Soutenez le forum !
1234
Partagez

Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan]

Asaara Fuu
Asaara Fuu

Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan] Empty
Mer 5 Aoû 2020 - 20:48
Après des jours à travailler à la banque, c'était maintenant le temps de retourner au manoir de Kuuli. Elle était épuisée physiquement, mais arrivait à garder le rythme quand même, normalement, tout est bon pour qu'elle puisse superviser la branche à Kiri de là où elle est, même si elle doit s'y rendre sur place. Elle réfléchissait juste à comment faire pour se rendre là-bas une nouvelle fois, il n'y avait plus un mizujin à Kaze, cela allait donc être une traversée aussi dangereuse que la dernière fois. Elle soupire, mais pour l'instant, elle ne doit pas y penser, elle a encore tout le temps du monde, il faut juste qu'elle prépare le voyage. Enfin, l'assimilatrice finit par rentrer dans ce manoir qui est un peu la base de l'organisation et la maison familiale, elle n'a toujours pas vu Mukuro se balader ivre dans le manoir, mais c'est le seul facteur qui pourrait lui donner un signe de ne pas rentrer. Enfin, la représentante de la banque dépoussière son chapeau, puis le pose sur un porte-manteau ainsi que sa cape avec le symbole de la banque brodé dessus.

- Je suis rentrée.

Disait-elle à qui voulait l'entendre, au cas où des personnes devaient lui donner un message de la part de Kuuli ou de quelqu'un d'autres, mais personnes. Elle soupire, ce coup-ci de soulagement, mais aussi d'épuisement. Elle n'a qu'une envie, c'est de boire du lait fraise, justement il y en a au frais, bon, pas vraiment "au frais", elle sait de quoi elle parle. Elle entre donc dans la cuisine, ouvrant une sorte de mini-cave où on stockait du frais, puis en sort une bouteille de lait aromatisé, heureusement, il n'a pas tourné. Elle venait se servir un verre, jusqu'à ce qu'elle voit une personne en train de chercher quelque chose dans un des placards, une personne ayant le teint aussi mât et les cheveux aussi blanc qu'elle et qui ressemble à un de ses parents.

- ... Sharrkan ? Que faîtes-vous ici ?

C'était une question ... légitime, déjà qu'est-ce qu'il faisait dans la cuisine, à farfouiller sauvagement dans le placard tel un chat qui essaie d'attraper une souris mais qui comprend pas que le trou est plus gros que lui, mais surtout ... a-t-il rejoint l'organisation ou bien a-t-il juste été invité au hasard par un membre de celui-ci ou un membre de sa famille ?


_________________
Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Sharrkan
Sharrkan

Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan] Empty
Ven 7 Aoû 2020 - 20:35
L'avantage dans le fait de squatter une chambre du manoir de Kuuli plutôt que la villa était... de ne pas payer la nourriture. Il était souvent arrivé que Sharrkan rentre chez lui tard le soir après une journée de mission éreintante, et de trouver le garde-manger absolument vide. Les restaurants et échoppes fermées, bien sûr. Autrement dit, le pire sentiment du monde. Au moins ici, ça n'arrivait jamais.

Et ça tombait plutôt bien, parce que ce soir était le date night avec Madame Ka'roza. C'était un petit rituel qu'ils avaient mis en place depuis qu'ils étaient revenus à Kaze : Sharrkan dévalisait le stock de nourriture et ils partaient de nuit dans le désert pour discuter de tout et de rien en grignotant leur larcin. Ça pouvait sembler bizarre de discuter avec un scorpion géant, mais c'était un moment bien nécessaire, loin de toutes les excentricités des habitants du manoir et très apaisant par rapport au tumulte quotidien. Et Madame savait toujours porter une oreille attentive aux monologues du Kazejin. Des fois, il lui semblait même que c'était la seule alliée sur laquelle il pouvait vraiment compter.

Et il y avait un côté grisant à partir en cachette, même si Sharrkan était tout à fait libre d'aller où il voulait. Ça lui rappelait quand il était plus jeune et qu'il faisait le mur la nuit, même s'il se faisait presque toujours attraper... Il sourit à cette pensée, avant qu'un bruit n'attire son attention. Quelqu'un d'autre était entré dans la cuisine ; c'était râpé pour la discrétion. Néanmoins, il eut la bonne surprise de voir...

« Oh, Fuufuu ! » lança-t-il avec un sourire.

Il s'attendait à croiser la jeune fille ici un jour ou l'autre, vu que c'était l'endroit où il l'avait raccompagnée la dernière fois. Même si lui et Kyohei avait finalement refusé d'entrer, ils ne s'étaient pas quittés en mauvais termes. Et même si la conversation d'avant avait été... des plus étranges.

« Euh... je prépare un pique-nique. Tu veux venir ? »

Il y avait de toute façon bien assez de nourriture pour deux, vu que Madame Ka'roza n'était pas très fan de ce genre d'encas. Sharrkan revenait toujours avec des snacks en excès, qu'il stockait ensuite dans sa chambre pour les creux nocturnes. Et puis, c'était un peu sa façon de s'excuser pour avoir laissé Fuu seule la dernière fois...

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan] Empty
Sam 8 Aoû 2020 - 17:30
L'assimilatrice observait l'homme qui semblait être pris en flagrant délit, mais qui parvient à garder son sang froid. Enfin, Fuu se demandait quand même pourquoi il fouillait dans la cuisine du domaine aussi tard, un petit creux soudain ? Ca peut arriver, mais vu la quantité qu'il semble avoir mis de côté, elle se doute que c'est plus un repas qu'autre chose, enfin, la jeune femme dans sa tenue blanche et bleu l'observait en buvant son lait aromatisé. Il prépare donc un pique-nique ? Aussi tard ? Peut-être avait-il un invité non kazejin, et donc qui supporte mal la chaleur, cela explique pourquoi il voulait faire un pique-nique aussi tard, ou alors serait-ce un pique-nique à la belle étoile avec une amoureuse ? Ce serait romantique, mais si c'est ça, il ne l'aurait pas invité à ce pique-nique, donc c'est certainement la première supposition.

- Eh bien, pourquoi pas me joindre à votre pique-nique, je viens de rentrer et je n'ai rien manger depuis ce midi.

Elle ne dira pas non à un peu de nourriture et un repas aussi gentiment proposé, et puis, elle est curieuse, qui est donc ce fameux invité venant d'une contrée lointaine pour que Sharrkan souhaite s'entretenir de soir avec en lui proposant un pique-nique ? Elle l'ignore, mais l'assimilatrice se dit que cela devrait certainement être un ou une kumojin, il était après tout de Kumo avant, donc peut-être un ancien collègue ? Peut-être, en tout cas, elle est plutôt impatiente de voir qui elle pourra croiser dans ce pique-nique, peut-être le héro de Kaze en personne ?

- Avec qui faîtes-vous ce pique-nique si tardif ? Une personne d'un autre pays ? Une ancienne connaissance de Kumo ?

Il y avait de quoi se poser des questions, en tout cas, elle est sûre que ce n'est pas un pique-nique romantique.

_________________
Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Sharrkan
Sharrkan

Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan] Empty
Dim 9 Aoû 2020 - 22:40
Sharrkan avait invité Fuu sans se poser plus de questions, mais il était sûr que Madame Ka'roza ne s'opposerait pas à avoir une invitée. En fait, il n'était même pas sûr que ces sorties lui faisaient plaisir ou si elle se contentait simplement de suivre. Même si avec le temps, le Kazejin arrivait de mieux en mieux à lire les expressions sur le visage totalement stoïque du scorpion, son manque de conversation rendait parfois difficile de savoir ce qu'elle pensait vraiment.

« Huhu, cool ! Par contre, arrête de me vouvoyer s'il te plaît, ça me fout un coup de vieux ! »

Il finit d'empaqueter la nourriture tout en se rappelant la première rencontre avec la jeune Asaara. C'était bien la première fois que quelqu'un l'avait appelé papa, et il avait eu un gros doute pendant quelques secondes avant de se rendre compte que c'était impossible qu'il ait un enfant aussi grand. Surtout que Fuu était finalement beaucoup plus grande que ce qu'il avait d'abord cru. Bref.

Une Asaara en fait, mhmm ? Est-ce qu'elle était la petite soeur de Kuuli ? Ouf, il n'avait plus qu'à espérer qu'elle n'irait pas balancer à l'Impératrice que Sharrkan se servait impunément dans ses placards. Sinon, ce serait encore une rétention sur salaire.

« Oh, c'est une dame. Une vraie Kazejine ! » dit-il en souriant.

Même si techniquement... Les Kuchiyoses ne venaient pas du même monde. Mais Madame semblait très attachée à Kaze et aux Kazejins et encore la notion était faible. Donc... oui. Kazejine. Sharrkan s'assura que la voie était libre, puis il revint faire un signe à Fuu.

« Allons-y. »

Une fois à l'extérieur, enveloppés par la noirceur de la nuit, le Kazejin ne perdit pas de temps pour invoquer son amie. Une coupure au doigt, quelques signes et le scorpion géant fit son apparition. Comme d'habitude, Sharrkan fit une révérence en direction de la dame.

« Bonsoir Madame. »

« Bonsoir, fils du désert. »

Ugh, elle tenait toujours autant à cette appellation bizarre. Il avait beau lui répéter cent fois de l'appeler par son prénom, elle n'en démordait pas. Mais bon... Elle avait toujours été un peu étrange. Se tournant légèrement vers Fuu, un sourire aux lèvres, Sharrkan déclama :

« Nous avons une invitée ce soir. Madame, je vous présente Asaara Fuu. Fuufuu, je te présente Madame Ka'roza, la dame la plus raffinée de tout Kaze. »

« Fille du désert. »

Elle inclina sa tête en direction de la manieuse de sable avant de porter à nouveau son attention sur Sharrkan. Elle sembla réfléchir quelques secondes avant de répondre :

« C'est faux, il n'y a jamais eu d'élection de dame la plus raffinée de Kaze no Kuni. Tu ne peux pas juger non plus de ton expérience, car tu n'as pas rencontré toutes les dames de Kaze no Kuni. »

« Haha, Madame, c'était un compliment... »

Elle fixa le Kazejin un moment, avant de détourner le regard en silence. Elle n'avait certainement pas jugé utile de répondre, vu qu'elle ne faisait jamais rien d'inutile, parler inclus. Et malgré tous les efforts de Sharrkan, elle était encore hermétique à toute forme d'humour ou de sous-entendus...

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan] Empty
Lun 10 Aoû 2020 - 17:12
Arrêter de le vouvoyer ? Pourtant, il n'y a pas de mal à vouvoyer une personne, même si ça peut le rendre plus vieux ... ce que Fuu pense, c'est qu'elle est bien jeune - elle n'est pas encore une adulte après tout - et malgré sa croissance digne de sa lignée dans laquelle se situait cette chère Kuuli, elle restait encore petite, bien qu'elle est passé de taille enfant à taille petit adolescente du bout de son 1m50 alors qu'elle faisait une dizaine de centimètre en moins. Enfin, l'Asaara allait le tutoyer maintenant si cela lui donner l'impression d'être encore plus vieux, de toute manière, il n'était pas si vieux que ça lui aussi, mais peut-être est-il plus vieux qu'elle le pensait ? Certainement, elle n'ose pas lui demander son âge maintenant, elle a peur de le vexer, peut-être que le demander à l'invitée de Sharrkan sera un moyen de le savoir ? Peut-être.

C'est donc une dame kazejin ? Alors peut-être est-ce un rencard finalement ? Son invitation est donc plutôt maladroite, elle n'est pas sûre que ramener une autre fille - même aussi jeune que l'Asaara - soit une bonne idée pour un rendez-vous amoureux à la belle étoile ? Enfin, elle le suivait quand même, apportant avec elle sa bouteille de lait fraise, maintenant qu'elle était ouverte, elle allait la terminer. Qui sait, peut-être que l'amoureuse de Sharrkan va le pardonner si elle lui donne un peu de lait, au pire, elle fera semblant de dire que c'est sa petite soeur, après tout, la ressemblance est là, donc elle ne devrait pas poser de question et la croire sur parole. Mais elle se trompe littéralement alors qu'elle arrivait face à l'invité spéciale de Sharrkan : un scorpion. Tout de suite, le rencard amoureux semblait être plus ... compromis, ou alors Sharrkan avait vraiment des goûts étranges pour ses partenaires.

- Madame Ka'Roza.

Dit-elle en lui faisant une courbette polie, histoire de la saluer poliment, puis, elle se redresse, laissant Sharrkan commencer à préparer le pique-nique, elle pourrait bien l'aider, mais en tant qu'assimilatrice sable, elle ne peut pas manipuler ce dernier pour l'aider à aplatir le terrain, et son assimilation serait plus problématique qu'autre chose. Heureusement cependant qu'elle a finit par "tuer" son animal interne, plus par accident que par envie à vrai dire ... mais si elle l'avait encore, elle aurait probablement foncer sur la dame scorpion pour un combat entre prédateur.

- La plus raffinée, je l'ignore, mais vous semblez bien plus raffinée que la plupart des femmes que je croise. Et pourtant, je croise souvent des femmes de la haute société en tant que représentante de la banque Sabaku.

Ce qui est bien vrai, après tout, l'infrastructure elle-même était créé et dirigé par des gens de la haute sphère kazejin. Si par son poste elle en fait partie ? Elle l'ignore, mais une chose est sûre, la demoiselle a souvent bien des contacts avec ces personnes qui regardent le monde shinobi comme un monde étrange, brutal et très mystérieux, la plupart ignore comme marche le chakra, un aspirant serait tout aussi impressionnant à leurs yeux qu'un vétéran.

- Comment vous avez rencontré Sharrkan ?

C'était une question plus pertinente qu'elle l'était car en fait ... elle était curieuse de savoir comment marchait une première rencontre entre un shinobi et un kuchyose. Cette réponse allait ainsi donner bien plus d'informations que la dame scorpion pensait.

_________________
Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Sharrkan
Sharrkan

Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan] Empty
Ven 14 Aoû 2020 - 0:15
Fuufuu avait eu l'air plutôt surprise en voyant l'apparition de l'énorme scorpion, même si elle n'avait fait aucun commentaire. Est-ce qu'elle s'était imaginé autre chose ? Un pique-nique au clair de lune avec une dame... C'est vrai que sous cet angle-là, ça pouvait prêter à confusion... Mais il n'en était rien ! C'était simplement un moment tranquille loin du Manoir.

L'Asaara avait été bien gentille de faire un tel compliment à la dame, qui la fixa du regard pendant un moment, comme si elle analysait les informations. Mais Sharrkan qui la connaissait depuis longtemps pouvait lire que son expression n'était pas aussi impassible que d'habitude. Est-ce qu'elle était... touchée ?! Alors que le Kazejin passait son temps à essayer de la défiger, il n'avait eu que très peu de résultats. Mais il semblait s'y prendre mal...

Après de longues secondes de silences assez gênantes, Madame Ka'roza pencha la tête et répondit enfin :

« Merci, fille du désert. »

Elle n'avait pas pu trouver quelque chose pour la contredire. Hmm... c'était donc ça la technique. Sharrkan adressa un petit sourire désolé à Fuu. Madame pouvait sembler difficile à vivre de premier abord, mais c'était une fantastique alliée, d'une loyauté sans failles. Il suffisait de s'habituer à son étrange façon de parler. Mais le scorpion devait souvent se faire la même remarque en parlant de Sharrkan...

« Ah oui, j'ai entendu que tu travaillais à la Banque. Beaucoup de responsabilités, uh... C'est pas trop difficile ? Ça te plaît ? »

C'était bizarre d'imaginer Fuu travailler dans une banque, ou travailler tout court d'ailleurs... Même si elle avait bien grandit depuis la dernière fois, elle ressemblait encore beaucoup à une gosse. Mais dans ce monde, les gosses travaillaient très jeunes, pas vrai ? Il suffisait de voir les profils des Genin dans les villages cachés pour s'en rendre compte. Et encore, des Genin, ce n'était pas toujours le cas ; il y avait bien l'Intendant d'Iwa.

« Hum, alors... »

« Il est tombé dans mon nid. »

« Ah, bah oui. »

Difficile de faire plus précis et concis. Mais c'était la stricte vérité, alors qu'est-ce qu'il pouvait dire de plus ?

« Oui, d'ailleurs je me suis blessé dans la chute. Mais Madame s'est occupée de moi... »

« Il a passé l'épreuve et il en est presque mort. »

Là aussi, que dire de plus ? C'était la vérité. Simplement qu'il ne l'aurait pas exposé d'une façon aussi brute... Il adressa à nouveau un sourire légèrement gêné à la jeune fille, avant de farfouiller rapidement dans la sacoche et d'en sortir tous les en-cas qu'il avait pris dans les placards de Kuuli pour changer rapidement de conversation avant que la dame ne livre des détails trop... crus.

« Tiens, Fuu, tu veux des biscuits ? Ou des chips ? »

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan] Empty
Sam 15 Aoû 2020 - 23:13
Suite au remerciement, Fuu fait une légère courbette de politesse, puis, elle se met assise, visiblement, Sharrkan semblait bouche bée, pourtant, l'assimilatrice n'a fait qu'un simple compliment pour aider un peu la cheminée vivante à complimenté la dame scorpion, et puis, Fuu avait l'habitude de parler à des femmes du même gabarit que cet insecte, des femmes froides, bien trop premier degré pour comprendre quand il s'agit d'un compliment ou d'une insulte, voire qu'elles ne comprennent rien, après tout, elles vivaient dans un monde très à part pour la plupart du temps, et elle qui a frôler de devenir une femme-scorpion savait que les scorpions vivaient très étrangement, a un rythme très particulier, même elle a eu du mal à en vivre, mais elle a dû faire le choix d'y renoncer, au moins, elle pourra dormir au manoir, elle qui vivait de nuit blanche dû au côté nocturne du scorpion, et le pire, c'est qu'elle ne sentait même pas de contrecoup.

- J'y travaillais d'abord en tant qu'enquêtrice pour tenter d'élucider le fameux "casse", puis j'ai été élue responsable quand je devais me rendre à Kiri. C'est un travail comme un autre, même si je suis fière d'un travail comme celui-ci, car cela me permet de pouvoir aider mon pays.

Elle sourit, puis elle demandait comment les deux énergumènes qui lui faisaient face, voulant connaître la raison et le contexte de leur rencontre. Sharrkan a donc finit dans son nid ? Comment il a réussi à se perdre au point de se retrouver dans le nid d'un scorpion ? Peut-être est-ce à cause de l'alcool tout simplement, elle savait que cette boisson serait capable de faire des ravages autant chez les hommes que chez les femmes, peu importe leur âge, et c'est la raison pour laquelle elle n'osait pas boire de l'alcool.

- Et comment tu es tombé dans son nid ? Tu t'es perdu dans le noir ou tu étais ivre ?

Elle voyait difficilement d'autres raisons hormis soit une très mauvaise orientation dans le noir absolue, soit de très mauvais sens et une très mauvaise gestuelles suite à l'excès de boisson. Enfin, il disait avoir réussi son épreuve et qu'il a même failli mourir. Ca c'est intéressant.

- Et c'était quelle genre d'épreuve ?

Elle voulait en savoir plus, maintenant qu'ils sont lancés, autant continuer dans cette direction, non ? Enfin, Sharrkan voulait lui donner des chips, pourquoi pas ?

- J'en veux bien oui, tu veux du lait fraise en échange ?

Elle n'allait pas boire toute la bouteille toute seule quand même ...

_________________
Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Sharrkan
Sharrkan

Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan] Empty
Mer 26 Aoû 2020 - 20:39
Un travail comme un autre, hein... ? Ce n'était pas vraiment le point de vue de Sharrkan, mais bon, si Fuu se plaisait dans son travail, c'était l'essentiel. Une telle position dans la banque Sabaku devait certainement ravir Kuuli. Voilà qui devait bien aider ses affaires. Ce n'était sûrement pas le genre de travail qui conviendrait au manieur de chaleur, en tout cas... Faire semblant d'être poli avec des clients hautains, ce n'était pas pour lui.

Par contre, la jeune Fuu semblait très intéressée par l'histoire du scorpion et n'avait pas l'air de vouloir lâcher l'affaire. Enfin, tant qu'elle s'adressait directement à Sharrkan et pas à Madame Ka'roza, il pouvait contrôler les réponses qu'il lui fournissait.

« Nan, c'était super tôt le matin. Il y avait eu une grosse tempête de sable la veille et le sol était instable. J'ai marché sans le savoir au-dessus de la grotte de Madame Ka'roza et ses bébés et... tout s'est écroulé et je suis tombé une dizaine de mètres plus bas. »

A vrai dire, même si Sharrkan ne regrettait pas du tout sa rencontre avec le scorpion géant, leur première rencontre n'était pas du tout un souvenir plaisant. C'était même tout le contraire. Il avait souffert comme un chien pendant... une durée indéterminée.

« L'épreuve, hem... Survivre au poison. »

Les détails étaient certainement un peu trop crus pour être partagés comme ça. C'était certainement les pires jours de sa vie. Les hallucinations, la douleur atroce... à ce moment-là, le manieur de chaleur aurait préféré mourir directement que de vivre tout ça.

« Tu t'intéresses aux scorpions ? Ou aux Kuchiyoses ? »

Après tout, elle était aussi native de Kaze, donc elle avait forcément une certaine affinité avec les animaux du sable. Les enfants du désert, comme disait Madame...

« Du lait fraise ? C'est original, je crois que j'ai jamais goûté. Pourquoi pas ? »

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan] Empty
Ven 28 Aoû 2020 - 21:14
Une grosse tempête de sable tôt le matin ? Que voulait-il faire en se promenant si tôt et en risquant de se prendre les aléas dangereux du désert, surtout dans une tempête de sable ? Certainement un autre rendez-vous, peut-être ce coup-ci avec son coup de coeur, ou alors il voulait juste se promener ? Non, ça ne pouvait pas être ça, qui irait se promener de si bon matin dans une tempête de sable ? Peut-être est-ce un défi avec l'autre kumojin ... elle ne sait plus comment il s'appelle, il faut dire qu'il a été très discret lui. Enfin, elle espère juste que les bébés scorpions vont bien, elle ignore s'ils sont envie, ni même si Sharrkan est lourd ou pas, mais elle espérait que ce sont des bébés qui ont une carapace suffisamment développé pour encaisser la chute d'un Sharrkan.

- Les pauvres bébés ... ils ont rien eu au moins ?

Question qu'elle posait plus à la demoiselle scorpion ce coup-ci, après tout, il ne devait pas voir grand chose à ce moment-là. Enfin, il lui expliqua que l'épreuve était de survivre au poison ... la scorpion semblait avoir un léger humour sadique, le soigner pour ensuite le forcer à survivre à une piqûre de scorpion ... même si elle connaissait leur poison, plus douloureux que mortel, mais venant d'un kuchyose aussi grand, une piqûre pouvait paralyser tout le corps dans d'horribles souffrance.

- Outch, je ne peux que compatir à la douleur que tu as enduré ...

Enfin, il voulait maintenant savoir si c'était les scorpions ou les kuchyoses qui l'intéressaient, elle avait déjà sa dose des scorpions - ayant été elle-même une femme-scorpion -, donc c'était plus les kuchyoses qui l'intéressent.

- Plus les kuchyoses, je connais assez les scorpions, ayant failli en devenir un pendant un moment. Donc votre épreuve consiste à survivre au poison ?

Demande-t-elle à la dame, pendant qu'elle versait un verre de lait fraise à Sharrkan qu'elle tendit en échange de chips.

_________________
Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Sharrkan
Sharrkan

Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan] Empty
Ven 4 Sep 2020 - 0:23
Effectivement, ça n'avait pas été très malin de partir seul à l'assaut du désert le lendemain d'une grosse tempête de sable. Mais pour une fois qu'il s'était réveillé à l'aube, il avait voulu en profiter et partir à la chasse aux scorpions pour faire goûter la spécialité locale à Kyohei. Il ne pensait seulement pas tomber sur un scorpion aussi gros...

« Non. »

Toujours aussi expansive, Madame Ka'roza avait répondu simplement à la question. Pendant ce temps, Sharrkan fixait Fuu d'un air qui voulait clairement dire "Pardon ?". C'était quand même lui qui s'était explosé quelques mètres plus bas, et puis c'était dans une des dizaines de galeries qui étaient creusées sous le désert. Le seul blessé dans l'histoire, c'était bien lui.

« Ne t'en fais pas, c'est du passé ! Puis au moins, ça laisse pas de cicatrices. »

Enfin... au moins l'Asaara se souciait un peu de la douleur qu'il avait longuement subie à cause du poison. Tous les membres de ce clan était définitivement étranges ; que ce soit Kuuli, Ôji, Genji... Fuu était la seule qui semblait plus ou moins normale.

« Oui. »

Avait bien sûr répondu Madame, ne s'attardant pas plus longtemps que nécessaire sur la question, comme d'habitude. Mais l'épreuve n'était pas vraiment la chose la plus intrigante dans ce que Fuu venait de dire. Sharrkan fronça les sourcils et répéta :

« "Ayant failli en devenir un" ? Qu'est-ce que tu veux dire par là ? »

Comment la jeune fille pouvait "avoir failli"... se transformer en scorpion ? Est-ce que c'était une autre malédiction du désert ? Toujours un air concerné sur le visage, Sharrkan attrapa le verre de lait fraise et ses traits se radoucirent en goûtant l'étrange boisson.

« Oh, c'est... surprenant. Très sucré, mais normal pour de la fraise je suppose. »

Il n'était pas forcément fan des sucreries et autres choses du genre, mais il devait quand même avouer que le lait fraise était étrangement agréable à boire...

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141
Asaara Fuu
Asaara Fuu

Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan] Empty
Mar 8 Sep 2020 - 23:39
Il avait l'air étonné d'entendre Fuu demander à la dame scorpion si ses bébés ont soufferts ou non, mais Fuu se doutait bien que Sharrkan allait bien, sinon il serait pas là à en parler, forcément. C'est pourquoi elle s'inquiétait pour les bébés scorpions, surtout que les pauvres ont dû avoir une énorme peur bleu lorsqu'ils ont vu un humain qui apparaissait soudainement dans leur nid pour les écraser. Ils devaient certainement avoir passer leur mu, donc cela voulait dire qu'ils avaient encaisser la chute de Sharrkan, surtout qu'il a l'air lourd. Pas en terme d'humour, et il n'était pas gros, mais il était physiquement bien constitué quoi, en plus d'être plutôt grand. Recevoir Sharrkan sur soit devait équivaloir à recevoir un rocher en pleine figure, mais un très gros rocher, ou alors c'était une toute petite chute, et dans ce cas ça allait.

- Ne fais pas la tête Sharrkan, les bébés scorpions peuvent être fragiles à leur naissance, surtout si leur carapace n'ont pas encore muée, c'est pour ça que je m'inquiète plus pour eux que pour toi qui, malgré une fracture, a quand même un corps solide. Mais tu dois le savoir ça, donc je ne t'apprend rien.

Elle est persuadée que, parce qu'il a le kuchyose scorpion, il connait les scorpions aussi bien qu'elle. Ou alors il le savait pas et elle vient de lui apprendre une chose, ça peut arriver, elle espère juste ne pas le mettre dans l'embarras devant la dame scorpion. Enfin, cette dernière répond plutôt laconiquement, mais au moins, les réponses sont claires. Enfin, Sharrkan est plutôt curieux d'apprendre que Fuu a "failli devenir un scorpion". C'est vrai que ça peut paraître bizarre dit comme ça, donc l'Asaara souhaite mettre les choses au clair.

- Oui, pendant un moment, j'étais habité par un ... animal interne ? Quelque chose du genre, mais j'étais capable de me transformer en scorpion, partiellement. C'est la capacité du clan Yasei, et je ne sais toujours pas comment il était possible que je puisse me transformer, mais c'est parti maintenant.

Elle ignore aussi pourquoi, certainement s'est-elle montré trop "dure" avec son côté animal qu'il a finit par partir. Enfin, Fuu lui sourit, il avait l'air d'apprécier le lait fraise, qu'il trouvait agréable à boire, bien qu'un peu sucré, forcément, c'était du lait fraise, pas du lait normal.

- Oui, et ça rafraîchit bien, c'est pourquoi j'aime en boire.

Elle boit une partie de son lait, puis, elle observe la dame scorpion, réfléchissant à ce qu'elle vient de dire. Donc son épreuve était une épreuve d'endurance ? Fuu se demandait ...

- Donc, si je réussi la même épreuve que Sharrkan, je serais capable de vous invoquer aussi ?

Question qui lui paraît légitime, même si Sharrkan risque d'avoir peur qu'elle souhaite lui voler son kuchyose, mais ils peuvent bien l'invoquer à deux, non ?

_________________
Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan] 1560052146-asaarasigna
Merci à mouton pour le kit o/
♫ Thème ♫
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6652-les-eaux-ont-beau-couler-dans-tous-les-sens-le-sable-restera-toujours-au-fond-presentation-asaara-fuu-terminee#55560
Sharrkan
Sharrkan

Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan] Empty
Mer 16 Sep 2020 - 21:01
La seule chose que Sharrkan connaissait des scorpions avant de rencontrer Madame Ka'roza, c'était comment les transformer en brochettes. Alors ça bien sûr, il ne lui avait jamais dit. En même temps, elle ne risquait pas de demander non plus, donc ce n'était pas un problème. Des connaissances sur les scorpions, il en avait acquises d'autres à force d'être au contact de la dame, mais pas plus que ça au final.

« Haha, ouais... tout à fait. »

Est-ce que c'était le genre de choses que le Kazejin était censé connaître ? Après tout, ils étaient partenaires, donc c'était certainement normal de savoir ces trucs... Bon, ce serait le genre de questions à lui poser lors du prochain pique-nique.

Fuu expliqua l'événement étrange qui lui était arrivé. Pouvoir subitement se changer en scorpion, c'était quand même assez exceptionnel, surtout que ce pouvoir avait ensuite disparu. Du coup... c'était compréhensible que la jeune Asaara cherche à en savoir plus sur cette espèce, vu que d'une certaine façon, ça avait fait partie d'elle un jour.

« Ça a dû te faire bizarre. Peut-être que tu as un ancêtre Yasei et que tu as hérité de certains gènes ? Ça n'explique pas pourquoi il a disparu d'un seul coup mais peut-être que tu pourras trouver une piste en creusant dans ce sens ? »

Et si c'était vraiment ça, alors elle pourrait sûrement trouver le moyen de réactiver cet héritage génétique. Ou alors... tout ça avait un rapport avec cette histoire de Résonance. Beaucoup de gens avaient constaté des changements après cet événement ; pour ceux qui n'en étaient pas simplement morts.

L'adolescente posa une question à Madame Ka'roza et le temps que ça arrive jusqu'au cerveau de Sharrkan, la dame avait déjà répondu.

« Si tu réussis l'épreuve, fille du désert, tu pourras former un pacte avec un autre membre de mon espèce. »

« Mais attends Fuufuu... Tu n'y penses pas, hein ? »

Sharrkan avait bien faillit ne pas réussir l'épreuve, il était passé à seulement quelques millimètres de la mort. Alors injecter un poison aussi puissant dans la silhouette frêle de la gamine... c'était du suicide. Et Kuuli lui ferait certainement payer cher le fait d'avoir laissé sa cousine mourir.

_________________

Doomkatsu Gang:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t5624-fini-sharrrrrrrkan#45203 https://www.ascentofshinobi.com/t1247-06-independants#75016 https://www.ascentofshinobi.com/t9189-sharrkan https://www.ascentofshinobi.com/u1141

Comme deux gouttes d'eau [PV : Sharrkan]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Reste du Monde :: Kaze no Kuni, Pays du Vent
Sauter vers: