-être que tu seras moins un danger pour les autres. » le blondinet prononçait cela avec une pointe d’humour afin de détendre l’atmosphère.
« Au fait, moi c’est Nakamura Syoto. Ravi de te rencontrer. » ponctua-t-il par un léger sourire.

_________________
SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Hao-Ku Sari
Hao-Ku Sari

SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête Empty
Mar 28 Juil 2020 - 13:23
- … ravi de te rencontrer.

L’inconnu n’avait aucune égratignure.

Hao aurait dû être soulagé : pendant un instant, il avait bien cru que le malencontreux projectile allait lui apporter quelques ennuis. Que l’incident fut résolu – sans blessé ni éclats de voix – était une nouvelle plutôt réjouissante. Pourtant…

« C’est moi ou le bras de ce type vient de se changer en pierre ? »

Il n’avait pas rêvé : le jeune homme qui se tenait devant lui, ce « Nakamura Syoto », était capable de modifier la nature même de son corps. Cela faisait déjà quelques temps qu’Hao avait intégré le village Shinobi, et il se souvenait vaguement avoir entendu quelque-chose à propos de ces « assimilateurs » …

« … Mais je n’y avais pas prêté plus d’attention que ça. Je sais à quel point les Shinobis sont féroces, car leur réputation les précède. Je sais aussi qu’ils n’ont pas leur pareil lorsqu’il s’agit d’inventer des techniques de combat farfelues… mais de pouvoir changer ainsi son bras en pierre, sans même y penser plus que ça… c’est effrayant. »

Hao frissonna. Toute sa vie, il s’était considéré comme un dur. Jamais aucune proie, dans toute sa carrière de chasseur de primes, ne lui avait donné l’impression d’être trop grosse pour lui. Mais ça… et de la part d’un type tout à fait ordinaire, qui plus est…

Quel fossé pouvait bien le séparer d’un ninja d’élite comme le Raikage ? Étaient-ils seulement dans la même catégorie ?

Il avait toujours considéré la chose suivante : un homme est un homme. Aussi puissant, aussi riche, aussi intelligent et fourbe soit-il, tranchez-lui la gorge, serrez-lui le cou ou planter une flèche dans son lobe frontal, et on l’enterrera comme le reste. Mais ce genre de pouvoir…


- Mon nom est Hao-Ku Sari. Mes amis m’appellent Hao.

L’étranger était souriant. Pourtant, quelque-chose dans son regard laissait planer comme…

Comme quelque chose d'extrêmement louche.

Peut-être Hao se faisait-il des idées. Pour autant, il n’arrivait pas à se sortir de la tête l’idée que ce « Syoto » fut en réalité bien moins avenant que ce qu’il souhaitait laisser paraître.

D’un pas léger, le jeune homme alla ramasser la tête en bois. Il la considéra un instant.


- T'es drôlement précis, pour un type qui n’a qu’un œil. J’ai rencontré des borgnes par le passé et… disons simplement qu’il aurait déjà été assez miraculeux qu’ils se rendent seulement compte qu’une tête se dirigeait vers eux. Leur appréciation des distantes était… disons…

Il chercha ses mots pendant un petit instant, affublé d’un sourire moqueur.

- … Approximative ?

D’un geste vif et précis, il envoya la tête – comme il aurait fait une passe lors d'un jeu de balle – en direction de son nouvel « ami ».

- Nous venons juste de nous rencontrer, et tu prends pourtant la liberté de m’inculquer ta sagesse. Tu n’as pas l’air bien vieux… Cela dit, je sens dans ta voix l’assurance d’un homme adulte. Alors avant de continuer, j’aimerais te poser une question…

Hao fouilla dans sa poche et en sortit un cigare, qu’il alluma du bout de ses doigts. Il apprenait tout juste à se servir de son chakra, et avait découvert qu’il étai capable de manipuler les flammes : ce petit tour n’était pas très impressionnant, mais avait au moins le mérite de lui éviter d’avoir à se soucier d’un briquet.
Hao tira sur son cigare, et une épaisse volute de fumée s’échappa bientôt de son nez.


- Tu es qui, au juste ? Et pas la peine de me répéter ton nom…

_________________
SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête PLkzWI5


Dernière édition par Hao-Ku Sari le Ven 31 Juil 2020 - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nakamura Syoto
Nakamura Syoto

SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête Empty
Ven 31 Juil 2020 - 21:10
Attendant patiemment une réponse de l’homme aux cheveux pourpre, l’androgyne le scrutait au peigne fin dans le but de cerner cet individu. Un soupçon d’inquiétude se lisait chez cet homme, possiblement pour avoir attenter à la vie d’un citoyen qui passait par-là, et heureusement pour lui, ce n’était pas qu’un simple villageois malgré cette apparence trompeuse. Syoto ne correspondait en rien aux caractéristiques physiques d’un shinobi, ni même à ceux d’un combattant au sens large. Ajouté à cela sa défaillance oculaire, le blondinet n’avait vraiment rien pour lui, mais cela n’empêchait pas son interlocuteur d’être dans cet état, pourquoi ?
Cet amour d’outils exotiques se nommait donc Hao-Ku Sari. Un classique hochement de tête suffisait pour le saluer.
Un léger rictus apparaissait sur le visage juvénile du gradé, lorsqu’il comprit que son nouveau camarade évita volontairement de répondre à l’une de ses questions, celle qui comportait cet entêtement. La honte ; le refus de voir les choses tel quelles étaient, ou pire encore… Un mixte de ces deux possibilités.
Habilement, ce Sari dévia de conservation pour faire allusions sur ce qui venait de se produire, notamment sur les réflexes qu’avaient pu démontrer ce freluquet de borgne. D’ailleurs, était-il réellement atteint de cécité ? Pour le moment personne n’avait eu la chance de l’observer sans son accessoire fétiche.
« La chance du débutant existe bel et bien. Dit-il en rigolant. On peut dire que je suis né sous une bonne étoile, comparé à mes autres congénères borgnes. Tu sais, voir le monde que d’un côté permet de développer certains sens, donc ce n’est pas une fatalité que d’être ainsi. Suffit de savoir tirer profit de nos faiblesses pour en faire une force. »
En effet, le flavescent savait pertinemment que son aspect corporel lui jouerait de mauvais tour, et c’est pourquoi il comblait ce manque par quelque chose que peu de gens exploitaient : l’intellect. Son cerveau était son meilleur atout et il faisait en sorte de montrer au monde ce qu’ils voulaient voir. Et non qui il était vraiment.
A cette distance, le Nakamura aurait pu rattraper l’objet que lui envoyait le rouquin, malheureusement cela lui échappa des mains et la tête en bois termina sa course au sol. Un bien triste spectacle….
Le freluquet se penchait pour ramasser ce qu’il venait lamentablement de faire tomber, tout en écoutant ce que son vis-à-vis avait à lui dire. Lorsqu’il se redressa il aperçu ce qu’il détestait le plus : l’odeur nauséabonde de ce cigare.
« Qui je suis ? Eh bien… Un passionné de lecture qui se promenait dans le quartier. J’avais vraiment besoin de prendre l’air, sur le chemin j’ai entendu des bruits bizarres venant d’ici, alors je suis venu voir ce qu’il se passait. Et concernant mes paroles de tout à l’heure, ce n’était en aucun cas de la sagesse, mais seulement un conseil. Si tu étais shinobi qui plus est Kumojin, tu ferais un mauvais partenaire à cause de l’utilisation approximative de ta chaine. Pas envie de me coltiner un boulet qui pourrait à tout moment me décapiter par accident. » Dit-il avec calme mais en insistant bien sur un mot.

_________________
SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Hao-Ku Sari
Hao-Ku Sari

SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête Empty
Dim 2 Aoû 2020 - 16:36
Hao rit de bon coeur.

Ce type est décidément un vrai numéro. Fut un temps, Hao aurait pu s’énerver, et même lui en coller une derrière les étiquettes…
Mais cette fois-ci, l’insulte est entrée par une oreille et ressortie par l’autre. Car, tout d’un coup, le drôle d’inconnu vient de perdre une bonne partie de sa mystérieuse prestance… le voile est levé :

Shinobi ou pas, ce « Syoto » n’est en réalité qu’un adolescent comme un autre : sûr de lui, prompt à la provocation… Hao se sent vraiment bête d’avoir un instant cru qu’il puisse s’agir d’un véritable type louche.

En fait, lui aussi, il y a de cela quelques années, avait été adolescent. Lui aussi avait pu être désagréable – d’autant que son passé n’est pas des plus doux, et que certains des traumatismes de son enfance ont mis un certain temps avant de cesser de faire de lui une enflure désagréable. Aussi, à ce moment, Hao ne ressent qu’une seule chose à l’égard du jeune garçon en face de lui :

De la compassion. À tel point qu’il pourrait presque lui passer la main dans les cheveux pour les ébouriffer, comme un adulte l’aurait fait à un garnement – il se retient tout de même, ne désirant pas provoquer le jeune homme et le rendre tout colère. Rien de pire que d’avoir à traiter avec un adolescent en crise.

Hao retourne tranquillement à son mannequin décapité, le sortant du sol. Son fardeau à l’épaule, il tourne la tête vers son nouvel ami.


– Haaa, mon p’tit gars, on peut dire que tu ne manques pas de… Euh… professionnalisme. Voilà, c’est ça. Je vois que la jeunesse ne se laisse pas aller, ça fait plaisir à voir. Mais…

Il jette le mannequin dans la remise puis se frotte les mains.

– Mais il serait bon de ne pas oublier que nous sommes sur un terrain d’entraînement. Je t’ai bien regardé et, même si tu sembles capable de faire quelques trucs utiles, je ne pense pas avoir affaire à un génie. Pas d’offense, hein… Je ne prétends pas en être un non plus. C’est juste que… C'est juste que je doute que tu ais été capable de sortir tes petits tours du premier coup. Tu as bien dû t’entraîner, non ? Et puisque l’heure est à l’échange de conseils…

Hao se place devant lui et le scrute longuement, de haut en bas.

– … Eh bien je te conseille vivement de te mettre à la musculation. La lecture, c’est bien, le ninjutsu aussi… Mais il est des situations où l’esprit et la technique seuls ne suffisent pas.

Hao écrase son cigare sur le sol. Prenant la direction de la sortie, il fait un rapide aurevoir de la main.

– Ah, et aussi, ça t’aiderait sûrement à trouver une copine. Tu m’as l’air d’avoir besoin de te détendre. D'ailleurs, la mienne m'attend pour le repas. À plus, l’ami !

Une fois encore, Hao laisse échapper un petit rire compatissant.

Les jeunes ne changent jamais.



_________________
SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête PLkzWI5
Revenir en haut Aller en bas
Nakamura Syoto
Nakamura Syoto

SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête Empty
Dim 2 Aoû 2020 - 18:26
Finalement, ce combattant au style plutôt atypique était comme tous les autres, il se contentait seulement de voir ce que le blondinet daignait montrer. Être considéré comme un gamin, était devenu une habitude chez le jeune homme et ne s’offusquait pas lorsqu’on le traitait ainsi. La situation l’amusait plus qu’autre chose, affichant par la même occasion un large sourire.  
Le jeu d’esprit venait tout juste de débuter entre lui et Sari. Ce dernier avait-il les nerfs solides pour supporter la malice du jeune gradé ?
« Merci pour tes précieux conseils. Mais je souhaiterais tout de même rebondir sur un de tes propos. Tu dis que dans certaines situations l’esprit et la technique ne suffisent pas, ce qui est en partie vraie, et le système d’escouade est là pour pallier ce problème.
Avec une telle diversité de talents et en unissant nos forces, on peut tout à fait combler le déficit des uns et des autres, qu’on le veuille ou non. Peut-être qu’en combat singulier tu m’es largement supérieur… Mais aux côtés d’alliés, je pourrais me reposer sur eux afin qu’ils compensent ce que je n’ai pas, en retour je leur apporterai l’appui nécessaire dont ils auront besoin. Tout le monde sera gagnant dans l’opération. »
En disant cela, le flavescent ne désirait pas montrer sa supériorité intellectuelle, simplement lui montrer que la force n’était pas plus utile que le reste, en tout cas si elle ne servait pas pour le bien commun. Syoto connaissait parfaitement les faiblesses qui étaient les siennes -notamment le duel au corps à corps- et avait ajusté son style de combat afin de réduire ce risque d’exposition.
Sari avait-il lui prit le temps d’analyser ce qui lui faisait défaut ? Le borgne n’en était pas certain.
Le blond fût stupéfait par cette sortie théâtrale le temps de quelques secondes et finit par l’interpeller avant son départ définitif des lieux.
« Hé, attends deux petites secondes. Je t’ai dit qui j’étais mais tu en as pas fait de même. Qui es-tu au juste ? De mémoire il n’y a pas de Hoa-Ku Sari parmi les effectifs de supérieurs, que ce soit aussi bien chez les Chûnin, que chez les Jonin. J’en sais quelque chose puisque je fais partie d’un de ces deux groupes. Alors, dis-moi quelle est ta fonction au sein de la cité ? »
Savoir que le jeune homme était moins stupide qu’il en avait l’air, cela perturberait-il cet amoureux de cigare ?  
« Si ça t’intéresse, on pourrait aller boire un verre avant que tu rejoignes madame, qu’en penses-tu ? »

_________________
SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Hao-Ku Sari
Hao-Ku Sari

SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête Empty
Dim 2 Aoû 2020 - 22:35
Est-ce qu’il est sérieux ?

Pendant quelques secondes, le jeune blondinet avait semblé intarissable et s’était mis, de nouveau, à monologuer sur l’importance du travail d’équipe, de ci, de ça.

Hao est fatigué de sa journée : il baille aux corneilles. Il n’est pas dans son intention de vexer qui que ce soit, mais il vient juste de dire au revoir et, franchement, débattre de stratégie ne l’intéresse pas plus que ça. Le simple échange qu’ils avaient eu précédemment était amplement suffisant.

Réprimant un deuxième bâillement, Hao hésite à s’en aller sans demander son reste. Bah… ça ne serait pas très poli.


– Oui, l’ami. Je sais que vous, les shinobis, vous comptez beaucoup sur le travail d’équipe. Et vous avez raison ! Si tu veux tout savoir, je ne serais moi-même que l’ombre du combattant que je suis si je ne pouvais pas compter sur mon associée. Non, vraiment, un tel raisonnement te mènera loin ! Seulement…

Hao attrape un nouveau cigare. Puisqu’il faut discuter, autant se mettre à l’aise.

– Hm. Tout d’abord, je tiens à te dire que je ne te blâme pas. Je ne sais pas exactement quel âge tu as, et à vrai dire je m’en fiche ; mais je suis en tout cas certain d’une chose : tu n’es pas beaucoup sorti du village. Ne le prend pas mal, mais ton visage n’est pas exactement celui de quelqu’un qui a passé du temps sur les routes. Bref, j’arrête les digressions.

Tirant une nouvelle fois sur son cigare, Hao s’approche de son petit ami.

– Ce que je veux dire, c’est que toute cette belle théorie ne fonctionne qu’à condition d’avoir des coéquipiers dans le périmètre. Je risque d’être un peu cru, et je m’en excuse…

Hao relâche la fumée en levant la tête, prenant bien soin de ne pas l’envoyer à la figure du blondinet au visage citadin – ses poumons sont probablement fragiles

– Mais que crois-tu qu’il t’arrivera, lorsque, inévitablement, tu te retrouveras seul, désarmé, enchaîné à des centaines de kilomètres de ton village… face à un ennemi qui ne souhaites que ta mort ? Compteras-tu sur ton « intellect », et sur les livres rangés dans un tiroir de ta chambre… ? Je ne pense pas qu’ils te soient très utiles.

De vilains souvenirs refont surface dans l'esprit d'Hao qui, sans s'en apercevoir, serre son cigare de plus en plus fort.

– Attendras-tu tes coéquipiers ? Si tu es dans cette situation, c’est qu’ils sont morts ou t’ont abandonné. À force de réflexion, peut-être finiras-tu par trouver une solution et t’en sortir – si l’ennemi t’en laisses le temps, ce dont je doute. Ou bien…

Hao n’en a pas conscience, mais son regard a subitement pris un tournant tout différent… bien plus sombre, bien plus menaçant.

– Ou bien tu pourrais tout simplement choisir de l’étrangler avec ses propres chaînes.

Son cigare se brise dans sa main : Hao, inconscient de sa propre colère, l’a pressé tellement fort entre ses doigts qu’il s’est peu à peu désagrégé jusqu’à se rompre totalement.

Le morceau qui s’en est détaché dégringole jusqu’à toucher le sol - prenant subitement conscience de son état, Hao retrouve son calme.


– Hm.

Redevenu parfaitement serein, Hao se baisse et le ramasse, s’assurant qu’il est bien éteint, avant de le ranger dans la poche de son jean.

– Bah. Je te dis ça comme ça. Tu voulais boire un verre : désolé, mais je n’ai pas spécialement envie d’être aperçu en train de faire picoler un enfant – enfin, quelqu’un qui a l’air d’en être un. Tu l’as correctement remarqué : je ne suis personne, par ici, et j’aimerais que ça reste le cas pendant au moins un moment.

Hao tourne une nouvelle fois le dos au jeune énergumène, le saluant – encore – de sa main. Cette fois, il est bien décidé à rentrer profiter d’un bon repas.

– Sur ce, je te souhaites de passer une excellente soirée, Chûnin Nakamura – ou peut-être Jûnin, qui sait ? Bonne soirée aussi aux autres officiers de l’état-major ! La bise au Raikage!

Hao ricane une dernière fois dans sa barbe.

Décidément, ce village est plein d’étranges individus.



_________________
SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête PLkzWI5
Revenir en haut Aller en bas
Nakamura Syoto
Nakamura Syoto

SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête Empty
Sam 8 Aoû 2020 - 16:31
Ce que le blondinet recherchait ; était sur le point d’arriver. Sari commençait à ne plus maitriser ses nerfs. Le spectacle qui se déroulait sous ses yeux rubis lui fit décrocher un sourire malicieux.
« Bah alors qu’est-ce qu’il t’arrive ? Tu pètes une durite ? »
Naturellement, le jeune homme de vingt-trois ans plongea les mains dans les poches et ne quitta pas du regard son vis-à-vis colérique.
« Admettons que cette situation se produise. Aucunes chaines ne pourraient me retenir captif bien longtemps, à moins qu’on me pose un sceau sur le corps. Et encore, tout dépend de l’effet de ce Fuinjutsu. Pour en revenir à mes alliés, qu’ils périssent ou décident délibérément de m’abandonner, je n’y pourrais rien. C’est le jeu, écoutes. Ne t’en fais pas, je suis conscient qu’il peut y avoir des traitres un peu partout, et ça ne m’empêche pas de dormir pour autant. Au contraire, être au contact de ces gens-là procure de l’adrénaline. »
Après avoir observé le rouquin déchainer son énervement sur l’objet de la mort -le cigare- le freluquet lui donna une tape amicale à l’épaule.
« Y’a pas de honte à être faible, tu sais. Même si tu ne l’admettras pas, ce que tu viens de décrire, est probablement arrivé par le passé. Je me trompe ? Entre nous, te mettre dans cet état ne t’aidera pas à avancer. »
Le Nakamura se souvint que Sari avait précisé être en concubinage et c’était un moyen pour lui pour pousser le vice un peu plus loin.
« Quoique… Si tu n’arrives même pas à garder ton sang froid face à une personne faible physiquement comme moi, qu’est-ce que ça donnerait devant un individu de ton gabarit ? Tu serais bien incapable de protéger ta bien aimée. Je me demande bien ce qui lui a pris de vouloir partager sa vie avec toi… »
Il sorti une main des poches, puis fit mine de réfléchir en se grattant le menton.
« … Parce que tout ce que je vois, c’est quelqu’un qui joue au gros dur pour dissimuler son impuissance. Vous êtes nombreux à être dans ce cas-là. Mais pour l’instant il y a que deux personnes qui ont pleinement attiré mon attention, une ancienne kumojine et toi. On va bien s’amuser en tout cas ! » dit-il en rigolant nerveusement, non pas par inquiétude mais par excitation.
Une idée farfelue traversait son esprit et devait absolument retenir encore une fois l’attention du manieur de chaines. Acceptera-t-il de prendre un tel risque sans connaitre les conditions de ce défi ?
« Avant que tu t’en ailles, ça te dit de faire un pari avec moi ? Si tu gagnes, tu pourras me demander tout ce qu’il te passe par la tête. En revanche si tu perds, tu devras être à mon service. Alors, t’en dis quoi ? »  

_________________
SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête A6hp
« La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang...»
Thème musical
(Merci Aditya pour le kit! ♥)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7895-syoto-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8045-la-releve-carnet-de-bord-en-cours#66953 https://www.ascentofshinobi.com/t8389-un-lourd-heritage-naragasa-daisuke
Hao-Ku Sari
Hao-Ku Sari

SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête Empty
Jeu 13 Aoû 2020 - 13:37
Cette discussion ne l’amuse plus.

Hao a encore perdu son calme. Cette rage en lui… Contenue pendant des années, réprimée, elle s’était toujours faite discrète. Mais maintenant qu’il touche au but…

La frustration d’être à la fois si proche et si loin concocte en lui un cocktail explosif. Mais le plus étonnant… C’est qu le jeune homme en face de lui ne semble pas le moins du monde déstabilisé. Pire : il semble amusé.

Jamais Hao n’a cherché à l’intimider, ni même à l’impressionner. Il s’est contenté de répondre à un jeune effronté avec la hauteur et la sagesse d’un adulte – un adulte qui n’a pas le temps de jouer.

Ce regard, que le jeune Syoto porte sur lui, Hao le connaît : bien des fois, il s’est retrouvé en face d’individus retors, semblant s’amuser du monde et jouir des manigances. Et bien des fois, ces derniers s’étaient retrouvés avec un poing dans la figure – asséné par Hao, ou par un autre.

– Un… pari ? N’as-tu donc que ça à faire ? Et puis c’est quoi ces enjeux pourris ? Tu t’es cru dans un mauvais roman ?

Est-il si désespéré, si déconnecté de la réalité qu’il pense que ce genre de stratagème va fonctionner ?

Bah…

– Bon, tu sais quoi, tu me fais de la peine. Non, je ne vais pas jouer à des jeux stupides avec toi. Non, je ne t’accorderai pas plus de mon temps pour ce soir, et par-dessus tout, non, tu n’es pas un fin psychologue comme tu sembles le croire. Mais puisque tu as l’air si désespéré, je veux bien faire une bonne action : demain soir, on va se retrouver ici, et on va aller au bar de ton choix. Pas pour faire connaissance, pas pour se mettre une biture. Je vais juste t’aider à te trouver une fille à qui parler. Ou un garçon, pourquoi pas ? Par contre, chacun paye sa conso…

Désireux de rentrer chez lui au plus vite, Hao se tient droit face à Syoto, le fixant des yeux. Il est on ne peut plus sérieux.

– … Deal ?

Qu’il accepte ou non la proposition, une chose demeure certaine : après ça, Hao rentre chez lui pour de bon.





_________________
SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête PLkzWI5
Revenir en haut Aller en bas

SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: