Soutenez le forum !
1234
Partagez

Recrutement dans l'unité territoriale

Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

Recrutement dans l'unité territoriale Empty
Sam 1 Aoû 2020 - 11:49
Aujourd’hui était un grand jour, j’avais pris la décision de rejoindre une unité. Mon choix s’était porté sur l’unité territoriale plus qu’une autre. J’avais pour ambition de pouvoir gérer les troubles présents sur notre territoire. C’était un moyen pour moi de jouer un rôle dans la protection des citoyens. Je voulais à tout prix préserver la paix pour éviter d’éventuels massacres. Il était important pour chaque soldat de trouver sa place dans le fonctionnement de l’empire pour pouvoir se rendre utile. Je n’avais pas spécialement de sentiment pour les supérieurs ambitieux, mais je tenais à la sécurité de tous. Il était donc nécessaire de s’impliquer dans les affaires du pays. Je n’étais pas forcément le meilleur ninja pour y parvenir seule, mais intégrer un groupe me permettrait d’être guidé et de mettre à profit ce que j’ai appris. Le déroulement avait été assez simple, il suffisait de prendre rendez-vous pour passer un examen d’entrée. J’imaginais naïvement qu’il ne s’agissait que d’une formalité et qu’il n’y avait donc pas de quoi s’alarmer.

Je m’étais donc rendu dans le bâtiment administratif principal de la capitale. « Bonjour, je voudrais rejoindre l’unité territoriale. » J’ai dû renseigner mon nom, prénom ainsi que mon adresse pour les quelques formalités. « Inuzuka Ayuu, résident au domaine Inuzuka » aussitôt fait, on m’avait indiqué un lieu et une heure sans plus de détails. « Merci, je m’y rendrais sans faute ! » J’étais curieuse de savoir pourquoi il n’y avait pas plus de directives que ça, mais j’avais opiné gentiment ce qu’on me disait.

C’était avec des rêves pleins la tête que j’étais retourné voguer à mes occupations. « Alors Ruth, tu es impatient d’y être toi aussi ? » Il faut dire qu’en tant qu’Inuzuka si j’intégrais l’unité ce n’était pas sans compter la présence de mon fidèle ninken. Il avait acquiescé d’un simple mouvement de tête. Il faut dire que c’était ensemble que nous étions capables de faire ressentir les meilleurs côtés de l’autre. Nous serions un atout pour ce qui est du pistage bien que mes capacités étaient restreintes. Il faut dire que je n’étais pas au Teikoku depuis longtemps et qu’avant ça je menais une vie de nomade avec le reste de la meute. Je n’avais pas eu l’occasion de parfaire mes techniques de Ninja. « J’ai hâte ! » Il n’y avait plus qu’à prendre son mal en patiente et d’attendre le jour J.
Poke:

_________________
Ayuu s'exprime en – #9999FF
Recrutement dans l'unité territoriale 39744_s
avatars ©️ Aimi, ©️ Aditya. ♡


Dernière édition par Inuzuka Ayuu le Dim 2 Aoû 2020 - 7:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634 https://www.ascentofshinobi.com/u1393
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Recrutement dans l'unité territoriale Empty
Sam 1 Aoû 2020 - 16:48
Un papier blanchâtre, semblable à un avis de passage, se glissa sous la porte de ma nouvelle maison. Mon regard se perdit quelques instants sur ce qui devait être une lettre provenant des hautes sphères, et avec une grande curiosité, je m'approchai lentement avec l'intention de la lire. Je n'y étais pas vraiment habitué, même au contraire, généralement c'était plutôt des ninjas qui venaient directement me contacter pour me donner rendez-vous. Et alors que mes yeux glissèrent sur les informations qui étaient inscrites noir sur blanc, je compris le choix de ce vecteur.

En l'absence de Tomoe au sein d'Urahi, j'étais la seconde personne qu'il fallait venir voir pour les affaires concernant l'Unité Territoriale.

-"Tester les aptitudes d'une potentielle future recrue, mmh."

Je n'avais jamais fait ça, c'était une première. Ca devait même être assez récent, tant je n'avais moi-même jamais été confronté à un quelconque recrutement non plus. Une simple demande et tout avait découlé tout seul, comme si mon simple passif avait été suffisant pour m'intégrer dans les rangs. Devais-je improviser moi-même la façon avec laquelle la recrue devait être testée ? Je n'en savais rien, il n'y était indiqué qu'un lieu et une heure précise. Et lorsque l'échéance approcha, je me rendis quelques minutes à l'avance dans la salle qui était renseignée, m'attendant tout de même à avoir quelques précisions.

La salle dans laquelle j'étais entré ressemblait à une salle de classe dans un amphithéâtre, comme ce qu'il y avait à l'académie. La candidate qui allait être sujette à ce petit examen serait seule face à moi, et une feuille blanche était déposée sur le bois du pupitre à côté d'un simple stylo. Tout en haut de la feuille, une entête était très simplement écrite : "Epreuve numéro 1 : Test psychologique."

Mais la feuille était retournée, et il était encore impossible de voir les questions inscrites sur le verso. Il faudrait attendre l'heure du début d'examen pour pouvoir jeter un coup d'oeil.

Inuzuka Ayuu débarqua dans la salle avec une ponctualité certaine. Nul doute qu'elle devait s'inquiéter, c'était du moins ce que je me disais lorsqu'on était confronté à un examen écrit sans rien n'avoir révisé, bien qu'elle devait m'avoir reconnu. D'une voix tout à fait normale, presque agréable, je lui indiquai d'un signe de main la démarche à suivre.

-"Je suis content de te voir ici. Je te laisse t'installer, et tu pourras retourner la feuille et commencer l'épreuve lorsque j'activerai mon chronomètre. Elle durera très exactement cinq minutes, pas une seconde de plus."

Un temps bien court qui devait obliger le candidat à aller droit au but, sans lui permettre de réfléchir trop longtemps. Je la laissai prendre place, s'installer comme elle le voulait et s'apprêter psychologiquement à ce qui l'attendait. Il n'y avait évidemment aucune raison d'avoir peur, cela dit, je pouvais bien comprendre l'appréhension de l'inconnu.

Au bout d'une à deux minutes, je levai ma main qui contenait le chronomètre, et juste avant d'appuyer dessus, je me permis une dernière intervention.

-"Je ne te souhaite pas bon courage, tu n'en as pas besoin. Soi toi-même surtout. Nous saurons si tu mens."

Dans un bip sonore, l'épreuve venait de commencer. Sans plus de règles.


Contenu de l'épreuve:

_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

Recrutement dans l'unité territoriale Empty
Dim 2 Aoû 2020 - 7:06
Dans quelques heures j'allais pouvoir passer l’examen préparé pour les nouvelles recrues. Je ressentais des légers picotements dans l'estomac semblant faire signe de mon empressement. Il faut dire qu'intégrer une unité était une étape importante dans ma vie de ninja, j'allais pouvoir - si je réussis - intégrer une grande équipe. J'avais conscience des nouvelles responsabilités qui me seraient incombées d’honorer, mais j'étais prête à donner le meilleur de ma personne pour les respecter. Je n'avais pas encore tous les moyens nécessaires pour mener à bien mes missions, mais avec de l'entrainement et de la persévérance je pourrais être une personne digne de confiance. La confiance n'était pas seulement basée sur la bonne entente ou le rapprochement, non, à mes yeux il était important de pouvoir assurer la sécurité des autres grâce à ses capacités. J'étais encore loin de cet objectif personnel, c'était un constat amer de devoir me présenter sous cette version de moi : "la jeune pousse". C'était une chance d'avoir pu obtenir une date aussi proche, j'avais passé ce laps de temps à réfléchir à ce à quoi pouvait bien consister les épreuves. J'avais plusieurs idées que ce soit des plus basiques ou plus insolites. Toutefois, j'avais la conviction que cela restait purement administratif. Je me voyais mal me mesurer à un ninja de l'unité ça serait la porte ouverte pour me faire écraser comme insecte. La rouste que je me suis prise avec Yahiko avait certes une visée pédagogique, mais l'écart de niveau n'en restant pas moins écrasant. Depuis ce jour, je lui voue une certaine admiration et le percevais comme un modèle sage.

Pour me préparer, j'avais passé un moment à me coiffer. Il faut dire qu'il était difficile d’entretenir des cheveux longs, mais c'était un bon compromis pour paraître un peu plus féminine. Je redoutais seulement les périodes estivales, avec la chaleur j'aurais peut-être envie de m'arracher les mèches une à une. Il n'y avait aucun doute sur le fait que j'allais résister à la tentation, je l'avais déjà fait tant d'années. C'était juste un moment... disons éprouvant à passer. J'avais donc opté pour une queue-de-cheval haute. C'était quelque chose d'assez simple finalement, c'est que j'avais passé un moment à défaire mes tentatives ratées. Autant faire ce qu'on sait faire de mieux en matière de coiffure : le minimum pratique. C'était tout un art bien que je n'en aie jamais voué la patiente. Après tout, la tenue n'était pas importante pour ce type d’événement. C'était seulement un moyen comme un autre de tromper le stress. Ruth avait été assez surpris de me voir ressortir sans grand changement vu le temps que j'avais passé dans la pièce. Il n'avait rien dit par peur de me blesser, j'imagine. Je lui avais déposé un baiser sur le haut de sa tête avant de retourner dans ma chambre m'habiller.

J'avais quitté le domaine avec beaucoup d'avance, mais le retard était à mes yeux la pire des choses. Il était hors de question de perdre des points sur quelque chose d'aussi bête. Ruth m'avait suivi au pas de course, il semblait plus calme que moi. Après tout, ce n'était pas lui qui allait devoir faire face à nos examinateurs. Il était plutôt du genre à jouer son rôle de chien basique, il parlait peu pour tout dire. Il n'allait pas jusqu'à baver pour un rien non plus, il avait des manières ! Le chemin jusqu'au lieu de convocation avait été plutôt calme. Je contenais l’excitement qui m’habitait afin de ne pas me donner en spectacle sur la place publique. Je me contentais de paraître le plus neutre possible même une fois entré dans la salle d'évaluation. C'était assez surprenant de voir une salle de classe basique, il n'y avait qu'une seule table avec une feuille retournée. J'ai imaginé rapidement qu'il devait s'agir de ma place pour les prochaines minutes. Mon tuteur du jour n'était autre que Yahiko, celui que je portais en haute estime. J'étais assez rassurée de tomber sur lui même si j'avais bien consciente qu'il n'était pas du genre à rendre les choses plus faciles. C'était mieux d'être avec quelqu'un qu'on connaît qu'avec un parfait inconnu, ça donne une sensation de légèreté. Faut dire que j'étais assez mal à l'aise avec les tests écrits surtout que pour le coup je n'ai rien révisé. Si c'était des questions spécifiques c'était déjà tout cuit : j'allais échouer. Toutefois, malgré cela, je me devais d'essayer pour ne pas perdre la face. Le jeune homme ne tarda pas à m'aiguiller sur les démarches à suivre, j'allais devoir retourner le papier blanc une fois le chronomètre lancé. Puis, j'aurais seulement cinq minutes pour le remplir dans son intégralité. L'horreur... il n'y avait rien qui me plaisait d'être ici à cet instant précis. Sans dire un mot, je m'étais contenté d'appliquer les directives, essayant de paraître bien droite une fois installée sur la chaise. J'avais empoigné le stylo préalablement décapuchonné avec soin dans la paume de ma main pour me rassurer. Je pensais que pour la formalité, je devais éviter de l'appeler par son prénom afin de lui montrer que j'avais conscience du rôle qui lui était demandé de jouer.

Ayuu, gênée - Bonjour. Je... je suis prête.

J'avais quelque peu bafouillé par l'ampleur du moment. J'étais assez mal à l'aise avec ce genre de situation, me retrouver seule face à un examinateur qui allait sans doute lire mes réponses à peine le temps imparti écoulé. C'était vraiment tout une angoisse qui m'était difficile à gérer, mais après une grande inspiration j'avais réussi à chasser ses mauvaises pensées... du moins pour les prochaines minutes. Il était important d'être en pleine capacité de ses moyens pour réussir. Yahiko avait repris la parole et cette fois c'était pour m'encourager. Il avait sans aucun doute perçu mon inconfort. Il y avait juste un détail dans sa phrase qui m'avait un peu perturbé, quel intérêt aurais-je à mentir ? Et sur quoi ? J'imaginais qu'il devait s'agir de question plus personnelle. J'étais déjà rassurée, ça ne demandait pas de connaissances particulières. Ruth s'était contenté de se mettre à mes pieds pour patienter, il cherchait peut-être à me rassurer en faisant ça. Il faut dire qu'il était assez protecteur, comme un grand frère.

Le bip s'était ainsi mis à retentir, j'avais cinq petites minutes à consacrer. Aussitôt retournée, le titre m'interpella quelques secondes "épreuve numéro 1". Ce qui signifiait que je n'étais pas au bout de mes peines. Le tout était de marquer le plus de points possible là où je pouvais y arriver. Pour le reste, c'était des questions assez basiques pour jauger mes motivations. Je n'avais pas réellement réfléchi à un speech à ressortir dans ce cas de figure, mais il me suffisait de répondre ce qui me passait par la tête. Je n'en serais que plus sincère. J'avais commencé à gribouiller l'entête pour renseigner mes quelques informations, puis j'étais lancée.


Épreuve numéro 1 :


Je pense avoir fini, je m'étais relu pour veiller de ne pas avoir laissé de fautes d'orthographe. J'avais ensuite reposée la feuille sur mon pupitre avant de chercher à capter l'attention de mon interlocuteur. Je voulais lui dire que j'avais fini, mais cela me semblait impolie. J'ai préféré attendre qu'il y mette lui même fin. Je n'étais pas certaine de la pertinence de mes réponses, mais il était trop tard pour y réfléchir. Je n'avais plus de temps pour revenir dessus et je n'en avais pas envie. C'était plus authentique comme ça, avec la spontanéité. L'alarme retentit mettant ainsi fin à l'épreuve psychologique.

_________________
Ayuu s'exprime en – #9999FF
Recrutement dans l'unité territoriale 39744_s
avatars ©️ Aimi, ©️ Aditya. ♡
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634 https://www.ascentofshinobi.com/u1393
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Recrutement dans l'unité territoriale Empty
Sam 8 Aoû 2020 - 6:50
Comme prévu, les cinq petites minutes passèrent si vite qu'elles ne laissèrent pas l'occasion à Ayuu de prendre le temps de réfléchir. Il n'était pas là question de faire de belles phrases, ni d'aller très en profondeur dans les pensées non : il fallait aller rapidement au fait, ne faire ressortir que les mots les plus importants quitte à bâcler l'écriture. Une seule chose nous intéressait, Tomoe et moi. L'intention, la volonté, et les objectifs imprégnés dans le corps de ceux qui voulaient rejoindre la territoriale. Malheureusement, nous n'avions pas la place pour des gens qui se cherchaient : ceux qui savaient ce qu'ils voulaient prendraient un avantage certain sur cette épreuve, mais encore fallait-il que cela soit suffisant pour être intégré à la territoriale.

Au bout des cinq minutes pendant lesquelles je m'étais attaché à regarder les épreuves qui suivraient celle-ci, j'appuyai une nouvelle fois sur le chronomètre situé dans ma main droite et annonçai la fin du temps imparti. Mon regard se porta sur elle, et à l'aide d'une main de chakra que j'avais allongé de mon corps, je récupérai la feuille pour l'attirer à moi. Je la récupérai d'un geste rapide, et regardai sans un mot les quelques réponses qu'elle avait pu glisser sur la feuille. Je remarquai notamment son clan d'appartenance, qui jouait un gros poids dans son recrutement tant il était un point fort décisif dans la traque pour la justice, et j'ignorai presque les quelques questions où elle avait soit mal répondu, soit répondu de manière insuffisante. Heureusement, les objectifs qu'elle visait en plus de son clan d'appartenance étaient eux aussi un poids lourd, suffisamment pour que je puisse l'inviter à passer l'étape supérieure.

-"Nous allons vérifier tout ça. Rendez-vous dans vingt minutes, salle d'entraînement numéro 4."

J'aimais surprendre. Il y avait dans la salle quatre une épreuve qui ne devait pas arriver à ce moment là dans la période de test, pour ceux qui s'étaient en tout cas renseignés sur les modalités de recrutement. Dans la salle résidait un ninja, en plus de moi, qui avait un rôle majeur dans le déroulement de l'épreuve.

Il avait dressé une pyramide d'une vingtaine de mètres de haut. Tout autour de cette structure triangulaire, accrochés sur les murs situé à quelques mètres de celle-ci, il y avait plusieurs parchemins qui renfermaient pour chacun une même technique de Fuuton. Les techniques qui allaient être relâchées étaient de simples vents forts qui, s'ils n'étaient pas contrés, pouvaient faire perdre du temps au candidat voire le faire chuter. Mais la tâche était même encore plus ardue que ça... un mannequin était disposé devant la pyramide, représentant le corps d'un civil qu'il fallait sauver. Le candidat allait devoir le transporter jusqu'en haut de cette édifice, qui avait au moins l'honneur de ne pas avoir une surface aussi glissante que ça. Autrement dit, la principale complexité n'était pas dans le fait de réussir à s'agripper aux parois rocheuses, mais plutôt de lutter contre les vents violents tout en protégeant le corps du civil.

Lorsque vint l'heure, je pu voir Ayuu arriver et apercevoir ce qui l'attendait. Elle avait quelques minutes pour se préparer psychologiquement, et un peu avant de démarrer, je lui expliquai les quelques règles et objectifs.

-"Tu peux prendre le temps que tu veux pour réussir cette épreuve. Maintenant, tu te doutes bien que quelqu'un qui réussit vite aura plus de poids que quelqu'un qui a des difficultés."

Il était l'heure de démarrer l'épreuve. J'étais face à la structure, prêt à regarder le spectacle qu'elle allait m'offrir.

-"Tu peux y aller. Bon courage."


Spoiler:

_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

Recrutement dans l'unité territoriale Empty
Mer 26 Aoû 2020 - 13:36
D’une main chakratique l’homme aux cheveux blancs vint récupérer ma prestation du jour. J’observais donc mon examinateur scruter les quelques lignes de mon écrit. Mes pupilles tentaient de capter le moindre changement d’expression pour tenter d’imaginer ce que pouvait bien penser le platine sur le sujet. Il faut dire que les quelques secondes qui avaient suivi c’était soldé d’un malaise silencieux. Il fut rapidement écourté par mon interlocuteur pour m’inviter à patienter les 20 prochaines minutes au bout desquelles je pourrais me rendre à la salle d’entrainement N°4. Je n’avais pas songé à me poser plus de questions, pensant que cette attente me permettrait de souffler un peu. Il faut dire que j’avais aucune idée sur ce qu’il m’attendait. Je pensais en avoir terminé aussitôt l’examen écrit passé, je m’étais de toute apparence trompée. Personne ne me ferait venir dans une salle d’entrainement pour me donner de simple résultat, il était évident que quelque chose se préparait là-bas.

Ayuu, surprise – Très bien, c’est noté ! Tu viens Ruth ? On a le temps de se dégourdir les pattes.


Après un simple tour du bâtiment pour tuer le temps, il était temps de me rendre au lieu indiqué. Cette petite balade à la fraiche ne m’avait pas tellement aidée à décompresser, il faut dire que j’étais pressée de découvrir la suite des épreuves. J’imagine que j’avais été évalué dans un premier temps sur mes motivations, mais à quoi aurais-je droit ? Une simulation de pistage pour évaluer mes capacités de traque ? Un entrainement pour évaluer mes compétences ? A vrai dire je n’en avais aucune idée. C’était ce qui donnait tout l’intérêt à la journée qui se profilait. Ce n’est qu’en franchissant la porte que j’avais pu entrevoir la scène qui m’attendait. Il y avait une sorte de pyramide en plein milieu de la salle d’entrainement dont les murs étaient tapissés de parchemins. Le détail qui m’avait attiré l’œil était la présence d’un mannequin en plastique au pied de l’édifice.

[...]

J’avais écouté avec attention les quelques détails succincts du déroulement de l’épreuve avant de pouvoir me faire une idée globale sur la démarche à suivre. Il me fallait tracter le mannequin jusqu’au sommet de la pyramide tout en évitant la chute due aux bourrasques de vents déclenché par détection. D’un simple coup d’œil la pente escarpée de l’imposante structure pouvait en décourager plus d’un, mais avais-je vraiment le choix ? Non, il me fallait bien réussir si je voulais intégrer l’unité. J’étais rassurée d’être chargée de la protection d’une personne factice pour cet exercice. Il me fallait tout de même me mettre dans des conditions réelles pour trouver une idée pour le transport du civil. Je n’avais aucune technique me permettant de contrer les vents sans entrainer une remontée de bile, autant dire que je préférais éviter cette remarque. Il me fallait trouver autre chose, ne pouvant pas dépendre de mes capacités. En faisant le rapide inventaire de ce que j’avais emporté un brouillon de plan me vint à l’esprit : tendre un fil de bas en haut de la structure pour permettre de se cramponner en cas de secousse. Il allait me falloir 2 kunaïs, ma réserve de fils d’acier et escalader seule pour préparer le matériel pour assurer la montée.

Ayuu, sérieuse – Okay Ruth, voilà le plan. Tu vas rester ici pour veiller sur le civil et de mon côté je vais préparer le sauvetage, je compte sur toi.


Le chien se contenta d’hocher la tête avant de s’exécuter, sa tâche ne semblant pas bien difficile. A noter qu’en situation réelle, il fallait bien assurer la sécurité du civil blessé. Il était temps de me mettre au travail en sortant un kunai de mon sac pour le présenter au sol. J’y avais placé un bon coup de pied afin d’assurer le maintien de l’ustensile planté. C’est à la hanse placée à l’extrémité du manche que j’y avais attaché le fil d’acier. Je comptais répéter la manœuvre une fois arrivée en haut. L’objectif étant de permettre une escalade sécurisée par une solide attache d’acier, je me servirais de mes pieds insufflés de chakra pour permettre une meilleure tenue dans le transport du mannequin solidement attaché à mon dos. Il ne restait plus qu’à disposer les éléments nécessaires à la réalisation du projet. En face de la forme triangulaire, j’avais commencé l’escalade à l’aide du chakra présent dans mes plantes jusqu’à la zone de parchemins. De là, je m’étais rapidement exécutée pour réaliser ma rotation habituelle. J’avais espoir que la vitesse me permettrait de contrer les vents violents tout en assurant ma progression. Exécutant le même procéder pour assurer la descente après avoir bien accroché l’autre extrémité de câble au kunaï planté au sommet. Je pouvais ainsi procéder au sauvetage, non pas sans l’aide de Ruth pour accrocher solidement le mannequin derrière moi. J’exécutais donc la démarche à suivre, escaladant jusqu’à la cime du monument en bravant les vents. J'avais bien manqué de perdre pied plus d'une fois sur le trajet, mais le câble me permettait de soutenir ma position. Ce n’était qu’une fois en haut qu’avec un léger sourire aux lèvres que j’annonçais ma victoire à mon examinateur.

Ayuu, fière de sa performance – Alors Monsieur l’examinateur, notre performance était à la hauteur de vos espérances ?

Je n’avais nullement l’intention de paraître condescendante, il n'y avait bien là qu’une teinte d’excitation à découvrir la réaction de ce qui ressemblait le plus à un mentor à mes yeux. Alors, en le saluant fièrement d'une main et les dents apparentes... j'attendais le résultat.
Résumé de l'épreuve:

_________________
Ayuu s'exprime en – #9999FF
Recrutement dans l'unité territoriale 39744_s
avatars ©️ Aimi, ©️ Aditya. ♡
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634 https://www.ascentofshinobi.com/u1393
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Recrutement dans l'unité territoriale Empty
Jeu 10 Sep 2020 - 7:34
Les bras croisés, patient, j'attendais calmement de voir comment la jeune Ayuu allait s'en sortir. Je connaissais ses capacités, et du peu que j'avais pu voir lors de notre première rencontre, j'avouais un certain pessimisme quant à sa réussite. La complexité de la situation était telle qu'il fallait, à mes yeux en tout cas, réussir à produire des défenses physiques qui devaient empêcher le vent de percuter les futurs grimpeurs. Evidemment, le monde des shinobis était rempli de surprises et de diversité, et ce qui me semblait être la seule solution envisageable était en réalité un véritable tissu de mensonge. Un mensonge que je m'appliquais à moi-même, tant il faudrait être aveugle pour ne pas réaliser tout ce qu'il était possible de faire avec son chakra pour pouvoir grimper en haut de cette pyramide tout en sauvant le mannequin.

Mais là, la situation était quand même différente. Il n'était pas question simplement de Ninjutsu, il était question de remettre en cause les capacités de ce clan à affronter des vents violents, tant l'essence même de leurs techniques reposait sur l'utilisation de leur corps. Une seule question persistait dans ma tête : "comment s'y prendrait-elle ?". Ses atouts étaient minces : elle ne disposait que de son chien, d'elle-même et de quelques projectiles ninjas dont j'avais du mal à imaginer l'utilité. L'air impassible mais l'esprit rempli de doute, je m'apprêtais à valider l'échec qui allait se solder sous mes yeux grisâtres.

Sans un mot, je la vis ainsi s'armer de kunais et de fil. Je la vis utiliser le sol comme socle parfait assurant une stabilité certaine au kunai... et je la vis grimper, usant de sa rotation pour contrer les vents violents. Nul doute qu'elle avait dû lutter contre la pression que les techniques lui imposaient, mais le résultat était là : elle était maintenant en haut de la pyramide, plantant une nouvelle fois un autre kunai dans la roche tandis que Ruth veillait sur le mannequin. Et une fois que tout le dispositif était positionné, de retour sur terre, Ruth et elle accrochèrent le mannequin sur le dos de la kunoichi, et la solidité des kunais et du fil leur permirent, à tous les trois, de pouvoir atteindre le sommet de la grande technique Doton.

Mes yeux s'écarquillèrent simplement devant une telle ingéniosité, et je notais simplement sur une feuille que j'avais sur moi "Imagination brillante, la quatrième épreuve est une surprenante réussite."

-"Nous pouvons passer à la seconde épreuve. Prend trente minutes de pause, et rejoins moi salle deux.", lui partageai-je simplement.

Je quittai la pièce, la laissant reprendre ses esprits et son énergie, et je parti directement en salle deux afin de voir si tout était en place. Je l'attendis pendant tout ce temps, m'assurant que tout soit parfaitement installé, et lorsqu'elle fut de retour, je lui annonçai les nouvelles règles de la deuxième épreuve.

-"Ici, tu peux voir deux mannequins. Tu n'as qu'une seule tâche : les défendre autant de temps que possible."

Les défendre de qui ? De moi-même.

-"Si tu es prête... nous pouvons commencer."

Je commençais par sortir de ma pochette ninja des projectiles simples. Je comptais lui en lancer une vingtaine, parfois un par un, parfois trois par trois, parfois plus. Lorsqu'elle en aurait terminé avec ces projectiles, je comptais lui envoyer mes projectiles de chakra de rang D, des petites boules ne pouvant pas occasionner de graves dégâts. Et lorsqu'elle se serait débarrassé de cette dizaine de projectiles de chakra, je passerais à une trentaine de senbons de chakra, cette fois plus rapides et tranchants, toujours lancé à intervalles différent, parfois sur un des mannequins et parfois sur l'autre, le nombre variant.

Allais-je trouver une faille chez cette Inuzuka de cette manière ?




_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

Recrutement dans l'unité territoriale Empty
Lun 5 Oct 2020 - 19:58
L’épreuve était un franc succès, la satisfaction de réussir m’avait donné un plein de confiance en moi. C’était une chose qui m’avait toujours cruellement manqué, cette sensation d’avoir été utile même si ce n’était qu’un mannequin cela restait à mes yeux une réussite. Alors restant accroché à ses mots, je pouvais m’en aller prendre une pause. Ruth l’avait bien mérité, sans sa coopération le plan aurait laissé le mannequin sans surveillance. Nous déambulions dans les infrastructures alentour, histoire de se changer les idées. Qu’allait-il nous attendre en salle 2 ? Je me languissais autant que je redoutais la prochaine épreuve. J’avais peur de me montrer sous un mauvais aspect, ne voulant pas paraître ridicule à mes débuts. Il faut dire que je n’avais pas l’expérience nécessaire pour réussir un sauvetage en situation réelle. Ma prestation restait un simple artifice nullement représentatif de mes capacités.

Les épreuves avaient testé mes motivations à intégrer l’unité. Il était temps de faire place à la suivante : je m’étais dirigée à la salle où nous étions attendus. Ruth s’était frotté la tête tout contre mes jambes comme pour m’encourager dans cette épreuve. Cette salle était d’apparence bien plus simple que la numéro 4. Il y avait deux mannequins comme l’avait souligné Yahiko en me présentant mes protégés de l’heure. Les défendre de qui ? J’allais bien le découvrir. Il n’y avait que Yahiko, Ruth et moi en plus de ces deux mannequins. La suite des évènements s’était donc enchainé dans un évident scénario.

Ayuu, distraite – Très bien, nous sommes prêts M’sieur ! Ruth tu t’occupes de celui de droite, je compte sur toi.


D’un geste rapide les premiers projectiles avait été envoyé, il était temps d’entrer en piste. J’allais tenter une protection un peu bancale, mais l’objectif restait d’assurer la sauvegarde des mannequins. Ruth avait arboré une apparence humaine, la mienne, s’armant d’un kunai avant de se positionner devant le mannequin de droite. Pour ma part, j’étais chargée de celui de gauche en étant également armé d’un kunai. J’avais activé ma forme bestiale pour pouvoir affuter mes sens et ainsi tenter de dévier la trajectoire des projectiles. Alternant ainsi avec des boucliers d’eau pour les plus grandes salves, tentant désespérément de mettre en œuvre les maigres techniques que j’avais à disposition. La peau allait être éraflée, des projectiles allait surement s’y planter, mais la casse serait limitée.

Ayuu, d'un ton mal assuré – On doit Tenir Ruth, courage !


L'abandon n'était pas une option, il fallait bien endurer quelques égratignures pour prétendre être à la hauteur. Je ne pouvais pas compter sur ma maîtrise pure, la détermination était ma seule solution pour faire valoir mon entrée dans l'unité. Alors... je pouvais bien endurer encore quelques instants.

Résumé de l'épreuve:

_________________
Ayuu s'exprime en – #9999FF
Recrutement dans l'unité territoriale 39744_s
avatars ©️ Aimi, ©️ Aditya. ♡


Dernière édition par Inuzuka Ayuu le Mar 6 Oct 2020 - 7:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634 https://www.ascentofshinobi.com/u1393
Sendai Yahiko
Sendai Yahiko

Recrutement dans l'unité territoriale Empty
Mar 6 Oct 2020 - 5:32
La position de force était telle qu'il fallait avoir de la ressource défensive pour pouvoir s'en sortir sans égratignures. La problématique qu'imposait la situation demandait de pouvoir alterner entre défenses physiques et défenses de Ninjutsu : le Ninjutsu pour temporiser, et la maîtrise du kunai ou d'une arme pour pouvoir s'adapter aux moments de crise. Je tâchais d'être honnête avec moi-même : l'Inuzuka en face de moi ne partait pas avec toutes les chances de son côté. Sauf si le talent affinitaire qu'elle avait pu développer à côté lui octroyait une défense suffisante, il était clair que ce n'était pas son Taïjutsu qui allait lui permettre de contrer les nombreux projectiles... Sauf si les griffes qu'elle pouvait créer avaient de quoi être suffisamment résistantes ?

Je m'apprêtais à avoir ma réponse. Je commençais à lancer les premiers projectiles, et je pu voir sa première stratégie. Utiliser son chien en le transformant en humain était une chose très intéressante, car doubler les défenses pour chacun des mannequins permettait d'assurer leur protection. De plus, j'en étais presque admiratif tant cela demandait un travail d'adaptation de la part du chien. Un être bien moins doté d'intelligence par rapport à un humain, qui devait prendre de nouveaux repères physiologiques liés au corps d'humain. Le travail derrière était remarquable, et les voir se défendre contre les projections de kunai était déjà fabuleux en soit.

Malheureusement, bien qu'ils arrivèrent avec grande facilité à se défaire des projectiles simples shinobis, ce qui était le minimum syndical, la suite se complexifiait un peu. Le Ninken n'avait aucun Ninjutsu pour se protéger de ceux que j'envoyais, et même Ayuu avait l'air de peiner. Les projectiles ninjas commençaient à ne plus suffire, la vitesse, la force et la pénétration des armes de chakra pur marquaient une différence clairement visible. De temps en temps, on pouvait voir des projections aqueuses repousser les projectiles... mais les autres fois, c'était Ruth et Ayuu qui encaissaient les techniques avec toute leur détermination, s'assurant que les mannequins subissent le moins de dégât possible.

Honnêtement, la situation était difficile pour elle comme pour moi. Je détestais la torture, je détestais aussi les violences animales, et bien qu'il s'agisse d'une kunoichi et de son compagnon ninja, je n'appréciais vraiment pas de les voir comme ça. J'installais mon masque sur mon visage entre deux lancers, afin de cacher une expression qui trahirait mon innocence, et je continuai avec toute la cruauté de la situation imposée par l'examen. Nous approchions de la fin, leur état s'était déjà bien dégradé par rapport au moment où je ne faisais qu'envoyer des armes ninjas simples. Pour mes deux adversaires du moment, on pouvait voir de nombreux hématomes, parfois des ouvertures sur le corps où le sang coulait lentement. Il n'y avait aucune blessure sérieuse mais elles ne devaient pas être ignorées.

-"C'est terminé. Tu peux te reposer, je m'occupe de la suite."

Je fis deux séries de mudra, une de chaque main, et je fis apparaître à côté de moi deux oiseaux de chakra qui avaient la taille et la force de transporter mes deux cibles. Sans trop de problème, les volatiles se glissèrent sous le corps humain d'Ayuu et sous l'apparence maintenant canine de Ruth, qui avec les coups avait reprit son apparence naturelle. Je les fis me suivre jusqu'à la salle médicale, en les faisant flotter dans les airs, et je les déposais sur un lit adapté. Ici, deux infirmier et infirmière apparurent dans la pièce, et je leur fis un compte rendu de la situation. Avant de partir, je regardai une dernière fois les deux examinés, décidé à leur faire passer un message positif avant qu'ils se laissent porter par les soins.

-"Je pense que je peux m'avancer en vous disant que vous avez réussi le test. Adaptation, bon sens, sacrifice de soi, détermination... c'est autant de qualités que nous aimons voir dans l'unité territoriale. Vous avez fait du bon boulot, Ruth et toi. Félicitations."

Je les saluai respectueusement en me courbant vers l'avant, et leur tournai le dos avant de remettre mon masque sur le haut de ma tête. Sur ma joue rougie par l'émotion, une larme séchait. Je n'étais vraiment pas fait pour la cruauté gratuite.

_________________
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t3471-presentation-de-funami-yahiko-termine#27130 https://www.ascentofshinobi.com/t9512-dossier-shinobi-sendai-yahiko#80363
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

Recrutement dans l'unité territoriale Empty
Dim 20 Déc 2020 - 10:44
Pour réussir cette épreuve il me fallait compter sur ma détermination à réussir. Je voulais intégrer cette unité et je voulais apprendre aux côtés de ce Yahiko. Ruth semblait se prêtait au jeu pour me… nous permettre d’accéder à cette unité. C’était ensemble qu’on y parviendrait, la sécurité des mannequins étant notre priorité. Il nous fallait contrer les projectiles, tantôt s’y laisser toucher pour pouvoir en repousser d’autres. Les mannequins devaient rester le plus intact possible, dans une situation réelle il ne fallait pas hésiter à mettre sa vie en jeu au profit de la sécurité des civils. C’était ma conviction et ce Yahiko semblait penser de même alors… je tâcherais de ne pas le décevoir. Ruth était bien plus sage, il savait renoncer quand il le fallait. Toutefois, il ne me laisserait jamais abandonner une personne en danger de mort. Alors, même dans une situation fictive d’une possible réalité nous prenions notre rôle à cœur.

Je pouvais sentir les légers tiraillements et les effluves de sang couler sur ma peau, j’étais assez frêle finalement. Il y avait des personnes avec une peau si dure que les projectiles les plus aiguisés ne parvenaient pas à en fendre la chair, j’étais assez admirative d’une telle condition physique. Le suiton me permettait de me défendre par moments, mais du côté de Ruth c’était souvent encaissé de plein fouet. C’était une scène assez risible, nous n’étions que des novices en formation. Cette épreuve nous laisser percevoir notre véritable témérité, mais nous n’y avions jamais été confrontés.

Yahiko avait mis fin à l’épreuve pour nous permettre de se reposer, signe de notre réussite. J’étais à bout de force, Ruth avait repris sa forme initiale et je sentais mes muscles se flétrir quand tout ceci était enfin fini. C’est alors que deux oiseaux chakratiques vinrent accueillir nos corps engourdis. C’était une incroyable sensation de légèreté qui m’envahissait de la tête aux pieds. Le vol nous conduisait à une salle médicale pour pouvoir nous y prodiguer des soins de première nécessité. Il n’y avait pas de blessures graves, mais la fatigue musculaire nécessitait un peu de repos. Les plaies se résorberaient facilement avec quelques soins. Il n’y avait pas de quoi s’alarmer sur notre état, Ruth était bien plus résistant.

Alors en entendant les deniers mots de Yahiko avant de le voir s’éclipser, j’étais assez soulagée. Je ressentais les papillons virevoltés dans mon ventre, j’étais assez fière de notre prestation. Je lui avais simplement adressé un sourire, sincère, accompagné de mes yeux pétillants. Je réussis à souffler un merci du coin des lèvres, il méritait d’être rassuré et encouragé. Puis, j’enfouis ma tête dans le pelage de mon compagnon de route. J’espérais pouvoir faire mes débuts dans cette unité assez rapidement.

Fin.

_________________
Ayuu s'exprime en – #9999FF
Recrutement dans l'unité territoriale 39744_s
avatars ©️ Aimi, ©️ Aditya. ♡
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634 https://www.ascentofshinobi.com/u1393

Recrutement dans l'unité territoriale

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RECRUTEMENT DANS L'UNITÉ TERRITORIALE ~ ft. YAMANAKA KOHANA
» RECRUTEMENT DANS L'UNITÉ TERRITORIALE ~ FT. HARUSAME NATSUMI
» Recrutement dans l'Unité Territoriale Part. I [Senjumaru & Tomyris]
» Recrutement dans l'Unité Territoriale Part. II [Kohana & Leiko]
» RECRUTEMENT DANS L'UNITÉ COLONIALE ~ FT. BAKUHATSU KING

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: