Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» SYOTO - HAO-KU ~°~ Prise de tête
4/05. L'Impératrice et le Rebelle EmptyAujourd'hui à 13:37 par Hao-Ku Sari

» De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku]
4/05. L'Impératrice et le Rebelle EmptyAujourd'hui à 13:00 par Hao-Ku Sari

» 4/04. Unité n°4
4/05. L'Impératrice et le Rebelle EmptyAujourd'hui à 12:54 par Keijiro

» Diplomatie musclée - PV Masami
4/05. L'Impératrice et le Rebelle EmptyAujourd'hui à 12:38 par Jiki Masami

» 04. Questions diverses
4/05. L'Impératrice et le Rebelle EmptyAujourd'hui à 12:15 par Oterashi Yanosa

» [Mission/A/Teikokumo] La dernière aventure de Shoda
4/05. L'Impératrice et le Rebelle EmptyAujourd'hui à 10:38 par Medyūsa

» 5/02. L'âme du Soshikidan
4/05. L'Impératrice et le Rebelle EmptyAujourd'hui à 10:01 par Daigoro Jin

» 2/09. RENCONTRE N°3: Le fossé sans fond
4/05. L'Impératrice et le Rebelle EmptyAujourd'hui à 4:44 par Sakkaku Haise

» 2/04. Unité ouest
4/05. L'Impératrice et le Rebelle EmptyAujourd'hui à 3:45 par Sakkaku Haise

» 2/01. Unité nord
4/05. L'Impératrice et le Rebelle EmptyAujourd'hui à 2:40 par Mawehara Miyuki

Partagez

4/05. L'Impératrice et le Rebelle

Maître du Jeu
Maître du Jeu

4/05. L'Impératrice et le Rebelle Empty
Lun 27 Juil 2020 - 0:21


Pendant que la libération du Dieu du Désert occupait toutes les pensées, et serait dans tous les cauchemars à venir, d'autres alliés de l'Homme au Chapeau avaient leurs objectifs. Et l'un d'entre eux, plus précisément, avait été affecté à une mission du Nécromancien.

Sa mission était simple : récupérer des traces génétiques de l'Impératrice Shima et de Yasei Tadao, dont les cercueils et urnes se trouvaient dans la capitale du Vent.

Mais grâce à l'Empire du Feu et à la Coalition Shinobi, vous étiez prévenus de cette terrible technique d'Edo Tensei et de tout ce qu'elle pouvait causer. Vous étiez donc prêts à défendre ces cadavres pour empêcher l'ennemi d'avoir encore plus de ressources...


Voici les règles et indications à suivre :
  • L'Event se déroule aux premiers jours de l'été 204.

  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 36h pour répondre.

  • Vous pourrez demander jusqu'à deux délais de 12h durant tout l'événement.

  • En cas de non-respect des délais, votre tour sera sauté une première fois. Si cela se reproduit durant l'événement, vous serez exclu et subirez une pénalité d'XP.

  • Seules les techniques validées avant le mercredi 29 juillet inclus pourront être utilisées durant l'Event.

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat et notre Guide du Combattant.

Règle(s) spéciale(s) pour ce groupe :
  • Ce groupe se déroule à l'extrémité sud de la capitale Taiyô, où vous protégez cercueils et urnes.

  • Vous protégez les tombes de l'Impératrice Shima et de Yasei Tadao.

  • Si vous échouez, ces personnages gagneront les rangs de l'Homme au Chapeau pour le futur et notamment pour la Grande Guerre de l'Event n°6.

  • Si vous l'emportez, ces personnages ne seront pas ressuscités par l'Edo Tensei.

Ordre de post :
  • Nara Hiro

  • Shishi Bogi

  • Asaara Kuuli

  • Kurotani Agon

  • ???

Bon RP à toutes et à tous !
Revenir en haut Aller en bas
http://ascentofshinobi.forumactif.com
Nara Hiro
Nara Hiro

4/05. L'Impératrice et le Rebelle Empty
Mar 28 Juil 2020 - 21:53
Il était encore trop tôt pour l'affirmer, mais le monde entier était peut-être en train de vivre la plus grosse crise jamais connue. Tout s'était passé assez vite finalement. J'étais au fait des événements déroulés les années précédentes, j'avais entendu parler de cet homme au chapeau, mais jamais je n'aurai cru qu'il prendrait une place si importante. Mon insouciance m'avait épargnée. J'étais néanmoins rattrapé par la vérité, et brutalement.

Les shinobis du Yuukan s'étaient alliés, toutes les grandes puissances servaient une seule et même cause : celle de leur survie. Le dessein de la menace qui pesait ne m'était pas très net, mais il semblait sombre. Les forces employées allaient mettre à mal l'équilibre jusqu'alors connu. J'en frissonnais en y pensant.

Les villages shinobi et la plupart des pays coopéraient. Je ne l'aurai pas cru un jour, et bien que je n'avais jamais été le plus vaillant, je décidais d'apporter ma pierre à l'édifice. Si je pouvais ne serait-ce que porter un coup à notre ennemi, j'en deborderais de fierté. Et alors si je mettais en œuvre mon plus beau Kagemane, je n'ose l'imaginer. Un bon début de carrière ! Par contre, si les choses tournaient mal, c'était peut être la dernière fois que je voyais Ame, et mon projet de voyage avec Minoru s'arrêterait net…

J'avais été dirigé depuis Murashigure vers Kaze no Kuni. Un de mes intermédiaires en ville m'avait indiqué que le pays du vent serait probablement un des terrains d'affrontements de cette sombre guerre. Une organisation, en lien avec mes contacts d'Ame, prévoyait d'être présente sur tous les fronts. Je leur avais soumis mon aide et j'avais été envoyé sur un front. Le Nécromancien, un des lieutenants de l'Homme au Chapeau, avait pour objectif de récupérer les cadavres des plus grands shinobis afin d'en faire des soldats à sa botte. Réunir les meilleurs éléments de toutes les époques semblaient être une stratégie indiscutablement bonne.

Je me rendais au point de rendez-vous, stressé, et rejoignais les autres membres de l'escouade. Du nouveau comme première approche, inédit…

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9723-nara-hiro-termine
Shishi Bogi
Shishi Bogi

4/05. L'Impératrice et le Rebelle Empty
Mar 28 Juil 2020 - 22:26


♫ Blah Blah Blah v'la Bogi.
Ferme la porte y'a Bogi dans l'side. ♪


Booooon. Et bah, il s'en est passé des choses depuis que je suis arrivé dans ce désert. Je vous cache pas que j'ai l'impression de mettre fait embarquer dans une histoire que je maîtrise pas vraiment. En fait, je maîtrise carrément rien. À la base, ça partait d'une simple désertion de Kiri, pour venir me prélasser à Kaze, loin de l'océan qui me faisait peur. J'ai vécu quelques petits jours peinards à voyager d'oasis en oasis, à parler à des bédouins, manger des plats locaux etc. J'ai même parlé à une chèvre, mais je crois que c'était une illusion. Ensuite, j'ai rencontré des petits monstres, les Axolotls, ils m'ont fait découvrir leur monde et m'ont baragouiné tout un tas d'épreuves avec leur chef à la tête chelou, rien que de penser à sa tête, j'en ai des frissons. Bon aujourd'hui le petit Acapulco est pas avec moi, bah ouais, c'est l'anniversaire d'El Luchador, du coup il fête ça dans leur monde sous-marin, paraît même qu'il y aura des sirènes strip-teaseuses. J'ai un peu les boules de pas y aller, mais j'ai une mission ailleurs.

Parce que là, on rentre dans le vif du sujet. J'ai rencontré deux personnes, Mukoko et Sharrkan. Bon, nos premier contact ont pas été super fou, l'une m'as traité de folle et l'autre à voulu m'ébouillanter avant de me boire, oui oui, il m'a bu. Je dois avouer que le désert, c'est cool, mais on s'ennuie vite, du coup, ils m'ont proposé des trucs bizarres d'organisation, je sais pas quoi. Moi, je pensais que j'allais rejoindre un club de lecture ou une organisation sportive. J'ai été un peu trop naïf sur ce coup. L'autre jour, j'ai participé à une réunion, la première en tant que membre. Ils ont parlé d'un Dieu, qui allait raser un village, mais qu'on devait le laisser faire, pour accuser d'autres gens. Enfin, c'est ce que j'ai cru comprendre, j'ai pas tout suivi. Et du coup, bah, je me retrouve ici, au sud de la capitale. J'accompagne la cheffe de l'organisation, apparemment, il faudrait défendre un truc spécial mais on m'a pas dit quoi, ou alors on me l'as dit mais j'ai pas écouté. Bref. Je me demande où sont Sharrkan et Mukoko. Mais bon après tout, je suis avec la cheffe, ça veut dire que je suis déjà un membre important héhé.

Imaginez trente secondes. Je suis ici, avec la boss, on protège absolument le truc-là. Un ennemi redoutable débarque, on se bat, il essaie de frapper la cheffe en détresse, je la sauve, je tue l'ennemi, elle me remercie, elle tombe amoureuse, on s'embrasse, elle me nomme co-chef, on se marie. Classe. Mais finalement, elle s'avère être la dirigeante du secte secrète, qui sacrifie son mari en l'égorgeant en guise d'offrande. Roh. Pourquoi mes histoires peuvent jamais bien finir, c'est relou à la fin.

-" Bon cheffe, on arrive bientôt, on va où en fait? Et on va protéger quoi? Vous pensez qu'on en as pour longtemps? J'ai d'autres trucs de prévu moi! J'irais bien faire un saut chez les Axolotls pour voir les stripteaseuses. Et puis, c'est qui les autres gars-là, vous les connaissez? C'est des copains? Ce sont eux qu'on doit protéger? Ils ont pas l'air d'avoir besoin de protection. Mais ils ont pas l'air costauds non plus."

Bref. Je savais pas vraiment comment j'avais fait pour me retrouver ici.

Spoiler:
 

_________________
Thème musical

4/05. L'Impératrice et le Rebelle Signa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

4/05. L'Impératrice et le Rebelle Empty
Mer 29 Juil 2020 - 9:03
-On va s'occuper de vieux amis. On règle ça rapidement, et on se tire. Si la situation tourne mal tu te casses en premier.

Cigarette en bouche, un haussement d'épaules. La situation n'était pas optimale, mais on faisait avec les moyens du bords. En l'occurrence Shukaku ne devait pas être scellé, détruire la capitale était l'unique chance de prendre le contrôle du pays sans risquer de perdre d'avantage de membres si jamais ils réussissaient à triompher de la créature divine. Un rapide retours en arrière, et ils avaient tellement évolués. Construit un véritable système pour palier au manque de dirigeant, alors peut-être que la demi-géante craquait trop tôt et montrait une partie de son véritable visage avant même d'avoir posé son cul sur le trône du Vent, mais après tout si ce n'était pas maintenant ça serait jamais. Partir sans aucun regrets ou vivre pour se faire exécuter par ses propres camarades. Certains ne seraient pas content de sa décision, mais il fallait un dirigeant un chef et elle n'était pas là pour les surveiller. Ils pouvaient désobéir, car la possibilité que l'Asaara revienne en vie n'en était qu'une parmi un horizon de fins tragiques et sanglantes sur le sable de son pays.

-Enfin on se retrouve.

Fausse impératrice, prisonnière de son tombeau. Morte pour avoir voulu libérer un Dieu, jugée et condamnée pour ses actes. Faible, incapable de survivre au changement des vents et surtout ayant osée accuser le clan des enfants du désert pour ses propres péchés. Et aujourd'hui les choses avaient largement changés, une douce mélodie aux oreilles de l'Immaculée. Chacune des deux femmes étaient capable de tout pour parvenir à leurs fins, manipuler son monde et changer les versions des livres d'histoires. Mais il y avait une différente majeur entre l'Usurpatrice et la véritable maîtresse du désert. Kuuli n'avait jamais été seule, ceux qui servaient la même vision du désert pourraient la juger ou lui ôter la vie mais l'héritage perdura. Alors que Shima était condamnée à être oubliée par tous, parce qu'une fois ce problème de nécromancie résolu. Jamais, personne ne pourrait retrouver la moindre trace de l'ancienne prêtresse du tanuki céleste. Il n'y avait qu'une seule croyante digne de recevoir leurs sauveur, et elle était encore vivante un sourire malsain se dessinant lentement sur ses lèvres.

Tadao, dont le corps devait encore être plus ou moins frais. Quel ironie de reposer aux côtés de celle contre laquelle il s'était battu, ce Yasei. Finalement, il était tout autant corrompu que le Premier cercle, aucun des différents acteurs de l'ancien paysage politique de Kaze ne s'était révélé digne de survivre aux années et aux incursions étrangères. Cela changerait aujourd'hui, et tandis qu'à l'horizon bientôt Ichibi gronderait sa juste colère son idée de la rétribution qu'il infligerait aux hérétiques. Ici il fallait faire un choix, en compagnie d'un inconnu et de l'assimilateur sur ses flancs. Probablement aussi barge que l'était parfois Mort dans ses journées les plus excentriques.

-Nous abandonnerons le cadavre du Yasei à quiconque vient le récupérer, en revanche il est hors de question que Shima parte de Kaze. Si l'ennemi est trop puissant, fuyez. Je connais pas ton nom inconnu et je m'en moque éperdument, obéissez ou mourrez. Je compte bien vivre, il est bientôt l'heure.

L'heure de son couronnement, l'heure de fermer les frontières. L'heure de lever une armée, les ambitions cachées. Enfouis au fond de son âme, de son être, des pulsions qu'elle réprimait pourront bientôt être libérées. Et le Vent se relèvera, qu'importe les morts, qu'importe les dégâts et les ruines. Le sable est éternel, les dunes ancestrales aussi, pour les enfants de Shukaku rien n'est trop grand pour honorer cette nation. Ces montagnes, et cette chaleur qui fait étouffer les étrangers.

Ces terres brilleront bientôt, comme un sol jonché d'or sous les réverbérations du soleil. Le sable avancera, le Yuukan devra reconnaître le désert.

Ou mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Kurotani Agon
Kurotani Agon

4/05. L'Impératrice et le Rebelle Empty
Ven 31 Juil 2020 - 4:49
Dans quoi je me fourre au juste... On pouvait compter sur une seule de mes mains le nombre de choses que je désirait vraiment dans ma vie mais si ses quelques "choses" me plonge dans un conflit mondial c'est loin d'être amusant... M'enfin récapitulons ce qui m'est arrivé.

J'étais dans le pays du vent, village après village, prime après prime, je voyageait en espérant peut être trouver une opportunité juteuse ou bien un riche marchand à escroquer contre ma protection sans doute peu nécessaire. Mais voila qu'un conflit face au plus grand ennemi du monde shinobi toque à ma porte, on me demande avec "Zele" si je puis dire, de me joindre aux combats pour protéger le monde de l'homme au chapeau.

Je sais plus comment s'appelle le Shinobi qui m'a "encouragé" à ca, il doit être sur une ligne de front à mourir pour ses idéaux. J'aurais refusé en temps normal, pas de renommée, pas d'argent, non merci je passe ! Mais il s'avère que les gens s'agitent, que j'ai vu des troupes entières s'unifier alors qu'elles ne se connaissent pas pour cette "homme au chapeau" quel titre ridicule d'ailleurs.

Me voila donc chargé d'une mission, retrouver une équipe à un lieu de rendez-vous pour qu'on gère le cas de cadavres qu'une sorte de nécromancien veut obtenir pour les ramener à la vie et ainsi nous pourrir la vie, drôle d'ironie, des cadavres depuis longtemps dévorés par les vers qui vont nous pourrir l'existence.

Je suis visiblement le dernier à arriver, en même temps je porte mes chaines à longueur de journée et je n'ai pas de moyen de transport, de cheval ou autre et hors de question de gaspiller mon chakra raiton pour pas arriver légèrement en retard. J'imagine qu'on va me sortir le classique : Chaque minute compte ! M'ouais, déjà qu'un ennemi qui ramène les morts m'enchante pas des masses, si derrière même mes alliés me cassent les noix, je vais vite songer à changer de camp moi... Qui sait si ils payent mieux ?

Bref... M'y voila et une femme assez...Singulière fait sa tirade quand j'arrive, j'entend donc ses mots assez correctement, on m'avait communiqué les noms des morts à "protéger", je trouve ca crétin d'ailleurs, autant les bruler et dispersez ce qui reste, bonne chance pour les ramener ensuite.

" Donc un des deux morts à une valeur plus haute que l'autre ? Je pensait que les deux étaient essentiels."

Je marche vers mon groupe, mes chaines entourant mes bras se frottant dans un léger bruit métallique. Je reste un peu souriant en coin, une forme d'assurance et de moquerie de la situation, nous allons voir ce qui en résulte.





_________________


4/05. L'Impératrice et le Rebelle Ryomasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8779-kurotani-agon-coeur-noir-belle-ame-fini
Kurogo Kinzo
Kurogo Kinzo

4/05. L'Impératrice et le Rebelle Empty
Ven 31 Juil 2020 - 19:47
Quelle ironie … c’est ce que pensait un homme encapuchonné en voyant au loin l’immense créature de sable se réveiller soudainement. Oh, il a été au courant de son existence il y a des années, cela lui a valu d’être enfermé à Wasure. La tempête de sable qu’il y a eu lieu en 40 et l’existence du Dieu du Désert aurait dû être des informations qu’il n’aurait pas dû connaître, ou du moins, d’en savoir la vérité. On l’a enfermé pour ne pas qu’il dévoile la vérité, lui, un des plus fidèles agents de l’Impératrice, chef du contre-espionnage de Kaze, envoyé en prison par cette personne pour cacher la vérité à Kaze … quelle ironie de voir que cette vérité éclate au grand jour, et de la plus brutale des façons. Et dire qu’il avait travaillé dur pour contrecarrer les conspirations contre le Premier Cercle pour finalement être considéré comme l’un d’entre eux.

Mais il comptait avoir une sorte de revanche, il comptait se rendre à la tombe de l’Impératrice et lui subtiliser son cadavre, ainsi que celui d’un chef Yasei mort. Mais il voyait déjà au loin s'agglutiner quatre personnes, dont l’une d’entre elle qui s’est fait connaître récemment. L’homme encapuchonné les observe, jouant avec une carte dans sa main, mais son regard ne pouvait détacher celle de cette géante en armure rouge, il se demandait pourquoi elle était là, était-elle fidèle à l’Impératrice finalement ? Son regard camouflé continuait de se poser sur chacuns des autres membres, des personnes qu’il ne connaissait pas, étaient-ils ses sous-fifres ? Avaient-ils été payé ? Leur loyauté va être mis à rude épreuve.

- Asaara Kuuli, j’ai entendu parler de toi, et je suis même surpris de voir que la personne qui défende ce tombeau se trouve être la nouvelle chef de clan des Asaaras.

L’homme incante des mudras, puis une nouvelle carte apparaît dans sa main, une carte en papier, qu’il retourne, puis montre à la demoiselle le symbole qui est présent sur cette carte, celle du Fou.

- Mais veillez m’excusez de mon impolitesse, on me surnomme le maître des cartes, j’étais fidèle à l’Impératrice se trouvant derrière vous jusqu’à … ce qu’elle me mette en prison. Mais je suis venue la chercher, ainsi que Yasei Tadao, c'est une demande d'un ... ami et j’aimerais ne pas me battre contre mes chers compatriotes … surtout si cette dernière est seule.

La carte encore en main, il attendait sa réaction, il attendait à l'apercevoir entourée d’ennemis, ceux qui l’avaient suivis et qu’elle avait demandé à fuir si l’ennemi était trop puissant étaient-ils en fait depuis le début ses ennemis jurés ?

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nara Hiro
Nara Hiro

4/05. L'Impératrice et le Rebelle Empty
Sam 1 Aoû 2020 - 19:29
Je trouvais déjà l’ambiance pesante, mais l’arrivée de mes acolytes pour cette mission venait sceller ce sentiment si désagréable. J’étais d’ordinaire assez imperturbable, et je m’efforçais de n’en laisser paraître le moins possible. Je mettais là ma vie en jeu, d’une façon encore inédite. Il ne m’était pas difficile d’envisager à renoncer à une mission lorsque je sentais la balance pencher en ma défaveur, je n’avais aucun problème avec ça. Mais là, je me sentais obligé d’affronter celui qui s’opposerait à nous.

Nous étions quatre, et rapidement je compris que deux étaient de la même équipe et que le dernier était une pièce rapportée, comme moi. Le duo était dirigé par une grande femme, aux allures hautaines. Elle prit quasi-instantanément la tête du groupe, en nous infligeant une petite tirade qui me fit grimacer. Elle était prête à céder un des deux cadavres, mais protéger absolument le second. Même auprès de nous, elle était menaçante et coupa court à toute argumentation, en ordonnant de suivre ses ordres ou de mourir. Je ne savais pas qui elle était, mais je la trouvais déjà détestable.

Les présentations furent de courte durée, interrompues par les cris du Dieu du désert, qui venait de se réveiller. Les choses prenaient une tournure encore plus désagréable que la grande dame. Ichibi allait se déchainer, et les équipes envoyées le contenir allaient avoir du fil à retordre.

De notre côté, à peine l’idée de rejoindre ceux combattant le dieu me traversait l’esprit, que notre ennemi fit son apparition. Il semblait calme, et très fort. Je respirais un grand coup, me concentrant ainsi sur la suite des évènements. Vu la puissance de l’Homme au Chapeau, ses lieutenants allaient être d’un niveau bien supérieur au mien, sans aucun doute. Il s’adressa à la cheffe de notre groupe, par son nom : Asaara Kuuli. Ils se connaissaient ? Puis il se présenta comme étant le “maître des cartes”, avant d’en faire apparaître une dans ses mains. Puis, il la montra directement à Kuuli.

Je ne savais pas ce qu’il avait prévu, mais le combat était inévitable. Il n’était pas venu pour discuter, et cette carte qu’il nous montrait, elle allait avoir un rôle dans notre affrontement. Lequel, je n’en savais rien. Mon coeur commençait à battre de plus en plus fort, et après un court instant de réflexion, je me mettais en action. Je joignis mes mains, j’effectuai quelques mudras et deux clones apparaissaient à mes côtés. Pour le moment, c’était le mieux que je pouvais faire.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9723-nara-hiro-termine
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

4/05. L'Impératrice et le Rebelle Empty
Lun 3 Aoû 2020 - 10:44
-Personne t'a demandé ni ton nom, ni ta petite histoire mélodramatique.

Les iris se plissant sur l'inconnu, un membre du clan Kurogo ce même clan qui avait prit la place de Tadao. Ce même clan dont ses membres avaient brièvement eu affaire à voir avec une mission dans la capitale, c'était risible et ridicule cette situation. Ou était la cohérence? Comment un ancien fidèle de l'Impératrice, comment ses cousins pouvaient-ils diriger impunément une région du désert? Tout cela changerait bientôt, et puis il était d'un ennuie. Ils n'avaient pas élever les cochons ensemble, que croyait-il? Qui était il pour faire ce genre de remarque et de surcroît des commentaires clichés, dans la lignée du personnage pitoyable qu'il était. Il ne négociait pas, avait-il donc réellement confiance en ses capacités? Les bras en croix vers le ciel, en arrière plan le sable se levait et le désert reprenait ses droits. Qu'importait le résultat de la partie, les véritables enfants du désert avaient d'ors et déjà vaincus la ville semblable à Babylone. Symbole de la corruption ne se cachant même plus et infestant comme des nuisibles, chaque morceau cultivable du pays du Vent. Cette nation avait des problèmes, et en aurait surement encore pendant un moment. Mais aucun pays n'était parfait, des ennemis? Un rire cristallin s'échappant de sa gorge tandis qu'elle effectuait des mudras rapidement, le sable s'enroulant autour de son corps comme une coquille. Un cocon protecteur au milieu d'une mer hostile. Mais même si sa vision la troublait, même si son corps entier lui disait d'attaquer, les alliés ne disparaissaient pas simplement comme par magie. Bogi, dans ce royaume ou un autre l'entendrait bien. Le zèle? Un salaire? C'était pour ça qu'elle détestait les apparitions impromptus des étrangers ne connaissant rien à la vie dans la société du désert. Ils ne lui obéiraient peut-être pas, et ne le ferait certainement pas pour les raisons que balayait d'un regard agacé la demi-géante. La peur, les faibles instinctivement prenaient soit la fuite soit imitaient les plus forts. Une chaîne alimentaire qui marchait ainsi depuis la nuit des temps, des ennemis?

Cet homme semblait en être un, Ketten aussi et puis c'était tout. Tadao n'avait jamais été une menace et il était mort, les anciens avaient été trop faibles pour s'opposer à sa volonté et la force du nombre. Alors qui, qui pour se mettre sur son chemin? Le village de la roche, personnifié par une parodie d'ombre d'ou semblait tomber des petits cailloux. Toute sa vie, elle avait avancée seule avant de rencontrer des camarades. Des potentiels adversaires et traîtres, mais jusqu'ici tout va bien. Engoncée dans son armure sableuse, elle analyse rapidement la situation. Seule contre Iwa, Ketten et ce joueur de cartes. Qui était la dernière personnification que sa haine aiderait à prendre forme? La réponse la fit légèrement gausser, elle même. Asaara Kuuli contre Asaara Kuuli, ses ambitions, ses ordres parfois trop secs et son image contribueraient à faire d'elle ce qu'elle redoutait. Une nouvelle version de la fausse Impératrice, une inspiration. Elle expie puis manipule le sable autour d'elle pour former des lances élémentaires et les expédier tout autour d'elle en tournant sur ses pieds. N'oublier personne, attaquer toutes les formes hostiles à ses côtés.

-Bogi ou que tu sois, n'oublie pas la mission. Je ne vois que des ennemis, mais les alliés ne sont jamais loin.

Elle les avait certes attaqués, mais elle ne pouvait guère faire autrement. A part se douter que foncièrement, voir apparaître Iwa et son double et Ketten subitement en un claquement de doigts bon c'était pas trop possible quoi. Elle n'était pas parano ni folle, pas plus que la moyenne, elle réussirait à vaincre et protéger le seul cadavre qui l'intéressait. Shima reposerait à jamais ici.

Ainsi en avait décidée l'Impératrice.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shishi Bogi
Shishi Bogi

4/05. L'Impératrice et le Rebelle Empty
Lun 3 Aoû 2020 - 19:12


Boooon. Un petit récapitulatif s'impose, parce que j'ai l'impression que c'est parti un peu loin, un peu trop rapidement à mon goût. Déjà, il y a ce monstre gigantesque qu'on peut quasi-ressentir le souffle de là où on est tellement il est gigantesque. Ensuite, je devais protéger quelques choses, je m'attendais à genre un bijou, un nouveau-né, une statue, j'en sais rien moi n'importe quoi, mais pas des putains de cadavres. Berk. Ça me filerais presque la gerbe. Imaginez ce que je vais devoir dire à mes petits Axolotls. "Ouais j'ai loupé l'anniversaire del Luchador parce que je devais protéger deux cadavres." Super. Oh, mais attendez. C'est le cadavre d'une princesse? Ça change tout! "Je protégeais une princesse" ça a quand même plus de gueule. Bon par contre la boss parle de fuir ou je sais pas quoi. Ça va vraiment être si dangereux que ça? Nan parce que c'était pas prévu dans mes plans ça.

Bref. J'ai l'impression qu'on forme une petite équipe de 4, et que ça bougera pas vraiment maintenant. Ils sont bizarres. Il y en a un qui a une bonne tête, mais il parle pas. Il est peut-être muet. Oh. Ça doit être ça! Mais heureusement pour lui, Bogi connaît le langage des signes à la perfection héhé. Faisant bouger mes mains tout en répétant silencieusement les mots avec ma bouche, je lui faisais comprendre que je pouvais le comprendre s'il parlait lui aussi le langage des signes. Nous voilà sauvés, si jamais il y a besoin de se mettre d'accord, au moins on pourra le comprendre. On dit merci Bogi.

Pour l'autre, c'est plus compliqué, il fait flipper. Il a des chaînes qui traînent sur le sol. C'est pour le style ou il se balade avec ça quotidiennement? Nan parce que ça doit être relou, elles doivent s'agripper partout, genre dans les poignées de portes, dans les trous au sol, dans les bouches d’égouts, etc. Même aux toilettes ça doit être un peu chiant. Bref. Je m'égare.

Ah, bah, je me suis trompé au fait. On est 5 finalement, un dernier collègue viens d'arriver, en plus il a l'air de connaître la boss. C'est cool, il doit sûrement faire partie de l'organisation aussi, je vais pouvoir apprendre un peu plus à connaître les membres. Ah. Bah, c'est bizarre. J'ai comme le sentiment que c'est pas un gentil. Je dirais même qu'il ressemble au méchant de cette histoire. Ok, la boss à pas l'air d'être trop contente de sa présence, elle va passer à l'action. Héhé, il va voir ce rigolo avec ses cartes, ce qui ça fait d'énerver la boss de l'orga. Attendez, quoi?!

-"Aaaaaaah! Mais boss, qu'est-ce qui t'arrives là?! Pourquoi tu viens de m'attaquer?! Je te rappel que je suis de ton côté! Et puis les deux mecs aussi hein! Franchement je te comprends pas cheffe, moi qui pensais que tu m'avais intégré dans l'équipe... En fait, tu m'as fait venir ici pour me passer à tabac avec tes collègues traîtres... C'est vraiment pas gentil.. Snif."

Heureusement pour moi, j'avais eu le réflexe d'assimiler la totalité de mon torse, laissant traverser les piques que venaient de m'envoyer Kuuli. Mon thorax reprenait sa forme initiale, pourtant, une goutte d'eau restait. C'était cette larme qui coulait de mon œil. Moi qui pensais m'être fait des amis, trouver des collègues, j'allais passer le reste de ma vie à jouer dans le sable avec eux... Et bah non, finalement, je me suis fait avoir, ils veulent ma peau. Je suis déçu. Attendez. C'est bizarre. La boss continue de s'adresser à moi comme son allié, et elle as plus l'air de me voir. C'est bizarre parce que je suis vraiment en face d'elle quoi, à part si elle est devenue aveugle de manière foudroyante, elle devrait me voir. J'y pense. Le fanfaron avec ses cartes à fait quelques mûdra tout à l'heure. Le filou, il veut nous retourner les uns contre les autres. Bon par contre je sais pas du tout comment il a fait. Mais je me souviens qu'un de mes professeurs à Kiri répétait souvent quelques choses. "Si vous, ou un allié, êtes pris dans un Genjutsu. Tuez la personne à l'origine de l'illusion." Je l'aimais bien ce prof, dommage qu'il se soit fait virer.

-" Hey toi là-bas, le zigoto des cartes là. Je te préviens, t'as pas intérêt d'être rentré dans la tête de ma cheffe, sinon ça va barder. Parce que tu vois, je suis tout récent dans l'organisation, alors si les autres apprennent que j'ai laissé la boss se faire matrixer par un mec qui porte une capuche en plein désert, bah, ils vont sûrement pas être très ravis. Enfin, je sais pas si tu vois ce que je veux dire. D'ailleurs, t'as pas chaud avec ta capuche et ton masque, tu dois étouffer là, moi, j'ai déjà du mal à garder mes fringues alors to..."

Oh non. Il doit être rentré dans ma tête aussi, je parle beaucoup trop, c'est pas n-norm... Ah bah si. En fait, tout va bien. Mais il va quand même le payer ce fou, je suis vraiment en colère là. Et j'dois sauver la boss si je veux qu'on se marie Hmmhmm. Let's gooooo! Sans même avoir besoin d'effectuer le moindre signe incantatoire, mon corps se mit à tressaillir de toute part, comme si quelque chose voulait en sortir. Accompagnant les spasmes, des gouttes d'eau commençaient à perler de mon corps. Une de mes techniques, je l'avais créé pour faire peur aux Axolotls héhé. Mais là, elle allait me servir à sauver mes alliés. Mes traits s'effaçaient petit à petit, remplacés par ceux d'un véritable carnassier, la terreur des mers, Bogi le Squale. Sans plus d'hésitations et de réflexion, tel un véritable poisson dans l'eau, je fonçais à une vitesse dépassant l'entendement en direction du magicien en carton. J'allais me le faire. J'avais une femme à épouser et une princesse morte à défendre.

Résumé:
 

_________________
Thème musical

4/05. L'Impératrice et le Rebelle Signa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Kurotani Agon
Kurotani Agon

4/05. L'Impératrice et le Rebelle Empty
Mer 5 Aoû 2020 - 16:52
Un grand classique des "méchants". Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Notre "ennemi" semble t'il, débarque dans un calme digne d'un Kage et fait son monologue envers la colosse et il manie des cartes, drôle de Jutsu et visiblement cela affecte cette femme qui maitrise semble t'il le Sunaton. Armure suivi de lances de sable, toute conversation est coupé court sauf venant de la pipelette au corps...D'eau ? Décidément je suis entouré d'individus singuliers.

Pour ma part je recule, j'étais le dernier arrivé et j'en profite, plus je suis loin de cette vague de sable, mieux ca sera. J'en profite aussi pour commencer mes mudras, libérant petit à petit dans ma course toute chaine de mes sceaux corporels. J'avais dans l'idée de libérer mon pros gros potentiel destructeur aussi vite que possible, je me voyais mal faire un combat sur la durée face à un tel individu.

Il me semblait avoir déjà lu qu'une illusion pouvait se briser en insufflant du chakra dans le corps de la victime… Ai-je envie de le faire ? Certainement pas, un autre le fera, je préfère installer mon piège pour le moment et éviter tout danger inutile. Contrairement à eux, je ne suis pas investi d'une mission qui me tient à cœur ou une grotesque bêtise similaire, si ce conflit est gagné par l'homme au chapeau, je ne serait qu'un mercenaire parmi tant d'autres, oubliable malgré que cela me vexe grandement.

Espérons cependant qu'un d'entre eux sache au moins comment libérer la colosse sinon je vais devoir gérer ca... Misère j'ai pas envie de ca. Mes chaines se disperseront sur la zone et avant même que ce comique aux cartes ne comprennent, il sera dévoré par ma "Vierge d'Acier" et compacté avec mon chakra, j'aurais mon argent et tout le monde ou presque sera content. Je pourrais même demander un petit bonus... Ca m'a l'air d'être un bon plan.

Résumé du tour:
 

_________________


4/05. L'Impératrice et le Rebelle Ryomasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8779-kurotani-agon-coeur-noir-belle-ame-fini
Kurogo Kinzo
Kurogo Kinzo

4/05. L'Impératrice et le Rebelle Empty
Mer 5 Aoû 2020 - 18:21
L’homme fit une mine choquée devant la remarque de la cheffe des Asaaras, lui qui voulait se montrer si poli, se faire d’un seul coup refouler de la sorte ? C’est très méchant de sa part, bien que cela se voit à des kilomètres qu’il fait semblant. Mais le maître des cartes rit par la suite, au moins, il était fixé sur une chose : cette femme était visiblement bien parti pour lui bloquer l’accès aux tombeaux, enfin, quand elle n’était pas occupé à s’attaquer à ses alliés et lui-même. Il ne se défendait pas, l'attaque semblait de faible envergure et il bougea juste son bras tenant sa carte de sorte à ne pas qu'elle soit touchée ou détruite. Un Genjutsu très puissant, mais qui ne marche pas sur tout le monde, après tout, il fallait avoir des ennemis pour ça, mais justement, avec sa place de cheffe de clan, elle a dû en faire des ennemis, quand aux autres qui se font attaqués … il ignore leur positionnement, il y a bien cet homme squale qui affirme n’obéir qu’à sa cheffe, mais sinon, les deux autres reste silencieux : un jeune homme aux cheveux noirs qui a fait un clone qui s’est probablement fait attaquer par son chef, et un autre dont la carrure rivalisait avec celle pourtant impressionnante de la cheffe des Asaaras.

L’homme squale se fait d’ailleurs appelé ainsi car il a pris la forme d’un requin et qu’il pensait avoir été manipulé par le maître des cartes, alors qu’en vérité, il ne lui a rien fait. Peut-être s’est-il mis à parler plus que d’habitude, dans tous les cas, ce n’est pas son assaut qui l’effraie, aussi rapide et impressionnante soit-il, car il jette une nouvelle carte en papier ornant le symbole de la tour, et de celle-ci, une immense tour de pierre fit aussitôt barrage, suffisamment solide pour que l’assaut de l’homme requin rentre dedans en ne laissant qu’une fissure assez important, mais démontrant que cette tour pouvait encore tenir avant de s’écrouler.

- Quelle merveilleuse fidélité, j’étais autant fidèle à mon Impératrice que tu l’es à ta cheffe avant qu'elle m'envoie en prison. Quand à l’organisation, vous en faîte donc partis ? Alors à quoi bon tenter de protéger le cadavre de l’Impératrice si vous cherchez à la remplacer ?

L’homme déroule un parchemin d’une main, faisant apparaître une marionnette entièrement armurée, ornant dans son bras un grand bouclier avec le symbole de l’Empereur dessus. Sa fidèle marionnette sortie, il observe les trois autres, Kuuli étant trop occupée à subir son illusion pour l’instant pour pouvoir lui donner une réponse claire.

- Allez, j’oublie cette attaque, et si vous voulez, je peux vous donner de l’argent pour que vous me donniez ces cadavres. Je n’ai pas d’argent liquide, mais j’ai quelque chose de valeur qui pourrait vous rendre riche si ça vous intéresse.

Le maître des cartes ne semblait pas se mettre à fond, et pire encore : il tentait de marchandé, alors qu’il gardait encore sa carte d’une main et, d’une autre, il manipule une marionnette qui semble équipé pour servir de sentinelle.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nara Hiro
Nara Hiro

4/05. L'Impératrice et le Rebelle Empty
Jeu 6 Aoû 2020 - 16:19
C’était le début ! L'inévitable affrontement ne s’était pas fait attendre, mais il ne prit pas directement la tournure à laquelle je m’attendais. Je pensais qu’on serait quatre, unis contre notre ennemi joueur de cartes. Mais le combat débuta par un assaut de Kuuli, qui formait des lances de sable qu’elle envoyait sur tout le monde, sans distinction. Je la trouvais étrange, hostile même, mais cette action n’avait aucune logique. Qu’elle m’attaque, je trouvais ça étrange. Mais qu’elle cible aussi son subordonné, c’était complètement insensé. Elle completa de plus son assaut d’une phrase qui fit tilt dans ma tête. La carte, le revirement de Kuuli… Les deux étaient liés.

Bogi, l’équipier de la manipulatrice du sable, était capable de transformer son corps en eau. Il se transforma, prit la forme d’un requin, et se jetta sur le suppôt de l’homme au chapeau. L'enchaînement était particulièrement rapide, mais une seconde carte, une tour, apparut et vint se confronter au squale. Pas une égratignure à notre adversaire. Ce n’était pas la plus puissante attaque que j’avais jamais vu, mais elle fut arrêtée avec tellement d’aisance que je commençais à me demander comment nous allions pouvoir le toucher. Le dernier du quatuor se prenait une des lances de sable et libérait autour de lui un grand nombre de chaînes. A ce moment, je rêvais qu’elles immobilisent complètement l’homme qui nous faisait face.

De mon côté, et par soucis d’économie de chakra, qui serait peut-être la clé de cet affrontement, je décidais d’encaisser une des lances de sable en me protégeant comme je pouvais, tandis qu’un de mes clones prenait la sienne de plein fouet, disparaissant instantanément, et que le dernier esquivait nettement son projectile. Garder une supériorité numérique me semblait être la meilleure voie vers la victoire, qui paraissait si loin.

Puis, le joueur s’adressa à nous. Il déroulait un parchemin et en fit sortir un pantin. Merde ! C’était un marionnettiste, et notre supériorité numérique allait bientôt être compensée. S’il était doué, il pourrait même renverser la balance. Il nous laissa cependant une porte ouverte : il nous proposa une chose de grande valeur, contre notre reddition. Le principe de me rendre, par lâcheté, ne me plaisait pas. En revanche, j’étais très intrigué par l’offre, mais je chassais directement cette idée de mon esprit. S’il était si fort que je le pensais, pourquoi nous aurait-il proposé une alternative plutôt que de nous éliminer ? Etait-ce un premier aveux de faiblesse de sa part ? Les questions fusaient dans ma tête.

« Kuuli s’est mise à nous attaquer juste après qu’il lui ai montré cette carte, le fou. Son emprise ne semble pas parfaite, car elle l’a aussi attaqué. Bogi, toi qui la connaît, essaie de la raisonner ! »

Je m’adressai à mes camarades du jour en m’efforçant de garder la réflexion la plus lucide possible. Je manquais d’expérience au combat, mais je pouvais aussi apporter ma pierre à l’édifice. L’assimilateur allait peut-être besoin de temps pour sortir sa cheffe de son emprise, et je pouvais faire diversion.

Mon clone commençait une série de mûdras, et j’enchainais juste après lui. Lui projetait un éclair, droit sur la main tenant la carte du fou, quand je fis un bond sur le côté et envoyait mon ombre se lier à celle de notre ennemi. Ainsi, je m’offrais deux options : si mon éclair touchait, il ferait probablement lâcher le fou. Si mon éclair ratait, ou était contré, la technique fétiche des Nara pourrait se lier à mon adversaire, directement ou à travers sa marionnette s’il s’en servait comme d’un bouclier. Mieux que ça, j’aurai eu du mal.

Résumé:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9723-nara-hiro-termine
Shishi Bogi
Shishi Bogi

4/05. L'Impératrice et le Rebelle Empty
Ven 7 Aoû 2020 - 20:55

BAAAM. Oh sa mère la p... Non, je voulais pas dire ça, pardon. Mais ma tête vient de se fracasser contre cette tour qui vient de véritablement, apparaître devant moi, comme par magie. Il est vraiment rapide, c'était clairement ma technique avec le plus de vitesse. On avais à faire avec un costaud là. En plus, j'ai même pas réussi à dégommer la tour, à peine égratigner. On dira bien qu'il essaie de se payer ma tête là, il me prend pour un nullos ou quoi? Et mes deux collègues ont l'air un peu sur la défensive, ils doivent avoir peur. Héhé et oui, Bogi le Shinobi-Oasis n'as peur de rien. Prêt à délivrer la veuve et l'orphelin, prêt à sauver sa princesse des griffes d'un zigoto qui joue avec des cartes. Parce que oui, maintenant, on comprend mieux son surnom. En fait, il utilise des techniques avec, bah, des cartes quoi. Parce que si la tour est apparue comme par magie, c'est seulement parce qu'il a balancé une carte avant, avec le symbole de la tour.

Ça me rappel une histoire, un jour, après ma désertion de Kiri, j'avais décidé de m'arrêter dans un bar pour me déshydrater, du coup je suis là, je m'accoude au bar je me barracuda hihi - et là un mec me propose de jouer aux échecs. Du coup me voilà parti dans une partie endiablé. Enfin, j'avais oublié un détail à ce moment-là. Bah ouais, je connaissais pas les règles des échecs. J'ai cru que je devais juste remplir toutes les petites cases noires du plateau. Autant vous dire que j'ai pris une sacrée branlée. Mais breeeeeef, on verra plus tard pour les anecdotes.

Donc, là, c'est la merde. Une tour protège notre zigoto, je le vois même plus vu que je suis de l'autre côté de cette tour. Ensuite, il a fait pop une marionnette, avec une sorte de poêle géante qui lui sers de bouclier. Maître des cartes et chef étoilé, drôle de double casquette. Bref, il commence à discuter, on dirait qu'il me parle. Ah bah oui, il me cause.

-" Hey oh! Je suis toujours en colère hein pas la peine d'essayer de faire ami-ami avec moi! En plus, j'ai une grosse bosse sur la tête maintenant, t'aurais juste pu te décaler au lieu de mettre cette grosse tour là. En plus elle gâche le paysage, niveau esthétisme et ambiance désert, tu aurais pu au moins faire un palmier ou une pyramide quoi. Nan monsieur choisi une tour. Raaaaah, quel manque de goût. Et pis tes histoires d'impératrice machin chouette et bah... Et bah... Tiens, c'est vrai ça Kuuli pourquoi on fait ça en fait?"

Bah ouais, il a raison, c'est une bonne question, il est futé le rigolo manieur de papier. Mon regard se tourne alors vers Kuuli, semblant attendre une réponse. Oh, mais attendez.

-" Aaaaaargh, arrête de rentrer dans ma tête enflure! Tu vas me le payer!"

Alors que je m'apprêtais à renchaîner une deuxième fois mon attaque pour détruire sa tour, comme un bon gros teubé qui fonce tête baissé, mon petit collègue du jour à la tête sympathique s'adressa à moi, tout en se mettant, enfin, en action. Ah, mais il a raison le bougre, c'est depuis qu'il a fait ses mûdras et sortie cette carte que Kuuli à pétée les plombs. Bon, changement de tactique. Je pose mon index et mon pouce droit sous mon menton, c'est ma fameuse pose de réflexion, ça fait un peu beau gosse et un mystérieux en même temps héhé.

Bingo. Bon désolé les petits potes, mais j'ai une princesse encore vivante à sauver, donc j'vais devoir changer quelque peu "l'ambiance qu'il y a ici". En plus, si j'ai bien compris, Kuuli me prend pour un méchant, moi le si beau et charmant Bogi, j'espère que c'est à cause du Genjutsu, parce que ça compromet quelque peu le mariage si elle m'attaque à tout-va. Donc désolé ma chère princesse de mon cœur, mais pour le bien de notre avenir, je vais devoir "nous" cacher. Promis j'en profiterais pas pour te tripoter.

Sans le moindre signe, mon chakra commençait à se ressembler de manière très dense au niveau des extrémités de ma peau et d'une pression exercer de l'intérieur, l'entièreté de la zone de combat venait de se recouvrir d'une épaisse brume, empêchant à n'importe quel regard humain de la traverser. Un épais brouillard, digne des techniques ancestrales de Kiri, mon foyer. Et ouais, les petits potes, oubliez pas que je suis un déglingo, je suis Kirijin moi héhé. Mais évidemment, seul quelqu'un pouvait connaître l'emplacement de chaque personne présente ici. Qui ça? Et bien... BOGI LE CLAIRVOYANT! Évidement. Profitant de la cécité de tous et de mes capacités sensoriels, je me déplaçais en direction de Kuuli. Une fois arrivé à sa hauteur, la technique était certes sommaire, mais elle était le ba-ba de tous Shinobis qui se respecte. J'apposais ma main sur son épaule.

-" Je suis là ma princesse."

Oh le flow monstrueux là-dessus. Bien joué Bogi héhéhé. Mon chakra parvenait jusqu'à mon bras, et d'un coup sec, je venais le décharger dans ma cheffe. Il était hors de question que je l'abandonne ici, j'allais donc perturber son flot de chakra afin de la sortir de sa folie. It's time to come back with us my love. Pouah je suis un génie de la drague.

Résumé:
 

_________________
Thème musical

4/05. L'Impératrice et le Rebelle Signa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

4/05. L'Impératrice et le Rebelle Empty
Dim 9 Aoû 2020 - 13:13
-Merci bien mon grand.

Craquant sa nuque et ses articulations, Kuuli posa de nouveau un regard neutre et froid sur le terrain. La situation était complexe, mais pour autant était-elle vraiment dangereuse? Cet homme sous-estimait les potentiels adversaires face à lui, ou refusait de combattre. Qu'il possède une puissance lui permettant de vaincre quatre adeptes des arts ninjas, l'Impératrice en doutait. Elle ne doutait pas tant des éventuels atouts que l'homme aux cartes gardait dans sa manche, un as bien placé pouvait certainement lui permettre de retourner la situation. Mais il ne fallait pas non plus prendre les Kazejins pour des débutants, la loyauté n'existait pas dans des temps de crises. Il fallait savoir tirer le meilleur du pire, une décision réfléchie en peu de temps, c'était ça l'étoffe des dirigeants. Ne pas forcément faire des discours grandiloquents ni même se sacrifier pour sa cause. La vie était unique, mourir n'arrivait qu'une fois qu'importe les talents et la réserve de chakra que vous possédiez. Qu'avait elle à perdre, une nation? Certainement mais tout se reconstruisait. Les cieux pouvaient bien punir l'insolence de l'organisation, ils pouvaient bien charger Ichibi de raser le désert, une ironique qui provoqua un léger rictus chez l'Immaculée. Plissant les yeux, haussant les épaules elle prit le moment d'allumer une cigarette dans la brume provoqué par son camarade.

-Voici comment les choses vont se passer, je tente une négociation car après tout j'étais impolie. Si tu refuses, que tu n'as pas le pouvoir décisionnaire d'accepter, éventuellement mon offre. La seule issue sera un combat.


Il était absolument hors de question de se laisser marcher dessus, sur un territoire qui était celui de ses compatriotes. Elle représentait un clan, la vengeance était bien sur une idée douce. Après tout il avait dit être anciennement proche de Shima, était donc pour cela qu'il était revenu? Un point commun entre les deux individus, probablement le seul. Il maîtrisait les illusions et semblait être marionnettiste à ses heures perdues, était-ce là l'ensemble de ses capacités? La demi-géante écrasa au sol son mégot et se concentra pour ressentir chacune des présences l'entourant. Alliés ou non, elle devait être en mesure de contrer les attaques qui viendraient éventuellement de plusieurs directions.

-Je te laisse Tadao, tu repars et on oublie tout. Et si cela t'es permis tu toucheras un mot à quiconque t'emploie pour lui dire, qu'ici on préfère réfléchir avec la tête que nos poings mais que nous serons prêts à affronter n'importe quel menace. En revanche je regrette mais l'usurpatrice reste ici. Je ne peux te laisser Shima, qu'importe ton passé. La fausse Impératrice ne sortira pas des frontières du Vent.


Elle était un pion, même morte, ses ossements, son crane n'importe quoi lui ayant appartenu achèverait de briser sa réputation et son image. Et puis pour ses fidèles, en échange d'une loyauté Kuuli pouvait bien les autoriser à vénérer comme des reliques, les restes de son corps. Pour devenir légitime il fallait saper la réputation des autres, en économisant du temps ici l'Asaara et son groupe pourraient évacuer des civils dans la capitale si ils arrivaient toutefois à temps. Et pour cela il fallait que le Kurogo accepte les termes et la proposition, ce qui était tout sauf certains. Alors une respiration, puis une autre gardant son calme comme lors des années à subir l'entraînement draconien du conseil d'Ancien. Une étape après une autre, dans l'immédiat qui était la plus grande menace? Comme au poker, il fallait savoir se coucher quand on n'était pas certain du résultat, ne pas tout miser ni dévoiler son jeu à la première agression. La patience et la clairvoyance en lisant le jeu de l'autre voilà ce qui faisait un bon joueur de cartes. Enfin c'est ce que pensait Kuuli car les jeux d'argents elle en avait horreur.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kurotani Agon
Kurotani Agon

4/05. L'Impératrice et le Rebelle Empty
Mar 11 Aoû 2020 - 4:22
Des dégâts, ca c'était prévu au programme étrangement. En voyant cette frappe de sable en forme de lances, j'ai tenté mais pas réussi, le désavantage d'être aussi épais que moi, on encaisse plus qu'autre chose. Une de ses lances me taille donc une jolie coupure à la cuisse droite, pas bien profonde mais tout de même assez pour bien saigner.

J'ai envie bien envie d'invoquer rapidement ma vierge d'acier... Mais il s'est remis à parler et j'aime bien écouter pour mieux renchérir si je le peux, appelez ca un défaut et...Quoi ?

Attend attend attend.... ATTEND ! Il a bien dit...Rendre riche ? Mon sang n'a fait qu'un tour mais quel tour BORDEL ! Comment je pourrais refuser ? Sérieusement ? Quoi une morale ? L'envie de sauver le monde ? Au diable, même si je veux une renommé transcendante, il est hors de question que je suis payé à peine de quoi vivre un mois, ce que cet homme propose m'a l'air bien plus alléchant que ce que l'alliance avait proposé. Et après on dit qu'être dans le camp du mal c'est une mauvaise affaire ?

La trahison est une grosse option maintenant bien qu'aucun d'eux ne s'en doute, comment le pourrait-il, ca se lit pas sur les visages comme dans les vieilles histoires pour marmots et à moins qu'un d'eux sache lire dans ma tète... Trahir et avoir une fortune ou rester fidèle à mon contrat et potentiellement mourir... Mon choix est vite fait.

Je n'en écoute presque plus les mots de mes EX-camarades, je constate simplement l'éclair du jeune homme dans le groupe et son...Ombre ? Tiens donc, atypique. De l'autre coté, une brume se forma, me plongeant dedans et me gênant à présent... Je n'ai jamais été bien doué pour détecter les sources de chakra, à défaut de pister avec des vraies traces sur le sol.

Et il semble que la colosse ai repris toute sa tète, elle négocie les cadavres, ce qui va un peu plus nous foutre dans la merde je pense car rare sont les hommes capables d'accepter des compromis, surtout en ses temps de crise. Je me recule alors, mes chaines sont dispersés dans la zone, ce qui va m'aider si il y conflit et il y aurait conflit, impossible que cela se finit sur une note douce. Ca n'arrive jamais.

Sortant de ce que je pense être la zone d'impact du sable de la colosse, j'écoute et attend, caché dans mon coin, encore un peu de patience et je frapperait à pleine puissance... La patience est bien une vertu ? Surtout quand on les voit s'entretuer et que je suis le seul qui pourra sans doute en ressortir sans réels soucis. Opportuniste ? Pas du tout.

Résumé du tour:
 

_________________


4/05. L'Impératrice et le Rebelle Ryomasigna

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8779-kurotani-agon-coeur-noir-belle-ame-fini

4/05. L'Impératrice et le Rebelle

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Event n°5 : L'Homme au Chapeau :: Partie n°4, Kaze : Tempête
Sauter vers: