Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

1/04. Fuir l'inconnu

Maître du Jeu
Maître du Jeu

1/04. Fuir l'inconnu Empty
Dim 26 Juil 2020 - 21:44


Au départ, votre mission était de trouver l'Homme au Chapeau, sans doute caché au coeur de Tsume no Kuni. Mais vous voilà depuis peu avec un nouvel ordre : celui de retrouver un homme, jeune, que certains appelaient "Le Fiancé". Et même si vous ne pouviez pas encore savoir pourquoi, son importance semblait capitale aux yeux de l'ennemi et donc aux yeux de la Coalition Shinobi.

Principalement composée de soldats de l'Empire du Feu, votre unité allait devoir retrouver cet homme. Mais rapidement, vous aviez pu sentir une présence approcher, dont l'énergie débordante vous intimait de la semer...


Voici les règles et indications à suivre :
  • L'Event se déroule aux premiers jours de l'été 204.

  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 36h pour répondre.

  • Vous pourrez demander jusqu'à deux délais de 12h durant tout l'événement.

  • En cas de non-respect des délais, votre tour sera sauté une première fois. Si cela se reproduit durant l'événement, vous serez exclu et subirez une pénalité d'XP.

  • Seules les techniques validées avant le mercredi 29 juillet inclus pourront être utilisées durant l'Event.

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat et notre Guide du Combattant.

Règle(s) spéciale(s) pour ce groupe :
  • Ce groupe se déroule près d'une montagne ressemblant à une "griffe".

Ordre de post :
  • Metaru Itagami

  • Konran Tenzin

  • Shinrin Shinpachi

  • Sendai Yahiko

  • ???

Bon RP à toutes et à tous !
Revenir en haut Aller en bas
http://ascentofshinobi.forumactif.com
Metaru Itagami
Metaru Itagami

1/04. Fuir l'inconnu Empty
Mar 28 Juil 2020 - 9:04
1/04. Fuir l'inconnu Entete_training_Reiko

Au point de rendez-vous établi pour cette équipe, une âme solitaire, présente depuis un bon moment déjà, bien avant l’heure de la rencontre se torturait l’esprit. La dame avait reçu des ordres, des ordres qui juraient tellement avec ses sentiments et sa situation que dans un premier temps, elle s’était imaginé faire toute une scène pour les réfuter ; pour refuser d’aller autant à l’encontre de ses propres ambitions, pour refuser de mettre kumo dans une situation difficile avec la coalition si jamais elle venait à craquer et commettre l’irréparable.
Metaru Itagami, de nouveau Junnin des nuages avait été dépêchée à Tsume avec ce qu’elle savait être un Iwajin et deux Teikokujin pour une mission de recherche et protection d’une cible « prioritaire ». En entendant cet ordre la première fois son cœur lui avait semblé avoir été transpercé d’un bon millier de lames… à quoi donc pouvait bien penser la coalition pour mettre les ressortissants de villages s’étant séparés en pareils termes… ensemble ? Était-ce un test farfelu, était-ce une quelconque punition ? Tels étaient les différends ressentis qui la torturaient depuis lors… elle allait devoir se battre aux côtés de représentants de ceux qui lui avaient presque tout arraché… mettre sa vie sur la ligne avec eux, mais aussi les protéger si ses capacités le lui permettaient et célébrer une éventuelle victoire… ? Avec eux… ?

-| Passage à la première personne |-

- … pourquoi diable m’impose-t-on cela… j’ai voulu faire l’adulte et accepter ma mission sans broncher, mais… que c’est dur… murmurai-je en arrêtant ses cent pas.

Le regard tourné vers ce drôle d’édifice façonné par mère Nature, je faisais de mon mieux pour essayer de regagner mon calme, de laisser s’écouler ces sentiments contradictoires ; là présentement, la menace était autrement plus importante que mes ressentis égoïstes, ceci devait passer avant tout. Après tout en y repensant, toute cette animosité pourvoit être facilement retourner contre ce fameux homme au chapeau ; non je n’irais pas jusqu’au point de parler du teikoku comme étant des victimes, ou de simples pions pour les plans de celui-ci, bien loin de là… mais avec cette idée en tête… je pouvais au moins plus facilement essayer de relativiser…

D’ailleurs, pourquoi faisait-il ça ? Pourquoi s’acharnait-il tant sur les Shinobis ? Par quoi était-il passé pour vouer une animosité internationale à un métier ainsi qu’à ses pratiquants ? Pour moi qui en avait plusieurs, forgeronne, commerçante et enfin Kunoishi, ce n’était qu’une corde de plus à mon arc, mais pour lui… que signifiait cette occupation à ses yeux. Mon regard ambre se plissant sur la griffe que formaient les montagnes non loin, j’abandonnai bien vite mes investigations à son sujet, travaillant toujours sur la manière dont j’allais devoir m’entendre avec mes « frères » d’armes ; essayant de ne pas trop laisser mon esprit vagabonder aux améliorations que je devais encore apporter aux défenses naissantes de Kaminari au lieu d’être ici.
Des présences se firent sentir, puis plus loin se dessinèrent des silhouettes approchant ma direction, prenant une nouvelle inspiration, revérifiant une énième fois que je n’avais rien oublié, dont le bouclier du frère gardien ; je fis de mon mieux pour rester le plus neutre possible en les voyant. * Si tu veux que Kumiko et Seina puissent vivre dans un monde libre demain… cette mission en est un premier pas Itagami… tu dois le faire pour elles… * inscris-je dans ma pensée alors que se faisait plus distinctes les ombres. Réajustant mon bandeau au cou, mes sourcils tressaillirent dès l’instant où je perçus les individus du pays du feu… mais réussi à ne rien laisser paraitre… plus ou moins.

- Metaru Itagami… Junin de Kumo dépêchée pour cette mission… me présentai-je brièvement avec un sourire… un sourire. notre ordre de mission étant une recherche j’aurais préconisé que nous nous sépario… avais-je commencée en essayant de rester professionnelle lorsqu’une étrange sensation s’empara de tout mon être.



Qu’est-ce que c’était que ça ? Tournant la tête de gauche à droite, à la recherche de la source de ce phénomène, j’essayais de comprendre. Étaient-ce ces deux personnes du Teikoku ? Non, l’Iwajin ? Non c’était plus dense que ça, plus… oppressant, plus… effrayant. En tant que senseurs je pouvais l’affirmer, qu’il y avait une présence non loin une présence qui ne semblait en rien amicale… une présence qui pour avoir réussi à me terroriser de ci loin ne semblait clairement pas être quelque chose à prendre à la légère… ou alors… ou alors c’était simplement moi qui perdais la boule à force de me triturer les méninges :

dites… vous sentez ça vous aussi ou… c’est moi ?

Spoiler:
 


_________________
1/04. Fuir l'inconnu True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


1/04. Fuir l'inconnu Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Konran Tenzin
Konran Tenzin

1/04. Fuir l'inconnu Empty
Mar 28 Juil 2020 - 15:54
A l'aube d'une nouvelle saison, d'un renouveau, il semblerait que les évènements s'étaient rapidement précipités. L'été qui amenait des températures plus clémentes et bien plus agréables semblait être la scène d'un spectacle qui s'annonçait bien sombre. Le soleil qui se levait à l'horizon pour illuminer le monde, apparaissait alors comme un Genjutsu, nous berçant dans une illusion qui se voulait réconfortante là où la réalité était toute autre. Du haut de mon perchoir, je regardai le ciel avant de pousser un soupir et de reprendre ma route. Notre mission consistait en quelque chose de visiblement simpliste au possible : retrouver une personne que nous ne connaissions pas, dans un pays que nous ne connaissions pas, dans des conditions que nous ne connaissions pas. S'il était possible de faire moins précis avec cette mission, je demandais à voir. Toutefois, je n'allais pas m'en plaindre, nous étions des shinobis, et surmonter les difficultés faisait parti de notre travail.

J'arrivai au lieu de rendez-vous relativement tôt, quelques temps à l'avance et je fus forcé de constater que je n'étais pas le plus ponctuel d'entre nous. Une jeune femme aux cheveux blonds se tenaient devant moi, l'air presque austère au vu du manque d'expression de son visage. Si j'avisais le bandeau qui saillait à son cou, cette dernière était une kunoichi de Kumogakure no Sato. Mon bandeau quant à lui trônait fièrement à ma ceinture, montrant mon appartenance au village de la Roche. Lorsque j'arrivai sur place, je saluai de la tête la jeune femme qui semblait un peu plus âgée que moi et nous attendîmes les autres arrivant. De ce que je savais, il ne nous manquait que deux membres de l'Empire. Au vu des tensions qui avaient régné entre les différentes parties, c'était un choix plutôt osé de la part de la Coallition, surtout au vu de l'âge et de l'ancienneté des différents partis. Mais au final, nous ne faisions plus qu'un seul corps, et peu importait les différents que nous avions pu avoir par le passé, on devait se tourner vers notre menace commune pour nous garantir un futur.

Une fois que les derniers arrivants se manifestèrent, les présentations commencèrent immédiatement. Il était essentiel que nous en sachions plus sur chacun de nous pour pouvoir nous préparer au mieux à ce qui allait suivre. Connaître le nom et les capacités de chacun était presque une obligation pour ce qui allait suivre. La demoiselle des Nuages fut donc la première à prendre la parole et se présenta comme étant une Metaru et jonin du village. Metaru, l'un des clans fondateurs des Nuages qui avaient la capacité de créer et contrôler le métal. Une capacité fort utile autant offensivement que défensivement. Cela risquait d'être d'un grand secours dans notre situation. Suite à la kunoichi, ce fut à mon tour de me présenter.

-Konran Tenzin, jonin du village d'Iwa et assimilateur de vent. Enchanté et je compte sur vous.

C'était une information que je jugeais importante pour mes coéquipiers qui devaient savoir ce dont j'étais capable pour pouvoir agir en conséquences. Alors que les autres terminaient de se présenter et que la dénommée Itagami s'apprêtait à nous proposer de nous séparer pour retrouver cet homme, un frisson parcourut mon échine. Mes capacités de senseurs m'avaient averti immédiatement d'une présence qui arrivait dans notre direction, une présence avec un chakra phénoménal. Une pression que j'avais rarement senti auparavant emplissait presque les lieux tandis que mes poils se hérissaient sur mes bras et sur ma nuque. J'en avais la chair de poule. Un sourire crispé apparut sur mes lèvres alors que je regardais autour de moi pour savoir d'où venait la présence, sans grand succès pour l'instant avant de répondre à la remarque de la Metaru.

-Ouais, je la sens aussi. Il semblerait qu'on va devoir rester ensemble au final...

Un ennemi ? Ou un ami ? Difficile à savoir, mais de ce que je savais, la Coallition ne possédait personne avec un tel chakra, une telle présence. C'était soit une arme cachée de notre camp qui serait la bienvenue, soit elle n'était pas là pour nous faire plaisir. Dans le dernier cas que je considérais comme étant le plus probable, il fallait qu'on se charge de cette dernière. Quatre shinobis expérimentés...on devrait pouvoir faire le poids si quelque chose se déroulait mal. Il ne fallait absolument pas que cette chose passe notre ligne. Quel était son but...? Je soufflai une nouvelle fois, un soupire profond, puis je pris un air sérieux et dégainai ma faux pour me tenir prêt à toute éventualité. C'était donc déjà parti ?


Spoiler:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
1/04. Fuir l'inconnu Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Shinrin Shinpachi
Shinrin Shinpachi

1/04. Fuir l'inconnu Empty
Mar 28 Juil 2020 - 16:32
PAYS DES GRIFFES | 火の国の物語


L’aube était arrivée avec son manteau de voiles, triste et grise, formant une épaisse nappe nimbée de cotons épais tapissant l’azur et suggérant aux rayons de l’astre lumineux de se tenir à l’écart de ce jour faste. Jour sombre, au moins autant que la destinée qui semblait guetter les shinobis et leur arrivée à Tsume no kuni, autrement dit le Pays des Griffes.

Macabres étaient les landes qui s’étaient décousues sous leurs yeux contemplatifs et alertes alors qu’ils foulaient les terres fades de ce monde presque chimérique. Augures de chaos, les pics des monts escarpés paraissaient presque être la main agonisante et recroquevillée sur elle-même d’un génie créateur implorant le ciel, tentant avec ses doigts crochus transformés en montagnes de s’accrocher à cet unique espoir malheureusement trop haut pour qu’il l’atteigne ; aussi paraissait-il mort dans la désolation de ce silence lourd de significations. Le paysage était à cet égard le symbole parfait de ce contexte évocateur : en poursuivant l’Homme au Chapeau, les vaillants shinobis de la Coalition entraient dans le royaume du temps… et de la mort par extension.

En compagnie de Sendai Yahiko, l’homme qui portait le sobriquet du clan Shinrin avait traversé les pays et les nombreux kilomètres qui les séparaient de cet endroit maudit. Dans son dos trônaient conjointement une lance noire ornée de motifs dorés, assemblée de tout son long et portée en diagonale sous un épais pavois de bois qu’il avait hérité du Marchand de Guerre ; l’attirail d’une phalange rompue à la guerre, marchant aux côtés du plus honnête baroudeur du Teikoku, un homme doté d’un esprit chevaleresque et pur. L’association de ces deux protagonistes n’avait rien d’un hasard : elle faisait suite à un conseil de guerre stratégique qu’avait tenu l’Empire, conseil au cours duquel on avait jugé bon de regrouper ces deux défenseurs du Feu pour le motif impérieux de cette mission de traque de l’Homme au Chapeau. Une mission d’autant plus importante que l’Empereur du Teikoku semblait avoir disparu dans des circonstances douteuses…

En progressant dans le pays funeste, les deux hommes du Feu eurent tôt fait de tomber sur d’autres membres de la Coalition dépêchés eux aussi pour mettre fin à la tyrannie et aux menaces exercées par l’Homme au Chapeau. Metaru Itagami fut la première à se présenter, mais alors même qu’elle s’annonçait, tous purent ressentir l’aura diabolique et bouleversante d’une chose inconnue. Il fallut un petit instant au Shinrin avant de pouvoir se détacher de cette sensation désagréable : elle suscita chez lui une certaine crainte, à son grand dam, et le força à retenir ses mots pour ne pas perdre ses moyens. Konran Tenzin, durant ce laps de temps, redonna un peu de courage à ses compagnons en reprenant le flambeau. S’il retrouva son calme, Shinpachi n’en demeura pas moins quelque peu déboussolé par la persistance de cette menace anormale.

« J-je le sens aussi… cela ne me dit rien qui vaille. Shinrin Shinpachi, Lieutenant de l’Empire du Feu. M-ma foi… je suis heureux d’être si bien entouré. J-je pense… »

Il serra les dents, ainsi que le poing. Il fit quelques pas pour avoir une vue plus dégagée ; au cours de son déplacement, ses armes émirent quelques cliquetis qui témoignèrent de son équipement plutôt bien fourni. La lance qui le dépassait d’une tête au moins n’était pas négligeable : elle paraissait, en se tenant là, attendre son dû. Assurément, le Lieutenant du Teikoku était venu ici pour se battre.

« … je pense que nous devons rester ensemble, oui... mais nous ne pouvons attendre que cette chose vienne à nous. A nous quatre, il semblerait que nous formions une force de frappe conséquente. D’autres groupes de combat peut-être plus fragiles sillonnent actuellement ce pays dévasté au service de notre Coalition. C'est pourquoi, si vous n'y voyez pas d'objection, nous devons leur permettre de pouvoir continuer leurs recherches et prendre les mesures qui leur permettront de progresser sans s'inquiéter de cette étrange présence, quitte à nous sacrifier. Je ne sais pas ce que vous en pensez… mais que diriez-vous d’aller directement à la rencontre de cette chose, et de l’éloigner de nos compères en la forçant à se focaliser sur notre groupe ? Nous pourrions peut-être l’attirer quelque part…. là-bas, par exemple. »

Fit-il finalement, pointant du doigt la montagne en forme de griffe.

« Depuis les hauteurs, nous serons visibles en plus d’avoir une vue d’aplomb. Cette stratégie vous convient-elle ? Navré d'être si insistant mais nous devons nous mettre action, et vite. Yahiko, tu l'as senti aussi ? »

Il les observa, tour à tour. Itagami, la guerrière de métal. Tenzin, le fleuron des vents. Yahiko, le parangon de pureté. Il combattrait avec eux.

Spoiler:
 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7855-shinrin-shinpachi-le-chapardeur-100#65750 https://www.ascentofshinobi.com/t8912-dossier-shinobi-shinrin-shinpachi https://www.ascentofshinobi.com/u1170
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

1/04. Fuir l'inconnu Empty
Mar 28 Juil 2020 - 20:10
C'était un nouveau territoire, de nouvelles plaines que Yume, Shitekka, Tsuyoshi et moi-même avions permis de découvrir. Peu de temps après que nous soyons revenus de notre mission, la Coalition fut mise au courant de tout ce qu'il fallait savoir. Parmi ces informations, la plus importante était surtout la position de l'Homme au Chapeau, son foyer. Là où il se reposait sans crainte qu'un quelconque shinobi vienne l'embêter, même s'il était sans doute loin de craindre quelques âmes égarées. Mais aujourd'hui était une journée différente, il n'était pas question de venir l'affronter en petit comité : c'était la contre-attaque de la Coalition, une vengeance dont nous avions tous besoin pour nous assurer qu'il n'accomplisse pas son plan.

Il maîtrisait le temps ? Je mettais ma main à couper que son but était d'accumuler tellement de puissance pour lui permettre de remonter le temps, avant même l'ère des Shinobis.

Accompagné d'un Lieutenant que je commençais à connaître, nous nous dirigeâmes en courant sans destination claire. Les ordres étaient distincts : nous devions trouver l'Homme au Chapeau et faire de notre mieux pour l'arrêter. Chaque pas que nous faisions était paradoxal, il nous faisait découvrir une nouvelle vue mais il nous faisait ressentir la peur de nous confronter à lui. Shinpachi et moi n'avions qu'un endroit dans lequel nous devions retrouver deux autres shinobis, sans connaître leur nom ni leur apparence. Et alors que nous progressions, nous nous rapprochions petit à petit du point de rendez-vous.

Deux personnes étaient déjà présentes : un ninja d'Iwa que je ne connaissais pas, mais qui dégageait une forte puissante et une certaine confiance en lui plutôt rassurante, et une kunoichi que j-... Metaru Itagami. S'il y avait bien un groupe de personne que je craignais de rencontrer, c'était bien mes anciens camarades de Kumo. Loin de moi l'idée de développer une haine contre eux, je savais plutôt qu'il était mal vu de déserter son village, et j'étais très sûrement aux yeux de la foudre quelqu'un qu'il fallait éliminer. La Coalition devait cela dit me protéger indirectement, nous avions un ennemi commun qui nécessitait une confiance réciproque.

Avec mon camarade Teikoku-Jin, nous nous approchâmes d'eux et nous entamèrent, à notre tour, les présentations.

-"Sendai Yahiko, simple soldat de l'Empire, utilisateur de Genjutsu et de Kenjutsu. Mais j'utilise principalement mon Ninjutsu."

Nous avions tous échangé rapidement nos quelques compétences, et entre temps, un sentiment étrange étouffa petit à petit nos émotions. Une espèce de charisme imposant, effrayant, venait d'immiscer dans notre petite conversation et plus que ça, elle nous forçait à y faire attention. Il n'y avait maintenant plus question de se présenter, d'échanger, il n'y avait qu'un instinct de survie. Et si Itagami et Tenzin semblaient se retenir, je pu ressentir une peur plus marquée du côté de mon camarade de l'Empire. Mes yeux s'écarquillèrent de surprise, je n'avais pas l'habitude de le voir comme ça et même au contraire, j'avais une vision de lui comme un homme imperturbable, confiant... indétrônable.

Je comptais bien prendre sur moi pour m'assurer de lutter contre sa peur, je voulais calmer cette tension qui accablait notre groupe. Ce n'était pas une preuve de courage de ma part, c'était plus proche d'une volonté de les aider... et d'une inconscience claire.

-"Effrayant...", commençais-je.

Mais je ne voulais pas m'arrêter sur cette touche négative, je voulais apporter un message porteur d'espoir voire même d'obligation quant à nos responsabilités.

-"Mais nous ne perdrons pas. Nos camarades plus faibles auront besoin de nous pour survivre. Attendons le de pied ferme, terminons en rapidement, et allons aider nos amis."

Je restais droit, stoïque, je ne faisais que me tourner dans la direction de la présente effrayante. Evidemment que je m'inquiétais, évidemment qu'il y avait cette peur qui bouillonnait au fond de moi, mais s'il y avait bien une chose qui pouvait nous mener à notre fin c'était bien elle.

-"Comme a dit Shinpachi, nous devons être une des formations avec la plus grande force de frappe. S'il y a bien une équipe qui doit craindre le moins la mort, c'est la notre !"

Il était temps de conclure ce petit plan fait sur le feu. Nous ne savions pas si c'était la meilleure chose à faire, mais je croyais sincèrement que nous devions être ceux qui devaient s'occuper de cette horreur.

-"Attirons-le à nous, c'est à nous de nous en occuper. Nous verrons s'il y a besoin de prendre la hauteur, mais ça m'a l'air intéressant."


Spoiler:
 

_________________
1/04. Fuir l'inconnu Mkhr
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Narrateur
Narrateur

1/04. Fuir l'inconnu Empty
Jeu 30 Juil 2020 - 22:46
Votre unité avait été formée, et vos ordres modifiés. En effet, si au départ vous comme toutes les autres équipes de shinobis de la Coalition avaient pour objectif de retrouver l’Homme au Chapeau, d’autres impératifs étaient venus subitement se greffer. Le « Fiancé », un nom de code bien étrange qui désignait un jeune homme que vous deviez retrouver. Et l’ordre venait d’en haut.

Mais l’urgence de la situation n’avait pas eu raison de votre expérience en tant que shinobi. Vous vous organisiez déjà pour appliquer la meilleure stratégie et vos sens étaient toujours en éveil… pour le meilleur. Car très rapidement, vous aviez senti cette présence oppressante dont la meilleure réponse à fournir était la prise de temps pour choisir quoi faire. Alors vous courriez, et vous prépariez au pire.

Sans savoir qui vous traquait – et si c’était réellement d’une traque qu’il s’agissait – l’une de vos premières solutions semblait se reposer sur l’altitude. Vous vouliez prendre de la hauteur, que ç’eut été pour découvrir qui était votre ennemi, l’observer ou mieux l’attaquer.

L’idée était sans doute bonne. Mais en plus de ne pas savoir qui était derrière vous, vous n’aviez aucune idée de sa puissance.

En effet, vous ressentîtes une grande quantité d’énergie venir de derrière vous. Et alors que vous couvriez vos arrières, vous ne pouviez que constater l’effroyable.

Une grande quantité de chakra lumineux – pareille à une sorte de rayon d’énergie – fonçait droit vers vous. Et ce rayon balaya sur une épaisse ligne droite tout ce qui s’y trouvait…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Metaru Itagami
Metaru Itagami

1/04. Fuir l'inconnu Empty
Sam 1 Aoû 2020 - 5:27
1/04. Fuir l'inconnu Entete_training_Reiko

Itagami n’était pas véritablement ce que l’on peut appeler une couarde, bien au contraire elle n’avait eu de cesse de se jeter dans le danger tête la première en comptant sur les capacités de son Kekkai, la robustesse du Kinton était probablement l’une des choses qui l’avait menée à ce style de combat… atypique ; s’en était presque devenu d’es shot d’adrénaline… mais là, dans cette situation bien précise, cette terreur, ce sentiment de faire face à quelque chose qui semblait être loin du commun des mortels et l’écrasante pression qu’exerçait cette chose… qu’importait sa nature : c’étaient tant d’éléments qui combinés les uns aux autres avaient réussi à fragiliser la carapace qu’elle avait formé autour de son cœur et son esprit.
La peur de l’inconnue, la peur de cette présence, la peur de cette pression et surtout l’impossibilité de définir de quelle direction venait tant d’énergie tant elle était dense… cette situation, cette chose ; car ceci ne pouvait être humain, du moins pas entièrement, avait entièrement réussi à s’imposer comme un Apex predator. Ceci dit… l’être humain est une créature avide, avide et complètement irrationnelle. Là où tous les autres animaux avaient pris la fuite, où nombre de volatiles avaient pris leur envol à cause de cette atmosphère de moins en moins soutenable, un fin sourire s’était dessiné sur le visage de la Metaru.

Ne vous inquiétez pas, elle n’avait pas perdu la boule, du moins pas encore. Tout ce stresse avait simplement fini par éveiller la guerrière, mais surtout la Jashiniste sommeillant au plus profond de son être. Si cette chose quel qu’elle était, était une créature vivante, si cet être, quel qu’il était un tant soit peu capable de ressentir la douleur… elle se devait de lui ouvrir la voie vers ce chemin de ronces, vers ce chemin pavé de braises et de flammes purificatrices au bout duquel l’attendrait l’illumination ! Le sourire légèrement plus prononcé, la jeune femme passa subtilement la langue sur ses lèvres à la recherche de ce qui désirait être leur bourreau et dont elle voulait faire sa proie.
C’était ce qu’il y avait de beau avec la peur, la frustration, l’excitation ; tous ces sentiments avaient le don de mettre le corps et absolument tous ses sens en éveils. Le regard de la blonde platine courait littéralement partout, sur les buissons, les roches, les points sombres et même les cieux. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle n’avait pas entendu les autres ses présentés, au contraire ils lui avaient presque semblé trop bruyants. Le nom de l’un d’entre eux avait quand même l’espace d’un instant attiré son attention : Sendai Yahiko… un Kaminarijin. Posant brièvement le regard sur lui, voyant qui était cet homme du même clan que sa An-Chan, elle faillit se perdre à lui poser une question, lorsque subitement, ce simple sentiment de menace devint le glacial murmure de la faucheuse… semblant les appeler alors qu’elle venait exécuter son office.

L’espace d’un instant, l’espace d’un très bref instant le corps de la Kunoichi se figea, ses membres, ses muscles, même ses sens semblaient avoir cessé de répondre suite à ce soudain changement dans la colossale force qui les guettait de loin, fin… les guettait ; cette affirmation n’était plus correcte, car même si en tant que senseuse elle n’arrivait pas à la cheville d’Anzu, elle pouvait clairement le dire, la shinigami voulait les accueillir dans son éternel repos suite à l’attaque qui leur venait dessous.
Combien de temps était-il resté pétrifié ? Pour elle presque une éternité, mais en réalité, ça avait à peine duré une petite seconde. Fonçant en exécutant ses mudras vers le groupe, de sorte à faire barrière avec son être entre eux et l’appel des morts, la Kunoishi hurla :

- DERRIÈRE MOI !!! , mais elle n’était pas la seule, si le timbre de voix lui avait fait comprendre qu’il s’agissait Yahiko, l’état d’alerte dans lequel elle était ne lui avait pas permis de clairement entendre ses mots ; cependant elle pouvait affirmer que ceux-ci se rapprochaient des siens. Ses mains et doigts bougèrent aussi vite que son expertise le lui permettait… mais en cour de route… une pensée vint la troubler… * ça ne suffira pas…*

- KINTON ! AEGIS! Hurla-t-elle en voyant enfin venir ce qui avait provoqué cette panique, un concentré d’énergie leur fonçait droit dessus. Dans le même instant son mur de métal se dressait, gardant les shinobis en son sein : *… ça ne va pas suffire… se répéta-t-elle de nouveau… arrachant le bouclier du frère gardien de son dos, elle était prête à déclencher une des techniques de son artefact, malheureusement elle ne le maitrisait pas encore comme Hyaku, mais elle comptait sur les quelques jutsus qu’elle en avait déchiffré pour sortir une autre défense… mais finit par s’arrêter dans son mouvement. Son regard posé sur le Sendai qui lui aussi finissait un mudra, elle ressentit devant son propre mur une autre forte énergie se dresser, avant que le rayon ne la percute de plein fouet.
Le bruit fut assourdissant, l’air lui-même semblait trembler sous le clash de ces deux énergies s’affrontant pour avoir l’ascendant sur l’autre, alors qu’elle se retournait vers ses coéquipiers du moment. quelqu’un peut me dire ce que c’est que ce truc… Et combien il y en a ? s’insurgea-t-elle, ça aurait effectivement été bateau qu’une autre attaque de ce calibre vienne de la direction opposée.

1/04. Fuir l'inconnu Anxious_Ita

Par contre maintenant elle était bel et bien sûr d’une chose, qu’importe ce que cela pouvait être, l’homme au chapeau était derrière ceci. La puissance de ce blast n’était autre, que sa marque de fabrique. Il semblerait que la coalition de Shinobi avait au moins de bons informateurs, pour avoir réussi à retrouver cet homme… ça, c’était indéniable.

Spoiler:
 

_________________
1/04. Fuir l'inconnu True_kuu

Ma Naïveté nous a perdu... ça ne se reproduira pas


1/04. Fuir l'inconnu Ica3

Mother of two beatiful Angels
Spoiler:
 


[ Merci pour les Kits Raikage Sama ! ]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1186-metaru-itagami
Konran Tenzin
Konran Tenzin

1/04. Fuir l'inconnu Empty
Sam 1 Aoû 2020 - 19:28
Peu de temps après mon arrivée, deux autres shinobis de la Coalition firent leur entrée sur la scène qui se voulait plutôt calme jusqu'à présent. Un petit homme aux cheveux blancs/argentés qui se présenta comme étant un Sendai. Un clan de shinobi -qui n'était pas vraiment un clan- et qui manipulait le chakra dans sa forme la plus pure. J'avais fait mes quelques recherches sur ces derniers après en avoir affronté une paire qui était venue détruire Iwa sous les ordres de Mamushi. Leurs possibilités semblaient aussi nombreuses qu'indéfinissables, et cela faisait plaisir d'avoir un des leurs dans notre camp cette fois-ci. Le quatrième d'entre nous était un brun du nom de Shinrin Shinpachi, un nom qui ne me disait actuellement rien. S'il faisait parti d'un clan, je ne le connaissais pas encore. Toutefois, il semblait un poil plus stressé que chacun d'entre nous. Mais il semblait que nous avions tous un minimum de capacités sensorielles, car la masse d'énergie et de chakra immense qui était apparue avait été sentie par chacun d'entre nous. Et la menace était aussi claire que l'air qui vibrait de cette même énergie.

Les premières idées arrivèrent rapidement. Le Sendai et le Shinrin proposèrent qu'on reste groupés, et en accord avec ce que j'avais dit, qu'on face front face à cette menace. Autrement, elle risquait de venir contrarier les plans des autres groupes -et du notre. Ce fiancé que l'on devait retrouver...d'autres équipes avaient eu le même ordre de mission. Mais ces équipes n'étaient pas toutes aussi polyvalentes et avec une force de frappe telle que la notre. Face à cette menace inconnue et quelque peu effrayante comme l'avaient à juste titre fait remarqué les deux derniers compères, nous étions les mieux armés pour lui faire face. Le petit sourire d'excitation de la Metaru ne m'échappa pas, et manqua de faire un nouveau frisson descendre le long de ma colonne, mais nous avions plus urgent à gérer. Alors que nous essayions d'établir une stratégie sur le fait et de savoir la meilleure manière d'agir, il semblerait que la "chose" que nous avions détecté nous avait elle aussi détectée. Car dans toutes nos palabres, un immense rayon d'énergie semblait avoir vu le jour à l'horizon et se dirigeait droit sur nous.

Pendant une seconde, la stupeur gela nos gestes, nous frisant sur place tandis que nous faisions face à une attaque d'une envergure phénoménale. Aucun de nous n'avait besoin d'être devin pour savoir que, si on agissait pas, c'était la fin pour nous. Après cette seconde où le temps semblait avoir ralenti tandis que nous observions tous ce rayon d'énergie, tout se mit en branle. Je serrai les dents, empoignai ma faux plus solidement et me préparai à devoir contrer cet assaut. Toutefois, Itagami et Yahiko foncèrent tous les deux pour prendre les devant, et les voyant activer leurs mains avec une vitesse incroyable, je m'en sentis étrangement rassuré. Un mur de métal s'érigea rapidement devant nous alors que je me précipitais derrière la blonde. Le choc fut violent, mais j'espérais que les défenses solides de métal et de chakra de mes partenaires parviendraient à endiguer l'attaque. Couvrant mon visage de mes bras, je me préparai au souffle de l'explosion alors que l'attaque se confrontait aux défenses.

Mais alors que les choses se calmaient, il fut aisé de se rendre compte de l'erreur de celui qui nous avait attaqué. Une attaque de cette puissance et de cette envergure...elle nous indiquait directement où regarder pour trouver notre cible. Mais c'était peut-être une ruse. A peine les défenses érigées et le choc encaissé que je commençai à réaliser des mudras, avant même qu'Itagami ne pose la question. Il semblait que nous étions tous sur la même longueur d'onde. Terminant mes mudras, je portai mon pouce à ma bouche et le mordis jusqu'à ce qu'une goutte de sang perla sur ce dernier.

-Je m'en occupe. Réponds à mon appel, Guerrière du Mont des Autours. Kuchiyose no Jutsu !!

Dans une explosion de fumée et un nuage blanchâtre prit place Galinda, ma fidèle Autour. Une fois le nuage dissipé, je sautai sur le dos de l'Autour et lui fis signe de prendre un peu de hauteur. Juste quelques mètres au dessus du sol, pas très haut, mais suffisamment pour avoir une certaine perspective sur la situation.

-On a été attaqué dans cette direction. Tu peux nous dire ce que tu y vois en détail ?

-Je m'en occupe !

M'adressant au reste de l'équipe.

-En attendant, je vais m'assurer qu'il n'y a pas d'autres présences grâce à mon odorat.

Sur ce, je laissai mon chakra s'emparer de moi et changer légèrement mon apparence. Mes cheveux virèrent au blanc alors que mes yeux devinrent dorés. Mon museau lupin prit la place de mon nez et je le levai au ciel pour humer l'air et savoir les différentes odeurs qui nous entouraient. Il y avait-il d'autres présences ? Combien, où ?


Résumé:
 

_________________
Let go your earthly tether. Enter the void. Empty, and become wind...
1/04. Fuir l'inconnu Tenzin10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3535-le-livre-de-tenzin#26739 https://www.ascentofshinobi.com/t9438-presentation-d-une-pile-electique-fini?nid=1#79702
Shinrin Shinpachi
Shinrin Shinpachi

1/04. Fuir l'inconnu Empty
Dim 2 Aoû 2020 - 0:59
PAYS DES GRIFFES | 火の国の物語


A juste mesure, la réponse aux aspirations des quatre héros réunis n’était que l’honnête retour bien mérité de leur prétention ; et à fortiori, la répartie se montrait à la hauteur de leurs espérances... ou du reste, de leurs pronostics. Un lourd bruit presque sifflant sillonna le paysage et emprunta une trajectoire linéaire, rectiligne, qui se caractérisa par la violence de sa dévastation : tout sur son passage fut pulvérisé sous la puissance du blast. Le laser arriva comme une punition transcendante, comme une émanation mortelle d’un chaos inconnu, d’une entité qui n’était que haine et colère, ou froideur absolue. L’intensité de cette attaque fut telle qu’elle confirma tous les doutes que pouvaient avoir les shinobis de la Coalition sur la grandeur du péril consenti en accomplissant cette mission : ils se confrontaient résolument à une mort possible.

Itagami, sitôt que ses sens la mirent sur le qui-vive, se positionna en garde et fit apparaître un énorme bouclier de métal en biseau qu’elle opposa tout de go à l’assaut, démonstration splendide de la robustesse légendaire des forgerons du Kaminari, les plus célèbres au monde et les plus craints sur tout le Yuukan. Tandis que la guerrière armait le groupuscule d’une barricade miraculeuse, les autres se mirent en action d’une autre façon ; à ce titre, situé à quelques pas seulement de la gardienne, le sombre Shinrin avisa par instinct qu’il valait mieux redoubler de prudence : le bouclier de la Metaru ne fut même pas terminé qu’il leva à son tour sa main en composant un unique mûdra qui provoquant brièvement le grondement de la terre, avant que s’en extirpe un puissant golem de bois. ,Expert du Ninjutsu, Shinpachi pouvait se féliciter d’avoir outrepassé la contrainte de l’ambidextrie d’ordinaire nécessaire à la composition des mûdras ; pour autant, cela ne faisait pas de lui un surhomme et la précaution qui fut la sienne pour endiguer le fléau qui s’abattait sur lui était la preuve évidente qu’il estimait devoir concourir à la survie du groupe. La créature, enfantée uniquement dans un but défensif, fit saillit uniquement son torse de la surface de la terre et se hissa dans toute son immensité en faisant craquer son squelette de géant ; immédiatement, il vint croiser ses avant-bras pour former un rempart à l’un des deux jaillissements du trait causé par la déviation obtus de leur protectrice : ce faisant, son corps se laissa fustiger par l’intensité restante du laser et entra en combustion, au point qu’en quelques secondes à peine il n’en resta que des cendres.

Le golem se laissait encore consumer lorsque Tenzin révéla ses pouvoirs, ce que le Shinrin trouva fort avisé.

« L’odeur nous aidera sûrement à nous repérer une fois que nous nous serons davantage rapprochés. Hâtons-nous ! »

Aussitôt, il se croqua le pouce et le posa sur le sol ; à l’instar de ce qui s’était produit précédemment, une petite explosion de fumée enveloppa la silhouette fauve d’une créature qui glissa autour du Shinrin en l’escaladant jusqu’à son épaule.

« Kuchiyose no jutsu ! Bunbô, serviteur du Roi ! »

L’écureuil, aux allures macabres, se tint alors sur cette articulation en jetant aux compagnons de Shinpachi des yeux méfiants et prédateurs.

« Tu oses encore me convoquer… crois-tu seulement que je suis ton instrument ?
- Nous courrons un grave danger. Tu n’as qu’à regarder devant toi ! »


Répliqua Shinpachi en pointant du doigt le sillon fumant laissé dans la trajectoire du laser ; direction que suivirent nonchalamment les yeux de son invocation, alors qu’il arborait une mine perplexe.

« Tu fais bien de m'indiquer cela. Ce sillon pue la mort. Qui sont ces individus ? »

Ses petits orbes de rongeurs s’arrêtèrent sur les autres invocations, ainsi que les shinobis qui accompagnaient le Lieutenant du Teikoku.

« Nous n’avons pas le temps pour ça. Tu dois…
- Je ne dois rien du tout. Je ne sacrifierais pas ma vie pour un humain, et encore moins un petit comploteur comme toi. Vous autres, humains, avaient la fâcheuse tendance de penser que nous vous sommes loyaux ; mais vous vous égarez. Tu me sommes pour quelque chose qui dépasse mes capacités ; n'est-ce pas là ce que j'avais reproché à tes ancêtres, gamin ?! Ceux-là qui ont failli décimer mon peuple en nous instrumentalisant comme des outils de guerre ! Encore une fois, vous pensez que tout tourne autour de vous. Vous me dégoûtez. Je ne suis pas de ce niveau, et je n'ai pas envie de sacrifier ma vie pour des singes : tu n'as qu'à faire venir quelqu’un de plus compétent. Bon courage, Shinrin… puisse le sort t’être favorable, sans moi. »


Et sur ces mots, Bunbô disparût, laissant Shinpachi seul à son sort.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7855-shinrin-shinpachi-le-chapardeur-100#65750 https://www.ascentofshinobi.com/t8912-dossier-shinobi-shinrin-shinpachi https://www.ascentofshinobi.com/u1170
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

1/04. Fuir l'inconnu Empty
Dim 2 Aoû 2020 - 2:05
L'ambiance de notre rencontre s'était transformée bien trop rapidement. Itagami, Tenzin, Shinpachi et moi savions tous très bien que nous venions pour rechercher le Fiancé, dans les terres de l'Homme au Chapeau... et que tout ça représentait un risque certain. Malgré ça, la tension que nous venions de ressentir dépassait toutes nos craintes, suffisamment pour que l'imperturbable Shinpachi soit défiguré par la peur d'être annihilé. D'un côté, il était probablement impossible de ne pas craindre cette aura titanesque. D'un autre, si nous commencions à ressentir l'effet tunnel, c'en était terminé de nous.

Rapidement, à nos yeux, nous réalisâmes tous qu'il ne s'agissait plus seulement d'une aura titanesque. Une lumière lointaine apparut, grossissant à vitesse grand V. Son grossissement visible à l'oeil nu ne signifiait pas seulement qu'elle était plus large que ce que nous pensions, non. Il signifiait surtout qu'elle nous approchait avec une vitesse phénoménale. Une technique d'une puissance inouïe, rasant complètement tout sur son passage de par la puissance du chakra qu'elle dégageait. Je voulais prendre le temps d'admirer et d'être effrayé en même temps, mais si je le prenais avec trop de légèreté... nous n'allions même pas réaliser notre propre mort.

Imbécile. Il n'y a nul place au doute.

-DÉFENSE ! criais-je sous la peur et l'excitation.

Nous avions tous réagit en même temps, malgré mon cri qui, au final, ne faisait que dire à chacun ce qu'ils savaient déjà. Itagami n'avait pas perdu de temps, et avait érigé un grand mur en forme de V, qui devait servir à écarter toute cette énergie en deux. Malgré ça, Shinpachi et moi, toujours par crainte, eûmes décidé de rajouter des défenses supplémentaires pour une raison très simple. "Et si..." Et si cette technique était suffisamment forte pour détruire le simple mur d'Itagami ? La mort était certaine. Nous ne pouvions nous permettre de prendre des risques trop grands, comme nous ne pouvions nous permettre de gaspiller trop de chakra. Tout ici n'était que paris.

En plus des défenses de mes deux camarades, j'érigeai à mon tour un grand mur. Ce n'était pas un des plus puissants, mais avec la défense d'Itagami qui devait déjà permettre d'encaisser le plus gros du choc, je me disais qu'il était normalement impossible de percer la mienne aussi. Mon mur se situa ainsi derrière celui de la blonde, attendant simplement que le rempart soit brisé pour prouver son utilité.

Le choc ne fut pas si terrible pour une raison assez simple : l'énergie était scindée en deux et sa vitesse ne s'était pas stoppée nette. Elle avait été légèrement ralentit, mais elle nous passait surtout à côté. Ca pouvait d'ailleurs être un défaut de ce mur en V : elle ne pouvait pas stopper une technique, elle ne pouvait que la rediriger ailleurs. Et si quelqu'un se situait dans ce "ailleurs ?" Mourrait-il sans s'en rendre compte lui aussi ?

Finalement, nous pûmes nous en tirer sans trop de problème. Je sentais ma respiration saccadée par la peur, mais je regardai avec attention à ma droite et à ma gauche afin de m'assurer qu'aucun de mes trois camarades ne soit gravement touché. Heureusement pour nous, tout le monde avait pu se protéger rapidement, et Itagami avait même prit les commandes de la mission en proposant de rechercher le nombre d'adversaire qui nous entouraient. Et elle avait raison, et si il n'était pas seul ? Et si nous étions entourés ? Et si d'autres ninjas pouvaient être à proximité, risquant eux aussi de se faire broyer par des techniques on ne peut plus intense ?

Tenzin et Shinpachi enchaînèrent à leur tour. Si l'Iwajin avait pu invoquer une bête qui nous serait d'une très grande aide, l'animal du Shinrin lui fut assez décevant. Je regardai avec un air presque abattu ses réactions, et encaissai avec mon camarade la sentence qu'il venait de nous infliger. Il nous laissait seul par peur de la mort, et il avait même fait gaspiller son chakra au TeikokuJin, ressource qui nous était précieuse dans ce contexte rempli d'inconnus.

-De l'égoïsme contre de l'égoïsme. Face à la mort, nous devrions tous être soudés, ts.

Ce n'était pas le moment pour ces enfantillages, même si, par l'énervement, j'avais fortement envie d'en découdre avec ce maudit écureuil qui venait de nous abandonner lâchement. Maintenant que la foudre était passée, je devais attendre la prise d'information de mes camarades, me reposant entièrement sur les capacités naturelles du volatile ainsi que de celles de celui qui manipulait le vent. En attendant, il me semblait important de rappeler une vérité que nous risquions tous d'oublier.

-Je ne sais pas à qui on aura affaire. Mais n'oubliez pas, notre mission première reste de retrouver le Fiancé.

Peu importe combien, peu importe contre qui nous serions. Nous devrons soit en finir rapidement pour sauver le Fiancé, soit nous sauver pour continuer la recherche... en assurant notre survie et celle de nos camarades.


Spoiler:
 

_________________
1/04. Fuir l'inconnu Mkhr
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363

1/04. Fuir l'inconnu

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Event n°5 : L'Homme au Chapeau :: Partie n°1, Tsume : Face-à-face
Sauter vers: