Soutenez le forum !
1234
Partagez

Briefing

Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Briefing Empty
Dim 26 Juil 2020 - 22:10
Le rapport des interrogations lui avait été remis en mains propres par Wutu-Fuku et Atsumi, des informations pour le moins troublantes qui habitèrent l’esprit de l’Ombre de la Brume, qui ne put se retenir de réfléchir à ce que signifiaient ces paroles qui se voulaient volontairement elliptiques, en particulier de la part du Conservateur. Quand bien même il cherchait à provoquer les instances kirijines de part son impertinence et son obstination à garder le silence sur ce qu’il savait concernant les Dieux et les Derniers Gardiens, l’interrogatoire mené par l’Hayame permit de révéler enfin à quel point Kiri se trouvait de nouveau en danger.

Le Dieu Renard. Pourquoi avait-il évoqué le dieu que poursuivait l’Homme au Chapeau, d’après les conclusions tirées du Sommet? Celui que l’on connaissait pour être le Neuvième Dieu, celui qui ne pouvait être réveillé qu’en dernier car la localisation était encore inconnue. Pour cela, il fallait réveiller les dieux précédents dans l’ordre croissant, mais pourquoi Kiri serait-il en danger sachant que le Dieu de l’Eau avait été déjà réveillé? Signifiait-il que le Dieu Renard se trouvait aussi dans le Pays de l’Eau? Impensable… Deux dieux à Mizu n’est tout simplement pas possible. Alors sa phrase “Mais lorsque quelqu’un cherchera le Dieu Renard, votre village courra un danger inimaginable” ne pouvait que signifier que Kiri, comme tous les villages, allait courir un grave danger.

C’était une phrase intentionnellement ambiguë. Toutefois, une chose qui ne l’était pas était la réelle raison de sa venue à Kiri, il y a près de deux ans de cela pour finalement se faire emprisonner sans résistance dans les Geôles des Yuki. Tout devint plus clair lorsqu’il révéla qu’il utilisait le village comme moyen de s’éloigner de “lui”, désignant probablement l’Homme au Chapeau. A moins qu’il ne désigne quelqu’un d’autre de plus dangereux? Et quel lien avec les épées des Sabreurs? Quel rôle joue donc ce vieil homme pour que le Collectif ait la témérité de s’attaquer à un village ninja, puis qu’il soit encore menacé par la venue du Chapelier? Se pourrait-il… qu’il connaisse la localisation du Dieu Renard?

Quant à l’interrogatoire de la fanatique, celle-ci s’avéra un tantinet plus babillarde, quoique l’essentiel de son temps de parole fut consacré à parler en énigmes afin de titiller sa condescendance intellectuelle. On apprenait de sa part qu’il existait un Dernier Gardien connaissant la position de tous les Dieux, ce qui ne les faisait pas beaucoup avancer dans leurs recherches… Le Nobuatsu espérait au moins qu’ils apprennent un indice sur l’Homme au Chapeau, ou bien qu’ils obtiennent la localisation d’un Dieu ou Dernier gardien. Quoi qu’il en soit, peut-être qu’il mésestime la réelle valeur de cette information, car cela signifie au moins que dans cette ordre de gardiens de secrets, l’un d’entre est supérieur à tous, il existe un chef. Ce qui le

Saya Yoshirô… Levant soudainement la tête, il tourna son regard en croyant avoir entendu quelqu’un lui parler. Il l’a sûrement imaginé, le manque de sommeil et la pression du rôle de Mizukage sont en train de le drainer de ses forces. Il se leva pour rejoindre la salle

Pour commencer, l’unité de protection du Conservateur. Il fut bientôt face à groupe de gradés qui l’avaient rejoint dans une salle de briefing spécialement aménagée dans le Palais de la Brume, destinée à leur communiquer des informations importantes et les raisons pour lesquelles l’alerte générale allait être donnée afin de protéger Kiri d’une énième menace à ses portes, et par extension, assurer la sécurité du pays. Dans le dos du Sabreur se trouvait une carte de Kiri affichée sur le mur mais aussi de l’Archipel tout entier… laissant présager que le théâtre d’opérations ne se résumerait pas à Kiri.

Je n’irai pas par quatre chemins, Kiri est menacée d’être attaquée… encore. A la différence que cette fois, nous savons que cela va se produire, grâce à un interrogatoire mené sur un de nos prisonniers, le Conservateur. Nous avons des raisons de penser qu’il est pourchassé par l’Homme au Chapeau et que celui-ci va tenter de le libérer, comme l’a jadis fait le Collectif. Cette fois, nous ne risquerons pas de le laisser dans les Geôles de Yuki et mettre le village en danger…

Il pointa du doigt une île minuscule relativement au reste de l’Archipel, située au Sud. Ceux qui s’étaient déjà rendu là-bas pouvaient aisément la reconnaître.

Nous le déplacerons ailleurs, pour l’isoler sur l’île d’Ue où le terrain sera à l’avantage des défenseurs. @Higure Mafuyu, ton travail sera de l’escorter jusqu’à l’île et de protéger sa cellule une fois là-bas. Tu seras accompagné d’autres Kirijins, ou encore de shinobis d’autres villages faisant partie de la Coalition. Pour ceux qui l’ignorent, le village a accepté une trêve avec les autres factions dans l’optique de combattre la menace universelle que représente l’Homme au Chapeau, c’est dans le cadre de cet accord que nous accepterons des renforts ou en prodiguerons aux autres pays en fonction des besoins.

Il congédia Mafuyu et son équipe de gradés avant d’accueillir quelques minutes plus tard, un autre groupe, faisant attention à ne donner d’informations classées confidentielles qu’aux gradés chargés des missions sur lesquelles ils seront envoyés. Le plus concis possible dans ses propos, il tourna immédiatement son attention sur les non-gradés qui avaient rejoint cette audience. Leur présence n’était pas anodine puisqu’ils joueraient un rôle déterminant dans la suite des opérations qui aurait lieu ailleurs. Le Nobuatsu fit glisser son doigt sur le centre de la carte du pays, où le sceau était positionné et recouvrait la moitié de la carte.

Le sceau sera en danger. Nous ne savons pas quand il agira mais il est possible que comme la dernière fois, il tente de s’emparer du Dieu de l’Eau, de lui-même ou par l’intermédiaire de ses lieutenants. Vous avez remarqué que les gradés ne sont pas les seuls à avoir été appelés à ce briefing de grande importance, certains sont mêmes des genins. Maintenant que l’apprentissage est terminé, nous allons dès à présent lancer le rituel de scellement du Sceau du Dieu de l’Eau avec les adeptes de Fuinjutsu. @Aditya, @Kaguya Wutu-Fuku @Imekanu. Ce rôle vous reviendra, et vous ferez partie d’équipes différentes, chacune composée également de quelqu’un capable d’exécuter le kinjutsu pour neutraliser un Dieu. @Akiyama Tatsuya @Asagao Jirô @Kaguya Shitekka @Yuki Kaya s’en chargeront.

Comme pour le premier groupe, il expliqua que des renforts d’autres pays pouvaient être appelés en renfort dans le cadre de la Coalition pour faire tomber l’Homme au Chapeau, sans entrer plus dans les détails, et que les kinjutsu étaient des techniques visant à vaincre les Dieux. Il ordonna au groupe de se disperser puis attendit la troisième unité dont il aura la tête, mais demanda à Wutu-Fuku et Kaya de rester pour écouter la suite s’ils le souhaitaient. Même s’il était hésitant de divulguer cette information qui pourrait semer la panique dans les rangs, il était important que ceux qui allaient combattre cette nouvelle menace sachent exactement à quoi s’attendre, au risque d’échouer et d’être cruellement désavantagés.

Certains ont peut-être eu vent de l’existence de certains shinobis capables de ranimer les morts. Il semblerait que l’Homme au Chapeau se soit pourvu d’un allié de taille, un nécromancien ayant développé son art à un stade supérieur où il peut contrôler des cadavres ayant toujours la capacité de malaxer le chakra et reproduire les mêmes techniques que de leur vivant. Il se trouve que l’un de ces corps réanimés n’est autre que... le Nidaime Mizukage.

Laissant l’information se digérer dans la tête de l’auditoire, il enchaîna après avoir marqué un bref moment de pause pour observer les réactions.

D’après nos sources, la particularité de ces cadavres, contrairement à ceux normaux, est qu’ils ont un chakra infini et qu’ils se régénèrent lorsqu’ils sont détruits, les rendant vraisemblablement invulnérables. A ce jour, nous ne connaissons aucun moyen de les vaincre. Notre objectif est donc double: trouver leur point faible (à moins que celui-ci ne soit de défaire le nécromancien à l’origine de l’Edo Tensei), tout en s’assurant de protéger les tombes de nos défunts.

La révélation de l’invulnérabilité des cadavres avait probablement jeté un froid dans la salle, où la confiance laissait peu à peu place à l’incertitude.

J’ai demandé à la morgue de les déterrer afin que nous les transportions en dehors de Kiri, où ceux-ci seront gardés par des Kirijins ou des ninjas de la Coalition, dont je ferai partie. Ceux-ci seront localisés à une distance raisonnable du village dans les Marécages Brisés, sans être trop éloignés au cas où des renforts seraient nécessaires. Ainsi le village devrait être épargné si d’éventuels affrontements venaient à avoir lieu.

S’il est une chose que l’Ombre souhaite à tout prix éviter, c’est les missions de reconstruction dommages collatéraux, surtout que pour une fois, il a l’avantage de savoir ce que recherche son ennemi. Pour autant, avait-il vraiment un coup d’avance, ou s’agissait-il seulement d’un leurre pour mieux le piéger? Il avait retourné le problème dans tous les sens, c’était la solution la plus sûre… ce qui ne l’empêchait pas de se questionner sans cesse au point de ne plus en dormir. Un gradé dans l’audience demanda la parole, et souleva un problème dans ce plan: comment pouvait-on être sûr que l’ennemi saurait où trouver le Conservateur et les cercueils, pour peu qu’ils sachent qu’ils ont été transportés ailleurs? C’était un pari risqué… ou pas.

Nous faisons face à un ennemi capable de voir dans le futur, et ses lieutenants d’élite. Je suis confiant qu’ils sauront où les trouver.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Kaguya Wutu-Fuku
Kaguya Wutu-Fuku

Briefing Empty
Lun 27 Juil 2020 - 0:25
C’est un véritable conseil de guerre qu’a rassemblé Saji. Si Wutu-Fuku n’est pas concerné par l’intégralité des briefings du jour, il est invité à y assister au même titre que Yuki Kaya, Heidan de la Brume et numéro deux du village sous plusieurs Mizukage. Faut-il y voir que l’actuel Mizukage considère le Kaguya comme aussi important pour le village que l’est la cheffe du clan Yuki ?

Sont d’abord convoqués des shinobis dont un certain Mafuyu, chûnin dont Wutu-Fuku n’a qu’entendu parler pour l’instant, par ses aventures à Yuki no Kuni. Ils seront chargés de protéger le Conservateur, enfermé dans une cellule sur l’île d’Ue. Le Conservateur prétend connaître la position du Dieu Renard, ultime but de l’Homme au Chapeau. Le Kaguya soupire intérieurement. Ce rôle fait écho au rôle qu’il a lui-même occupé par le passé, dans une situation similaire, sauf que lui devait protéger la Déesse, fanatique hôte du Dieu de l’Eau.

-Si le Conservateur est si important, c’est à se demander pourquoi il a été laissé ici après l’attaque du Collectif.

Dit-il à l’intention du Nanadaime. Tandis que l’équipe du premier briefing se retire, un autre groupe de shinobi entre dans le bureau de l’ombre. Cette-fois, Wutu-Fuku reconnaît plusieurs personnes, et pour cause : Shitekka est là. Imekanu et Aditya aussi. Et d’autres shinobis, qui ont tous un point commun : leur connaissance d’un kinjutsu. Saji annonce solennellement l’imminence d’une nouvelle attaque sur le Sceau du Dieu de l’Eau.

Une organisation millimétrée distribue les futures tâches auxquelles seront assignés chaque possesseur de technique interdite. C’est une lourde responsabilité pour certains, qui ne sont encore que des genins. Mais c’est bien la preuve qu’un village ninja ne repose pas que sur ses élites. Ce briefing terminé, une dernière équipe entre en jeu. Cette-fois, le Mizukage annonce sans détour l’existence du nécromancien et de sa technique signature : l’Edo Tensei. Wutu-Fuku, déjà au courant de ce paramètre, reste impassible. Pour les autres, les informations arrivent au compte-goutte, ça fait beaucoup à avaler d’un coup. Des adversaires immortels, au chakra infini. Comment vaincre un tel adversaire ?

Saji, pragmatique, a vite réalisé que les corps d’illustres Kirijins pourraient très bien être la cible de ce nécromancien. La Brume ne sera probablement pas la seule cible de choix. Des cadavres d’illustres guerriers, il y en a partout dans le Yuukan.

-Je sais que c’est un peu soudain mais… je pense qu’il faut envisager l’hypothèse de détruire les corps. Pas uniquement ceux des précédentes ombres et autres shinobis illustres. Mais aussi les nôtres, si jamais nous tombons au combat. Chaque mort, c’est potentiellement un pion supplémentaire entre les mains de ce nécromancien.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3327-kaguya-wutu-fuku-termine https://www.ascentofshinobi.com/u800
Yuki Kaya
Yuki Kaya

Briefing Empty
Mar 28 Juil 2020 - 2:24

Ce genre de réunion qui n’annonçait en général rien de bien réjouissant. Après tout, l’un des moments les plus importants de l’histoire du Yuukan allait être écrit sous peu. Reste à savoir qui allait l’écrire, car seuls les vainqueurs possèdent l’encre permettant de laisser une trace de leur version dans l’histoire.

C’est pourquoi leur plan d’action devait être sans faille, détaillé et partagé avec les principaux concernés. Prête à toute éventualité, avec une tenue noire proche du corps contrastant avec le blanc qu’elle portait habituellement et qui ne contraignait en aucun cas ses déplacements. Son regard était glacial et son visage ne laissait pas vraiment paraître de place à l’humour.

C’était avec le chef du clan Kaguya qu’elle figurait aux côtés du Mizukage pour accueillir chaque groupe spécial d’intervention. C’était une image assez particulière pour Kiri d’ailleurs, de voir les chefs des trois clans fondateurs du village réunis et coopérant dans une réunion de crise.

Le premier groupe allait défendre le conservateur et serait dirigé par Mafuyu, un ninja au talent remarquable à qui elle avait eu affaire de façon assez cocasse par le passé. Cependant, elle avait confiance en ses capacités.

“La brume compte sur vous. Nous vous savons à la hauteur.”

Une phrase de support qui n’ajoutait rien au plan dévoilé par Saji qui était déjà bien assez complet. Elle voulait juste que tout le monde se rende compte de l’importance de la situation et du rôle qu’ils allaient avoir.

Le second groupe remplaça alors le premier et cette fois il s’agissait de toutes les personnes ayant appris un Kinjutsu. Le regard de Kaya s’arrêta un peu plus longuement sur Aditya à qui elle fit un petit signe de la tête pour lui montrer la sympathie qu’elle lui portait malgré la situation critique. Il s’agissait du sceau contenant le Dieu de l’eau qui allait être en danger, et elle allait d’ailleurs être l’une de ces personnes requises pour le défendre, grâce au Kinjutsu notamment.

Mais finalement, la nouvelle la plus inattendue fut l’edo Tensei. Combattre des morts-vivants n’était pas vraiment une bonne nouvelle, surtout quand on savait que certains des plus grands shinobis de l’histoire étaient enterrés à Kiri.

Wutu-Fuku proposa d’ailleurs une solution radicale, mais qui faisait sens. Kaya hocha positivement la tête pour montrer son accord.

“Il a raison, nous devons nous montrer extrêmement précautionneux. De plus, il ne faudra faire preuve d’aucun sentiment ou d’éthique. Il s’agit ici d’une question de vie ou de mort, alors mettez de côté votre égo, vos principes ou tout ce qui pourrait vous rendre moins fort au combat. La seule chose qui compte est la mission et la victoire globale de Kiri et de la coalition.”

_________________
Briefing 1512773259-kaya-sign
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t1505-yuki-kaya-fini
Akiyama Tatsuya
Akiyama Tatsuya

Briefing Empty
Mar 28 Juil 2020 - 17:39





Briefing



Tatsuya ferme les yeux un instant, la proposition de ce Kaguya faisait mouche sur un point. Contre un ennemis capable de voir le futur, il valait mieux être imprévisible et limiter ses atouts au maximum. Il soupire légèrement et se place aux côtés de sa senseï. Il ouvre les yeux de nouveau en croisant les bras contre son torse lentement, lui aussi étant après tout inviter à participer à ce briefing, au même titre que les autres.

- Je partage l'avis de mes confrères et consœurs sur ce point. C'est peut-être quelque chose qui n'est pas dans nos coutumes, nos traditions.. Mais est-ce qu'on peut vraiment se permettre d'être aussi pointilleux vis à vis de ce genre de ce détail face à un tel ennemis ? Il possède déjà le Nidaime... Ce ne serait que pure bêtise que de lui octroyer l'occasion d’obtenir d'autres pions aussi puissants. Je suis bien conscient que c'est quelque chose de difficile à imaginer, mais prenez plutôt cette question dans ce sens.. Préféreriez vous une tombe et un corps intact, mais risquer de trahir la Brume contre votre volontés, ou bien perdre tout cela, mais ne pas se voir revenir dans le camp ennemis comme pion incapable d'agir de sa propre initiative ? En toute franchise, pour moi la question ne se pose pas, si je tombait au combat, je veut que mon corps soit détruit. Je ne tolérerais pas l'idée de revenir à la vie et dirigé mes attaques contre Kiri et mes proches.

Il décroise les bras calmement, n’exigeant rien de cette entrevue, si ce n'est que le Mizukage actuel considère au moins la question, de toute façon, de son côté, il trouverait un moyen de détruire son corps, avec ou sans son autorisation.

- J'aurais également une requête à titre post mortem, si je venait à perdre la vie dans ce conflit. Bien que je ne le souhaite pas, cela reste une possibilité.

Il sort calmement de la petite sacoche à sa hanche des lettres sous scellées. Lettres qu'il dépose sur la table et fait glissé vers le Mizukage, calmement.

- Ceci constitue ma seule et ultime requête. Si je venait à perdre la vie, je voudrais que ces lettres soit remisent respectivement à mon père et Asaara Fuu. Je puis vous promettre que son contenu ne risque rien pour le village, ce sont simplement les derniers mots d'un mort pour ses proches, rien de plus, rien de moins.

Il recule ensuite calmement, aussi bien déterminé que résigné.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7360-la-montagne-faisant-des-vagues-fiche-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t7369-carnet-de-akiyama-tatsuya
Kaguya Shitekka
Kaguya Shitekka

Briefing Empty
Jeu 30 Juil 2020 - 17:30

Briefing Xhvf

Au sein du château de la Brume, la rencontre de l'Ombre et de ses soldats n'augurait rien de bon. La cité du brouillard couvait quelques préparatifs pour tenter, une fois encore, d'accueillir le désastre.

Parmi l'assemblée, Shitekka resta muet tout du long. Après l'exposé de leur supérieur direct, certains trouvèrent la force de parler. De prévoir l'avenir. Comble pour une lutte destinée à se dérouler contre celui pour lequel le temps dansait dans le creux de sa main. Impossible pour le balafré de ne pas reconnaître certains des visages illustres de cette armée qui faisait la fierté de l'Archipel, et suscitait tantôt crainte, tantôt admiration dans le reste du Yuukan. Là où l'enfant de Saroruncasi se contenta d'acquiescer difficilement, d'autres alimentèrent le monologue du Cavalier de Feu.

Shitekka, lui, ne comprenait pas. Comment était-il possible de rester si stoïque devant pareille situation ? Comment accepter si facilement cette menace bicéphale ? Comment ne pas craindre la résurgence du démon de l'Eau, sans se rappeler du chaos passé ? Comment ne pas craindre les arcanes interdites de ce nécromancien, capable de retourner ceux qui autrefois protégèrent l'Archipel contre les leurs ? Malgré son visage impassible, fruit d'un entrainement conjoint entre jeu d'argent et carrière militaire, Shitekka ne parvenait pas à digérer la nouvelle.

Au fond, peut-être était-ce là le véritable visage de Kiri. La Brume de Fer, dans sa plus impitoyable expression : accepter les tragédies, et avancer sans ne jamais s'arrêter. Sans jamais ralentir.

Kirigakure no satō était un village qui s'était construit dans le conflit. Shitekka le réalisait aujourd'hui : la Grande Guerre, les multiples guerres civiles, l'apparition du Démon de l'Eau… étaient autant d'épreuves qui avaient forgés Kiri et ses citoyens. Tous avançaient à l'unisson sur la roue du destin. Et de charybde en scylla, se renforçaient sans cesse. Dans son silence mortuaire, le Kaguya de sang-mêlé acceptait enfin le sort réservé aux shinobis de la Brume, peut-être à ceux du monde entier : transcender le malheur au fil de la vie. Loin d'être attentif aux détails formulés par les têtes pensantes de l'assemblée, Shitekka acheva donc de s'enfoncer dans la panique de la situation. Plus Kirijin que jamais, il releva la tête, ses iris mordorés croisant la visière de son chef. Il était prêt. Ce conditionnement mental, plus essentiel encore que les discussions de ses camarades, le poussa à garder la tête haute. À accepter son sort.

Avant de rompre les rangs, et d'affronter l'avenir, Shitekka observa un dernier tour d'horizon parmi l'assemblée. Son oeillade s'apposa enfin vers l'objet de ses dernières inquiétudes : la jeune Imekanu. Celle avec qui Shitekka avait choisi de partager sa vie. Et dorénavant, ils partageraient ensemble toute cette infortune qui les attendait.

_________________
Briefing Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264
Aditya
Aditya

Briefing Empty
Dim 16 Aoû 2020 - 23:22
Briefing

ft. Instances de la Brume


Été 204, Palais de la Brume, village de Kiri.

Le regard d'Aditya courait sur les ondes affolées de certains visages, dont les mouvements maladroits tendaient à souligner une urgence certaine. Tous avaient pavé sa venue jusqu'au cœur du Palais de la Brume, pour répondre à l'unique convocation d'un homme qu'il n'avait revu qu'une demi-année plus tôt, peu de temps avant son départ pour la Cité Lumineuse ; Nobuatsu Saji. La septième ombre de l'Eau, mais qui avant de faire honorer ses paroles par la seule excuse de son rang, était une âme à laquelle l'ascèse avait voué son respect.

Aussi, lorsqu'il se tint au sein des murs reconstruits du bureau qu'il arpentait chaque jour et trouva l'écho des traits de chacun de ses pairs, certains dont le souvenir était plus ancien que d'autres, il ne put que se douter que la raison d'un tel regroupement était dû à une crise majeure à venir. Pendant de longs instants, ses yeux parcoururent chacun des êtres présents, abreuvant ses oreilles de tant d'informations que ses comparses laissaient fleurir au-travers de leurs lèvres. Elles éveillaient d'autant plus de questions dans son esprit qu'il s'empressait de faire taire ; quand bien même une seule perpétrait chacun de ses échos aux frontières de ses pensées.

Ce ne fut qu'à l'aube de l'accalmie, lorsque chacun avait fait taire leurs voix qu'Aditya se décida à laisser la sienne s'élever au centre du regroupement, à l'aide d'une œillade appuyée envers l'Urumie et le Kaguya, auxquels il avait enseigné l'héritage du Saint-Père plusieurs semaines auparavant.

« Vous avez dit que nous commencerions le scellement du Dieu de l’Eau. Je n'aurai qu'une question. », il releva l’onde de son regard dans le reflet métallique du masque du Nanadaime. « Il est certain que vous ne prendriez pas le risque de laisser le sceau à nouveau faible en l'instaurant dans un objet ou au cœur d'un littoral si une telle menace pèse sur la Brume. Ce qui signifie qu'un de ses enfants sera sacrifié pour garantir sa pérennité. Qui ? »

Une part d'amertume avait empli son cœur, à l'idée de révéler l'existence d'une telle opportunité qui n'aurait pu faire gage d'absence aux yeux du sabreurs ; car si le blond était plus que conscient qu'elle refermait son lot de logique et de sûreté, elle revêtait également sa part de travers, et d'inconscience, pour l'héritier du bois. Lui qui n'avait jamais souhaité imposer une tare à un être ne l'ayant jamais provoquée ni demandée, il était plus que certain qu'aujourd'hui, l'un des habitants de cette Brume prospère se verrait affublé du plus grand des fardeaux. Celui d’accueillir en sa chair et esprit le Démon de l'Eau, loin de la divinité que les Fanatiques lui avaient prêté.

Le temps d'un instant, il accorda son attention à Wutu-Fuku, une seconde fois, avant de revenir sur ses paroles et d'y adjoindre, momentanément, son accord sur l'une des questions qu'il avait évoqué. Si Aditya ne pouvait se défaire du poids que la décision du scellement portait en elle, ce problème n'était pas le seul auquel ils devraient faire face. Plus que tout, il refuserait d'être ramené d'entre les morts pour affronter, blesser, si ce n'est tuer, ceux devenus chers à son cœur.

« Je rejoins l’avis de Wutu-Fuku, en ce qui concerne nos morts passés et à venir. Nous n’avons aucune idée des prérequis d’une telle technique, hormis un seul : un cadavre est impossible à relever si ses restes faillissent à revenir sous leur joug. »

Ses iris éthérées trouvèrent une nouvelle fois les dédales métalliques du masque du Cavalier de Feu, incertains. Le temps d'une seconde, le calme sibyllin qui imprégnait son être s'était mué sous l'égide du silence, patientant jusqu’à la réponse qui le briserait, et forgerait, du même temps, le destin d’un des enfants de l’Eau.



_________________

_


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5306-aditya-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t6379-aditya-memoires-d-un-ascese
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

Briefing Empty
Lun 17 Aoû 2020 - 22:18
La réunion visant à informer les gradés des prochains objectifs de la Brume se déroula de façon très militaire et sans se perdre en de longs discours, mais seulement en expliquant les faits et les informations nécessaires à la compréhension de la situation, en s’assurant que la Heidan et le jounin Kaguya suivent l’ensemble des briefings et soient mis au courant de toutes les opérations. Les unités de scellement et de barrière seraient chapeautées par des gradés expérimentés, alors que les genins devraient suivre leurs instructions. Il leur restait encore à réveiller le Dieu afin de le sceller dans un autre réceptacle, c’était une question qu’il leur fallait résoudre une fois sur place mais l’unité de barrière les accompagnerait s’ils y parvenaient. Ils n’avaient d’autre choix que d’accélérer la procédure, étant donné que l’Homme au Chapeau était manifestement passé à l’action.

Dans l’ensemble, les chuunins et jounins de la Brume auxquels se mélangeaient quelques genins des unités de scellement et de barrière se montraient parfaitement placides. Bien qu’on pouvait sentir une certaine tension monter dans la salle alors que se succédaient chacun des groupes, se demandant ce qui leur serait ordonné pour que tous les gradés de Kiri soient convoqués en urgence au Palais de la Brume. Certaines personnes intervenaient lors des séances, tantôt posant des questions, tantôt suggérant une certaine approche. L’idée de Wutu-Fuku de détruire les cadavres faisait sens, dans la mesure où on ne pouvait se permettre de laisser les corps tomber aux mains du Nécromancien. S’il n’était pas possible des les protéger, il fallait rappeler aux groupes qui les défendrait que cette option de dernier recours reste possible. Une solution qui convenait à Kaya également, elle rappela aussi la nécessité de ne montrer aucun sens moral face à un ennemi qui ne souhaitait que l’anéantissement de Kiri.

Des paroles qui retentirent dans les esprits des autres gradés, incluant Tatsuya qui s’est fait beaucoup remarquer ces derniers temps dans les rangs de la Brume. Il soutenait l’idée de ne pas avoir de scrupule à brûler les cadavres qui seraient potentiellement dirigés contre leur propre village. Une perspective d’autant plus tragique. Suite à quoi l’élémentaliste déposa une enveloppe contenant ses dernières volontés sur la table de Saji, lequel acquiesce silencieusement avant de passer à la suite. En observant les différents visages présents dans la salle il remarqua celui de Shitekka, aussi taciturne que de coutume, difficile de lire sur le visage de son confrère de l’unité spéciale de l’ombre.

C’est ensuite au tour d’Aditya, major de la Kenpei de prendre la parole afin de poser la fatidique question qui semblait hanter les esprits des personnes qui se rendraient au Sceau du Dieu de l’Eau couvrant la moitié de l’île centrale de l’Archipel, un élément clé qu’avait intentionnellement éludé le Nobuatsu jusqu’à présent afin qu’elle ne soit pas noyée dans le reste de la nébuleuse d’informations.

Non, en effet. Il serait risqué de sceller le Dieu dans une stèle ou tout lieu qui nous obligerait à mobiliser des ressources importantes. Aussi, la Coalition a évoqué l’idée de sceller leur pouvoir dans des shinobis afin de s’en servir contre l’Homme au Chapeau, et je commence à penser que cette solution n’est peut-être pas si dangereuse qu’on ne le craint surtout si le pouvoir est confié entre de bonnes mains. On ignore encore beaucoup de choses concernant les conséquences du scellement dans l’homme, mais si cette personne accepte de prendre le risque pour Kiri, je pense que c’est la plus à même d’en comprendre et d’en maîtriser le pouvoir.

Il marqua une pause, avant de tourner sa visière aciérée vers celui qu’il désignait comme le possible futur jinchuuriki du Dieu de l’Eau.

Wutu-Fuku, acceptes-tu ce rôle?


Spoiler:
 




_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779

Briefing

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de l'Eau :: Kiri, village caché de la Brume :: Palais de la Brume
Sauter vers: