Soutenez le forum !
1234
Partagez

1/05. Un homme parmi d'autres

Maître du Jeu
Maître du Jeu

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Dim 26 Juil 2020 - 23:48


Au départ, votre mission était de trouver l'Homme au Chapeau, sans doute caché au coeur de Tsume no Kuni. Mais vous voilà depuis peu avec un nouvel ordre : celui de retrouver un homme, jeune, que certains appelaient "Le Fiancé". Et même si vous ne pouviez pas encore savoir pourquoi, son importance semblait capitale aux yeux de l'ennemi et donc aux yeux de la Coalition Shinobi.

Principalement composée de soldats de l'Empire du Feu, votre unité allait devoir retrouver cet homme. Par chance, vous n'étiez pas loin d'un chemin où vous aviez croisé la route d'un inconnu. Cela pourrait bien être "Le Fiancé" que tout le monde semble vouloir trouver !


Voici les règles et indications à suivre :
  • L'Event se déroule aux premiers jours de l'été 204.

  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 36h pour répondre.

  • Vous pourrez demander jusqu'à deux délais de 12h durant tout l'événement.

  • En cas de non-respect des délais, votre tour sera sauté une première fois. Si cela se reproduit durant l'événement, vous serez exclu et subirez une pénalité d'XP.

  • Seules les techniques validées avant le mercredi 29 juillet inclus pourront être utilisées durant l'Event.

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat et notre Guide du Combattant.

Règle(s) spéciale(s) pour ce groupe :
  • Ce groupe se déroule sur l'une des rares routes principales du Pays des Griffes.

Ordre de post :
  • Kaguya SesshŪ

  • Medyûsa

  • Nuy Ozuka

  • Sendai Hanae

  • ???

Bon RP à toutes et à tous !
Revenir en haut Aller en bas
http://ascentofshinobi.forumactif.com
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Mar 28 Juil 2020 - 3:26

Un homme parmi d'autres


Les derniers mois, au fil d'une saison entière, n'avaient pas adouci le mal du pays du Prédicateur. Éloigné du Domaine des enfants de l'os pour obéir aux besoins diplomatiques du Palais de la Brume, l'augure avait transi des immenses étendues glacées de Yuki no Kuni jusqu'au lointain Pays de la Griffe, où semblait se terrer l'ennemi que tout un monde de shinobi craignait – et de raison. Par chance, la nouvelle avait fait parler d'elle, et la note officielle avait été transmise jusqu'aux mains du guerrier-né afin de le reconduire sur le bon chemin : celui de la survie du monde. La menace que les affins au chakra du monde entier allaient affronter s'imposait sans mal dans le quotidien de chacun. À quoi bon ériger des alliances, et garantir une paix entre peuples, si le fil de la guillotine reflète les lueurs d'une lune sanguine ?

Le sort du Pays de la Neige pouvait attendre. La Coalition Shinobi avait cruellement besoin du poing armé de la Brume sur le champ de bataille. Et Kaguya Sesshū ne pouvait ignorer la missive urgente du garant de son foyer.

Toutefois, ce n'était pas « l'homme au chapeau » que l'augure était destiné à retrouver, mais plutôt une toute autre entité, juvénile, au nom de code du « Fiancé ». Pour enfoncer le clou sur la légitimité de cette mission, l'alliance ordonna à l'unité du Prédicateur de pister cet inconnu à la valeur indéniable – tant pour les ennemis des villages cachés, que pour les villages eux-mêmes. Un pion errant pouvant renverser le cours de la balance. Fidèle à ses supérieurs hiérarchiques, l'enfant de l'os musela ses réticences quant au fait de s'éloigner des siens pour garantir le succès de la mission, et emboîta le pas de ses alliés de circonstance, sobre, sachant pertinemment qu'il représentait les valeurs de Kiri la Grande. Ses talents de senseur représentaient une carte maîtresse dans la main de cette escouade. Mais allaient-ils porter leurs fruits ?

« J'aurais dû enregistrer la signature de cet homme, tantôt. Nous aurions pu le retrouver sans risque de surprise ou d'anomalie. Mais laissez-moi le traquer. Peut-être a-t-il quitter la route pour s'enfoncer dans la campagne. »

Peu après leur rencontre, le Kirijin avait donné un surnom à ses compères, à défaut de s'étendre en noms exotiques impossibles à retenir pour des étrangers à la culture de l'archipel. Prédicateur. En ce jour fatidique où la mort soufflait sur la nuque des quatre shinobi, l'heure n'était pas au respect de l'étiquette. Et, si cela nourrissait l'image barbare que semblait colporter les soldats de Kiri aux yeux des hommes du continent, ça n'en était que dérisoire.


Résumé : Sesshū propose à ses alliés de retrouver l'inconnu qu'ils ont croisé plus tôt grâce à sa sensorialité, en suivant la route. À noter qu'il n'a donné que le surnom de « Prédicateur » à son escouade pour ne pas s'encombrer d'informations. La chasse commence !


_________________

1/05. Un homme parmi d'autres 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Sendai Hanae
Sendai Hanae

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Mer 29 Juil 2020 - 0:28







Un homme parmi d'autres



Les terres du pays du feu ne sont pas un décor qu’Hanae aura pu beaucoup apprécier. Depuis sa première visite ici, et ce malgré son emménagement prochain suite à la libération de Kumo, elle n’a pas eu l’occasion de vraiment se poser. Tantôt en mission sur une île inhospitalière, tantôt à Hayashi pur y apprendre un Kinjutsu afin de sceller des dieux, la rubiconde est désormais en train de partir vers un pays qu’elle n’a jamais visité par le passé. Celui-ci a été découvert grâce à Yahiko, lors de sa fameuse mission sur Wasure, et il semblerait que l’ennemi public numéro un se terre dans les environs. Beaucoup de shinobis de la coalition ont été dépêchés, afin de l’arrêter une bonne fois pour toute, mais pas que.

Si les plus vaillants des soldats de la grande armée ont sans doute déjà été envoyés face au terrible adversaire manipulant le temps, de son côté, la rougeoyante fait partie d’une longue liste de personnes cherchant un certain « Fiancé ». A ses côtés, deux autres Teikokujins, dont une toute récente, qu’elle connait bien… même très bien en fait, et un dénommé Ozuka, dont elle ne connait rien de plus que le nom. Le dernier est un étranger, en provenance de contrées bien éloignées de ce lieu. Un Kirijin, comme Reikan et Aditya. Peut-être les connait-il ? Ce n’est cependant, ni le lieu, ni le moment de le demander.

Après qu’il se soit présenté comme « Prédicateur », Hanae n’a pas daigné tenter de cacher son propre nom, le divulguant sans l’ombre d’une hésitation. C’est celui que les Yasei qui l’ont recueillie lui ont donné, et le cacher n’a aucun intérêt à ses yeux, d’autant que, sous peu, tous le connaitront. Les raisons sont obscures, et le chemin y conduisant pourrait être assez différent de celui qu’elle imagine, pourtant, elle est au moins certaine d’une chose : cela arrivera. Quelques mètres, peut-être plus, après avoir croisé un inconnu sur la route, le groupe s’est arrêté, se demandant si cela ne pouvait pas être la cible à protéger. Laissant le Kirijin s’exprimer, la Sendai prend ensuite la parole :

« Je vous laisse le retrouver, Prédicateur. En attendant, il serait peut-être judicieux de mentionner nos capacités respectives, pour éviter les … accrochages ou les imprévus. Pour ma part, je suis une Sendai, ce qui veut dire que… Peu importe ce que vous voulez voir, je peux le faire… avec mon chakra, sans lui donner la moindre affinité, simple ou combinée. »

Il n’est pas nécessaire de mentionner plus de chose que cela. La jeune femme a donné son principal atout, la chose que la plupart verront s’il y a un affrontement. Par ailleurs, la personne mystérieuse pourrait être un ennemi, alors la Kazejine compte bien rester calme en l’approchant, si le presque inconnu se trouvant à ses côtés parvient à le repérer.




résumé:
 

_________________
1/05. Un homme parmi d'autres P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Medyūsa
Medyūsa

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Mer 29 Juil 2020 - 22:32
Un homme parmi d’autres

Depuis peu, Medyûsa avait rejoint l’armée du Teikoku en étant sous la tutelle d’Hanae dont la lieutenante Tomoe avait demandé avant de l’accepter. Étant récente dans l’armée, Med avait pu effectuer que peu de missions et de simples tâches, même si sa principale occupation se déroulait à l’hôpital d’Urahi pour apprendre et maîtriser l’Iroujutsu. Or, elle ne s’attendait pas à devoir quitter Hi no kuni pour une mission de la haute importance. En effet, la coalition Shinobi avait pu retrouver la trace de l’Homme au chapeau grâce à quatre Shinobi ayant risqué leur vie pour y parvenir. L’un d’eux était un Sendai, de l’Empire donc un cousin d’Hanae. C’était intéressant qu’au final, ils avaient pu obtenir un tel avantage et la possibilité d’aller le combattre sur son terrain. Enfin cela dit, ça ne sera pas facile si c’est sur son territoire, mais ils n’avaient pas le choix. Chaque pays avait envoyé leur élément sur Tsume no kuni afin de lui tenir tête et de l’affronter. Gagner ? Aucune idée, mais la Yasei avait pu le rencontrer après avoir quitté Kumo et elle avait ressenti un grand danger provenant de cet homme. Il était effrayant et à vrai dire, la blonde n’aimerait pas l’affronter sans être sûre de gagner contre lui. En espérant qu’une team forte tombe dessus pour s’occuper de lui. Il était temps d’en finir avec lui, si possible.

En route vers Tsume no kuni, la blonde allait faire équipe avec Nuy Ozuka, un Teikokujin. Elle ne le connaissait pas du tout et c’était la première fois qu’elle le voyait. En tout cas, s’il est avec elle pour cette mission, c’est qu’il a beaucoup de potentiel. Ensuite, Sendai Hanae qu’elle connaît très bien, vraiment très bien. Sa petite amie, l’amour de sa vie, ça faisait un moment qu’elles n’étaient pas parties ensemble pour effectuer une mission. Connaissant sa force et son intelligence militaire, la Yasei se sentait en sécurité avec elle. Et le dernier, un homme aux cheveux blancs et elle ne le connaissait pas du tout et il ne semble pas être de l’Empire. Pour le moment, le voyage se passait sans accroc avant d’arriver dans le pays et de s’y déplacer. Toutefois, ils reçurent une autre mission et ce n’était plus celui d’affronter l’Homme au Chapeau, mais de retrouver une personne en particulier. Le Fiancé, voilà, leur cible actuellement. Cela avait surpris la Hebi pour le changement de mission. Or, si la coalition demande à le retrouver, c’est qu’il doit être très important pour la suite des événements liés à l’ennemi numéro un mondial. Avait-il un lien avec lui ? Un allié puissant pour le combattre efficacement ? La soldate n’en savait strictement rien. Or, il fallait le trouver et son équipe allait le faire sans plus tarder. Se trouvant sur l’une rares routes principales du pays, il avait croisé un inconnu, il y a peu.

L’homme aux cheveux blancs prend la parole disant qu’il regrettait de ne pas avoir pris la signature du chakra de l’homme qu’ils avaient croisé. Cela aurait pu l’aider à le retrouver très facilement et sans problème, du style, embuscade et autres. En effet, il aurait dû le faire, mais bon, il en était de même pour eux aussi. Enfin non, Hanae ne possède pas de capacité sensorielle et difficile de savoir, si Nuy en avait aussi les capacités. Cela dit, Medyûsa aurait dû y penser également. Il souhaite le traquer afin de le retrouver. C’était une bonne idée, après tout, ils devaient recherche le Fiancé et l’inconnu ne portait pas de chapeau donc ça pouvait le faire. Suite à cela, il se présente comme le Prédicateur, il donne son titre et non, son identité. Pourquoi pas. Cela ne dit toujours pas d’où il vient, mais soit, elle fera avec pendant un temps. Hanae prend à son tour la parole en disant qu’elle laisse l’homme le retrouver. De plus, il sera plus judicieux de mentionner leur capacité afin d’éviter certains problèmes et de plus, d’aider à trouver des stratégies si combat, il y a lieu. « Pour ma part, je m’appelle Medyûsa, soldat de l’Empire. Je suis une Yasei serpent. » Dit-elle avant de reprendre la parole. « Prédicateur, inutile de vous blâmer pour ne pas avoir pris la signature de cet inconnu. J’en aurais dû faire autant, ce qui est fait, est fait. Concentrons-nous sur l’instant présent et des plans pour le futur de notre mission pour retrouver le Fiancé. Donc traquez-le si vous le pouvez. » Dit-elle en regardant autour d’elle. « J’ai déjà rencontré cet Homme au Chapeau et honnêtement…il me fait peur. J’espère que personne ne le prendra à la légère. »

Résumé:
 



_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u945
Nuy Ozuka
Nuy Ozuka

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Ven 31 Juil 2020 - 0:25
Il était temps de se remettre en marche, ma dernière mission s'étant fini en queue de poisson, laissant derrière moi l'empereur lui-même. L'homme que j'étais devenait de plus en plus sentimentale, un trait de caractère à ne surtout pas développer si vous souhaitez continuer votre vie en tant que shinobis. Malgré ça j'avais réussi à tourner la page, à me remettre au présent, apte à retrouver l'homme au chapeau et l'empereur au passage.

Rejoignant un groupe prêt à accomplir l'ordre de mission, je fus étonné d'apercevoir que notre cible avait changé. En effet, un certain « fiancé » de son surnom, semblait tout aussi important que le chef ennemi. Si c'était un ordre, je me devais de le respecter et sur le coup je ne réfléchis pas plus que ça.

Avec moi dans l'équipe, nous formions un quatuor, des têtes inconnues même si deux d'entre eux faisaient partie de mon pays. En réalité, peu importe avec qui j'étais, je souhaitais avant tout accomplir ma mission en essuyant le moins de perte possible. Nous étions en guerre et nul doute que certains allaient tomber, mais à partir de ce moment, ces trois personnes étaient mes camarades et je mettrais en jeu ma vie pour les sauver.

Prenant la parole en premier, le prédicateur, de son pseudo, s'en voulait de ne pas avoir pris la trace du chakra d'un homme croisé quelques temps avant. Nous n'avions pas d'information sur notre cible, son âge ? Son sexe ? Ses capacités ? Nous allions devoir avancer à l'aveugle et surveiller toute personne autour de nous était primordial. Il se portait volontaire pour poursuivre la traque, je n'étais donc pas le seul à posséder quelques talents dans ce domaine, c'était bon à savoir. Par la suite l'une des charmantes jeunes filles proposaient une description brève de nos capacités respectives. En effet l'idée était bonne, nous avions tous une manière d'appréhender un combat, tenter de travail en équipe était peine perdue sans connaître un minimum l'autre.

* Donc nous avons une femme chakra et une femme serpent... Non soit sérieux Ozuka, ne demande pas ce genre de choses... *


Pour ma part il était assez simple de décrire mon talent, claquant des doigts juste avant de prendre la parole, je rajoutais un effet de style à mon discours.

«Je suis Nuy Ozuka, soldat de l'empire et je contrôle le son. J'ai comme notre camarade de Kiri quelques techniques de sensorialité qui peuvent nous être utile, comptez sur moi pour vous protéger ! »


Souriant à la fin de mes paroles, une idée traversa ma tête en un instant, en parlant de mes capacités un déclic me fis penser à une nouvelle pour le moins dangereuse...

* Le fiancé... Et si c'était lui... Il est tout aussi dangereux que l'homme au chapeau et ils ont l'air assez proche... Je dois les avertir même si ce n'est qu'une supposition. *

« J'ai quelque chose à vous dire, j'ai fait partie de la mission pour ramener l'empereur du Teikoku, là-bas mon chef à croisé un homme très puissant maîtrisant l'art de la réincarnation. Pour faire court il utilisait les morts pour attaquer, des êtres invincibles qui se reformaient à chaque attaque... Il pourrait très bien s'agir de ce « fiancé » que nous recherchons, c'est évident qu'une simple hypothèse, mais je préférais vous en faire part. »

Tout était là, notre histoire allait bientôt s'écrire...

Résumé:
 

_________________
1/05. Un homme parmi d'autres Cmi_de10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8692-ozuka-nuy-complet
Le Juge Blanc
Le Juge Blanc

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Jeu 6 Aoû 2020 - 23:52
Votre mission n’était plus de retrouver l’Homme au Chapeau, mais bien celui que l’on appelait « Le Fiancé ». Et que ce furent votre volonté, votre expérience ou l’appartenance à cette première Coalition Shinobi qui chapotait les opérations, vous aviez à cœur de bien faire. Ainsi, dès que vous aviez trouvé cette silhouette au loin, qui semblait aussi seule qu’intrigante, vous n’aviez pas hésité. Vous deviez vous approcher.

Mais c’était une situation qui pouvait s’avérer vite complexe. En effet, il fallait un miracle pour que votre cible soit là, devant vous. Et malgré ces si faibles probabilités, vous ne pouviez plus agir aussi librement que vous auriez pu le souhaiter. Il vous fallait avancer avec suffisamment de rapidité pour réduire l’écart avec l’inconnu, mais avec suffisamment de prudence et de discrétion pour ne pas vous faire repérer.

En acquiesçant sur une collaboration certaine, votre unité avançait donc vers la silhouette. C’était un homme, un constat que vous fîtes d’ailleurs assez rapidement. Mais ceux d’après furent pessimistes. Car ce n’était finalement pas après un jeune homme que vous courriez, mais un ancien dont les cheveux blancs et les cicatrices témoignaient d’une grande expérience.

« Qui ?! »

L’inconnu – car vous ne pouviez sûrement pas savoir qui vous aviez en face de vous – s’était retourné avant même que vous ne puissiez réellement vous mettre à sa hauteur. Cela trahissait un niveau en Sensorialité indéniable… ou alors autre chose de tout aussi redoutable. Mais si vous n’aviez pas conscience d’être face au leader du Collectif, le groupuscule mercenaire et hors-la-loi le plus important du Grand Continent, vous pouviez penser que ce n’était pas forcément un ennemi que vous aviez devant vous.

Car une fois sa surprise dépassée, le Juge Blanc regagna aussitôt son calme.

« Vous ? C’est donc vrai, vos villages et capitales ont formé une alliance. »

Vous vous approchiez. Et avec la réduction de la distance qui vous séparait de cet homme, vous découvriez plus de détails le concernant. Parmi eux, il y avait une sorte de masse qu’il portait sur le dos mais qui, recouvert par un habit, vous était inconnue. Etait-ce une arme ?

Mais le plus important n’était sûrement pas ces détails, mais bien les informations que ce vieux guerrier semblait bien vouloir vous donner.

« Je vous donnerai un conseil. Faites comme moi et fuyez pendant qu’il est encore temps. »

Sur quoi il vous dévisagea avant de faire volte-face et de reprendre sa route. Et si le Juge Blanc lui-même semblait ne pas vouloir rester dans les environs, c’était probablement pour une bonne raison. L’Homme au Chapeau ? Cela semblait une évidence. Mais maintenant que vous saviez que ce n’était pas « Le Fiancé » que vous aviez eu en face de vous, vous pouviez décider de laisser le vieillard partir… ou non.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Ven 7 Aoû 2020 - 12:38

Un homme parmi d'autres


Au bout du chemin, ce n'était pas le Fiancé qui attendait patiemment le groupe des quatre shinobi de la Coalition, mais son alter ego en fin de vie, à la toison d'albâtre, et au cuir tanné de cicatrices. Un vieil homme. Perdu sur les routes d'un pays reculé, sous les projecteurs du monde entier, censé abriter la pire menace qu'avait jusqu'alors effleuré le monde. Était-il un ennemi ? Un acolyte de l'homme au chapeau, sous couverture, essayant soit de faire diversion, soit de tromper la vigilance des soldats du Bien pour accomplir un quelconque plan ? Selon toute vraisemblance, il n'en était rien. Certes, l'homme été doué d'expérience – assez pour pallier les talents de traqueur des shinobi émérites. Mais ce bagage ancestral ne dévoilait rien de ses profondes intentions. Il n'eut fallu qu'une poignée de secondes au Prédicateur pour estimer que le vieil homme était du bon côté de la barrière. À défaut de sortir les os pour abîmer son visage de marbre et essayer de lui arracher des réponses sur toute cette affaire, augure se rangea auprès de lui, à ses côtés, à la même allure, tandis qu'ils fuyaient les environs. Après tout, quel danger pouvait chasser un homme aussi expérimenté que paraissait être le vieil homme ?

« Je vous remercie pour ce conseil, monsieur. Nous devrions fuir, en effet. Ce serait le choix le plus juste pour nos familles. Mais peut-être notre objectif coïncide avec les plaintes de notre instinct de survie ? »

Si le vieil homme désirait accélérer pour fuir au plus vite son sillage, l'enfant de l'os emboiterait son pas, à sa droite. Il ne désirait afficher aucune véhémence, mais au contraire, considérait cette rencontre opportune comme un signe nécessaire avant l'abîme. L'aura que dégageait l'inconnu n'avait eu aucun mal à convaincre le Prédicateur de son innocence.

« Vous avez l'air de connaître ce qu'il se trame là-bas. S'il-vous-plaît, aiguillez-nous. Je ne peux vous promettre de ne pas faire demi-tour, mais si la raison est à la hauteur de votre crainte, nous vous devrons une dette éternelle. »

Sesshū lança un regard à son compère de gauche, puis jeta un coup d’œil derrière lui, vers ses compagnons et la route – et même plus loin, vers la direction qu'avait pris le jeune homme de tantôt.

« Peut-on y dénicher celui qu'on appelle le Fiancé ? »


Résumé : Sesshū ne considère pas le vieil homme comme une menace. Il pense toutefois, au vu de son physique, de sa réaction, et de son instinct, qu'il sait des choses. Il pactise avec lui et essaie d'en savoir plus.


_________________

1/05. Un homme parmi d'autres 1200px-Aries.svg


Dernière édition par Kaguya Sesshū le Jeu 20 Aoû 2020 - 15:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Medyūsa
Medyūsa

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Ven 7 Aoû 2020 - 18:03
Un vieillard intrigant !

Après s’être présenté et dire ce que chacun pensé et ainsi de suite, le groupe s’était en marche pour traquer la personne qu’ils avaient croisée, tantôt. En espérant de tomber sur le soi-disant Fiancé afin d’obtenir des informations sur lui et de le faire quitter le pays pour le mettre en sécurité. La silhouette se voyait au loin, il n’était pas encore trop tard pour la rattraper et en savoir plus sur cette personne. Medyûsa restait concentré, car si la mission n’est plus de retrouver l’Homme au Chapeau, ça ne veut pas dire qu’ils ne peuvent pas tomber sur lui à moment comme un autre. Ce monstre de puissance était à Tsume no Kuni tout comme Le Fiancé et eux. La Hebi sait à quel point, il est dangereux, son instinct animal le lui a dit lors de sa rencontre avec lui. Il ne fallait pas agir imprudemment et se montrer prudent à chaque instant. Après tout, la Coalition présente dans ce pays, se trouve sur son terrain et malgré leur nombre, l’infériorité numérique peut changer à chaque instant. Cette personne, difficile de savoir si c’est bien le fiancé ou une autre personne, peut-être l’un des lieutenants de leur ennemi. La blonde reste méfiante et sur ses gardes pour agir rapidement si on venait à attaquer son groupe. Au fur et à mesure que le groupe avançait vers l’individu avec vitesse et discrétion, ils pouvaient apercevoir que cette silhouette est celui d’un vieil homme avec des cheveux blancs et des cicatrices démontrant une certaine expérience. Med s’attendait à quelqu’un de plus jeune, ce qui veut dire que ce n’était pas le Fiancé. Or, il pouvait être utile.

Se rapprochant de lui, le vieil homme semble être doué pour repérer la présence d’autrui. Car malgré leur discrétion, il parvient à les repérer et se retourne vers eux. Med s’arrête en même temps que ses camarades. Il dit être excellent en sensorialité ou poser des sens plus développer que la normale, digne d’un Yasei, qui sait. Difficile de savoir qui il est réellement sans plus d’informations. Son visage est inconnu pour la Hebi et il ne semblerait qu’aucun de ses alliés ne semble le savoir également. En tout cas, le vieillard semble savoir que les grandes nations et villages ninja se sont uni sous une coalition enfin une alliance. Cela dit, ça ne pouvait pas être un secret, mais il semblait que ça confirmait ce qu’il avait pu entendre. Là-dessus, rien d’étrange dans la prise de parole de l’inconnu. Se rapprochant un peu de l’inconnu, tout en gardant une distance de sécurité, au cas où. Ne le connaissant pas et sachant que l’ennemi ultime est dans ce pays, il valait mieux être prudent. De plus, pour un vieux monsieur, il avait l’air de porter quelqu’un de lourd qui est accroché à son dos. Une arme ? Autre chose ? Difficile de savoir vu qu’un habit le cache. Bien sûr, il ne fallait jamais s’attendre à ce que rien ne trahisse qui ce soit. La dernière prise de parole de l’ancien reste Medyûsa perplexe, comme certains de ses partenaires, qui sait. S'il n’était au courant de rien, jamais il ne leur demanderait de fuir tant qu’il est encore temps, en guise de conseil. Il décide de se retourner et de reprendre la route. Sesshu décide de le suivre et de lui parler, sans montrer aucune once d’hostilité ni de mouvement brusque, juste de la curiosité.

La blonde soupire et se permet de suivre Sesshu ainsi que le vieillard pour obtenir des réponses. La kunoichi ne se montre pas hostile, elle reste un peu éloignée du vieux pour discuter sans problème. Sesshu le remercie de son conseil avant de lui poser une question, tout en continuant de le suivre. Il souhaite s’il peut les aiguiller sur son envie de fuir, car il semblait connaître certaines choses pour réagir de cette manière. Le regard de Medyûsa se pose sur l’inconnu. « En effet, aidez-nous à savoir ce qui se trame. Votre conseil vous a trahi, monsieur. On sait que vous en saviez bien plus que l’aspect que vous donniez. Alors, s’il vous plaît, donnez-nous des réponses et on vous laissera en paix pour vous permettre de fuir le pays. Après tout, il n’y a aucune honte à fuir le danger, on agit tous par instinct de survie et je sais ce que je dis. » Dit-elle. En continuant à le suivre. Par la suite, Sesshu souhaite savoir s’ils pouvaient y dénicher celui qu’on nomme Le Fiancé. Bonne question. « Vous semblez être un homme d’expérience et vous avez reconnu un danger quand vous le sentez. Le Fiancé n’a peut-être pas cette chance, aidez-nous à le débusquer, s’il vous plaît. » avant d’accélérer le pas et se mettre devant l’inconnu. « Désolée de vous barrer la route et de mon impolitesse. On ne vous veut aucun mal, juste des réponses et par la suite, on vous laissera réellement partir. Je m’appelle Medyûsa, soldat de l’Empire et Kunoichi de la Coalition. Répondez à nos questions et en échange, vous pourriez me demander quelque chose ou nous demander quelque chose, à vous de voir. Un service pour un autre, n’est-ce pas ? » Dit-elle en souriant légèrement à l’homme et tout en lui tendant la main amicalement.


Résumé:
 



_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u945
Sendai Hanae
Sendai Hanae

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Sam 8 Aoû 2020 - 17:07







Un homme parmi d'autres



Les présentations suivent leur cours, et Medyûsa, ainsi qu’Ozuka, n’hésitent pas à parler de leurs capacités respectives. Hanae remarque donc qu’elle est la seule à ne pas être douée de sensorialité dans le quatuor. Cela n’est pas une mauvaise chose, en somme, et ses propres capacités s’orientent plus sur un Ninjutsu très puissant, capable de détruire aussi bien que de protéger. Son Fuinjutsu et son pacte Kuchyiose complètent sa force de frappe d’une façon intéressante. Ce genre de détails, cependant, elle n’estime pas nécessaire de les préciser. Les mots de la Yasei font froid dans le dos à la rubiconde. Il est vrai qu’elle a rencontré cet ennemi public numéro un, et lui en a parlé lors de son retour à Urahi. S’il lui avait fait du mal, alors la Sendai l’aurait traqué jusqu’à le tuer de ses propres mains. Enfin, même sans cela, il semble qu’il soit l’ennemi du monde, et son jugement ne saurait tarder.

La jeune femme songe d’ailleurs à ce maître du temps : que veut-il ? Qui est-il ? Et si ses objectifs étaient semblables à ceux de la rougeoyante ? Nul ne le sait, et si cela est possible, la Kazejine n’hésitera pas à l’interroger avant de le défaire. Une autre information, donné par le Nuy, semble une redite aux oreilles de la belle écarlate. Des informations transmises à tous les gradés, bien entendu. Si une telle chose se présente à elle, comme le gérera-t-elle ? Comment vaincre quelqu’un qui est déjà mort ? En le scellant ? En détruisant chaque parcelle de son corps ? Ou alors, en ôtant tout son chakra ? Impossible de le définir clairement… Dans l’état actuel des choses, le groupe se met plutôt en quête de rattraper la personne croisée plus tôt. Celui-ci semble avoir deviné leurs présences, ce qui plonge l’ancienne Chûnin de Kumo dans une suspicion justifiée. Elle écoute ses propos avec attention, et une information en particulier retient plus encore cette attention.

Si la Teikokujine respecte le temps de parole de ses camarades, et les laisse poser leurs questions, remarquant que Medyûsa tente même d’arrêter la fuite de l’inconnu, elle ne compte pas rester muette. En réalité, elle n’aura qu’une question à lui poser pour compléter ce que le Prédicateur et la Yasei ont demandé… Prenant les devants, elle délie alors ses lèvres. Une chose est sûre, s’il n’est pas un ennemi, il n’y a pas d’intérêt à perdre du temps ici, alors tout s’achèvera pour elle en un instant.

« Merci pour votre mise en garde. Je rejoins mes camarades sur le fait que nous ne comptons pas vous retenir outre mesure. De mon côté, je n’aurai qu’une question à vous poser avant de vous laisser reprendre votre route, mais je ne puis vous confirmer que je fuirai : j’ai une mission à accomplir, en plus de celle que la coalition m’a donnée. Vous avez mentionné que « nos villages et capitales » ont formé une alliance. J’en déduis que vous ne venez d’aucun d’eux, pourtant vous êtes ici, à un endroit que nous avons difficilement trouvé. Soit vous êtes liés de près ou de loin à l’Homme au Chapeau, soit vous en savez beaucoup sur lui, d’une façon ou d’une autre. Ma question est donc la suivante : qui êtes-vous, et pourquoi êtes-vous ici ? »

Sachant qu’elle ne pourra le forcer à y répondre, et qu’elle n’a aucun intérêt à déclencher un conflit avec un nouvel ennemi, compte tenu de ceux qu’ils ont déjà, la jeune femme ne se met pas en travers de la route de celui dont elle ne sait rien, et lance un regard à la blonde lui intimant d’en faire autant. Dès lors qu’il aura – ou n’aura pas – répondu, elle tentera de retrouver le Fiancé ou la dernière gardienne. A défaut, elle pourrait au moins tomber sur un Lieutenant de l’Homme au chapeau, voire le grand méchant lui-même. Tout lui convient, du moment qu’elle peut accomplir sa mission officielle ou sa mission personnelle.




résumé:
 

_________________
1/05. Un homme parmi d'autres P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Nuy Ozuka
Nuy Ozuka

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Dim 9 Aoû 2020 - 12:24
Mon message d'alerte était donné, si je reconnaissais la silhouette que m'avais décrit mon supérieur, j'allais devoir rapidement l'immobiliser pour protéger mes camarades. Non en réalité, s'il s'agissait bien du nécromancien, nous étions déjà sûrement encerclé par 3 kages prêt à nous sauter à la gorge.

Se rapprochant de la silhouette en question, je ne voyais que très peu de peur sur le visage de mes camarades. Sans doute étais-je toujours traumatisé psychologiquement parce que j'avais vécu lors de ma dernière mission, trop sur me gardes, je restais un peu en retrait par rapport à eux. Après quelques secondes, c'est un homme âgé qui apparaissait devant nous, c'est d'ailleurs lui qui se tourna en premier, un réflexe très shinobis. Il se sentait suivi et n'a pas hésité une seconde à se retourner, donc faire face à un assaillant ne devait pas lui poser de problème. Cet homme avait confiance en lui et malgré son âge qui laissait penser le contraire, ce qu'il cachait sur son dos m'avait tout l'air assez lourd. Bien entendu, vu que ma position était plus reculé par rapport à mes compagnons, je n'avais pas assez de détails pour être sûr de moi.

* C'est pas lui... Mais ne restons pas pour autant à découvert si facilement... *

Il pris la parole en premier, comprenant rapidement que nous formions un collectif de shinobis de différentes nations et son conseil, simplement de fuir, un peu comme lui donc. Même si nous n'étions pas tombés sur le « fiancé », voilà un homme assez spécial qui avait l'air de posséder des informations. Il était maintenant à nous de nous assurer si oui ou non il était de notre côté, un échange d'informations confirmeraient tout cela. Nous étions en supériorité numérique, bien que cela ne veuille pas dire grand chose face à un adversaire, nous prendre par surprise était déjà impossible de sa part. Je savais pertinemment qu'au moindre geste brusque ou signe de sa part, je ne serais pas le seul à réagir activement.

L'interrogeant sur ces quelques mots, la fille serpent n'hésita pas à aller se mettre devant pour lui bloquer la route. Je ne trouvais pas cette manière de faire très amicale, mais je pouvais tout à fait comprendre sa façon de raisonner. Il savait des choses, soit nous discutions calmement, soit nous allions devoir le faire parler.

Quelques mètres en retrait par rapport aux autres, j'essayais de concentrer mes sens sur ce qu'il se passait autour de nous. Après tout, nous étions sur une route principale, certes assez rares pour ce pays, mais tous à découvert et facile à cibler en cas d'attaque. Est-ce que j'étais trop sur mes gardes ? Sans doute mais en tant que shinobis je ne devais rien laisser au hasard, préférant prévenir tout le monde de ma prochaine action.

« Je vais sonder les alentours... Par précaution... »

S'en suivirent une série de signe ainsi que la fermeture complète de mes paupières pour être concentré au maximum. J'allais à présent savoir si quelque chose d'étrange se préparait autour de nous, que ce soit une discussion ou bien des mouvements de pas rapides, rien ne pourrait m'échapper.


Résumé:
 

_________________
1/05. Un homme parmi d'autres Cmi_de10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8692-ozuka-nuy-complet
Le Juge Blanc
Le Juge Blanc

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Dim 16 Aoû 2020 - 21:06
Le vieil homme ne s’était pas arrêté malgré que vous eussiez continué à lui parler. Ce fut finalement grâce à Medyûsa – qui s’était placée devant lui – qu’il ne put faire autre chose que de s’immobiliser. « Grâce », ou plutôt à cause, car vous comprîtes vite que si le Juge Blanc n’était vraisemblablement pas un ennemi, il n’était pas non plus un allié et encore moins en lui parlant ainsi.

« Je ne connais pas ce « Fiancé ». Mais ce pays n’est pas dans cet état pour rien. Et puisque votre Coalition vous a envoyé ici, c’est que vous devez être au courant des dangers qui s’y trouvent. »

Il regarda avec insistance la main tendue par la kunoichi. Mais jamais il ne l’attrapa pour lui rendre la politesse.

« Je ne suis pas votre ami, et vous n’avez rien à exiger de moi. Suivez mon conseil et fuyez, ou restez là, ça m’est égal. Moi, je m’en vais. »

Le Juge Blanc avait dû traverser ce pays pour ses propres affaires. Et fort heureusement pour son envie de partir rapidement d’ici, les shinobis qu’il avait rencontré n’avaient pas semblé s’intéresser à ses projets. Ce qui les importaient étaient l’Homme au Chapeau et ce « Fiancé ». Qu’importe, il n’avait pas que ça à faire.

Ce pays était presque effacé de la carte. Il empestait le chaos.

Mais alors qu’il s’apprêtait à reprendre sa course, une énorme détonation provint de derrière eux. Et à peine le Juge Blanc avait-il fini de se redresser que sur son visage fermé se dessinait l’arrogance d’avoir encore une fois raison.

« Et voilà, je vous avais prévenu. »

Et il se mit à courir, tandis que vous vous retourniez… vers ce que vous n’auriez sans doute jamais pensé devoir affronter.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Narrateur
Narrateur

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Lun 17 Aoû 2020 - 0:37
Seule l’unité de Retsu Senjumaru, Kogami Akira, Chôkoku Tomoe et Byakuren Yume pouvait avoir une idée de ce qu’il s’était passé lorsqu’en plein cœur du Pays des Griffes, une énorme déflagration était survenue. Tous purent la ressentir, de ceux qui avaient donc été les plus proches à ceux qui étaient en train d’affronter l’humanoïde métallique de l’Homme au Chapeau, en passant par ceux qui avaient fait la rencontre du Juge Blanc à quelques centaines de mètres plus loin.

Ce souffle avait été d’une étendue et d’une puissance inimaginables. Sous l’impulsion de la colère de celui que vous aviez cherché sous le nom du « Fiancé », des rafales étaient venues vers vous avec plus de puissance que n’importe quelle technique Fûton. Cela relèverait déjà du miracle si vous vous en sortiez indemnes.

Mais pour ceux qui auraient survécu à cette tempête, le plus effroyable était encore à venir. Au sol, le terrain poussiéreux si propre à Tsume no Kuni avait été balayé. Vous pouviez voir au loin les trois autres unités des environs, sans encore trop savoir s’ils avaient survécu.

Ce fut probablement à l’instant où vous pouviez vous demander ce qui avait pu provoquer cela que la réponse titilla votre regard. Quelque-chose avait changé dans l’atmosphère. Et cette même sensation vous intimait de lever les yeux… vers le ciel.

Vous auriez pu vous étonner de l’orage qui avait presque envahi les nuages. Mais le climat n’était pas la seule chose qui avait drastiquement changé. Votre destin l’avait été d’autant plus.

Car ce qui ressemblait à d’énormes ailes s’étendaient dans le ciel sombre à perte de vue. Vous pûtes peut-être les compter : six. Mais derrière, une gigantesque queue de la même couleur orangée semblait presque pouvoir toucher le sol. Et en remontant le corps de ce monstre volant, vous vîtes alors une carapace pareille à celle d’un immense scarabée rhinocéros.

Mais ce n’était pas face à un gigantesque animal que vous étiez.

Vous étiez devant le Dieu du Ciel.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sendai Hanae
Sendai Hanae

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Lun 17 Aoû 2020 - 17:41







Apocalypse now



A l’exception d’Ozuka, qui prend la responsabilité de surveiller les environs, la totalité de l’équipe tente d’en savoir plus sur le vieil homme. Peut-être n’a-t-il aucune importance dans la mission, mais il doit savoir des choses, et ses mots ainsi que son attitude, voire même sa simple présence en ces lieux, sont des indices évidents sur ce point. Il ne dévoile pas son identité, mais est très clair sur ses réponses. Il ne sait rien qui puisse les aider, et n’est pas leur allié. Il s’entête à vouloir partir, et Hanae n’a pas d’intérêt à le provoquer. Son identité ne lui est pas connue, alors il ne doit pas être un ennemi… Sans doute.

« Merci pour vos réponses, et… bon vent, comme on dit. »

Mais, alors que la Sendai s’apprête à partir en direction d’un autre groupe de la coalition pour leur prêter main forte, voire trouver le fiancé directement, la course de l’homme qui s’éloignait de nouveau s’arrête. La cause ? Une détonation puissante qui n’a rien de naturelle, définitivement. Les mots de l’homme âgé, avant que celui-ci ne fuie encore plus vite qu’avant, montrent qu’il doit vraiment être au courant de certaines choses. Mais trop tard pour l’interroger, le pire est à venir. Un souffle d’une puissance encore jamais vue par la rubiconde se répand dans les environs, et son temps de réaction est très court.

« Approchez-vous de moi, je vais nous protéger. Mais il faudra nous fixer au sol, je compte sur vous. »

Prenant la faible distance avec ses alliés en compte, Hanae effectue une série de mudras, tout en accumulant une énorme quantité de chakra pur dans son corps. En écartant les bras, celle-ci expulse le chakra emmagasiné pour venir absorber celui contenu dans la bourrasque de vent. Elle retire, sur une zone proche d’elle, tout ce qui constitue le moteur même de ce vent divin. Il ne restera à ses alliés qu’à s’assurer qu’elle ne s’envole pas. Dans le cas où cela se serait bien déroulé, alors elle pourrait passer à la suite.

Le spectacle est affligeant : toute la forêt avoisinante a été rayée de la carte, et les autres équipes dépêchées par la coalition sont désormais bien visibles, même si relativement loin. Hanae reconnaît dans chacun des groupes les personnes à qui elle a enseigné le Kinjutsu du Saint-Père… Yahiko, Senjumaru et Hanzo. Pourquoi est-ce important ? Parce que la jeune femme ne prend pas plus de dix secondes à comprendre de quoi il retourne. La préparation à Hayashi n’aura pas servi à rien, et espérant qu’elle sera suivie par les différentes personnes repérées, elle débute déjà ce qu’il est nécessaire de débuter : le scellement divin.

« Prédicateur, Medyûsa, Ozuka. Nous faisons face à un Dieu, mais je pense que vous l’avez déjà compris. Cette bourrasque était un avant-goût de sa force monumentale. Je dirais que nous faisons face au Dieu à six queues… ou sept. Peu importe, il est temps de le sceller, sans perdre une minute. Si l’un de vous a appris la technique interdite de la barrière divine, qu’il commence à la mettre en place maintenant. Cela permettra peut-être d’alerter les autres membres présents, s’ils n’ont pas déjà compris. »

Achevant ses signes, elle maintient le dernier pour commencer l’emprisonnement de cette créature dépassant l’entendement. Sa seule crainte est bien sûr l’intervention du principal antagoniste du Yuukan, l’Homme au Chapeau. S’il vient, les membres de la coalition seront-ils capables de lui tenir tête tout en canalisant et capturant Nanabi ?




résumé:
 

_________________
1/05. Un homme parmi d'autres P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Jeu 20 Aoû 2020 - 15:02

Un homme parmi d'autres


En un clin d’œil, la main du destin s'abattit sur l'escouade du Prédicateur. Ni « Fiancé » hostile, ni « homme au chapeau » embusqué n'arrivèrent à leur rencontre. À la place, une créature divine aux proportions effroyables, tirant la couverture nuageuse du firmament dans son sillage, avait décidé de répondre à l'ambition des mortels. Lorsqu'elle battit des ailes une première fois, le monde sembla choir dans l'apocalypse. Tandis que des bourrasques implacables firent face aux agents de la Coalition, ceux-ci purent comprendre pourquoi ce pays désolé décantait dans un tel état – il était le jardin d'un hybride mi-insecte mi-rhinocéros ayant besoin de se défouler. Et ses nouveaux jouets étaient enfin arrivés.

La femme à la chevelure écarlate usa de ses arcanes sacrées pour abattre un champ de protection autour des quatre prochaines victimes de cet échauffourée ; face au vent qui s'annonçait de plus en plus vif, l'enfant de l'os n'eut pas d'autre choix – faute de compétence contre ces catastrophes naturelles de grande ampleur – d'accomplir une action à son échelle – humaine. Dès les prémices de la vague de pression, l'augure comprit qu'ils allaient être propulsés à des centaines de mètres, telles des fourmis balayées par le revers d'une main brutale. Afin de passer outre cette sentence irrévocable, le Prédicateur s'enquit à ne faire qu'un avec le sol, multipliant les excroissances osseuses pour s'y accrocher, à la manière d'un oursin de mer sorti de force de son bassin. L'entreprise n'était pas idéale, mais il pouvait compter sur sa camarade kunoichi pour pallier le plus gros de l'assaut, et leur laisser une chance de s'en sortir vivant.


Une main sur l'épaule de Sendai Hanae pour ne pas la déranger durant le maintien de ses signes incantatoires, une autre agrippant le bras Nuy Ozuka, non loin de lui. Hélas, l'entité contre-nature ne disposait d'aucune troisième prise pour sauver la peau de Medyūsa, dont il regrettait déjà l'abandon. À moins que...


« Accroche-toi à nous ! »

Son regard avait percé les yeux irréels de sa proie. Sa voix ne laissait entrevoir aucune marge de manœuvre, mais profitait du dilemme de vie ou de mort pour revendiquer une autorité nécessaire. Plus le groupe était lourd, moins il allait être facile de le déloger de leur nid douillet. Sesshū espérait seulement que la vague ne s'annonçait pas plus dévastatrice que de raison.


Résumé : Sesshū fait apparaître des excroissances osseuses pour s'accrocher au sol, à la manière d'un ourson, puis agrippe Hanae et Ozuka pour ne faire qu'un avec eux. Enfin, il demande à Medyūsa de s'accrocher, ne serait-ce que pour les rendre plus lourds.
Chakra : 3C
Santé : OK


_________________

1/05. Un homme parmi d'autres 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Medyūsa
Medyūsa

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Jeu 20 Aoû 2020 - 19:28
Vent divin

Medyûsa avait pu stopper l’inconnu dans sa course, en se plaçant devant lui. Elle voulait que ce dernier réponde à leur question. Après tout, ils se trouvent dans un pays qui leur est inconnu et à la recherche d’une cible en particulier. Cela dit, le comportement de vieil homme était un peu suspect, malgré le fait qu’il ne soit pas agressif ni menaçant envers le groupe. Il voulait tout simplement fuir, fuir un danger qui était trop menaçant pour lui et aussi pour la coalition. Il ne disait rien de plus ni rien de moins qu’il avait déjà pu dire. Il ne voulait pas se montrer coopératif envers la Yasei, il ne voulait pas lui serrer la main. Tant pis, elle n’ira pas non plus le forcer à parler, c’est sans doute un civil du pays qui cherche à fuir l’Homme au Chapeau et ses fidèles, qui sait. Cependant, une détonation semble s’être provoqué au loin, c’était très inquiétant. Med ne dit rien et le laisse prendre la fuite en se regroupant avec son groupe pour regarder vers la direction de l’explosion. « Qu’est-ce qui se passe là-bas ? » Se dit-elle en restant juste spectatrice. Est-ce qu’un groupe affronte l’Homme au chapeau ou l’un de ses alliés ? Difficile de le savoir. Or, le souffle semble puissant et l’instinct animal de Med semble s’animer de plus belles, lui faisant ressentir une peur qu’elle n’a jamais connue. Un danger extrêmement dangereux a fait son apparition. C’est la voix d’Hanae qui la sort de ses pensées afin de s’approcher d’elle et de ses alliés. La blonde se met derrière et voit sa compagne utilisée un jutsu. Il fallait se protéger de ce puissant vent et encore, le mot puissant est petit par rapport à la situation actuelle.

Sans perdre un instant, le Prédicateur fait en sorte de se maintenir au sol, mais par chance, il n’est pas égoïste en pensant à ses coéquipiers. Or, sa seconde technique ne semble pas être illimitée en nombre de personnes qu’il pouvait maintenir au sol. Hanae et Ozuka semblent être les chanceux pour être pris dans ce jutsu pour ne pas s’envoler. Le Kaguya, au vu de ses techniques, demande à Medyûsa de s’accrocher à eux et sans perdre un instant, la Yasei transforme son corps en serpent pour s’enrouler autour de l’homme aux cheveux blancs, qui d’habitude, elle réalise cet exploit pour étouffer ses cibles. Or là, elle n’allait pas serrer trop fort, c’est un allié et le but était de s’accrocher à lui pour ne pas s’envoler. Difficile d’ailleurs, de savoir si le vieillard ait pu s’en sortir de son côté, mais impossible de se concentrer sur lui. La blonde n’apprécie pas trop ce qui se passe et reste accroché à son partenaire de mission. « Merci, Prédicateur. » Dit-elle en regardant devant elle avant de remarquer une silhouette gigantesque à plusieurs centaines de mettre de leur position. « C’est quoi ça ? » Dit-elle d’un air stupéfait. Selon Hanae, c’est un Dieu et la bourrasque divine n’était qu’un avant-goût de sa puissance. Hanae allait le sceller, en espérant que les autres unités allaient en faire autant. Tout en espérant qu’il n’y aura pas de problème durant l’opération. Or, si l’Homme au chapeau est là, il n’est pas forcément tout seul. « Je ne connais pas de technique de ce type, mais je ferai en sorte de vous protéger, dès qu’on pourra se déplacer sans problème. » Dit-elle. La blonde est inquiète, car ça va devenir beaucoup trop dangereux d’un coup. Il fallait se montrer prudente et attentive pour ne rien laisser au hasard.

Résumé du tour:
 



_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u945
Nuy Ozuka
Nuy Ozuka

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Ven 21 Aoû 2020 - 15:38
Le temps n'était pas à la sieste, l'homme qu'on venait d'arrêter et qui souhaitait avant tout nous donner des conseils nous avaient en effet prévenu. Un souffle d'une puissance inouïe sortie de nulle part, j'avais beau manipuler le vent avec beaucoup de précision, je ne serais jamais capable de lancer une attaque si dévastatrice. La détonation derrière notre groupe suffit à la plus expérimenté à réagir en un temps record. Même si j'étais en retrait, la distance qui me séparait de ma future sauveuse était assez courte. Tel un rempart, j'allais donc me servir d'elle pour éviter de faire un vol plané, le premier et sûrement le dernier de ma vie.

Est-ce que c'était de la chance ? Oui, j'étais entouré de shinobis remarquables, formidables, intelligent, que dis-je, brillant ! M'attrapant la main, l'homme de Kiri s'enracina dans le sol grâce à des os, voilà un manipulateur encore différent. Le monde était vraiment vaste, posséder un pouvoir comme celui-là, il était sûr de finir avec une boutique pour chien lors de sa retraite. Des os par milliers, une reconversion digne de lui, même si son visage sérieux n'allait pas vraiment avec le service d'un vendeur.

Revenant à ce qu'il me semblait être le plus important, un être pour le moins extraordinaire volait haut dans le ciel. Bloquant légèrement sur son apparence, je compris grâce à mon héroïne que nous faisons face à un dieu. J'avais effectué une mission assez périlleuse lors de ma dernière sortie, mais je ne pensais pas retourner face à un danger aussi grand aussi rapidement. Vaincre un dieu ? Est-ce que c'était seulement possible ? Pour moi seul, certainement pas, d'ailleurs sans eux je serais sans doute déjà mort. Par chance j'avais appris un kinjutsu capable de les neutraliser, tout du moins de les bloquer si la technique en question était maintenue assez longuement.

« Je connais cette technique, essayons de sceller son chakra, même si je ne pense pas qu'il se laisse faire... Autant prendre des précautions ! »

Avant de lancer mon ultime attaque contre cette carapace volante, je fis un clone pour que celui-ci puisse me protéger. J'étais bien sûr conscient que seul, mon clone allait être inutile, mais pouvoir protéger à mon tour ceux qui m'avaient sauvé la vie, c'était primordial.

Quelques secondes après l'apparition de mon clone, je fis les signes en question pour tenter de sceller le dieu.

« Hahaha, quand je dirais à ma sœur que j'ai scellé un Dieu, elle en reviendra pas !! »


Résumé:
 

_________________
1/05. Un homme parmi d'autres Cmi_de10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8692-ozuka-nuy-complet
Dieu du Ciel
Dieu du Ciel

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Dim 6 Sep 2020 - 19:30
Les rafales de vent, symboles et rappels de l’émergence du Dieu du Ciel, avaient foncé étaient partout. Mais de leur violence inouïe, vous ne pouviez pas vous empêcher d’avoir l’impression qu’elles vous ciblaient.

Sendai Hanae avait utilisé l’une de ses plus puissantes techniques, et sans doute la plus représentative de ses pouvoirs héréditaires. Absorbant tout autour d’elle le chakra qui pouvait se trouver dans les rafales du Dieu du Ciel, elle les avait immédiatement affaiblies. Mais comme l’avait pressenti Kaguya Sesshû, cela ne pouvait suffire, surtout pour vous empêcher d’être propulsé avec une grande violence. En agrippant ses coéquipiers dans ces instant fatidique et grâce à l’utilisation intelligente de ses talents héréditaires, le Kirijin avait parfaitement joué le coup.

Au final, vous reçûtes tous de légères entailles par les quelques bribes de tempête qui restaient, mais vous aviez évité le pire.

Protégés, vous pouviez entamer l’exécution des deux Kinjutsu que vous aviez appris. L’un érigea une barrière tout autour du Dieu volant, semblant alors réduire sa puissance bien que celle-ci vous restait hors de portée. Le second, et sans doute le plus important sur à terme, avait commencé à créer par le chakra un Sceau divin. S’il arrivait à être conclu, alors vos quatre unités arriveraient à faire l’exploit de sceller le démon dans l’un des vôtres ou un objet.

Ce fut donc là que vous regardâtes les trois autres unités qui, elles aussi, semblaient s’être assez bien protégées de ces rafales titanesques provoquées par le Dieu du Ciel. Certains avaient même attaqué l’humanoïde de métal – probable allié de l’Homme au Chapeau – et l’avaient laissé dans un état qui pouvait vous rassurer.

En effet, vraisemblablement immobilisé par le Kagemane de Nara Kansei, l’humanoïde avait été bloqué dans ses mouvements. Et malgré ses protections liées à son ombrelle, les shurikens de vent de Tenzin, les poutres de bois de Shinpachi, le Katon du Nara avaient été supérieures. L’humanoïde de métal était abimé à de multiples endroits, et son squelette métallique se dévoilait aux yeux experts de celui qui l’avait aussi attaqué avec un Suiton via sa marionnette. Shinrin Hanzô voyait que si cette « chose » n’était pas un pantin, elle pourrait définitivement en devenir une.

Vos unités se débrouillaient. C’était même mieux que ça, avec vos défenses réussies, vos Kinjutsus entamés et l’humanoïde de métal affaibli, vous pouviez presque être optimistes.

C’est d’ailleurs à cet instant positif que vous entendirent le discours de l’Homme au Chapeau. La sensation étrange vous attrapa, car toutes ces paroles n’avaient finalement duré que l’espace d’un instant. Et seulement vous sauriez ce que vous feriez des mots de celui que l’on vous avait présenté comme l’ennemi public numéro un…

Mais il se passa finalement bien peu de temps avant que vous n’entendiez à nouveau cette voix presque devenue familière.

« Vous voilà. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
L'Homme au Chapeau
L'Homme au Chapeau

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Dim 6 Sep 2020 - 23:22
Vous auriez pu vous étonner que le Dieu du Ciel n’ait pas encore attaqué. Il était vrai que vous aviez érigé avec succès la Barrière Divine, capable de restreindre sa puissance et de l’affaiblir, mais celui que certains surnommaient Nanabi restait un démon aux capacités hors de portée de n’importe quel shinobi. Et tandis que vous entendiez à nouveau la voix de l’Homme au Chapeau – cette fois bien plus proche – vous pûtes comprendre.

En vous retournant vers lui, en plus de découvrir que l’ennemi public numéro un des shinobis était face à vous, c’était tout le décor que vous vîtes à nouveau. Et ce dernier vous confirma non seulement l’identité de celui que vous aviez devant vous, mais également à quel point la situation était terrible, tant ses pouvoirs vous apparaissaient terrifiants.

En effet, tout autour de vous était figé. Le Dieu du Ciel compris. Et il en était de même pour vous tous.

« Lorsque j’ai vécu la mort de ma fiancée pour la première fois, la haine et la vengeance m’ont aveuglée. Mais pour chercher le futur où j’accomplis mon objectif, j’ai eu à revivre tant de fois cette scène… »

Les plus intellectuels d’entre vous auraient pu se questionner sur la capacité incroyable de l’Homme au Chapeau qui avait réussi à piéger dans le temps l’un des Neuf Dieux. Le faisait-il dans un ensemble ou parce qu’il redoutait bien les pouvoirs que pouvaient déchainer le Dieu du Ciel ?

Mais ce qui vous intrigua surtout, ce fut de voir que sur l’épaule de l’homme le plus craint du Grand Continent et de ses Archipels, il y avait quelqu’un. Et vous pouviez reconnaitre les vêtements de celui qu’il portait : le jeune Sakaze Tôsen. Et visiblement inconscient, le chapeau du jeune samouraï finit par tomber au sol…

… vous laissant découvrir un crâne sur lequel reposait le sceau dans lequel le Dieu du Ciel avait sans aucun doute été enfermé.

« Quelle blessure de me dire que le seul futur où j’arrive à éteindre les Shinobis, elle doive également mourir par votre faute. »

Son regard se porta naturellement sur l’unité de Tomoe, Senjumaru, le jeune Akira et la princesse Yume. Ce fut d’ailleurs vers cette dernière qu’il sembla s’arrêter tandis que sa voix accueillait une pointe d’ironie.

« Tu comprends ? Je t’ai laissé la vie sauve à Wasure no Kuni pour que plus tard ton illusion tue celle que j’aime. »

Peut-être que la Byakuren ne réaliserait jamais ce que l’Homme au Chapeau avait fait, et ce depuis si longtemps. Mais voilà bien longtemps qu’il avait vu ce qui arriverait tout au long de sa route pour accomplir son ultime but. Et en ce sens, il avait pu s’y attendre et encaisser.

« Plus jeune, je vous aurais tué pour me venger. Mais n’ai-je pas moi aussi du sang sur les mains ? Et puis, j’ai cet « homme » à sauver. »

Par cet « homme », vous aviez directement compris qu’il parlait du jeune Sakaze Tôsen. Et si vous aviez retenu les mots du discours que l’Homme au Chapeau avait donné au monde entier, alors vous auriez déjà pu vous poser la question : pourquoi ces deux personnes portaient le même nom ? Et si vous étiez assez clairvoyants pour le comprendre, était-il possible que de par ses pouvoirs temporels, l’Homme au Chapeau soit le Sakaze Tôsen d’un terrible futur ?

Ce dernier se tournait plus largement pour s’adresser aux quatre unités, toujours figées par ses pouvoirs.

« En l’échange, je vous laisse le Dieu du Ciel. Si j’ai envoyé mes Lieutenants les réveiller et tenter de les sceller en eux, c’est parce que les Dieux, une fois prisonniers, sont bien moins puissants. Lorsque je réveillerai de force le Dieu Renard et que la Dernière Résonance arrivera, eux-mêmes, scellés, ne survivront pas et disparaîtront de ce monde. »

C’était peut-être difficile à croire pour certains d’entre vous, mais par rapport au discours que vous aviez entendu de sa part, quelque-chose vous intimait que vous pouviez faire confiance à l’Homme au Chapeau.

Et au travers de cette honnêteté, vous pouviez également voir un néfaste présage : s’il était prêt à vous laisser sceller en l’un de vous la puissance d’un Dieu, cela voulait dire que ça ne l’inquiétait pas pour l’accomplissement de son objectif. Une question découlait alors de cette conclusion peut-être hâtive : jusqu’à quel point cet homme avait-il tout prévu ?

« A ceux qui éventuellement voudraient me rejoindre, suivez-moi. Quant aux autres, ma technique immobilisera encore le Dieu du Ciel un petit moment. Profitez-en pour le sceller, et repartez chez vous. »

Vous sentîtes alors votre corps se libérer de l’entrave temporelle dans laquelle l’Homme au Chapeau l’avait figé. A nouveaux libres de vos mouvements, vous pouviez voir le vieil homme vous tourner le dos, les yeux rivés vers l’humanoïde en métal.

« Je vous laisserai vous occuper de lui. Dans le futur, on appelle cela un robot. »

Puis il disparut. Mais il ne vous avait pas laissé simplement libres de vos mouvements. Il vous surtout avait laissé libres de choisir à quel futur vous voudriez participer.

Important:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sendai Hanae
Sendai Hanae

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Lun 7 Sep 2020 - 3:04







Un choix difficile...



Les blessures se dessinent doucement, sur la peau d’Hanae. Sa technique a permis de réduire le plus gros des dégâts qu’aurait pu causer la bourrasque, vers ses alliés et elle-même, et celui qui se fait appeler Prédicateur a réussi à bloquer la propulsion qu’aurait dû engendrer le vent, sur l’ensemble des quatre shinobis. Sans regarder dans son dos, ayant confiance en ceux qui l’entourent – au moins pour le temps de cette mission périlleuse – la jeune femme a débuté le scellement de ce démon à sept queues. Mais un événement se produit, et même s’il ne dure qu’un bref instant, il fait rapidement évoluer la situation vers autre chose, de bien plus étrange. Les mots de Sakaze Tôsen, aussi et surtout connu sous le nom d’ « Homme au Chapeau », ont un effet particulier sur la rubiconde.

Finalement, le plus grand ennemi du Yuukan a des envies similaires à celles de la Sendai, et un plan déjà tout écrit. Plutôt que s’embêter à aller unir chaque nation avec les autres, il compte ne pas leur laisser le choix. Retirer le chakra… Oui, c’est une solution comme une autre pour mettre fin aux guerres. La Kazejine réfléchit un instant, hésitant presque sur sa propre résolution, mais son esprit logique finit par la rattraper. Le chakra n’est qu’un outil, parmi tant d’autres, pour s’entretuer. La différence est que sans ses dons, elle ne deviendra qu’une femme comme une autre, incapable de protéger quiconque, ou d’empêcher les pires criminels de commettre leurs méfaits. Au fond, l’idéal de l’Homme au Chapeau est une solution d’ultime recourt, pour un homme qui a sans doute connu beaucoup d’échecs, par le passé… ou le futur.

Mais alors que l’esprit de la rougeoyante s’active dans sa réflexion intense, tout semble se figer autour d’elle, une nouvelle fois. Le voici qui apparaît en personne, rendant jusqu’à la plus puissante créature en présence inoffensive. « Que faire contre quelqu’un qui peut manipuler le temps ? » est la première chose qui traverse l’esprit de la Lieutenante de l’Empire. En entendre parler est une chose, le voir en vrai… est bien différent. Les mots qu’il prononce ne sont pas tous aisés à appréhender, mais l’histoire qu’il conte est plutôt cohérente. Comme beaucoup, il a souffert, mais comme peu, il a obtenu des pouvoirs suffisants pour se venger. Non, se venger n’est pas le bon terme… Changer le monde, voilà le but de l’ennemi public numéro un. Alors qu’il paraît s’en aller, il permet de nouveaux aux shinobis de bouger, mais pas au Dieu du Ciel. Une offrande, pour ses ennemis ? Sa force est-elle si grande, pour qu’il n’ait pas peur que l’un de ces Dieux lui fasse face ?

Mais la mission passe avant tout. Le démon à queues n’était pas prévu au programme, pourtant, si des shinobis ont été envoyés à Hayashi pour apprendre à les sceller, afin de défier un Dieu encore plus grand, alors cette mission est plus tacite, pour la jeune femme. Mais qui héritera de ce pouvoir, et de ce fardeau ? Hanae observe les personnes l’entourant, de près ou de loin. Elle voit même Akira quitter la zone, sans doute pour faire le héros en essayant d’abattre l’antagoniste principal du Yuukan… Mais cela ne l’intéresse pas. Shinrin Shinpachi, Chôkoku Tomoe, Sendai Yahiko… Ce sont trois noms qui traversent son esprit. Néanmoins, seuls deux personnes ici ont la confiance de la rougeoyante, en plus d’elle-même, et imposer un tel fardeau à Medyûsa est impensable. Et pourtant, d’un point de vue hiérarchique, la décision lui incombe : le choix doit être fait et il n’y a pas d’Empereur pour le faire. Hanae ne sait pas vers qui diriger le scellement, et se reposera sur le choix de la majorité, s'il en existe un. Par défaut, elle le dirigera vers Yahiko, sauf si une autre personne est désignée par les trois scelleurs.




résumé:
 

_________________
1/05. Un homme parmi d'autres P44o

♥ Merci jumelle ♥


Dernière édition par Sendai Hanae le Lun 7 Sep 2020 - 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Kaguya Sesshū
Kaguya Sesshū

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Lun 7 Sep 2020 - 4:41

Un homme parmi d'autres


Y avait-il grand sens en la présence du Prédicateur ? Quel démon narquois avait décidé d'aiguiller sa route jusqu'à cette impasse mortelle, où entités divines, humanoïdes comme bestiales, se fustigeaient de gerbes de chakra ? Sesshū n'était plus que le spectateur de sa destinée, son corps fragile déambulant sur les planches du chaos. Il n'était rien – seulement un être humain doué d'une énergie splendide, miraculeuse, hélas en plein cœur du dilemme de cette drôle d'époque.

Alors que le temps s'était ralenti au point de rapetisser la conscience de l'enfant de l'os, ses sens humains endoloris par un pouvoir qui l'écrasait entièrement, un message parvint jusqu'à ses oreilles. Une voix. Un discours. Celui de l'« Homme au Chapeau », depuis trop longtemps cité, sans entrevoir la moindre rencontre. Pourtant, en cet instant, au milieu d'une faille digne d'une entracte entre deux scènes, il avait apparu. L'ennemi numéro du monde shinobi. Le héraut chargé d'introduire l'apocalypse sur le monde. Le héros voulant sauver son monde de l'apocalypse introduit. Le détenteur d'un pouvoir incommensurable, qui d'un fin usage de son don avait réussi à emprisonner le Dieu du Ciel dans les fils du temps.

Comment pouvaient-ils espérer avoir une chance ? Ces shinobi surpuissants, élite de leurs nations respectives, arrivaient-ils au moins à la cheville de ce dieu charnel ? Déphasé par cette technique fatale, isolé du monde et de ses pairs face aux paroles de l'antagoniste, l'augure accusa une introspection allant le condamner. Lui aussi, en son for, avait déjà maudit l'existence de ce chakra. Tous les maux de son passé, comme les futurs qui grignotaient déjà son avenir flou, puisaient dans cette fâcheuse énergie pour se développer. Les criminels de l'archipel de Mizu n'auraient jamais commis leurs atrocités sans germe de chakra pour leur en donner les moyens. Hyôsa Hakyô n'aurait jamais eu les outils nécessaires pour assouvir son besoin de guerre sans disposer de l'effroyable faculté de se transformer en glace. Hokkyokusei Kewashiioke n'aurait jamais été capable de prendre d'assaut une cité avec des moyens mortels. Sanbi n'aurait jamais pu menacer des milliers de vie s'il n'avait jamais existé. Les tribus du Pays de la Neige n'auraient jamais connu ce climat de terreur sans leur histoire souillé de chakra. Est-ce que la paix pouvait être si facilement atteinte ? Non. Mais le monde dans lequel avait grandi le Prédicateur permettait à un seul homme de créer le drame, pourvu que son sang, son héritage, son corps lui en donnaient les moyens.

Un goût de fer dérangea la langue de l'enfant de l'os. L'apparition de l'« Homme au Chapeau » avait contre toute attente éveillé un sentiment de peur en l'augure – mais aussi d'espoir. Pouvait-on véritablement éradiquer ces bêtes titanesques de la surface du monde, tel le démon Sanbi ? Y avait-il un moyen, à portée de bras, d'empêcher les affres du chakra ? Tel un violent coup de kick, la curiosité – de concert avec la fin de l'entrave temporelle – avait bouleversé le cœur de Sesshū.

La présence du Dieu du Ciel n'importait pas. Ce n'était pas la voie de l'enfant de l'os. Il avait été envoyé sur ces terres reculées pour dénicher l'« Homme au Chapeau », et ce qu'il y avait trouvé pourchassait les ombres de son âme.

« J'aimerais en apprendre davantage sur l'avenir que vous désirez concevoir. »

D'un premier pas symbolique, l'enfant de l'os se dirigea vers le sombre antagoniste, prêt à emboiter son pas.

« Le chakra manifeste les extrêmes des cœurs des hommes. Il nous a déjà trop coûté. »

Le Kirijin avait-il accéléré son trépas, ou foulait-il les premiers pavés d'un nouveau chemin ?


Résumé : Sesshū est intéressé par cette opportunité en chair et en os. Selon toute vraisemblance, le chakra est responsable de tous les maux de son existence ; le Kirijin commence donc à être tenté par la "fin des shinobi". Il ouvre le dialogue, mais se prépare surtout à suivre l'homme.

Chakra : 3C
Santé : Corps lacéré par les bourrasques.


_________________

1/05. Un homme parmi d'autres 1200px-Aries.svg
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5395-kaguya-sesshu-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8088-kiri-equipe-01-onkochishin-lecon-du-passe-fermee https://www.ascentofshinobi.com/t5408-kaguya-sesshu#42969
Medyūsa
Medyūsa

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Lun 7 Sep 2020 - 15:12
Scellement fini ? ou pas ?

L’attaque élémentaire de Nanabi était réellement puissante, elle touchait toute la zone de combat où se trouvaient la plupart des groupes d’unités de la Coalition. Si Hanae n’aurait pas usé de sa technique ancestrale digne de son clan, il n’aurait pas été difficile de dire que Med ne serait plus là pour voir la suite. La Yasei avait profité de ce que le Kaguya avait utilisé une technique pour se maintenir lui et les deux autres Teikokujin pour s’accrocher à lui, en s’enroulant tel un serpent. Or, la Yasei n’avait pas forcé de trop l’étreinte pour ne pas l’étouffer et causent bien des soucis à son groupe. À la fin de l’attaque, Med se retire de Sesshu pour reprendre une forme humaine et regarder ses blessures. Sa petite amie avait certes pu neutraliser la plupart de l’attaque du Dieu du Vent, mais certains débris chakratique sont un peu passé en dehors du filet. Quelques entailles, mais rien de bien grave. Les blessures sont superficielles, ils ne tueront personne et il n’y avait rien de dangereux, cela n’allait pas l’empêcher de vivre. Pour les soins, ça attendra que tout se calme. De légères entailles à sa cuisse gauche, ventre, joue et nuque, mais rien de grave pour la nuque, comme une petite coupure de rien du tout. Cela allait piquer un peu, mais voilà, rien d’alarmant selon Med. De plus, elle se permet d’analyser les blessures de ses alliés. Par chance, tout comme elle, ils n’ont rien et ça pourrait prendre en charge bien après la mission. La blonde profite pour aller se mettre à côté d’Hanae, pas trop proche pour ne pas la gêner durant l’utilisation du Kinjutsu permettant de sceller le Dieu du Vent. De l’autre côté, Nuy utilise le second Kinjutsu permettant de créer une barrière pour affaiblir Nanabi. Pour l’instant, Medyûsa pouvait qu’être spectatrice et observait la zone en pouvant voir que les autres groupes ont commencé aussi de leur côté l’utilisation des Kinjutsu.

Pensive, elle observait jusqu'à ce qu'elle entende une voix dans sa tête, une technique de télépathie ? Ce n’est pas impossible. Or, elle reconnaît très bien la voix de l’individu. C’était celui de l’Homme au chapeau, après tout, elle a eu l’occasion de le rencontrer en tête à tête. Apparemment, sa véritable identité est Sakaze Tôsen, enfin un nom sur ce visage, au lieu d’un surnom. Med se met à l’écouter attentivement, sans trop rien dire, mais elle ne se rend pas compte que cela dure que quelques secondes avant de revenir à la réalité. Utiliser les Démons à queue pour créer une résonance afin d’annihiler le chakra, car pour lui, c’est la cause de tous les malheurs. Il recherche la paix dans le monde, un moyen qu’il n’y ait plus d’inégalité et d’injustice en prenant exemple sur ce qui s’est passé à Hi avec Iwa et Kumo. Que de belles paroles provenant d’une personne peu digne de confiance. Peu de chances face à un Shinobi ? Chakra tout souci ? L’Homme au Chapeau semble être un homme intelligent, mais dans son esprit, il reste naïf en pensant que sans chakra, les Hommes seront justes et égaux. C’est faux, s’il n’y a plus de chakra, ils chercheront un autre moyen pour être plus puissant qu’un autre, un pays trouvera une technologie plus puissante que son voisin, il y aura toujours des guerres même sans chakra, de l’injustice, des orphelins, de l’inégalité. Ce n’est pas avec son plan que le monde sera meilleur. Medyûsa n’y croit pas trop à ce plan et qui sait, s’il ne va pas faire ça pour emmagasiner tout ce chakra pour en faire une arme de destruction massive. Après tout, il suffit de voir la puissance de Nanabi à lui tout seul, il est terrifiant. Comment on peut faire confiance à un tel homme ? Med préfère suivre l’idéologie d’Hanae qui est logique et censée que celui d’homme bercer d’illusions sur un monde meilleur sans chakra.

« Ce discours, peut-être intéressant, mais tellement de naïveté de sa part de croire que la disparition du chakra apportera la paix dans le monde…ce n’est qu’un outil qui pourra être remplacé par un autre. Ridicule. » Dit-elle en soupirant. Soudain, impossible de bouger ou quoi ce soit, comme si le monde s’était arrêté, le temps s’arrêtait d’avancer, figé dans le temps. Voilà le pouvoir de Sakaze Tôsen. Il est là, sa voix se fait entendre et Med peut le voir à nouveau. Voilà qu’il raconte sa vie, sur le fait d’avoir eu à vivre la mort de sa femme à maintes reprises et le fait qu’il avait tout calculé pour réveiller Nanabi. L’objectif des Dieux dans son plan et compagnie. Elle n’aimait pas ça et elle ne compte pas le rejoindre en ayant peu confiance en lui. Il leur laisse capturer Nanabi pour croire que tout le monde s’en servira contre Kyûbi, ridicule. En tout cas, lorsque la Yasei et le reste des unités peut rebouger, l’HaC était déjà parti, laissant juste le Dieu figé dans le temps. Il était temps pour sceller le Dieu, mais il semblerait qu’au loin, Akira décide de se diriger vers la direction qu’avait prise l’HaC. Un soldat qui n’attend pas les ordres de ses supérieurs et qui veut se la jouer héros, comme il veut. Hanae prend en charge l’unité des scelleurs pour s’occuper de Nanabi, incapable d’attaquer et de faire quoi ce soit. La blonde reste observatrice, sachant que parmi ceux usant du Kin de scellement, Hanae était le lieutenant donc l’unique supérieure parmi ceux qui scellent. Ils avaient intérêt à obéir s’ils ne veulent pas subir des représailles à Tsume si Nanabi est libéré ou à Urahi pour insubordination. Medyûsa regarde Nuy. « Continue à maintenir la barrière divine, on ne sait jamais. « Dit-elle à son compatriote. À côté d’Hanae, la blonde regarde les autres groupes, profitant de ce que le Dieu ne soit pas en danger pour l’instant. « Peu importe, ce qui se passe. Je resterai à tes côtés, jusqu’au bout

Résumé:
 



_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u945
Dieu du Ciel
Dieu du Ciel

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Sam 26 Sep 2020 - 16:23
L’Homme au Chapeau était parti, et vous avait laissé avec un nombre incalculable de questions. Mais parmi ces dernières, il vous avait surtout offert une vérité : celle d’avoir plongé le Dieu du Ciel, pourtant si dangereux, dans un immobilisme temporel. Il vous l’offrait, sans cacher les intentions qui se trouvaient derrière ce présent. Peut-être trop confiant, il avait accepté l’idée de donner une partie de la puissance d’un Dieu à ses ennemis, pour que ce dernier disparaisse lorsqu’il aurait accompli son objectif final.

Certains d’entre vous ne purent rester immobiles face à ce qu’ils considérèrent comme un véritable affront. Ils partirent, sans autre pensée et motivation que celles de retrouver Sakaze Tôsen, l’ennemi des Shinobis.

Mais vous, vous étiez restés. Car il était hors de question d’avoir fait tous ces efforts pour laisser le Dieu du Ciel en liberté. Outre la puissance qu’il saurait apporter à la Coalition Shinobi, il était surtout question des ravages innombrables qu’il pourrait causer ? Et, parmi toutes les interrogations dont vos esprits pouvaient être la cible, il y avait celle-ci : pourriez-vous simplement fuir, face à ce démon ?

Alors vous parachevâtes le Scellement divin, avec Shinrin Hanzô comme destination finale de cette technique interdite. Et si vous auriez pu redouter un piège de la part du vieil homme, vous constatâtes qu’il n’en était finalement rien. Le Dieu du Ciel disparut progressivement, son énergie chakratique tout entière finalement enfermée dans le corps du Teikokujin marionnettiste.


Scellement réussi. Shinrin Hanzô devient le Jinchûriki de Nanabi.


Vous aviez réussi. Il ne vous restait plus qu’à vous occuper de…

« ANALYSE… »

Vous fûtes surprise de l’entendre à nouveau, bien que certains d’entre vous avaient peut-être leurs yeux rivés sur lui. L’humanoïde de métal, que l’Homme au Chapeau avait appelé « robot », n’était plus immobilisé. Et il restait pour l’instant sur place.

« OBJECTIF INITIAL : ÉCHEC… »

Ce qui ressemblait à son unique œil rouge se mit alors à briller d’une lumière éclatante, dont l’intensité se faisait de plus en plus grande.

« AUTO-DESTRUCTION ENCLENCHÉE. »

Important:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sendai Hanae
Sendai Hanae

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Sam 26 Sep 2020 - 16:41







Un homme parmi d'autres



Le choix final s'est porté sur une personne qu'Hanae connaît à peine. Un soldat est toujours mieux à sacrifier, dans ce genre de situation, même si l'idée déplaît à la Sendai. Quoi qu'il en soit, dès lors que la masse imposante du démon a disparu, la jeune femme en vient à se dire que sa mission ici est terminée. A l'origine, il lui fallait aider à retrouver le fiancé de la dernière gardienne, mais il semble bel et bien s'être envolé, à un endroit inconnu. Mort ou pas, il est désormais impossible de le retrouver. Alors que le Prédicateur, tout droit venu de Kiri, n'est déjà plus présent, la rubiconde se tourne vers ses deux alliés Teikokujins, les plus proches d'elle, et leur dit:

"Je n'ai aucune consigne, ni aucun ordre à vous donner, après tout vous êtes libres d'agir comme vous le voulez. Néanmoins, pour ma part, je vais rentrer à Hi pour faire un rapport de la situation. Je ne sais combien des nôtres reviendront, mais j'ai au moins le devoir d'annoncer tout ce qu'il s'est passé ici... Suivez-moi si vous le voulez, ou restez..."

Mais avant qu'elle ne finisse sa phrase, des mots la coupent. Ceux de l'espèce de créature non humaine qu'elle peut à peine distinguer de sa position. Trop loin pour intervenir, elle soupire et termine ce qu'elle disait à ses alliés, Ozuka et Medyûsa:

"... si vous pensez que cela est nécessaire."

Tournant les talons, elle commence à s'éloigner - sans prendre son temps, la menace de l'explosion étant plutôt motivante - pour retourner dans son pays... Du moins celui où elle réside depuis quelques temps, et pour lequel elle a prêté allégeance.



résumé:
 

_________________
1/05. Un homme parmi d'autres P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Medyūsa
Medyūsa

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Dim 27 Sep 2020 - 13:02
Départ vers Hi no kuni

Medyûsa s’était déplacé à Tsume no Kuni dans l’intention de retrouver l’Homme au Chapeau aka Sakaze Tôsen maintenant qu’il a dévoilé sa véritable identité. Cependant, la coalition a changé l’ordre de mission pour retrouver le Fiancé et le ramener à Urahi pour sa protection ou autres. Cela dit, la mission a été un peu en échec avec l’arrivée de Nanabi et le fait que l’Homme au Chapeau semble l’avoir capturé enfin il a capturé le lui du passé et cette époque. Bref, Medyûsa trouvait cela assez fou qu’au final, Tôsen venait du futur et avoir organisé bien des choses. La jeune femme ne pouvait plus continuer la mission à présent. Il faut être réaliste, mais ce type est extrêmement fort grâce à son pouvoir lié à l’espace-temps ou le temps tout court. Il suffit qu’il stoppe le temps autour de lui pour neutraliser tout le monde s’il en a envie. Certains sont partis le rejoindre ou l’affronter, une perte de temps pour le second groupe cherchant à jouer les héros. De plus, il ne va pas sans dire que la Yasei a l’étrange sentiment d’avoir servi à rien du tout durant la mission. Peu importe, il semblerait que Nanabi a été scellé dans Shinrin Hanzo, un collègue de l’unité de recherche tandis que de l’autre côté, Chokoku Tomoe semble invoquer un animal pour s’en prendre à l’une de ses partenaires avant de partir. S’en prendre ? Ben il n’était pas difficile de remarquer que l’animal s’approche dangereusement dans la jeune fille aux cheveux blancs. Malheureusement, Med est trop loin et il semblerait qu’il se passe quelque chose avec le robot au loin.

Hanae prend la parole disant que la mission était terminée et qu’elle allait retourner à Hi, car c’était son devoir de prévenir les autres de ce qui s’est passé à Tsume. La rousse avait raison et Medyûsa n’avait pas le sentiment qu’on avait besoin d’elle dans cette mission. Au loin, elle entend un drôle de bruit, mais sans distinguer quoi ce soit. Or, en voyant Hanzô agir, ça ne semblait pas bon signe. Il ne fallait pas tarder à partir. La rousse leur laissait le choix de la suivre ou de rester ici si ça leur sentait nécessaire. De toute façon, l’état du robot ou le robot tout court ne l’intéressait pas du tout, préférant laissant cela à son collègue de l’unité de recherche. « Je te suis, Hanae-chan. Je n’ai nul besoin de rester ici…Je n’ai plus d’utilité vu que notre cible a disparu et qu’honnêtement, je ne me vois pas affronter Sakaze Tôsen avec un tel pouvoir. » Dit-elle avant de se permettre de la suivre, cependant, elle a un mauvais pressentiment et il était inutile de rester proche de la zone. Surtout avec le robot qui émettait un bruit étrange, il ne fallait pas prendre de risque. Même si elles sont éloignées, difficiles de prévoir ce qui va se passer avec ce drôle de bruit et couleur. « Ozuka, accélère le pas !! » Crie-t-elle vers son partenaire avant de prendre Hanae dans ses bras en adoptant une forme hybride Mamba Noire en ayant ses jambes en forme de queue de serpent. « Ne pose pas de question, je veux m’assurer que ce que prépare cette chose métallique au loin ne nous cause pas de souci. Je n’aime pas ce son et couleur qu’il émet. Autant s’éloigner le plus vite possible pour assurer notre survie, on ne sait jamais…surtout qu’on ne connaît pas cette chose avec ce qu’il tente de faire avec ce bruit et cette couleur… » Autant être parano ou prendre des précautions que d’agir à la dernière minute. Entre Nanabi et l’Homme au chapeau, cette chose pouvait préparer une mauvaise surprise surtout si elle appartient à leur ennemi. Chakra concentré dans sa queue de serpent, elle se projette très rapidement vers l’avant en ayant Hanae dans ses bras. Dès qu’elles seront éloignés, Medyûsa relâchera Hanae et reprendra sa forme humaine avant de reprendre leur trajet vers Hi no kuni sans utiliser de chakra pour accélérer en étant éloigné de tout cela.

Résumé du tour:
 




_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7891-medyusa-the-gorgon#66055 https://www.ascentofshinobi.com/t8227-hebi-no-monogatari#68687 https://www.ascentofshinobi.com/u945
Alpha_021
Alpha_021

1/05. Un homme parmi d'autres Empty
Dim 18 Oct 2020 - 15:21
La voix métallique du robot faisait froid dans le dos. Elle imageait le futur sombre qui vous attendait si vous ne fuyiez pas : mourir dans le cœur d’une explosion qui promettait d’être titanesque. Dès lors, comment en vouloir à des shinobis comme Yahiko, Hanae ou encore Medyûsa de rassembler leurs forces pour quitter ce décor cauchemardesque ? Pourquoi pousser le courage jusqu’à un point où il se muait en folie mortelle ?

Pourtant, malgré l’option sage de la fuite, certains avaient choisi de rester face à l’être de métal qui promettait de s’auto-détruire et d’emporter les âmes restantes avec lui. Shinrin Hanzo, qui s’était fait l’objectif de faire de cet ennemi une marionnette, semblait alors ne pas se satisfaire du pouvoir divin dont il avait été fait réceptacle et hurlait pour faire entendre à tous ce qu’il pensait être comme le point faible du robot. Son œil écarlate, par lequel il s’était déjà dégagé des rayons de chakra titanesques, serait-il également son talon d’Achille ?

Consciente que le kunai projeté par le marionnettiste ne suffirait probablement pas, Tomoe et son invocation se joignirent à cet assaut désespéré. Itagami, malgré ses fils de métal qui avaient pu encercler le robot, n’eut pas la possible révélation qui aurait pu les aider, et se contenta grâce à son clone de récupérer la jambe précédemment tranchée de l’ennemi. Mais quel aurait été l’intérêt d’une telle récupération si elle mourait, emportée par la gigantesque explosion qui arrivait…

… car plus que jamais, elle menaçait de se produire. Malgré les assauts sur l’œil central du robot, le processus d’autodestruction continuait. Et si Hanzo s’était trompé ? Et si l’Empire du Feu allait perdre certains de leurs meilleurs éléments ? Et si Kumo allait perdre son Adoratrice, figure emblématique de la Foudre ? Et si la Coalition Shinobi allait déjà perdre un Dieu qu’elle venait de sceller ?

Retsu Senjumaru fit en sorte que non. Car en plus d’attaquer l’œil de l’être métallique avec sa lance, elle combina son chakra avec la nature Raiton pour le frapper d’autant plus fort. L’électrochoc qui en résultat fut impressionnant, et contrasta avec ce qui l’était moins : l’ampleur de la lumière qui se dégageait du robot. Tous ceux qui étaient alors restés comprirent dans les secondes qui suivirent.

Ils avaient réussi.

Le robot, dont l’œil avait été brisé et les mécanismes chakratiques internes calcinés, s’écroula.

A l’inverse, la Coalition Shinobi voyait s’élever l’une de ses premières Héroïnes : Retsu Senjumaru, l’Éclair Pourfendeur.

Important:
 
Revenir en haut Aller en bas

1/05. Un homme parmi d'autres

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Event n°5 : L'Homme au Chapeau :: Partie n°1, Tsume : Face-à-face
Sauter vers: