Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

2/07. Watanabe et Meikyû

Maître du Jeu
Maître du Jeu

2/07. Watanabe et Meikyû Empty
Dim 26 Juil 2020 - 22:55


L'Empire du Feu avait prévenu la Coalition Shinobi. En plus de ses terribles pouvoirs temporels, il semblerait que l'Homme au Chapeau ait un allié capable de ranimer les cadavres des plus puissants shinobis, avec leur propre chakra !

Avec ces informations, le Mizukage a décidé quelque-chose d'aussi sordide qu'apparemment nécessaire : déplacer les cadavres les plus importants de Kirigakure no Satô et de Mizu no Kuni dans les marécages brisés.

Votre unité est là pour défendre la première partie de ce cimetière d'infortune. Repoussez l'ennemi et empêchez l'Homme au Chapeau et le Nécromancien de compter sur de terribles nouveaux alliés par le futur...


Voici les règles et indications à suivre :
  • L'Event se déroule aux premiers jours de l'été 204.

  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 36h pour répondre.

  • Vous pourrez demander jusqu'à deux délais de 12h durant tout l'événement.

  • En cas de non-respect des délais, votre tour sera sauté une première fois. Si cela se reproduit durant l'événement, vous serez exclu et subirez une pénalité d'XP.

  • Seules les techniques validées avant le mercredi 29 juillet inclus pourront être utilisées durant l'Event.

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat et notre Guide du Combattant.

Règle(s) spéciale(s) pour ce groupe :
  • Ce groupe se déroule dans les marécages brisés, où vous protégez d'importantes tombes déplacées pour l'occasion.

  • Vous protégez les tombes de Watanabe Shiori et de Meikyû Yamamoto.

  • Si vous échouez, ces personnages gagneront les rangs de l'Homme au Chapeau pour le futur et notamment pour la Grande Guerre de l'Event n°6.

  • Si vous l'emportez, ces personnages ne seront pas ressuscités par l'Edo Tensei.

Ordre de post :
  • Gozan Arukisa

  • Azuhime Kiyonaga

  • Nobuatsu Saji

  • ???

Bon RP à toutes et à tous !
Revenir en haut Aller en bas
http://ascentofshinobi.forumactif.com
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

2/07. Watanabe et Meikyû Empty
Mar 28 Juil 2020 - 15:55
2/07. Watanabe et Meikyû Aos_1010


Les ordres étaient limpides et l’instant historique. Prévenue par son Mizukage, Arukisa allait faire face à l’une des menaces les plus inquiétantes que Kiri ait connu. Aux côtés de ses frères d’armes, elle vivait peut-être sa dernière mission. Les mains bien accrochées autour de Mikazuki, son coeur battait la chamade. L’adrénaline parcourait l’entièreté de son corps frêle. L’humidité ambiante des marécages la rafraichissait, tout comme la brume éternelle qui y régnait. Mais elle ne sentait rien, trop concentrée sur son objectif. Son ouïe et son regard aux aguets, elle attendait. Les bruits bestiaux, le clapotis de l’eau, le craquement des branches, étaient des choses communes ici, mais elle cherchait autre chose. Seul le son de la voix de Saji aurait pu la sortir de sa bulle. Sous les ordres directs du Nanadaime Mizukage, elle combattait à ses côtés. Pourquoi avait-elle été choisi ? Elle ne le savait pas. Il n’y avait peut-être aucune raison. Elle l’apprendrait sûrement après, si elle s’en sortait.

Quand Aru’ apprit ce qu’elle devait protéger. Elle ne put s’empêcher d’avoir un pincement au coeur. Depuis son retour, elle avait évité la stèle du Complexe de peur de voir le nom de ses anciens équipiers inscrits dessus. Elle connaissait les risques de sa voie, mais personne ne pouvait rester de marbre devant la mort. La gladiatrice avait des doutes mais elle préférait vivre ainsi. Cependant, il y a une personne dont le décès fut relayé dans tout le Yuukan : Watanabe Shiori. Le soir où elle apprit la nouvelle, elle se souvint qu’elle avait passée la nuit près d’un lac à Hi. Devant le ciel étoilé qui se reflétait dans l’eau, elle avait laissé ses larmes couler. Les deux jeunes filles avaient quasiment eut leur promotion en tant que genin ensemble, elles faisaient d’ailleurs parties de la première génération structurée de sabreurs. Et elles ont toutes les deux combattus à Shîto quand tout a commencé. Elle faisait parti de ce passé douloureux qu’elle ne voulait néanmoins pas oublier. Elle ne laisserait pas son corps être souillé par l'Edo Tensei. Aucun nécromancien ne mettrait la main sur son cadavre. Aujourd’hui, c’était un devoir et un honneur de défendre sa mémoire. C’était le moment de montrer à tous qu’elle était prête à endosser son rôle de jônin et à prendre ses responsabilités.

Une légère brise siffla dans le marécage et fit virevolter les cheveux foncés de la kunoichi. Elle sentit comme un élan qui la poussait. Pendant quelques secondes, elle se perdit à croire que c’était Shiori qui lui envoyait un message. Un message d’espoir, pour lui dire que tout allait bien se passer et que Kiri se relèverait comme toujours. C’était probablement stupide, mais à cet instant, tous les signaux positifs étaient bons à prendre. Elle fit la moue du bout de son nez, une habitude qui montrait qu’elle était en confiance.
Soudain, le sol se mit à trembler. L’île entière semblait touchée. La bataille avait commencé quelque part. Le mouvement était surréaliste, Arukisa n’avait jamais connu une telle puissance. Quel genre de shinobi pouvait faire cela ? Cette pensée était effrayante mais il ne fallait pas se déconcentrer. Arme à la main, elle ne vacillait pas malgré le mouvement terrestre. Elle pensa à tous ses coéquipiers disséminés à divers endroits de l’île, avec tous un but précis. Lesquels d’entre eux affrontaient cette chose ? Elle espérait qu’aucun ne soit trop apeuré par les événements. Ils formaient tous un puzzle et la pièce que chacun représentait ne devait pas manquer à son devoir afin de protéger le peuple de Mizu.

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

2/07. Watanabe et Meikyû Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Azuhime Kiyonaga
Azuhime Kiyonaga

2/07. Watanabe et Meikyû Empty
Mar 28 Juil 2020 - 17:33
Avait été mobilisé, pour l'Histoire et dans l'Urgence, la quasi totalité de l'effectif kirjine au Palais de la Brume. Le jour tant attendu, qui verrait le Réveil du Dieu de l'Eau, était enfin arrivé. Et malgré toute la préparation au préalable, la nouvelle avait jeté un voile de glace sur le jeune Kiyonaga.

Réunis autour du Nanadaime Mizukage, les ordres furent donnés rapidement. Loin d'être une surprise, tous connaissaient les tenants et aboutissants de la bataille qui serait livrée aujourd'hui. Un silence parcourut l'assemblée et nul expression de terreur ne fut visible et ce même sur le visage du Genin. Pire encore, sa détermination en était renforcée.

Lorsqu'il suivit les pas du Cavalier de Feu, une pression supplémentaire s'abattit sur ses épaules mais qu'importe. Elle n'avait de cesse de réveiller en lui une sorte d'excitation bien trop peu familière. L'Azuhime s'était d'ores et déjà préparé à faire don de sa vie, voilà maintenant plusieurs mois qu'il n'avait de cesse de suer sang et eau afin de devenir meilleur. Aujourd'hui, seule la réalité du terrain aura raison de ces efforts. Peut-être fera-t-il la différence ?

Rapidement déployés au niveau des Marécages qui encerclaient le village, l'ordre était simple : protéger les tombes des Sandaime et Godaime Mizukage. Conscient de leur puissance dantesque, le groupuscule n'avait pas le droit à l'erreur. Voir ces cadavres tomber aux mains des ennemis serait un bien trop dur coup porté au ventre de la Coalition, dont Kiri était assurément le village le plus puissant.

Une brume recouvrait les Marécages et rendait difficile toute visibilité. Le détachement kirjine avait l'avantage du terrain et en la présence de leur Chef, pourraient-ils se faire subtiliser les dépouilles de leur plus illustre combattant ?

- Mizukage-sama, vos prédécesseurs que nous nous apprêtons à défendre...étaient-ils si puissants que cela ?

_________________
2/07. Watanabe et Meikyû Klozae
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8646-azuhime-kiyonaga-terminee#72507 https://www.ascentofshinobi.com/u1238
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

2/07. Watanabe et Meikyû Empty
Jeu 30 Juil 2020 - 17:49
Les instructions données au Briefing étaient on ne peut plus claires: Kiri était sous la menace d’une nouvelle attaque de l’Homme au Chapeau, et cette fois, il était prêt à réveiller les morts afin d’obtenir ce qu’il souhaitait, bien que ses intentions réelles soient encore floues. Le Conservateur connaissait la localisation du Dieu Renard, à en croire ce qui est ressorti de l’interrogatoire effectué par l’équipe d’Atsumi. Ce qui concordait logiquement avec ce qui avait été conclu lors de la réunion au Sommet: il convoitait donc bien le Dieu Renard pour s’emparer de son pouvoir de chakra illimité, la seule faiblesse qui empêche encore l’Homme au Chapeau d’agir en permanence, car si c’était le cas, le Yuukan serait probablement débarrassé des villages cachés.

Non loin de la stèle funéraire ses prédécesseurs, le Nanadaime s’était auto-assigné la charge de défendre le corps de Watanabe Shiori et de Meikyû Yamamoto, les Godaime et Sandaime Mizukages. Deux grandes figures de la Brume aujourd’hui éteintes et qui s’étaient sacrifié pour la gloire de leur village. Il n’y avait pas de doute que cette responsabilité était hautement symbolique pour Saji qui ne pouvait rester tranquille à l’idée que la tombe des anciennes Ombres soient profanées. Ayant réparti les effectifs au Sceau du Dieu de l’Eau, sur l’île d’Ue et enfin aux Marécages Brisés, il s’était assuré que les gradés soient présents aux postes les plus stratégiques et qu’ils soient en charge d’instruire les genins au cas où une situation sérieuse se présenterait.

Ce jour-là, il s’était déplacé en personne en la compagnie d’une jounin et ancienne Sabreuse qui avait récemment ré-intégré les rangs de la Brume, et un genin qui avait réussi à explorer le coeur du pays de Yuki et noué un premier contact avec ses habitants. Il avait donc déjà une certaine connaissance des personnes qui l’accompagnaient, outre le fait qu’il avait épluché leur dossier sur le papier comme l’exige son rôle de Mizukage, il lui fallait maintenant faire équipe avec eux dans l’optique de protéger les tombes qui avait été sorties du village afin que Kiri ne soit pas directement visée par l’attaque. Une manoeuvre qui, il l’espérait, permettrait effectivement d’éviter tout dommage collatéral.

Il n’avait guère ressenti le besoin de planifier une évacuation, étant donné qu’il s’agissait du meilleur endroit de l’île où organiser ses défenses, les Marécages Brisés offraient déjà une barrière naturelle contre toute intrusion, tandis que l’autre côté du village était bordé par la mer, et toute une flotte appartenant à la Brume, il était du devoir des shinobis de défendre le village au prix de leur vie, s’il le fallait. C’est même ce pour quoi ils étaient entraînés, alors il était hors de question d’échouer et de laisser l’ennemi atteindre le village, préserver Kiri de la destruction comme ils l’ont toujours fait.

Je n’ai pas eu l’opportunité de voir le Sandaime en action. Mais pour avoir été présent lors de la guerre civile de Kiri, Shiori-sama était une redoutable guerrière, l’épéiste la plus talentueuse de sa génération. Rendons leur honneur en empêchant l'ennemi de profaner leur tombe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yuki Sôsuke
Yuki Sôsuke

2/07. Watanabe et Meikyû Empty
Jeu 30 Juil 2020 - 23:54
Une légère brise s’invita dans les brumes des Marécages Brisés, celle-là même qui fit virevolter les cheveux bruns de la kunoichi. L’humidité s’étendait autour de vous en volutes opaques et mouvantes qui se déplaçaient en silence, calmes comme des anges passant. Vous ne saviez que trop bien que ces choses, troublant la vision de chacun, étaient une barrière naturelle pour Kirigakure. Vous pûtes sentir un léger vent frais qui vint lécher votre épiderme même à travers le tissu, chose habituelle dans cette zone au cœur de tous les mythes inventés. Vous aviez l’assurance d’être sur votre territoire, et en étant au plus proche de vos défunts Kage, votre honneur vous interdisait de faillir. Il en allait tant de la mémoire que de la fierté de Kirigakure.

Mais soudain, vous pûtes mesurer que quelque chose changeait dans l’atmosphère. A ce moment précis, vous comprîtes que l’heure était venue de prouver votre valeur. Le même vent qui, léger, frais et plein de grâce, avait délicatement effleuré votre silhouette se mit à devenir plus froid encore. Dans le même temps, son souffle conserva le même sens mais commença à prendre progressivement en intensité, et vous pûtes voir que les brumes accéléraient leur déplacement comme si quelque chose s’était éveillé et les forçait à fuir.

Ces marécages, avant vous, avaient appartenu à d’autres.

Bientôt, ce même air devint glacial et ses flux, obéissant à une colère inconnue, commencèrent à exprimer une certaine violence. Ce phénomène météorologique ne s’arrêta toutefois pas à ce stade et continua de s’empirer jusqu’à ce que bientôt les brumes ne soient plus brumes, mais neiges dansantes. L’univers se transformait ; et tandis que vous mesuriez la difficulté imposée par la colère de ces vents puissants, vous comprîtes à quoi vous seriez opposés.

Le blizzard naquît dans une colère folle et décousue, répandant son manteau de neige sur toute la zone et empestant le champ visuel de ses flocons presque grêlés. De ce courroux climatique se distingua bientôt une aura étrange, aussi glaciale que cette extraordinaire transformation des éléments. Pire : elle vous était familière.

« Hyōgaki no yogen ! La prophétie de l'ère glaciaire ! »

Il venait. Au cœur du blizzard, la silhouette encore trouble d’un homme se dessina.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gozan Arukisa
Gozan Arukisa

2/07. Watanabe et Meikyû Empty
Ven 31 Juil 2020 - 18:17
La présence de ses confrères étaient rassurantes. Les mots de Saji-sama semblait sur la même longueur d’onde que les pensées d’Arukisa. C’était une mission importante, peut-être sa dernière mission. Mais c’était avant tout une question d’honneur. Pour elle, pour Kiri. Préserver la mémoire des défunts étaient un acte nécessaire pour ne pas oublier le passé. Afin de se souvenir des bons moments mais également de ne pas répéter les erreurs.

Soudain, les doigts serrés sur Mikazuki, Arukisa sentit que l’air ambiant diminuait. La douce brise marine devint fraîche et commença à lui fouetter le visage. Elle abaissa sa capuche rouge et regarda droit devant elle. Les marécages changeaient. La brume se dissipa petit à petit pour laisser passer un vent qui n’avait normalement pas sa place ici. Aucun doute, ces mouvements n’étaient pas anodins et annonçaient la présence d’un autre acteur. Des flocons de neige commencèrent à prendre forme et à virevolter autour des kirijins. Les bourrasques devinrent assez fortes pour déstabiliser n’importe quel humain qui ne se tenait pas bien sur ses deux jambes. Heureusement, l’entraînement militaire de Kiri était réputé dur et implacable physiquement. Évoluer dans des conditions extrêmes faisaient partis des risques, et ils étaient clairement désavantagés.
Arukisa connaissait trop bien les manieurs de glace pour être surprise. Mais qui était-il ? Un Yuki ? Elle savait qu’ils étaient capables de déchainer les événements. La gladiatrice avait observé son ancien équipier et ami Shinichi utiliser ce genre de techniques. Elle espérait que ce ne soit pas lui, le choc sentimental serait insurmontable. La kunoichi se souvint des mots de Saji au briefing. Le Nécromancien avait rendu la vie au Nidaime, il aurait pu le faire avec n’importe qui d’autres.

Cependant, l’attente ne fut pas très longue. La Rose rouge avait planté la lame de son arme au sol afin de se stabiliser. Aux aguets, elle aperçut comme les autres la silhouette de celui qui était probablement le responsable de ce bouleversement météorologique. Sa silhouette était trouble mais Arukisa savait qu’il pouvait arriver. Un shinobi qu’elle avait côtoyé autrefois, un grand shinobi qu’elle avait soutenu lors de son élection et surtout un homme bon qui l’avait laissée partir lorsqu’elle eut besoin de quitter son village pour se retrouver. Sa grande taille athlétique et sa longue chevelure le trahissaient. Yuki Sôsuke était leur adversaire. Pas étonnant qu’il puisse utiliser une technique d’une telle ampleur. L’Edo Tensei était véritablement un art inhumain et elle eut un pincement au coeur en repensant au visage jovial de Sôsuke de son vivant.

- Je le reconnais, c’est le Nidaime ! J’en suis certaine. Cria-t-elle à ses équipiers pour rompre le son brutal du blizzard.

Une information possiblement insignifiante, il fallait le vaincre dans tous les cas. Mais Saji-sama s’était peut-être renseigné sur lui en sachant que c’était le seul défunt de Kiri connu ressuscité à ce jour.

Bien qu’il soit face à eux à cet instant et qu’il représente lui aussi la mémoire de Kiri, c’était un pantin qui se tenait devant eux. Il ne fallait laisser place aux sentiments. Lui n’en avait plu. Arukisa ne voulait pas décevoir son Kage en se dérobant mentalement. Elle n’avait pas parcouru tout ce chemin pour perdre la face au moment crucial. Résolue, elle posa un genou à terre et composa quelques mudras avant de poser une main au sol. Un petit nuage de fumée rapidement balayé par le vent fit apparaître Hakubo devant elle. Prestement, elle l’attrapa et le déposa sur son épaule à l’intérieur de sa capuche. La chauve-souris ne pouvait pas voler dans ces conditions mais l’avantage de se taille infime lui permettait de se mettre à l’abri dans les cheveux de son alliée qui, elle, remit ses mains sur Mikazuki afin de maintenir son équilibre.

- C’est lui le responsable de ce blizzard. Dit-elle en regardant devant elle la silhouette s’approcher. Il faut que tu essaies de le déconcentrer pour qu’on puisse se battre, je ne peux même pas l’approcher, c’est trop risqué.

Des mots justes, et raisonnés, des paroles qu’elle n’aurait pas prononcée autrefois. La jônin aurait foncé tête baissée sans analyser la situation. Hakubo s’exécuta. Bien à couvert, il avait fixé sa cible, même si on ne distinguait pas encore son visage, et lança sa technique naturelle sur lui. Rien de visible ne se passa, mais Arukisa savait qu’il était en action, concentré sur son objectif qui était de faire disparaître ce blizzard afin de laisser le champ libre aux trois défenseurs pour attaquer l’assaillant.

Résumé du tour:
 

_________________
"Un autre jour, une autre aventure !"

2/07. Watanabe et Meikyû Arukisasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t117-la-rose-rouge-termine#454 https://www.ascentofshinobi.com/t536-gozan-arukisa-s-adventures
Azuhime Kiyonaga
Azuhime Kiyonaga

2/07. Watanabe et Meikyû Empty
Sam 1 Aoû 2020 - 17:48
Rendons leur honneur en empêchant l'ennemi de profaner leur tombe. La phrase du Nanadaime trouva un échos dans le silence, comme un pacte signé à l'éternité.

On pouvait sentir le sol vibrer d'un mouvement inquiétant, preuve que le Dieu de l'Eau était bel et bien présent. Difficile toutefois d'apercevoir quoi que ce soit étant donné le brouillard qui s'épaississait progressivement.

C'est lorsqu'il notifia ce subtil changement d'atmosphère qu'il se rendit compte que la température avait chuté et qu'il ne voyait dorénavant plus grand chose. En cette période estivale, le froid était menaçant. L'ennemi était donc déjà passé à l'action ?

Kiyonaga vit alors une ombre s'avancer dans le blizzard et son sang se glaça un peu plus lorsque la kunoichi qui se tenait à ses côtés révéla l'identité de ladite ombre.

La Deuxième de l'Eau.

Un ancien Mizukage venu récupérer ses successeurs des mains de son dernier héritiers, le moment était historique. Et c'est vers le Dernier Hériter que l'Azuhime se tourna, prêt à recevoir un ordre. L'ennemi ne tarderait sûrement pas à attaquer.

Le Genin concentra son chakra au niveau de la plante de ses pieds, de manière à mieux adhérer au sol et d'avoir de meilleurs appuis. Le Nidaime pouvait passer à l'offensive à n'importe quel moment et il fallait rester attentif. La concentration de l'Azuhime était à son comble, lui qui était le plus faible ici.

Et donc celui qui avait le plus de chances d'y laisser la vie.

Mais qu'importe ?

_________________
2/07. Watanabe et Meikyû Klozae
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8646-azuhime-kiyonaga-terminee#72507 https://www.ascentofshinobi.com/u1238
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

2/07. Watanabe et Meikyû Empty
Lun 3 Aoû 2020 - 17:50
L’unité de protection des corps des anciens Mizukages se tenait prête. Tandis que la jounin semblait ne plus pouvoir tenir en place, visiblement pressée de sortir de cette situation statique où ils demeuraient encore dans l’incertitude qu’une attaque ait effectivement lieu, le doute s’installait dans l’esprit du Nobuatsu, qui avait aussi envisagé la possibilité que l’avertissement du Nécromancien ne soit qu’un leurre pour diviser leurs forces. Dans tous les cas, il jugeait cette précaution nécessaire bien qu’il faille profaner les tombes de leurs anciens héros pour cela, il ne pouvait se permettre de les voir passer à l’ennemi et de combattre la patrie pour laquelle ils s’étaient sacrifié. Ils pouvaient tenter de détruire les corps, afin de garantir qu’ils ne soient pas ressuscité, quoiqu’ils n’avaient encore aucune idée dans quelle mesure ils devaient l’être afin d’empêcher l’Edo Tensei de faire effet?

Trop d’inconnus taraudaient encore l’esprit de l’Ombre de la Brume, à l’origine d’une décision cruciale pour la protection du village, il avait demandé à évacuer les tombes de leurs ninjas les plus puissants, en se basant sur les cadavres déjà ressucité: Reijiro ciblait logiquement les plus forts d’entre eux, ainsi il n’avait pas besoin de déplacer un cimetière entier. Une autre question se posait encore: comment les corps réanimés étaient-ils contrôlés? A quelle distance la technique fonctionnait-il? Peut-être qu’en répondant à cette question, ils trouveraient un semblant de point faible, un début de solution face à un ennemi ayant encore l’avantage du mystère.

L’atmosphère changea soudainement, laissant place à un froid boréal qui s’empara complètement de la zone où ils se trouvaient. Ce changement de climat n’avait rien de naturel, il ne pouvait s’agir que du fruit d’un jutsu Hyôton, et comme aucune des unités qu’il avait assignées à la protection des cadavres n’était du clan Yuki, le Nobuatsu en déduisit rapidement qu’il s’agissait d’une manoeuvre de l’ennemi. Le Nidaime, pensa le Sabreur masqué alors qu’il scrutait l’horizon embrumé pour y discerner la silhouette singulière de son prédecesseur, qui pour la troisième fois, faisait son apparition après être mort au Sommet de Tetsu.

Bien que Wutu-Fuku lui avait confié la première fois son hypothèse d’avoir affronté l’ancienne Ombre de la Brume, le rationnel venait systématiquement chasser la croyance qu’une telle technique puisse exister, bien que la nécromancie ne soit pas quelque chose de complètement impossible, le fait de pouvoir ranimer un cadavre presque exactement comme de son vivant, relevait de l’inédit.

Restez en formation et économisez votre chakra, nous ne savons pas encore comment vaincre ce genre d’adversaire. D’après nos informations, les cadavres réanimés par l’Edo Tensei ne peuvent pas être détruits, donc nous ne ferions que gaspiller nos forces. Notre seul espoir est donc qu’ils aient une réserve limitée de chakra… Ne vous éloignez pas trop des corps, car l’ennemi semble vouloir profiter du manque de visibilité pour nous surprendre.

Suite à ces consignes stratégiques, le Nobuatsu tira la lame de son fourreau avec son pouce avant de s’y couper superficiellement en vue de l’invocation Kuchiyose… après une série de mudrâs il frappa sa main au sol, libérant dans un voile de fumée un destrier à la peau rouge carmin, et à crinière de feu. Le plus rapide de ses invocations, mais aussi le plus perceptif.

Nous avons besoin de toi pour nous prévenir si d’autres ennemis ou attaques arrivent dans notre direction.

Face à ce commandement, l’équidé acquiesça et se mura dans le silence, concentré sur l’environnement sonore, pour y déceler la moindre manoeuvre de la part de l’ennemi, vérifier si l’ennemi est seul ou s’ils doivent s’attendre à d’autres dangers.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779
Yuki Sôsuke
Yuki Sôsuke

2/07. Watanabe et Meikyû Empty
Lun 10 Aoû 2020 - 11:06

Le souvenir du Nidaime avait un goût oscillant entre d’une part la délicate nostalgie de son vécu, et d’autre part l’amer constat qu’il n’était plus qu’un pantin mouvant et évidé de sa conscience propre. La silhouette que vous distinguâtes dans le lointain se fit de plus en plus claire à ce sujet, et tandis que vos sens se mettaient en alerte, la réalité s’imposât avec plus de poigne. Confirmant les doutes, vous pûtes sentir la mort comme si elle se dressait au-dessus de vos têtes : l’edo tensei avait une odeur particulièrement désagréable.

Sitôt que la chauve-souris apparût et usa de son ultrason, l’ombre dans le blizzard se mit à avoir un trajet confus et incohérent ; pour preuve, elle commença à vous contourner. Vous gagnâtes ainsi un temps précieux pour empêcher que le Nidaime ne jette son dévolu sur les cadavres ; toutefois, le canasson invoqué par le Nanadaime vint éclaircir quelques doutes. Dans le lointain se tenait une autre personne, une force encore plus signifiante mais semblable. Ainsi le Mizukage ne tarda-t-il pas à comprendre que le précurseur n’était qu’un clone du premier. Un leurre pour mieux rattaquer derrière. Une chance que vous ne vous fussiez pas jeté sur ce clone destiné à vous cueillir en plein élan…

Le bruit de pas que distingua l’équidé continua de s’approcher alors même que le clone continuait son étrange itinérance, se figeant parfois pour se tenir la tête comme s’il avait mal au crâne. Pour autant que la confusion fut fonctionnelle, vous constatâtes qu’elle ne suscitait nulle émotion, ni colère, ni peur. Le Nidaime était mort : ce qui vous faisait face était chose sans âme à l’intérieur. Pourtant, le rôle tenu par ce clone vous parût encore inconnu et flou ; le Nidaime se serait-il embêté à employer une copie de lui-même pour le simple plaisir d’amorcer la bataille, où avait-il une intention derrière ? Vous ne pûtes pas le savoir pour l’heure, car cette création ne se dirigea pas vers vous. Par la force des choses, c’est l’original qui dût s’avancer.

Sa voix glacée résonna alors dans le lointain.

« Touji ! Solstice d’hiver ! »

Et le blizzard, obéissant à cette voix des tréfonds, devint apocalypse. Ce qui naguère avait été neige devint glace ; les flocons devinrent une grêle furieuse abondant non de grêlons, mais de véritables blocs de glace aussi compacts que du granit qui assiégèrent le trio kirijin alors même que leurs pieds se trouvaient être soudainement pris dans l’étau de la glace qui se répandît sur le sol plus vite encore qu’un poison dans les artères d’un homme, se servant de la chute des giboulées pour se solidifier. Le cauchemar ne s’arrêta toutefois pas à ce stade. Alors même que le blizzard prenait sa véritable apparence, le Nidaime poursuivît son abominable assaut.

« Genbatsu no seinaru mizukasa ! Châtiment du fleuve sacré ! »

Les eaux sortirent de la bouche du Nidaime et se fendirent en deux comme la langue d’un serpent. Après avoir longé le sol, elles s’élevèrent en deux masses colossales sur les deux flancs du groupe, et s’abattirent violement sur eux avant de s’évanouir et de se figer dans la glace, nourrissant le blizzard environnant. L’eau, s’abattant ainsi sur vous depuis les deux flancs, menaça de vous fracasser et de se conjuguer à la glace pour se cristalliser ; ce qui, par extension, pouvait hypothétiquement vous emprisonner.

« Oomi gaitou no koori ! Eminent pourpoint de glace ! »

Asséna-t-il enfin en se couvrant d’un manteau de glace arborant des motifs sculptés évoquant son pouvoir d’antan, avant de continuer son approche. Vous comprîtes que le Nidaime, ressurgissant des morts, avait évolué : il était devenu une véritable machine de guerre menaçant de faire sonner le glas de votre existence.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nobuatsu Saji
Nobuatsu Saji

2/07. Watanabe et Meikyû Empty
Hier à 23:48
Le froid glacial qui enveloppait l’atmosphère n’était autre que la signature de l’ancienne Ombre de l’Eau, sans doute revenu d’entre les morts afin de finir ce qu’il avait commencé lorsqu’il avait tenté de s’emparer de la Déesse la dernière fois, la jinchuuriki du Dieu de l’Eau. Versé dans l’art du Hyôton, il était connu pour être ses redoutables blizzards et son sens tactique faisant de lui un combattant hors pair, une personnalité qui ressemblait sous certains points au profil du Nobuatsu, lequel pouvait se prévaloir de sa maîtrise du feu et de la lame aussi que de sa capacité d’observation. Il soupçonnait d’abord que leur ennemi ne soit pas seul, qu’il cherche à profiter de la réduction de leur champ de vision pour approcher plus discrètement depuis les flancs pour les attaquer ou s’approcher des cadavres… D’où sa consigne d’adopter une formation serrée dans l’optique de mieux défendre les tombes, en changeant le terrain sur lequel ils se trouvaient, le Yuki cherchait à les forcer sur la défensive.

Sa visière de métal qui gelait à vue d’oeil se refléta dans les flocons de neige qui peu à peu prenaient la forme de stalactites et autres projectiles de glaces refroidissant dans l’air jusqu’à pleuvoir dans leur direction telle une rafale mortelle, en plus des particules de neige s’accumulant au niveau de leurs appuis pour les enraciner dans la terre. L’épéiste de la Brume réagit alors en formant une série de mudrâs et posa ses mains à terre, érigeant depuis les tréfonds de la terre une gigantesque muraille de pierre formant une protection de taille face à la tempête glaciaire fondant sur leur position. Suite à quoi il put apercevoir à l’avance grâce à détection de l’équidé deux longues masses s’approcher des deux côtés afin de les prendre en tenaille.

Ceux-ci se révélèrent être deux vagues d’eau s’étant cristallisées sous l’effet du blizzard qui ne faisait qu’ajouter à la létalité de chacun de ses assauts, il eu le temps de voir l’attaque s’approcher et de s’infliger une légère coupure au niveau du pouce pour enfin invoquer celui qui avait mis Ao en déroute lors de leur précédente rencontre et qui avait valu le titre du Cavalier de Feu. Frappant la terre à ses pieds, il convoqua son fidèle partenaire: Qilin, le cheval de feu. Le sol sembla subitement se lever près des trois shinobis et du cheval de Saji, donnant l’impression qu’il avait réitéré une technique Doton de façon à les protéger, à la différence que cette fois-ci, c’était une bête d’une immensité spectaculaire, le destrier géant d’une dizaine de mètres et au caparaçon noir ébènes, et à la crinière flamboyante. Même ses pupilles au reflet mordoré semblaient s’imbiber de flammes pures, donnant l’impression d’avoir affaire à une créature divine par son allure. Rassemblés au niveau de l’encolure du cheval souverain, le Nobuatsu demande à celui-ci de les sortir de ce blizzard qu’il avait identifié comme le plus grand danger pour l’instant.

Un rugissement bestial tonna dans toute la région quand la bête colossale sentit son corps percuté par des vagues de glace l’attaquant sur les flancs, le Cavalier de Feu n’avait eu d’autre choix que de l’appeler à leur rescousse pour non seulement les mettre hors de portée tout en les aidant à contre-attaquer en renversant la situation face à l’ennemi qui prenait clairement l’avantage en transformant le terrain avec sa glace.

Ce blizzard est en train de nous mettre en difficulté, il faut donc que l’on s’en débarrasse immédiatement. Nous avons aussi repéré deux ennemis dans la zone. Déchaîne-toi, ô Souverain des Long Ma, Suprême Cheval Dragon.

Les yeux de l’équidé s’embrasèrent plus intensément à travers son casque alors que ses narines expulsaient par accoups des gerbes de feu lui donnant l’air d’un dragon. Qilin emmagasina alors une énergie extraordinaire de nature Katon dans son poitrail, avant d’ouvrir sa gueule sur toute la zone frappée par le blizzard, où devaient se trouver d’après leurs informations, les deux ennemis que la chauve-souris et Chituma avaient identifié précédemment. Faisant ainsi plusieurs pierre d’un coup. Un souffle d’une puissance colossale descendit sur les Marécages Brisés, sur un large périmètre qui avait vu l'apparition d’une arène de glace qui donnerait bientôt lieu à une mer de flammes purgeant le terrain de la neige environnante tout en embrasant tous les ennemis s’y trouvant. Il s’adressa à Arukisa et Kiyonaga :

Restez sur vos gardes. Nous savons que les cadavres réanimés par l’Edo Tensei peuvent se régénérer. Nous n’avons fait que gagner du temps. Mais maintenant au moins, nous pourrons mieux percevoir l’ennemi sans se soucier de la tempête de neige pour défendre les défunts. Ne tentez rien de trop risqué pour l’instant, nous n’avons encore aucune idée de leur point faible. C’est compris? Usez de vos détections si vous en avez, cela nous donnera un léger temps d’avance.


Spoiler:
 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t4291-presentation-de-nobuatsu-saji https://www.ascentofshinobi.com/t6015-kiri-equipe-06-onryo-esprit-vengeur-fermee#49416 https://www.ascentofshinobi.com/t4300-nobuatsu-saji-carnet-de-route https://www.ascentofshinobi.com/u779

2/07. Watanabe et Meikyû

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Event n°5 : L'Homme au Chapeau :: Partie n°2, Mizu : Revanche
Sauter vers: