Soutenez le forum !
1234
Derniers sujets
Partagez

21h13 - Le festival du riz

Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

21h13 - Le festival du riz  Empty
Mar 4 Aoû 2020 - 16:47
21h13 - Le festival du riz  Analys12


"Il voulait être un feu d'artifice pour éclater aux yeux de Dieu."

L'été approchait à grand pas au pays du feu, et comme chaque année, les résidents et itinérants d'Urahi s'activaient à préparer l'Otaue, l'atypique fête de plantation du riz qui était aujourd'hui à l'honneur. Pour des récoltes généreuses, les Hijin célébraient un festival haut en couleur qui prenait différentes formes en fonction des régions. Dans le sud, au sein des rizières, les hommes s’affairaient à manipuler les taureaux qui labouraient la terre et à planter les pousses dès l'aurore tandis que les femmes dansaient et chantaient sur des rythmes folkloriques, le tout en habit traditionnel du pays afin de demander la bénédiction des esprits qu'ils favorisent la croissance des céréales. Dans la capitale, c'était une toute autre ambiance et il fallait attendre le coucher du soleil pour que les premiers éclats de foule et de joie se fassent entendre.

Là n'était plus l'heure de la grise morosité qui habitaient les habits de certains locaux, non, tout le monde était ainsi fagoté de tuniques et kimonos dont les motifs rivalisaient en originalité et couleurs. Le Shinrin n'en était pas exempt, lui qui avait eu la bonne fortune de ne pas être de garde en cette somptueuse nuit qui se profilait. Alors, déambulant d'un pas léger, il se faufilait entre les amas de peuples qui gorgeaient à présent les rues et places de la capitale, partageant quelques rires et donnant quelques coups de main pour l'installation des différents artifices et structures éphémères dès qu'il pouvait.

On lui avait proposé un peu plus tôt d'animer un modeste théâtre d'ombre pour les marmots de la capitale, ce à quoi il a refusé souhaitant plutôt profiter des réjouissances plutôt que d'en être acteur. Ce n'était pas de son habitude, mais aujourd'hui était une occasion particulière pour lui.

Arrivé à sa destination, le long d'une ruelle plus calme que les autres, il toqua trois fois à une porte avant de prendre un léger pas de recul et d'attendre la réponse tant attendue. Alors dans cette courte suspension du temps, il plongea ses mirettes dans ce ciel funeste qui était agrémenté des premières détonations de feux d'artifices. Pensif, il chantonnait le huitain de son clan. La poésie éclaire comme un feu d'artifice, elle ne veut pas chasser la nuit, mais, au contraire, en tirer parti.

_________________
21h13 - Le festival du riz  Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»


Dernière édition par Shinrin Hanzo le Dim 30 Aoû 2020 - 12:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

21h13 - Le festival du riz  Empty
Mar 4 Aoû 2020 - 21:57
21h13 - Le festival du riz  Cccccc10

Le festival du riz

C'était le riz qui était à la tendance du jour, on y célébrait l'Otaue. Il s'agissait d'une grande célébration en l'honneur des rizières. C'était une pratique très singulière pour promouvoir les futures récoltes. Le déroulement était assez simple, des buffles labourant le sol à l'aide des charrues, les rituels des prêtes et l’ensemencement des graines. Pour parfaire le spectacle, les acteurs de la pièce étaient habillés de tenue traditionnelle. Le plus fascinant était de voir le tout submergé par les flots d'eau boueuse. Les danses, les chants et les rires étaient encouragés par la beauté du moment. C'était un événement marquant dans l'esprit des habitants de la capital, cette fête attirait chaque année de nombreux visiteurs. Il faut dire qu'une fois la nuit tombée Urahi arborait des couleurs plus vives, faisant place aux réjouissances. Les rues s’étoffaient des stands en tous genre, les luminaires éclairant les bien heureux visages des passants. C'était l'excuse idéale pour inviter une personne que l'on souhaitait voir dans une ambiance différente du quotidien de soldat. J'avais bien ma petite idée, j'avais envoyé une petite lettre pour convier l'individu au crépuscule.

Je m'étais donc préparé pour cette occasion, optant pour une coiffure plus élaborée que d'habitude : un chignon travaillé. Une broche à la parure de fleurs y avait été accroché pour maintenir la tresse. Les mèches étant ajustée sur le haut de la tête, la légère dysmorphie des oreilles était à présent la cible des regards indiscrets. Ce n'était pas un complexe, simplement une mutation génétique du clan Inuzuka. Pour l'aspect esthétique, le yukata avait été choisi rose avec des motifs de fleurs tirant dans les mêmes nuances. Il n'y avait plus qu'à attendre l'arrivée du protagoniste.

Le truc, c'est que je ne pouvais plus m'étaler sur mon lit par peur d’abîmer ce que j'avais préparé et je n'aurais plus le temps d'ajuster les retouches. J'étais donc, là, assise sur une chaise tentant de refréner mon impatiente à sortir m'amuser. J'aimais bien les fêtes, c'était quelque chose d'assez simple pour se vider l'esprit. Il faut dire que j'en avais bien besoin, je n'aimais pas soutenir une occupation rythmée sans prendre le temps de décompresser. C'était sans doute faute à ma juvénilité, j'étais encore bien trop insouciante. Je n'avais jamais rien vécu de marquant et avais passé le plus clair de mes années à vivre en nomades avec la meute. Mon arrivée toute récente à Urahi et les temps de paix n'y aidaient pas. Ce n'est qu'à l'instant où les heurts de la porte se firent entendre que je m'étais empressé d'attraper la poignée. Je n'avais pas omis de faire un rapide checking dans un miroir qui se trouvait dans le couloir de l'entrée. Puis, après une grande inspiration j'avais abaissé la manette donnant vue sur l'extérieur. Il était là, le garçon aux cheveux platines.

Ayuu, empressée de sortir - Hanzo, tu es venu ! Atta... j'ai un truc pour toi.

J'avais fouillé dans ma pochette en toile blanche pour trouver une épingle à veston. Je m'étais empressée de la sortir pour la lui offrir. Pour ce qui est des détails, elle était discrètement assortie à celle que je portais dans les cheveux (composé que d'une petite fleur blanche et d'harmonieux étamines jaunes). J'aimais bien l'idée d'avoir un signe distinctif, c'était une attention comme une autre. Je n'avais pas osé la mettre directement en place sur le jeune homme, préférant lui laisser la liberté d'en faire ce qu'il voulait. Après tout, ça restait un cadeau que j'avais choisi pour lui. Je comptais bien passer un bon moment en sa compagnie à déambuler dans les allées du festival et ce n'était pas ce détail qui allait me décourager.

_________________
Ayuu s'exprime en #9999FF
21h13 - Le festival du riz  414d15c02ac1002f47a59c9e2bd9cbf5ca8d3378r1-496-220_hq
avatar ©️ Aimi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

21h13 - Le festival du riz  Empty
Jeu 20 Aoû 2020 - 12:07
Contemplation et passion. S'il y avait dans le ciel de la capitale des spectacles de flammes et d'étincelles éblouissants et colorés, le Shinrin se rendait compte que ces artifices n'étaient qu'un piètre tableau comparé à l'émerveillement que lui procurait l'examen de la jeune Inuzuka et de ses atours. 'Bellissime' : Là le mot qui résonnait dans le cœur du jeune homme qui restait béat au pas de la porte. Bien qu'il tentait de demeurer imperméable face à la situation, sa bouche légèrement ouverte et ses yeux d'amandes subtilement écarquillés trahissaient le tumulte que subissait son jeune cœur. Alors victime de cette petite agitation, il se châtia de ce spectacle, reprenant contrôle sur ses émotions et appréciant de nouveau le spectacle féerique que lui apportait la jeune dame, mais cette fois-ci avec une certaine réserve bien contrôlée. De rose elle s'était parée en cette occasion, domptant sa chevelure de soie en quelques voluptueuses torsades qui scintillaient au gré des quelques lueurs de lanternes et rayons de lunes. Il ne savait guère si c'était le produit de son imagination, mais elle semblait à ses yeux comme drapée d'une douce aura radieuse.

Reprenant conscience de la scène, le soldat recueillit alors en ses mains l'agréable pièce qu'elle lui avait confectionné pour l'occasion, et c'est affublé d'une expression d'allégresse qu'il l'orna sans attendre à son habit, manquant de peu de se piquer le derme dans sa hâte.
"Ayuu.. Merci, c'est généreux et absolument magnifique. "
A ce moment-là, il portait une certaine confusion sur ses propres paroles, ne sachant pas lui-même s'il complimentait l'épingle donnée ou la délicate vue qu'elle lui offrait.

Et comme un galant jeune homme, il ne manqua pas d'accompagner ses mots d'une légère inclinaison de la tête avant de lui offrir son bras gauche, comme pour entamer le prélude de leur petite promenade dans les ruelles d'Urahi au gré du festival.
"Prête ?" lui adressait-il d'un léger sourire, comme s'il ne voulait pas la brusquer.

_________________
21h13 - Le festival du riz  Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

21h13 - Le festival du riz  Empty
Sam 22 Aoû 2020 - 22:16
J’éprouvais une certaine satisfaction de voir le jeune homme touché par mon présent. Il faut dire que le but de la manœuvre résidait dans ce simple apparat. Bien que discret, l’attention quant à elle était bien claire dans l’esprit. Je m’étais contentée d’esquisser mon plus beau sourire, laissant apparaître l’éclat de mes dents. Reculant de quelques pas pour pouvoir admirer sur toutes les coutures le rendu de la parure. J’étais d’ailleurs soulagée de voir le jeune homme s’en être équipé sans broncher. J’étais facilement sujette à la frustration en cas de désinvolture - bien que je ne manque pas de ténacité. Il valait mieux avoir un caractère bien marqué que d’être un pâle figurant de sa propre vie. Du moins, c’était une conviction qui m’animait dans chacun de mes faits et gestes.

Ayuu, souriante – Je suis rassurée que ça te plaise, ahah. Tu es élégant comme ça !

Je pouvais paraître maladroite, mais il était compliqué d’exprimer toute la sincérité des émotions que je pouvais ressentir à cet instant. Le voir galantement me proposer son bras pour la balade m’avait initialement surprise. Je ne m’attendais pas à être conviée à me tenir si près, il faut dire que l’on pouvait se perdre facilement dans ce type de festivités. Sourire était le moyen le plus efficace pour tromper les expressions de gène que trahissaient mes pommettes. Puis, d’un pas assuré je vins me cramponner au platine. Prenant soin de le regarder dans les yeux pour lui donner le départ de la marche.

Ayuu, souriant de plus belle – Je suis prête, on peut y aller. Ce n’était pas trop pénible de venir jusqu’ici ?

Nous avions emboîté le pas tout tranquillement pour nous rendre jusqu’aux différentes installations du festival. Il y avait une multitude d’étalement de couleurs, les différentes spécialités locales en étaient la cause. L’odeur des mets délicats se faisait désirer, manger était une activité des plus nobles à laquelle s’abandonner. J’avais conscience que ce n’était pas très charmant pour une dame de montrer son appétit, mais je me voyais mal passer devant sans y goûter quelques saveurs. J’avais donc tapoté délicatement l’épaule de mon partenaire pour attirer son attention avant de lui adresser d’un ton hésitant mes recommandations.

Ayuu, hésitante, puis enthousiaste – Dis, ça te va si on s’arrête pour prendre de la glace pilée ? C’est rafraîchissant, j’en ai bien besoin je suffoque un peu là-dessous ahah. Tu préfères quel goût d’ailleurs ? Moi ça sera au Melon !

Il faut dire que ça donnait chaud de se retrouver sous cet accoutrement traditionnel. J’étais habituée aux tenues plus légères. J’avais fait cet effort pour l’occasion, l’ensemble rendait même plutôt bien. Il était vrai que je ne laissais pas tellement le choix à la mèche blanche, mais il fallait bien toujours donner l’impression de liberté plutôt qu’imposer les choses frontalement. Je ne voulais pas me montrer désagréable, mais ça m’agaçait de dépendre des décisions des autres au détriment des mes envies. Il y avait toujours le risque d’irriter autrui, mais pour le coup j’avais confiance en ma charmante compagnie pour faire preuve de retenu. Il fallait noter que j’étais assez passive dans la plupart des cas et ça ne m’avait jamais bien réussi.

_________________
Ayuu s'exprime en #9999FF
21h13 - Le festival du riz  414d15c02ac1002f47a59c9e2bd9cbf5ca8d3378r1-496-220_hq
avatar ©️ Aimi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

21h13 - Le festival du riz  Empty
Dim 23 Aoû 2020 - 15:19
'Pure' était le mot qui lui venait en tête tandis que lors de leur petite balade il remarquait les petits rictus et tics qui composaient la mignarde personnalité de la belle. Légèrement azimuté par une telle compagnie, le jeune se tenait de ne rien faire transparaître, tentant du mieux qu'il pouvait de partager l'image d'un homme confiant sachant se tenir même lorsque à sa grande surprise, elle complimenta son élégance. Mais ici et là, par moment, il ne pouvait pas s'empêcher de dérouler une nouvelle fois son regard sur la princesse et ses atours opalescents. Comment en étaient-ils arrivés à musarder ensemble lors du festival du riz ? Il ne s'en souvenait pas et ne voulait guère y penser pour simplement apprécier le doux moment d'une balade festive aux côtés d'une nymphe angélique.
"Ce n'est jamais pénible si c'est pour apprécier un moment à tes côtés, Ayuu-chan. "
Sa phrase aurait pu paraître comme légèrement enquiquinante voir suggestive, là le côté épicé de la personnalité d'Hanzo.
"Et allons-y pour un kakigori ! "
Sans attendre, tirant la demoiselle par le coude, il hâta son pas en direction de la charrette du marchand de glace, apprêtée pour l'occasion. D'un simple mouvement de main, il désigna le nombre d'entremets désiré ainsi que les goûts convoités.
"Melon pour la belle et… matcha pour ma part s'il-vous-plaît."
Ne laissant guère à la jeune femme le choix, il tira de sa bourse deux billets qu'il tendit au glacier avant d'en récupérer la monnaie, le tout accompagné d'un bien poli faciès. Les glaces dans leur mains, la légère effluve de leurs parfums venait embrumer l'air de senteurs agréable au nez. La peau de leur dextre quant à elle subissait les premières morsures du dessert bien trop froid et c'est sous la bonne humeur qu'il alternait entre chaque main comme pour se soustraire à cette glaçante sensation. Arrêtant alors brusquement ce petit jeu enfantin, l'expression du Shinrin se fit alors plus sérieuse, comme raidie par une pensée soudaine qu'il redoutait de partager.
"Ayuu… ma question peut paraître soudaine et impromptue mais… pourquoi es-tu soldate ?"
Sa voix, bien que suave, n'inscrivait plus aucune notion de pusillanimité comme il avait pu le faire jusque-là. Le jeune homme avait la trogne légèrement dramatique, comme si par sa question il tentait d'ouvrir la boîte de pandore de la jeune femme.

_________________
21h13 - Le festival du riz  Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»


Dernière édition par Shinrin Hanzo le Mar 22 Sep 2020 - 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

21h13 - Le festival du riz  Empty
Ven 28 Aoû 2020 - 17:26
Je ne pouvais m’empêcher de ressentir un tintement d’agacement d’être ainsi atteinte par la phrase du freluquet. Il était difficile de se montrer impassible à ce type d’engouement, ce qui semblait bien mesquin de s’en amuser. C’était comme si l’enfance me donnait une seconde chance pour vivre ces moments où les rires et les larmes valsaient au gré des émotions juvéniles. Je pensais avoir assez d’assurance pour me déjouer des mécaniques du cœur, celles qui accentuent le rythme des battements. Le manque d’expérience était le témoin de l’innocente situation. Il faut dire que ce n’était pas une priorité dans la vie d’une Inuzuka, il était rare de ressentir un sentiment de solitude en étant toujours accompagnée d’un fidèle compagnon canin. Les animaux étaient toujours plus fiables que les humains, surtout dans un monde où la conquête et le pouvoir sont de mise.

Ayuu, lui tapotant le front à l’aide de son index comme pour chasser l’once de gène éprouvée – À ma grande surprise, tu es plutôt direct.

Il n’y avait pas état d’un quelconque reproche, tout du moins rien de volontaire. Il ne fallait simplement pas s’abandonner à l’ambiance et défendre ses positions. Alors que le jeune homme m’entraînait jusqu’à l’échoppe pour commander les rafraîchissements glacés, j’avais été intrigué par le compliment nullement dissimulé. Je n’arrivais pas à savoir si c’était par maladresse ou pour retranscrire une certaine assurance. Cette pensée fut rapidement chassée par la sensation de fraîcheur que laissait le dessert en main.

Ayuu, s’ébouriffant la frange – Merci Hanzo, ça me fait plaisir. Ce qu’elle est froide ! … Matcha c’est particulier quand même, tu aimes le thé ? Je préfère le noir, le goût est toujours plus corsé. C’est toujours agréable pour accompagner une bonne lecture.

[…]

La question innocente de mon partenaire vint troubler la paisible expression que j’affichais jusqu’à lors. Tout à fait anodine, mais toujours difficile à justifier. Ce n’était pas la première personne à le demander et il était légitime d’en douter. Je n’avais pas le comportement d’une fervente soldate de l’Empire comme pouvait l’avoir mes camarades. Ce n’était pas de mon fait, je n’avais pas eu d’autres choix que de suivre les miens pour l’honneur du clan. Je n’avais pu retenir un rictus trahissant ainsi mon présent inconfort.

Ayuu, lui lâchant le bras - Oh, ça. Tu sais, la vie doit avoir du sens et nous ne sommes pas forcément libres de choisir. Mon clan a été chassé par le passé, c’est récent que nous sommes de retour sur ces terres. Nous nous devons de nous montrer loyaux à l’Empire. C’est difficile de faire sa place après tout ce temps. – lâchant un soupir avant de reprendre la parole – Pour tout t’avouer… je n’éprouve pas de plaisir à être soldat, mais j’y vois les bons côtés. Je peux protéger les plus faibles bien que je ne sois pas encore à la hauteur de ce rôle. D’un côté ça m’a permis de faire de belles rencontres, je crois que je peux me satisfaire de ça. Je n’ai pas vraiment de réponse type, tu devras te contenter de ça sans en faire de conclusion hâtive. Je n’aimerais pas que tu te méprennes sur mon compte… c’est tout nouveau pour moi.

En temps normal… je me serais contentée de contourner la question pour nuancer mon propos, mais à quoi rimerait cette précaution ? C’était un effet assez troublant de se montrer sérieuse dans une atmosphère festive. J’estimais que ça ne s’y prêtait pas tellement, mais la curiosité était tout le naturel de l’Homme. Je faisais partie de cette espèce et n’échappait donc pas à cette règle immuable.

Ayuu, pointant du doigt le platine – Je n’ai rien d’un mystère, parlons plutôt de toi. Qui es-tu Hanzo ? Je ne parle pas du soldat, mais de ta personne !

Les questions vagues pouvaient apporter des réponses surprenantes, se basant alors sur l’interprétation personnelle de l’interlocuteur.

_________________
Ayuu s'exprime en #9999FF
21h13 - Le festival du riz  414d15c02ac1002f47a59c9e2bd9cbf5ca8d3378r1-496-220_hq
avatar ©️ Aimi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

21h13 - Le festival du riz  Empty
Dim 30 Aoû 2020 - 3:30

Clic, clic!

Et lorsque son index vint lui titiller le front, il rougissait de timidité tant il n'était pas accoutumé à ce genre d'expression. C'était toujours plus facile de sortir quelques palabres friponnes bien réfléchies que de faire face à un simple mais inattendu acte aussi cajoleur.

21h13 - Le festival du riz  Surpri13

A coup sûr, si l'Inuzuka n'avait pas l'âme d'un larron, elle était tout de même en train de le délester de son cœur. Et s'il était encore sous le coup de la gêne, la voilà qui réenchérissait avec une question qui, bien que banale en apparence, se révéla être fortuite pour le jeune homme. Car oui, il s'était bien garder que le matcha l'écœurait au plus au point et qu'il espérait simplement donner une image plus mature de sa personne à celle qui lui causait quelques tracas émotionnels depuis leur première rencontre. Alors durant les quelques secondes de réflexion qu'un feu d'artifice assourdissant lui accordait, il réfléchissait à la réponse qui le mettrait le plus en valeur.
"Il y a dans le goût amer du matcha comme un charme subtil qui le rend propre à être sublimé. Comme le simple thé, il n'a ni l'arrogance du café et encore moins l'innocence minaudière du cacao."
Le dramaturge s'improvisait poétereau.
Il l'écoutait alors se confier, dévoilant quelques bribes de sa personne, de son histoire, de ses motivations avant de terminer sur un beau témoignage de son caractère pusillanime. Il n'y avait alors pas de doute, la question du Shinrin l'avait légèrement turlupiner et ce n'était pas totalement accidentel de sa part il fallait l'avouer. Mais aurait-t-elle compris que derrière cette interpellation légèrement agaçante se cacher une réelle volonté de son confrère de la préserver ? Aussi condescendante soit la pensée du marionnettiste, il ne la voyait pas comme une guerrière, ou du moins pas selon les critères de son clan. Alors en son for intérieur naissait cette crainte de la perdre un jour, de la savoir meurtrie ou pire d'en être témoin. Mais ces pensées furent balayés le temps de quelques instants tandis que la question de l'angélique sylphide vint le bercer d'inconfort. Alors bouche bée il trancha pour un repli tactique, attrapant l'objet de son idylle par la main pour l'emporter dans les ruelles, glace toujours en main.
"Viens Ayuu, je dois te montrer quelque chose."
Alors peut-être paraîtrait-il comme impoli, mais il espérait bien que cela suffise pour la distraire et esquiver l'inesquivable.

_________________
21h13 - Le festival du riz  Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»


Dernière édition par Shinrin Hanzo le Mar 22 Sep 2020 - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo
Inuzuka Ayuu
Inuzuka Ayuu

21h13 - Le festival du riz  Empty
Ven 18 Sep 2020 - 12:41

Click, click !


Le fil de notre pensée continuait à s’exprimer par un simple échange de banalités. Le matcha était au cœur de notre conversation, il faut dire que j’avais été étonnée de le voir opter pour cet arôme parmi toutes les saveurs colorées proposées dans l’étalage. Il n’y avait en ma question aucune critique, j’aimais le thé et l’idée de partager cela avec Hanzo m’emplissait de joie. J’imaginais aisément que partager quelque chose avec quelqu’un permettrait de garnir la discussion, comme l’utilité d’une marche pour prendre de la hauteur.

Alors que j’attendais une réponse de la part du platine, un bruit assourdissant vint nous extirper de l’instant. Il s’agissait d’une magnifique lueur trompant l’obscurité de la nuit, faisant presque jalouser l’éclat des étoiles. Mes mains vinrent attraper la manche du jeune homme pour m’assurer que nous regardions le même ciel. C’était fabuleux… Je n’avais jamais rien vu de tel dans les montagnes. C’était un spectacle pour mes jeunes pupilles, j’étais heureuse d’avoir été accompagnée ici. Puis, quand le silence pouvait régner de nouveau, Hanzo avait pu me témoigner son attrait pour la poudre de thé vert et le raffinement du thé. J’écoutais attentivement son élan poétique tout en restant à l’affut du prochain feu.

Ayuu, le sourire aux lèvres – Le thé, une boisson délicate sublimée par un large choix d’arômes. On y trouve les effets convoités de la caféine tout en ayant un goût plus subtil. Cela étant, je suis de ces personnes qui noient la saveur dans du sucre. Sans doute la faute d’un penchant enfantin à trop vouloir cajoler mes envies édulcorées. Je dirais même que ça me rassure !

Je m’étais confiée sur ma vision de mon rôle de soldat, je n’étais pas bien à l’aise avec de genre de question. J’avais fini par mentir à nombre de mes camarades pour contourner cet instant. Néanmoins, je ne voulais pas user d’une telle lâcheté en cette soirée… ou ne voulais-je tout simplement pas le décevoir ? Il était évident que je n’aimais pas ce train de vie, je ne le cachais pas. Mon attitude était bien trop docile dans mes actions effacées. Jouer un rôle n’était pas dans mes capacités.

Afin de distraire l’inconfort, j’avais redirigé l’objet de curiosité sur Hanzo. Espérant ainsi faire oublier mon manquement militaire. A ma grande surprise sa réaction n’était pas celle attendue, il semblait empressé à quitter ce lieu me prenant ainsi par la main. Je n’avais même pas eu le temps de ressentir un quelconque gène face à ce geste si peu anodin à mes yeux. Il voulait me montrer quelque chose, mais quoi ? Je n’en avais aucune idée, l’attraction se trouvait déjà sous nos yeux… alors où ? J’imaginais un endroit offrant une meilleure visibilité sur les artifices.

Ayuu, lâchant un léger rire face à l'absurde situation – D’accord, je te laisse me guider Hanzo !

J’allais bien finir par le découvrir, je m’étais donc tout simplement laissé porter par l’escapade. Je n’étais pas chaussée d’une paire adaptée à cet exercice, mais je préférais le suivre dans son élan que de me soucier de l’état de mes pieds.

_________________
Ayuu s'exprime en #9999FF
21h13 - Le festival du riz  414d15c02ac1002f47a59c9e2bd9cbf5ca8d3378r1-496-220_hq
avatar ©️ Aimi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t10136-yunde-ayuu-inuzuka-loading https://www.ascentofshinobi.com/t10170-inuzuka-ayuu-dossier-shinobi#86634
Shinrin Hanzo
Shinrin Hanzo

21h13 - Le festival du riz  Empty
Mar 22 Sep 2020 - 16:24
Ils avaient ainsi débuté une folle balade dans les ruelles de la ville sous le rythme des feux d'artifices endiablés. L'instant gai semblait alors en déca total de ce moment incommodant auquel le Shinrin avait décidé de se soustraire. Parle de lui n'était guère une chose qu'il appréciait, au contraire, plus loin était-il de ce sombre sujet, mieux il se portait. Et s'il avait prévu que sa question se fasse légèrement piquante, il n'avait guère prévu de se faire lui-même victime des interrogations de la douce.

Sa main dans la sienne, les deux complices se faufilaient entre les différents groupes sur un fond de malice telle une ode à la frivolité. Elle aurait pu alors se rendre compte que leurs chemins se faisaient de plus en plus escarpés comme s'il désirait l'amener au point le plus haut de la ville, ce qu'il firent à la force de leurs jambes. Là alors se présentait sous leurs yeux un spectacle qui avait tout de fantasiste. Au gré de quelques arbustes et buissons, se présentaient alors une vue de la capitale unique et ineffable. Tout semblait comme infime, rabougri, comme si le chef-lieu du pays du feu n'était plus qu'une maison de poupée pour les deux soldats qui pouvaient jauger de haut les petites fourmies qui s'attelaient à préparer et profiter de cet événement.

Les feux étaient comme lointains et s'exprimaient sous toute leur couture à cette distance. Un spectacle donc, et pas des moindres mais qui demandait encore un petit effort. Délaissant la belle, le jeune marionnettiste se fit alors grimpeur, commençant à agripper à quelques branches de l'arbre avec la cime la plus haute, ne manquant pas de tendre une nouvelle fois sa dextre de bois à destination de la Inuzuka nivéenne.
"Allez, encore un petit effort Ayuu-chan !"
Son ton était sage et sa face se voulait débonnaire. Du peu de temps qu'ils avaient passé ensemble, il s'était résigné à ne pas user de réflexions idéologiques. A présent, il ne désirait qu'une simple chose : Profiter de ce moment de la plus pure façon qui soit. Alors à bas tout le reste, cette soirée serait une nuit de simple allégresse.

_________________
21h13 - Le festival du riz  Signa2
黒火 -Le Maître Pantins de l'Empire
« Plus n'est jamais assez.»
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t9926-shinrin-hanzo-plus-n-est-jamais-assez https://www.ascentofshinobi.com/t5332-liste-officielle-des-equipes-organisations https://www.ascentofshinobi.com/t9995-shinrin-hanzo

21h13 - Le festival du riz

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: