Soutenez le forum !
1234
Partagez

1/03. A la recherche du fiancé

Aller à la page : Précédent  1, 2
Yamanaka U. Mariko
Yamanaka U. Mariko

1/03. A la recherche du fiancé - Page 2 Empty
Mar 8 Sep 2020 - 20:32
1/03. A la recherche du fiancé - Page 2 200729125327281725

La bête fabuleuse trônait au centre de ce qui restait de Tsume no Kuni.

Senjumaru toujours aux côtés de sa tutrice maintenait le Kinjutsu qu’elle avait appris des semaines plus tôt au vu d’un évènement similaire. Les défenses avaient été suffisantes, bien que le Paon géant de la Jeune Louve et le soldat Akira aient été touchés par des débris de la forteresse de terre de l’Explosive, ils étaient toujours apte au combat. Puis vint un évènement étrange quasi inexplicable. L’ennemi numéro un du continent parlait, il semblait même que son message s’adressait à tous les individus du Yuukan puisque les coéquipiers de la belle à la longue chevelure prune étaient tout comme elle, captivés par la parole de celui qui se présentait enfin. Il portait le même nom que l’individu qui avait attaqué la Lieutenante avec son sabre et qui avait empalé celle qu'il aimait avant que le chaos ne soit.

Le message terminé, cela n’avait fait aucune différence pour la Retsu. Elle ne comptait pas rejoindre cet individu. Elle n’était pas non plus d’accord avec son projet, que le chakra soit présent ou non dans le corps des Hommes, ces derniers trouveront toujours un moyen de se faire la guerre. Il ne faisait retarder que l’inévitable.

Le Dieu volant semblait immobiliser, tout comme l’environnement autour de la native de l’île de Burakkuairando. Sakaze Tôsen, anciennement L’Homme au Chapeau était là. Le message qu’il avait passé semblait être le préambule de ses nouvelles paroles. La Jeune Louve était tétanisée, Senjumaru la voyait tomber sur ses genoux. L’individu le plus recherché du Yuukan continuait de discuter, laissant pantoise l’étrangère de ce monde nouveau. Elle ne captait pas tout ses dires, de toute façon son esprit était focalisé sur le scellement de la divine créature.

L’homme au Chapeau disparaissait. Plusieurs choix s’offrait à la kunoichi, mais le sien était déjà tout trouvé. Elle avait appris le Kinjutsu du scellement pour justement sceller un Dieu, elle n’allait pas abandonner les trois autres individus qui étaient en train de maintenir le sceau pour rejoindre une bataille qui semblait perdu d’avance, puisque Tôsen semblait intouchable. Il était hors de question qu’elle le rejoigne, après tout il était comme les prêtes de son île ; à savoir sectaire et manipulateur. La belle avait eu la chance de découvrir le vrai monde, elle n’allait pas retourner dans ces travers.

La guerrière usait de toutes ses forces pour maintenir le scellement, pour ce qui était de la suite, elle suivrait le mouvement.
ACTION(S):
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10675-yamanaka-uzumaki-mariko-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9720-yamanaka-uzumaki-mariko-carnet#82505 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Chôkoku Tomoe
Chôkoku Tomoe

1/03. A la recherche du fiancé - Page 2 Empty
Mer 16 Sep 2020 - 15:02

A la recherche du fiancéEVENT N°5 ▬ TOUT DÉBUT ÉTÉ 204.

Un miracle divin se produisait. Au coeur même de cet étrange pays inconnu bien des choses follement étonnantes se produisaient. L’existence et la présence même de ce Dieu volant en premier. Etait-ce réel ?

Puis une voix résonna. Elle avait pu connaître auparavant un même procédé -du moins cela y ressemblait- avec une membre d’un clan bien connu de Hi. Mais le peu qu’elle avait eu le temps d’observer, Tomoe n’avait vu personne signer une telle arcane. Peut-être avait-elle mal vu ? Et puis ce ton, qu’elle entendit vieux, étonnamment dans un brin de fatigue, elle reconnut ce nom de présentation. Elle aurait pu déglutir si elle n’était pas si immobile. Sakaze Tôsen. L’Explosive n’aurait pas oublié ce nom si rapidement, c’était… Insensé. Ses yeux embrasés souhaitaient chercher ce corps, celui du samouraï qui avait fait l’affront de vouloir la tuer. Alors l’Homme au Chapeau ? Sa réflexion s’entremêlait à travers les mots longs et lourds de sens de cet ennemi numéro un.

Il n’était qu’un fou. Aussi aliéné qu’elle, mais d’une toute autre manière. Tomoe voulait en rire aux éclats car oui, elle se reconnaissait en partie. Les villages shinobi étaient un fléau. Mais jamais, Ô grand jamais elle ne laisserait s’échapper tant de puissance. Sa force. Il voulait tout enlever, alors que cette jeune femme, avait compris au fil du temps qu’il ne suffisait que de faire plus mal encore pour parvenir à se faire respecter. Mais tandis qu’elle ne prêta pas une once d’attention ni à Akira qui s’était malheureusement pris un contrecoup de leurs défenses, ou encore au majestueux Paon qui disparut, Tomoe serra simplement les mâchoires dans un sourire carnassier lorsque cette même voix se fit de nouveau entendre. Cette fois-ci il était réel.

Un nouveau miracle s’accomplissait, mais contrairement aux autres, la Chôkoku n’aimait pas ça du tout. Totalement immobilisée sans un espoir de pouvoir bouger le moindre membre ou quoique ce soit d’autre, et pourtant cet homme avec un chapeau sur la tête, bien trop mystérieux, était bel et bien là, devant eux. Stupéfaction masquée par ce voile absurde d’un sourire désireux d’en découdre -après tout il les avait figé. Intérieurement elle bouillonnait de colère, et un sentiment de panique s’empara d’elle un bref instant. Il ne voulait pas se battre. Pourtant il aurait pu tous les achever ici et maintenant. Mais rien. Que pouvait-il être au juste ? L’agacement ressenti reprenait le dessus et elle eut même, durant son nouveau discours, une pensée pour l’ancienne Régente Hokazuka Rie. Medyûsa les avait informé qu’il l’avait enlevée…

Chaque question s’entrechoquaient dans la tête déjà trop remplie de Tomoe et lorsqu’il daigna tous les libérer à l'exception du dieu du ciel, la jeune lieutenante comprit. Elle resta sous le choc un instant, perdant immédiatement son sourire, son premier regard alla pour Senjumaru. « Senju... » Hésita la lieutenante un instant avant de reprendre en lançant un regard à Akira qui s’élança immédiatement vers l’Homme au Chapeau. « J’ai confiance en toi, qu’importe qui tu choisiras. » Mais la voix de Tomoe était saccadée, comme perdue dans les méandres de tout autre chose.

Ses yeux rougis s’étaient plongés sur la chevelure immaculée devant elle… La jeune louve… Cette princesse. Les discours de cet homme n’avait fait que raviver une haine mise en suspens et dont… Aucune réponse de la part de la princesse n’aurait rien changé.

Il avait raison dans le fond. Tomoe se recula lentement tandis que l’Iwajine venait à peine de s’effondrer et fit une courte série de signe à laquelle elle coupla une goutte de sang. « Ca n’a rien de personnel Byakuren Yume. » Se murmura Tomoe à elle-même, à peine audible. Les vieux démons s’emparaient de la Teikokujine. Quoique… N’avaient-ils pas toujours été là ? Il avait raison car cette jeune femme n’attiserait qu’une haine envers son ancien pays et qu’elle était prête à bien des choses pour l’assouvir. Et pourtant elle aimait l’Empire pour lequel elle donnerait sa vie. Mais les grandes nations, et d’autant plus Iwa, pour elle, n’avait que trop perduré.

Un nuage de fumée masqua un instant la Retsu, la jeune louve, et la Chôkoku tandis qu’une nouvelle Bête apparut. En comparaison du dieu Tegowaï faisait bien maigrichon mais sa taille était suffisamment grande pour dépasser les trois jeunes femmes, comme les séparant de tout le reste. L’Explosive n’avait d’yeux que pour la princesse déchue. Elle ne la connaissait pas avant ce jour, et qu’importait son histoire finalement… « Tue-la. » Les yeux du grand varan avaient eu beau se mouvoir pour tenter de comprendre, le simple doigt levé dans la direction de la jeune Iwajine suffit pour qu’il élève très rapidement ses gigantesque griffes au dessus de celle-ci pour ensuite les abattre droit sur elle…

Tomoe n’avait même pas souhaité l’honneur de voir si son cher compagnon avait réussi, ou non à assassiner la kunoïchi. Elle leur faisait confiance à tous les deux, à Tegowaï comme à Senjumaru. Alors elle s’était empressée de charger en avant, dans la direction où elle avait vu auparavant son frère. « Il te protégera Senjumaru ! » Lui cria-t-elle à peine élancée.

Ce sentiment d’accomplissement. Epanouie. Comblée. Etait-ce donc ça ? Le goût fugace et enivrant de la vengeance. Et pourtant son seul crime avait été de, ne serait-ce que sembler, porter les couleurs de son pays, de ce village. L’Explosive était peut-être, une fois de plus, une meurtrière.

Son regard encore épris de ces sentiments si forts qui faisaient palpiter son coeur, elle déchanta bien vite lorsqu’elle ne vit, là-bas, que la silhouette de Shinrin Hanzo, sans voir Kô l’accompagner. « Où est passé Kô ?! » C’était sûrement le prix à payer pour confirmer les dires fous d’un homme. Tomoe avait crié dans la direction de Hanzo qu’elle semblait rejoindre. Cependant ce-dernier semblait bien trop concentré, et… Même peut-être pris dans une nouvelle destiné.


Spoiler:
 

_________________
1/03. A la recherche du fiancé - Page 2 JlI2a2Y
Event 5 : l'Homme au Chapeau:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4955-chokoku-tomoe-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9753-dossier-de-chokoku-tomoe#82791 https://www.ascentofshinobi.com/u1298
Dieu du Ciel
Dieu du Ciel

1/03. A la recherche du fiancé - Page 2 Empty
Sam 26 Sep 2020 - 14:21
L’Homme au Chapeau était parti, et vous avait laissé avec un nombre incalculable de questions. Mais parmi ces dernières, il vous avait surtout offert une vérité : celle d’avoir plongé le Dieu du Ciel, pourtant si dangereux, dans un immobilisme temporel. Il vous l’offrait, sans cacher les intentions qui se trouvaient derrière ce présent. Peut-être trop confiant, il avait accepté l’idée de donner une partie de la puissance d’un Dieu à ses ennemis, pour que ce dernier disparaisse lorsqu’il aurait accompli son objectif final.

Certains d’entre vous ne purent rester immobiles face à ce qu’ils considérèrent comme un véritable affront. Ils partirent, sans autre pensée et motivation que celles de retrouver Sakaze Tôsen, l’ennemi des Shinobis.

Mais vous, vous étiez restés. Car il était hors de question d’avoir fait tous ces efforts pour laisser le Dieu du Ciel en liberté. Outre la puissance qu’il saurait apporter à la Coalition Shinobi, il était surtout question des ravages innombrables qu’il pourrait causer ? Et, parmi toutes les interrogations dont vos esprits pouvaient être la cible, il y avait celle-ci : pourriez-vous simplement fuir, face à ce démon ?

Alors vous parachevâtes le Scellement divin, avec Shinrin Hanzô comme destination finale de cette technique interdite. Et si vous auriez pu redouter un piège de la part du vieil homme, vous constatâtes qu’il n’en était finalement rien. Le Dieu du Ciel disparut progressivement, son énergie chakratique tout entière finalement enfermée dans le corps du Teikokujin marionnettiste.


Scellement réussi. Shinrin Hanzô devient le Jinchûriki de Nanabi.


Vous aviez réussi. Il ne vous restait plus qu’à vous occuper de…

« ANALYSE… »

Vous fûtes surprise de l’entendre à nouveau, bien que certains d’entre vous avaient peut-être leurs yeux rivés sur lui. L’humanoïde de métal, que l’Homme au Chapeau avait appelé « robot », n’était plus immobilisé. Et il restait pour l’instant sur place.

« OBJECTIF INITIAL : ÉCHEC… »

Ce qui ressemblait à son unique œil rouge se mit alors à briller d’une lumière éclatante, dont l’intensité se faisait de plus en plus grande.

« AUTO-DESTRUCTION ENCLENCHÉE. »

Important:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yamanaka U. Mariko
Yamanaka U. Mariko

1/03. A la recherche du fiancé - Page 2 Empty
Dim 27 Sep 2020 - 17:14
1/03. A la recherche du fiancé - Page 2 200729125327281725

La bête fabuleuse était vaincue ou plutôt elle venait d’être scellée dans le corps du marionnettiste à la psyché fragile. A croire que les membres de l’Empire à la psychologie la plus instable étaient les hommes et les femmes les plus importants du Teikoku. Mais les plus fous sont les individus les plus passionnés, dit-on.

Le combat semblait terminer, mais il n’en était cure puisque l’infame machine diabolique aux ordres de l’ennemi numéro du Yuukan venait d’entrer dans une forme étrange. Certains soldats de l’Empire quittaient le champs-de-bataille prenant leurs jambes à leur cou, les couards montraient leurs vrais visages, la Mort pouvait faire peur, Senjumaru n’était pas faite de ce bois, la fin ne l’effrayait point.
La chose venue d’un autre monde voir d’une autre époque devait être neutralisée. Il était hors de question de la laisser poursuivre ce qu’elle comptait faire. L’homme qui avait reçu le Dieu du Vent avait ordonné de viser l’œil de la carcasse métallique. Il était le plus proche et l’avait combattu en début, il était donc le plus à même pour trouver son point faible.

La Retsu avait un plan pour toucher cette cible sans pour autant s’approcher de cette dernière, le corps-à-corps était à oublier. La limaille de fer qu’elle avait invoqué lorsque l’affrontement avec la divine créature avait commencé, était encore présente à ses côtés. Les mains de la belle s’agitaient pour former une lance de sable noir. D’un geste vif, elle envoyait cette dernière pour qu’elle aille se planter dans la tête-œil de la machine diabolique. Dès que la lance ait atteint sa cible, la femme à la longue chevelure violette exécutait une longue série de mudrâ. La soldate de l’Empire du Feu n’avait plus beaucoup d’énergie, mais elle mettait toutes ses dernières forces dans cette bataille. Réussir ou mourir, voilà les deux options que venaient de s’offrir Senjumaru, fuir n’en était clairement pas une.

Une grande quantité de foudre émergeait aux côtés de la guerrière de l’île de Burakkuairando pour y former un puissant et colossal dragon de foudre. Il ne lui restait plus qu’à l’abattre sur le robot sur le point de s’auto-détruire. La distance entre elle et la machine faisait qu’elle ne pouvait pas viser avec précision la tête-œil de la machine de l’Homme au Chapeau avec son dragon. Néanmoins, la lance de limaille de fer allait combler ce fait, la sable noir était conducteur d’électricité. Le Dragon de Foudre vint frapper le robot ainsi que la lance de Satetsu pour y propager toute sa puissance dans cette partie qui semblait être son point faible aux dires du Shinrin.

L’attaque avait été énergivore pour la Kunoichi qui posait irrémédiablement un genou au sol. Mais, il lui restait encore un peu de chakra, la neutralisation devait fonctionner, cela était nécessaire. Une nouvelle fois, les mains de la belle s’agitaient et un deuxième dragon de foudre se matérialisait à ses côtés. Néanmoins ce dernier était moins puissant que le précédent, mais il suivait la même stratégie que son prédécesseur, à savoir frapper la lance de limaille de fer et d’y propager l’électricité dans la tête-œil de la machine.

Le combat était terminé pour la Retsu qui avait tout donné.

« Que le Destin nous sourisse ! » Lançait-elle avant de s’écrouler au sol, mais en restant tout de même consciente.
ACTION(S):
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10675-yamanaka-uzumaki-mariko-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t9720-yamanaka-uzumaki-mariko-carnet#82505 https://www.ascentofshinobi.com/u878
Byakuren Yume
Byakuren Yume

1/03. A la recherche du fiancé - Page 2 Empty
Ven 2 Oct 2020 - 21:51

A la recherche du fiancé


L 'azur de tes yeux s'était envolé, ne laissant que des éclats grisonnants en leur cœur. Un brouillard psychologique avait rongé tes sens, brisé ton monde, opacifié ton horizon. Devant toi ? Plus rien que de la poussière à perte de vue. Tu n'entends pas la victoire partielle qui avait aspiré le dieu en un corps modéré. Tu ne vois pas le monde disparaître, ni les silhouettes se ruer tantôt vers une cible, tantôt vers la survie.

Tu ne sens pas les griffes accérées qui tailladent ton corps en morceau, ni les plumes de Yozora qui tardent à vouloir panser tes plaies. Tu n'entends plus sa détresse, ton nom qui est hurlé comme s'il voulait te rappeler au monde des vivants, duquel tu t'éloignais.

Le paon n'avait pas vu venir la traitrise d'un des membres de l'escadron, et n'avait pas pu intervenir pour stopper l'assaut. Parce qu'il était soudain, parce qu'il était illogique, imprévisible. Qui aurait cru que de tout les maux du monde que tu avais engendré, ton âme soit happée par la folie d'une alliée ? Irroniquement, tu subissais un retour de karma, justifié, injustifié ? Meutrier, véloce ; assez pour t'endormir sur le champ, peut-être définitivement.

Le Céleste se sentait imploser ; il aurait tout donné pour punir un tel acte, mais son regard se perdait dans une apocalypse menaçante. Déstabilisé par la situation, il enveloppe ton corps de ses serres : t'arrachant à un sol maculé de sang. Son désespoir lui fait espérer qu'il pourrait t'emporter vers un endroit plus sur. Il est persuadé de sentir ton souffle encore chaud ; d'entendre ton cœur battre avec rage.

Il est convaincu d'apercevoir ton sourire, ta délicatesse, ta main tendue qui l'appelle et le console.

Il s'envole avec fougue, réveille une force démoniaque qui balaie le sol ; Ses ailes s'étendent comme un drapeau blanc, celui qu'on étend lorsque l'on s'avoue vaincu, et dansent dans le ciel en espérant y trouver un vent porteur. Par chance, les cieux sont cléments et l'air y circule comme un puissant torrent aérien. Yozora s'en sert comme une vague, roulant dessus tout en forçant sur des muscles crispés par la terreur.

Quelques secondes, quelques minutes ; quelques heures.
Que lui restait-il ?

Que vous restait-il ?

Il n'ose poser son regard sur ton corps qui n'avait plus aucun sens.
Il préfère t'imaginer comme la toute première fois que vos regards se sont croisés ; volant côte à côte dans une chute mortelle, mais délicieusement vivante.

De l'aide, de l'aide. Il lui fallait trouver de l'aide !

Spoiler:
 


_________________
Shiroi Kujaku — I am blooming from the wound where I once bled
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t2234-le-paon-blanc https://www.ascentofshinobi.com/t3335-byakuren-yume-le-paon-blanc
Alpha_021
Alpha_021

1/03. A la recherche du fiancé - Page 2 Empty
Dim 18 Oct 2020 - 13:20
La voix métallique du robot faisait froid dans le dos. Elle imageait le futur sombre qui vous attendait si vous ne fuyiez pas : mourir dans le cœur d’une explosion qui promettait d’être titanesque. Dès lors, comment en vouloir à des shinobis comme Yahiko, Hanae ou encore Medyûsa de rassembler leurs forces pour quitter ce décor cauchemardesque ? Pourquoi pousser le courage jusqu’à un point où il se muait en folie mortelle ?

Pourtant, malgré l’option sage de la fuite, certains avaient choisi de rester face à l’être de métal qui promettait de s’auto-détruire et d’emporter les âmes restantes avec lui. Shinrin Hanzo, qui s’était fait l’objectif de faire de cet ennemi une marionnette, semblait alors ne pas se satisfaire du pouvoir divin dont il avait été fait réceptacle et hurlait pour faire entendre à tous ce qu’il pensait être comme le point faible du robot. Son œil écarlate, par lequel il s’était déjà dégagé des rayons de chakra titanesques, serait-il également son talon d’Achille ?

Consciente que le kunai projeté par le marionnettiste ne suffirait probablement pas, Tomoe et son invocation se joignirent à cet assaut désespéré. Itagami, malgré ses fils de métal qui avaient pu encercler le robot, n’eut pas la possible révélation qui aurait pu les aider, et se contenta grâce à son clone de récupérer la jambe précédemment tranchée de l’ennemi. Mais quel aurait été l’intérêt d’une telle récupération si elle mourait, emportée par la gigantesque explosion qui arrivait…

… car plus que jamais, elle menaçait de se produire. Malgré les assauts sur l’œil central du robot, le processus d’autodestruction continuait. Et si Hanzo s’était trompé ? Et si l’Empire du Feu allait perdre certains de leurs meilleurs éléments ? Et si Kumo allait perdre son Adoratrice, figure emblématique de la Foudre ? Et si la Coalition Shinobi allait déjà perdre un Dieu qu’elle venait de sceller ?

Retsu Senjumaru fit en sorte que non. Car en plus d’attaquer l’œil de l’être métallique avec sa lance, elle combina son chakra avec la nature Raiton pour le frapper d’autant plus fort. L’électrochoc qui en résultat fut impressionnant, et contrasta avec ce qui l’était moins : l’ampleur de la lumière qui se dégageait du robot. Tous ceux qui étaient alors restés comprirent dans les secondes qui suivirent.

Ils avaient réussi.

Le robot, dont l’œil avait été brisé et les mécanismes chakratiques internes calcinés, s’écroula.

A l’inverse, la Coalition Shinobi voyait s’élever l’une de ses premières Héroïnes : Retsu Senjumaru, l’Éclair Pourfendeur.

Important:
 
Revenir en haut Aller en bas

1/03. A la recherche du fiancé

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Événements :: Event n°5 : L'Homme au Chapeau :: Partie n°1, Tsume : Face-à-face
Sauter vers: