Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête
4/01. Unité n°1 EmptyAujourd'hui à 13:37 par Hao-Ku Sari

» De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku]
4/01. Unité n°1 EmptyAujourd'hui à 13:00 par Hao-Ku Sari

» 4/04. Unité n°4
4/01. Unité n°1 EmptyAujourd'hui à 12:54 par Keijiro

» Diplomatie musclée - PV Masami
4/01. Unité n°1 EmptyAujourd'hui à 12:38 par Jiki Masami

» 04. Questions diverses
4/01. Unité n°1 EmptyAujourd'hui à 12:15 par Oterashi Yanosa

» [Mission/A/Teikokumo] La dernière aventure de Shoda
4/01. Unité n°1 EmptyAujourd'hui à 10:38 par Medyūsa

» 5/02. L'âme du Soshikidan
4/01. Unité n°1 EmptyAujourd'hui à 10:01 par Daigoro Jin

» 2/09. RENCONTRE N°3: Le fossé sans fond
4/01. Unité n°1 EmptyAujourd'hui à 4:44 par Sakkaku Haise

» 2/04. Unité ouest
4/01. Unité n°1 EmptyAujourd'hui à 3:45 par Sakkaku Haise

» 2/01. Unité nord
4/01. Unité n°1 EmptyAujourd'hui à 2:40 par Mawehara Miyuki

Partagez

4/01. Unité n°1

Maître du Jeu
Maître du Jeu

4/01. Unité n°1 Empty
Lun 27 Juil 2020 - 0:12


C'est le chaos qui se prépare à frapper Taiyô, la capitale de Kaze no Kuni. Le Dieu du Désert est en train d'être réveillé par la force et cette fois-ci, il s'apprête à être entièrement réveillé. Sur place, le Suna no Fukaku-Sha - organisation encore inconnue du grand public - et les Kumojins - présents par la menace des Dieux, la Coalition Shinobi et le Héros de Kaze Meikyû Raizen - vont devoir s'unir pour un objectif commun : celui de protéger la capitale et ses habitants.

Mais les enjeux sont encore plus importants, puisque des alliés de l'Homme au Chapeau sont sur place. S'ils réussissent à s'emparer du pouvoir du Dieu du Désert, ils seront encore plus dangereux.

Votre unité, rapidement baptisée vu l'urgence de la situation, fait partie des quatre groupes faisant face au terrifiant Dieu du Désert. Votre objectif est simple : limiter son pouvoir pour le sceller. Et si la Coalition Shinobi vous unit dans cette démarche, sera-t-elle assez importante pour éviter les possibles conflits à venir lorsque vous devrez décider de qui sera l'hôte du Dieu du Désert ?


Voici les règles et indications à suivre :
  • L'Event se déroule aux premiers jours de l'été 204.

  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 36h pour répondre.

  • Vous pourrez demander jusqu'à deux délais de 12h durant tout l'événement.

  • En cas de non-respect des délais, votre tour sera sauté une première fois. Si cela se reproduit durant l'événement, vous serez exclu et subirez une pénalité d'XP.

  • Seules les techniques validées avant le mercredi 29 juillet inclus pourront être utilisées durant l'Event.

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat et notre Guide du Combattant.

Règle(s) spéciale(s) pour ce groupe :
  • Chacun des quatre groupes affectés au Dieu du Désert est constitué d'un personnage maîtrisant le Kinjutsu : Barrière Divine et d'un autre maîtrisant le Kinjutsu : Scellement Divin.

  • Les deux autres personnages de chaque groupe sont là pour protéger ceux qui maintiennent les Kinjutsu.

  • Les tours entre les quatre groupes sont communs.

  • Vos ennemis peuvent vous attaquer et parcourir parmi les différents groupes.

  • A la fin d'un tour, si dans chaque groupe le Kinjutsu : Barrière Divine a été maintenue par quatre personnages, la libération, ses conséquences et le pouvoir du Dieu seront limités.

  • A la fin d'un tour, si dans chaque groupe le Kinjutsu : Scellement Divin a été maintenue par quatre personnages, le scellement du Dieu de l'Eau dans l'un des vôtres progressera.

  • Si durant trois tours, le Scellement Divin a réussi, alors le Dieu du Désert sera scellé dans un personnage participant à cette partie de l'Event (choisi inRP entre Asaara Kuuli et Meikyû Raizen).

  • Les personnages maintenant un Kinjutsu sont limités à une seule technique supplémentaire par tour (les autres en possèdent évidemment 3 maximum par tour). S'ils en utilisent davantage ou qu'ils ne peuvent pas maintenir leur technique, le tour ne comptera pas dans la réussite du scellement.

Ordre de post :
  • Tohatsu Asami

  • Toyohara Oroshi

  • Imai Nobume

  • Bakuhatsu Ashura

  • ???

Bon RP à toutes et à tous !
Revenir en haut Aller en bas
http://ascentofshinobi.forumactif.com
Tôhatsu Asami
Tôhatsu Asami

4/01. Unité n°1 Empty
Mar 28 Juil 2020 - 1:18

Comment décrire cette sensation ? Entre soulagement et liberté ? Et bien c'est se que je ressentais depuis mon intégration à Kaze No Kuni. Contrairement à Hi No Kuni il mettait plus facile de m'intégrer dans un pays pourtant opposé au mien que dans le pays vert et « conquérant » du Teikoku. Il était vrai que les Kazejins était très religieux, méfiant et un peu sec par moment, mais je ne pouvais pas leur en vouloir pour ci peu. Instinctivement, dès mon arrivé j'avais su m'attirer l'attention de nombreuses personnes qui fréquentaient tous la même organisation malgré des caractère et idéaux différents.

Avec leur soutien et leur approbation, je me sentais un peu chez moi ici et je devais peu à peu une simili Kazejine respectant les uses et coutumes comme il se devait. Pour moi il était plus facile de jurer par le désert, par le sable que « vive l'Empereur, vive Empire ».... qui était à mon goût ridicule en vue de l'absence du premier et la faiblesse du deuxième.

Aujourd'hui était mon jours de repos, je me consacré entièrement à mes projets et mon petit cocon personnel. J'avais un logement à meubler et rendre vivable ainsi qu'une liste de fournisseurs de textiles à rencontre. Bien que difficile à convaincre, les uns après les autres les fournisseurs et trappeurs me laissaient leur étoffes les uns après les autres, réticent de confier leur tissus à une étrangère mais curieux de voir se que mes mains virtuoses pouvaient en faire.

Assise sur une chaise dans mon nouvel entrepôt et lieu de travail, je me délectais de ma situation : en si peu de temps j'avais presque retrouvé la même situations qu'à Hi en plusieurs mois ! Jusqu'à qu'un bruit sourd m'interpella, perdant le sourire je souffla lourdement.... blasé qu'on vienne interrompre mon moment de flottement

Coin tranquille.... qu'il me disait avec le Colisée pas si loin.... j'espère qu'il y aura pas un raffut en permanence

Or le bruit et les secousses ne faisaient que s'intensifier, comme ci le Colisée hébergeait un combat de Titan..... c'était mauvais signe !
D'un pas rapide je monta sur le toit pour constater que cela ne faisait pas du Colisée mais plutôt d'un lieu d'apparence très calme : Le Sceau du Désert ! A cette vue, mes cheveux ainsi que tout mes poils s'irisèrent ; un flux anormal de chakra pouvait se ressentir dans l'air !

Instinctivement je sentais que je devais aller voir de plus près pour intervenir ! Il était hors de question qu'un nouvel événement me force à quitter ce pays ! Mes valises étaient tout juste défaites, je ne comptais pas les refaire à la va vite pour fuir à nouveau ! Et pour fuir où cette fois-ci ! Hayashi ? Tsuchi ? Sûrement pas ! Je pris mon matériel de shinobi et quitta l'entrepôt aux pas de course !



Résumé:
 

_________________
A quoi cela sert de se couper les cheveux quand ils repoussent ?
4/01. Unité n°1 Use4
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7368-tohatsu-asami-terminee?nid=1#61746 https://www.ascentofshinobi.com/t8527-carnet-flamboyant-de-tohatsu-asami#71372
Toyohara Oroshi
Toyohara Oroshi

4/01. Unité n°1 Empty
Mar 28 Juil 2020 - 14:09
Kaze, le pays du sable par excellence et pays dans lequel un coup d’état se préparait, comme à Ame finalement. Oroshi n’y était que pour aider une organisation dont il se foutait finalement, ils étaient des potentiel alliés et c’est tout ce qui l’intéressait. Aujourd’hui il n’était pas là pour bosser, mais de prendre un peu de bon temps et de profiter des délices du pays du sable. Vous me direz, comment pourrait-il donc profiter ? La réponse est très simple, il allait visiter une belle femme ! Après tout, pourquoi irait-il se gêner hein ? Exactement, il n’avait aucune raison de se gêner sur la question.

Ainsi donc l’hydre se maintenait en forme dans une chambre avec une jeune femme exotique – exotique par rapport à Ame il s’entend – créant une tempête des plus sauvages dont personne n’osait réellement imaginer ce qui se déroulait réellement, mais chacun semblait y prendre un malin plaisir… Peut-être de trop ? Cette tempête fut rapidement calmée lorsqu’il avait été décider de libérer le monstre qui pionçait dans le pays. Les secousses et autres joyeusetés auront raisons du moment torride car Oroshi savait que ce n’était pas naturel, son instinct de brave guerrier lui disait que ça puait le bousin, comme si vous marchiez à côté d’un élevage de vaches.

Il enfile rapidement une chemise qu’il prend soin de bien mettre, proprement ainsi que son pantalon et des chaussures. Il n’étais pas un barbare non plus. Une fois tout son matos récupéré, il quitta la ville, laissant sa partenaire de sport derrière lui à contre coeur. Il n’avait rien de plus frustrant que de devoir arrêter une session de sport en plein milieu sans avoir la satisfaction d’aller jusqu’au bout, n’est-ce pas ?

Il cherchait un bon endroit pour observer ce qui se passait et c’est là qu’il aperçu son camarade Ashura arriver. Visiblement il était tout aussi curieux que lui pour savoir ce qui se passait. Son frère d’arme pouvait apercevoir qu’Oroshi ne portait ni masque, ni gants et le plus intéressant – si on pouvait le dire ainsi – c’est qu’il avait du rouge à lèvres dans son cou et il allait s’en dire que l’origine était une femme. Enfin, c’était bien une chose qu’Oroshi n’avait pas eu le temps de retirer, ni même d’en prendre connaissance.


Content de te voir. Tu sais ce qui se passe ? J’ai le sentiment d’avoir loupé un épisode ou deux…


Disait-il d’un ton légèrement moqueur en observant les alentours. Il espérait qu’il n’allait pas devoir participer à un coup foireux car il n’en serait guère très emballé.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Imai Nobume
Imai Nobume

4/01. Unité n°1 Empty
Mer 29 Juil 2020 - 17:25


Mukuro
Suite de ce RP...


Passant mon nez par dessus l'épaule du jeune homme, je reconnaissais là une délicate odeur de parfum. Pas besoin de le confirmer pour deviner la nature, je pouvais déjà voir à la peinture rouge sur sa nuque où il était passé juste avant venir... Charmant. Était-ce vraiment étonnant venant de la part de Oroshi ? Non, pas vraiment. Un pervers reste un pervers. - En jour de pluie comme en jour de soleil. En jour de paix comme en jour de guerre. J'étirai un léger sourire et me rapprochai de lui avec un petit air taquin.

« C'était bien ? Tu t'es bien amusé ? J'espère que tu as pris du plaisir car ça risque fort d'être la dernière fois, pour elle comme pour toi. »

Une phrase qui avait de quoi faire monter la tension d'un cran... Je marquai un silence avant avant de me retourner vers les deux amejins toujours de mon air décontracté habituel mais qui se voulait un poil plus sérieux. En soit, ce n'était pas nouveau pour nous trois de nous retrouver dans le pétrin. Mais... Cette fois-ci, peut-être plus que les autres fois.... Oui.

« Vous vous souvenez de cette discussion à propos de la chasse aux lap... Bijuu ? Eh bien, il semblerait que nous y voilà... Mais on a été un poil long à se préparer et je crains fort que rien ne risque de se passer comme chacun l'a espéré... »

La situation était un peu complexe à tout résumer en trois mots - que ce soit sur ce patapouf de Kuuli ou que ce soit l'historique de la coalition - mais si je devais résumer en de simples mots ça serait : observez par vous même. Du doigt, je leur indiquai la direction des ruines du temples du désert. Même s'ils n'étaient pas du pays, ils devaient connaitre un minimum de chose - entre ce qui se disait, ce qui s'était passé, et ce qu'il était d'ores et déjà possible de voir... Cela devait suffire à expliquer la situation.

« Les ordres de Kuuli, c'est de laisser le démon détruire Taiyo et de ne pas le céder à la coalition. Mais ... J'ai très peu envie de laisser ce démon se faire sceller par l'homme au chapeau. »

J'aimerais dire que l'un n'empêche pas l'autre, mais difficile à dire ici... Kuuli s'en foutait royalement de l'Homme au Chapeau, si ce dernier pouvait sceller le démon et le prendre pour détruire les villages shinobis, ça serait tout à son avantage. Mais je devais avouer que je voyais cela d'un œil quelque peu différent... Seulement, je n'avais rien pour le sceller à moi seule. Le seul ici qui possédait le fuinjutsu et le kinjutsu du scellement, c'était Ashura. Enfin, est-ce que ça l'intéressait vraiment ? Je me retournai vers lui d'un air neutre.

« Que compte-tu faire ? Veux-tu jouer à celui qui tape le plus fort sur le bijuu ? À noter que le machin fais la taille de Taiyo. Tu seras juste une crevette - que dis-je - un ASTICOT face à lui... Une goutte de sa morve et ça sera comme un tsunami pour toi... »

Eh quoi ? C'était vrai ! Je laissai couler un temps de silence attendant avec patience sa réponse... Celle-ci sera déterminante sur mon choix d'action - on était dans le même camp après tout... Même si j'aurais sincèrement espéré que la chose nous soit présentée autrement avec un moyen pour le tuer ou pour le sceller dans un objet... Mais c'était ainsi. - Enfin, pour commencer, laissons le détruire Taiyo, mais commençons aussi à prévoir la suite...


Résumé
Mukuro arrive et rejoint Oroshi et Ashura. Elle leur partage des infos et leur demande leurs intentions. On est relativement loin : dites-nous si on voit les membres des autres groupes !

PS : Il est possible de changer l'ordre avec Ashura ? Il me fait peur :shimi:

_________________




Apparence

Ashura:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Bakuhatsu Ashura
Bakuhatsu AshuraEn ligne

4/01. Unité n°1 Empty
Mer 29 Juil 2020 - 20:17
4/01. Unité n°1 Q3ah
Vaincre ou Mourir


...

Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il apprit que le dieu du désert était sur le point de se réveiller. Pourtant, c’était quelque chose qui devait arriver, et s’il s’était même préparé pour ce jour, mais il fallait croire qu’il ne s’attendait pas à
ce que cela qu’arrive aussi rapidement...

Prêtant peu d’attention aux détails qu’il entendait par-ci et là, il se rua immédiatement vers les ruines du temple du dieu du désert. Il était persuadé de retrouver tout le monde là-haut, car certains d’entre eux s’étaient aussi préparé pour ce jour, d’autres l’avaient même rêvé, aussi étonnant que cela puisse paraître.

Plus il s’approchait de la destination, plus il croisait des gens qui étaient en train de prendre leur jambe à leur cou. Très probablement des commerçants et autres civils qui traînaient dans le coin, songeait-il, avant qu’il ne se fasse bousculer par un vieil homme qui tentait de fuir avec sa petite-fille. Il lui jeta un bref coup d’œil du haut de ses un mètre quatre-vingt-dix, avant de lui tendre la main pour l’aider à se relever.

« Pourquoi persister lorsque vous savez vous-même que vous n’irez pas bien loin, vieil homme ? Laissez donc votre petite fille s’enfuir, et venez plutôt assister à l’éveil de ce fameux dieu aux premières loges avec nous. » Lui proposa -t-il, d’un air neutre.

L’ancêtre le remercia, avant de décliner son offre. Ashura pris quelques instants pour le regarder s'en aller avec sa petite fille, à la vitesse d’un escargot, avant de hausser les épaules et de partir retrouver les autres.

Une fois près des ruines, il croisa un certain nombre d’individus, dont certains faisaient apparemment partie de la fameuse coalition. Parmi eux, il y avait un jeune Kumojin fort intéressant, qui avait tenté de motiver tout le monde du mieux qu’il pouvait. Il en imposait beaucoup, reconnaissait l'Amejin. Keijiro, Mitsuhide, Ôji, et quasiment tous les membres de l'organisation de Kuuli étaient sur place, chacun se trouvant à un endroit bien précis, comme s’ils avaient déjà élaboré une stratégie.

Le Bakuhatsu traversa naturellement tout le terrain pour retrouver Oroshi, qui semblait s’être donné à une petite jambe en l’air, avant que les secousses en viennent très probablement l’interrompre.

« Oy Oroshi. Il paraît que le démon à une queue est sur le point de se réveiller. J’espère que tu t’es bien amusé, car il se pourrait bien que… » Commença -t-il, léger sourire aux lèvres, avant que Mukuro ne l’interrompe.

Elle taquina l’hydre avant de leur parler de cette fameuse discussion qu’ils avaient eu dans la résidence d’Oroshi, il y avait de cela quelques mois.

Mukuro leur partagea également les instructions de Kuuli, des instructions qui montraient à quel point cette femme était cinglée. Elle était prête à tout pour obtenir le pouvoir, peu importait si des civils devaient mourir. Pire, elle était prête à vendre le monde tout entier, pourvu qu’elle obtienne le pouvoir. Bien que cela soit paradoxale, Ashura appréciait ce genre de personne, prête à tout pour atteindre son objectif.

« Hum, je ne suis pas non plus disposé à offrir cette bête à ce fameux homme au chapeau... » Fit-il, avant de porter brièvement son regard vers les ruines.

Il avait encore du mal à mesurer toute la puissance de la bête, mais les précisions de Mukuro couplées aux récits de son maître lui donnaient une petite idée… quelque chose lui disait malgré tout que la réalité allait très probablement dépasser tout ce qu’il pouvait imaginer.

« ... Pour l’instant, laissons-le émerger et observons. S’il s’agite trop, je compte sur toi Mukuro pour le calmer avec un bon bain. On établira une véritable stratégie lorsque nous en saurons plus sur les intentions de nos amis de la coalition. » Fit-il, en venant se placer à gauche d’Oroshi, laissant le flanc droit à Mukuro.

Il allait de soi que jamais Ashura n’accepterait de sceller ce fameux démon dans un humain, et encore moins dans un shinobi d’un village caché. Cela irait non seulement à l’encontre des enseignements de son maître, mais aussi à l’encontre de tout ce pour quoi il s’était battu jusqu’à présent. Qui serait assez fou pour tendre le bâton pour se faire battre ? Autant mourir…

Quoi qu'il en fût, en attendant de voir ce fameux dieu, et des personnes qui étaient à l'origine de son réveil, ainsi que de connaître le plan de la coalition, le Bakuhatsu sortit son paquet de cigarette, proposant une à Oroshi et à Mukuro, avant de s’en allumer une pour lui-même.

Pendant ce temps, une silhouette féminine arrivait du côté de Mukuro...


Spoiler:
 


_________________
4/01. Unité n°1 Cbvh
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8894-bakuhatsu-ashura-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9015-dossier-shinobi-bakuhatsu-ashura
Dieu du Désert
Dieu du Désert

4/01. Unité n°1 Empty
Jeu 30 Juil 2020 - 23:40
Le cri tonitruant de la créature retentissait parmi les ruines encore endormies du Temple du Dieu du Désert, gardées par les Meikyû qui ne purent remarquer la présence de la Kazejine, surnommée le “Rideau d’ombre” grâce à ses capacités d’infiltration et ses talents de marionnettiste. L’incantation était déjà lancée, que déjà, un grondement se faisait entendre dans l’ensemble de la région, jusqu’aux confins des montagnes entourant Taiyô. La terre tremblait de nouveau à l’appel du monstre qui avait causé la tempête de 40 puis menacé la capitale lors de sa libération par Mamushi en printemps 202. A ce moment-là, les héros du Yoake et de Kaze avaient contenu le fléau dans sa stèle en unissant leur chakra, le démon n’était alors qu’un esprit enchaîné à sa prison et était encore loin de disposer de toute sa puissance, qui à elle seule aurait pu réduire la capitale en ruines.

Cette fois les circonstances étaient toutes autres, puisque la Coalition avait envoyé sur place des ninjas dans le but de veiller sur le sceau avant que des individus mal intentionnés ne s’en emparent tandis que l’organisation du Suna no Fukaku-Sha cherchait encore le moyen de libérer le Dieu de son sceau, mais il était trop tard. Quoique cela allait peut-être jouer dans le sens de leur complot pour renverser le pouvoir, au prix de pertes civiles inévitables… Bien qu’une certaine partie de la population pouvait peut-être échapper à la tempête du désert qui allait avoir lieu, le sort de Taiyô allait se jouer en ce jour fatidique où une ancienne figure ayant déjà affronté le Dieu du Désert par le passé avait fait son retour dans son pays natal. Le Héros de Kaze se voyait confronté à un choix et à un combat des plus dantesques aux côtés ou contre ceux qui se réclamaient comme les nouveaux héros de Kaze sous la bannière du Suna no Fukaku-Sha, encore inconnue à ce jour du public.

La mission de Kâtenshêdo venait de commencer, et le plan se déroulait comme prévu. Elle avait fait en sorte d’éliminer les ennemis les plus dangereux à Kaze qui auraient pu l’empêcher de s’emparer du Dieu, mais pour ce qui était de ceux qui s’étaient dépêchées sur place pour constater la libération du monstre, ils lui étaient parfaitement inconnus, à l’exception peut-être du Meikyû qui avait tant fait parler de lui. Il faisait justement partie de ceux qui avaient aidé à l’emprisonnement du Dieu du Désert la dernière fois, peut-être avait-il une chance infime de répéter cet exploit? Quant aux autres visages, elle se demanda s’ils étaient venus avec lui, elle remarqua des bandeaux kumojins mais pour les autres…

A peine les shinobis étaient-ils arrivés sur les lieux qu’une puissante onde de sable dont la stèle était l’épicentre se leva dans l’ensemble de la zone, noyant dans une immense vague de sable ressemblant à une avalanche gigantesque avançant en direction de la capitale où beaucoup de civils étaient encore présents... Les Meikyû qui gardaient la stèle avaient été projetés avec violence par l’apparition subite du dos de la créature, tandis que le reste purent à peine tenir debout face à la puissance de la bourrasque, il ne tenait donc qu’aux shinobis de la Coalition et de l’organisation Suna no Fukaku-Sha d’empêcher que le bilan humain ne s’alourdisse.

Suite à cette immense tempête de sable rappelant le traumatisme de l’an 40, une brume de sable mêlée à la poussière couvre temporairement votre champ de vision, les pellicules de sables fins vont jusqu’à coller les vêtements, irritant les yeux et la bouche… Vous laissant encore à peine apercevoir figure titanesque qui progressivement s’érigeait devant vous, vous croyez néanmoins distinguer la tête du reste du corps qui ne cessait de grandir à mesure que la terre tremblait sous vos pieds alors que vous vous trouviez sur des mètres de sable que la tempête avait formé. Le Dieu se trouvait désormais dans le creux d’un erg entouré de tous les shinobis qui tenaient bon malgré le tsunami de sable. Son ombre dépassait déjà les dix mètres… Il se préparait visiblement à lancer une nouvelle attaque à votre encontre, plus terrible encore que la première.

Ceux qui étaient assez proche de la créature monstrueuse pouvaient déjà apercevoir sa pupille jaune vous fixant de son aura terrifiante et son chakra dépassant l’entendement.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Tôhatsu Asami
Tôhatsu Asami

4/01. Unité n°1 Empty
Sam 1 Aoû 2020 - 2:21


Au fur et à mesure que je me rapprochais des remparts de Taiyo je sentais comme une aura puissante, âme du désert : le vent, le sable, la chaleur. Je n'allais pas faire la police à dire aux Kazejins d'aller se mettre à l'abri, première car ils sont grands et que je ne suis pas la mieux placé pour cela....

Bondissant de toit en toit pour éviter la foule qui courrait dans le sens inverse. Je devais faire vite pour ne rien raté et me positionner au mieux pour agir et défendre mes intérêts.
En quelques minutes, je vis plusieurs silhouette au niveau du meilleur point de vue sur le lieu du cataclysme. Une ombre me rappelait vaguement quelques choses.
A l'aide de mes cheveux je me hissa jusqu'au groupe et je découvris avec amusement que Imai Nobume était déjà là apparemment en bonne compagnie de deux fiers gaillards.

Miss Mukuro, à peine étonnant que tu soit là. Dès qu'il y a un truc qui sort de ordinaire tu n'est jamais très loin ahah. Je m’appelle Tôhatsu Asami, Agente Amejine pour vous servir !

Il était bon de se présenter et d'indiqué son utilité ou son orientation au groupe qui avait clairement pas l'intention de fuir. Surtout que le spectacle commençait au loin avec une tempête de sable accompagné d'un cri perçant et d'une démonstration de puissante brute.
Soudainement Ichibi, le dieu du désert sorti de sa stèle dans un déchaînement de puissance . Un frisson parcourra tout mon corps, il était simple de savoir que sa sentait le roussis.
Voyant la vague de sable arriver vers nous avec violence, je n'attendis pas mes camarades pour tenter de lever une défense pour ne pas subir la violence du désert de plein fouet.

Après quelques mûdras je débita de l'eau pour la faire tournoyer rapidement pour empêcher le sable de m'engloutir et me fouetter le visage. Mes acolytes avaient l'air d'être de grand garçons capable de se protéger eux-mêmes et peut être avec un peu de galanterie ils m'aideront à affronter la colère du Dieu local.

Resté à savoir comment le calmer, savoir qui a eu idée de le libérer et savoir si des gens, les gardiens étaient encore sur place pour contenir Ichibi qui n'avait pas l'air content de sa détention.




Résumé:
 

_________________
A quoi cela sert de se couper les cheveux quand ils repoussent ?
4/01. Unité n°1 Use4


Dernière édition par Tôhatsu Asami le Dim 2 Aoû 2020 - 2:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t7368-tohatsu-asami-terminee?nid=1#61746 https://www.ascentofshinobi.com/t8527-carnet-flamboyant-de-tohatsu-asami#71372
Toyohara Oroshi
Toyohara Oroshi

4/01. Unité n°1 Empty
Sam 1 Aoû 2020 - 14:27
On essaye de se passer le temps comme on peut dans un désert, n’est-ce pas ?

Devait-il avoir honte de s’amuser un peu ? Surtout lorsqu’on savait ce qui allait les attendre ? Bien sûr que non ! Et au moins, il pourra prétendre avoir eu un moment jouissif avant la mort… Et on ne parle pas ici de mourir hein !

Dans tout les cas, l’amejin n’était pas du tout emballée par cette situation plus que pourrave et même s’il était un allié de Kaze, il n’était pas pour autant prêt à aller se frotter contre un dieu d’une puissance inimaginable et probablement immortel. En effet, Oroshi ne pouvait s’imaginer qu’il serait même envisageable de tuer une telle belle bestiole. La coalition était certes ici pour se l’approprier, mais que valaient-ils réellement ? Il ne pensait pas à leur compétence et encore moins qu’ils avaient une quelconque chance contre le dieu. Peut-être était-il pessimiste, mais il ne portait pas vraiment les shinobi dans son coeur. De toute façon, il se fichait pas mal de savoir ce que le dieu du désert faisait, après tout, Kaze n’était pas son soucis.


Personnellement je ne suis pas très emballé à affronter le monstre, peu importe si la coalition est là ou non.


Il n’était pas certain ce que ces collègues de fortunes avaient décidés de faire pour cette créature, peut-être étaient-ils motivés pour aller l’affronter, même si Oroshi était convaincu du suicide certain de la situation. Il se contentait de faire un simple hochement de tête en direction de l’inconnue qui, sans grande surprise, connaissait Nobume. Il n’avait qu’elle pour ramener des inconnus de partout, même ceux qui n’en valaient pas la peine.

Le dieu était motivé par montrer qui était le patron du désert et à qui il appartenait réellement : A lui et juste lui. Une sacrée tempête de sable se levait, menaçant de tous nous enterrer vivant. Il grognait, plutôt irrité par une telle merde, confirmant par la même occasion ce qu’il craignait : Le démon sera ingérable. Il n’attendait pas plus longtemps, il fit une rapide série de mudras pour ériger un bon mur doton devant lui question de se protéger autant qu’il le pouvait contre cette tempête. Le mur n’était pas fait pour protéger plusieurs personnes, même si cela restait possible s’ils se serraient bien contre lui.


Bordel… Il fallait que l’on tombe sur ce connard..

Disait-il d’un ton légèrement agacé. Si le démon savait réellement utiliser le sable, ils seraient dans la merde, sauf s’ils pouvaient le neutraliser d’une façon ou d’une autre, le sable il s’entend. Il regardait la nouvelle utiliser du suiton puis il regardait Nobume. L’eau allait peut-être leur servir pour alourdir le sable et le rendre moins intéressant, pourvu que ça puisse réellement impacter les capacités du dieu. Si Ichibi couvrait son propre corps de sable, se serait une bonne occasion pour Oroshi de l’empoisonner… Enfin, tout cela restait hypothétique car après tout, rien ne disait jusque là que le Dieu maîtrisait réellement le sable, même si la probabilité était forte.

Je suggère que l’on se casse déjà, notre position n’est pas très intéressante et le mieux est de nous faire oublier de lui pour le moment.


Pour l’heure, Ishibi ne semblait pas intéressée par eux, pourvu qu’il s’intéresse à qui que se soit. Pour ce qui était de Taiyo, il fallait être honnête, ce n’était même pas une option de tenter de la sauver.

De toute façon Taiyo est perdu.

Était-ce idiot de laisser Taiyo crever ? Pour le pays, se serait une catastrophe car tant bien même cela faciliterait la prise de pouvoir de Kuuli, le pays en resterait fortement affaibli et ravagé. Les gens pourraient largement se demander pourquoi l’organisation n’ai pas tenté de les protéger alors qu’ils se prétendent meilleur que l’actuel dirigeant. Il comprenait sa volonté de vouloir jouer autour d’un drame pour l’exploiter politiquement, mais serait-ce suffisant ? Parfois un bénéfice de long termes est mieux qu’un bénéfice à court termes. Il regardait ses coéquipiers avant de faire une petite série de mudras afin de masquer son chakra dans le but que le dieu ne pense même pas à lui.

On se bouge ? On pourra envisager la suite après.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8879-toyohara-oroshi-termine https://www.ascentofshinobi.com/t8892-carnet-de-toyohara-oroshi#74933
Imai Nobume
Imai Nobume

4/01. Unité n°1 Empty
Dim 2 Aoû 2020 - 2:01


Mukuro
musique


Un rugissement nous tira de nos pensées et mit fin à toute conversation car au loin, entre dunes et chaleur, une immense tempête de sable s'élevait dans les airs... Elle était immense. À tel point que nul part ailleurs, il était possible de voir pareille chose... Et ce n'était nullement l'œuvre d'un Asaara, nullement l'œuvre d'un humain - mais bel et bien l'œuvre d'un démon en éveil... Yeux rivés sur l'horizon grondant, j'observais la poussière dorée s'élever dans le ciel bleu jusqu'à recouvrir tout le terrain. Était-ce donc l'annonce de la fin ? Ah...

Mais je me fis rapidement tirée de ma rêvasserie par les tremblements au sol qui me ramenèrent immédiatement à la réalité et au danger auquel on faisait face. Je profitai de la proximité avec mes alliés pour, instinctivement, m'agenouiller au sol et venir me cacher derrière eux - et notamment derrière Ashura qui était sans doute le plus massif de nous trois. Je connaissais leur capacité et leur laissais la défense pendant que j'enchaînais à toute vitesse une longue série de signes incantatoires.

« Inutile de protéger Taiyô. Kuuli veut le voir détruit. »

Oui. C'était l'ordre donné. Moi-même je trouvais cela dommage, mais bien qu'absurde et inconscient, c'était les ordres et je n'avais rien à gagner à aller à son encontre ou à protéger cette ville. Autre chose importait bien plus à mes yeux à l'instant présent... Oui. Terminant ma série de mudras, je claquai ma main sol et fis apparaître la silhouette d'un petit félin enveloppé d'un nuage de fumée blanche. Sasuke.

« Je vais avoir besoin de toi. Je veux retrouver celui qui a libéré le Dieu du Désert.
Oké, pas de souci ! Tu peux compter sur moi ! ... Attends ... WUT ? Dieu du Désert ???
Utilise ton odorat et dis-moi tout ce que tu perçois. »


À ces mots, je me relevai et me retournai vers les trois amejins dont Asami qui nous avait rejoins en dernière pour exposer mes intentions. Et... Non. Je n'avais nullement l'intention de fuir. Un dieu ? J'en avais côtoyé un toute ma jeunesse et je refusais de ployer à nouveau le genoux devant un de ces montres. Qu'importe la peur. Je n'avais pas traversé tout ça pour ployer devant elle.

« Je ne bougerai, j'ai l'intention de voir le spectacle jusqu'au bout. Quelque chose me dit qu'il pourrait s'avérer fort intéressant...dis-je avec un rictus. Mais si vous tenez à la survie... Je vous conseille de quitter le pays le plus rapidement possible. Il est fort probable que le désert tout entier devienne un terrain d'affrontement sans précédent... »

Je n'avais nullement l'intention de les forcer, le choix leur revenait entièrement. Une chose sûre, le terrain allait devenir dangereux et le scellement n'était pas certain. Il fallait être quatre pour sceller ce monstre. Mais au vu de l'ordre donné par Kuuli, peu de Kazejins prendront part pour aider et seuls les kumojins tenteront peut-être de le sceller - si les fidèles à la manieuse de sables n'allaient pas les empêcher... S'ils tenaient à leur survie, le mieux était de quitter le pays. Mais pour ma part... Je voulais voir s'il m'était possible de remonter jusqu'à l'invocateur du monstre.

Résumé
Chakra : 2B
Santé : Good

EDIT - Mukuro est protégée par le mur d'Oroshi et Ashura (ils sont tous les trois ensembles et à proximité et Ashura est grand, donc elle s'est juste abaissée). Après quoi, elle invoque Sasuke et lui demande d'utiliser son odorat pour tenter de repérer tout ce qu'il peut. - MODIFICATION - Elle ne bouge pas et ne contourne rieeeen. (on est bien là.)

PS : Et du coup, Taiyo est laissé à son compte. Peut-être bye bye Taiyo !

_________________




Apparence

Ashura:
 



Dernière édition par Imai Nobume le Dim 2 Aoû 2020 - 18:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Bakuhatsu Ashura
Bakuhatsu AshuraEn ligne

4/01. Unité n°1 Empty
Dim 2 Aoû 2020 - 16:11
4/01. Unité n°1 Q3ah
Vaincre ou Mourir



Oroshi ne semblait pas très enclin à se frotter à Ichibi, chose que son associé était parfaitement en mesure de comprendre. Seulement, n’était-il pas un peu tard pour émettre une quelconque réserve ?

« Je comprends, mais je vais avoir besoin de toi, Oroshi. Si jamais tu vois que la situation devient trop ingérable, fais ce qui te semblera le mieux pour toi, personne ici ne t’en voudra si tu décidais de te retirer. » Fit finalement Ashura, cherchant un peu à lui forcer la main.

Le Bakuhatsu était persuadé que son frère d’arme ferait le « bon » choix, le choix de les accompagner et de les aider dans leurs actions, quelles qu’elles soient. Mais si finalement l’hydre se désistait après s’être engagé, personne ne lui en voudrait d’avoir opté pour le choix le plus logique. Puis, ça se trouve, c’était peut-être ce que tout le groupe serait contraint de faire, d'une façon ou d'une autre, qui sait. Toutefois, pour l’heure, cette idée était totalement inconcevable pour le Bakuhatsu.

Quoi qu’il en fût, une nouvelle personne vint s’ajouter à leur groupe, personne que Mukuro semblait bien connaître. Faut croire qu’elle connaissait la terre entière, cette mercenaire.

Ashura se contenta de regarder la nouvelle arrivante, avant de tourner sa tête vers l’horizon, là où provenait un cri des plus féroces. Ichibi, le démon à une queue, semblait s’être enfin éveillé. Le Bakuhatsu était stupéfait par la force de la bête, au point que son corps tout entier se mettait à trembler. Pourtant, pour l’heure, il n’était même pas en mesure de pouvoir correctement identifier le monstre : tout ce qu’il voyait, c’était une immense vague de sable se diriger dans leur direction, menaçant de les emporter eux, ainsi qu’une partie de la capitale qui se trouvait pourtant loin derrière eux. L’excitation commençait à s’emparer de l’Amejin, qui s’efforçait tant bien que mal de se contrôler, pour le moment…

La Tohâtsu ne perdit pas de temps pour se protéger avec une vague d’eau, tandis qu’Oroshi s'empressa de dresser un immense rempart de doton pour faire face au Tsunami de sable qui déferlait sur eux. Profitant de la proximité, Mukuro se glissa quant à elle derrière le vagabond, qui ne manqua pas de la pousser derrière Oroshi afin de lui garantir une protection optimale. Enfin, lorsque la vague fut sur le point de l’emporter, Ashura pivota légèrement avant de frapper devant lui, générant alors une très forte détonation pour créer une immense brèche dans le sable. Il devrait pouvoir s’en sortir sans problème, et peut-être même parvenir à affaiblir une partie du sable qui menaçait Asami, notamment du fait de leur proximité.

Quant à Taiyo… Sa protection ne faisait pas partie de son contrat, et comme le rappelait d’ailleurs si bien Mukuro, Kuuli, leur employeur, souhaitait que la ville soit détruite…

« Tais-toi, Mukuro ! » Fit Ashura, suite aux avertissements de la mercenaire.

C'était un peu sa façon de dire qu'il n'avait nullement l'intention de fuir. Oh que non, son regard fixait déjà le monstre qui prenait forme dans le creux de l'erg sur lequel ils entouraient désormais Ichibi... Calme en apparence, le Bakuhatsu se contenait tant bien que mal, s'efforçant pour le moment d'analyser la situation...

Spoiler:
 

_________________
4/01. Unité n°1 Cbvh


Dernière édition par Bakuhatsu Ashura le Dim 2 Aoû 2020 - 23:57, édité 1 fois (Raison : Post' édité pour adapter aux modifications de Mukuro.)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8894-bakuhatsu-ashura-termine https://www.ascentofshinobi.com/t9015-dossier-shinobi-bakuhatsu-ashura
Dieu du Désert
Dieu du Désert

4/01. Unité n°1 Empty
Dim 9 Aoû 2020 - 16:09
Le courroux du Dieu du Désert s’était abattu soudainement au large de la capitale du Vent, l’îlot de prospérité et de pouvoir du pays, désormais aux prises de la créature qu’ils ont tenté de garder sous leur emprise tout ce temps. Les gardiens virent leur vigilance trompée ce jour-là, alors qu’ils avaient su protéger ce sanctuaire des intrus et autres mécréants aussi puissants ou fourbes soient-ils de réveiller la créature divine. Et quand bien-même ils passaient sur le corps de ces gardiens, il leur manquait encore le jutsu interdit, le seul qui soit capable de véritablement convoquer toute la puissance de la divinité, pour qu’elle s’incarne entièrement dans ce monde et se déchaîne. Le fléau s’abattit tout près de la ville la plus habitée du pays, qui en entendant le rugissement de la créature, les prémisses d’une ombre s’élevant de plus en plus haut vers la voûte céleste, tentèrent pour certains de comprendre la situation, tandis que d’autres plus confiants en la vaillance des shinobis pensaient que le monstre serait sous contrôle… Comme lors du précédent éveil du Dieu de Kaze.

Tandis qu’un enfant tentait de faire voler son cerf-volant au milieu de la plaine sablonneuse séparant les ruines de la cité, levant les yeux, il constata dans le ciel l’apparition d’une silhouette titanesque omineuse qui ne cessait de gagner en ampleur. Le grondement se faisait de plus en plus violent, allant jusqu’à faire trembler l’air environnant. Un rugissement qui ne pouvait que présager l’imminence du cataclysme qui allait s’abattre sur Taiyô, qui pouvait voir que des shinobis étaient apparus sur place pour combattre le Dieu. Voyant une gigantesque tempête de sable prendre naissance au niveau des ruines du temple, les gardes avaient immédiatement sonné l’alarme, qui redoutaient plus que tout qu’un jour aussi funeste fût arrivé.

Le tocsin bien que sonné ne pouvait donner qu’une insignifiante avance aux plus réactifs de lever le camp, tant la distance entre les ruines et la ville était courte, il était trop tard pour fuir. Le désespoir gagnait peu à peu le coeur des civils et des plus aguerris qui pour la troisième fois de leur histoire se voyaient confrontés à une tempête de sable aussi immense, et celle-ci était incontestablement la plus grande qu’ils aient jamais vu. Peut-être la dernière dont ils seraient témoins. Le déluge de sable s’abattit dans toutes les directions, n’épargnant personne au passage, puisque chacun des groupes shinobis présents sur les lieux durent faire front face à la menace d’Ichibi.

Avançant face au groupe du Suna no Fukaku-Sha qui l’accompagnait, Ashura prit l’initiative de le protéger lui et ses alliés en employant une détonation qui frappa le coeur de la vague de sable, l’explosion eut pour conséquence de disperser la partie centrale de celle-ci et de réduire sa vélocité dans une certaine mesure. Il voyait ainsi le raz-de-marée se disperser face à lui, alors que des autres côtés il constata que la vague de sable poursuivait son chemin, d’un côté en direction de Taiyô, et l’autre en direction de ses alliés. Malgré leur effort collectif, celui-ci leur permit surtout de se préserver de la mort, avec la défense d’Oroshi qui permit de justesse de le protéger lui et Nobume à ses côtés. Si la proximité d’Asami avec le reste du groupe lui permit de ne pas subir la violence de l’impact à son apogée, elle fut balayée par une lame de sable qui passa à travers sa barrière aqueuse en auto-défense mais qui fut bien trop faible pour tenir face à une attaque de cette envergure.

Le chat de Nobume relève une odeur très étrange au niveau de la stèle, qui ressemble beaucoup à l’odeur émanant d’un humain mais pas tout à fait. Il semblerait même… qu’elle se sépare en plusieurs directions! Peut-être un début de piste afin de retrouver le coupable de l’éveil?


Le voile se dissipe, vous distinguez peu à peu la forme totale du monstre de sable géant, passé du néant à un titan de douze mètres dépassant le plus grand des Kuchiyose, et qui ne semble pas s’arrêter de grandir au point que ses prochaines techniques risquent de devenir encore plus violentes. Vous remarquez qu’au fond du cratère depuis lequel il a déclenché la tempête de sable autour de lui, les grains reviennent à lui comme si elles l’enveloppaient toujours plus pour le rendre encore plus grand. Le niveau du plateau autour de lui s’abaisse petit à petit, tandis que lui atteint progressivement sa forme complète, le sol devient de plus en plus mou, jusqu’à ce qu’enfin vos pieds s’enfoncent jusqu’aux chevilles, menaçant de vous engloutir dans des sables mouvants qui vous attirent vers le fond du cratère où se trouve le Dieu du Désert.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Imai Nobume
Imai Nobume

4/01. Unité n°1 Empty
Mar 11 Aoû 2020 - 21:58


Mukuro
musique


Un souffle. Et tout fut emporté en un clin d'œil.

Que ce soit nos défenses. Que ce soit la ville. Que ce soit ses habitants. Tout. Tout fut rasé. Comme si rien de tout cela n'avait jamais existé. Comme si tout faisait déjà parti d'un passé lointain... Exactement comme à Hikari. Femmes comme enfants. Jeunes hommes comme vieils hommes. Tous ceux qui étaient présents sur les lieux - tous - furent enterrés vivants par cette tempête d'une ampleur jamais observée jusqu'à présent... Et parmi eux, la dernière amejine qui nous avait rejoins, fut également emportée sous le sable malgré sa défense d'eau...

Était-ce surprenant ? Non. Bien évidemment que non. On s'y attendait tous après avoir entendu le premier rugissement... On savait tous que notre vie ne tenait plus qu'à un fil face à ce monstre en éveil... Intérieurement, nous avions tous reconnu le cri du Dieu du Désert. Mais... Personne ne pouvait l'imaginer avant de le voir de ses propres yeux. C'était donc ça... La Puissance d'un Dieu.

Une forme immense jaillit depuis le nuage de sable qui brouillait encore la vision jusque-là. Et... Peut-être qu'il aurait mieux valu ne pas la voir... Mais c'en était ainsi. Une sueur froide coula le long de mon échine. Resserrant le poings, je fronçai les sourcils devant cette monstruosité... Dieu de mes couilles. Une telle chose ne devrait pas exister dans ce monde. Mais à ce même instant, les paroles de Ashura m'extirpèrent de pensées.

« Sasuke… ressens-tu encore sa présence ? … Mukuro, cette jeune femme fait partie de votre organisation, non ? Tu devrais la sauver et lui donner l’opportunité de mourir dignement… Sinon, abrège ses souffrances. »

J'arquai un sourcil et lâchai un rictus amusé. « Une mort... Glorieuse ? » Était-ce vraiment important la manière dont on mourrait ? Au final, notre corps se décomposait de la même manière - que ce soit sous terre rongé par les bêtes ou au sol asséché par la chaleur...

« J'ignorais que tu éprouvais ce genre de compassion... Est-ce que parce qu'elle est une amejine ? - Mais je me fis couper.
MUKMUK ! Sept heure, vers le nord ! À sept mètres ! Viite. »


Je marquai un silence et, sans rajouter un mot de plus, je tournai le dos à l'explosif pour m'en aller vers la direction indiquée par Sasuke. À vrai dire... Je me fichais pas mal des autres. Elle n'était pas la seule à mourir et bien d'autres mourront avec elle. Comme la capitale juste derrière nous... Mais... Je partageais son avis. Je n'aimais pas voir une personne à côté de moi crever de la main d'un putain Dieu. Elle devait être encore vivante - et sera peut-être utile pour la suite.

« Allez-y, je vais m'en occuper. »

Ce furent mes dernières paroles avant de m'avancer jusqu'à la position indiquée par Sasuke alors que les deux amejins reprenaient leur propre route... Mais je me fis rapidement interrompre par le sable qui commençait à s'enfoncer sous mes pieds. Un sourire se dessina alors sur mes lèvres. Il semblerait que le Dieu du désert voulait nous engloutir au fond du sable... Sans un instant d'hésitation et d'un sang froid imperturbable, j'enchaînai une série de mudras et fis surgir un immense mur de pierres depuis le sol à mes pieds pour me hisser hors du sable mouvant et remonter l'amejin par la même occasion.

« Oy, toujours vivante ? Pas trop mangé de sable ? »

Je marquai une pause et lâchai un soupire avant de tourner mon regard en arrière sur la capitale. Quelle joli paysage... À cette hauteur, je pouvais constater l'ampleur des dégâts portés par le Dieu du Sable. Si à mes yeux comme pour beaucoup d'autre ça ressemblait à un enfer, mais pour Kuuli ça devait ressembler à un rêve... Pas vrai ? Un léger sourire se dessina sur mes lèvres à cette pensée..

« Où êtes-vous donc Sachô ? Vous êtes en train de louper le spectacle que vous rêviez tant de voir... »

On pouvait entendre une once de colère dans ma voix. Le sort de Kaze ? Je m'en fichais. Mais voir cette scène n'était pas sans effet. En mon fort intérieur, je repensais à la Cité de lumière qui aujourd'hui n'était plus qu'une Cité Brisée... Ainsi Taiyô sera le prochain ? L'image de l'ancien désert allait disparaître pour laisser naître une nouvelle impératrice. Il s'agissait du rêve de Kuuli. Et pour cela, elle était prête à sacrifier autant de vies que nécessaire si cela pouvait lui permettrait de faire atteindre le sommet à son pays. C'était ce que l'on appelait - détruire pour mieux reconstruire...

Mais deux voix retentirent à travers l'air, l'une à la suite de l'autre, et m'extirpèrent de mes pensées.

« Qu'est-ce qu'ils ont ces tarés à beugler de la sorte en plein désert...? C'est la chaleur qui leur font ça tu crois ? Ou alors ils ont la diarrhée...?
Va savoir... Mais cette voix... »


La première semblait provenir de la direction vers laquelle était partie Ashura. Elle proposait proposait de tuer le dieu. Et l'autre faisait appelle Jotaro et à l'élaboration des barrières... Si la première voix m'était totalement étrangère, la deuxième résonna de façon fort familière... Oui. Je l'avais déjà entendu au Sommet de Hikari, je ne pouvais pas me tromper - c'était celle de Raizen...

Ainsi, le héros de Kaze étai de retour au pays et il se trouvait actuellement du côté de la stèle... Sans doute pour sceller le Dieu ? Les prédictions de Kuuli s'avéraient donc vraies, des étrangers étaient bels et bien venus pour sceller le Dieu du Vent... Mais je me fis rapidement extirper de mes pensées par les remous du sable sous mes pieds. Le mur de roche que j'avais formé commençait doucement à se faire engloutir vers l'épicentre. Il allait falloir bouger.

Sans perdre un instant, j'enchainai une série de mudras pour concentrer mon chakra futon dans mes jambes et, sans délicatesse, je ramassai le cadavre semi-conscient de la jeune fille que je posai sur mon épaule comme un sac à patates (heureusement, elle n'était pas bien lourde) et je bondis d'un bond du mur pour entamer ma plus belle course en direction de la stèle.

« Sasuke, on y va. Utilise ton odorat, direction la stèle !
Aye Aye sir ! »


RAIZEEEEEEEEEEEEEEN LOOOOOOVE YOOOOOOOOOU


Résumé
Chakra : 2B 1A
Santé : Jambes épuisées

SASUKE
Chakra : 2B (je me suis trompé au précédent tour !)
Santé : Pimpant !

Sasuke utilise son odorat (B) pour repérer avec précision la localisation de Asami, Mukuro utilise l'information pour venir à proximité d'elle et faire surgir un énorme mur de terre(A) depuis le sol pour remonter Asami à la surface et pour s'extirper elle-même du marécage de sable (en espérant que ça convienne :pray:). Après quoi, Mukuro concentre son chakra futon dans ses pieds pour repousser le sable (B) et prend Asami sur son épaule pour sauter du mur (qui se fait peu à peu engloutir) et se tape sa plus belle course pour aller vers le groupe 3 (Raizen chéééééri I'm coming !)



_________________




Apparence

Ashura:
 

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302

4/01. Unité n°1

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Event n°5 : L'Homme au Chapeau :: Partie n°4, Kaze : Tempête
Sauter vers: