Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

2/03. Unité sud

Aller à la page : Précédent  1, 2
Dieu de l'Eau
Dieu de l'Eau

2/03. Unité sud - Page 2 Empty
Mar 8 Sep 2020 - 11:27
Raonaka Ao s’était éteint, et avec lui toutes les menaces qui persistaient à l’encontre du scellement. L’âme vaporeuse de Sanbi, suspendue dans les cieux comme une masse informe et fluctuante de chakra aux reflets bleutés, se dissipa peu à peu. Vous vîtes cette gigantesque forme s’éroder par miettes, et ses fragments se diriger lentement vers votre élu. Le corps de Wutu-Fuku, lévitant et agonisant de cette association transcendante, se mit à être parcouru de nombreuses convulsions lorsque ses yeux se révulsèrent et que les particules du chakra composant Sanbi, s’enfonçant comme des couteaux dans le sceau qui s’inscrivit sur son corps, imprégnèrent tous ses membres.

Mais aussi vite que vous vîtes l’hybridation faire son œuvre, vous constatâtes que les eaux sous vos pieds se dérobaient. La descente fut d’abord lente, le courant se tassant pour ralentir et les eaux se calmant pour poursuivre leur descente. Puis cela devint plus brutal tout à coup : l’ensemble des débris et des courants qui vous avaient maintenus à un peu moins d’une dizaine de mètres du sol tombèrent d’un bloc, vous entraînant dans une chute dangereuse.

Seul Wutu-Fuku, continuant d’accueillir en son sein les particules de Sanbi ainsi que l’immensité de son pouvoir, stagna à ses hauteurs invraisemblables. Vous entendîtes alors une sorte de grondement sourd ; les éclairs zébrèrent la voûte céleste lorsque soudainement la carcasse du Dieu de l’Eau se mit à se disperser en cendres. Le cratère né de votre rixe accueillit alors les eaux torrentielles de Sanbi : une garantie pour vous que la chute promise nous vous serait pas mortelle, puisque les débris se mirent à tomber dans ce qui devint une sorte de lac géant baigné d’un étrange chakra, celui qu’on vous pûtes associer au passage du Dieu de l’Eau.

Vos Unités retrouvant les appuis, vous vous retrouvâtes dispersés au sol lorsque l’élu de Sanbi, achevant d’engloutir le pouvoir du Kappa, se mit à descendre lentement vers le sol. Ses appuis, comme par une sorte d’enchantement miraculeux, se posèrent à la surface des eaux sans faire d’ondes : ce lac était le lieu de se renaissance. L’aura qui émana de lui vous parût soudain changer, se muter en une sorte de pression naturelle qui se dégageait de chacune de ses pores, et alors même qu’il effectua un premier geste pour retrouver son sens, il put ressentir des choses anormales danser à l’intérieur de son corps. L’âme d’un Dieu venait de trouver bonne souche.

Un Jinchuriki venait de naître. Vous veniez de sceller Sanbi dans le corps de Kaguya Wutu-Fuku.


Scellement réussi. Kaguya Wutu-Wuku devient le Jinchûriki de Sanbi.


Tandis que vous regagnâtes de vos émotions, vous ne pûtes apercevoir les inondations se tarir. Tout autour de vous, le paysage était fracturé ; les villages voisins, accablés par les fissures terrestres, commencèrent à s’éveiller en constatant le retour au calme. Leurs habitants se mirent à tenter de récupérer ce qu’ils pouvaient. Jusqu’à votre cité chérie, des cicatrices marquèrent l’archipel d’une libération du Dieu qui fut totale, et propédeutique à une dévastation incroyable. En ayant fait face à un Dieu, assorti d’une légende de guerre qui tenta jusqu’au bout de vous dérober votre objectif, vous n’eûtes qu’à voir les nuages assombris se disperser légèrement pour comprendre que le chaos avait cessé. Une fine pluie tomba, lavant vos plaies. Ainsi s’acheva la capture de Sanbi.

Une trêve illusoire pourtant. Car ce qui vous attendait à l’avenir était encore bien pire…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Takahashi Miya
Takahashi Miya

2/03. Unité sud - Page 2 Empty
Ven 11 Sep 2020 - 17:11
La comète sanguinaire battait les eaux en dessous de vous, son passage vous menaçait d’une tempête dévastatrice. Les défenses de certains et les contre-attaques d’autres permit de bloquer sa route. Ao, dont ses derniers actes le rendaient encore plus détestable qu’il ne l’était déjà, avait péri. Mais à quel prix ? Malgré la défense érigée par Shitekka pour vous protéger Imekanu et toi, tu pus discerner les bruits de son armure osseuse qui craquelait contre le mur derrière lui. Son qui te faisait serrer les dents, tu ne pouvais qu’imaginer la douleur qui en découlait. L’éclair pourpre s’éloigna aussi vite pour atteindre les autres unités mais ses trainées projetèrent le corps du Kaguya à quelques kilomètres de votre débris. Par réflexe, tes prunelles dorées suivirent sa chute jusqu’à ce qu’il disparaisse de ton champ de vision. Tes mains toujours posées sur la peau de la scelleuse, tu poursuivis le soin, ne pouvant que croire en tes camarades pour empêcher l’homme dans sa folie meurtrière, inhumaine. Il fallait que tu t’occupes de ton unité, elle qui avait déjà perdu un membre un peu plus tôt. Et tu ne perdrais pas de vue ton objectif.

Puis tu les entendis, ses mots. Ceux de l’antagoniste, celui que l’on prénommait l’Homme au Chapeau. S’il dévoilait sa véritable identité pour introduire son discours, cela ne le rendait pas plus sympathique. Ses propos n’étaient pas dénués de sens, l’appariation du chakra avait généré une disparité au sein des communautés. D’un côté, ceux qui pouvaient malaxer cette essence et réaliser des choses que les autres ne pouvaient pas, ceux qui n’avaient pas connu ce changement. Ainsi, vous, les shinobis, aviez des armes que les civils n’avaient pas. Cette tension, tu la comprenais. Tout comme ce que soulignait Tôsen, des personnages de l’histoire qui avaient employé leur don à des fins suprématistes. Certains suivaient encore ces lignes, les ambitions démiurgiques qui occultaient leur conscience. Toutefois, d’autres leur barraient la route, avaient pour mission de protéger ceux qui ne pouvaient même goûter au chakra. Les villages ninjas étaient certes des puissances militaires, mais ils employaient leurs ressources aussi bien pour préserver les shinobis que les civils. La cohésion existait bel et bien, touchait l’harmonie, malgré les différences. Et puis, sans chakra, tu n’aurais certainement pas pu aider Imekanu. Le chakra qui provoquait des guerres mais qui pouvait aussi guérir des affections dont le remède était limité voire inexistant en médecine traditionnelle. L’espoir éthéré aux portes de la mort. Et tu te demandais s’il l’avait considéré.

Le mouvement descendant des eaux, les premiers débris et végétaux au sol permit d’amortir votre chute. L’archipel retrouvait un semblant d’accalmie, la scellement fut un succès. Toutefois, les conséquences étaient importantes. Le paysage balayé, les fissures qui divisaient les ilots, l’affrontement qui ne laissait personne indemne, que ce soit physiquement ou mentalement. Ces bouleversements qui avaient eu raison de ta voix, pourtant déjà réservée, l’état de choc qui avait pris le contrôle de tes mouvements. Une fois la blessure d’Imekanu stabilisée, tu la laissas quelques instants pour suivre l’empreinte que la chute de Shitekka t’avait laissée. Des pas difficiles, une douleur présente dans ta jambe mais qui ne devait en rien égaler celle que pouvait ressentir le Kaguya à cet instant. Les orbites ternes, tu userais de tes talents de guérisseuse pour panser machinalement ses plaies, la robustesse de ses os te faciliterait la tâche. Des soins continus et une rééducation l’attendraient, mais il n’était pas en danger. Tu espérais que c’était le cas de tous les autres. Et tu aiderais pour éviter les pertes, aussi bien fonctionnelles qu’humaines. Ta promesse envers ce village qui guidait tes pas, et ce certainement jusqu’à ton dernier souffle.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10084-takahashi-miya-termine
Kaguya Shitekka
Kaguya ShitekkaEn ligne

2/03. Unité sud - Page 2 Empty
Mar 15 Sep 2020 - 22:26
2/03. Unité sud - Page 2 Xhvf
Plus rien n'était comme avant.

Ce n'était plus un champ de bataille en ruines. C'était différent, non. Bien différent des vagues qui s'échouaient aux portes des villageois de Kiri. Des rivages dévastés par la fureur d'un dieu. C'était loin des corps échoués au gré de la marée naissante, des blessés de guerre.

Il y eut une lueur terriblement vive. Puis ce fut le flou total. Arraché de la gravité, la lueur s'évanouissait aussi vite que sa victime. Laquelle avait atterri dans un violent fracas. Par le miracle de l'ossature qui recouvrait son corps éprouvé, le balafré s'échoua au loin en un morceau. Plus ou moins. Au milieu des gravas, un cortège de pétales de lotus, témoins de l'armure d'ivoire qui se dressa entre son porteur et la mort.

Un nouveau monde s'offrait au guerrier. Un monde accessible parmi ceux qui firent le don de toute leur énergie, au point de sombrer dans un dangereux sommeil. La brume était présente. Fluide, elle enveloppait le balafré dans son intégralité. Il ne ressentait plus rien, si ce n'est l'impression de s'évanouir dans d'étranges abysses albescentes. Le temps, l'espace… plus rien n'existait. Pas même le souvenir des derniers instants. De cette lutte titanesque pour la survie de l'humanité. Il y eut soudain une étoile au loin. Dans le rivage de ces volutes fantomatiques, l'esquisse d'un rapace prit son envol dans l'infini de ce vide de lumière.

Peut-être était-ce là la situation de ce monde qu'il cherchait tant à préserver. Aux portes d'un Vestibule éthéré que pas mêmes les Dieux semblaient pouvoir échapper. Il y eut un souffle, à peine perceptible, venant du Kirijin. Un espoir futile, alors que tout autour de lui, l'affrontement prenait fin. Appel à l'aide inconscient ou hasardeuse mise en scène, Shitekka se laissa abandonné à son propre sort, son bras réduit en miettes en avant, tendu vers les siens.

_________________
2/03. Unité sud - Page 2 Shitenousigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4472-kaguya-shitekka-termine https://www.ascentofshinobi.com/t4569-kaguya-shitekka#35264

2/03. Unité sud

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Ascent of Shinobi :: Événements :: Event n°5 : L'Homme au Chapeau :: Partie n°2, Mizu : Revanche
Sauter vers: