Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» 3/01. Unité Ichi
3/05. Nara et Bakuhatsu EmptyAujourd'hui à 4:24 par Shimajima Yugure

» 3/05. Nara et Bakuhatsu
3/05. Nara et Bakuhatsu EmptyAujourd'hui à 3:39 par Nihito Meho

» Maeda Hori
3/05. Nara et Bakuhatsu EmptyAujourd'hui à 3:24 par Maeda Hori

» L’Île aux cailloux bleus
3/05. Nara et Bakuhatsu EmptyAujourd'hui à 1:41 par Uzumaki Sazuka

» Bagarre, patrouille et discussion [Eri Hagashin]
3/05. Nara et Bakuhatsu EmptyAujourd'hui à 1:25 par Hagashin Eri

» 2/03. Unité sud
3/05. Nara et Bakuhatsu EmptyAujourd'hui à 0:37 par Raibura no Kyūsei

» 4/04. Unité n°4
3/05. Nara et Bakuhatsu EmptyAujourd'hui à 0:15 par Seiun

» 2/01. Unité nord
3/05. Nara et Bakuhatsu EmptyAujourd'hui à 0:03 par Mawehara Miyuki

» 3/06. Nagamasa et Naari
3/05. Nara et Bakuhatsu EmptyAujourd'hui à 0:02 par Kawano Una

» Dans l'ombre des Kaguya [PV Nobuatsu Saji / Kaguya Wutu-Fuku]
3/05. Nara et Bakuhatsu EmptyHier à 23:28 par Kaguya Shitekka

Partagez

3/05. Nara et Bakuhatsu

Maître du Jeu
Maître du Jeu

3/05. Nara et Bakuhatsu Empty
Dim 26 Juil 2020 - 23:44


La libération du Dieu Singe était une catastrophe comme Iwagakure no Satô n'en avait jamais connue. Mais pendant que la majorité des shinobis du village s'occupaient du démon et des civils, des ennemis avaient infiltré le cimetière.

La raison était évidente et provenait d'un courrier de l'Empire du Feu pour mettre toute la Coalition Shinobi au courant. Le Nécromancien, un être capable de ramener à la vie et de contrôler les plus puissants des shinobis, semblait s'être allié avec l'Homme au Chapeau. Et l'un de leurs objectifs était évidemment de s'emparer des cadavres des shinobis les plus mythiques, y compris ceux qui reposaient à Iwa.

Heureusement prévenus à temps, vous avez été affectés à la protection de certains tombeaux et certaines urnes. En plus d'éliminer vos ennemis, vous pourrez éviter que les rangs adverses se remplissent de vos héros d'hier.


Voici les règles et indications à suivre :
  • L'Event se déroule aux premiers jours de l'été 204.

  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 36h pour répondre.

  • Vous pourrez demander jusqu'à deux délais de 12h durant tout l'événement.

  • En cas de non-respect des délais, votre tour sera sauté une première fois. Si cela se reproduit durant l'événement, vous serez exclu et subirez une pénalité d'XP.

  • Seules les techniques validées avant le mercredi 29 juillet inclus pourront être utilisées durant l'Event.

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat et notre Guide du Combattant.

Règle(s) spéciale(s) pour ce groupe :
  • Ce groupe se déroule à l'extrémité du village, où vous protégez d'importantes tombes déplacées pour l'occasion.

  • Vous protégez les tombes de Nara Alderan et de Bakuhatsu H. Kyôshirô.

  • Si vous échouez, ces personnages gagneront les rangs de l'Homme au Chapeau pour le futur et notamment pour la Grande Guerre de l'Event n°6.

  • Si vous l'emportez, ces personnages ne seront pas ressuscités par l'Edo Tensei.

Ordre de post :
  • Hyûga Toph

  • Nara Karasu

  • Nihito Meho

  • ???

Bon RP à toutes et à tous !
Revenir en haut Aller en bas
http://ascentofshinobi.forumactif.com
Hyûga Toph
Hyûga Toph

3/05. Nara et Bakuhatsu Empty
Lun 27 Juil 2020 - 22:55
Ainsi, cela commence, dans les secousses et les tremblements. J'espère que mon dojo survivera.

Toph était entièrement vêtue d'une tunique de combattante. Armée, elle l'était jusqu'aux dents, et à sa taille gisaient non pas deux mais bien quatre sabres, un carquois et même un arc dans son dos. Des fuins, discrets, étaient visibles sur son équipement. Une besace, des makibishis... Toph était attifée et résignée comme l'Amazone qui avait jadis tranché la trachée de Mamushi.

Ce bruit ne voulait dire qu'une seule chose, Iwa était attaquée par l'Homme au chapeau... ou par un de ses pantins. Car ils avaient essayé de le réveiller mais le sceau avait résisté. Rien n'avait marché, ni les techniques des meilleurs utilisateurs de fuin, ni sa capacité à trancher le chakra. Etrange. Elle aurait pensé ce fuinjutsu nettement plus instable. En soi, elle avait failli évacuer la ville... pour rien.

Mais non.

Yonbi se réveillait. Cela ne changeait donc en rien leur propre plan. Bien au contraire. Elle avait même prévu une incursion de l'Homme au Chapeau. Le village était en alerte maximale, après tout, depuis la lettre reçue du Teikoku. Une attaque, donc, en parallèle de faire son possible pour emprisonner et sceller de-nouveau Yonbi. Ce n'était pas impossible, même si la complexité était là et belle et bien importante.

Mais nécessaire pour libérer les civils de cette menaces.

Son regard se tourna derrière elle. Deux tombes provisoires. L'une ne possédait qu'une urne, l'autre un cadavre. Et si ce dernier n'était pas quelqu'un que Toph avait connu personnellement, les cendres par contre...

Les cendres étaient ce qu'il restait de Kyoshiro et de son ultime explosion. Kyoshiro, de sang mêlé entre les Bakuhatsu et les Hyûga. Il aurait pu être un pont entre ces deux cultures. Il aurait pu apprendre son savoir et sa sagesse à Toph. Il aurait... peut-être... remplacer le trou et le vide que son père n'avait jamais rempli.

Mais ce temps était révolu et passé, car Toph avait accepté ses faiblesses, ses vides et de son coeur meurtri elle avait forgé des rouages précis et sans remord. Sans remord, ou presque. Sinon, comment expliqué sa présence ici, alors qu'elle aurait lançé un duel à Yonbi et bataillé de ses sabres mortels la bête immortelle ? Non, elle ne pouvait pas les laisser LE Déshonorer.

Un héros à côté d'une des pires ordures shinobis. Je suis désolé, Kyoshiro-sama, de vous avoir mis à ses côtés. Votre mémoire mérite d'être sauvegardée. Votre mémoire et votre honneur. Mais lui...

Elle se tourna vers le cercueil. Nara Aldéran. Elle ne l'avait jamais croisé de son vivant - elle était trop jeune. Mais sa réputation de salopard n'était plus à refaire. De manière amusante, un de ses cousins se tenait à ses côtés. Toph ignorait beaucoup de chose sur Karasu. Du rang de genin, ce n'était pas une combattante redoutable. Mais tout Nara l'était, par définition. Aldéran en avait été l'Apex. La preuve ultime.

S'il ne mérite que de tomber dans l'oubli, il ne mérite certainement pas de revenir et de voir le monde des vivants de ses yeux. Mais vous partagez tous les deux certaines caractéristiques. Une puissance hors-du-commun, et vous avez laissez des traces sur le monde shinobi. Je ne peux vous laisser...

Un bruit. Elle sursauta, et fit signe aux deux shinobis qui l'accompagnaient de se mettre sur leur garde.

Ses mains pianotaient un rythme inconnu sur les manches de ses sabres
Spoiler:
 

_________________
3/05. Nara et Bakuhatsu Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Nara Karasu
Nara Karasu

3/05. Nara et Bakuhatsu Empty
Mar 28 Juil 2020 - 17:57
La fine Karasu avait répondu présente à l’appel de la défense de tombes de shinobis célèbres du village, qui avaient été déplacées à son extrémité. Pour être honnête, elle ne s’attendait pas à être sur la ligne de front, son niveau encore fragile et sa faible palette de capacités la faisant se sentir un peu… A l’écart de l’intendante d’Iwa, qui impressionnait absolument la Nara. Pour la deuxième personne à leurs côtés, Karasu ne le connaissait pas vraiment personnellement, mais son nom lui était familier, mentionné par son sensei comme étant son apprenti dans l'enseignement du Mitsudo. Yanosa ne choisissant pas n'importe qui, la kunoichi lui faisait relativement confiance pour la suite des événements.

Pas vraiment découragée par la situation, la jeune femme n’appréciait pas trop l’idée d’y perdre la vie, sans pour autant jeter l’objectif dans la gueule de l’ennemi en sachant que ça la rattraperait tôt ou tard ; il fallait donc tenir sa position avec le plus de fermeté possible, et c’était peut-être le moyen de montrer aux yeux du monde que Karasu faisait bien partie des Nara.

Assez solitaire, les gens sur lequel elle comptait se tenaient sur les doigts d’une main, pratiquement. Ses parents, Shuhei et Shugoshin, son sensei, Yugure peut-être… Senken, très vaguement, surtout mentionné parce qu’il trainait toujours avec Yugure. Le vendeur de ramen qui lui donnait double portion à chaque fois qu’elle venait pour la remplumer, aussi. C’était assez peu de matériel pour donner à quelqu’un l’envie de rester en vie. Mais ce qui maintenait en vie Karasu étaient au-dessus de tout ça ; une fois morte, elle ne pourrait plus jamais savoir davantage que ce qu’elle ne saurait déjà, et cette vison d’un ennui mortel suffisait à la tenir debout, envers et contre tout.

Habillée sobrement comme à son habitude, son arc prêt à être utilisé, Karasu pensait au meilleur moyen de se rendre utile, et sa maitrise héréditaire des ombres semblait en être, de toute évidence, la réponse, l’épingle qui sort du lot. Si les sbires du nécromancien n’était pas fait comme son sensei, elle devrait pouvoir au moins en maitriser un ou deux, les rendant vulnérables aux attaques des iwajins à ses côtés. En tout cas, la kunoichi ne voyait pas vraiment d’autres solutions, à l’instant présent.

Les tombes à protéger appartenaient à Bakuhatsu H. Kyôshirô et Nara Alderan. Le premier, héros d’Iwa, ancien Tsuchikage que Karasu connaissait surtout pour le cyclone qui tourbillonnait en dehors du village. Et le second, comme un comble, était un paria du village et de sa propre famille, un nom qu’elle avait parfois entendu sortir de la bouche de ses parents avec dégout. (je suppose.) C’était assez... Ironique ? Qu’une représentante de la nouvelle génération du clan Nara était là, protégeant son cadavre, quoi que ce genre de situation amenait souvent quelque chose d’intéressant.

Ses yeux s’étaient perdus sur ce qu’ils devaient protéger, et la phrase de l’intendante qui s’adressa à la genin la fit tressaillir un instant, ses nerfs remontés par l’atmosphère pesante qui les entouraient. En plus de l’attaque, il y avait Yonbi, Dieu Singe, qui se réveillait. Et si la capacité à poser des questions n’importe quand de Karasu n’était plus à démontrer, elle n’était, à cette instant là, pas totalement dans son assiette. Elle n’eut de toute façon pas eu le temps de répondre…

Deuxième sursaut, d’un bruit ne provenant pas d’eux cette fois ci. Instinctivement sur ses gardes, elle redoubla d’efforts et d’attention pour ne pas se faire prendre par surprise. Les pouvoirs Nara n’étaient plus à démontrer, et le Kagemane de la jeune femme aux cheveux de pie étaient ici connus de tous ; elle attendait alors les premiers signes qui amèneraient à son utilisation.


_________________
Crédits :

Shimajima Yugure
Okunote Senken
Miyamori Shuhei
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9275-nara-karasu-fini-toujours-vivant-toujours-debout https://www.ascentofshinobi.com/t9647-l-equipe-six-nara-karasu https://www.ascentofshinobi.com/t9900-nara-karasu-carnet#83880
Nihito Meho
Nihito Meho

3/05. Nara et Bakuhatsu Empty
Mer 29 Juil 2020 - 21:08
Un soleil brulant frappait les reliefs du village. En cette chaude matinée, c’était d’une démarche calme et froide que Mého rejoignait finalement son poste. Dans les yeux du shinobi se lisait une détermination sans faille et tandis qu’il progressait vers ceux qui serait ses coéquipiers au sein du chaos avenir, il ne put s’empêcher de poser une main ferme sur RUYI solidement attaché à sa hanche.

Les grondements sourds de la bête avaient déjà commencé à se faire sentir, les roches du village s’effritant un peu plus à chaque tremblement. Il aurait aimé rejoindre les autres dans l’enceinte d’Iwa, affronté celui qui dormait dans le volcan afin de protéger, sa famille, ses amis, sa maison. Cependant, le destin avait décidé de lui accorder un tout autre travail et il avait accepté la route qui lui avait été tracé. Pas de place aux doutes, sur le chemin de la mort il avancerait sans sourciller l’affrontant le danger grâce sa lame et à ses poings comme enseigné dans ses livres et par sa sensei du moment, l’intendante elle-même.

Quelque part à l’écart du village il avait ainsi rejoint les tombes de ceux qui fut jadis de grands ninjas. Il n’avait qu’une maigre connaissance de leurs diverses identités n’ayant connu personnellement aucun d’entre eux et au fond peu lui importait … Ces hommes avaient en bien ou mal fait de leur mieux pour Iwa marquant par leurs actes et par leurs forces l’histoire de la roche. Aujourd’hui alors que le volcan se réveillait, une occasion inespérée se présentait pour les ennemies de sa t’attaquer à la mémoire du village caché. L’homme au chapeau tant redouté risquait d’agir à tout moment et il fallait se tenir prêt à protéger ce patrimoine.

Devant les petites sépulture se tenait déjà prête Toph, l’intendante elle-même ! Paré de sa légendaire tenue de combat, elle semblait plongée dans une intense réflexion s’adressant presque à demi-voix à ceux maintenant disparût. Non loin d’elle se tenait un jeune ninja dont Mého n’avait pas encore eu le loisir de croiser la route. Était-ce donc sa première guerre ? Impossible pour le shinobi dans être certain, cependant elle aussi semblait perdu à des réflexions lointaines raison pour laquelle le chunin ne chercha pas à interagir dans la crainte de la déranger.

Les minutes passèrent ainsi dans un silence rythmé par les tremblements lointains jusqu’au moment où un bruit bien plus proche vint rompre le calme de la zone. Avant même que Toph ait parlé, la poigne du shinobi se referma fermement sur la poignée de son sabre. Se rapprochant en silence de celle qui s’imposait naturellement comme la chef de leur petit trio, il se tint à côté d’elle les yeux figés dans l’horizon à la recherche du moindre mouvement. Leur épreuve future se rapprochait indéniablement et même-ci Mého n’était pas encore en mesure de la repérer, il sentait déjà l’ombre de la mort surplomber la scène …


Résumé de tour :
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284
L'Écorché
L'Écorché

3/05. Nara et Bakuhatsu Empty
Hier à 23:05
- J'ai la dalle...

Le regard vide de l'ancien Mizujin cherchait en vain une âme charitable qui partagerait ses complaintes. Mais tout ce que ses prunelles trouvèrent étaient des visages grisonnants, fermés et bien trop sérieux à son goût. Ils étaient tous chiants, chiants à en mourir, et mourir encore.

Si l'Écorché n'avait pas eu une dette envers les Libérateurs, alors il aurait été le premier à semer la zizanie dans un monde qui ne vivait que par et pour la traîtrise. La paix n'existera que le jour ou le dernier humain aura rendu l'âme : et alors peut-être.. peut-être que les cieux se calmeront.

Les effectifs avaient étés envoyés en de nombreux points stratégiques, dont Iwa, reconnu pour être le landau d'un démon singe ; Une bête convoitée par les effectifs de l'homme au chapeau. Chacun avait un rôle bien précis à remplir et... quand le monstre gronderait, quand les hommes tomberaient alors... enfin seulement ; L'Écorché serait libre d'agir et d'accomplir sa plus grande quête.

Son visage reste neutre quand il aperçoit que l'assaut ne se déroulerait pas sans défense ; mais il jauge sans scrupule les trois.. petites silhouettes qui faisaient office de barrage. Des visages enfantins serpentaient au milieu des fosses et tombes ; Leur jeunesse sonnait comme une blague de mauvais goût. Était-ce vraiment ça, LA défense d'un village militaire ? Des gosses pas plus hauts que trois pommes ?

La main du Désavoué se lève, s'abat : punit. Il n'y avait nulle pitié en lui, nulle retenue. Du sol naît une immense et impitoyable vague, dont les remous s'affinaient en des simili animaliers ; comme des requins aux dents bien décidées à tout ravager sur leur passage.

Il attaquait dans le but de tuer. Impitoyable. Impétueux.

L'eau souffle comme le vent le ferait ; ronge le sol et en soulève chaque débris, chaque trésor enfoui. Les tombes se ploient devant une telle violence et, pour certaines, commencent déjà à libérer leurs prisonniers. Les corps glissent, s'envolent, plongent, dansent au rythme de la houle ; et foncent en partie vers leurs hôtes. Il faudrait avoir un cœur accroché pour ne pas être perturbé par cette valse morbide et cadavérique déclenchée par l'homme au visage balafré.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hyûga Toph
Hyûga Toph

3/05. Nara et Bakuhatsu Empty
Aujourd'hui à 0:52
Ses doigts tapotaient sur les manches de son sabre. Un individu étrange, mystérieux, suspicieux leur faisait face, à une bonne distance. Il n'arborait point de bandeau, mais cela importait peu à Toph. Il n'y avait aucun doute que ce n'était pas un shinobi de son village. Il composa des mudras et dressa une énorme vague d'eau.

Toph eut un petit sourire. C'était rare pour elle d'affronter quelqu'un qui avait cet élément en particulier, mais cela n'avait jamais été des combats très difficiles.

Du suiton ? J'en fait mon affaire.

Des mudras composées de ses deux mains. Toph aurait pu les composer d'une seule main, mais c'était un avantage qu'elle préférait cacher pour le moment. Elle dressa une de ses techniques phares. Un mur - non, plutôt une muraille. Un mur qui s'étendait sur un large périmètre autour d'elle, de ses alliés, des tombes de son sensei et d'Alderan.

Un mur doton parfaitement adapté à contrer une attaque suiton de cette ampleur. Une technique qui avait jadis protégée Hisa et Gabushi à de maintes reprises, à Tetsu mais aussi contre Mamushi.

Une grimace sur ses lèvres. Le suiton était dévastateur et ravageaient les tombes des alentours, sans ménager des restes décomposés de valeureux iwajins.

Des impacts de cadavres firent un bruit sur cette imposante défense qui craqua et se fissura. Elle tint bon, dans un premier temps, et les requins ainsi que les cadavres ne franchirent pas son sein. Le haut de la défense tomba néanmoins au sol, et il ne restait de cette impressionnante technique plus qu'un petit muret d'un mètre de haut, retenant vaguement l'eau présente de partout.

Je vais l'entraver avec de la boue. Meho, essaie de l'immobiliser. Karasu, attaque à distance en conservant ton chakra.

Toph aboyait des ordres, alors que ses mains virevoltaient déjà pour une seconde technique doton. Une technique assez classique qu'elle avait apprise d'un rouleau vendu par un iwajin. Le marécage des limbes. Une technique d'entrave de zone, parfaite pour limiter la mobilité de cet inconnu au visage torturé... et qui aurait également l'avantage de retourner l'eau présente de son côté du muret contre lui. Car le doton était supérieur au suiton, et la boue mélangée à de l'eau devenait simplement plus de boue. Toph espérait ainsi une entrave particulièrement gênante pour celui qui leur faisait face.

Puis elle tira une flèche de son carquois, enroula un sceau explosif et envoya le tout au Nara qui les accompagnait.

Karasu !

C'était une genin, elle manquait sans doute de puissance de feu... et cela serait une façon facile de remédier à ce souci avec les moyens du bord. La flèche virevolta dans les airs, tandis que Toph reporta à nouveau son attention sur celui qui les faisait face.
Spoiler:
 

_________________
3/05. Nara et Bakuhatsu Toph1_1
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3493-hyuga-toph#26646 https://www.ascentofshinobi.com/t5136-hyuga-toph-jishin-master#40301
Nihito Meho
Nihito Meho

3/05. Nara et Bakuhatsu Empty
Aujourd'hui à 3:39
Chacun son monstre visiblement …


Ce fut la première pensée que Mého en apercevant celui qui semblait vouloir franchir la muraille crée par les trois shinobis. Son visage déformé semblait souligné ses yeux vides tandis qu’il jaugeait les trois ninjas d’un œil absent. Son calme ne laissait rien présager de bon tandis que l’ensemble des muscles du chunin se gainait prêt à répondre à la première attaque. Une première attaque qui ne tarda pas à pointer le bout de son nez tandis que leur adversaire se mettait sans un mot à incanter une technique qui se voulait à la fois dévastatrice et mortelle.

Toph fut la plus prompte à réagir. Elle avait expliqué d’une voix claire et confiante qu’elle allait pouvoir gérer une telle technique tandis que Mého ne pouvait que se plier à ses ordres devant l’envergure du jutsu adverse. La confrontation fut colossale tandis que les deux cataclysmes élémentaires rentraient collision, refaisant par la même occasion la topographie des lieux. Si le spectacle était prodigieux, l’heure n’était cependant pas à l’oisiveté et alors que l’intendante s’apprêtait à enchainer avec sa contrattaque, elle lança d’une voix claire l’ordre à Mého d’immobiliser leur adversaire récalcitrant.

C’est comme-ci c’était fait.

Le ninja avait répondu au même moment que deux clones de lui surgissait à ses côtés. Il avait en effet eu la même idée que sa chef et avait profiter du mur pour cacher ses intentions à un adversaire sur lequel il ne disposait que de trop peu d’information.

Quittez le sol si vous ne voulez pas rester coincé !

Au milieu du fracas de l'eau et de la roche, Mého avait lancer à cette phrase à ses deux coéquipiers tandis que lui-même sautait vers une tombe légèrement surélevée. Si l’un de ses clones en fit de même le dernier lui posa sans hésiter les mains au sol tandis que le mur de Toph s’effondrait après l’impact révélant l’immense champs de boue. A toute allure, les signes du sceau fusèrent sur l’ensemble de la zone recouvrant bientôt l’intégralité du terrain. La synchronicité des deux jutsu rendait la technique difficile à voir arriver et le raz de marée avait eu le mérite de détruire tous les points en hauteur du côté de leur assaillant qui se retrouvait au milieu d’un vaste champ de ruine.

Si Mého espérait que les conditions suffiraient à rapidement calmer leur adversaire il n’en resta pas pour le moins passif et alors qu’il se tenait sur son petit promontoire, il composa quelques rapides mudra avant de cracher un puissant pic rocheux visant à empaler son adversaire. Pas de demi-mesure et prudence était mère de sûreté ! Il fallait en finir avec leur opposant avant qu’il ne puisse dévoiler quel qu’étrange capacité et si cet instant devait être leur sol fenêtre d’action Mého tout comme ses coéquipiers comptait le saisir à pleine main.

Résumé du tour:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5725-presentation-nihito-meho-je-viens-gratter-l-xp-a-iwa-d-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8742-carnet-de-route-de-meho-le-grand https://www.ascentofshinobi.com/u1284

3/05. Nara et Bakuhatsu

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Event n°5 : L'Homme au Chapeau :: Partie n°3, Iwa : Éruption
Sauter vers: