Soutenez le forum !
1234
Partagez

Apprendre de ses aînés [Hanae]

Kogami Akira
Kogami Akira

Apprendre de ses aînés [Hanae] Empty
Ven 7 Aoû 2020 - 19:48


Taida 怠惰


La nuit a été longue. Longue et agitée. S’il n’a jamais eu droit de bénéficier d’un sommeil de qualité, l’enchevêtrement de ses pensées gâchent rarement ses nuits comme cela a été le cas cette fois-ci. D’un naturel plutôt calme, Akira ne perd que rarement son temps avec les inquiétudes pouvant l’assaillir, mais vient toujours le temps ou celles-ci finissent par envahir totalement l’esprit. Et s’il est une chose digne d’inquiéter le Kogami, il s’agit bien de sa progression. Longtemps enfermé dans une paresse maladive le faisant stagner à un stade misérable, son récent regain d’intérêt pour les affaires de l’empire et son propre développement personnel ont occasionné des résultats fulgurants. Sa progression est telle que le jeune homme s’est vu sous estimer lui-même ses capacités, celles-ci ayant dépassé ses attentes.

“ … “

Mais cet afflux aura été de courte durée. L’éventail de choses qu’il peut apprendre en autodidacte étant limité, le solitaire a décidé quelques jours auparavant de faire une demande auprès de ses supérieurs afin de pouvoir être entraîné par un mentor. Si ce Yahiko lui aura été utile pour ce qui est de la coordination et de l’usage de ses capacités, Akira souhaite désormais acquérir un savoir nouveau. Si le nombre de personnes disponibles pour lui apprendre de nouvelles techniques se fait au compte goutte, le jeune homme compte bien faire son possible afin de maximiser ses chances. Seul, bien qu’il soit difficile pour lui de l’avouer, progresser serait bien difficile… voire impossible. S’il n’est pourtant pas orgueilleux, les relations sociales n’ont jamais été dans le spectre des choses qu’il est capable de maîtriser.

Malgré tout, sa demande a fait suite. A sa grande surprise, le Shinobi a pu recevoir une réponse positive par courrier à sa demande d’apprentissage, sans que l’on précise réellement qui sera chargé de l’aider. Peu importe, l’empire saura choisir. A moins que l’instructeur ne se soit lui-même porté volontaire ? Akira a toujours vu l’enseignement comme une tâche que l’on se refourgue chacun son tour sans jamais vouloir en être incombé. Si l’altruisme est une valeur rare, le Kogami sait qu’un jour viendra son tour de passer la torche de la connaissance aux plus jeunes. Et, humble, son devoir sera fait.

Ainsi, le soldat arrive quelques minutes en avance sur les lieux. Un terrain d’entraînement banal comme l’on en trouve plein à Urahi. La première chose qu’il regarde sont les personnes présentes, cherchant son potentiel mentor. Difficile de rater Akira de toute manière, sa grande taille et l’air somnolent affiché sur son visage ne sont pas chose commune pour un homme portant une tenue de soldat armé d’un katana.

Spoiler:
 

_________________
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Apprendre de ses aînés [Hanae] Empty
Dim 16 Aoû 2020 - 16:03







La belle et le clochard



Depuis son retour à Urahi, Hanae a passé le plus clair de son temps à s’entraîner. Si sa confiance en sa force n’a pas été ébranlée par ses récentes rencontres, la rubiconde sait que l’adversaire ultime est d’un tout autre niveau que les shinobis Teikokujins, Iwajins, Kirijins, ou même que le Saint-Père. Si, parmi toutes les personnes qu’elle a rencontrées, aucune n’a su la faire douter sérieusement, celui qu’il faudra sans doute défaire pour sauver le Yuukan n’est pas n’importe quel ennemi. Sans parler de l’Empereur, Yamanaka Rei, qui pourrait s’avérer être un ennemi si sa gestion de l’Empire sort des rails actuels. Peaufinant ses jutsus, et en créant de nouveaux, la Kazejine se rapproche de plus en plus de la force absolue tant espérée pour pouvoir protéger les siens, et accomplir ses objectifs finaux. Après tout, s’illustrer sur un champ de bataille par ses talents martiaux peut s’avérer le meilleur moyen de rassembler la population à ses côtés dans son optique de paix durable, voire définitive.

Néanmoins, s’entraîner n’est pas la seule chose qu’elle peut faire, pour se faire connaître et ainsi mériter le respect et la reconnaissance qui lui sont nécessaires pour viser le sommet. Pas celui du Teikoku, cela ne serait qu’une bien faible puissance. Non, ce que veut la belle rouquine, c’est se tenir en haut de la chaîne alimentaire du Yuukan, quitte à détrôner l’Homme au Chapeau lui-même, et de ses propres mains. C’est donc sans grande hésitation que la Maître en Ninjutsu a accepté de dispenser un cours à un dénommé Akira. Peu d’informations supplémentaires lui ont été données, alors elle fera avec ce qu’elle a. Un homme, voilà la seule information concrète que la Sendai a obtenue, concernant celui qui devra parvenir à ressortir plus fort de leur entrevue.

Le jour venu, l’ex Kumojine sort de la douche sans aucune anxiété ou inquiétude. Sa maîtrise du Ninjutsu n’est plus à prouver, tant elle est reconnue dans le monde entier, désormais. Après avoir ôté jusqu’à la dernière goutte d’eau de son corps meurtri par un passé de tortures, elle enfile une tenue adaptée, à savoir un short et un t-shirt, tous deux de teinte sombre, et quitte sa demeure temporaire. En effet, le temps de pouvoir emménager aux côtés de sa bien-aimée, Hanae a préféré ne pas s’encombrer d’un logement personnel, son lieu de vie n’étant que secondaire, comparé à ce qu’elle convoite en ce monde.

Arrivant sur le terrain d’entrainement, à une heure raisonnable par rapport à celle prévue, la flamboyante cherche son élève. Deux sortent du lot, au point d’attirer son œil sur eux. L’un d’eux est grand, doté d’un sabre, et habillé comme un soldat lambda. L’autre possède la même tenue, mais est plus petit, et très rondouillard… Elle tente alors sa chance vers le plus logique, à savoir le gras, sur un ton monocorde :

« Es-tu Akira ? »

Quoi qu’il en soit, la distance par rapport à l’autre choix possible n’est pas grande, il l’entendra se tromper, le cas échéant, et pourra rectifier avant même que le mollusque ne réponde. A moins que la larve soit l’élève ?




_________________
Apprendre de ses aînés [Hanae] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Kogami Akira
Kogami Akira

Apprendre de ses aînés [Hanae] Empty
Dim 16 Aoû 2020 - 16:56


Taida 怠惰


Akira attend. Ce qui ne dure pas bien longtemps, mais le jeune homme est doté d’une propension impressionnante à se perdre dans ses pensées les plus infécondes, si bien que son esprit l’a déjà emmené vers d’autres horizons lorsque sa sensei arrive sur les lieux. Le jeune homme pense à mille et une choses, à ce qu’il apprendra au cours de cette entrevue, à ou il se situera dans un an ou deux. Si ses progrès ont été récemment fulgurants, ses ambitions, elles, n’ont rien de grandiloquentes. Le pouvoir, la reconnaissance, toutes ces choses auxquelles il n’accorde aucun crédit sont bien loin de lui. Et, par chance, Akira est pour le moment parvenu à rester relativement discret au sein de l’empire.

“ Hmm.. “

Et alors que le jeune homme se débat dans cet enchevêtrement de pensées, katana perché sur l’épaule autour duquel ses bras reposent, une scène bien singulière se joue non loin. Une jeune femme à la chevelure flamboyante semble avoir abordé un soldat au fort embonpoint, confondant ce dernier avec lui-même. Manifestement, la hiérarchie n’a pas jugé bon de lui donner une description de son élève. Les grands tatoués à la peau mate ne sont pourtant pas très courants au sein de l’empire. A moins qu’ils ne sachent eux-même pas à quoi ressemble le Kogami ? Après tout, sa présence fantomatique pourrait l’expliquer aisément. Pourtant, le soldat ne semble pas vouloir réagir tout de suite, observant la scène avec placidité.

" Huff… pufff… quoi ? Non, désolé. “

Soupire le soldat de forte taille. Akira n’étant pas un prénom des plus rares, celui-ci aurait bien pu porter le même nom que lui. Hélas, le problème n’ira manifestement pas plus loin, ce qui décide finalement l’Hijine à s’annoncer avec nonchalance. Espérons qu’il ne s’agisse pas encore d’une énième hystérique de l’empire irritée par sa simple manière de parler.

“ Bonjour, c’est moi… Akira. “

Dit-il, observant de ses yeux dorés mi-clos la jeune femme. En la détaillant un peu plus du regard, le jeune homme réalise qu’il n’a pas affaire à n’importe qui. S’il est difficile de trouver des images d’elle, un maître en ninjutsu se doit d’être renommé. Et Akira a justement entendu parler d’une experte à la chevelure rouge arrivée à la capitale il n’y a pas si longtemps. Simple coïncidence, ou réalité ? Il ne tient qu’à lui de le vérifier, animé par cet entrain qui le caractérise.

“ Vous ne seriez pas Sendai Hanae ? “

Demande t-il, curieux, ce qui a pour effet d’illuminer le regard du petit gros qui semble tout à coup pris d’une révélation. Ce nom, aucun shinobi n’a dû passer à côté.

“ Non, en fait c’est moi le vrai Akira ! “

S’exclame t-il, ce à quoi le véritable soupire en le bousculant d’un léger coup de pied, faisant tomber l’imposteur sur le derrière.

“ Mais bien sûr. “

_________________
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Apprendre de ses aînés [Hanae] Empty
Mer 19 Aoû 2020 - 9:36
Le blob semble déconcerté, lorsque Hanae lui demande s’il s’agit de la personne à qui elle est venue enseigner. Il n’y a pas un milliard de solutions, mais cette situation n’est pas pour plaire à la rubiconde, qui n’aime déjà pas énormément l’idée de devoir apprendre à un homme. Cependant, s’il s’agit de la tranche de lard, alors au moins elle pourra aisément l’humilier, si besoin est. Cependant, ce-dernier nie être Akira, ce qui offre une dernière possibilité, qui se présente d’emblée à elle : l’homme de grande taille doté d’un sabre. Lui jetant un regard dénué de toute affection ou gentillesse, elle soupire un coup, et tente de lui répondre, lorsque le brun lui pose une question. Ceci étant, la boule change d’avis en se désignant comme l’élève recherché par la Sendai. La réaction du véritable Akira est assez peu appréciable, pourtant la jeune femme n’en fait rien.

« Oui, je suis Hanae. Allons à l’écart, pour discuter de ce dont tu as besoin. »

Repérant une parcelle de terrain plutôt déserte, la Kazejine entraîne celui qui recevra son enseignement dans cette direction, avant de s’arrêter. Elle a enseigné des dizaines de fois, et sait très bien comment rendre cela plus simple, et rapide. Il faut donc commencer par questionner celui qui recherche plus de pouvoirs…

« Quelles sont les raisons pour lesquelles tu as besoin de mon aide ? Quelles capacités possèdes-tu ? Que veux-tu améliorer parmi celles-ci ? As-tu déjà une idée de technique, ou de type de technique que tu voudrais que je t’apprenne ? »

L’ancienne Kumojine ne fait pas preuve de beaucoup de sympathie à l’égard du Kogami. Sa personnalité est ainsi faite, forgée par son passé : jusqu’à preuve du contraire, aucun homme ne mérite qu’elle soit avenante à son égard, et avoir accepté de l’aider est déjà une grande preuve de force mentale de la part de la rougeoyante. Depuis maintenant plus d’un an, elle a réussi à dépasser sa peur maladive des hommes, et se contente d’en retirer un dégoût permanent, à l’égard de la plupart d’entre eux. Celui qui lui fait face lui est inconnu, il pourrait être de la pire espèce, ou bien être bon, seul le temps le lui dira. Par ailleurs, rien ne dit qu’à l’issue de cette leçon, elle revoit Akira un jour.

« Pour ma part, comme mon nom l’indique, je suis une Sendai. Cela signifie que je peux créer toutes sortes de techniques à partir de chakra pur, une forme de chakra plutôt rare et puissante. »

Elle évitera bien sûr de donner des exemples, comme la fois où elle a participé à un affrontement entre lieutenants de l’Empire, à un moment où elle n’était que Soldate, et où elle a défait deux d’entre eux. Seuls les faibles ont besoin de prouver leur force aux autres, après tout.




_________________
Apprendre de ses aînés [Hanae] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Kogami Akira
Kogami Akira

Apprendre de ses aînés [Hanae] Empty
Mer 19 Aoû 2020 - 14:32


Taida 怠惰


Le regard et les manières peu causantes de la jeune femme ne manquaient pas de capter l’attention du soldat, qui désespérait un jour de croiser une femme avenante au sein de l’empire. Non pas qu’il soit le plus bienveillant ou agréable des hommes, mais Akira s’arrangeait au moins pour ne pas se montrer désagréable avec autrui lorsqu’il n’y trouvait aucun intérêt. Ainsi, laissant l’empoté grogner seul dans son coin, le soldat de grande taille suivit la Sendai sans discuter davantage. Apprendre était la seule chose à l’intéresser, nul besoin de verser dans le social d’autant plus lorsque l’autre partageait visiblement cet avis.

“ … “

Approchant de la parcelle de terrain vide, le Kogami observa brièvement autour de lui afin d’en apprécier les distances. Vieux réflexe datant de ses précédents apprentissages. Finalement, le jeune homme n’en avait pas fait tant que cela et son tout premier sensei s’était avéré être un traître à l’empire. Sûrement ce qui l’avait donc fait mettre si longtemps avant d’apprendre à nouveau de quelqu’un d’autre.

“ Je veux m’améliorer, et on m’a directement recommandé de suivre un apprentissage. Enfin on ne m'a pas laissé le choix.

Précisa t-il. Le fait était notable, leur rencontre ne venait ni de lui ni d’elle à la base.

“ Je maîtrise le haiton, doton, le kenjutsu… mais j’aimerais apprendre une défense doton. C’est ce qu’il me manque. “

Répondit-il tout aussi concisément qu’elle. Manifestement, la jeune femme semblait avoir l’habitude d’apprendre aux autres. Peu étonnant en tant que maître de renommée mondiale, ses capacités devaient éveiller l’intérêt de beaucoup. Dire que cette entrevue n’était même pas dûe à la demande du soldat rendait le tout presque ironique, il n’y avait eu qu’à voir la réaction de l’autre soldat un peu plus tôt. Sera t-il lui aussi un jour reconnu pour sa force ? L’avenir le lui dirait.

“ Ça a l’air impressionnant. “

Dit-il, nonchalant. Akira n’avait jamais pu observer de Sendai en action, et s’il aurait éventuellement pu être intéressé, le contexte ne s’y prêtait manifestement pas. Encore faudrait-il que la jeune femme soit ouverte, ce qui ne semblait pas être le cas. Le soldat Hijine n’avait aucune idée des raisons de cette froideur apparente, et ne s’en préoccupait guère. Les personnes bienveillantes ou simplement agréables qu’avait pu croiser Akira se comptaient sur les doigts d’une main.

“ Que dois-je faire ? “

Demanda t-il en se positionnant un peu plus loin, faisant tenir son katana en équilibre sur son épaule. Akira ne comptait manifestement pas le lâcher ni l’accrocher à sa taille. Le jeune homme avait toujours fait ainsi et ne le lâchait jamais, comme si son arme était un prolongement de son propre corps. Qu’il n’en ait pas besoin aujourd’hui n’y changeait rien.

_________________
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931
Sendai Hanae
Sendai Hanae

Apprendre de ses aînés [Hanae] Empty
Mer 19 Aoû 2020 - 14:57







La belle et le clochard



Le duo se trouve vite à l’abri des regards. Exceptionnellement, la rubiconde ne pense pas que refaire le portrait de son vis-à-vis est une possibilité, mais ses vieilles habitudes ont la vie dure, d’où son envie de ne pas être vue. Si Akira, d’une façon ou d’une autre, agit mal, il en payera le prix normal bien entendu. Ceci étant, Hanae sait aussi que malgré sa position de Lieutenante au sein de l’Empire – acquise à une vitesse qui ferait rougir les plus ambitieux et pâlir les plus craintifs – elle ne peut se laisser aller à défigurer le premier venu, d’autant plus quand on lui a demandé de l’aider, et pas autre chose. S’il c’était agi d’un entrainement, ou d’un combat, les pensées de la sauvage auraient été différentes.

« Tu n’as pas eu le choix… ? Ah, eh bien, je suppose que tu seras content d’être devenu plus fort, au bout du compte. »

Le regard de braise de la belle rouquine n’en reste pas moins froid, ironiquement, alors qu’elle prononce ces mots. S’il n’a pas eu le choix, cela implique une maigre possibilité que l’élève ne soit pas totalement concentré, et la façon de parler du Kogami n’aide pas la Sendai à penser le contraire. Quoi qu’il en soit, après s’être déplacée et présentée, la rubiconde n’a pas d’intérêt à tourner les talons, cela ne coûte rien de tenter cet apprentissage.

« Haiton… Je n’ai pas eu le plaisir de rencontrer de manipulateur de cette capacité, par le passé. Le Doton est l’une de mes affinités également, et j’ai quelques connaissances en Kenjutsu. Mais si c’est une défense qu’il te faut, alors je pense que… »

Les mots d’Akira entrent en résonnance avec ce que la jeune femme compte dire, ainsi, elle rebondit dessus sans tarder, trouvant le lien assez intéressant.

« Je ne vais pas te montrer de défense Doton… En fait, c’est toi qui créeras celle-ci. A la place, je vais te faire une démonstration de mon pouvoir, en créant un mur de chakra pur. A toi de l’imiter, dans ses proportions et sa solidité, avec un mur de terre. Comme je connais ton élément, je pourrai t’y aider bien sûr. »

Sans plus attendre, elle joint ses mains en différents signes, avec une adresse et une douceur tranchant bien avec son attitude, mais n’étant pas si loin de celle que son apparence naturelle peut dégager. Sa main vient ensuite se placer devant elle, faisant se déployer une importante quantité de chakra pur d’un rouge vif, rappelant sa chevelure et ses prunelles.

« Comme tu le vois, cette défense est solide. Si tu parviens à faire quelque chose d’aussi résistant, je pourrai l’éprouver avec l’une de mes attaques… »

La création disparaît quelques instants plus tard.

« … à la différence que ta défense restera aussi longtemps que ton chakra y existera ou qu’il ne sera pas détruit. »





_________________
Apprendre de ses aînés [Hanae] P44o

♥ Merci jumelle ♥
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t6506-sendai-hanae-une-impure-au-chakra-pur
Kogami Akira
Kogami Akira

Apprendre de ses aînés [Hanae] Empty
Mer 19 Aoû 2020 - 15:31


Taida 怠惰


L’entraînement devrait bien se passer. Du moins, du point de vue du Kogami. Le jeune homme n’avait jamais posé de problèmes de quiconque qu’il s’agisse de discipline ou d’attention. Aussi paresseux et indifférent pouvait-il être, le jeune homme était parfaitement conscient de la chance qu’il avait de pouvoir apprendre aux côtés d’un maître. Et de pouvoir apprendre tout court, en vérité. Au vu de son âge, qu’il ne dévoilait que rarement, il était indéniable que le soldat avait accumulé un certain retard. Retard qu’il commençait à rattraper depuis quelques mois, et ce de manière fulgurante… mais qui restait toujours relativement significatif. Restait à savoir comment se déroulerait cette entrevue.

“ Disons que la hiérarchie a apprécié mes récents progrès et m’encourage de ce fait à progresser davantage. “

Dit-il avec détachement. S’il serait aisé de prendre cette remarque comme de la simple vantardise, les manières du Kogami ne semblaient pas renvoyer une quelconque assurance ou fierté. S’il avait toujours été aussi efficace, peut-être cela aurait-il été le cas… mais il était trop tard pour se prendre pour un prodige. Rester modeste étant dans sa nature, Akira ne se mettrait pas soudainement à briser ses principes par simple vanité.

“ Mais en effet, j’ai hâte d’apprendre à vos côtés. “

Bien qu’il n’en ait pas l’air, laissant alors le choix à la jeune femme de croire son comportement ou ses paroles. D’ailleurs, Akira s’adressait naturellement à elle avec les termes de politesse adéquats, étant en présence d’un lieutenant. Se faire reprendre pour insubordination serait bien sa veine. Yahiko n’attendrait certainement pas cela de lui. Ce n’est d’ailleurs qu’à l’instant que la coïncidence lui vint à l’esprit, ce dernier étant également un Sendai tout comme la rubiconde. Peut-être se connaissaient-ils, mais la question serait sûrement malvenue dans le contexte d’un entraînement.

“ … “

Une simple remarque de la part de la jeune femme, mais significative aux yeux d’Akira. Pour elle aussi, il était le tout premier manieur de Haïton qu’elle rencontrait. A croire que cette capacité n’était maîtrisée que par une dizaine de personnes de par le monde. Aussi longue furent ses recherches, le soldat n’avait jamais croisé ni entendu parler de quiconque maniant les cendres. Mais parasiter sa pensée avec ce genre de choses infécondes ne ferait que nuire à son apprentissage, si bien qu’il s’en débarrassa rapidement. L’art du zen avait cela d’utile qu’il lui permettait d’organiser ses pensées très efficacement.

“ Oh… “

Il haussa les sourcils. Apprendre une technique à partir d’une autre ? Voilà qui s’avérait intéressant. Ce serait bien la première fois que le jeune homme ne se contenterait pas de reproduire bêtement ce qu’il voyait pour se l’approprier, il s’agirait cette fois-ci d’y mettre vraiment du sien. Cette simple idée l’entousiasmait, dans toute la retenue inhérente au jeune homme évidemment.

“ Ce sera la première fois que j’apprends ainsi. C’est… motivant. “

Dit-il après avoir cherché quelques secondes le mot adéquat. Akira ne l’utilisait que rarement. Très rarement.

Ainsi, sans plus attendre, la jeune femme érigea un mur de chakra pur d’une couleur jusqu’ici inédite. Outre l’efficacité de la technique, la manière dont elle l’avait effectuée et l’apparence de celle-ci étaient tout bonnement uniques aux yeux du jeune homme. Ce serait même la première fois qu’il trouvait une technique belle à regarder… ainsi, les Sendai pouvaient changer la couleur de leur chakra ?

“ Je n’ai jamais rien vu de pareil. “

Restant un instant immobile, le jeune homme répéta ensuite les mouvements d’Hanae avec bien plus de concision. Rapides, presque expédiés, ses mouvements tranchaient avec l’indifférence visible du soldat, qui incanta finalement un mur de terre s’élevant à mi-hauteur, manifestement bien moins haut que celui de la jeune femme. Akira ne s’attendait pas à réussir parfaitement dès la première tentative de toute manière, bien que le mur parvint au moins à rester en place. Après tout, la était un des avantages les plus utiles du doton. Les créations perduraient dans le temps.

“ C’est tout de suite moins impressionnant. “

_________________
怠惰
Le corps est la marionnette de l'esprit.
Pour l'empire:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931

Apprendre de ses aînés [Hanae]

Page 1 sur 1

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu :: Camps d'entraînement
Sauter vers: