Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

5/01. Le Seigneur Daiki

Maître du Jeu
Maître du Jeu

5/01. Le Seigneur Daiki Empty
Lun 27 Juil 2020 - 0:50


Les ruines de Shîto ne gardent pas que les traces du premier Examen international organisé en 201, ou celles de la base du Soshikidan. Non, elles conservent aussi les restes des corps valeureux des personnes et shinobis historiques du Pays du Feu. Du grand Araho Daiki à la colérique Yamanaka Ema tout en passant par le titan Akimichi Hayato : ils reposent en paix.

Mais depuis que le Teikoku a découvert l'existance d'un allié de l'Homme au Chapeau capable de ramener les morts à la vie, avec leur chakra et leurs propres techniques, la vertu de ces cadavres a changé.

Votre unité fait partie des deux qui ont été chargées de surveiller les ruines de Shîto. Et très vite, vous comprendrez que c'était un besoin primordial...


Voici les règles et indications à suivre :
  • L'Event se déroule aux premiers jours de l'été 204.

  • Lorsque c'est à votre tour de poster, vous disposez de 36h pour répondre.

  • Vous pourrez demander jusqu'à deux délais de 12h durant tout l'événement.

  • En cas de non-respect des délais, votre tour sera sauté une première fois. Si cela se reproduit durant l'événement, vous serez exclu et subirez une pénalité d'XP.

  • Seules les techniques validées avant le mercredi 29 juillet inclus pourront être utilisées durant l'Event.

  • Respectez les règles présentes dans notre Système de combat et notre Guide du Combattant.

Règle(s) spéciale(s) pour ce groupe :
  • Ce groupe se déroule dans les ruines de Shîto.

  • Vous protégez la tombe du Seigneur Araho Daiki.

  • Si vous échouez, ces personnages gagneront les rangs de l'Homme au Chapeau pour le futur et notamment pour la Grande Guerre de l'Event n°6.

  • Si vous l'emportez, ces personnages ne seront pas ressuscités par l'Edo Tensei.

Ordre de post :
  • Bakuhatsu King

  • Joo Jun

  • Kaguya Kosuke

  • ???

Bon RP à toutes et à tous !
Revenir en haut Aller en bas
http://ascentofshinobi.forumactif.com
Bakuhatsu King
Bakuhatsu King

5/01. Le Seigneur Daiki Empty
Mar 28 Juil 2020 - 7:52


Cela faisait quelques jours qu’Uzumaki Gozen et son équipe de trois étaient revenus de leur périples au pays du fer, convoquant dès leur arrivé une réunion de crise a la quel était convié la plus part des shinobi du Teikoku présent a Urahi la capital. Pour avoir assisté à cette réunion de crise, King n’avait pas trouvé rassurant du tout le rapport de mission l’équipe Gozen, faisant part du piteux état dans lequel ils avaient trouvé puis quitté l’empereur du Teikoku, mais aussi ce qui avait aussi salement amoché, l’homme le plus puissant du pays.

Une armée de cadavres d’hommes qui de leur vivant auraient déjà pu lui tenir tête, mais cette fois ci possédant une réserve de chakra infini ainsi qu’une faculté à se régénérer à l’infini. L’homme a l’origine de cette technique méprisable était un certain nécromancien Kaminarijin a la botte de l’homme le plus recherché du monde, celui qui a poussé les shinobi à travailler main dans la main en fondant notamment la coalition, pour la première fois depuis la création du premier village caché. De ce fait cet homme déjà très dangereux possédait une nouvelle corde des plus menaçantes à son arc, mais encore lui restait il à amasser les carcasses de puissants shinobi partout dans le monde.

Ayant longtemps été la proie de l’homme au chapeau, une unité de shinobi de la coalition parvint en réalisant ce qui était certainement la plus belle trouvaille du monde en ces temps, a échangé les rôles avec leur prédateur, devenant ainsi les chasseurs. Un cristal recelant encore le chakra de l’homme au chapeau avait été retrouvé permettant de retracer sa position jusqu’à des terres encore inexplorées. Sans perdre plus de temps, une véritable armada de shinobis de la coalition avait été déployée vers ces terres encore inconnus pour en découdre avec cet ennemi commun.

Toutefois même si un grand nombre de shinobis avaient été déployé vers le pays des griffes, il n’était pas prudent de laisser pour autant un pays sans défenses, alors soldats impériaux a l’instar de King étaient resté a Hi, pour protéger leurs terres ainsi que les corps de défunts les plus susceptibles d’être convoités par le saligaud de Nécromancien.

Le blondinet était chargé en ce jour de défendre aux cotées de deux autres membres de l’unité coloniale, la dépouille de feu Araho Daiki pour l’empêcher de passer aux mains de l’ennemi.

_________________
Teikoku Rassemblement:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8910-boum-boum-taisho-terminee https://www.ascentofshinobi.com/t8989-bakuhatsu-king-s-shinobi-file
Joo Jun
Joo Jun

5/01. Le Seigneur Daiki Empty
Mar 28 Juil 2020 - 9:18
Ruines et désolation.

L'aube d'une nouvelle ère, un Empire se remettant à peine de l'abandon de son premier protectorat. Une défaite politique et diplomatique, la disparition de la Régente et voilà l'ancienne errante à se retrouver mutée dans une nouvelle unité. Toujours portée par ses propres ambitions, la coloniale serait peut-être le tremplin qu'elle espérait tant. Mais pour l'heure défendre ces ruines, signe d'un ancien temps était ce qui préoccupait ceux étant restés au sein des frontières de Hi. Beaucoup de troupes envoyés on ne sait ou, Jun s'en moquait éperdument. La Lieutenante ne souhaitait pas faire grand chose, comme toujours sa vie passait avant tout. Et même l'Empire ne pourrait pas l'obliger à se sacrifier pour des idéaux stupidement humains et clichés. La Volonté du feu ne s'allumait plus, les flammes s'éteignaient et jamais Jun ne s'était sentie Hijin, le patriotisme n'existait pour les gens sans nations. Elle ne servait que elle et ses intérêts, si tous les gradés mourraient alors des places se libéreraient dans le cas contraire elle reprendrait la route.

Et si le blondinet à ses côtés souhaitait s'opposer à ses choix, il passerait rapidement de allié à ennemi. La menace qui se dirigerait vers eux, était inconnue mais la confiance en ses capacités et ses alliés à sang-froids, depuis longtemps elle stagnait au même niveau. Prisonnière du refus des Dieux jugeant ce monde, cette fois qu'importe le dénouement si elle n'obtenait pas ce qu'elle désirait. Alors tirer sa révérence serait sa seule solution logique, en adéquation avec ses principes et préceptes. Une cigarette en bouche, les bras croisés adossés contre un pan de mur en méditant. La dépouille d'un ancien dirigeant ne l'intéressait guère, le monde s'écroulerait nécromancie ou non. Le sien s'était déjà effondré il y a bien longtemps, alors retourner errer dans des chemins entre désolations et odeur de sang qu'est ce que cela changeait finalement? Quand on voyait la logique des officiers de l'Empire, s'était à se demander si c'était pas plus intelligent de nouveau déserter maintenant. Tuer son camarade, blâmer l'ennemi inconnu et prendre les chemins de traverses vers des horizons plus surs.

Encore que, est-ce que cela existait réellement? Le pays du fer l'accueillerait toujours dans le pire des cas. Méditer jusqu'à devenir ermite, atteindre la perfection changer du tout au tout en délaissant et refusant les émotions négatives qui jusqu'ici rythmaient son train de vie. Un léger sourire sur les lèvres de son henge. Camoufler sa véritable apparence, c'était important aussi. Beaucoup la connaissait, son prénom et cette apparence mais ceux ayant vu la véritable identité de l'ancienne Kumojin, étaient rares. Seul Kansei pouvait s'en vanter, suffisait qu'il disparaisse en mission comme beaucoup d'autre, espérait-elle. Tirant bouffée de nicotine pour souffler son nuage au dessus de sa tête elle se contenta de rester muette et d'observer la situation. Attendre était autrefois pas son atout principal, désormais plus rien n'avait d'importance et donc l'impatience l'avait quittée depuis un moment.

_________________
5/01. Le Seigneur Daiki 15502810
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5368-jun-joo-100 https://www.ascentofshinobi.com/u886
Kaguya Kôsuke
Kaguya Kôsuke

5/01. Le Seigneur Daiki Empty
Hier à 13:10
Repenser à l’assaut sur Kumogakure no Satô en ce moment pourtant si crucial était quelque-chose que le Guerrier Ecarlate ne pouvait s’empêcher de faire. Mais les époques étaient bien différentes. Non seulement parce que l’Empire du Feu avait évolué, et préférait éduquer les forts avant de les punir en protégeant les faibles ; mais surtout parce qu’il ne s’agissait aujourd’hui pas d’attaquer ou de conquérir. Il s’agissait de protéger.

L’unité Gozen avait fait un travail remarquable. En retrouvant la trace de Yamanaka Rei – même si tout portait à croire qu’il n’avait pas survécu à son affrontement – ils avaient découvert que l’Homme au Chapeau pouvait compter de nouveaux alliés et parmi eux, un homme aux pouvoirs terrifiants. Le Nécromancien, Fils Héritier du Daimyô de Kaminari no Kuni. Il avait ramené à la vie les corps de deux Kages, ces chefs des villages cachés que le Kaguya ne portait pas en son coeur. Et plus que leurs mouvements, c’était bien leurs techniques et leurs chakra qu’il avait pu utiliser face aux Uzumaki et à Nuy Ozuka.

L’Empire du Feu voulait défendre les plus faibles, et il avait été logique dans cette optique d’avoir prévenu les autres membres de la Coalition Shinobi. Car si le Nécromancien pouvait manipuler plusieurs cadavres d’un tel niveau en même temps – en plus d’être apparemment capables de les remettre sur pieds une fois vaincus – l’hypothèse qu’il cherche à monter une armée de morts ne pouvait être écartée.

C’était une chose confirmée. Car tandis que plusieurs soldats avaient été déployés aux ruines de Shîto, l’arrivée d’ennemis avait été signalée. Uzumaki Gozen était de l’autre côté et avait avec lui de bons shinobis. Même chose pour le porte-parole de l’Empire, avec les jeunes King et Jun Joo, à qui il n’allait pas parler de Tetsu no Kuni au vu du contexte.

Kaguya Kôsuke posa sa main sur la tombe d’Araho Daiki, pour enlever un peu la poussière qui avait pu s’y installer.

« Ce n’est pas simplement le souvenir de notre dernier Seigneur que nous devons protéger… c’est notre Histoire à tous. »

Ce que comptait faire le Nécromancien était quelque-chose d’impardonnable pour le fier soldat qu’était Kôsuke. Ainsi, sa rage était perceptible, mais elle s’était mue en une volonté inébranlable.

C’était une tâche tellement importante qu’il s’était refusé de ne pas l’accomplir lui-même. Peut-être trop simple d’esprit, le Guerrier Ecarlate ne pouvait demander à ses soldats ce qu’il n’était pas prêt à faire lui-même.

« Teikokujins ! L’Empire du Feu ne panique pas devant l’ennemi… »

Tandis que l’ennemi approchait, le Kaguya ne pouvait que le fixer en sachant pertinemment qu’ils le repousseraient.

« … il l’écrase ! »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8835-kaguya-kosuke-dossier-shinobi

5/01. Le Seigneur Daiki

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Événements :: Event n°5 : L'Homme au Chapeau :: Partie n°5, Hi : Flammes éteintes
Sauter vers: