Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

God is among us[Orga+Amejins]

Asaara Kuuli
Asaara Kuuli

God is among us[Orga+Amejins] Empty
Lun 27 Juil 2020 - 19:57
Le démon est en plein éveil. Un démon pour eux, un libérateur pour les justes.

-Nous contemplons aujourd'hui le jardin d'Eden. Nous sommes à l'aube de notre éveil, vive Shukaku, vive la divinité salvatrice du désert. Les dunes se mettent en marche, nous sommes la tempête venant balayer les infidèles et les hérétiques. Ensemble nous triompherons, dans les pas du Tanuki Céleste nous imposerons notre règne et nous mettrons pour de bon Kaze sur la carte du monde.

Ses yeux irradiaient l'assemblée d'une infinité de soleils, possédée, transcendée par la ferveur et l'éveil de son Dieu. La demi-géante ouvrit les bras en croix, en pleine béatitude, à deux doigts de pleurer de joie et de bonheur. Enfin le désert lui offrait la chance de sa vie, enfin le Vent se mettait en marche et personne ne pourrait à présent les empêcher de prendre le pouvoir. Ils vaincraient, et Shukaku serait leur héros pour des générations et des générations. Gloire au désert, gloire aux Asaara protecteurs du déserts et enfants du sable. Gloire aux preux combattants du sable, à mort les puissances étrangères. Qu'ils pourrissent tous, qu'importe si le monde prenait feu parce que le sien venait enfin d'éclore après une attente qui semblait interminable. Tous les moyens sont bon pour gagner, depuis tellement longtemps elle souhaite que sa divinité retrouve sa liberté. Qui est méchant et qui est un héros? Les points de vues divergent, des vies à laisser mais au final quel importance? Convulser, un cerveau disloqué par des pulsions tellement violentes qu'enfin l'ombre de sa véritable personnalité semble un instant projeter une présence terrifiante sur ses camarades. Le calme ne serait jamais plus présent à Kaze, tant qu'à faire, y laisser son corps et son âme. Comme le fantôme de la révolution, autrefois elle en faisait des cauchemars désormais son regard en disait long. Kuuli n'était pas une lâche, jamais plus son silence ni celui des siens ne parlerait au nom de sa nation. Les souvenirs la hantaient, Tali encore envie courageuse femme, aujourd'hui en tant qu'aînée en tant qu'héraut de Kaze elle veillerait à accomplir leurs destinée.

-Nous diviserons nos forces entre plusieurs groupes afin d'empêcher au maximum les médisants de sceller notre sauveur dans une gourde ou un corps impie. J'enverrai chacun des acteurs majeurs avec des soutiens, j'irai pour ma part avec notre nouvelle recrue m'occuper de défendre un endroit particulier. Personne ne scelle Ichibi ou comparaîtra devant la cour martial, laissez le Dieu se défouler sur la capitale. Notre heure est proche, et nous profiterons de la situation, nous blâmerons la coalition. Nous accuserons avec justesse les laquais des puissances étrangère, le moment est venu de nous emparer et de sauver notre peuple des délégations étrangères. Tuez si vous vous sentez menacés, dans le pire des cas prenez la fuite. Votre vie est la priorité, pas celle d'éventuels envoyés étrangers. Vous êtes les fils et filles du Vent, les futurs héros du peuple et les libérateurs de Kaze. Si vous devez absolument sceller notre sauveur, il va s'en dire que vous avez devant vous son futur incubateur n'est ce pas? Vivez, ceci est mon dernier ordre. Vivre est préférable que de jouer à l'imbécile naïf, nous nous retrouverons assez tôt. Ensemble nous trinquerons à la gloire de Kaze. Pour les dunes, pour le sable en avant!

Elle regarda le ciel, se délecta un instant de l'apocalypse à venir et alluma une cigarette. Comment ne pas savourer l'instant? Comment ne pas profiter de l'heure et de la vengeance qu'ils tenaient dans la paume de leurs mains? Qui pouvait les empêcher aujourd'hui de faire ce sacrifice nécessaire? Pour Kaze, pour le Vent pour venger son clan et les morts inutiles de cette nation délaissée. Table rase du passé avec une intervention venant tout droit des cieux, cet être divin les aiderait. La suite, la fin du combat serait une autre histoire. Un sourire malsain tandis qu'elle se tournait, son poing levé vers les cieux. Ses camarades, sa famille, des énergumènes dérangés. Des zélotes, des traîtres en puissances, des mercenaires mais au final quel importance? Ils œuvraient tous ensemble pour ce pays, et ils triompheraient. Chacun d'entre eux qui tomberait au combat serait vengé dans un déferlement de haine et de colère vindicative. Ils tenaient enfin leurs chances de prendre cette nation. De ses propres mains elle étranglerait chaque récalcitrant, de ses poings elle réduirait à l'état de pulpe sanglante chaque opposant se trouvant sur les terres légitimes des Kazejins.

-Nous sommes chez nous, vous êtes chez vous. Ils ne le sont pas, il est temps de leur démontrer n'est ce pas? Rompez. Keijiro, Ôji et Mort vous avez vos affectations. Les autres vous recevrez vos ordres de combat dès la fin de cette réunion. Rompez, et soyez digne des dunes. Notre histoire commence maintenant.

Et celle d'une ancienne dynastie, d'un ancien temps ou personne n'avait son mot à dire se terminait, en même temps qu'un Dieu venait réduire à l'état de poussières les infidèles indignes de régner et de diriger les partisans d'un futur ou Kaze se placerait sur l'échiquier géopolitique comme un acteur majeur et indépendant.

Le Vent, et ensuite...


Ensuite la Pluie.


Dernière édition par Asaara Kuuli le Mar 28 Juil 2020 - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Asaara Ôji
Asaara Ôji

God is among us[Orga+Amejins] Empty
Lun 27 Juil 2020 - 20:21
Ensuite la Pluie.

Tout se passait comme prévu. Les Desseins Oniriques étaient devenus Réalité.

Les Princesses et Princes des Dunes sont d'après ses membres le premier clan à l'origine de l'éveil du Désert. Selon Mythes et Légendes, le premier membre fut une Femme. Abandonnée de tous et étrangère en ces contrées autrefois verdoyantes, elle s'abandonna et offrit son âme et corps en réceptacle au Dieu du Désert. Ce dernier, trouvant l'Humaine comme un divertissement, la gratifia de son sacrifice en lui donnant ce qui sera plus tard nommé comme étant la Maîtrise du Sable.

Le Dieu du Désert retrouvera ses Enfants dans leur Berceau. Il sera celui qui apportera Destruction. Permettre ainsi à sa Progéniture de rebâtir un Pays à la Dérive.

Le Silencieux observa ceux qui se trouvaient autour de la table. Beaucoup d'étrangers, mais tous avaient participé de près ou de loin aux Projets de l'Impératrice, et tous savaient qu'ils seraient un jour récompensés.

Et Aujourd'hui, une marche importante avait été franchie.

Les ordres donnés, l'Affranchi ne pouvait contenir son excitation. Ce jour, tant attendu, arrivait bien plus tôt que prévu mais qu'importe.

Et Demain, Princesses et Princes deviendront Reines et Rois.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8902-le-desert-des-murmures https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze https://www.ascentofshinobi.com/t9803-asaara-oji-red-sands#83142 https://www.ascentofshinobi.com/u1207
Ashina Mitsuhide
Ashina Mitsuhide

God is among us[Orga+Amejins] Empty
Mar 28 Juil 2020 - 23:34
Ce cri.

Ce hurlement brisant le silence du désert.

Tout le monde l'avait entendu. Personne ne pouvait l'ignorer.

Traversant les steppes ensablées, l'Ashina s'inquiétait. Beaucoup de pensées vinrent tourmenter l'esprit aiguisé du jeune marchand. Comment cela était-il possible ? Le sceau du Démon est constamment gardé par des experts en Fuinjutsu. Si le sceau s'avérait faillible, les experts l'auraient tout de suite consolidé. Pourquoi ? Pourquoi ce rugissement accompagne le vent de nouveau ? Un message caché se dessine-t-il derrière cette apparition soudaine ? Le Dieu du désert, vient-il reconquérir ses terres, punissant au passage l'humanité pour l'avoir enchaîné et condamné à une vie de prisonnier ? Pouvait-on réellement lui en vouloir ? Lorsque Mitsuhide se libéra des chaînes de son maître, quelle fut sa première action en tant qu'homme libre ? Tuer celui qui l'enchaîna pendant des années. Pourquoi le Dieu du désert ne jouirait pas du même droit ?

Hélas, pour l’esprit si humain de notre tête blonde, tout ceci n’était pas concevable. La tête embrumée, il se faufila dans les rangs de l’organisation parmi tant d’autres. Il ne cherchait pas à se mettre sur le devant de la scène, bien au contraire. Profitant du retrait de sa position, il observa avec attention le groupuscule jonchant le sable chaud de Kaze. Des têtes connues se dévoilèrent au fur et à mesure que la foule se calma. Sans grande surprise, la demi-géante avait convoqué ses hommes pour donner ses directives sur la marche à suivre. Ses paroles étaient toujours éloquentes et inspirantes, mais leurs résonances avec l’ancien esclave sonnaient faux. Laisser ce monstre se défouler sur la capitale ? Une pensée invraisemblable pour le marchand. Et tous ces innocents se disait-il. L’était-il vraiment mon cher Mitsuhide ? Je suis toi, tu es moi et pourtant, nous nous ressemblons que très peu. Nous sommes différemment pareils.

Les soldats des hérauts du désert se dispersèrent, rejoignant chacun l’affectation qu’on leur avait donnée. Le manipulateur lui, avait d’autre projet dans l’immédiat. Il devait impérativement rejoindre Taiyô pour aide au bon déroulement l’évacuation. À défaut de la faire entièrement, il devait envoyer ses employés à l’abri. Tu aurais aimé pouvoir te déplacer à la vitesse de ce que tu manipules, hélas, j’allais être une barrière pour toi aujourd’hui. Un mur créé par ta simple imagination. Un être à part entière que tu as créé pour intervenir dans les moments difficiles. Un être que tu as modelé pour te protéger à tout moment de ce que tu ne peux pas supporter.

— Que penses-tu pouvoir faire en retournant à Taiyô ? Cette cité est maintenant condamnée, que tu le veuilles ou non.
— NON ! Je peux encore y retourner, je peux aider à évacuer la cité. D’autres prendront le relais par la suite. Je dois avant tout protéger les miens.
— Imbécile ! Plus vite, tu te rendras à l’évidence, mieux tu pourras réagir.
— Ce rendre à l’évidence de quoi ? Tu veux que j’écoute Kuuli et que je me rende sur place à quelques mètres du Dieu du désert pour empêcher les shinobis de la Coalition de le sceller ? C’est du délire ! Tu es bien trop arrogant si tu penses que je peux faire quelque chose contre ce démon ! Non, ma place est à Taiyô, je le sais, je peux encore les sauver.
— Qui est arrogant maintenant, Mitsuhide ? Tu penses vraiment être capable de sauver la population de Taiyô ? Laisse-moi rire ! Tu n’as pas changé. Tu es toujours ce petit enfant apeuré. Regarde ce qu’il se passe ! Ouvre les yeux sur le monde qui t’entoure ! Le Dieu du désert va, une nouvelle fois, fouler le monde des hommes ! C’est l’occasion rêvée pour reprendre le pouvoir et accomplir ce que tu as toujours désiré. Plus personne ne subira ce que tu as subis. Tu auras enfin la main sur ton destin. Pourquoi lutter ainsi ?
— Et tous les innocents de Taiyô ? Méritent-ils de mourir ainsi ? Qu’ont-ils fait pour qu’un démon vienne les assassiner de la sorte ? Rien ! Ce n’est pas comme ça que cela devait se passer. Nous devions faire une attaque éclair. Précise et meurtrière pour reprendre la cité. Les innocents devaient être épargnés.
— Les innocents… Tu les vois comme tels, mais le sont-ils réellement ? Par leurs actions ou leurs inactions, ils laissent le pays se faire ronger un peu plus chaque jour ! Comment peux-tu être aussi aveugle ? Toi qui a vu comme moi, comment pouvons-nous avoir un regard si différent ?
— Je n’ai pas de temps à perdre avec toi. Je vais à Taiyô et tu ne pourras rien faire pour m’en empêcher.
— Une fois de plus tu me sous-estimes. Soit, tu regretteras bien assez vite tes paroles et actions mon cher moi.


M’effaçant de l’esprit du manipulateur de la lumière, je repris ma place de spectateur, observant le Kazejin courir en plein désert en direction de la cité du soleil.

_________________
God is among us[Orga+Amejins] Lnwa
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9121-une-nouvelle-lueur-ashina-mitsuhide-u-c https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t9742-ashina-mitsuhide#82731 https://www.ascentofshinobi.com/u1305
Asaara Genji
Asaara Genji

God is among us[Orga+Amejins] Empty
Mer 29 Juil 2020 - 4:43
Les membres du Suna no Fukaku-shâ s’étaient réunis immédiatement après les premières secousses. Si au début il était difficile de savoir ce qui se tramait, rapidement, notamment grâce à la présence des étrangers de la coalition, ils comprirent que quelqu’un cherchait à réveiller le dieu du désert.

Un cauchemar pour les véritables membres de la coalition, une aubaine pour les fanatiques du désert, ainsi que leurs alliés.

La future impératrice ne perdit guère de temps pour donner des instructions aux uns et autres, tandis que Genji, son fantomatique bras droit, s'apprêtait à se diriger vers Taiyo, accompagné de sa fameuse brigade Asaara.

A première vue sa décision n’avait pas de sens. Et pourtant si, une décision parfaitement motivée par la tournure des événements, ainsi que des choix de Kuuli. Genji savait que beaucoup allaient remettre en cause les décisions de Kuuli, et c’était précisément pour cette raison qu’il devait agir pour la protéger.

Il avait conscience qu’il ne la reverra probablement plus, ni les autres, mais cela ne le dérangeait pas, pourvu qu’il parvienne à accomplir la mission qu’il s’était fixée.

« Tu y arriveras. Il n'y a que toi qui peut le faire, Kuuli... » Finit-il par lâcher, à voix basse.

Un dernier regard, puis l’enfant des sables et ses soldats se retournèrent, fonçant sans plus tarder vers la capitale.

Ils étaient au total onze Asaara, tous conscient qu’ils ne verraient très probablement pas la nouvelle ère qui s’annonçait, car, contrairement aux autres membres de l’organisation, leur mission exigeait de ne pas fuir, et ce quoi qu’il puisse arriver. Ils étaient pour ainsi dire condamnés, si le dieu du désert s'en prenait, d'une manière ou d'une autre, à la capitale…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8297-pour-la-grandeur-de-kuuli#69361
Mukuro
Mukuro

God is among us[Orga+Amejins] Empty
Mer 29 Juil 2020 - 16:36


Mukuro

Regard lasse et attitude nonchalante, j'écoutais le discours de la demi-géante qui, comme à son habitude, était aussi long qu'un rouleau de papier toilette ne pourrait le supporter. (Ah mais sans se le cacher - ses discours étaient toujours i-nu-ti-le-ment long. Et notamment pour les gens flemmards comme moi. Je peinais à capter tous les mots et leur utilité dans la phrase...) Elle pourrait résumer en une phrase - genre : que personne ne scelle le dieu du désert. Et tout le monde comprendrait ! Car au fond.. Ce n'étaient que des artifices. Oui.

Fils et filles du désert ? Mon cul. Ce n'était-ce là que des mots pour flatter les oreilles de tout le monde, que de douces paroles pour embellir la cruelle vérité derrière cet ordre. Nombreux seront les sensibles qui le comprendront - ce qu'elle demandait là : c'était le massacre de la capitale. - Accusez l'ennemi. Rejetez la faute. Feignez l'innocence. Tous les moyens étaient bons, le pouvoir était à nous. Enfin, cela n'avait jamais changé. Depuis le début jusqu'à la fin, nous étions une organisation criminelle dont la fin suffisait à justifier les moyens... N'est-ce pas ?

De la miséricorde ? De la gentillesse ? Well, vous vous étiez trompé de personne. Tout ce qui gouvernait cette femme, c'était sa soif de pouvoir, sa soif du trône - et rien d'autre. Le Colisée ? Ce n'était que pour y placer ses hommes de main et honorer quelques promesses faites - des promesses qui au final n'avaient que pour objectif de lui permettre de prendre le pouvoir. Depuis le temps que je l'entendais parler de libérer le Dieu Désert pour raser Taiyô... Le moment était enfin venu.

Bitch, you're crazy...

En soit, l'ordre ne changeait rien. Je le savais. Je l'envisageais. Mais... Je m'attendais à une ouverture différente... Enfin - si le destin nous offrait une autre chance - autant la saisir. N'est-ce pas ? Ce n'était pas comme si j'accordais une grande importance à la capitale. (Quoique.. Un peu quand même... Mes bars... Mes contacts... Mon putain de réseau... Je leur enverrai quand même un petit message pour les prévenir - Hey, je vous aime, ravis de vous avoir connu - kiss). Mais en dehors de ça, ça ne me tenait pas tant à cœur. Il pouvait faire tomber Taiyo - voir même Kaze tout entier tant que le Yoake était dedans. Après quoi, mon contrat qui me retenait ici sera terminé et j'aurai honoré ma promesse...

La seule chose qui me dérangeait... C'était de le voir embarquer par l'homme au chapeau...
J'en venais à me demander pourquoi j'avais fais ça ? Pour étais-je retournée à Hikari ? Pourquoi avais-je cherché à rencontrer Manako ? Pour de l'information ? Pour un réseau ? Ou pour un ami ? Foutaise.. Quelle promesse ? Quelle dette ? Quelle connerie ? Un regret ? Un remord ? De la bêtise. Mais... La réponse me viendra peut-être une fois sur place..

Acquiesçant de la tête avec un léger sourire et un nuage de fumée qui ne m'avait jamais quitté, je quittai la salle de mon habituelle démarche nonchalante et me rendis au point donné.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8428-d4rk-sasuke-mais-pas-trop#70651 https://www.ascentofshinobi.com/t8444-suna-no-fukoku-shakaze#70751 https://www.ascentofshinobi.com/t8724-imai-nobume-carnet-de-bord#73302
Shishi Bogi
Shishi Bogi

God is among us[Orga+Amejins] Empty
Jeu 30 Juil 2020 - 20:47

-" Ahahah, Acapulco arrête, j'suis chatouilleux... Oh non pas toi non plus El Luchador, oh, arrêtez vous deux.. Ahahah bande de petits garnements, je vais vous punir.."

Bah quoi? Parce qu'on est sous l'eau, on a pas le droit de faire une bataille de polochon? Vous êtes vraiment fermé d'esprit, au moins les Axolotls, eux, ils savent se marrer. Bon par contre, j'ai l'impression qu'El Luchador est un peu porter sur la bouteille, il est complètement cuit là. Bref. C'est ici que je passais mon temps quand je m'ennuyais un peu trop, seul, dans cet immense désert. Je rejoignais mes nouveaux potes dans leur monde fantastique, où je ne faisais qu'un avec les abysses. C'était vraiment cool. On passait nos journées à s'amuser, des fois, on allait dans des bars, des fois, on invitait deux trois meu... Potes. Oui oui, des potes.

-" Bogi, tu dois rentrer dans ton monde, maintenant."

Bouh:
 

Bordel de merde! Jamais je m'y ferais à sa tête. En plus, il a cette fâcheuse tendance à apparaître juste dans mon dos, parlant de sa voix grave et angoissante. Nan franchement, il me fait trop peur. Et puis pourquoi je devrais rentrer d'ailleurs? Je suis bien là. Et puis Sharrkan et Mukoko ont toujours un tas de trucs à faire avec l'organisation, mais ils m'emmènent jamais avec eux... Soi-disant, parce que je suis pas encore un véritable membre. C'est naze, un peu de respect pour les stagiaires.

-" Groaaaaaaaaaar"

Aaaaaaah, c'est quoi ce cri de fou! Je viens de pousser mon meilleur cri de princesse en détresse, mais heureusement tous les Axolotls ont disparus. Ah bah oui tiens, ils sont où? Oh, on dirait qu'ils se sont tous cachés, même Acapulco semble terrorisé. Merde, c'était quoi ce truc? Je crois que je me suis pissé dessus, à en croire le courant chaud qui parcours mon corps. Donc là je suis tout seul, face à face avec le chef. Et bien, il a raison, je crois qu'il est temps de rentrer chez moi! Pouf. En un simple nuage de fumée, je venais de réapparaître dans le monde des humains. Ouah l'ambiance était bien glauque. Le ciel semblait s'être couvert, les oiseaux fuyaient tous dans la même direction, comme si quelque chose leur faisait peur. Et le cri que j'avais entendu jusque dans le monde des Axolotls, et bah, il semblait venir d'ici. La tension était presque trop grande pour que je puisse sortir une vanne. Et ça, je vous cache pas, c'est clairement pas bon signe.

-" Hey Mukoko! Qu'est-ce que tu fais là? C'est quoi ce bordel? Et puis j'ai l'impression d'avoir loupé quelque chose. Pourquoi vous êtes tous rassembler ici? Et pourquoi la cheffe à l'air d'être de mauvaise humeur? Oups. Je crois que c'est le moment de me taire."

Pour une fois, j'avais compris que c'était vraiment pas le moment de poser tout un tas de questions. Bon, j'ai loupé le début du discours, je crois bien. J'ai retenu que "Dieu", "Raser", "Village". Et bah, ça semble pas être la grande joie par ici. Moi qui pensais rester tranquille dans ce désert... J'aurais peut-être dû rester à Kiri finalement. Une petite comptine, à voix basse, m'aiderait peut-être à garder le moral. Il fallait choisir les bonnes paroles.

♪ Promenons-nous dans le désert
Pendant que le Bijuu n’y est pas
Si le Bijuu y était
Il nous mangerait
Mais comme il n’y est pas
Il nous mangera pas ♫


_________________
Thème musical

God is among us[Orga+Amejins] Signa10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10055-pif-et-paaaaf-et-baaaam-terminee#85293 https://www.ascentofshinobi.com/t10065-les-aventures-fantastiques-de-bogi-le-magnifique-pas-a-jour#85364
Sharrkan
Sharrkan

God is among us[Orga+Amejins] Empty
Ven 31 Juil 2020 - 21:12
Livide sous son costume de Shidan, Sharrkan écoutait le discours de la future Impératrice. Il ne pouvait croire ce qu'il entendait. Il refusait d'y croire, paralysé dans son armure, ne pouvant pas détacher ses yeux du dos de l'oratrice qu'il était censé protéger. Même sans voir son visage, son intonation et ses gestes trahissaient la folie qui s'était emparée d'elle. La respectée chef de clan et chef d'organisation s'était changée en ridicule fanatique.

Est-ce qu'elle l'avait été depuis le début ? Est-ce que pendant tout ce temps, Sharrkan avait préféré ignorer les signes, préférant croire au bien fondé de ses actions ? Est-ce que c'était parce qu'il ne voulait pas accepter le fait qu'il avait lourdement contribué au renforcement du pouvoir de cette cinglée ?

Elle l'avait regardé dans les yeux et affirmé que seuls les coupables mourraient. Mais elle condamnait purement et simplement tous les civils de la Capitale, sans distinction. De quoi étaient-ils coupables ? Oh, elle trouverait certainement des torts à leur reprocher pour justifier ses actes. Mais c'était... inhumain.

Mitsuhide avait rejoint la coalition, ils avaient tous travaillé durement pour apprendre ces Kinjutsu. Pour être préparés, dans l'éventualité où un événement comme celui-ci se produirait. Mais avec l'intervention d'une seule personne, tout le plan était renversé. Ce n'était pas seulement le futur des habitants de Taiyô qu'elle volait ; c'était celui de tout Kaze.

Mais le plus glaçant était encore la réaction de ses fidèles. Personne n'avait élevé la voix pour la contredire, pour essayer de la raisonner. Chez certains, on pouvait même apercevoir une lueur certaine d'impatience. Ces gens que Sharrkan avait côtoyés pendant de longs mois, qu'il considérait certains comme ses amis... Tout ça partait en fumée. Illusions.

Mais lui non plus n'avait pas bougé. Toujours pétrifié, cloué par le choc de cette révélation et de tout ce que ça impliquait. Il n'osait même pas lancer un regard en direction de ses camarades des Shidan, bien trop effrayé à l'idée de voir la même adoration dans leurs yeux.

Ce n'est qu'à la fin de l'Assemblée que le Kazejin se rappela comment bouger. Son armure lui avait soudainement semblé bien trop lourde à porter, son masque étouffant. Chaque centimètre carré de sa peau le démangeait, le brûlait, alors que le sentiment de catastrophe éminent dressait chaque cheveu de sa nuque. C'est d'ailleurs en passant sa main sur le symbole caché derrière le rideau d'argent qu'il réussit à respirer à nouveau. C'était toutes ses valeurs qu'il touchait du bout des doigts. Elles n'avaient pas changé, il n'avait pas changé. Il était toujours le même gosse perdu faisant de mauvais choix et ayant besoin de repères pour avancer.

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141

God is among us[Orga+Amejins]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent
Sauter vers: