Soutenez le forum !
1234
Partagez

Farniente Sylvestre [Hattori]

Kogami Akira
Kogami Akira

Farniente Sylvestre [Hattori] Empty
Mer 12 Aoû 2020 - 21:19


Taida 怠惰


Si les dernières semaines s’étaient avérées agitées, intenses et relativement longues, Akira n’avait pas totalement arrêté les siestes et autres périodes oisives. Néanmoins, s’il s’agissait auparavant de la simple expression d’une paresse maladive, il s’agissait désormais d’un besoin urgent de décompresser. Ses récents efforts pour progresser sur la voie du sabre influençaient tant son corps que son esprit, seule une bonne promenade en forêt et une sieste saurait arranger cela. Et par chance, Hi no kuni était un pays regorgeant de forêts. Rien que sa capitale, Urahi, était bordée par plusieurs hectares sylvestres et ne manquait pas d'arbres rendant d’ailleurs sa position difficile à remarquer à partir d’une certaine distance.

Ainsi, ce fut lors d’un jour de congés qu’il décida de s’éclipser en direction de l’immense forêt bordant la capitale. Portant de simples habits civils -bien que son katana ne l’ait pas quitté- le Kogami semblait partie en simple promenade de santé. S’il pouvait y avoir des animaux dangereux dans les bois, ce n’était manifestement pas sa préoccupation. Il n’allait tout de même pas dormir en armure impériale. Akira était de toute manière connu parmi le peu de personnes le fréquentant comme un homme si flegmatique que même le danger ne saurait éveiller son intérêt. Une citation pas si éloignée de la réalité.

“ Hmm… “

Lors de ses premiers pas au milieu de ce labyrinthe de bois, Akira nota la présence de traces de pas dans l’herbe. Quelque chose que tout le monde ne verrait pas, mais sa maîtrise de la sensorialité couplée à son passé de vagabond forcé de chasser pour se nourrir ne pouvaient lui faire manquer ce détail. Et, pris, d’une soudaine curiosité, le jeune homme se décida de suivre ces empreintes bien trop humaines pour appartenir à un sanglier ou autre animal faisant partie de la faune Hijine.

Au bout de quelques minutes, les empreintes le menèrent jusqu’à une petite clairière surplombant un ravin profond d’une dizaine de mètres. Le bord d’une falaise en somme. La vue offrait une vue particulièrement plaisante, et s’il aurait bien pu s’y attarder par simple amour de la beauté du paysage, quelque chose d’autre attira son regard. Un homme, la, sûrement celui à qui appartenaient ses empreintes. Celui-ci n’avait manifestement pas l’allure d’un bandit ou d’un étranger, si bien qu’Akira s’en approcha sans grande méfiance. A Hi no kuni, les bandits ne venaient pas se perdre en forêt tout seuls.

“ Salut ? Belle vue, hein. “

Dit-il avec placidité, portant un regard stoïque et apaisé en direction de l’horizon. S’il avait rejoint l’empire, c’était précisément pour défendre ce genre de choses.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
Farniente Sylvestre [Hattori] Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Aburame Hattori
Aburame Hattori

Farniente Sylvestre [Hattori] Empty
Mer 12 Aoû 2020 - 22:34
Une belle journée de repos loin de la population d'Urahi, voilà ce que cherchait l'homme allongé au bord d'une falaise qu'il avait trouvé, il y'a de ça quelques temps déjà. Au fil de ses nombreuses périodes d'ennui, le soldat avait visité avec attention les innombrables zones forestières qu'étaient répartis aux alentours de la cité. Hattori n'était pas dans la meilleure partie de sa vie, des événements antérieurs lui revenaient depuis peu, ce qui ne manquait pas de le tracassé, lors de ces deux dernières semaines de boulot, il n'avait cessé de s'acharner jusqu'à la perfection essayant de dissiper ses maudits souvenirs - en vain - Après avoir été finalement peu à peu ennuyer par sa propre personne en tant que soldat, il avait décidé de prendre une journée pour se calmer.

Revêtu de la première tenue civile qu'il avait trouvé, l'Aburame était parti au petit matin en direction d'une clairière où régnait une falaise qui donnait donc un magnifique promontoire parfait pour la sieste. Sur le chemin, autant dire qu'il n'avait pas cherché à dissimuler ses traces. Les bandits ne s'aventuraient généralement pas à l'intérieur des forêts adjacents Urahi. Hattori profitait de l'agréable de temps et du vent s'engouffrant dans les feuilles des arbres afin de se détendre. Lorsqu'il était arrivé devant son coin de paradis privé, un certain soulagement et un plaisir non-dissimulé va prendre contrôle de lui.

Alors qu'il semblait avoir enfin trouvé une position couchée agréable alors que ses vêtements ne semblaient pas vraiment appréciés être autant maltraités. Par réflexe et précaution, il gardait un oeil sur les arbres l'entourant, il n'y avait peut-être pas de bandits près de lui mais à Hi no Kuni, il préférait faire aussi attention à la faune sauvage, conséquence, d'une rencontre qui aurait pût très mal tourné..et.. En parlant de rencontre, la voix d'un homme près de lui sembla le faire revenir à la réalité. Le soldat de l'empire va alors se relevé avec une grâce équivalant à celle d'un taureau. D'une voix ressemblant à celle d'un ours endormi, il va tout d'abord observé le venu avant de répondre

" Bien le bonjour.. Oui, on peut dire que le temps est parfait pour le repos... "

La voix - nonobstant qu'elle restait calme et appréciable - semblait cassée par une fatigue qui rendait celle-ci rauque. Bien qu'il semblait assez détendu, la fatigue d'avoir été réveillé et de la surcharge de travaille évaporée les traces d'un quelconque stress ou d'une perpétuelle discrétion
Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Farniente Sylvestre [Hattori] Empty
Mer 12 Aoû 2020 - 23:30


Taida 怠惰


Akira, s’il n’avait pas été très attentif, venait de se rendre compte qu’il avait réveillé l’inconnu. Celui-ci ne semblait pas lui en vouloir particulièrement mais le jeune homme savait combien une sieste pouvait être sacrée, surtout à ses yeux, ce qu’il projeta sur lui. Après tout, lui n’aurait pas aimé être interrompu de la sorte bien qu’il n’aurait certainement pas eu de réaction vindicative.

“ Ah, tu dormais ? Désolé. “

Akira pouvait lui reconnaître une chose, le sens du goût. Tout le monde ne pouvait comprendre les bienfaits d’une bonne sieste faite en pleine nature, la plupart des gens préférant leur lit banal et ennuyeux. Manifestement, l’Hijine n’était pas le seul de la capitale à apprécier les balades et siestes extérieures, bien qu’il lui ait fallu plusieurs années pour se trouver un homologue. Puisqu’il venait de l’interrompre, autant engager la conversation et en apprendre un peu plus sur lui. Le Kogami s’avérait plus sociable depuis quelques temps, bien qu’il ne saisissait toujours pas certains codes sociaux pourtant évidents et normaux pour tout le monde. A croire qu’il avait été élevé à l’écart de la civilisation… ce qui n’était pas vraiment faux.

“ Moi c’est Akira. Je venais faire pareil… “

Il porta alors le regard vers l’horizon une nouvelle fois. Le soleil était encore haut bien qu’il fut en passe de descendre sous l’horizon, la fin d’après-midi approchant. D’ici, les perspectives semblaient écrasées et si réduites que le paysage en contrebas ressemblait à une simple maquette. L’oeil humain n’est après tout pas habitué à voir les choses d’aussi haut, bien que le pays ait toujours été vallonné et creusé par de grandes falaises. A croire que cette terre, outre le massacre, ait été jadis foulée par des géants.

“ Mais je crois que le paysage m’a réveillé. Ça t’arrive souvent de venir ici ? Je n’ai jamais croisé personne en forêt. “

Dit-il en tutoyant directement son interlocuteur, le cadre étant informel. D’ailleurs, bien qu’il ne portait pas l’armure, la garde du katana qu’il portait à la ceinture semblait avoir été forgée dans la forme de la flamme de l’empire, son symbole désormais si connu. S’il avait l’oeil, il serait donc aisé de déduire qu’Akira était un soldat du Teikoku. Chose peu courante dans ce genre d’endroits ou les effectifs n’étaient pas requis, excepté pour les soldats en congé tels que lui donc.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
Farniente Sylvestre [Hattori] Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866
Aburame Hattori
Aburame Hattori

Farniente Sylvestre [Hattori] Empty
Jeu 13 Aoû 2020 - 21:44
Étant encore perdu dans les bras de Morphée, les paroles de son réveil précoce lui semblait plus que brouillon mais à force d'attention et de volonté, l'Aburame finira par comprendre les excuses de l'homme qui ne semblait pas forcément plus vieux que lui. Par réflexe et pour éviter de retomber dans un sommeil, cet fois-ci plus profond, il s'était mit debout et la différence l'interprêta tellement qu'il prit encore plus de temps à répondre. En effet, Hattori se retrouvé devant un homme qui même s'il semblait faire son âge, le dépassait d'au moins une tête et demie ce qui le fît prendre un petit coup dans l'égo. D'un inutile geste de la main, il reprendra ses esprits pour enfin pouvoir répondre.

" Je commençais seulement à m'endormir, tu as de la chance sinon tu n'aurais pas réussi à me réveiller "

Sa voix qui semblait reprendre peu à peu de la vie, ne s'avérait que plus calme que ce que les gens pourraient attendre d'une personne qui venait d'être réveillée. Effet de la sieste ou simple personne laxisme, l'Aburame semblait assez amusé de croiser une personne ici, au beau milieu de la fôret. l'Hijine viendra doucement s'étiré avant de regarder le physique de la personne avec plus de détail, d'ailleurs les prochaines paroles de l'inconnu lui laissait entendre qu'il allait devoir se présenter. Hattori n'avait jamais été très social avec les autres ayant même du mal à parler avec les autres branches de sa famille, il avait tous les codes, tous les respects et autres mais malheureusement, la pratique et tout simplement le courage le dissuadait d'approcher des semblables. Le jeune homme finira par tout simplement nettoyer ses vêtements avant de répondre.

" Aburame Hattori, enchanté Akira. "

Il suivra des yeux, le regard de sa nouvelle rencontre dans un certain calme. Il imprégnait son cerveau des reposantes images que la clairière lui donnait. Regardant d'un œil impressionné le travail du sol commenceraient à disparaître derrière les plus hautes feuilles des arbres alors qu'il finissait par petit à petit s'y détaché pour tout simplement profiter plus tard de ce paysage. L'Aburame viendra observé de nouveau Akira d'un regard calme et posé

" J'ai découvert cet endroit, il y'à cela plusieurs mois. Je cherchais quelque chose et j'ai finis par trouvé un endroit pour dormir

Dit-il d'une voix détendue et assez nostalgique. C'était un soir où la température en ville était trop élevé pour lui. Il avait eu besoin de réflechir et de se détendre, il s'était donc promené aux alentours d'Urahi afin de gagner de la fraîcheur, ce qu'il finit par trouvé.. Après s'être perdu pendant des longues heures, il trouva cette clairière qui était anormalement élevée comme ayant été dissocié par des séismes. Hattori revint rapidement au présent alors que ses yeux tombés sur le sceau de Teikoku sur son arme, il conclut rapidement qu'Akira était lui aussi un soldat, un soldat en congé vu ses vêtements et sa façon de parler.

" Un autre soldat en congé qui vient ici, intéressant... "
Revenir en haut Aller en bas
Kogami Akira
Kogami Akira

Farniente Sylvestre [Hattori] Empty
Jeu 13 Aoû 2020 - 22:10


Taida 怠惰


Akira était effectivement doté d’une grande taille. Une taille qui, bien qu’il ait eu le temps de s’y faire, lui rappelait sans cesse une notable différence avec autrui. Personne ne pouvait le rater ainsi, lui qui était pourtant si discret et effacé en temps normal. Comme si la nature avait décidé de le contredire et de lui rendre la vie dure en le dotant d’une caractéristique immanquable aux yeux de tous. Le destin a un drôle sens de l’humour. Et, bien que sa taille ne soit plus source de complexes depuis bien longtemps, le simple fait de devoir baisser la tête pour regarder son interlocuteur lui faisait ressurgir de lointains souvenirs.

“ Hm. C’est drôle, j’ai aussi le sommeil lourd. C’est un coup à se faire vider les poches en plein sommeil d’ailleurs. “

Akira savait de quoi il parlait. Combien de fois avait-il dû chercher son katana ou ses affaires après une sieste faite un peu trop proche de la civilisation ? Les gens sont si cupides, alors même qu’il n’avait quasiment rien pouvant représenter une quelconque valeur sur lui. Mais en tant que vagabond… le Kogami n’avait que trop bien connu cette période difficile ou la moindre miche de pain représentait une raison valable de voler, ou pire, de tuer. Ce qui ne le rendait pourtant pas spécialement compréhensif envers les voleurs.

Akira se massa la nuque un instant, dévoilant alors le bout du tatouage qui lui parcourait le bras gauche. Un tatouage dont la forme était difficile à deviner sans pouvoir le visualiser entièrement, chose possible uniquement lorsqu’il ne portait pas de haut. Inutile de préciser donc, que rares étaient les personnes à l’avoir vu. Y en avait-il même en ce monde ?

“ Enchanté… “

Dit-il, comme s’il venait de répondre sans être certain de ses mots. Ce mot sonnait comme si le simple fait de connaître cet homme le réjouissait au plus au point, ce qui n’était pas le cas. Faire de nouvelles connaissances restait agréable, mais de là à être enchanté…

Néanmoins, le Kogami chassa bien rapidement ces pensées aussi enchevêtrées qu’infécondes lorsqu’il se rendit compte avec quelques secondes de latence qu’il s’adressait à un Aburame. Un clan particulièrement intéressant et discret, dont il était le premier représentant qu’Akira rencontrait. Naturellement, sa curiosité pourtant habituellement dissimulée fit surface.

“ Aburame, hein ? Je n’en ai encore jamais rencontré. “

Glissa t-il dans l’espoir d’engager une conversation sur le clan du manieur d’insecte, suite à quoi le jeune homme se contenta de rebondir sur ses remarques pour ne pas paraître impoli, bien que son intérêt fut réduit drastiquement. Du moins… jusqu’à ce qu’il apprenne qu’il s’adressait non seulement à un Aburame, mais aussi un camarade soldat. C’était en tout cas ce que la formulation de sa phrase laissait entendre.

“ Je crois qu’outre nos goûts, nous avons une appartenance en commun. Tu es un soldat aussi ? Quelle unité ? “

Demanda t-il alors qu’une fine brise vint lui balayer les cheveux.

_________________
Dans la Guerre, Victoire. Dans la Paix, Vigilance.
Farniente Sylvestre [Hattori] Icnm
Dans la Mort, Sacrifice.
Particularités
- Akira fait 1M96
- Nombreux tatouages sur le corps (Torse/Dos/bras)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ascentofshinobi.com/t8252-presentation-d-akira-fiche-terminee?nid=1#68931 https://www.ascentofshinobi.com/t10710-dossier-shinobi-kogami-akira#91866

Farniente Sylvestre [Hattori]

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Farniente
» Paix sylvestre ∞ Aditya
» Ô BIENVEILLANT GARDIEN SYLVESTRE
» L'Oiseau construit son nid - Yasei Yuben
» Hattori Yasuhito

Ascent of Shinobi :: Territoires du Feu :: Urahi, Capitale de l'Empire du Feu
Sauter vers: