Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
» Exil, Gloire & Beauté - Shinrin Funka
De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] EmptyAujourd'hui à 16:40 par Yamanaka Kiyon

» [Mission B] L'affaire des sans-le-sou (PV Mawehara Miyuki)
De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] EmptyAujourd'hui à 16:17 par Gozan Arukisa

» Profilage monial [Toji]
De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] EmptyAujourd'hui à 15:53 par Oterashi Yanosa

» Falaise explosive [King]
De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] EmptyAujourd'hui à 14:04 par Bakuhatsu King

» Projet Clanique
De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] EmptyAujourd'hui à 13:49 par Metaru Akagi

» [A/Ningen] Surveiller l'ennemi | Ft. Hikari no Eiichirō
De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] EmptyAujourd'hui à 13:09 par Kaguya Sesshū

» Leçon
De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] EmptyAujourd'hui à 13:03 par Metaru Mairu

» Le sixième sens — ft. Shinrin Funka
De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] EmptyAujourd'hui à 13:03 par Damahara Kamui

» Préparer la guerre ✢ Gozan Arukisa
De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] EmptyAujourd'hui à 12:26 par Gozan Arukisa

» Renouer le contact
De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] EmptyAujourd'hui à 11:41 par Kaguya Sesshū

Partagez

De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku]

Kappa Tengoku
Kappa Tengoku

De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] Empty
Sam 1 Aoû 2020 - 18:31

C’était pour une mission toute particulière qu’avait était mandaté le jeune Genin cette fois. Il ne savait même pas à la base que les Shinobis pouvaient être réquisitionnés pour ce genre de tâches. Il semblait que c’était un tout nouveau programme qui avait été mis en place pour que les scientifiques et les ninjas travaillent plus souvent main dans la main.
Les deux domaines étant très proches, il fallait sans doute que chaque partie ait plus connaissance de ce que faisait l’autre pour pouvoir évoluer ensemble. Kumo ne portait pas le titre de "Village de la science" pour rien. Si les shinobis étaient là pour protéger les habitants des menaces extérieures les scientifiques avaient un but très proche voire complémentaire.

L’ordre de mission que Tengoku s’était fait attribuer le confirmait. Ce jour-là la mission consistait à faire preuve prévoyance pour la santé publique. Tâche que pourrait difficilement réaliser les shinobis seuls sauf pouvoir particulier. L’avantage de la science était bel et bien que c’était accessible à tous. Chaque personne avait un égal "pouvoir" dans ce domaine si le niveau de connaissance était équivalent. Il fallait juste apprendre, s’intéresser, rechercher et tout pouvait vous être accessible sans injustice de naissance si ce n’était l’intelligence. Là où certains shinobis naissaient avec des pouvoirs plus grands que d’autres, même si ce n’était jamais une fatalité.

Il fallait donc analyser des points d’eau du village pour s’assurer de sa bonne qualité et de son inoffensivité pour les habitants. Cette mission plaisait à Tengoku là où d’autres auraient vu une tâche barbante qui n’était pas du tout inhérente au poste de shinobi. Au contraire, un ninja devait justement s’adapter à toute situation et savoir autant utiliser son esprit que ses muscles.
Ici, il était question de protéger les habitants du village et ça parlait toujours au jeune Genin. Que ce soit contre une attaque extérieure ou une précaution sanitaire, ça importait peu. C’était aussi le moyen d’acquérir des compétences que les Shinobis des autres villages n’avaient sans doute pas. Tous les hauts gradés des villages étaient puissants mais que donneraient des hauts gradés qui en plus du chakra utilisez la science à leur avantage ? Sans doute une ignominie aux oreilles de beaucoup. Mais Tengoku savait voir loin et pour lui il était possible que ce soit un futur révolutionnaire qui serait à portée de main de celui qui s‘engagerait dans cette voie.
Il ne pouvait l’assurer car finalement même s’il était habitué à se cultiver par la lecture il ne connaissait pas grand choses aux sciences qui demandaient surtout d’expérimenter pour observer les résultats, les comprendre et les mettre en œuvre. Ces mises en œuvre permettant bien souvent d’améliorer le quotidien des personnes ou alors leur protection, là encore, un point intrinsèquement lié avec les actions des shinobis.

Tengoku, comme à son habitude, était arrivé en avance devant le Complexe Scientifique pour y attendre son coéquipier du jour qu’il n’avait encore jamais vu. Un certain Hao-ku Sari. Il avait hâte de découvrir comment travaillaient les scientifiques de Kumo.

Ordre de mission:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673
Hao-Ku Sari
Hao-Ku Sari

De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] Empty
Dim 2 Aoû 2020 - 15:53
Quelle drôle d’idée.

Envoyer un type comme Hao faire des prélèvements d’eau et assister une équipe de scientifiques…

Bah, après tout, le type qui l’avait recruté lors de son entrée à Kumo avait bien dit que le village manquait de bras, et il est probable que les effectifs ne soient pas suffisants pour se permettre de faire la fine bouche lors de l’attribution des tâches… Et puis, toutes choses vues, cela reste une mission de rang C. La paye n’est pas mauvaise, et le travail n’a pas l’air trop fatiguant…

Tout autant de raisons qui suffisent à Hao pour se lever du bon pied. Se préparant un bon petit déjeuner, il ne peut s’empêcher de penser au peu d’utilité qu’il représente dans ce genre de mission. Faire des prélèvements… Serait-ce aussi simple que ça ? Déjà un mois qu’il est entré au village, et il n’a fait qu’aller de surprise en surprise. Tout ici, de la grande bibliothèque au plus anodin des restaurants semble receler un étrange secret ancestral. Alors un laboratoire d’analyse… Quel genre de scientifiques un village Shinobi peut-il produire ?

Et puis, c’est aussi la première fois qu’il est assigné à un binôme. « Kappa Tengoku ». Quel drôle de nom. Eh, avec un peu de chance, ce type sera un peu plus calé que lui et la tâche d’Hao consistera simplement à l’aider à transporter le matériel…

Soucieux de faire bonne impression, Hao se met en route largement en avance. Pas question qu’un mauvais comportement ne le renvoie à de piteuses missions de rang D.

Une fois sur les lieux, il est accueilli par un jeune homme à la drôle d’allure. Hao a l’habitude des rouquins – il en est un lui-même. Mais ce gars-là… il se place à un tout autre niveau de rouquinitude :
Ses vêtements et ses cheveux sont totalement orange. Décidément, entre lui et cet autre type, là, "Syoto"… Il en finirait presque par se demander s’il s’agit d’un trait particulier aux Shinobis de Kumo que d’avoir un look ostentatoirement louche. Sans parler du Raikage et de son drôle de chapeau...

En dehors de cette apparence peu conventionnelle, son jeune compagnon – qu’il sait être un genin, comme lui – n’a pas l’air d’être un mauvais bougre. Et puis, il semble être là depuis un moment… Hao a pourtant plus d’un quart d’heure d’avance. Lorsque leurs yeux se croisent pour la première fois, les dernières ombres de doute s’évaporent :

À la manière qu’il a de regarder son aîné - pourtant en avance -, de ses grands yeux pleins d’entrain et d’impatience ; il est assez clair que le jeune ninja possède toutes les caractéristiques de l’étudiant zélé. Ce n’est pas forcément une mauvaise nouvelle… et pas nécessairement une bonne non plus. Tout dépend du point de vue et, surtout, de la quantité d'énergie que l'on prévoit pour la journée.

– Salut, mon gars. Tengoku, c’est ça ? Sympa, la tunique. Bon, puisqu’on est tous les deux en avance, on va peut-être pouvoir en finir rapidement… Tu sais où ils nous attendent ?

Arrivé à sa hauteur, Hao lui tend une main amicale.

– Hao-ku Sari. Mes amis m'appellent Hao.

Espérons simplement qu’il ne soit pas TROP enthousiaste.

_________________
De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] PLkzWI5
Revenir en haut Aller en bas
Kappa Tengoku
Kappa Tengoku

De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] Empty
Lun 3 Aoû 2020 - 21:39

Tengoku n’attendait pas l’autre Genin aussi tôt, il fut ravi de constater qu’il avait sans doute à faire à une personne sérieuse comme lui à la vue de sa petite avance sur le rendez-vous. Le Genin orange ne put s’empêcher un léger étonnement face à cet homme qui semblait bien plus âgé que lui. Jusqu’ici il avait été choqué par le jeune âge des Genins qu’il pouvait rencontrer, cette fois c’était l’inverse. Cet étonnement étant caractérisé par une seconde de latence avant de répondre à son interlocuteur.

« Salut, oui je suis Tengoku. Merci. Sympa aussi ta euh… Chemise. Je ne pense pas que la rapidité soit l’objectif du jour. Il en va de la sécurité sanitaire de tous les villageois alors veillons à être plus qualitatif que quantitatif. »

Tengoku ne voulait pas paraître désagréable mais son côté sérieux et barbant avait pris le dessus quand il avait constaté le manque d’implication dès le début de la part de son maintenant coéquipier. Lui qui pensait que son avance sur l’heure de rendez-vous démontrait d’un sérieux sans faille il déchanta rapidement. La tenue pour commencer, une chemise entre ouverte qui laissait apparaître son torse. Tengoku ne trouvait pas cela très sérieux mais ce qui l’agaça le plus était le fait de vouloir en finir alors qu’ils n’avaient même pas commencés. N’était-il pas du tout intéressé par la mission ?

L’habit ne faisant pas le moine, Tengoku décida de prendre sur lui, après tout il pouvait se tromper. Tout en serrant volontiers la main de son camarade, il continua.

« J’ai déjà eu l’occasion de pénétrer le Complexe Scientifique plus d’une fois cela dit je ne sais pas où se trouve la section à laquelle nous devons nous rendre. Néanmoins, une personne de l’accueil pourra nous aiguiller sans problème. Enchanté Hao ! »

Ils n’étaient certainement pas amis mais s’il lui proposait de l’appeler comme ça alors ça ne changeait rien. Tengoku n’avait jamais fait de formalise avec les appellations sauf pour les plus hauts gradés. Toutefois, il trouvait bizarre que cet homme se fasse appeler par une partie de son nom plutôt que par son prénom. Sans plus se formaliser là-dessus Tengoku tourna les talons en s’attendant à ce que son camarade le suive puis entra dans le bâtiment de la science.

Tengoku n’hésita pas et fonça à l’accueil dont il connaissait bien l’emplacement. Il s’en doutait qu’il serait dirigé vers le troisième étage car les deux premiers faisaient surtout office d’hôpital cela dit c’était toujours mieux d’annoncer sa présence dans les locaux.

« Bonjour ! Voici Hao-ku Sari et je suis Kappa Tengoku. » Annonça-t-il tout en faisant un geste vers son coéquipier. « Nous sommes des Shinobis envoyés dans le cadre d’une mission consistant à analyser des points d’eau du village. Pouvez vous nous indiquer le laboratoire s’occupant de cette partie s’il vous plaît ? »

« Bonjour, bien sûr je vais juste vous enregistrer sur le registre… » Dit-elle tout en s’activant très mollement à sa tâche.
« Alors… ce sera au troisième étage pièce 315, par les escaliers juste ici. » Indiqua-t-elle avec un signe de la main vers une porte donnant sur la cage d’escalier.

« Merci ! » Répondit brièvement Tengoku en se dirigeant directement vers la direction indiquée.

Ils n’eurent aucun mal à trouver la pièce indiquée. Une fois devant cette dernière était fermée alors ils toquèrent. Une première fois : pas de réponse. Une seconde : toujours rien. Tengoku tendit l’oreille et il était persuadé que quelqu’un se trouvait à l’intérieur alors il ouvrit la porte timidement.

Il fut accueilli par un homme affublé d’une terrible calvitie vainement cachée par une fine couche chevelue grisâtre. Cet accueil fut loin d’être courtois.

Scientifique 1 : « Qui vous a dit de rentrer !! Vous vous croyez où les gamins ?! »

Tengoku ne put qu’écarquiller les yeux de surprise face à cet homme qui fonçait vers eux en hurlant.
On pouvait remarquer dans le fond de la petite pièce un autre homme sans doute autant âgé mais avec tous ses cheveux. Tellement concentré sur sa tâche qu’il n’eu donc pas remarqué dans un premier temps l’entrée du duo Genin.

« Euh… »

Tengoku, un peu pris de court par la situation resta quelques secondes à chercher quoi répondre alors que peut-être son camarade était déjà en train de réagir.


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673
Hao-Ku Sari
Hao-Ku Sari

De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] Empty
Jeu 6 Aoû 2020 - 1:28
L’amateurisme existe donc partout… Même chez les scientifiques.

La gentille secrétaire leur a pourtant indiqué cet endroit… ce pourrait il qu'ils.. ? Non. À en juger par les nombreux appareils présents dans la pièce, Hao et Tengoku n’ont pas fait erreur - il s’agit bien du laboratoire d’analyses. Ce type à moitié chauve qui leur fonce dessus est vraiment un rustre : s’il insinue qu’il a entendu toquer, et qu’il n’a même pas pris la peine de répondre… Quel manque de courtoisie.

Alors que l’homme se précipite sur son camarade orange pour le réprimander, Hao s’interpose physiquement. Dominant le vieillard de plus d’une tête, il le regarde droit dans les yeux, empli du dédain que tout homme civilisé doit à un âne bâté.

Les deux hommes se toisent longuement, et aucun ne semble céder au regard de l'autre - qui qu’il soit, ce vieux croûton est bien sûr de lui. Il n’ose cependant pas continuer ses injonctions : peut-être sait-il être sur le point de se manger un bon revers de main ? Hao n’aime pas les rustres… il n’aime pas frapper les vieillards non plus, mais quiconque exige ou menace perd tout droit à la courtoisie. Il lève la main… – Le vieillard a un mouvement de recul. Ses yeux trahissent subitement une assurance ébranlée –… et l’enfouis dans la poche intérieure de sa chemise pour en tirer l’ordre de mission.

– Shinobis. Mission. Analyses. Ça te parle, grand-père, ou bien il faut que j’aille chercher une pile pour ton sonotone ?

L’intéressé ne répond pas à la provocation et se contente d’attraper le document. Il le parcourt quelques minutes, l’air renfrogné, comme pour masquer l’humiliation d’avoir été remis à sa place par un homme de 30 ans son cadet.

–… Je vois. Mais pourquoi n’ai-je pas été prévenu de votre arrivée ? Ce n’est pas parce que vous…

Une main fripée vient se poser sur l’épaule du vieillard, l’interrompant.

– Allons allons, Toshiro… pas la peine de s’énerver contre ces jeunes gens. Ils n’y sont pour rien : c’est moi qui ai oublié de te prévenir.

Le vieil aigri interrompt sa phrase d’un grognement. Il balaye la main de son collègue, et se dirige vers un réfrigérateur en ronchonnant.

– Quelle idée, aussi. Prévenir une tête en l’air comme toi en premier…

Il ouvre la petite portière et se met à fouiller.

– Excusez mon collègue… Il est un peu à cran en ce moment. Moi aussi, d’ailleurs, au point que j’en oublie de lui transmettre les informations. Le département manque de fonds, vous savez, et puis il y a cette histoire de… Enfin, ça n’est pas de votre ressort. Disons simplement que nous ne vivons pas une époque très joyeuse. Mais vous êtes là pour quelque-chose en particulier, n’est-ce pas ? Ah, et au fait : mon nom est Tatsuya Nakadai. Le vieux crouton qui me sert de collègue s’appelle Toshiro Mifune.

Le vieux scientifique, toujours à son frigo, balaye l’air de la main en réponse à la provocation de son collègue. Ce dernier rit de bon cœur, mais on peut lire sur son visage les rides d’un homme fatigué… et anxieux.

– Toshiro va vous apporter de quoi faire les prélèvements, et vous indiquer quels sites en particulier nous intéressent. Vous ne devriez pas en avoir pour longtemps… vous m’avez l’air d’avoir de bonnes jambes.

Hao en est certain : derrière son enthousiasme se cache quelque chose. À vrai dire, l’homme a l’air inquiet… Quelque-chose se trame.

Hao lance un regard en direction de son camarade. L’a-t-il remarqué, lui aussi ?


_________________
De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] PLkzWI5
Revenir en haut Aller en bas
Kappa Tengoku
Kappa Tengoku

De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] Empty
Jeu 6 Aoû 2020 - 20:49


Alors que l’homme au crâne dégarni fonçait vers une collision avec le Genin à chevelure la plus rousse du duo – était-il fou ? – Hao vint s’interposer de son imposante carrure devant lui. Il sortit l’ordre de mission et la situation sembla reprendre son calme. L’homme ne semblait pas au fait de leur arrivée mais il n’était pas ravi pour autant. Le camarade de Tengoku semblait inquiet sur quelque chose mais le Genin orange ne savait mettre le doigt sur quoi exactement. Alors il attendrait qu’ils soient tous les deux isolés pour qu’ils puissent en parler. Il était temps de se présenter avant de se mettre au travail.

- Tengoku : « Nous sommes enchanté messieurs, désolé pour le malentendu. Repartons sur de bonnes bases. Voici Hao-ku Sari et je suis Kappa Tengoku, nous sommes tous les deux les Genins ayant été réquisitionnés pour répondre à cette ordre de mission. Nous… »

Alors que Tengoku n’avait pas fini de parler il fut interrompu par Toshiro Toshiro qui revint à la charge en beuglant de nouveau.

- Toshiro : « Peu importe qui vous êtes ! Je l’ai déjà dit à la direction de cet institut : ce programme de collaboration avec les Shinobis est une aberration ! Vous allez juste nous faire perdre du temps. Il faut être qualifié pour réaliser ce travail et nous avons autre chose à faire que de tout vous expliquer. D’autant plus avec les contretemps que nous avons déjà pu rencontrer ici. »

Cette fois Tengoku en décida que c’était trop et répondit du tac au tac à cette nouvelle agression gratuite.

- Tengoku : « Il s’agirait de se calmer maintenant. Nous sommes ici pour répondre à un ordre de mission, nous n’avons pas le choix et vous ne l’avez pas non plus. Alors pouvons-nous commencer ? Car pour le moment le seul à nous faire perdre du temps ici, c’est vous. »

Tengoku respectait toujours ses aînés mais l’homme âgé allait trop loin en jugeant bien trop vite les deux Genins. Il préférait que la mission se passe dans une bonne entente mais il irait au bout que ce soit avec ou sans la collaboration de cet homme.

« Ce jeune homme a raison, Toshiro… » Dit Tatsuya avec une lassitude marquée mais un sourire chaleureux. « Tu ne peux pas les juger alors qu’ils nous ont encore rien montrés. » Ajouta-t-il avec un sourire à destination des Genins cette fois.

Toshiro après un long soupir volontairement bruyant parti au fond de la salle en marmonnant dans sa barbe : « Fais comme tu veux, je ne m’en occupe pas, j’ai à faire. »

Attendant qu’il s’éloigne, Tatsuya leur dit d’une voix plus basse :

« Ne vous inquiétez pas il est un peu à cran en ce moment… Nous avons rencontré disons… Quelques difficultés. Mais ne vous en faites pas on va pouvoir commencer je vais vous donner les documents qu’il faut ainsi que le protocole à suivre pour effectuer les prélèvements. »

Après avoir récupéré quelques feuilles et du matériel l’homme revint à eux pour leur expliquer la marche à suivre. Il leur tendit trois feuilles.

- Tatsuya : « Voici deux fiches de prélèvements et une fiche mémento résumant les actions du dit prélèvement. Je vous laisse en prendre connaissance rapidement puis je vais vous expliquer le tout en détail avec une petite démonstration. »

Mémento prélèvement

1) Choisir le point de prélèvement approprié
2) Manipulation du flacon sans toucher l’intérieur, le bouchon ou le filetage
3) Prélever l’eau en laissant un volume d’air d’environ un dixième le volume du flacon
4) Reboucher immédiatement le flacon en ayant protégé le bouchon de toute poussière ou éclaboussure
5) Remplir la fiche de prélèvement

Fiche de prélèvement

- Lieu du prélèvement :
- Heure du prélèvement :
- Météo :
- Qualité visuelle du point d’eau : médiocre/moyenne/bonne
- Qualité visuelle du prélèvement : médiocre/moyenne/bonne
- Odeurs environnantes : fortes/relatives/nulles


Après avoir laissé quelques instants de lecture aux deux ninjas, le scientifique reprit.

- Tatsuya : « Ne vous en faites pas si certaines choses ne sont pas claires c’est normal c’est juste une petite fiche de rappel. La procédure est bien plus complexe et détaillée en elle-même. Je vais donc vous détailler tout ça. Lors de la réalisation d’un prélèvement les conditions d’hygiène doivent être très rigoureuses. Que ce soit la propreté du matériel ou celle des mains des préleveurs : tout doit être parfait. Le matériel mis à votre disposition est ainsi déjà stérilisé. L’endroit du prélèvement doit être choisi avec soin, s’il y a de la vase à un endroit dans le point d’eau il faudra bien entendu le noter sur la fiche mais éviter de prélever au plus proche. Des étiquettes sont aussi mis à votre disposition dans la caisse de matériel, c’est impératif que chaque prélèvement soit bien étiqueté car en cas de doute tout doit partir à la poubelle et vous devrez recommencer. Le matériel de prélèvement réutilisable doit être désinfecté avec soin. Encore une fois tout se trouve dans la caisse et ne vous inquiétez pas il y a des notices pour chaque chose à l’intérieur. Si vous êtes rigoureux vous ne devriez avoir aucun mal à bien effectuer vos prélèvements. Je crois n’avoir rien oublié… Avez-vous des questions ? »

Pour Tengoku la procédure semblait simple dans l’exécution mais là où il allait falloir être attentif c’était sur la rigueur du déroulement de cette dernière. Tengoku ne s’en faisait pas car il savait être très sérieux et méticuleux. Selon lui, il ne ferait aucun geste de travers ou oubli nuisant à la bonne qualité de leurs prélèvements.

- Tengoku : « Je n’ai aucune question pour le moment. Le protocole est très précis et nous ferons attention à le respecter à la lettre. »

Il ne manquait plus qu’aux deux Genins le lieux de prélèvement pour enfin se mettre en route et voir s’ils donneraient raison ou pas au grincheux de Toshiro.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673
Hao-Ku Sari
Hao-Ku Sari

De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] Empty
Jeu 13 Aoû 2020 - 13:00
*Baille...*

Postés devant l’entrée de l’institut, les deux Shinobis passent une dernière fois en revue les détails de leur mission du jour. Hao n’est pas très enthousiaste, et baille aux corneilles avant d’attraper la liste des points de prélèvement. L'étrange pressentiment qu'il a ressenti dans le laboratoire ne l'a pas encore quitté, mais l'heure n'est pas au mentalisme, et la mission n'attend pas...

– Eh ben, deux petits prélèvements, ça devrait aller vite. On a qu’à aller vers celui-là d’abord, c’est le plus proche… On fait le premier prélèvement rapidos et, de là, l'un de nous file vers le deuxième emplacement pendant que l'autre ramène tout de suite le premier échantillon. Ça nous évitera d'avoir à transporter ces fioles sur des kilomètres...

Il pointe du doigt l’emplacement le plus proche : un simple bassin communal, à la disposition de tous, si proche qu’ils pourraient presque l’apercevoir d’ici. Il ne leur faut que quelques minutes pour y arriver.

Une fois rendu, les deux shinobis font face à un premier obstacle : l’arrivée d’eau est si faible qu’il est impossible d’y effectuer un quelconque prélèvement.

– Ça commence bien…

Hao inspecte le petit bassin sous toutes les coutures : aucun signe d’un robinet, ni d’aucun mécanisme d’ouverture. Il tombe sur un écriteau, accroché au béton juste au-dessus de la petite arrivée d’eau, qui renseigne quelques informations sur l’endroit. À en juger par son état décrépi, il a été placé il y a bien longtemps…

”Eau po**ble.

So*rce : Onsen Kyô.

Chambre de f**taine interd*** au public”


À côté du petit panneau, une petite porte en bois fermée par un vieux verrou semble donner sur cette fameuse chambre de fontaine, qui semble être le seul accès à la source souterraine.

– Bon… je sais pas si l’arrivée d’eau est bloquée ou si la source est en passe de se tarir, mais il va falloir trouver une solution. Je pourrais ouvrir la chambre de fontaine – après tout, on est en mission officielle –, mais on a pas la clé je garantis pas que la porte fermera encore après mon passage… De toute façon, vu son état, pas sûr que le cadenas soit encore possible à ouvrir.

Il se tourne vers son camarade Shinobi.

– T’en dis quoi? Je l’enfonce ou on passe à autre chose ?

Après tout, ils pourraient aussi se contenter de passer à l’emplacement suivant…




_________________
De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] PLkzWI5
Revenir en haut Aller en bas
Kappa Tengoku
Kappa Tengoku

De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] Empty
Ven 14 Aoû 2020 - 22:07


Le coéquipier de Tengoku ne semblait que peu enjoué par la mission qui leur incombait. Ça ne dérangeait pas le Genin orange tant que Hao s’appliquait à la tâche. Mais encore une fois il parlait de vitesse, Tengoku espérait qu’il avait compris qu’il fallait être très appliqué et méticuleux s’ils ne voulaient pas avoir à recommencer moult fois les prélèvements. Il ne fallait pas confondre vitesse et précipitation. Cette fois, Tengoku ne préféra pas relever ce point à voix haute pour garder la meilleure relation possible au sein du binôme. Il choisit plutôt de s’intéresser davantage à ce que pensait son coéquipier. C’était la base des relations sociales pour que ça se passe bien : donner de la valeur à son interlocuteur était très important. Au plus il se sentirait utile et valorisé au plus il serait sérieux dans son travail, Tengoku l’espérait.

« En fonction de comment se passe le premier prélèvement on verra s’il est possible de faire le deuxième seul. Tu semblais préoccupé par quelque chose tout à l’heure, au laboratoire, de quoi s’agissait-il ? »

En attendant sa réponse ils rejoignirent rapidement le premier point d’eau. Ce dernier était en mauvais état et semblait presque abandonné. L’écriteau délabré témoignait en ce sens. Le prélèvement semblait impossible comme indiqué dans la procédure remise par les scientifiques. Tengoku ne comprenait pas trop pourquoi on ne leur avait pas fournis la clef si besoin il y avait. Peut-être que ça faisait tellement longtemps que tout le monde avait oublié la disposition de ce point d’eau. La solution que proposait Hao était radicale mais semblait la seule.

« Vas y mais en essayant de faire le moins de dégâts possibles. On leur indiquera l’état des lieux pour que le tout soit rénové. Je ne trouve pas normal qu’un accès à l’eau potable soit en si mauvaise état. Et vu l’état global qu’on laisse quelques temps cette porte déverrouillée ne changera rien car je doute qu’elle ne puisse résister longtemps, même à un civil. »

Dans le plus beau des mondes ils auraient dû rechercher la clef pour ouvrir proprement la porte. Mais avec l’administration qui avait changé par trois fois ces derniers temps il était possible que ça prenne plusieurs jours. Tengoku n’était pas autant pressé que son collègue mais il n’avait pas plusieurs jours pour autant. Au final la porte ne semblait pas très solide et ne faisait pas office de vraie protection d’accès. Ils leur rendraient service en forçant le remplacement par une ouverture… définitive.

Après que Hao ait fait ce qu’il avait à faire pour ouvrir la porte ils pénétrèrent à l’intérieur.
Il ne fallait pas être devin pour comprendre que les lieux n’avaient pas étés investis depuis fort longtemps. Une odeur de bois humide, presque moisie, stagnait dans l’air sombre et poussiéreux du local. L’eau était bien là et en abondance. Elle semblait néanmoins stagnante donc pas de première qualité.

« Ce doit être obstrué entre ici et l’extérieur. » Dit Tengoku même si ça paraissait évident.

Il réfléchit quelques secondes à quel objet de son équipement de ninja pourrait l’aider puis pensa au matériel fournit par le laboratoire.

« Peut-être qu’il y aura ce dont on a besoin là-dedans… » Annonça-t-il en commençant à fouiller ladite boîte.

Finalement, c’était peut-être mieux pensé que ce qu’il avait cru au départ car un outil conçu spécialement pour ce genre de problème était à leur disposition. L’objet ressemblait à une sorte de brosse métallique au bout d’une tige extensible. Si la forme de l’objet laissait entendre que c’était ce qui lui fallait la notice lui confirmait.

« Regarde ce que j’ai trouvé. » Dit-il à son coéquipier en lui montrant l’objet.

« Si tu veux tu peux t’occuper de déboucher la tuyauterie pendant que je réalise le prélèvement ? Comme ça on gagne du temps en faisant deux choses à la fois ? »

En réalité Tengoku n’avait pas encore totalement confiance en son coéquipier. Il préférait être sûr que la procédure soit méticuleusement suivie et vu l’empressement de son camarade il avait peur que ce soit bâclé. C’était un défaut de Tengoku de vouloir trop bien faire. Il avait du mal à faire confiance directement et avait tendance à vouloir tout faire soi-même. Il laissa l’objet à Hao et commença à sortir le matériel de prélèvement pour s’atteler à sa tâche.




Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673
Hao-Ku Sari
Hao-Ku Sari

De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] Empty
Mer 19 Aoû 2020 - 18:29
Bon…

Ça n’est pas vraiment l’impression qu’il donne la première fois qu’on le rencontre, mais Hao est un type subtil. Beaucoup pensent que le métier de chasseur de prime est fait pour les brutes, avides de sang et de baston. Rien n’est moins vrai…

Lorsque l’on traque un hors la loi, l’une des principales qualités à posséder est de savoir être discret. Y compris lorsque l’on veut entrer quelque part par effraction…

Cette porte ne posera aucun problème : Hao enroule l’une de ses chaînes autour du cadenas rouillé et, à l’aide d’une sorte de nœud coulant, parvient à créer un véritable effet levier sur le petit loquet, qui se brise rapidement.


– Trop facile.

À l’intérieur, l’odeur n’est pas désagréable : elle lui rappelle ses longues après-midi passées en forêt, à construire des cabanes en bois pourri. Aucune ne tenait jamais bien longtemps, et inutile d’espérer s’y abriter pendant l’averse…

Hao a toujours été plus doué pour détruire que l’inverse.

À l’aide du petit furet en acier, Hao ramone l’arrivée d’eau aussi bien qu’il le peut : un épais nuage de suie et de crasse s’en dégage à chaque aller-retour.


– Et dire que des types vont boire cette eau…

Hao frissone. Il ne préfère pas y penser. Et puis, après-tout, cette source n’est probablement plus en service depuis longtemps : personne ne songerait à y puiser son eau d’ici à ce que l’information remonte aux supérieurs...

Normalement.

Il insiste autant qu’il le peut, pendant de longues minutes : le tuyau se décrasse à vue d’œil, mais il demeure totalement bouché.


– Y a sûrement un truc qui bloque à l’intérieur… J’espère que c’est pas ce que je pense.

Les scientifiques ont décidément pensé à tout : dans la boite, une sorte de tige en métal à l’extrémité plate et arrondie fera un formidable piston.

Hao l’enfonce au plus profond du tuyau… Puis il pousse d’un coup sec : un bruit de succion se fait entendre et, alors qu’il retire le piston, l’eau s’écoule désormais parfaitement.


– Une bonne chose de faite ! Mais je me demande quand même qu’est-ce qui bloquait à ce point…

Il n’a pas terminé sa phrase qu’une odeur infecte de putréfaction envahit la pièce : elle semble provenir de l’autre extrémité du tuyau.

Se ruant dehors pour en vérifier l’origine, quel n’est pas le dégout d’Hao lorsqu’il découvre, à moitié pourri et tout gonflé, le cadavre d’un énorme rat d’égout qui flotte à la surface de l’eau renouvelée du bassin.


– Génial.

Du bout d’un Kunai, il dégage la carcasse de l’animal et la balance dans un égout.

Il s’adresse à son camarade, qui est à priori en train de s’occuper du prélèvement :


– Alors, c’est bon ? Dis, je viens de trouver un énorme rat qui bloquait la canalisation. À mon avis, pas besoin de le notifier dans le rapport : après tout, l’eau que l’on doit prélever ne l’a pas touché… Mais ce serait peut-être bien de, euh… Désinfecter le tuyau ?

S’il avait seulement été capable de maîtriser un peu mieux les flammes, Hao en aurait probablement profité pour stériliser le tout, mais… en l’état, il doute d’en être réellement capable.

– Dans tous les cas, j’imagine que tu es capable de faire le deuxième prélèvement tout seul ? Loin de moi l’idée de t’abandonner : c’est juste que… Tu as vu juste. Il y a quelque chose qui m’a un peu dérangé lors de notre visite au labo. J’aimerais leur ramener directement le premier échantillon, et en profiter pour vérifier un truc… Juste histoire d’en avoir le cœur net.

Se doutant qu’il ne serait pas facile de convaincre son camarade de lui faire confiance, il ajoute :

– Écoute, tu m’as l’air d’être un type sérieux, et je te fais confiance. Je sais que c’est pas forcément la même chose qu’on se dit en me voyant, mais je te promet que je ne ferai pas de grabuge, ok ? J’ai pas l’intention de te créer des problèmes. Je veux juste… disons que je crois qu’il est de notre devoir de shinobi de s’assurer que tout se passe bien au village. Je ne ferai rien qui sorte des prérogatives de notre mission. C’est promis.

S’il y a réellement quelque-chose de louche au laboratoire, c’est effectivement de son devoir de s’en apercevoir et de le notifier à ses supérieurs.

Hao a comme l’étrange pressentiment que cette mission anodine pourrait bien donner lieu à une autre opération, bien plus sérieuse. Si son intuition est bonne… Alors il faudrait en parler rapidement aux supérieurs.

Et alors qu'il attend la réponse de son camarade, Hao jette un dernier coup d'oeil sur la plaque en fer qui annonce "Eau potable" - il l'arrache d'un puissant geste du bras.

Dans tous les cas, hors de question de laisser qui que ce soit s'empoisonner avec une eau stagnante et pleine de restes d'animaux.

_________________
De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] PLkzWI5


Dernière édition par Hao-Ku Sari le Sam 22 Aoû 2020 - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kappa Tengoku
Kappa Tengoku

De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku] Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 18:49

Tengoku fut étonné d’observer une certaine finesse chez l’autre Genin pour déverrouiller la porte. Il était plutôt simple d’imaginer un bourrin à la vue de ses grandes chaînes mais il n’en était rien. D’un habile mouvement il fit sauter le verrou en un clin d’œil et Tengoku en regretta pas de ne pas avoir détourné les yeux et d’avoir pu observer cette manœuvre astucieuse.

Alors que Tengoku réalisait le prélèvement il fut assez heureux que Hao ne reste pas dans ses pattes pour observer l’hécatombe. En effet Tengoku avait sous-estimé la procédure à réaliser. Dans un premier temps il avait bien trop négligé sa manipulation du matériel et il avait gaspillé plusieurs prélèvements en mettant ses doigts n’importe où sur la fiole. Il avait même commencé à transpirer en se disant que s’il recommençait trop de fois il n’aurait bientôt plus de matériel de disponible.
Néanmoins il s’appliqua de tout son possible afin de réaliser non pas un mais deux prélèvements exploitables. Valait mieux en avoir deux qu’un seul se disait-il, au cas où qu’un des deux prélèvements ne soit pas parfait. Il était comme ça : perfectionniste. C’était bien pour cela qu’il avait effectué plusieurs prélèvements en jugeant les précédents ratés là où son camarade se serait peut-être arrêté à sa première tentative. Et c’était bien pour cela qu’il avait préféré s’en occuper lui-même.

Un rat ? Horrible pour un point d’eau potable. Ne pas le signaler ? Était-il fou ? C’était exactement le genre de chose qu’il fallait signaler sur la fiche. Quand Hao lui dit ça Tengoku ne put s’empêcher de soupirer et de le dévisager. Voilà exactement ce à quoi il pensait avant : la négligence !

« Bien sûr que si, il faut le notifier sur la fiche. » Dit Tengoku en essayant de prendre un ton pas trop condescendant. « Je vais m’occuper de stériliser la tuyauterie avec du Katon. » Dit-il sans hésiter.

Après quelques signes simple Tengoku cracha un flot léger mais continue de feu permettant de chauffer le tuyau et brûler toutes les bactéries s’y étant entreposées. L’opération ne dura qu’une petite minute et à peine finie Hao lui proposa une chose étonnante. Se séparer ? Ah ça pour ne pas lui faire confiance Tengoku ne lui faisait pas confiance. Tengoku allait devoir redoubler de malice pour ne pas contrarier son collègue du jour car il ne voulait pas du tout le laisser seul et encore moins au laboratoire. Puis même qu’il ait confiance ou pas en lui se séparer n’apporterait rien de bien efficace pour la mission pourquoi ne pas simplement lui révéler ses craintes concernant le laboratoire plutôt que de garder le mystère ?

« Je suis désolé mais je me dois de refuser ta requête. Bien sûr qu’une seule personne peut réaliser le prélèvement mais nous sommes deux pour la mission alors nous devons la réaliser à deux. Imagine qu’il t’arrive des ennuis au laboratoire pendant mon absence comment expliquera-t-on que l’on n’était pas ensemble à ce moment ? »

En réalité il n’y avait aucune chance qu’il lui arrive quoi que ce soit au laboratoire ce que Tengoku avait en tête c’était plutôt la peur qu’il arrive quelque chose au laboratoire… Ils étaient un binôme pour cette mission et Tengoku serait aussi responsable de tous les actes de son compagnon.

« Partages moi plutôt tes craintes et on pourra en discuter et agir ensemble, n’est-ce pas un des principes fondamentaux du corps shinobi ? Même si tu comptes bien agir il y a peut-être quelque chose que tu as omis dans ta réflexion, deux cerveaux valent toujours mieux qu’un car les points de vue sont différents. Je vais t’accompagner et en chemin raconte moi donc tes craintes. Pour ce qui est du deuxième prélèvement je vais y envoyer deux clones. Maintenant que j’ai vu comment faire ils n’auront aucun mal à se débrouiller. Qu’en dis-tu ? »

Tengoku essayait d’user de multiples arguments pour convaincre son camarade. Mais en réalité il n’avait pas vraiment le choix, si Tengoku voulait l’accompagner alors Hao n’aurait aucunement le droit de l’en empêcher. S’il lui faussait compagnie Tengoku n’aurait aussi aucun état d’âme à dénoncer son comportement belliqueux à leurs supérieurs. Mais il ne pensait pas cet homme bête, il n’était sans doute pas la brute épaisse que son physique ou son armement laissait paraître. Plusieurs de ses actes laissaient transparaitre un homme plutôt intelligent et posé comme le fait de retirer le panneau annonçant de l’eau potable. Tengoku apprécia ce geste.

« Bon, j’envoie mes clones au second point de prélèvement et on rentre au laboratoire avec le premier. Kage bunshin no jutsu ! »

Deux clones apparurent, ils s’emparèrent du matériel de prélèvement tandis que Tengoku gardait avec lui les deux prélèvements précédents ainsi que les fiches remplies. Il commença à se mettre en route avec Hao, si ce dernier n’avait pas plus d’objection.
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9141-kappa-tengoku-terminee?nid=1#77658 https://www.ascentofshinobi.com/t9215-kappa-tengoku#77673

De précieuses analyses [Mission C - Hao-ku Sari & Kappa Tengoku]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires de la Foudre :: Kumo, village caché des Nuages
Sauter vers: